Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Linky = dictature = flicage = fichage = surveillance électronique avec les (...)

Linky = dictature = flicage = fichage = surveillance électronique avec les compteurs électriques intelligents

Linky = dictature = flicage = fichage = surveillance électronique par le biais des compteurs électriques, d'eau, de gaz.

 

1°) Intoduction.

Toutes les informations à suivre ont été transmises aux 577 députés et 345 sénateurs, quelques maires, la ministre de l'écologie, et le premier ministre. Ils ne pourront donc pas venir vous dire qu'ils n'étaient pas au courant.

 

Dans les année 30 le parti national socialite nazi a utilisé le recensement comme prétexte pour ficher toute la population avec des calculateurs IBM. Il a éliminé toute opposion médiatique, les opposants politiques, les juifs, tziganes, handicapés, homosexuels, etc... Les calculateurs IBM ont aussi été utilisés pour gérer les camps de concentration, les travailleurs par profession, le matériel, etc... Mais nos journalistes conspirationnistes adeptes de la « théorie du complot » sont devenus amnésiques, et s'ils sont des jeunots d'une trentaine d'années, ils ignorent tout de ce passé gênant. C'est l'ultralibéralisme économique qui a permis la montée en puissance de l'Allemagne nazi, avec des PDG de l'industrie occidentale qui ont courtisé Adolf Hitler. Aujourd'hui il n'y a rien de changé, de nombreux chefs d'état vont courtiser les dictateurs étrangers en échange de contrats d'armement, de gaz, de pétrole, et autres. Aujourd'hui on veut nous imposer des équipements comme les compteurs communicants qui permettront de révéler à des tiers et à des dictatures toutes les données sur les activités de notre vie privée 24/24h. Altercations, intimidations, menaces, mensonges, pressions des installateurs et d'ERDF, insultes et propagande des journalistes au service des puissants, nous retournons progressivement vers l'ère des dictatures des années 30, avec des groupes qui imposent leurs lois, contre la volonté de la population qui est excédée par les atteintes à leurs libertés. Ce gouvernement veut nous imposer le flicage par le bais des objets connectés avec la complicité de l'industrie. Ce gouvernement et les prédateurs osent tout, si certains pouvaient réinstaurer des camps de ré-éducation contre leurs opposants comme dans les dictatures, ils le feraient. Ce gouvernement socialiste sème le désordre partout, comme la droite, il touche à tout et change tout dans le sens du pire, et des français sont de plus en plus excédés. Si personne ne fait rien contre ces élus, nous nous retrouverons un jour ou l'autre avec une dictature dans notre pays.

 

 

02°) Complot médiatique et propagande des journalistes contre la population.

Le 16 avril après le journal de 14h, le médiateur de France Info s'est livré à un complot contre la démocratie, contre l'information, et contre la vérité. Pendant 10 minutes le médiateur a parlé de la théorie du complot, qui sert le plus souvent à dissimuler les vérités qui dérangent les pouvoirs. On croyait que le rôle des journalistes et surtout d'un médiateur était d'être impartial, mais ce n'est visiblement plus le cas. Pour moi les journalistes qui se permettent d'insulter les français et les spécialistes indépendants, sont eux-mêmes des comploteurs à la solde des pouvoirs politiques et industriels. Il suffit de lire les titres des articles ci-dessous.

 

16/04/2016 - Rendez-vous du médiateur par Bruno Denaes - Compteur et complots

http://www.franceinfo.fr/emission/le-rendez-vous-du-mediateur/2015-2016/compteur-et-complots-16-04-2016-05-10

 

04/04/2016- Bruno DENAES Médiateur des antennes -Linky : le compteur du complotisme

http://mediateur.radiofrance.fr/article-linky-le-compteur-du-complotisme

bonne illustration des rumeurs et autres peurs irrationnelles qui se développent sur la base des réseaux sociaux. Et les journalistes qui osent s’étonner d’une telle campagne (et enquêter) sont souvent dénigrés, quand ils ne sont pas accusés d’être « corrompus »…

 

29/03/2016- Anne Brunel Les Légendes du Web - La fronde anti-LINKY, nouveau filon des complotistes

http://www.franceinter.fr/emission-les-legendes-du-web-la-fronde-anti-linky-nouveau-filon-des-complotistes

 

Quant à l'état et ERDF ils se livrent tous les deux à des atteintes à la vie privée en violation de l'article 8 de la Convention Européennes des Droits de l'Homme, mais les journalistes officiels censurent cette information. Nous n'avons aucun moyen de contrôle sur les informations émises par nos compteurs en direction d'ERDF. Etant donné que ces prétendus journalistes nous insultent en nous traitant de paranos, je ne vois pas pourquoi nous ne les traiterions pas de journalistes bidons. A travers les titres racoleurs et les liens ci-dessus, nous constatons s'il le fallait que nous sommes bien dans le complot médiatique de la presse officielle, la manipulation et la propagande à la solde des lobbies industriels et de l'énergie, organisée avec un cabinet de communication. Ce mot « complot » qui n'est pas un argument technique, est cité dans les 3 titres ci-dessus, ce qui indique dès le départ l'orientation de ces émissions de radio non impartiales et qui n'ont pu être réalisées en toute indépendance. Les français et françaises sont de plus en plus remontés contre le monde politique, industriel et une certaine presse, qui passe son temps non seulement à mentir, mais en plus à insulter la population. Les journalistes n'ont rien à perdre contrairement aux politiques qui risquent de sauter lors des prochaines élections suite aux mensonges à répétition de nos dirigeants politiques que plus personne n'écoute d'ailleurs. Les mots « complot » et « conspirationniste », ne sont pas des arguments techniques, mais des termes de propagande et de dénigrement contre des spécialistes. Ces mots peuvent être considérés comme des atteintes à la sûreté de l'état en organisant le laxisme et le gel des budgets nécessaires à la sécurité informatique, qui peut aboutir à des failles de sécurité dans les systèmes qui pourraient déboucher sur des catastrophes.

On se fait aussi traiter de « détracteurs », OUI mais nous on s'oppose à des PREDATEURS, contrairement à ces journalistes complices. Ces journalistes osent insulter et dénigrer les experts indépendants qui ne sont pas à la solde l'industrie. Je présume que pour ces journalistes adeptes du complot, les experts de la sécurité sont aussi de dangereux paranos et complotistes. Quant à moi, je répète que ces journalistes se livrent surtout à des atteintes à la sûreté de l'état, en dissimulant les vrais risques qui n'ont d'ailleurs pas été abordés dans les documents de Cap-Gémini. Il est vrai qu'ils sont partenaires de la société Itron qui fabrique les compteurs Linky dans son usine de Poitou-Charentes, ce qui explique aussi le silence de la ministre de l'écologie Ségolène Royal. Ces radios et télévisions à la solde du pouvoir politique ou qui sont la propriété de l'industrie sont une bonne illustration de la raison du mépris des français envers les médias. Ces médias sont en plus générateurs d'un laxisme irrationnel, et se nourrissent sur la base des montants des contrats publicitaires le plus souvent. Un sondage sur Sud Radio demandait, faut-il avoir peur du Linky ? Pour 88% de ceux qui ont répondu, la réponse est OUI. Les mensonges de certains journalistes peuvent rentrer dans le cadre de la loi du 29 juillet 1881 ou de janvier 1983 sur le délit de diffusion de fausse nouvelle qui constitue une infraction en droit pénal français.

 

 

03°) Déjà pour commencer quelques mises au point sur les compteurs fliqueurs.

1) On va jeter à la poubelle 35 millions de compteurs qui marchent pour les remplacer par 35 millions de compteurs électroniques Linky de la société Itron qui risquent de flasher lors d'un impact foudre, sans parler des concentrateurs. On ignore si on est toujours alimenté en énergie si la carte est détériorée, et je ne parle pas des compteurs de gaz et d'eau. On va aussi jeter environ 20 millions de compteur à gaz, pour les remplacer par 20 millions compteurs Gazpar.

 

2) Pierre Monloubou, président du directoire d’ERDF, écrit dans sa lettre du 19/02/2016 page 5 :

« Pendant cette période, il ne communique pas. Il utilise (consomme) une puissance très faible d’un Watt, c’est dire une puissance de l’ordre de 1500 fois plus faible qu’une cafetière électrique. »

Ma cafetière consomme de l'énergie que quand je l'utilise, alors que le Linky c'est 24/24. Le compteur mécanique ne consommait de l'énergie que quand on consommait de l'énergie.

35 millions de compteurs Linky consomment 35 millions de Watts heure environ.

01 millions de concentrateurs consomment 34 millions de Watts heure environ.

+ 01 millions de bornes GPRS, qui seront obligatoires quand le RTC sera stoppé.

Soit au total 69 millions de Watts heure, x 24 heures = 1.656 millions de watts/jour=1,65 MW

1 Mégawatt = 1000 Kilowatt = 1.000.000 Watts (1million de watts)

C'est vraiment très écolo, il y a comme un bug, car il va falloir un ''réacteur nucléaire'' pour le Linky, surtout quand 17 projets de réseaux d'objets connectés vont arriver.

 

3) Pierre Monloubou, président du directoire d’ERDF, écrit dans sa lettre du 19/02/2016 page 4 :

« 5000 emplois de techniciens poseurs créés sur l’ensemble des territoires français, pendant la durée du projet. La pose des compteurs Linky est confiée à 80 entreprises de pose partenaires, qui, pour répondre à la demande, recrutent des techniciens au sein des bassins d’emplois locaux. »

ERDF oublie de dire que dans le même temps il licencie ou va licencier ceux qui relèvent les compteurs, et qu'a la fin de l'installation des Linky, les installateurs licencieront leurs techniciens qui iront pointer au chômage, et certains mettront même la clef sous la porte. Les releveurs des compteurs de gaz et d'eau seront aussi licenciés, mais aucun journaliste n'en parle.

 

4) Pierre Monloubou, président du directoire d’ERDF, confirme dans sa lettre du 19/02/2016 :

« En revanche, la communication CPL, comme tout Courant électrique passant dans un câble, engendre une très légère émission de champ électromagnétique. »

Ce signal est du type RF (RadioFréquence) bande radio VLF/LF, raison pour laquelle il est interdit sur des sites type radiobalise destinés à la radionavigation émettant en VLF/LF, ou sites d'écoute, militaires, aéroports, et autres... Le signal est prévu pour se propager sur 200 mètres, sur toute votre installation électrique, mais aussi dans tout vos appareils électriques.

 

5) Le Linky va introduire des vulnérabilités dans les réseaux, espionnage, piratage, sabotage. Toutes nos données sont en train de passer sous contrôle américain. Certains des partenaires d'Itron (Itron Inc. US), sont liés aux services de renseignements des USA (comme IBM). Est-ce pour cette raison que l'Allemagne a fait machine arrière ? D'autres comme Cisco (routeur) font l'objet de bulletins d'ALERTE émis par les services de sécurité de Matignon, suite à la détection de failles de sécurité comme je l'ai signalé lors d'une émission de radio. Donc pour la presse les services de Matignon sont aussi devenus PARANOS. Plusieurs institutions civiles et militaires, des ministères en France et à l'étranger qui sont pourtant protégées ont été piratés ces derniers mois, mais cela doit être aussi de la pranoïa.

 

6) Certains prétendent que les économies d'énergie sont liées à l'arrivée des compteurs Linky, c'est totalement FAUX, car chaque semaine une centaine de sociétés ferme et 1000 personnes sont licenciées, elles ne consomment donc plus d'énergie. De plus les habitants qui réfléchissent remplacent toutes leurs lampes halogène (40 W), fluocompactes (20W), par des lampes leds de moins de 10 Watts qui ont le même niveau d'éclairage que les anciennes lampes de 60 Watts, ce qui permet d'utiliser en plus des petits kits solaires, pour contrer le flicage du Linky.

 

7) Pour la propriété des compteurs, que les maires lisent les article 322-4 et 8 du code de l'énergie, « les compteurs sont la propriété des collectivités locales en charge de la distribution de l'électricité, mais sur 95% du territoire, cette compétence est déléguée à ERDF, la filiale d'EDF qui gère le réseau de distribution », comme le confirme ERDF dans un de ses documents et "QueChoisir" : http://www.ufc-quechoisir-var-est.org/edf-les-nouveaux-compteurs-linky

 

8) Contrairement à ce qu'affirme les députés verts, même les personnes électrosensibles seront équipées du compteur. Contrairement à ce qui a été affirmé par ERDF, ces compteurs sont installés en l'absence des gens, sans qu'ils soient prévenus, et même ERDF ne tient aucun compte des lettres recommandées qui sont expédiées. C'est le cas à Lyon, Ploemeur, Lorient, presqu'île de Crozon... Plusieurs altercations ont déjà eu lieu entre des habitants et installateurs mercenaires. Désormais des habitants cadenassent leur compteur et mettent des grilles en acier.

 

9) MISE AU POINT - Bulletin N°18 du CRIIREM de février 2015 -

« – Les lieux proches des systèmes CPL et des compteurs télérelèves sont exposés à des champs électromagnétiques faibles. Une distance de prévention de 2 mètres sera recommandée pour des expositions non impactantes dans les lieux de vie.

Les lieux proches des concentrateurs sont exposés à des champs électromagnétiques plus élevés. Une distance de prévention de 5 mètres sera recommandée pour des expositions non impactantes dans les lieux de vie. De plus, ces installations doivent être sécurisées et doivent présenter des pictogrammes de danger et d’interdiction sur la signalétique spécifique aux ondes électromagnétiques pour la Sécurité et la Santé (Directive Européenne 92-58 et arrêté du 04/11/1993). »

 

10) Pierre Monloubou, président du directoire d’ERDF, affirme dans sa lettre du 19/02/2016 page 5, que la durée d'émission est très courte, oui mais en quelques secondes le compteur Linky peut émettre 800 octets, soit l'intégralité de la courbe de charge qui est activée par défaut avec un pas d'enregistrement des données de 10 ou 30 minutes (ou même moins car réglable), comme il a été spécifié dans l'émission « on n'est pas des pigeons » du 29/02/2016 (voir lien 335). En réalité le logiciel et les paramètres peuvent être modifiés à distance, et nous n'avons aucun contrôle sur les données qui sont transmises vers ERDF. Quant aux premières recommandations qui avaient été émises par la CNIL, celles-ci ont disparu de leur site. Pourquoi ? Selon des experts en cyber-sécurité, ils considèrent ce compteur comme "un système intrusif". Pour être plus clair l'Etat et ERDF VIOLENT la vie privée, et l'article 8 de la Convention Européennes des Droits de l'Homme, car nous n'avons aucun moyen de contrôle sur les informations émises. Il est surprenant que la ligue des droits de l'homme ne réagisse pas contre le vol de nos données privées et personnelles.

Le 01/12/2015, EDF affirmait avec démonstration à l'appui que le compteur Linky était capable de voir toutes vos activités de votre vie privée de jour comme de nuit lors d'un reportage sur Itélé (vidéo cliquez ici). Maintenant M. Lassus affirme le contraire le 1er avril sur BFMTV (vidéo cliquez ici). Nous sommes ici dans la divulgation d'informations contradictoires, ou de fausses informations.

 

11) Pierre Monloubou, président du directoire d’ERDF, écrit dans sa lettre du 19/02/2016 page 7 :

« Par ailleurs, Linky ne connaît pas le détail de la consommation de chaque appareil (et donc les usages de la maison). Il ne compte que des données de consommation globale en kWh. Le compteur ne gère pas de données personnelles (adresse, nom, etc) ; ces informations ne circulent donc pas entre le compteur et le système de supervision d’ERDF. »

Donc ce nouveau compteur ne sert à rien s'il comptabilise comme le précédent. Il ne gère pas les données personnelles, mais alors comment on fait pour identifier qui a consommer combien de kW. Il faut bien un ID (un identifiant) pour dire qui a consommé de l'énergie. De plus les propos de M. Monloubou contredise complètement les déclarations d'une vidéo diffusée sur Itélé.↓

Et encore une nouvelle contradiction avec M Eric Laurent d'ERDF qui confirmait le 26/02/2016 dans la Nouvelle République : « les clients d'Indre-et-Loire équipés de Linky depuis plusieurs années, et les nouveaux clients, vont bénéficier d'un service gratuit pour y accéder. Un identifiant leur sera donné pour se connecter, ils pourront ainsi consulter le détail de leur consommation très librement, heure par heure, par semaine ou par mois."

Ainsi ERDF nous confirme définitivement que c'est bien un système de flicage qui va s'emparer de toutes nos données personnelles.

 

12) On constate une multiplication des partenariats des entreprises et opérateurs français avec des compagnies américaines comme, IBM, Microsoft, dont plusieurs sont liées aux services de renseignements américains sans qu'aucun politique ne daigne réagir. A quoi joue le gouvernement socialiste ? Réponse, à favoriser l'espionnage de notre industrie, et même sa disparition à terme.

 

 

04°) Cyber-sécurité, espionnage, et sabotage des Smart Grids.

JPEG - 158.1 ko
surveillance compteurs intelligents Linky et objets connectés
télérelève et surveillance électronique à distance des compteurs communicants Linky et des objets connectés, atteintes à la vie privée en violation de l’article 8 de la CEDH

Toutes ces radios et télés (à part Direct 8) ont censuré les sujets sur les atteintes à la vie privée, les risques de piratage, de sabotage et d'espionnage, qui préfère traiter les gens de paranos. Ils ont pourtant été soulevés par des experts lors d'un colloque sur la cyber-sécurité en octobre 2015 à l'INRIA de Rennes. L'un des experts présents faisait remarquer combien les nouveaux moyens de mesure de la consommation peuvent être intrusifs et déclarait « Je n’ai pas envie que l’on sache que je suis insomniaque ». D'autres diront qu'ils n'ont pas envie qu'on découvre qu'ils étaient dans leur résidence secondaire avec leur maîtresse ou amant. Pour le chercheur de Télécom Bretagne, « les menaces sont de trois ordres : le sabotage, la fraude et l’utilisation abusive des données privées. » De plus une autre réunion s'est déroulée aussi en juin 2015 avec l'AIEA sur la cyber-sécurité des centrales nucléaires, dont certaines ont déjà été piratées aux USA, Japon et autres. En octobre 2015 l'hydrolienne d'Ouessant est tombée en panne pendant 15 jours, suite à une attaque par un virus. La dernière attaque s'est produite le 23 décembre 2015 contre les centrales et les lignes électriques du réseau ukrainien. Les dernières attaques de 2016 ont visé plusieurs ministères français et les systèmes turques. Le compteur électrique Linky, Gazpar, les objets connectés et autres qu'on veut nous imposer sont des nouveaux filons pour permettre à quelques-uns :

  • de se faire du fric sur le dos des français, avec des propositions de services inutiles,

  • mais surtout pour faire des atteintes à la vie privée,

  • pour nous voler nos données personnelles,

  • pour permettre à des dictatures de surveiller tous nos faits et gestes.

Ces dictatures sauront si vous êtes chez vous, si vous êtes absents, si vous avez hébergé du monde ou pas, ou si vous avez organisé des réunions. Le gouvernement socialiste transforme peu à peu ce pays en dictature, et comme il refuse de fermer les frontières, cela lui permet de justifier la prolongation de l'état d'urgence, et une surveillance électronique à outrance de vos téléphones, d'internet, de votre consommation d'eau, de gaz, d'électricité, sans parler des projets des objets connectés à venir. D'ailleurs Itron travaillent à la mise en place d'une plate-forme qui permettra de centraliser et stocker toutes vos données venant de tous vos objets communicants et compteurs. Il est nécessaire de voter contre tous ces extémistes politiques qui sont les complices de la mise en place d'une surveillance électronique à outrance, qui risque d'éboutir à terme à la mise en place d'une dictature en France.

 

 

05°) Comment contrer le flicage du Linky, et se venger d'ERDF, avec des kits solaires photovoltaïques.

Ici et là des altercations éclatent entre des installateurs de compteurs Linky qui se comportent comme des mercenaires avec les habitants. D'autres qui avaient leur compteur à l'extérieur de leur maison, ont découvert en rentrant chez eux que le compteur Linky fliqueur avait été installé.

- Résultat plusieurs habitants cadenassent leur compteur car ils ne veulent pas du compteur Linky. On nous a assez bassiné avec la COP21, mais là il n'y pas eu de calcul fait sur les taux de carbone émis suite au rassemblement de tous les chefs d'état un coup à Paris, et un coup à l'ONU à New-York en avril.

- On vous demande de faire des économies d'énergie, et de passer aux énergies renouvelables, CHICH.

Ce gouvernement nous a assez bassiné avec les économies d'énergie et la transition énergétique. Pour ceux qui en ont les moyens, remplacez toutes vos lampes par des lampes leds. De toute façon les lampes fluo-compactes dites écolo qu'on vous a obligé à acheter, une très grosse escroquerie, seront interdites à la vente dès 2020, sauf que là aussi certains se sont enrichis sur notre dos.

- Comme la puissance des lampes a baissé, rien ne vous empêche d'installer un petit kit solaire sur chaque fenêtre avec avec une batterie, pour alimenter 1 ou 2 lampes de 9 watts ou un ordinateur portable.

 
JPEG - 157.4 ko
Marc Filterman kit solaire anti-Linky pour contrer le flicage du compteur électrique d’ERDF

Je vous déconseille d'installer des systèmes avec une puissance supérieure à 3000 Wc (watts crête), car vous serez obligés de demandez une autorisation à votre mairie, mais en plus de revendre votre électricité à ERDF. En plus vous aurez du mal à rentabiliser votre installation, car la durée de vie est variable selon la dimension des panneaux solaires à cause de la dilatation et de la qualité du silicium. Si vous mettez vos kits derrière vos vitres, ils sont à l'abris des intempéries, et le jour où vous déménagez, vous pouvez démonter vos kits. Nos ministres et députés veulent la transition énergétique et ont fait beaucoup de cinéma avec la COP 21, encore un mensonge de plus qui irrite les français. En réalité ils ne veulent surtout pas que vous produisiez votre énergie et que vous soyez autonome. Ils ont donc mis des contraintes sur la puissance et sur la hauteur des panneaux. Voilà pourquoi je recommande des petits kits en intérieur. Si sur 35 millions d'habitations, quelques millions de foyers utilisent ces deux méthodes, ERDF et les politiques vont la sentir passer cette vague de révolte. A moins qu'une révolution n'éclate avant la fin du mandat du président de la république car dimanche 17 avril, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a proposé comme on le ferait dans une dictature, de faire interdire dans la ville tous les 2 roues qui ont plus de 15 ans, et même certaines véhicules. A côté de ça elle a un projet pour générer une nouvelle pollution électromagnétique, en installant des bancs dotés du WiFI, sans même tenir compte des risques sanitaires pour les femmes enceintes.

 

06°) Conclusion.

Quand on voit toutes les dérives actuelles et les gaspillages des élus, on arrive à la conclusion que la fermeture des grandes écoles devient une nécessité. Les politiciens qui passent leur temps à mentir et à insulter les français, en les traitant de conspirationnistes, de complotistes, de racistes et de populistes sont le plus souvent des menteurs pathologiques, des prédateurs, des psychopathes, qui sont dopés aux conflits d'intérêts. Ils ruinent les français en les réduisant à l'esclavage pour mieux s'enrichir avec des avantages fournis par des grands groupes de l'industrie. Il en est de même pour les experts sanitaires dont certains sont en situation de conflits d'intérêts, et en plus des psychopathes, comme le prouve les scandales à répétition sur les médicaments qui éclatent chaque mois. Les journalistes ne sont plus fiables non plus en raison des budgets publicitaires, ou parce qu'ils sont la propriété de l'industrie, et au lieu d'informer, non seulement ils désinforment la population, mais en plus ils se permettent de l'insulter. D'ailleurs certains journalistes (sic) à la solde des pouvoirs politiques voudraient CENSURER les émissions d'investigation comme Complément d'Enquête, Envoyé Spécial, Cash Investigation, 90 minutes investigation, etc... Je dois dire que je n'écoute plus du toutes ces radios de non information comme France info, France Inter, BFMTV, etc. Certains médias devraient comprendre pourquoi ils sont autant décriés, et pourquoi on ne les écoute plus.


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

172 réactions à cet article    


  • lloreen 29 avril 09:08

    Vous avez fait un excellent article. Attendez-vous à un débarquement de trolls, grassement payés par leurs maitres pour garder les moutons dans leur enclos.
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140221trib000816529/une-patrouille-de-trolls-sur-les-reseaux-sociaux-pour-lutter-contre-l-euroscepticisme.html

    Il existe de nombreuses possibilités pour s’ opposer à l’ installation du Linky et il faut savoir que de nombreuses communes l’ ont déjà refusé.
    http://refus.linky.gazpar.free.fr/


    • Marc Filterman 29 avril 17:25

      @lloreen - Merci pour votre Post, ça y est, il y a quelques trolls qui ont débarqué de leur plateforme de surveillance des forums et réseaux sociaux qui sont à la solde des grands groupes. Pour comprendre lire mon précédent article sur les complotistes à la solde l’industrie
      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-conspirationnistes-de-l-172718


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 avril 21:26

      @Marc Filterman

      J’en suis !
      Je ne crois pas à vos foutaises pas plus qu’a vos fumeuses démonstrations au vernis scientifique...


      A qui dois je demander les sous ?

    • Marc Filterman 30 avril 08:27

      @Pere Plexe - Nous en avons rien à foutre des gens comme vous qui veulent dissimuler la vérité comme le font un certain nombre de dictateurs d’aujourd’hui, sans parler de tous ces politiciens qui sortent des grandes écoles et qui passent leur temps à mentir au peuple et à le ruiner. Fermer toutes c’est grandes écoles qui se sont transformées en machine à fabriquer des fraudeurs et des menteurs, cela permettrait d’assainir le pays. Depuis l’arrivée d’Hollande on a eu droit à 95 milliards de plus de taxe en tout genre, on voit le résultat. Si vous êtes pas content, et si je dis autant de conneries, je vois pas ce vous venez foutre ici, à moins que vous ne serviez la soupe à toutes ces multinationales, et à tous ces politiciens.


    • Pere Plexe Pere Plexe 30 avril 10:37

      @Marc Filterman
      Je ne dissimule rien.

      D’ailleurs je n’en ai ni l’envie ni les moyens.
      Les fossoyeurs de la vérité sont ceux qui comme vous surfent sur la peur profitant des lacunes techniques de nos concitoyens pour les abuser.
      Vous pouvez faire illusion malgré vos graves insuffisances sur le thème du grand complot et en injuriant vos détracteurs .C’est un grand classique utilisé par tous les manipulateurs de votre trempe.
      Le pire est que votre action discrédite complètement les opposants à Linky.
      Je n’y suis personnellement pas favorable mais absolument pas pour les griefs imaginaires que vous utilisez.
      C’est une bénédiction pour ceux qui veulent nous l’imposer d’avoir de tels opposants !

    • Marc Filterman 30 avril 20:32

      @Pere Plexe - Vous écrivez <J’en suis ! Je ne crois pas à vos foutaises pas plus qu’a vos fumeuses démonstrations au vernis scientifique...

      Ah bon, tout ce que j’ai écrit c’est de la foutaise ? donc Pere Plexe vous affirmez :
      Je ne crois pas à vos foutaises sur l’élimination de la presse d’opposition par la zestapo à l’époque de Allemagne nazi.
      Je ne crois pas à vos foutaises sur l’élimination des opposants politiques par la zestapo à l’époque de Allemagne nazi.
      Je ne crois pas à vos foutaises sur les machine IBM pour trier la population (voir photo) en Allemagne dès 1933 sous Adolf Hitler.
      Je ne crois pas à vos foutaises sur le le flicage et le fichage des juifs, tziganes, homosexuels, handicapés par les machines IBM (voir photo).
      Je ne crois pas à vos foutaises sur l’élimination de ces populations, par la zestapo à l’époque de Allemagne nazi.
      Je ne crois pas à vos foutaises sur les camps de concentration.
      Je ne crois pas à vos foutaises sur les machines IBM dans les camps de concentration
      Je ne crois pas à vos foutaises sur la collaboration entre Watson et Hitler (voir photo).

      Tout je que j’ai écrit pour vous « Pere Plexe » ce sont des « foutaises », vous êtes donc un NEGATIONNISTE, et moi je ne supporte pas les négationnistes. En plus c’est écrit en tout début d’article, vous n’avez donc aucune excuse, car ce ces prétendues foutaises ne sont pas noyées en milieu d’article. Avec un soutien comme vous en faveur des télécoms, on sait tout de suite qui il faut croire, et comme vous le dite sans réfléchir je vous cite « C’est une bénédiction pour ceux qui veulent nous l’imposer d’avoir de tels opposants ! », les télécoms vont être ravis de vous lire.

      J’ai toujours écrit des vérités étayées contrairement à vous et à certains journalistes qui ont dénaturé mes propos pour tenter de me nuire au profit des télécoms.


    • Marc Filterman 30 avril 20:41

      @Pere Plexe - <Les fossoyeurs de la vérité sont ceux qui comme vous surfent sur la peur
      C’est vrai que vous, vous préférez surfer sur le dénigrement pour protéger les intérêts mercantiles du lobby des télécoms et dénigrer les vérités sur les les risques sanitaires

      Les basses fréquences du bruit électromagnétique ambiant déclenchent l’émission d’ondes électromagnétiques par l’ADN d’agents infectieux, virus et bactéries présentes dans le corps humain, et pourraient donc contribuer à leur action pathologique.


    • pemile pemile 30 avril 21:09

      @Marc Filterman « les télécoms vont être ravis de vous lire. »

      C’est donc une société secrète maléfique « les télécoms » ?

      Si une dictature utilise papier et crayons pour fliquer la population, vous allez nous pondre un article sur les dangers du papier et des crayons ?


    • Marc Filterman 30 avril 22:26

      @pemile - Les télécoms je connais très bien pour y avoir travaillé par le passé, et fait des conférences pour des grands groupes et banques sur les failles de sécurité des PABX, piratage, écoutes sauvages, et bretelles sauvage faites illégalement par des techniciens, vigils et autres. Et je ne parle pas des officines dont j’ai une listes complète. Pour les détails voir mon article

      Les conspirationnistes de l’industrie et de la politique

    • pemile pemile 29 avril 09:38

      Sur le flicage et les failles de sécurités, l’ADSL et les smartphones sont d’un niveau bien plus intrusifs mais ne génèrent pas ce genre de réaction, why ?


      • HELIOS HELIOS 29 avril 12:38

        @pemile

        ... parce que l’ADSL comme des smartphones, , vous pouvez vous en passer, alors que de l’electricité , c’est quasiment impossible !

      • pemile pemile 29 avril 14:07

        @HELIOS « l’ADSL comme des smartphones, vous pouvez vous en passer, alors que de l’electricité , c’est quasiment impossible »

        Combien de personnes se passent d’internet et/ou de smartphone ?

        Vu les budgets mensuels de certains en abonnements internet et smartphones, en s’en passant et vu la baisse des couts de production d’électricité autonome, cela permettra peut être bientôt de financer sa propre production électrique, non ?


      • Pere Plexe Pere Plexe 29 avril 21:33

        @pemile
        Smartphone mais aussi carte bleue carte de fidélité, moteur de recherche, reseaux sociaux...le big data est en marche.

        Mais Don Quichotte à choisi son moulins à vent ; linky


      • Alren Alren 5 mai 18:45

        @Pere Plexe

        Smartphone mais aussi carte bleue carte de fidélité, moteur de recherche, réseaux sociaux sont des choix librement consentis par les personnes. Linky, tout est fait pour nous l’imposer !!! C’est ça la différence.

        Outre le flicage, sa véritable raison d’être est, après privatisation forcée de la fourniture d’électricité, d’obliger EDF qui la produit toujours à un coût intéressant à la vendre bon marché, à prix de gros, à des intermédiaires qui sans rien faire d’autre que d’être ‘choisis’ par les consommateurs alléchés par des pseudo-promotions pourront, grâce à Linky, la facturer ensuite à leur fantaisie mais le plus cher possible aux particuliers en faisant croire à une pénurie généralisée.

        Linky est une saloperie à tout point de vue.


      • Pere Plexe Pere Plexe 11 mai 21:59

        @Alren
        Le choix n’est pas librement consentis puisque la quasi totalité des utilisateurs ne connait pas les enjeux de ces technologies.

        Choisir suppose de connaitre au moins un peu...

      • Chuck Maurice 29 avril 09:45

        @ l’auteur :
        Je vous déconseille d’installer des systèmes avec une puissance supérieure à 3000 Wc (watts crête), car vous serez obligés de demandez une autorisation à votre mairie, mais en plus de revendre votre électricité à ERDF.
        ==============================

        Bonjour,

        Pourriez-vous m’indiquer vos sources concernant ces affirmations. Si j’équipe la toiture de ma maison avec une installation photo-voltaïque (quelle que soit sa puissance) sans aucune revente, seulement en auto-consommation.

        Pourriez-vous m’expliquer en vertu de quelle loi je devrais :

        1) avoir l’obligation de revendre mon électricité à ErDF,
        2) être taxé sur quelque chose qui ne génère aucun revenu.

        Oui, si vous revendez votre production, en dessous de 3000 watts/crête, la production est 100% détaxée, et au dessus vous êtes considérés comme un professionnel avec TVA à 20%, etc... mais dans le cas d’une auto-consommation sans aucune revente ?

        Merci de bien vouloir me renseigner s’il-vous-plait.


        • pemile pemile 29 avril 10:09

          @Chuck Maurice « Merci de bien vouloir me renseigner s’il-vous-plait. »

          Groupement des particuliers producteurs d’électricité photovoltaique (GPPEP) : Guide de l’autoconsommation
          http://www.gppep.org/node/109


        • Chuck Maurice 29 avril 10:53

          @pemile
          Le lien qui vous indiquez ne répond absolument pas à la question que j’ai posé.


        • Chuck Maurice 29 avril 12:57

          @pemile

          Monsieur,

          Visiblement, vous n’avez pas du tout compris mon point de vue !

          Je me contrefous de ErDF, je veux me faire une installation entièrement autonome qui n’est raccordé à rien du tout et qui m’alimente que mon domicile et mon domicile uniquement.

          Je ne revend à personne, je ne suis raccordé à personne d’autre que moi, les panneaux solaires n’alimentent que mon habitation et mon habitation uniquement.

          Donc dans ces conditions, je pose la question pourquoi je devrais :

          1) avoir l’obligation de revendre mon électricité à ErDF,
          2) être taxé sur quelque chose qui ne génère aucun revenu.

          Où sont les textes qui confirment ce que prétend l’auteur, c’est ça ma question !

          Est-ce que c’est plus clair là, ou faut-il en rajouter une couche pour que vous compreniez !?!


        • pemile pemile 29 avril 13:04

          @Chuck Maurice
          On se calme

          1) vous n’avez aucune obligation de revendre votre électricité, c’est plutôt EDF qui pourrait avoir une obligation de la racheter (si vous le désirez)
          2) Vous ne serez donc pas taxé sur quelque chose qui ne génère aucun revenu

          Mais vous avez quand même pas mal d’obligations légales, pour l’installation, et quand même une obligation de déclaration (lien précédent), qui vient d’être simplifiée et n’impose plus un controle de votre installation par le CONSUEL


        • Chuck Maurice 29 avril 13:29

          @pemile
          Ho mais je suis très calme, c’est vous qui finassez et tournez autour du pot.

          Inutile de me parler des obligations légales, c’est encore un moyen détourné de ne pas répondre à la question posée.

          Donc oui, il n’y a aucune obligation de revendre l’électricité que produisent vos panneaux solaires à ErDF ou autre, et oui, on ne peut vous taxer sur votre auto-consommation.

          J’ai posé cette question exprès, parce que visiblement, on nous fait un foin sur le Linky qui bla bla bla est très très méchant, mais que si tu envisages de produire l’énergie dont tu as besoin sans passer par ces escrocs, alors là non, il faut surtout pas parce que c’est pas possible, parce que y’a tout un tas de problèmes, parce que tu n’y arriveras pas, et au final, il vaut mieux rester esclave de ces gens parce que ce sera meilleurs pour qu’ils continuent à planquer le pognon qu’ils nous volent au Panama ou ailleurs.

          Et c’est bien là tout le problème de cette propagande, d’un coté le Linky c’est le mal absolu, mais d’un autre, faut surtout pas y échapper parce sinon que cela mettrait en péril leurs profits.

          Ecoeurant !


        • pemile pemile 29 avril 13:51

          @Chuck Maurice "mais que si tu envisages de produire l’énergie dont tu as besoin sans passer par ces escrocs, alors là non, il faut surtout pas parce que c’est pas possible, parce que y’a tout un tas de problèmes, parce que tu n’y arriveras pas, et au final« 

          C’est plus un problème de rentabilité, une installation PV d’autoconsommation autonome demande de surdimensionner un stockage sur batterie, ce qui a un cout, alors que revendre le surplus non consommé est plus rentable. De plus il y aura toujours des périodes où la production va dépasser la capacité de stockage des batteries et d’autre ou les jours prévus d’autonomie sur batteries seront insuffisant.

          L’orientation légale est plutot d’obliger ERDF à racheter votre surproduction, ce qui, avec un réseau intelligent, me semble la solution d’avenir.

           »Et c’est bien là tout le problème de cette propagande, d’un coté le Linky c’est le mal absolu, mais d’un autre, faut surtout pas y échapper parce sinon que cela mettrait en péril leurs profits."

          Quoique, l’auteur de cet article prétend que pour contrer le linky, il faut installer un panneau PV pour alimenter deux lampes à leds ! Comprenne qui pourra ?


        • Chuck Maurice 29 avril 15:05

          @pemile
          Quoique, l’auteur de cet article prétend que pour contrer le linky, il faut installer un panneau PV pour alimenter deux lampes à leds ! Comprenne qui pourra ?
          ===================================

          Oui, je vous rejoins sur ce point, l’auteur ne maîtrise visiblement pas son sujet dans ce cas précis. Si je prend mon cas, rien que pour faire fonctionner mon bureau, l’onduleur me dit que mon ordinateur de bureau et l’écran LCD consomment environ 265 watts, le tube néon 120 cm c’est 36 watts et ma lampe de bureau fluo-compacte, c’est 9 watts de plus soit 265 + 36 + 9 = 310 watts, donc bien supérieur à n’importe quel panneau qui ont généralement une capacité nominale de 250 watts/crête au maximum, d’autant plus que je doute que la vie se limite à l’utilisation de 2 loupiotes à LED pour s’éclairer.

          Donc 310 watts minimum pour le bureau, mais il y a aussi les autres parties de la maison avec bien entendu les pires des appareils électro-ménager à savoir le frigo et la machine à laver le linge qui au démarrage sont extrêmement énergivores.

          Ensuite, il y a un moment, il faut arrêter de penser uniquement en terme de rentabilité, une installation de ce type, c’est pour toute une vie, et pas seulement pour combler trois caprices. Évidemment, il va y avoir des frais de maintenance, mais à un moment, il faut savoir investir dans son avenir.

          La seule question à se poser, c’est est-ce que vous voulez continuer à être dépendants de tout ce système capitaliste mafieux de connivence de pseudo libre-concurrence seulement quand cela les arrange, ou si vous reprenez les rênes de votre vie en main.

          Si vous n’êtes pas prêts à assumer votre indépendance, alors le mieux, c’est d’aller vivre en appartement dans un immeuble en pleine ville et de vous soumettre à tout les caprices de ces gens, c’est très bien aussi, mais alors il ne faut pas critiquer ceux qui veulent vivre d’une autre façon.

          Sinon, ben il faut enfin admettre que la vie c’est un combat permanent pour survivre, et donc il faut agir en conséquence sans jamais se plaindre et en prenant ses responsabilités. L’autonomie, cela a un coût autant en terme d’argent qu’en termes d’investissement personnel.


        • pemile pemile 29 avril 16:17

          @Chuck Maurice "il y a un moment, il faut arrêter de penser uniquement en terme de rentabilité"

          Dans le cas des réseaux intelligents, il s’agit surtout de penser en terme de partage, il peut y avoir de grosses variations d’ensoleillement à 100km de distance au cour de la journée, le principe d’injection permet aussi le partage entre petits producteurs/consommateurs.


        • fatallah 29 avril 16:30

          @Chuck Maurice
          Bonjour Monsieur. Si vous équipez votre maison avec une production d’électricité, difficile à stocker, vous perdez la production excédentaire, non ?
          Et donc, cela me semble assez rationnel de la fournir sur le réseau.
          C’est une option, pas une obligation. Mais si vous avez investi dans les m2, vous avez peut être envie de récupérer vos € ou de contribuer modestement au bilan carbone ou à limiter les déchets nucléaires.
          Pour le froid (frigo) au moins, un raccordement au réseau me semble nécessaire. Machine à laver le linge, outils électriques, ... difficile de faire tout fonctionner sur les batteries, avec ou sans onduleur.


        • Chuck Maurice 29 avril 17:03

          ...penser en terme de partage...
          ...difficile à stocker...
          ...vous perdez la production excédentaire...
          ... assez rationnel de la fournir sur le réseau...
          ...récupérer vos €...
          ...contribuer modestement au bilan carbone...
          ...limiter les déchets nucléaires...
          ==========================

          Non mais vous vous entendez parler là !

          Pour le froid (frigo) au moins, un raccordement au réseau me semble nécessaire.
          Machine à laver le linge, outils électriques, ... difficile de faire tout fonctionner sur les batteries, avec ou sans onduleur.
          ==========================

          Mouhahaha !

          Bon les gars, je vous laisse dans vos rêves.

          Pour les autres, donc, ne vous laissez pas embrouiller, il n’y a pas d’obligation à revendre sa prod à qui que ce soit, et on ne peut pas vous taxer sur quelques chose que vous ne revendez pas.


        • Marc Filterman 29 avril 17:41

           @Chuck Maurice - Le Linky c’est surtout un problème d’espionnage et d’atteinte à votre privée, car il permet de surveiller touts vos faits et gestes, là aussi, vous avez pu voir les propos totalement contradictoires des dirigeants d’ERDF, ce qui veut dire qu’on ne peut absolument pas faire confiance aux membres du lobby de l’énergie.

          D’ailleurs pourquoi notre ami @pemile veux nous orienter vers « Une convention simplifiée pour l’autoconsommation sans injection à partir d’installations de production inférieures à 36 kVA. » C’est ridicule ou il y a une arnaque. On n’a pas à se déclarer si on consomme son énergie, non mais sans blague, on est encore maitre chez soi !!!

           
          "Mais vous avez quand même pas mal d’obligations légales, pour l’installation, et quand même une obligation de déclaration (lien précédent), qui vient d’être simplifiée et n’impose plus un controle de votre installation par le CONSUEL"
          AH BON LESQUELLES ??? Il faut tout nous dire @pemile.


        • Marc Filterman 29 avril 17:55

          @Chuck Maurice - bon eh bien puisque je ne maîtrise pas mon sujet, je ne perdrais pas mon temps en explications techniques inutiles et stériles. J’ai mis des lampes led comme exemple (j’aurais pu mettre un PC portable), puisque nous avons des lampes de 6 watts qui éclairent comme les anciennes lampes incandescente de 40 W. Si j’avais branché un frigo sur le panneau @pmile aurait été le premier à se payer ma tête.
          D’ailleurs vous auriez du demander à pmile qui est un spécialiste visiblement, combien un panneau de 100Wc peut vous donner de W/h. Enfin moi c’est la première question que je lui aurais posé.


        • Chuck Maurice 29 avril 18:09

          @Marc Filterman
          Oui, non ne perdez pas votre temps, d’autant plus que ce n’était pas ma question initiale :

          @Marc Filterman
          C’est ridicule ou il y a une arnaque. On n’a pas à se déclarer si on consomme son énergie, non mais sans blague, on est encore maitre chez soi !!!
          ==========================================

          Et donc, justement, c’est exactement mon propos initial. Dans votre article, vous affirmez que :

          @Marc Filterman
          Je vous déconseille d’installer des systèmes avec une puissance supérieure à 3000 Wc (watts crête), car vous serez obligés de demandez une autorisation à votre mairie, mais en plus de revendre votre électricité à ERDF.
          ==========================================

          Ainsi, je vous repose la question qui a été ensevelie sous un monceau de bla-bla, dans le cas d’une auto-consommation sans aucune revente, en quoi (même si ma production est supérieure à 3000 watts/crête) je devrais :

          1) avoir l’obligation de revendre mon électricité à ErDF,
          2) être taxé sur quelque chose qui ne génère aucun revenu.

          Merci de bien vouloir me renseigner.


        • Marc Filterman 29 avril 18:22

          @Chuck Maurice -

          1) avoir l’obligation de revendre mon électricité à ErDF,
          2) être taxé sur quelque chose qui ne génère aucun revenu.
          Merci de bien vouloir me renseigner.

          Oui cette info est biens spécifiée par un site d’experts, mais je ne vais pas donner le lien ici car le doc sera censuré dans la semaine qui suite, et on voit que cela dérange ERDF que j’en parle.
          Si vous faites une installation et si vous dépasser cette valeur, vous serez piégés, ce qui est l’intérêt d’ERDF puisqu’ils sont en plus obligez de rénover tous les réacteurs.
          Sauf que la durée de vie des panneaux est limitée, ainsi que le rendement, et ce que ne vous dit pas pmile, que si vous avez une grande surface, ils peuvent prendre feu, et vous pouvez toujours coupé l’énergie, ils continuent flamber avec votre toiture, mais ça personne ne va vous le dire.


        • Chuck Maurice 29 avril 18:58

          @Marc Filterman
          Euh...

          Je me fiche de votre site d’experts qui soit disant dit que ceci ou cela.

          Quelle loi stipule noir sur blanc que si j’installe plus de 3000 watts/crête je dois obligatoirement vendre à qui que ce soit ce que produisent mes panneaux que j’ai payé avec mon argent et qui ne desservent que mon habitation !?!


        • Marc Filterman 30 avril 09:29

          @Chuck Maurice - Il faut que vous demandiez au service de l’urbanisme de votre ville, quels sont les règles qui s’appliquent, car elles sont différentes d’une commune à l’autre, et même d’une adresse à l’autre dans la même ville, surtout quand vous êtes dans un site classé. Il y a des règles, sauf qu’en France elles sont tout à géométrie variable.


        • pemile pemile 30 avril 10:01

          @Chuck Maurice « Quelle loi stipule noir sur blanc que si j’installe plus de 3000 watts/crête »

          Il ne s’agit que de la non obligation de déclaration préalable (décret du 19 novembre 2009 modifiant le code de l’urbanisme) pour des panneaux de puissance crête inférieure à 3kW posés au sol à une hauteur inférieure à 1,80m (hors zone classée)


        • pemile pemile 30 avril 10:03

          @Marc Filterman « non mais sans blague, on est encore maitre chez soi !!! »

          Euh, c’est pas un peu contradictoire avec le reste de vos déclarations ?


        • HELIOS HELIOS 30 avril 18:50

          @Marc Filterman


          ...durée de vie limitée ? Oui, c’est vrai, mais pas comme vous le laissez supposer. le rendement va baisser, certes, la transparence du vinyl-truc diminue mais le semi-conducteur ne change pas si les panneaux sont physiquement bien construits (pas de séparation d’avec le support). on peut largement supposer que la perte sera inferieure a 20% apres 30 ans d’usage avec un palier a ce niveau jusqu’a destruction du support.
          ... Prendre feu ? la vous dec... quand même ! au dela de 80/90° les connexions sont prévues pour fondre.
          Ce n’est pas ensuite la temperature du soleil (il n’y a pas de loupe) qui va mettre le feux au plastique qui recouvre le silicium !

        • Marc Filterman 30 avril 21:08

          @HELIOS - Oui, je suis ok avec ce que vous dites, mais il y a là l’équivalent de 5pages, je peux pas rentrer dans tous les détails.
          Sauf que vous avez des panneaux de toit qui ont pris feu au bout d’un an. Est-ce que l’installateur à fait une mauvaise installation, c’est possible, fils sous-dimensionnés, il a oublié de mettre des diodes blocking, ou branché à l’envers, etc... J’ai quelques belles photos.

          Autre gag, il suffit qu’il soit ensoleillé d’un côté et à l’ombre de l’autre, et il surchauffe raison pour laquelle ils sont maintenant normalement tous équipés de plusieurs diodes bypass, on a 3 zones par plaque le plus souvent maintenant.

          Entre jour nuit et surtout en région Paca, la dilatation va accélérer le vieillissement, en raison des différence de dilatation entre verre et métal, et les diodes blocking peuvent cramer.
          En plus certains panneaux sont réalisés aussi avec du silicium recyclé maintenant, et là l’installateur n’a aucune info pour le savoir, sinon peut être le prix à l’achat peut-être.


        • Marc Filterman 30 avril 22:01

          @pemile - Euh, c’est pas un peu contradictoire avec le reste de vos déclarations ?

          Si met on peut toujours réver  !
          Pour votre décret du 19/11/2009, et la hauteur de 1,80m, je confirme, c’est exact. Je n’avais par le numéro du décret en tête quand j’ai fait l’article.


        • Marc Filterman 2 mai 15:50

          @HELIOS - pour votre info, j’ai oublié de vous dire, il y a aussi un manuel de 50 pages pour les pompiers sur les risques d’incendie de ces panneaux en silicium.


        • Chuck Maurice 5 mai 22:19

          Alors dans le genre je répond systématiquement à coté de la plaque, franchement, là, on a 2 magnifiques spécimens.

          Tout d’abord :

          @Marc Filterman
          Il faut que vous demandiez au service de l’urbanisme de votre ville, quels sont les règles qui s’appliquent, car elles sont différentes d’une commune à l’autre, et même d’une adresse à l’autre dans la même ville, surtout quand vous êtes dans un site classé. Il y a des règles, sauf qu’en France elles sont tout à géométrie variable.
          ====================================
          Ce n’est absolument pas la question que j’ai posé, mais je ne vais pas perdre mon temps à vous le ré-expliquer, de toute façon, vous raconterez n’importe quoi pour faire croire que vous savez, et en plus vous induisez les personnes qui ne savent pas en erreur.

          Et enfin :

          @pemile
          Il ne s’agit que de la non obligation de déclaration préalable (décret du 19 novembre 2009 modifiant le code de l’urbanisme) pour des panneaux de puissance crête inférieure à 3kW posés au sol à une hauteur inférieure à 1,80m (hors zone classée)
          ====================================
          Je parle d’une installation sur un toit et là, vous me parlez d’installation posées au sol à une hauteur inférieure à 1.80 mètre.

          En plus cela ne concerne que l’obligation de faire une déclaration préalable de travaux (Code de l’urbanisme - Article *R421-11), donc là aussi, vous parlez dans le vide...

          Donc, à l’avenir, un bon précepte que vous pouvez garder à l’esprit tout les deux : quand on ne sait pas, le mieux, c’est de la fermer, ça vous évitera de passer pour des imbéciles et de ne laisser aucun doute à ce sujet !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès