Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > M. le président, pourrais-je, aussi, bientôt revendre mes congés payés (...)

M. le président, pourrais-je, aussi, bientôt revendre mes congés payés ?

La machine à remonter le temps et les acquis sociaux est en marche ! Les classes « dirigeantes » le sentent bien, qui apprécient particulièrement le décricotage des 35 heures... et au-delà, la décrédibilisation de la réduction du temps de travail...

Même une certaine gauche "raisonnable", insidieusement acquise aux idées libérales, puisqu’elle n’en a plus de propres à défendre, accepte sans vraiment broncher le fameux "travailler plus pour gagner plus".

Partout la "valeur travail" est glorifiée : travailler un peu pour soi (le salaire), travailler beaucoup pour la croissance... et pour ceux qui en profitent !

Ne sentez-vous pas cette douce nostalgie d’un temps passé où la vie était consacrée au labeur, la promesse d’une belle société basée sur le travail, où l’ordre règne, les patrons dirigent, les salariés travaillent... et consomment rapidement leurs revenus pour faire tourner la machine. Mieux même, à la différence du XIXe siècle, ils peuvent emprunter... et travailler encore pour rembourser !

Fini cette folie qui déboucha, au XXe siècle, sur la revendication insistante d’une réduction du temps imposé pour aller vers de plus en plus de temps choisi....

Quarante heures en 1936, ... et même des congés payés (la ruine de la France était en route !), 35 heures en 2000. Quelle folie ! ... même si, malgré 10 % d’heures travaillées en moins, l’économie française produit 76 % de plus qu’au début des années 70 (Insee).

Il est temps. Revenons vers les fondamentaux, acceptons la logique du bon sens : travaillez plus, la croissance reviendra et, peut-être, elle vous profitera !

Augmenter le pouvoir d’achat ? Alors là, vraiment très simple ! Comment n’y avons-nous pas songer plus tôt ? Mais non, ne parlez donc plus d’augmentations de salaires, qui pourraient grever les revenus des actionnaires, voire mettre en faillite des patrons qui n’auraient plus d’autre choix que de vous licencier, alors qu’il suffit simplement de travailler plus longtemps. Demandez par exemple aux ouvriers de l’usine Continental de Sarreguemines, ils ont bien compris, eux, comment marche la machine à remonter le temps et les acquis sociaux : ils viennent de "choisir" de revenir, d’un seul coup de baguette magique, aux 40 heures, et à 1936 ! Formidable !

Et puis, pure logique, revendez vos RTT : vous gagnerez plus. Incontournable !

M. le président, pourrais-je, aussi, bientôt revendre mes congés payés ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • jako jako 26 décembre 2007 13:47

    Encore du rire de résistance ! (je blague...) c’est bien écrit merci


    • Gilles Gilles 26 décembre 2007 14:00

      « M. le président, pourrais-je, aussi, bientôt revendre mes congés payés ? »

      C’est déjà possible ! Manque plus que la campagne médiatique pour bien le faire comprendre aux français. ça viendra.....


      • tvargentine.com lerma 26 décembre 2007 14:04

        Vous semblez ne pas aimer le travail !

        Dans notre société,il faut travailler pour gagner de l’argent.

        La loi des 35h Aubry n’a jamais été une loi sociale mais une loi productiviste s’incrivant dans une logique de productivité sans AUCUNES REDISTRIBUTIONS et subventionnée avec l’argent des contribuables,devenus avec cette loi des travailleurs pauvres !

        Vous n’acceptez pas que des ouvriers puissent penser autrement que vous sur les 35h !

        Pourtant c’est de manière démocratique qu’ils ont fait le choix de gagner de l’argent en travaillant et si Nicolas Sarkozy avait le courage de faire un référendum sur la suppression de cette loi,une forte majorité de français voteraient pour la suppression de cette loi.


        • Terran 26 décembre 2007 14:11

          Pauvre Lerma !

          Depuis que l’homme est homme, son évolution a un unique but. Travailler moins, et vivre mieux.

          Des minables de ton espèce veulent mettre en pièce des siècles de civilisation.

          Bêhhhh Bêhhhh criait le Lerma !

          Ben non, on aime pas le travail ! Surtout lorsqu’il abruti ! Etonnant non ! smiley

          L’argent, ça se mange pas...


        • manusan 26 décembre 2007 16:17

          Bonne nouvelle pour ceux qui bossent 45h payé 35h, leurs heures sup seront enfin reconnues, je pense en particulier aux cadres.

          Je sais, il n’y en a pas beaucoup sur Agora à part Lerma. smiley


        • Dégueuloir Dégueuloir 26 décembre 2007 16:43

          cadre ?? plutôt encadré oui !!! bêêêee bêêêee.....sort de ta pâture Lerma !! ouvre les yeux !!


        • thomthom 26 décembre 2007 16:43

          tu reves, là !


        • Proudhon Proudhon 26 décembre 2007 19:27

          Ah oui !!

          TRAVAIL.FAMILLE.PATRIE

          Mais dites-moi, ça me rappelle quelque chose ça !!!

          C’est un peu comme le : ARBEIT MACHT FREI !!!!

          En fait, c’est un nostalgique le Lerma.

          Et en ce qui concerne les ouvriers, j’en suis un, laisse les tranquilles, car eux bossent certainement plus que ton bouffon de président.


        • Proudhon Proudhon 26 décembre 2007 20:00

          Dire des cadres qu’ils bossent 45H me fait pouffer de rire. Ils font acte de présence 45H. J’en connais quelque chose avec le nombre de cadres de ma boite.


        • Gilles Gilles 27 décembre 2007 09:05

          Manusan

          Les heures sup des cadres ne seront jamais reconnues, c’est presque impossible pratiquement, sauf exception (par exemple si on te demande de venir bosser pour Noël ou le week end exceptionnellement)

          Quant aux cadres qui vendraient leurs rtt (environ 10-12 par an) j’en connais très très peu. En fait, j’en ai vu aucun autour de moi


        • Gilles Gilles 27 décembre 2007 09:10

          Proudhon

          Désolé pas d’accord avec toi. Peut être dans ta boite, mais pour moi, presque tout le monde travaille plus que son quota d’heures et souvent dans un contexte tendu. Un cadre qui ne viendrait que 7 heures par jour (genre 9h-17h), franchement, au bout d’un moment il aurait une remarque de la hiérarchie. Comme on fonctionne à l’objectif, pas aux nombres d’heures, tu dois tout faire pour y arriver quelque soit ton temps de travail

          Pour nous les rtt ont été vraiment top car sans changer la charge de travail quotidienne, elles donnent des jours de récup (sauf niveau salaire où ça coince....)


        • Philippe NOGUES Philippe NOGUES 27 décembre 2007 12:39

          Je suis moi-même cadre !

          Aujourd’hui,la majorité des cadres sont assujettis au « forfait annuel jours ». Ils doivent donc travailler un certain nombre de jours dans l’année sans aucun encadrement horaire journalier autre que ce qu’impose le code du travail : 11 H de repos entre deux jours travaillés(ça laisse la "possibilité de travailler 11H (avec 2 repas d’1 H)) et 35 H de repos hebdomadaire consécutives.. Donc pour eux les heures supplémentaires continueront à être effectuées...sans être payées !


        • Proudhon Proudhon 28 décembre 2007 00:16

          Il va falloir en tant que cadre que tu viennes bosser chez-nous alors !!!! Ca sera les vacances pour toi !!


        • roOl roOl 26 décembre 2007 14:24

          Dans la foulée, il faudrai continuer a décrédibilisé les syndicats, tous ces gens qui ne pensent qu’a la pause café c’est outrageant...

          Nous ici, on à déja renoncé à notre mutuelle dentaire, en echange de quoi nous avaons obtenu de la bierre a la cantine.

          Haaaaaa les progrès sociaux.... smiley


          • Gilles Gilles 27 décembre 2007 09:12

            roOI

            Pas possible ? C’est quoi ta boite de demeurés du bulbe ? Is y ojt été forcé au moins ?

            Sinon, vos patrons ont du bien se marrer autour d’une bonne bouteille de Margaud devant une telle connerie...les dents contre la bière

            ET la bière ? Juste de la Kro ou mieux au moins ?


          • roOl roOl 27 décembre 2007 10:28

            huhu c’etait ironique ^^

            sinon j’aurai au moins demandé de la Düff smiley


          • anny paule 26 décembre 2007 14:40

            Vous avez mille et une fois raison, mais je crains qu’au niveau que nous avons atteint l’humour et la dérision ne suffisent plus, hélas !

            Cette excellente page doit déboucher sur une critique et un programme, sinon nous continuerons à dégringoler et perdre tous les durs acquis de nos « Pères ».

            La question que nous devons nous poser aujourd’hui est celle du statut et de la place de l’humain dans une société qui l’évacue s’il n’a pas le bonheur de s’appeler Dassault, Bolloré, Lagardère, (et les autres), s’il n’est pas membre incontournable du MEDEF, s’il est simplement homme (ou femme) et pensé seulement en terme de « capital humain » !


            • Bof 26 décembre 2007 15:53

              @ Anny Paule : Et pour vous , les Monsieur Dassault ou bien Monsieur Lagardère sont des êtres qui profitent du travail des autres ? Ils ne font rien dans leur bureaux ,certes certainement très beaux ? Il n’y a que ceux qui travaillent moins de trente cinq heures par semaine qui ont le droit de s’appeler travailleurs ???il n’y a que ceux qui ont « droit » à des congés payées qui sont des travailleurs ? il n’y a que ceux qui sont honteusement « obligés » d’aller en retraite avant 65 ans qui sont des travailleurs ?

              La véritable question à se poser est à mon avis : « quand va -t- il s’instaurer une société où va régner des relations entre les Hommes qui seront »« JUSTES »« . Le »juste« signifiant qu’il y a enfin l’équité qui règne dans les rapports entre les Hommes. Les humains ont chacun une »place" qui n’est ni bonne ni mauvaise ; il y a des avantages et des inconvénients et à tous les niveaux ; certes certains êtres humains sachant cela et voyant le mensonge à tous les niveaux ont décidé d’en profiter à leur unique profit , mais n’y a-t-il pas une Justice supérieure ? ...certaines vies privées s’écroulent bien vite parfois !!!


            • Le Chacal Le Chacal 27 décembre 2007 13:27

              « Et pour vous , les Monsieur Dassault ou bien Monsieur Lagardère sont des êtres qui profitent du travail des autres ? Ils ne font rien dans leur bureaux ,certes certainement très beaux ? »

              Je ne sais pas pour monsieur Dassault, mais monsieur Lagardère se vante partout d’être un incompétent pour éviter de passer pour un malhonnête (cf l’affaire des délits d’initiés d’EADS), alors je ne sais pas trop si votre raisonnement tient encore la route après ça...

              Moi, je préfère m’en tenir au principe maintes fois vérifié de Peter...


            • tvargentine.com lerma 26 décembre 2007 14:46

              @Terran

              Nous voyons bien en lisant votre commentaire que vos idées sont vraiment réactionnaires et que votre vision du travail est tout aussi étroit.

              Laissez les gens travailler et ne le empêchez pas de travailler.

              C’est votre discours qui a tué la gauche et le PS aurait tout intêret à moderniser ses idées et ses discours


              • Terran 26 décembre 2007 15:14

                Cause toujours !!!

                T’es à -9 en 2 commentaires... Moi à +5 en un seul

                Si t’as envie d’être esclave de tes machines, c’est ton choix.

                Il n’empêche que à la base, le progrès sert à moins se fatiguer, et pas l’inverse...


              • Redj Redj 26 décembre 2007 16:04

                Non Lerma, ce sont tes idées qui sont réactionnaires, pas l’inverse. Je sais je sais, c’est dur de ne pas tout mélanger quand on dit n’importe quoi !!


              • Le péripate Le péripate 26 décembre 2007 14:55

                C’est une excellente idée !

                Et il y en a beaucoup d’autres : par exemple, si je renonce à mettre mes enfants à l’école, je pourrai peut-être récupérer une partie de sommes allouées à l’éducation... si je renonce à utiliser les routes bitumées... si je renonce à la Sécu... si je renonce à demander justice, ou l’aide de la police, si je choisis d’être exécuté plutôt qu’emprisonné.... quel gisement !!!!!

                A vos idées !


                • JL JL 26 décembre 2007 18:14

                  Ah, là le Péripate, je vous arrête !

                  Vous dites : «  » si je choisis d’être exécuté plutôt qu’emprisonné, quel gisement«  ».

                  Essayez donc d’argumenter devant la maréchaussée que vous ne mettez pas votre ceinture de sécurité en voiture afin qu’en cas d’accident vous n’en sortiez pas grabataire à vie mais macchabée vite fait bien fait pas cher du tout pour la société, puisque de toutes façons on y passera tous ! Et quelle économie ils vont faite les survivants, avec votre retraite économisée !

                  Eh ben non, ça marche pas/ Essayez d’y comprendre quelque chose !

                  Enfin, j’ai bien une petite idée, …


                • Le péripate Le péripate 26 décembre 2007 18:35

                  Mais JL, si je paye l’amende, je peux rouler sans ceinture. C’est d’ailleurs comme ça pour les radars. Avec un revenu en dessous du seuil de pauvreté de 800 euros, c’est un dixième de ton mois qui pfttt. Mais avec un BMW de trou du cul et 3000 euros mois, ça vaut le coup de ne pas s’enquiquiner derrière mémé dans sa Clio, et, quel plaisir dans la queue de poisson, qui, elle, ne sera jamais verbalisée. Franchement, à quoi peut servir l’argent, sinon à écraser son prochain de sa supériorité ?

                  C’est la leçon du Bouffon. Il est président, et il nous emmerde du haut de son luxe affiché.


                • anamo 27 décembre 2007 08:20

                  Quel décalage ! 3000 € / mois !

                  A 8000 €, soit X 10, le compte n’y est pas encore.

                  Il faut se rendre à l’évidence, nous n’aurons jamais les même valeurs que ces SDF (Sans Difficultés Financières).


                • Bof 26 décembre 2007 15:40

                  Quelle ironie bien feinte !

                  Il faut rappeler que la France a perdu ses plus beaux et rentables fleurons lors des « nationalisations ». Il nous avait été promis à l’époque qu’enfin nous aurions droit au fruit de notre travail et surtout de celui de nos ancètres. Il fallait en finir avec l’exploitation de l’homme par l’homme. Qu’avons nous eu... :::et bien, plus rien . Toutes les entreprises ont été perdues , égarées , aussi bien pour ELF, que pour Sanofi ,1er laboratoire pharmaceutique au monde en fabrication et en inventions, que pour la 1ère banque d’Europe, je cite le très regretté Crédit Lyonnais...et jusque « mon usinor » qui est en Inde et qui semble continuer sur sa belle lancée à conquérir le monde pour le plus grand bien futur des habitants si peu profiteurs de l’Inde.

                  Alors, dans un pays sans le sous comme le clame Monsieur Hollande, que reste-t-il à faire que de se retrousser les manches ? Du travail, il y en a encore en France , alors, faisons le avant que d’autres nous le prenne. La France est ruinée et comme nous vivons en France qu’y a-t-il d’autre à faire ? A quoi sert la retraite ? Quand on voit approcher ce triste moment , quel dégout nous arrive !!! et elle est «  »« OBLIGATOIRE »«  » au cas où des individus la refuserait ,on condamne même des Français grâce à la délation, il y a même des contrôleurs payés par les impôts, pourquoi se priver ? et vive la Liberté !


                  • JL JL 26 décembre 2007 18:16

                    Bof ? Mais qu’est-ce qu’y dit lui ?


                  • MagicBuster 26 décembre 2007 15:46

                    J’ai commencé à renseigner le fichier des « glandeurs au boulot » , j’ai ajouté tout vos noms ... en vous dénonçant je devrais gagner plus smiley smiley smiley


                    • roOl roOl 26 décembre 2007 15:53

                      tous grillés smiley

                       smiley


                    • jm 26 décembre 2007 16:31

                      le rachat des congés payés à déja été proposé en fin de cette année à France Telecom jusqu’a 20 jours......................................


                      • MagicBuster 26 décembre 2007 17:25

                        ... j’ajoute que chez FT on peux aussi créé un Compte Epargne Temps (CET) pour les jours de RTT (10 maximum par an).

                        10+20 = 30 jours de travail payés au lieu d’être en congé.


                        • Niamastrachno Niamastrachno 26 décembre 2007 17:31

                          ’bsolumen, d’ailleurs pour ma part, je trouve çà trop mal : je me faits sucrer des jours chaque année sans contrepartie...


                        • Martin sur AgoraVox Martin sur AgoraVox 26 décembre 2007 19:34

                          L’auteur a raison de parler de régression sociale.

                          En effet l’objectif de progrès dans une société humaine devrait être non pas de travailler de plus en plus mais de s’affranchir de l’obligation de travail incessant, souvent pas choisi par vocation mais contraint pour des raisons économiques, qui absorbe entièrement l’individu. Cet objectif de progrès devrait donc se traduire par la recherche de « travailler mieux avec des rendus meilleurs » : quand on fait quelque chose il vaut mieux concevoir et bien conduire la production plutôt que de faire mal et de devoir investir du temps pour les corrections, les mises aux points...

                          À quoi sert le progrès s’il n’y a pas amélioration de la productivité horaire ? S’il y a progrès alors la productivité s’améliore en permanence, dans l’industrie et dans les services. Dans ce cas pourquoi faut il travailler de plus en plus ? Au profit de qui est confisqué le progrès ? Sur ce thème vous pouvez lire l’article « Mondialisme, meilleure productivité, durée de travail accrue : à qui cela profite ? », lien :

                          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=24555

                          C’est un article qui explique, en employant un langage simple, facile à comprendre, quels sont les causes et les mécanismes de la manipulation, de l’escroquerie qui vise à pousser les Européens à travailler de plus en plus.

                          Le mondialisme, avec le globalisation des économies, se traduit obligatoirement pour les Européens par la régression sociale.

                          Mais le mondialisme n’est pas une fatalité inévitable : il a été voulu et mis en place par ceux qui depuis des décennies se succèdent au pouvoir.

                          Le mondialisme n’agit pas dans l’intérêt des citoyens européens. Pire que vers la régression sociale, le mondialisme mène vers la disparition, vers l’extinction des Européens autochtones. Sur ce thème vous pouvez lire l’article « Démographie et immigration : suicide collectif des Européens ? », lien :

                          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32156


                          • estevao 26 décembre 2007 21:55

                            les salariés de l’usine sarreguemines ont été menacés par leur patron de voter pour les quarante heures où l’entreprise partirait,c’est encore les salariés qui vont payer les vols du gouvernemet et du patronat,il y a en france deux personnes qui décèdent par semaine des conditions de travail,je vais travailler plus pour pouvoir payer les factures qui augmentent tout les six mois et pouvoir mettre le plein d’essence pour aller travailler et pouvoir manger des « ogm » au prix discount.


                            • orsi 27 décembre 2007 00:51

                              Cela vous a peut-être échappé, mais en juin-juillet 2007 des articles dans la presse par des proches du Médef ont commencé à saper l’existence des congés payés. Des enquêtes (manipulations) commençaient à montrer à l’opinion que partir en vacances générait stress, déprimes et fatigues passagères : une rupture brutale de la vie quotidienne étant mal acceptée par certains organismes. C’est le prétexte médical. Ensuite, on nous a dit que dans d’autres pays, les gens avaient moins de congés que nous, qu’aux Etats-Unis, dans certaines entreprises, il était très mal vu de prendre les 15 jours auxquels on avait droit et que les salariés s’accommodaient très bien de cette situation. C’est l’exemple venu de l’Etranger. S’ils le font, pourquoi pas les français ? Ensuite, on décrédibilise le congé « long » estival (on bronze idiot, les enfants s’ennuient ...) et on incite les gens à prendre une série de mini-congés tout au long de l’année ; évolution déjà bien visible (comme ça, on se repose jamais, on court tout le temps, même en vacances, on fait plus de transports, plus de pollution, c’est bien, ça fait marcher le commerce). On ajoute une raison économique : Une usine qui a coûté un milliard d’euros, une entreprise un magasin sur lesquels sont investis d’important capitaux, ne va quand même pas fermer tout un mois, en juillet ou en août, à cause des congés payés de quelques salariés non délocalisés. Alors que les chinois et les indiens continuent à trimer, mon bon monsieur ! Ensuite, on libéralise le travail du dimanche (c’est la même logique) et on propose la réduction des congés payés. Qui a dit qu’il fallait travailler plus ....Si en plus on a Paris-plage et un festival dans toutes les villes, pourquoi partir ailleurs ???


                              • herve33 27 décembre 2007 13:30

                                Les idéologues du Medef ne doivent pas réflèchir beaucoup , car quelles seraient les conséquences de la suppression de semaines de vacances ?

                                Cela seraient la catastrophe pour des pans entiers de notre économie basée sur le tourisme et l’industrie des loisirs . Imaginez un peu la tête des professionnels du tourisme ...

                                Qu’on les veuille ou non , une industrie s’est créée grace aux 35 Heures , et la suppression des RTT aura un impact sur notre économie . D’autant que le plus gagné à travailler plus servira principalement à payer la hausse des matières premières ( alimentation , pétrole , EDF et gaz )


                              • guilles618 27 décembre 2007 02:41

                                pour ma part je prefere le fait que mes heures sup.soient payées plutot que d’etre transformees en RTT. Ca se remarque sur la fiche de paye (je suis chauffeur pl et gagne environ 1300 euros sans les heures sup). De plus quand on a nos journees RTT ne sont elles pas données par le patron ? Et aussi ces journees de rtt ne sont elles pas payees au tarif horaire normal sans la majoration des 25 et 50 % ? Sans compter que les deplacements et autres paniers ne sont pas non plus compter !!! Ha lala on se faisait bien avoir avant cette démarche !!!


                                • caramico 27 décembre 2007 10:57

                                  Ah qu’ils doivent se marrer, les fricocrates, de voir ces crétins de Français pauvres s’autoflageller.


                                  • hurlevent 27 décembre 2007 21:20

                                    C’est marrant cette mentalité totalitaire qui règne. Les gens lisent « on peut racheter les jours de RTT » et interprètent par « on DOIT se faire racheter les jours de RTT ».

                                    On a vraiment l’impression que les Français veulent qu’on leur dise quoi faire, qu’ils ne veulent surtout pas choisir.

                                    Pour ma part, le progrès social que j’attendais, c’était que l’on arrête de me dire ce que je dois faire de mes congés, et qu’on me laisse le choix. Mes RTT, elles m’appartiennent, je ne veux laisser à personne, et surtout pas aux syndicats, le droit de me dire ce que je dois en faire.

                                    Grâce à la nouvelle réforme, je vais avoir le choix de prendre ou de ne pas prendre mes jours de RTT. C’est le progrès social que j’attendais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès