Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les transports piétons et cyclistes ont la côte !

Les transports piétons et cyclistes ont la côte !



En nous suivant, vous avez pu voir de nombreuses bonnes idées de plan de transport non-motorisés : voiturette en bambou et papier, vélo qui recharge vos portables et appareils électroniques, systèmes d’auto-partage… Voici une infographie réalisée par le magazine Good qui illustre le succès des transports pour piétons, cyclistes, bref, tout ce qui est possible sans devoir se doter d’une voiture ou d’un moyen de transport plus complexe.



Les chiffres indiqués montrent les sommes investies par le Département des Transports américains depuis 1990. En dessous, le nombre de kilomètres parcourus en vélo et à pied pour les mêmes années.

Ceci nous fait penser par ailleurs au projet de la ville nouvelle de Masdar, aux Emirats Arabes Unis, où la conception des transports a innové en proposant des « pods » qui sont à la croisée des transports en commun et individuels.


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Vipère Vipère 27 juillet 2010 19:06

    Bonjour à tous, 

    Le vélo, d’accord pour faire de l’exercice, il n’y a pas mieux pour entretenir le système cardio-vasculaire.

    Mais pour ce qui est de ramener à becqueter à la maison, c’est une autre paire de manche

    Ecolo ou pas, faut y penser aux provisions. les provisions tombent pas du ciel, ça se saurait.

    Et, le frigo qui se remplit pas tout seul.

    Et Conchita qui m’a donnée, ses huit jours.

    Jo Dassin, dépassait peut-être à vélo, dans Paris, les autos, mais pour ce qui est d’approvisionner une maisonnée, tintin. compte dessus et boit d’l’eau !


    • loco 27 juillet 2010 21:31

       Le vélo, bien sûr : moi qui suis retraité et en milieu rural, je pense qu’il serait assez bien vu que je participe à l’amélioration de la situation de ma caisse de retraite en allant me faire tuer à vélo sur la route.
       Mais je profite d’avoir sous la main un gars qui semble s’y connaître en matière de bicyclette pour poser une question qui me tarabuste depuis quelque temps : dans une ville qui peint au sol des bandes délimitant des « pistes cyclables », même si celles-ci sont stupidement étroites et de surcroit défoncées, la règle des couloirs de circulation est-elle applicable ? Je veux dire : dois-je encore m’écarter de 50 cm du cycliste pour le dépasser, ou seulement ne pas empiéter dans la file qui lui est réservée ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès