• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > #LoiTravail : IC a recensé plus de 500 procès politiques. Après les (...)

#LoiTravail : IC a recensé plus de 500 procès politiques. Après les violences policières la répression judiciaire

 D’après les chiffres qui circulent dans les milieux syndicaux, ce sont plus de 1000 citoyens qui auraient été condamnés pour leurs participations à des actions du mouvement social contre la Loi Travail au cours de l’année 2016.

Dans le même temps, Initiative Communiste n’a pu recenser le procès que d’un seul policier – celui que la France entière a vu tabasser un jeune lycéen de 15 ans à Paris. Et ce malgré des centaines de témoignages de violences policières et des dizaines et dizaines de plaintes déposées.

Parmi les causes de poursuites, les accusations reposent pour l’essentiel sur des qualifications d’outrages, de refus d’obtempérer. Des chefs d’accusation résultant bien souvent d’arrestations violentes, dénoncées comme arbitraires par les manifestants.. Ainsi que des poursuites attaquant directement le droit de manifester (pour entrave à la circulation par exemple) ou la liberté d’expression (outrage ou diffamation…). Autant de points mis en exergue par le rapport de la mission d’information publié par nos confrère de Reporterre.

Le recensement de 500 procès politiques visant des travailleurs pour avoir participé aux actions contre la Loi Travail

A travers les témoignages recueillis sur les réseaux sociaux et auprès de militants syndicaux, ainsi que d’une revue de presse des médias nationaux et locaux, la rédaction d’Initiative Communiste a identifié et sourcé la tenue de centaines de procès visant au moins 510 militants. Ce qui les amène tous devant les tribunaux ? leurs participations à des actions pour pour faire échec à l’euro-Loi Travail.

Bien sûr ce recensement est loin, très loin d’être exhaustif. Il confirme cependant l’ordre de grandeur du chiffre de plus de 1000 de procès politiques qui circule dans les milieux syndicaux. À ces procès, il faut ajouter la vague de répression anti-syndicale qui a eu lieu en 2016. Le blog anti-K a ainsi recensé 140 faits de répression anti-syndicale, dont des dizaines en rapport avec la répression du mouvement social contre la Loi Travail (licenciement, mise à pied, sanctions, procédures disciplinaires…).

Dans le détail, dans les 10 villes où Initiative Communiste a pu recenser le plus de procès, on a peut ainsi dénombrer au minimum :

  • 106 procès de militants de Rennes
  • 75 procès de militants de Paris
  • 72 procès de militants de Nantes
  • 35 procès de militants de Lille
  • 20 procès de militants de Marseille
  • 19 procès de militants à Montpellier
  • 16 procès de militants à Bordeaux
  • 14 procès de militants à Amiens
  • 12 Procès de militant aux Havre
  • 10 procès de militants à Toulouse

www.initiative-communiste.fr

Retrouvez la liste la liste des 510 procès politiques en France suite à la Loi Travail, recensés par Initiative Communiste en cliquant ici


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • devphil devphil 19 janvier 08:26

    « Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »

    de Jean de la Fontaine 

    C’est une justice de classe qui durent depuis des siècles rendant des réponses et des condamnations suivant la puissance du prévenu.

    On a bien vu dans les affaires financières et autres joyeusetés que les politiques n’ont jamais été condamné car ils ont su faire jouer des réseaux et s’entourent d’avocats puissants.

    Des retours d’ascenseurs ne sont pas à exclure ensuite.

    Philippe



    • ENZOLIGARK 19 janvier 08:31

      @devphil ... , Priviette ... , ... TOUT RESTE A FAIRE ( Music progressive by Silmarils ... ) ... . ... АФФ ISS ...


    • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:25

      La loi c’ est  la loi . 


      Les incivilités  sont les incivilités . 


      • Le421 Le421 20 janvier 10:22

        @rocla+
        Et la technique de « la tenaille » dans les manifs est très bien connue de la police.
        Si nous passons au pouvoir, rien ne vous empêchera de proposer, dans la nouvelle Constitution, d’interdire - entre autres choses - le droit de manifester.
        Sauf pour les boulangers, bien sûr !!  smiley
        Salut Cap’tain.

        Voyez, finalement, nous sommes de vrais démocrates...
        http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine/manifestation-des-boulangers-16-06-2000-2001442065.php
        http://www.lyonne.fr/auxerre/2011/03/16/manifestations-de-boulangers-aujourd-hui-a-auxerre_1113860.html
        etc, etc...


      • Pierre 20 janvier 00:44

        Normal, j’en ai marre de payer des impôts pour réparer les dégâts occasionnés par ces tarés !


        • Le421 Le421 20 janvier 10:31

          @Pierre
          Par contre, quand les bonnets rouges ou la FNSEA en casse pour des millions, pas de souci.
          http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/degradations-lors-de-la-manifestation-des-agriculteurs-la-ville-porte-plainte-202-105497.html
          https://www.youtube.com/watch?v=OkPv9vuX-bs

          Ah oui, aussi.

          Vous prendrez bien un petit peu des avantages conquis dans les luttes syndicales, hein ?
          Dans certains pays, pas loin d’ici d’ailleurs, les acquis sont réservés aux gens syndiqués.
          Tout de suite, ça calme.


        • Pierre 20 janvier 12:24

          @Le421
          TOUTES les casses m’énervent, donc pas de tri. Je ne tire aucun profit des luttes syndicales, même si, exceptionnellement, elles ont un début de légitimité.


        • Ruut Ruut 20 janvier 06:36

          Ah le monde Socialiste toujours aussi cruel...


          • Le421 Le421 20 janvier 10:32

            @Orange Skink 42
            GLB ghy)à ♫ 8 4
            µ*+++== yuFRD
            LM
            §trTG GLB...


          • bnosec bnosec 20 janvier 12:53

            Les cocos se plaignant de procès politique de la part des socialos c’est du André Breton dans le texte !
            Mouarf !


            • lcm1789 20 janvier 23:30

              comparer le verdi pour la gifle sur valls et pour les coups portés par une personne dépositaire de l’autorité publique sur un mineur devant un lycée parisien montre bien la dissymétrie de « justice »


              • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 11:20

                “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.” Montesquieu

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès