Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Lille : prisonnier politique en france, un manifestant emprisonné entre en (...)

Lille : prisonnier politique en france, un manifestant emprisonné entre en grève de la faim #loitravail

 Manifestations après manifestations, les informations se succèdent et malheureusement se ressemblent :

charge de CRS, coups de matraques, grenades lacrymogènes, grenades en caoutchouc, flashball, taser, canon à eau etc… faute de pouvoir faire voter sa loi UE MEDEF au parlement, le gouvernement emploie la violence pour imposer par la force l’euro destruction du code du travail.

La force pour intimider un puissant mouvement social, désormais installé dans la durée, soutenu par 75% de la population. Sans succès puisque la mobilisation se renforce et que la convergence des luttes se construit désormais pour bloquer le pays avec l’aide des ouvriers de la chimie, des routiers, des cheminots et le soutien de la classe des travailleurs.

La force et la répression, parce que le gouvernement perd ses nerfs et panique. Si les travailleurs se mettent tous en grève ils risquent de comprendre qu’ils peuvent être leur propre dirigeant et se débarrasser de l’oligarchie capitaliste qui ruine le pays et les exploite. S’appuyant sur un état d’urgence dont c’est bien le seul but, le gouvernement réprime les manifestants, les syndicalistes. Allant jusqu’à interdire de manifestation de façon totalement illégale des militants antifascistes ! Le ministre de l’intérieur, le sinistre Bernard Cazeneuve – celui dont on attend toujours les excuses et affiches CGT retrait loi travailles explications pour la mort de Rémi Fraisse – se vante sur les plateaux télé d’avoir fait arrêter plus de 1000 citoyens. Imaginons qu’il y ait 1000 arrestations de manifestants à Cuba, que n’entendrait on pas dans les médias du Capital ?

Mais ces arrestations, ce sont des arrestations politiques. Et les travailleurs se battant pour le retrait de la Loi Travail, pour les droits des travailleurs qui sont arrêtes sont bels et bien des prisonniers politiques. Comme risquent également de le devenir les Goodyear condamnés par une justice de sarko le pen fn, LR UMPEN, brun bonnetclasse.

La répression antisyndicale, l’état d’urgence, la collusion du LRPENS (UMP PS FN) pour instrumentaliser la police pour casser du manifestant, l’état d’urgence, la fuite en avant autoritaire du gouvernement tout cela c’est bien les symptômes gravissimes d’une euro fascisation qui gangrène notre pays.

A Lille, un manifestant arrêté dans le défilé du 17 mai dernier pour dénoncer son emprisonnement est entré en grève de la faim. Ce que lui reproche la justice ? des faits postérieurs à son arrestation ! En clair une arrestation arbitraire et une justice pour l’exemple. Le totalitarisme de la dictature capitaliste en action. Il mérite notre soutien. Liberté pour les prisonniers politiques du gouvernement Valls UE Medef

JBC pour www.initiative-communiste.fr

prcf_logoLa commission Luttes du PRCF apporte son soutien au camarade Antoine actuellement incarcéré à la prison de Sequedin. Antoine comme des centaines de manifestants contre la Loi Travail vient de subir sous ordre du ministre de l’intérieur la violence des « forces de l’ordre », déchaînées contre la CGT qui, sous couvert de l’état d’urgence et sur l’ordre du dangereux Valls-MEDEF, veulent museler par la force, et aussi en instrumentalisant des casseurs masqués et autres irresponsables, les millions d’opposants à la destruction du code du travail. Nous condamnons fermement les violences policières et nous exigeons la libération immédiate des camarades interpellés et emprisonnés pour leur appartenance syndicale et politique. Nous assurons Antoine de toute notre solidarité dans le combat qu’il mène pour que la justice reconnaisse son innocence. Solidarité pleine et entière avec tous les camarades victimes d’un gouvernement de plus en plus social-fascisant et aux ordres de l’UE, qui veut casser un mouvement social par la répression dans une UE où l’extrême droite fasciste et la chasse aux sorcières contre les Rouges marque des points chaque jour.

Communiqué de la Commission Luttes du PRCF

Antoine, prisonnier politique à Lille, entre en grève de la faim

 

Arrestation Antoine

Photo de l’arrestation arbitraire d’Antoine

Au début de la manifestation syndicale contre la « loi travail » du mardi 17 mai à Lille, des dizaines de flics se jettent sans raison sur notre camarade Antoine, militant bien connu de la CGT de Valenciennes et à Alternative Libertaire. Nous apprendrons plus tard que la seule motivation de cette interpellation « préventive » (à la Minority Report) est l’appartenance syndicale et politique d’Antoine… Aucun fait préalable à son interpellation ne lui est reproché.

« Armé » de son seul drapeau CGT, Antoine est vite et vigoureusement plaqué au sol par 3 brutes de la BAC (cf. photo ci-dessus et vidéo ci-dessous). Les manifestants présents tentent d’empêcher cette arrestation totalement arbitraire. L’un d’entre-eux – coupable d’avoir voulu lutter contre l’injustice – sera également arrêté lors de l’intervention. Comme Antoine il passera en procès en juin. La foule – outrée par un tel coup de force – scande « libérez nos camarades ». Mais rien n’y fait, la police a des ordres et elle les applique avec zèle : casser le mouvement social, disperser les manifestations par la force, envoyer les militants en prison, empêcher les piquets de grève à grands coups de tonfas, dissuader tous ceux qui voudraient relever la tête de le faire.

Voir également les communiqués de la CGT et de AL.

Après 48h de garde à vue, Antoine est déféré devant la « justice ». Situation orwelienne, on l’accuse de faits s’étant déroulés après son arrestation ! L’État l’accuse d’avoir porté un coup à un policier l’ayant interpellé. L’un des 3 molosses de la BAC – que l’on voit distinctement sur la vidéo ci-dessus faire preuve d’une brutalité injustifiée à l’encontre d’Antoine – aurait subi entraîné… 0 jour d’ITT. Il a du se faire mal en molestant notre camarade…

Antoine refuse la comparution immédiate pour laisser le temps à ses avocats de réunir les preuves de son innocence (telles que cette vidéo). Mais le procureur comme le juge n’ont que faire des faits, de la justice ou de la morale. Leur rôle – comme celui des flics – est d’obéir au gouvernement socialiste paniqué et débordé par ce mouvement social radical, d’une ampleure inégalée. Le premier sous un gouvernement (soit disant) de gauche. Malgré un dossier d’accusation vide, des garanties de représentation fortes, les témoignages de dirigeants CGT et des nombreux manifestants sur place, Antoine est placé en détention provisoire.

Il est le premier prisonnier politique arrêté à Lille suite au mouvement social contre la « loi travail ».

Détenu depuis hier à la prison de Sequedin, Antoine a entammé dès les premières heures de son incarcération une grève de la faim dans l’objectif de faire reconnaître ses droits et son innocence.

Pour défendre les seuls et uniques casseurs (les narcotrafiquants de HSBC, les fraudeurs de Mulliez, les escrocs de LVMH…) l’État français n’hésite pas à user de moyens dictatoriaux : arrestations arbitraires, emprisonnement des opposants, censure et répression des médias alternatifs, atteintes aux libertés syndicales…

Liberté pour Antoine, relaxe pour tous les condamnés, retrait de la loi travail !

P.S. : 11 personnes ont encore été arrêtées hier soir suite à une action contre la loi travail. La plupart sont encore en garde à vue. Force à eux. On vous tient au courant quand on a des nouvelles.

 http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/prisonnier-politique-en-france-un-manifestant-emprisonne-entre-en-greve-de-la-faim/


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Jo.Di Jo.Di 23 mai 15:35

     
    PCRF, vous faites pitié ...
     
    « L’anti-racisme ainsi compris va être la pointe émergée d’un phénomène de mentalité beaucoup plus diffus, beaucoup plus large, où toute une série de valeurs libérales acquièrent une identité de gôôôche [...] Il fait être ouvert sur tous les plans [...] Le repoussoir par excellence, c’est la fermeture, aussi bien économique, que politique où migratoire. [...] La greffe s’effectue sur fond d’internationalisme [p... NPA], lequel se recycle à merveille dans la cause européenne, puis dans le cosmopolitisme multiculturel [BHL-Bergé], en pleine affinité avec le climat de globalisation économique en train de s’installer. Le libertarisme [libéral-libertaire] fournit le moyen d’entrer dans le libéralisme en gardant sa bonne conscience [Kohn le tripoté]. » 
    Marcel Gauchet, passé du coté obscur de la force, décrit gôôôchiste, la p... du Capital.

     
                  >>>  22H, RIPOUBLIK, ENFIN JE M’Y BRANLE !!! <<<
     

    ça pue le shiteux 0 sur compte en banque du petit capitaliste et le merguezeux Parti Collabo du Capital Ploutocrate Sexialiste ...
     
    Tiens des colons débarquent ... faire leurs courses, portables cigarettes svp.... quelques baffes aux bobos kouffars récalcitrants... Ils jouissent de la peur qu’ils inspirent ... aux chiures finales de l’Histoire de l’ex-France. Puis s’en vont, du business plus important. Un colon reste, il doit ajouter quelques 0 bobo sur son compte de dealer.
     

    La discussion animée reprend sur la mixité sociale, le « où inclusif », le réel a été évacué... Assis en ronde enfantine, les bobo ont un code simiesque, bras croisés, je ne suis pas d’accord, bras en l’air tournant en marionnettes, d’accord ! C’est eux les guignols.
     

    Tiens une banderole « Loi El Khonnerie ». Parait qu’il y a eu 3j de débat pour savoir si c’était raciste. Une autre « Pour le contrôle des flux de Capitaux » ... Mais là ... « Ah bas les frontières ! » .... Bah .... Ils peuvent compter sur le Capital pour les abattre, ces crasseux .... D’ailleurs avoir les cheveux sales semble un marqueur révolutionnaire ... Même pour petit blanc de Sciences Po ... Bobo Chanel se parfume à sueur prolétarienne.
     

    Beaucoup de têtes révolutionnaires un peu lasses, penchées sur leurs smartphones, Iped dernier modèle évidement ...

     
    Après cette branlette je vais bien dormir, je vais rêver que je suis khmer rouge, j’entasse des crânes de bobo avec Douch.

     


    • philoxera philoxera 23 mai 18:06

      @Jo.Di
      J’ai rien compris


    • Alren Alren 24 mai 12:21

      @Jo.Di

      Cet emprisonnement qui rappelle les lettres de cachet de l’Ancien régime est un pied-de nez au « peuple souverain », pourtant premier principe de la République, proclamé dès la chute de Louis XVI, et avant même les mots magiques : Liberté, Égalité, Fraternité.

      75% des Français soutiennent les mouvements anti-casse du droit du travail mais délèguent, un peu lâchement, à des courageux militants la charge dangereuse d’affronter la répression, et quelle répression !

      Et cela rappelle la période de l’Occupation et de la Résistance !

      Honneur à nos résistants d’aujourd’hui !


    • Milla (---.---.1.10) 23 mai 16:19

      Ça confirme ce que j’écrivais il y a quelques jours lorsque je parlais de dictature et d’arrestations d’opposants politiques

      Le nazisme est en marche.


      • Ouallonsnous ? 24 mai 19:34

        @Milla

        Oui, le nazi-sionisme est en cours d’installation par le régime hollandiste, mais nous avons une opportunité de nous débarasser de cette maffia et de l’UE/OTAN en même temps que la loi de suppression du code du travail qu’ils veulent nous imposer, ne la laissons pas passer !


      • Milla (---.---.1.10) 23 mai 16:31

        « 11 personnes ont encore été arrêtées hier soir suite à une action contre la loi travail. La plupart sont encore en garde à vue. Force à eux. On vous tient au courant quand on a des nouvelles. »

        Bon courage à vous les amis&#128139;


        • Milla (---.---.1.10) 23 mai 16:40

          Limposteur sioniste.

          Les cadeaux de Soral

          Voudriez-vous d’une plaque de la Direction centrale de la police judiciaire avec votre nom inscrit dessus ? D’un polo du Groupe d’opération spéciale de l’armée ou du Groupe d’appui opérationnel du DCRI, dont l’emblème montre avec délicatesse un groupe de policiers armés de fusils en train d’enfoncer une porte ? Ou encore d’un tee shirt de la police municipale, de l’« OCRTIS », de la police anti-drogue, ou encore du « SPHP », le Groupe de sécurité du premier ministre ? Eh ben, vous ne les aurez pas car vous, vous n’êtes pas Alain Soral : les membres des corps d’élite de l’armée et de la police ne vous envoient pas leur signes d’amitié et d’estime. Vous ne voudriez pas être soutenus par « des corps constitués qui sont les vrais armatures, de la république légale », vous n’êtes pas d’accord pour affirmer que « ces gens marcheront avec nous et nous marcherons avec eux », ni que la police municipale, c’est « la police de proximité, eux nous soutenant, nous on les soutient ». Donc vous n’aurez rien à exhiber comme le fait Soral dans ses vidéos publiées sur le site de son parti « égalité et réconciliation ».

          Rien ? Mais si. Vous aurez bien quelque chose de leur part : les coups de matraque, les jets de gaz lacrymo, les grenades de désencerclement, les flashballs, les expulsions. Ceux qui sont pauvres et/ou pas blancs, ceux qui bougent, résistent dans la rue, dans les quartiers, dans les squats, dans les prisons, ne les connaissent que trop ces « vraies armatures de la république légale ».

          C’est justement à vous que Soral tend un piège. Sous couvert d’un discours « antisystème » radical et nationaliste, comme son pote Dieudonné. Pourtant comme tous les autres partis, Soral prône aussi, à sa manière, la légitimité de l’État des capitalistes mais il vise, lui, ceux qui rejettent, à juste titre, tous les politicards qui les ont abandonnés : les jeunes des quartiers populaires, les révoltés de tous bords. Que vous soyez Arabe, Noir, Musulman… peu importe pour moi, je ne suis pas raciste leur dit-il, je vous demande juste une bricole, au nom de la « révolution national-socialiste » prenez le chemin de votre « intégration » en acceptant le système capitaliste « bien de chez nous ».

          Les Sorals font leur cuisine dans une situation d’enfumage général. Une preuve ?

          Vous direz, franchement on n’est pas sorti de l’auberge. Droite, gôche, extrême-droite, nationaux-socialistes… grattez un peu, vous verrez que tous ont la même idole : l’État de tous les capitalistes, dont Marx disait il y a 150 ans qu’il n’était qu’« une bande d’hommes en armes et ses annexes »


          • César Castique César Castique 23 mai 18:29

            «  Si les travailleurs se mettent tous en grève ils risquent de comprendre qu’ils peuvent être leur propre dirigeant et se débarrasser de l’oligarchie capitaliste qui ruine le pays et les exploite. »


            On se réjouirait presque de voir comment il se démerderait, le propre dirigeant, pour que 65 millions de Français trouvent de quoi claper tous les matins, dans les magasins de l’Hexagone...

            • tf1Groupie 23 mai 18:47

              @César Castique

              Tout-à-fait : on attend qu’ils se mettent en grève du salariat, qu’ils dirigent leur propre boite, enrichissent le pays et embauchent à tour de bras.

              On n’attend que ça mais ... d’après l’auteur ils n’ont pas encore « compris » qu’ils ont le droit de le faire, et quand ils veulent.
              Mais ils ne le feront certainement pas, parce que quand on est dirigeant on est responsable.


            • César Castique César Castique 23 mai 23:04

              @tf1Groupie

              « ... quand on est dirigeant on est responsable. »


              Responsable !!! Responsable !!! Tout de suite les grands mots !


              Seriez pas un peu anticommuniste primaire, vous ?

            • rocla+ rocla+ 23 mai 18:37

              Pffff  il a même pas été cramé dans sa  tuture .....


              • Signal (---.---.5.175) 24 mai 08:46

                Mort de rire de voir tous ces « de gauche  » se foutre sur la gueule , voir les escrolos kmers vers de terre de duflotte à 0,... % feter la victoire des ... autrichiens LOOOL , voir les « de gauche » accuser la droite , diaboliser le FN , voir le GVT faire en mille fois pire ce qu ils reprochaient avec violence et haine à Sarko , voir la CGT détruire l ’ économie du pays et accentuer le chômage , voir les casseurs de gauche continuer en toute impunité à détruire agresser vandaliser et terroriser la police

                Hahahahahaa bande de guignols de gauche , arrêtez de dire que VOTRE GVT fait une politique de droite , c est VOTRE politique , c est la gauche qui fait la politique c est VOUS les de gauche qui êtes au pouvoir , assumez vos débilités vos conneries monumentales , vos etes de gauche , la droite n est pas au pouvoir , c est VOUS ! assumez assumez ! tas de charlots socialos !

                Continuez à vous taper sur la gueule entre vous ,tas de guignols de gauche , que du bonheur !!!


                • eric39 (---.---.233.182) 24 mai 09:04

                  Et quand on pense qu’il n’y a quasiement pas un elu de ce pouvoir fasciste, qui ne doivent son poste aux voix des gauches de gauches, et ce, du president de toutes les gauches, jusqu’au dernier des deputes solferinien... ! Moi, je suis pas trop pour la responsabilite collective. Chaque personne qui a choisit hollande sous un pretexte ou un autre, devrait faire son examen de consience, (et d’intelligence) personnel. C’est egal, tous les groupuscules d’extreme gauche qui ont contribue a cette catastrophe devrait presenter des excuses aux travailleurs. Et en particulier a Sarkozy... ! Car oui, aujourd’hui, le Pcrf nous le confirme ici longuement : peut etre que « cela va mieux » mais c’etait moins pire sous Nicolas !


                  • fanderachida (---.---.240.16) 25 mai 13:52

                    « devrait presenter des excuses aux travailleurs. Et en particulier a Sarkozy... ! Car oui, aujourd’hui, le Pcrf nous le confirme ici longuement : peut etre que « cela va mieux » mais c’etait moins pire sous Nicolas ! »

                    HOUAAAA, non seulement pour vous le PS est un partie de gauche, mais Sarkozy est un sauveur incompris, mon pauvre ami vous n’êtes pas à coté de la plaque mais paralléle à la plaque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès