Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mad Pride 2016 : les fous sont dans la rue

Mad Pride 2016 : les fous sont dans la rue

Pour la troisième année consécutive, les « fous » vont défiler dans les rues de Paris en ce samedi 11 juin. Un défilé baroque aux allures de Gay Pride. Mais il ne faut pas s’y tromper, l’enjeu est important car il vise, année après année, à faire reculer les préjugés, à modifier le regard porté sur les personnes atteintes de maladies mentales et de démences. Il vise également à lutter contre le dénuement de la psychiatrie dans la santé publique de notre pays...

JPEG - 79.6 ko
Mad Pride 2015 (photo Ouest-France)

Il y a quelques années, Claude Deutsch, docteur en psychologie et en philosophie, écrivait ceci : « En Allemagne, la justice vient de reconnaître au Président le droit de traiter les néonazis de “fous”. Qui a demandé aux fous si ça ne les gênait pas d’être assimilés aux néonazis ? » De la même manière, il est fréquent d’assimiler les actes des pervers amoraux à des agissements liés à un état de folie. Qui a demandé aux fous si ça ne les gênait pas d’être assimilés aux pervers ? Certes, il y a des malades mentaux chez les nazis comme il y en a chez les pervers, mais pas forcément plus nombreux que dans le reste de la population. 

Ces questions pointent du doigt une réalité omniprésente, et pas seulement en Allemagne : sont trop souvent taxés de « fous » ceux qui, par un choix marginal d’existence, un engagement extrémiste, un comportement excentrique, un mode de vie alternatif, s’écartent des normes non écrites mais néanmoins prédominantes dans la société. Ce faisant, ces personnes sont fréquemment assimilées à des malades mentaux, autrement dit à des gens qui, si l’on en croit les opinions les plus couramment exprimées, suscitent la défiance, voire le rejet.

Or, bien souvent, les personnes visées ne présentent pas de pathologie, les excès des uns et les bizarreries des autres n’ayant pas nécessairement d’origine relevant de la psychiatrie. À l’inverse, nombreuses sont les personnes dont le voisinage ne soupçonne pas les dérèglements d’ordre mental ou psychiatrique : schizophrènes, bipolaires et même psychopathes sont des centaines de milliers en France. À tel point que nous en connaissons tous sans avoir conscience de la pathologie ou des troubles psychiques dont ils sont affectés à des degrés divers.

Et pour cause : la majorité de ces personnes sont parfaitement aptes à vivre normalement en gardant le contrôle d’elles-mêmes. Mais ce n’est pas le cas de tous les gens concernés : certains sont réellement des malades, qu’ils soient atteints d’une pathologie avérée ou sujets à des dérèglements psychiques temporaires, à l’image notamment des personnes dépressives. Ceux-là ont besoin de traitements adaptés et, dans la mesure du possible, du soutien de leurs proches et de tous ceux qui vivent dans leur entourage.

Tel n’est malheureusement pas toujours le cas. Bien souvent, les personnes qui souffrent de troubles mentaux sont au contraire stigmatisées, voire ostracisées, moins par désir de nuire que par crainte de la différence. À cet égard, les membres du corps médical et les responsables des associations qui viennent en aide aux personnes atteintes de pathologies psychiques ou psychiatriques n’hésitent pas à établir un parallèle avec les gays et les lesbiennes, naguère rejeté(e)s du simple fait d’une orientation sexuelle qui les différenciait dans une société bien-pensante ayant banni ces « mœurs déviantes ». Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, durant des siècles, l’homosexualité a été considérée comme une forme de « folie ».

Les temps ont changé, et la société moderne a enregistré de nombreuses avancées dans la reconnaissance des uns et des autres, et le droit de tous à la dignité en toutes circonstances. En théorie, car si l’homosexualité ne donne plus lieu aux rejets du passé – malgré quelques poches de résistance ici et là –, force est de reconnaître qu’il reste encore de grands progrès à faire en faveur des malades mentaux et des personnes dont le profil schizophrénique ou bipolaire nécessite des soins adaptés. Un constat qui vaut également pour les personnes atteintes de démence liées à des pathologies de type Alzheimer, bien souvent aiguillées, faute de places en unités spécialisées, vers des EHPAD gérés par un personnel peu ou mal formé.

C’est pour plaider la cause de ces patients et dénoncer le manque récurrent de moyens affectés à la psychiatrie dans le cadre de la politique de santé publique que les médecins, infirmiers et responsables associatifs défileront le samedi 11 juin dans les rues de la capitale, affublés de déguisements. Le cortège partira à 14 heures de l’hôpital Saint-Antoine (Paris 12e), « lieu symbole de soin et d’enfermement comme jadis », pour se rendre place de la République, dans un autre lieu symbolique, « pour revendiquer la pleine citoyenneté des personnes en difficulté psychique  ». Un forum-débat sera organisé sur place à l’issue du défilé.

Pour en savoir plus sur la tenue de cette journée : lien Mad Pride 2016.

PNG


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juin 08:11

    Notre société aime tellement les fous qu’elle en fabrique de plus en plus.


    • Fergus Fergus 11 juin 09:06

      Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

      Et c’est sans doute en politique que l’on trouve les plus inquiétants. smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juin 09:09

      @Fergus

      Les médias et l’armée se défendent bien aussi.

    • Fergus Fergus 11 juin 09:14

      @ Jeussey de Sourcesûre

      Sans doute, mais ils ne sont pas directement aux manettes.


    • Fergus Fergus 11 juin 09:37

      @ Jeussey de Sourcesûre

      Je ne connaissais pas le syndrome d’hubris. Merci pour ce lien.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juin 08:15
      En fait...les fous sont dans la rue tous les jours de l’année..C’est enfantin de s’en rendre compte il me semble...suffit d’ouvrir un peu les yeux.. !

      • cevennevive cevennevive 11 juin 08:56

        @Le p’tit Charles

        Il y en a aussi au gouvernement, et en proportion plus que dans la rue. Ceux-là ne nous font pas rire ni sourire.


      • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juin 09:11

        @cevennevive....Ce n’est pas la même catégorie..Dans la rue les odeurs
        ont perceptibles, alors qu’au gouvernement elles sont cachées par les mensonges et autres turpitudes.. !


      • Fergus Fergus 11 juin 09:13

        Bonjour, cevennevive

        Votre commentaire rejoint la réponse que je viens de faire ci-dessus.

        Pour mémoire, mon article de février 2011 : intitulé « Qui suis-je ? », il décrit un profil-type de cas psychiatrique dans lequel beaucoup ont vu, non sans raisons, un ancien chef de l’Etat qui aspire à la redevenir.



      • Fergus Fergus 11 juin 09:19

        Bonjour, Le p’tit Charles

        « les fous sont dans la rue tous les jours de l’année. C’est enfantin de s’en rendre compte il me semble...suffit d’ouvrir un peu les yeux.. ! »

        A cet important détail près que la folie visible n’est pas toujours de la folie, alors que nombre de comportements en apparence normale cachent des pathologies à problème : par exemple, il n’est pas meilleur dissimulateur et manipulateur qu’un psychopathe (cf. le lien que j’ai mis ci-dessus en réponse à Cevennevive).


      • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juin 10:24

        @Fergus....Après des études sur le comportement et quelques années de pratique, il est très facile de voir les défauts des gens, même ceux des psychopathes comme le voyou de Neuilly (JFK)..sauf qu’en politique les psychopathes sont légion en ce moment à la tête de nombreux pays..et ne gêne pas la classe politique internationale... !


      • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juin 10:49

        @Le p’tit Charles.....Fergus.... La connaissance du comportement humain, dans toutes ses modalités, est un élément
        essentiel pour comprendre l’être humain, et la place qu’il occupe parmi les autres êtres
        vivants....Au fil du temps, dans une volonté de compréhension scientifique, nombre d’approches se sont développées, visant à construire cette connaissance sur des analyses et bases solides, s’appuyant sur la recherche. Tour à tour, les approches éthologique (comportement sous la dépendance de l’instinct), béhavioriste (relation directe entre comportement et stimuli externes), cognitiviste (centrée sur les états mentaux), psychanalytique (centrée sur la
        subjectivité de l’individu) se sont développées et superposées...


      • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juin 16:55

        @Le p’tit Charles......ALLO...y a quelqu’un.. ?


      • Etbendidon 11 juin 09:37

        Je suis toujours sidéré par la capacité de nos rédacteurs attitrés de rédiger des articles sur des sujets insignifiants ou de peu d’intérêts ?

         smiley

        Autant ils sont bouche bée devant les galettes de Pont Aven ou la barbapapa ou encore le pain et les œufs autant ils sont totalement aveugles à des évènement vraiment bizarres comme il vient de s’en dérouler pendant l’étrange cérémonie d’inauguration du tunnel du Saint Gothard en Suisse le 1er juin dernier en présence de Merkel, Draghi et Flamby qui a même prononcé un discours

         

        Seuls RTL (?), L’usine nouvelle et quelques sites réacs ou « complotistes » (comme celui de Soral) s’en sont inquiétés

        Tous les autres merdias du système, Le Monde et libération en tête n’ont parlé que du tunnel et des discours de nos maitres sans mentionner la cérémonie crypto satanique plutôt malfaisante ?

         

        https://youtu.be/ZBELgO3MVY4

         

        Pas un article sur agoravox INCROYABLE ?????

        NON pour faire réagir nos rédacteurs en chef il leur faut des mots clés du genre : Mélenchon, FN, Macron ..

        OU encore le MOT MAGIQUE : SARKOZY !!!!

        Sinon RIEN

         smiley

         

         Désolant

        PS : Surtout ne me faites pas le coup du - t’as ka faire un nartic la dessus pour que vous me le refusiez à à la modé. Non merci j’ai déjà donné -

         smiley

         

        http://bistrobarblog.blogspot.fr/2016/06/la-tres-etrange-inauguration-du-tunnel.html

        Autrement ALLEZ LES BLEUS zont gagné hier et ça doit en faire chier beucoup ici

         smiley

         

         


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juin 09:45

          @Etbendidon

          « Pas un article sur agoravox INCROYABLE ????? »

          qu’est-ce qui vous empêchait d’écrire un article ?
          Les vôtres ne sont pas légion, on dirait !

        • Etbendidon 11 juin 09:51

          @Jeussey de Sourcesûre
          @desourcefrelatée
          vous avez lu le Post Scriptum ?
           smiley


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juin 09:55

          @Etbendidon
          vous n’avez rien donné du tout

          ou alors fournissez les références !
          c’est trop facile de baver

        • Fergus Fergus 11 juin 10:19

          Bonjour, Etbendidon

          L’organisation de cette manifestation - la Mad Pride - est dans l’actualité immédiate et ne constitue pas un marronnier quelconque. Qui plus est, peu de médias ont évoqué cette manifestation, du fait notamment de la place prise par l’Euro de football et la poursuite des conflits sociaux.

          Libre à vous de penser que le sort réservé aux personnes atteintes de troubles psychiques est un sujet insignifiant. Ce n’est évidemment pas mon avis, et je regrette de n’être pas présent à Paris ce week-end pour participer au défilé.

          Quant aux sujets importants à vos yeux, rien ne vous empêche d’en faire état dans des articles dont je m’engage à soutenir la parution en modération.


        • Agafia Agafia 11 juin 12:45

          @Etbendidon

          Pff ! N’importe quoi... Les complotistes voient du complot porno-satano-judeo-maçonnique sauce illuminati-nouvel-ordre-mondial un peu partout, c’est leur marotte... Une obsession certainement pathologique... ça se soigne hein !!!

          La chorégraphie du tunnel du Gothard, dont on apprécie ou pas l’esthétisme, n’est qu’une évocation du folklore local et de la construction du tunnel, dont certains tableaux peuvent certes frôler le mauvais goût, mais faut arrêter le délire...

          Bref... Désolé pour le hors-sujet Fergus....

        • Fergus Fergus 11 juin 12:56

          Bonjour, Agafia

          Pas de problème pour un « hors-sujet » qui ne l’est pas tant que cela car, comme vous l’avez souligné, on parle d’« une obsession certainement pathologique » smiley

          Vous l’avez compris, je partage votre avis sur l’inauguration du tunnel.


        • tf1Groupie 11 juin 14:24

          @Etbendidon

          Soral, sors de ce corps !  smiley


        • Fergus Fergus 11 juin 19:02

          Bonjour, tf1Groupie

           smiley


        • troletbuse troletbuse 13 juin 12:52

          @Etbendidon
          Si Etbendidon, il y a eu une vidéo flash sur AgoraVox TV. Il fallait être là au bon moment. Elle a disparue aussi vite qu’elle est venue. Bizarre tout de même. Cette cérémonie était une honte. Mais Grounichou, toujours à la pointe de l’actualité inintéressante va probablement nous pondre 3 lignes, avec un titre calem bourrin vaseux et avec une question à la fin. smiley


        • gruni gruni 11 juin 09:42

          Bonjour Fergus


          On peut être fou de joie, fou d’amour, fou de bonheur et vive le fou rire. En ce moment le pays et fou de foot, enfin pas tout le monde. J’espère que Martinez de la CGT ne profitera pas de l’occasion pour dire que cette manif est le résultat de la loi travail.
          Mais plus sérieusement, merci pour ce texte qui parle d’un sujet grave trop souvent peu abordé. 

          • Fergus Fergus 11 juin 10:25

            Bonjour, gruni

            « un sujet grave trop souvent peu abordé. » 

            En effet. C’est pourquoi il m’a paru nécessaire de contribuer, à ce modeste niveau, à faire connaître cette manifestation dont les finalités devraient, n’en déplaise à certains, être plus connues et mieux soutenues dans la population : on n’a pas le doit de rester indifférents à cette importante question de santé publique.


          • troletbuse troletbuse 13 juin 12:54

            @gruni
            Mais Grounichou, vous avez omis de mettre Sarkozy dans votre commentaire. Un oubli ?


          • Julien30 Julien30 11 juin 10:43

            Les dégâts provoqués notamment par Foucaut se voient un peu plus chaque jour, après je suis fier d’être homo, maintenant je suis fier d’être « fou » ! Le communautarisme victimaire à toutes les sauces, comme si on pouvait être fier d’être schizo ou psychopathe, sous-entendu change rien tu es formidable, tout se vaut, bienvenu au règne de l’anomie. L’entretien du communautarisme des marginaux et des minorités que l’on joue contre la majorité continue, on peut se demander jusqu’où ça ira, certains d’ailleurs utilisent déjà (ça fait quelques temps en fait) cette rhétorique pour défendre et justifier la pédophilie.


            • Aristide 11 juin 10:55

              @Julien30


              Il me semble que vous confondez communautarisme et communication de nos différences. Il ne s’agit pas de vouloir être séparés mais au contraire d’être ensemble. La Gay Pride, cette Mad Pride et autres manifestions de ce genre me semble être plus porteuses d’intégration que de communautarisme.

              Par contre, sur l’aspect purement sécuritaire, je suis assez étonné que ce coup çi, Fergus ne fasse pas les remarques qu’il a faites sur les fan-zones.
               

            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juin 10:56

              @Julien30

              Vous pensez à qui en disant ça ?

              à Mgr Lalane, évêque de Pontoise ?

              « La pédophilie est un mal. Est-ce que c’est de l’ordre du péché ? Ça, je ne saurai pas dire, c’est différent pour chaque personne. Mais c’est un mal et la première chose à faire c’est de protéger les victimes ou les éventuelles victimes. »

            • Julien30 Julien30 11 juin 11:05

              @Aristide
              « Il me semble que vous confondez communautarisme et communication de nos différences. »


              Mais c’est justement ça le communautarisme, se focaliser sur ce qui différencie plutôt que sur ce qui rapproche des autres tout en se présentant comme leurs victimes. La gay pride pousse aussi loin que possible cette différenciation, voulant à tout prix véhiculer l’image de l’homo folle en tenue cuir le cul à l’air. Bien des homos trouvent cette manifestation grotesque et n’éprouvent pas le besoin d’exhiber leur sexualité dans la rue de la façon la plus caricaturale qui soit, c’est ce genre d’attitude qui fait monter l’homophobie.

            • Julien30 Julien30 11 juin 11:10

              @Jeussey de Sourcesûre
              Non Mgr Lalane s’il est un peu léger sur ce coup-là ne cherche pas à légitimer la pédophilie, il dit clairement que c’est un mal, c’est donc ici votre fanatisme anti-chrétien qui parle, cherchez plutôt dans vos rangs pour trouver ceux qui cherchent ce genre de choses, chez toutes ces belles consciences de gauche qui signaient des pétitions dans Libé pour dépénaliser la pédophilie il n’y pas si longtemps.


            • Fergus Fergus 11 juin 11:10

              Bonjour, Julien30

              La « fierté » revendiquée n’est qu’un moyen d’attirer l’attention sur des formes de stigmatisation et d’ostracisme.

              Il est en effet évident que les personnes homosexuelles, comme les personnes atteintes de pathologies psychiques, ne sont pas stricto sensu « fières » de ce qu’elles sont. Elles revendiquent le droit à la « différence » de choix sexuel ou d’état mental, et plus encore le droit à l’« indifférence » en société, autrement dit le droit à un regard qui en soit pas emprunt de défiance ou de rejet.

              Pour ce qui est des malades mentaux et personnes atteintes de troubles psychiques, la Mad Pride vise en outre à alerter les pouvoirs publics sur la pauvreté des moyens affectés à la médecine psychiatrique. 


            • Fergus Fergus 11 juin 11:13

              Bonjour, Aristide

              « Il ne s’agit pas de vouloir être séparés mais au contraire d’être ensemble. La Gay Pride, cette Mad Pride et autres manifestions de ce genre me semble être plus porteuses d’intégration que de communautarisme »

              Bravo ! C’est exactement cela.

              En revanche, je ne comprends pas votre interpellation sur les fan-zones.


            • Julien30 Julien30 11 juin 11:43

              Bonjour Fergus,

              Je vous renvoie à mon commentaire de 11h05 quand on souhaite à tout prix se présenter aux autres sous un jour qui vous en éloigne on ne recherche pas la bonne entente, en tout cas ce n’est bien entendu pas ce qu’on obtient. 

            • Jelena 11 juin 15:16

              @Julien30 >> on peut se demander jusqu’où ça ira
               
              La prochaine étape sera « Incest Pride » et ce n’est pas de l’humour, en Allemagne il y a déjà eu des débats pour que ce soit légalisé.


            • Aristide 11 juin 15:59

              @Fergus

              En revanche, je ne comprends pas votre interpellation sur les fan-zones.

              Vous annonciez que les flics avaient autre chose à faire que surveiller les fans zones, foot pourri et tout le discours sur le pain et les jeux, etc ...

              Je suis étonné que vous ne souleviez pas la même question pour cette manifestation publique.

            • Fergus Fergus 11 juin 16:40

              @ Aristide

              Nulle part je n’ai tenu de tels propos, ni sur la forme ni sur le fond !!! Une nouvelle fois, vous déformez mes propos, ou vous m’en attribuez qui ont tenus par d’autres que moi, ce qui est tout aussi inconséquent ou manipulateur.

              Dans un article du mois d’avril intitulé Euro 2016 : sécurité garantie sur les stades. Mais ailleurs ?, je prenais acte de la décision des pouvoirs publics de maintenir l’Euro. Le contraire eût d’ailleurs été très surprenant et, pour tout dire, inenvisageable sur le plan politique.

              Pour ce qui est des fan-zones, je comprends que tout soit fait pour les sécuriser au maximum. Cela me semble même une évidence. Le problème que je posais dans l’article était basé sur un constat : « la concentration des moyens de sécurité sur les stades et les « fan-zones » risque de découvrir dangereusement les autres lieux de rassemblement de la population durant le mois de compétition. »

              Quant à la formule « du pain et des jeux », je vous défie de trouver un article ou un commentaire dans lequel je l’ai employée. Je ne crois pas non plus avoir déjà écrit « foot pourri », mais en revanche souligné à diverses reprises que ce sport est très largement corrompu, tant au niveau des fédérations internationales qu’à celui des grands clubs professionnels.



            • Aristide 11 juin 17:44

              @Fergus


              Mais la concentration des moyens de sécurité sur les stades et les « fan-zones » risque de découvrir dangereusement les autres lieux de rassemblement de la population durant le mois de compétition

              C’est exactement à cet extrait que je faisais allusion, comment ne vous posez vous le même problème pour cette manifestation !

              Sur Pain et jeux et foot pourri, c’était sur le fond, pas sur les termes. 

            • Fergus Fergus 11 juin 18:57

              @ Aristide

              Soyons sérieux : cette manifestation, par sa mobilité, sa participation limitée et sa notoriété réduite, est nettement moins exposée que les rames confinées du métro ou du RER, ou bien encore les salles de cinéma où aucun contrôle d’accès n’est mis en place. 

              Pour ce qui est « du pain et des jeux », désolé, mais - je le répète - je n’ai jamais été sur cette ligne. Pour une raison simple : cela fait belle lurette que les puissantes et richissimes fédérations sportives n’ont plus besoin des états pour organiser les compétitions ; et cela fait belle lurette que l’on a pu vérifier que les retombées positives en termes d’image pour les personnages politiques n’ont qu’une durée très limitée, et même de plus en plus courte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès