Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les sites de conseils en drague

Les sites de conseils en drague

Un récent article d’AgoraVox (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=20738) m’a donné l’idée de développer plus particulièrement le thème des sites de conseils en drague.

Quel homme en effet n’a pas envié le succès d’un autre avec la gent féminine ? Et surtout cherché à en comprendre les « recettes » (car, oui, il y en a). En fait, tout tient dans la phrase (d’Édith Piaf ?) : « Les femmes, c’est comme les lapins, ça s’attrape par les oreilles ».

Ce phénomène, beaucoup plus discret que les sites de rencontres, est très édifiant sur les difficultés de faire des rencontres, de se comprendre entre hommes et femmes, et les solutions offertes par internet.

Le bon y côtoie le médiocre et surtout le payant. Et les meilleurs conseils ne sont pas ceux que l’on paye mais ceux qui émanent d’une communauté.

La première communauté organisée autour de l’objectif commun d’améliorer sa technique de drague est, à ma connaissance, le Usegroup alt.seduction.fast (ASF pour les initiés, c’était vers le milieu des années 90). Des PUA (Pick-Up Artists) enseignaient leurs ficelles aux AFC (Average Frustrated Chumps), parfois les rencontraient physiquement pour des séances de "sarge" (des exercices d’abordage systématique). Les conseils étaient souvent à cent lieux des idées reçues, délaissant le romantisme mièvre pour l’efficacité pure et dure et le pragmatisme décomplexé.

Les principes de base sont globalement : la confiance en soi, dédramatiser totalement le rejet, assumer son rôle de mâle (ne pas dissimuler sous couvert de romantisme le fait que l’on cherche en fin de compte un rapport sexuel ; la sincérité vaut mieux que la dissimulation), éliminer absolument toute attitude suppliante, de l’originalité, une dose de psychologie pour repérer rapidement ce qu’attend la fille et le lui donner, initier tôt dans la conversation le contact physique, et surtout le facteur temps (ne pas s’enliser dans une conversation dont tout indique qu’elle ne sera pas « productive » à court terme, éjecter sans hésiter et sans complexe pour passer à une autre). Le but premier n’étant pas de séduire une fille précise mais d’avoir un rapport sexuel, il est toujours temps de faire connaissance après (« Fuck first, fall in love later... maybe »).

Ensuite (mais seulement ensuite), avec l’expérience et l’augmentation du taux de « close  » (conclusion), on peut commencer à être plus sélectif et plus patient. Mais il restait important de d’abord passer par la case « sexe » parce qu’on découvre les gens bien plus sincèrement et efficacement lorsque l’intimité est établie alors qu’on peut longtemps idéaliser une personne avec laquelle on n’a pas d’intimité.

À ce stade, je pense que les lectrices se disent « ça ne marcherait pas avec moi ». À quoi la communauté répondait généralement qu’une autre fille serait sans doute heureuse de rentrer chez elle accompagnée tandis que l’outrée rentrerait seule ! Et lorsque qu’un nouveau postait qu’il était désespérément amoureux d’une fille en particulier et sollicitait de l’aide, la réponse était inévitablement « fuck ten other women first, then see if she’s so fantastic » (« Baise dix autres filles d’abord et vois si elle est si toujours si formidable »). Dur et pragmatique, n’est-ce pas ?

Avec le temps, la liste des tuyaux, astuces, règles fondamentales, debriefing pointus et très analytiques de cas réels... s’est considérablement étoffée. La compilation des meilleurs posts a donné naissance à la première version du "pick-up guide". Dans le même temps, les utilisateurs commençaient à se retrouver régulièrement dans la vraie vie pour mettre en pratique les différentes suggestions. D’ailleurs, ceux qui restaient derrière leur clavier à théoriser perdaient leur crédibilité et étaient progressivement marginalisés. Un PUA n’était crédible que si ses conseils marchaient mais encore bien davantage s’il était régulièrement vu en action. Quelques femmes fréquentaient même occasionnellement le forum pour elles aussi mieux comprendre les hommes, apportant un éclairage nouveau sur nos réflexions.

Ce usenet est devenu un fantôme en peu d’années sous l’effet de la masse des trolls frustrés qui l’infestaient et de la désertion de ses ténors. Il a migré vers une version modérée et très organisée : www.fastseduction.com

Par la suite, le modèle (initialement purement anglophone et masculin) a fait des émules dans de nombreux pays, des minicommunautés sont nées, principalement dans les capitales. Entre 2001 et 2003, j’ai eu le privilège de fréquenter un des tous premiers cercles parisiens de ce genre. Nous étions une dizaine à passer des après-midis ou des soirées à aborder systématiquement (à tour de rôle) toutes les filles (voire les groupes de filles) que nous trouvions attirantes, dans le métro, dans les magasins, sur les Champs-Élysées, très rarement en discothèque. Avec observation à distance par nos camarades puis debriefing.

Le premier barrage à franchir est en effet de se libérer de l’angoisse ou des hésitations du premier contact pour gagner en aisance et en décontraction, montrer le meilleur de soi-même, et surtout dédramatiser totalement le rejet. Cette étape indispensable franchie, on peut commencer à déployer humour, charme, ficelles diverses.

Les pratiquants francophones se retrouvaient alors sur www.frenchtouchseduction.com. Comme ASF, c’est juste une communauté doublée d’un forum, donc aucun besoin de carte bleue, juste de beaucoup de patience pour lire les tonnes de bon sens, savoir-faire et astuces accumulés, puis pratiquer, pratiquer, pratiquer...

Mon contact avec la communauté se perd en 2003 (à la suite d’une rencontre conforme aux recommandations d’ASF) mais je pense bien qu’elle a dû prospérer depuis.

Aujourd’hui, de nombreux sites payants (dont beaucoup n’ont fait que copier-coller sans vergogne les nombreux écrits d’ASF) polluent les moteurs de recherche pour quiconque cherche de l’aide.

http://en.wikipedia.org/wiki/Alt.seduction.fast


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (114 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Rocla (---.---.120.14) 19 mars 2007 13:38

    J’ apprends enfin que les femmes c’ est comme les lapins , ça s’ attrappe par les oreilles , ma copine je lui chatouille entre les orteils ça marche aussi .

    Rocla


    • (---.---.74.206) 19 mars 2007 20:28

      manquais la baguette magique .

      un four je vous dis !


    • JP (---.---.119.5) 19 mars 2007 13:53

      Je viens de faire un long tour sur www.frenchtouchseduction.com, et j’y ai passé un bon moment car le site est vraiment amusant et bien écrit ;

      Bon par contre rien de revolutionnaire dans les conseils, d’où une certaine consternation face à l’importance que se donnent les auteurs, que dis-je, les GOUROUS, les THEORICIENS de l’art de la drague, détenteur d’un jargon initiatique.

      Tout ceci est sans doute largement decond degré mais à ce point j’ai la sensation que certains ont chopé un enorme melon ; l’auteur de cet article ne dit il pas avoir « eu le privilège de fréquenter un des tous premiers cercles parisiens de ce genre »... rien que ça... le privilège de draguer entre potes, je crois que c’est heureusement une activité qui s’est beaucoup démocratisé hein les gars ? smiley


      • Julot (---.---.208.241) 19 mars 2007 17:23

        Oui, le site se résume à « Soit un homme et arrête de faire le couillon ». Ca me fait penser au bouquin d’éric zémour.

        Rien de très neuf.


      • Joe Cool (---.---.7.118) 19 mars 2007 16:08

        Je viens d’aller faire un tour sur le site français aussi et c’est... affligeant.

        Une sorte de club de beaufs ; avec des leçons de maîtres beaufs aux apprentis beaufs.


        • Julot (---.---.208.241) 19 mars 2007 17:21

          Fait généralement constaté, plus on théorise sur la séduction, et moins on pratique.

          Les vrais séducteurs se contre-foutent de la théorie.

          Remarquez, je pense qu’il faut se réjouir d’une société qui a remplacé la pute de dépucelage (excusez le terme), par des manuels de sexe en ligne.

          Quelle misère sexuelle non ?


          • Thomas Thomas 19 mars 2007 17:52

            Je ne sais guère comment a évolué la communauté FTS depuis bientôt 4 ans. Il est parfaitement exact que les séducteurs nés n’ont pas besoin de ces conseils mais ça ne fait pas 5% des hommes. Ce type de communauté est(était ?) plutôt un selfhelp group. Comme tous les groupes de ce type, il s’adresse avant tout à des gens motivés et qui acceptent le postulat de base que la séduction peut s’apprendre (dans une certaine mesure) ; les autres passent leur chemin. En fin de compte, tout ce qui concourt à prendre confiance en soit augmente le pouvoir de séduction.


            • PPDA (---.---.197.144) 19 mars 2007 17:59

              ...« fuck ten other women first, then see if she’s so fantastic » à moins que ce soit l’amour de celui qui se masse... ;>)


              • Rocla (---.---.249.213) 19 mars 2007 18:15

                Un truc qui marche bien pour draguer une nana dans les bois , se planquer derrière un arbre et imiter le bruit d’ un billet de 500 euros .

                Rocla


                • Battement d’elle (---.---.90.133) 19 mars 2007 18:31

                  à Rocla

                  Bravo ** votre synthèse de l’article est excellente !


                • L’exilé (---.---.221.109) 19 mars 2007 19:05

                  C’est la blague graveleuse la plus lourde que j’ai lu ces derniers jours...

                  Pourtant bizarrement elle m’a bien fait marrer, allez comprendre... On va mettre ça sur le compte de la fatigue.


                • Le Panda Le Panda 20 mars 2007 08:41

                  @tall

                  bonjour,

                  tu t’améliores lorsque l’on parle de boire un coup à la maison ou de femmes Tall, tu ne me surprendras point je ne suis pas un « escargot » il court il court le furet des bois mesdames...

                  Le Panda

                  Patrick Juan. smiley


                • Ernest Rougé (---.---.91.125) 20 mars 2007 11:08

                  J’ai essayé ce genre de truc toute une journée... toute une journée, vous m’entendez... au fin fond d’un bois en agitant un billet de 5 euros au-dessus d’un buisson... Désolé, ça n’a pas marché...

                   smiley  smiley  smiley


                • EricB (---.---.133.152) 24 mars 2007 14:47

                  Un bilet de 500 € on a dit, pas 5 € ! smiley


                • Rocla (---.---.249.213) 19 mars 2007 18:43

                  @ Battement d’elle ,

                  Je suis très oupsé par ce si beau compliment sans objet direct.

                  Bien à vous .

                  Rocla


                  • Rocla (---.---.249.213) 19 mars 2007 18:45

                    Tall ,

                    En fait , derrière mon arbre j’ ai pas vu comme elle est battement d’ elle . A mon avis elle doit faire bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

                    Rocla


                  • adam0509 adam0509 19 mars 2007 20:49

                    Dans l’ensemble, ces sites essayent de dire finalement que :

                    « Moi Tarzan, toi Jane » « Moi Homme, toi Femme »

                    Beaucoup de bons conseils sur ces sites par ailleurs, intéressant a lire, mais l’essentiel reste tout de même de rester (un minimum) soi-même...


                    • VidoK (---.---.183.95) 20 mars 2007 00:29

                      on drague les fleuves et les rivières pas les gens smiley


                      • maxim maxim 20 mars 2007 00:40

                        je crois et rejoins ceux qui pensent qu’il faut rester naturel ,ne pas chercher ,c’est souvent quand on ne s’y attend pas qu’une aventure ou une occasion peuvent se presenter.....


                        • (---.---.13.144) 20 mars 2007 08:40

                          A mon avis un homme se réfugiant derrière un tel site !c’est un grand malade, à la limite de la mocheté Un homme, un vrai, c’est celui qui est sûr de lui, un homme sincère, qui agit selon ce que lui dicte son fort intérieur. Celui-là n’ira pas consulter ce genre de conneries ! La femme n’est pas dupe ! elle ressent des choses que l’homme est incapable de percevoir


                          • Rocla (---.---.249.213) 20 mars 2007 09:02

                            Un gonze part en vacances au club Maide, là il se dit , je vais me faire plein de gonzesses , des gonzinantes des zesgondantes et tout et tout ,.

                            Un jour , deux jours , ....RIEN .

                            Mais lors de ces journées d’ attente , il a remarqué un G.O . Qui arrête pas , à chaque fois qu’ il se déplace , un troupeau de belles gonzinettes le suit . Il décide donc d’ aller le voir pour lui demander son secret .

                            Mais comment fais-tu pour avoir toujours autant de femmes autour de toi ?

                            C’ est très simple p’tit gars ,le matin je me lève et je place une patate dans mon maillot .

                            Ah ouais , j’ ai compris dit le belge....

                            Le lendemain soir le G.O. revoit le G.M. ( gentil membre ) et lu demande comment s’ est passée la journée.

                            - Alors ça a marché ( p’tit gars !) ?

                            - Ben non j’comprends pas !

                            - Hé mec , y faut mettre la patate devant !!!

                            Rocla


                            • Makimaki (---.---.67.93) 20 mars 2007 12:07

                              Et sinon, quand on est une fille et qu’on veut draguer, on fait comment ? Non parce que contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas toujours de faire la belle, d’agiter les fesses et de battre des cils pour parvenir à ses fins, croyez-en ma petite mais tout de même avérée expérience... D’une, ces messieurs ne sont pas toujours des brutes avides de sexe, et un comportement trop suggestif peut avoir un effet désastreux

                              Et de deux, évidemment si on ne recherche pas le rapport sexuel mais une relation (je parle pas de mariage, hein, mais juste de relation...)c’est quoi la méthode ? Non pas parce que j’aime pas le sexe, mais bien parce que rentrer un soir avec un inconnu donne souvent des résultats de plumards très mitigés... En gros, on ne sent pas grand chose (je parle pour moi hein), et j’en ai connu suffisament et de sortes différentes pour savoir que ce n’est pas une question de performance de la part de ces messieurs ;.. C’est juste pas terrible. Et en définitive, il vaut mieux avoir le temps de fantasmer un peu, d’apprendre à se connaître avant de prendre son pied à l’horizontale.

                              TOut ça pour dire que je n’ai toujours pas trouvé la recette magique pour parvenir à mes fins et... (je vois venir d’ici les commentaires graveleux) je suis loin d’être une morue.

                              Voilà. smiley


                              • tovara (---.---.149.182) 20 mars 2007 12:18

                                ...une Française qui drague (sans faire semblant, je ceux dire) ? tu serais la première, alors !


                              • tovara (---.---.149.182) 20 mars 2007 12:11

                                Ces conseils sont d’un cynisme révoltant ; Dieu sait que je ne suis pas féministe, mais je pense que les Chiennes de Garde n’apprécieraient pas du tout cette psychologie de bazar style « comment devenir un Casanova en trois jours » qui fait florès chez les Américains. Evidemment il y a du vrai dans ces conseils, mais j’y vois surtout l’expression finalement trés conformiste d’une idéologie bassement utilitariste, anti romantique trés en vogue ; si comme l’a dit Wilhelm Reich « la jouissance est dans la transgression », un authentique Don Juan ne prendrait il pas le contrepied de ces conseils et ne ferait il pas la cour à sa belle comme Roméo avec Juliette au lieu d’aligner des parties de jambes en l’air ravalées à des séances d’entraînement sportif ?


                                • Sébastien Night (---.---.208.143) 26 mars 2007 11:26

                                  « ils rentrent broucouilles [...] ils n’osent pas aborder tous seuls... »

                                  Vous en avez rencontré beaucoup ? Quand ? Qui ? Ou bien sont-ce uniquement des préjugés sans fondement ?

                                  Des jeunes et des moins jeunes qui avouent « ne rien y comprendre aux femmes », j’en vois toutes les semaines. Des gens qui sont « eux-mêmes » avec « eux-mêmes »="nul avec les femmes".

                                  Eh bien, les conseils « soyez des hommes, ayez des passions, affirmez-vous, n’ayez pas peur des femmes », sont peut-être une évidence, mais si peu de gens les appliquent que c’est toujours très utile de les rappeler. Mon site ( http://www.seductionbynight.com ) est entièrement dédié à cette tâche et je vous invite à en lire quelques lignes si vous voulez en savoir davantage sur quelqu’un qui ne rentre pas « broucouille à cause de ces conseils bidonske » smiley

                                  Cordialement, SBN


                                • Thomas Thomas 20 mars 2007 19:40

                                  Je n’imaginais pas qu’un article sur ce sujet ne sois pas l’objet de moultes commentaires péjoratifs.

                                  Chaque fois qu’un homme se lance dans une démarche de progression personnelle, il s’attire le mépris de deux groupes : ceux qui n’ont pas besoin de progresser... et ceux qui en auraient bien besoin mais ne sont pas disposés à assumer la remise en question et les efforts nécessaires !

                                  « Être soi-même », bien sûr bien sûr ! Mais si ça ne suffit pas ? Se résigner à sa condition avec fatalisme ne convient pas à tout le monde et surtout ne résoud rien. Est-ce là tout ce que proposent les esprits bien pensant qui dénoncent si promptement cette communauté ?

                                  De tous mes camarades de cette époque, aucun n’est à ma connaissance devenu un authentique Don Juan mais la plupart ont trouvé ce qu’ils étaient venu chercher : le choix de sa partenaire et une relation durable. Chercher et trouver plutôt que d’attendre hypothétiquement d’être choisi !


                                  • Sébastien Night (---.---.208.143) 26 mars 2007 11:29

                                    Bonjour Thomas, Il y a 4 ans FTS n’existait pas ; vous vous serviez des ressources américaines ou bien il vous a fallu « expérimenter » à partir de rien ?

                                    SBN


                                  • Thomas Thomas 26 mars 2007 21:09

                                    Bonsoir Sébastien Night,

                                    J’ai jeté un rapide coup d’œil sur votre site pour constater que vous avez manifestement des sources communes avec FTS comme en témoigne votre large recours aux mêmes acronymes d’alt.seduction.fast et à ses grands principes. Je ne me lancerai pas dans un comparatif plus poussé mais j’ai tendance à penser que, puisant à la même source, vos conseils sont vraisemblablement de qualité et d’efficacité similaires (donc efficaces à mon sens).

                                    FTS n’existaient effectivement pas sous cette forme en 2000-2003. Jusqu’en 2001, ASF était la seule ressource, tous les documents étaient en anglais et le forum ne fonctionnait qu’en anglais, ce qui permettait déjà la formation de quelques groupes localement.

                                    Début 2002, création d’une liste de diffusion francophone sur yahoogroupes.fr qui s’appelait « LaSéduction ». D’autres listes concurrentes existaient également.

                                    Après 2003, je perds un peu le fil mais les connaissances que j’avais se retrouvent sur FTS. Voilà pour l’histoire.

                                    Votre site, dont je découvre l’existence, m’indique que la dynamique s’est maintenue et je m’en réjouis.


                                  • Milla 20 mars 2007 19:43

                                    @ l’auteur

                                    le séducteur tant recherché par la gent féminine ? FAUX, je pensais même que le terme de « chaud lapin » leur était destiné... (sans provoc). Enfin en théorie parce qu’en pratique comme le disais mamzelle ci dessus...

                                    « Car tout seuls, ils n’osent même pas adresser la parole à une femme qu’ils voudraient séduire ».

                                    Oui, et mieux encore s’ils y parviennent c’est qu’ils sont face à une naive, pas une femme de caractère... pour ma part séducteur = danger

                                    Milla smiley


                                    • (---.---.173.46) 21 mars 2007 21:20

                                      Ok, ok... zen les gens... On va réussir à se comprendre (enfin j’espère). Thomas, si « Être soi-même » ne suffit pas, est-il toujours nécessaire de mettre en scène un personnage autre que soi ? Chacun son chemin, soit ; pour ma part, j’aurais l’impression de duper l’autre en faisant cela (pour l’avoir fait justement). Si l’intention est toutefois de se réinventer, de se renouveller, alors je vote oui et soutiens ta démarche ! Quant au fait de « se résigner à sa condition avec fatalisme », encore faut-il déterminer ce qu’est « notre condition », et se rappeler ces notions de philo que sont le libre-arbitre et le déterminisme... Sommes-nous réellement prisonniers de tout ce que nous créons et des limites que nous nous imposons parfois ? Quelles sont celles que nous pouvons transcender ? Ou bien, au contraire, sommes-nous libres de nous remettre en question avec amour - sans être trop durs avec nous-mêmes ? C’est ce que j’aime à croire en tout cas.

                                      Pour faire écho à Makimaki (merci pour ce doux et enjoué témoignage), je suis également loin d’une morue ou d’un gravat, mais j’oublie (trop) souvent d’imaginer mon interlocuteur sur le trône... Résultat : pas de résultats justement !! smiley Le peu de fois où j’ai fait preuve de plus d’assurance et d’entreprise en me convaincant qu’on est tous logés à la même enseigne, j’ai littéralement inhibé mon partenaire ! Résultat : pas de résultats là encore !! Heureusement que je ne manque pas d’humour à mon égard, car ça m’a permis de voir quelles avaient été mes erreurs... Tout ceci m’aura quand même portée sur la voie (royale ?) du pragmatisme puisque j’ai fini par me demander si tout cela était bien nécessaire pour se « rencontrer », et si finalement tout le monde devait avoir le même destin conjugal ? N’oublions pas la pression sociale de ce côté-là... J’ai 29 ans, et la plupart de mes amis sont en couple, ont des enfants et, me connaissant, ne me demandent plus si je suis toujours célibataire lorsqu’ils ne m’ont pas vue depuis longtemps smiley Passer 10 ou 20 ans de ma vie avec la même personne est un challenge que je souhaite pouvoir relever un jour (quand je serai prête, sans doute), mais pour l’instant ça ne me botte pas du tout.

                                      J’aime les sentiments pour - mais pas seulement ! - la sécurité affective qu’ils procurent (c’est assez dynamisant au final, en tout cas pour moi), mais je ne vous cache tout de même pas que l’idée de vieillir seule m’effraie autant qu’elle me séduit... Entre-temps, j’ai le sentiment que plus je vieillis, plus ça devient compliqué de rencontrer des hommes en toute simplicité. Et vous ?


                                      • Thomas Thomas 21 mars 2007 23:12

                                        Qui parle de dissimuler ou de transformer sa personnalité ? C’est fatigant et non viable á long terme. Mais on peut apprendre á la mettre en valeur. Nul mensonge ni dissimulation en cela ! Bon courage á vous !


                                      • KER (---.---.189.18) 27 mars 2007 21:15

                                        faut pas parler de ca chut !


                                        • Luciole Luciole 13 mai 2007 18:54

                                          Un conseil à tous les apprentis dragueurs : faites commes les males chauves-souris. Ils se perchent sur un arbre la tête en bas et emettent des odeurs puissantes jusqu’à ce qu’une femelle se pose sur eux.

                                          Si ca ne marche pas, la méthode infaillible a été donnée il y a trois siècle par Pierre Corneille soi-même, mais personne ne l’a prise au sérieux : « Et le désir s’accroît quand l’effet se recule... »

                                          Enfin dernière chose, choisissez des femmes qui vous ressemblent et pas seulement des femmes qui essayent de ressembler aux autres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès