Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mademoiselle ou Madame, fini de choisir !

Mademoiselle ou Madame, fini de choisir !

Osez le féminisme et Chiennes de garde lancent une nouvelle campagne intitulée « Mademoiselle, la case en trop ». Leur but est de dénoncer le choix que les femmes sont obligées de faire entre « Mademoiselle » ou « Madame » et le sexisme qui en découle.

Avec cette nouvelle campagne, Osez le féminisme et Chiennes de garde veulent dénoncer un « sexisme ordinaire qui perdure dans notre société ».  Elles rappellent que les femmes doivent encore choisir entre être une mademoiselle ou une madame alors que depuis longtemps les hommes n’ont plus à choisir entre mondamoiseau et monsieur (la preuve en est que le correcteur Word ne connaît même le mot « damoiseau »). 

Au-delà du choix qui doit être fait, peu importe le formulaire à remplir, elles dénoncent la différence de traitement qui en résulte. On peut, par exemple, citer un des nombreux témoignages publiés sur viedemeuf.blogspot.com  : « Ce matin, au marché, le vendeur de fruits et légumes m'a alternativement appelée "ma puce", "ma chérie", puis "mademoiselle", avec tutoiement. Quand je lui ai dit que c'était "madame", il est passé au vouvoiement et a arrêté les petits surnoms. En fait, quand on pense que vous n'êtes pas mariée, le respect, c'est secondaire. #viedemeuf. ThB  ».

Il est donc question de par la suppression de cette case, de ne plus pouvoir porter de jugement sur la vie privée, comme si être « mademoiselle » signifiait comme au moyen âge être pucelle et vierge, et qu’une femme s’accomplissait enfin en devant « madame » lorsqu’elle était mariée.

Dans le même acabit, les associations féministes dénoncent aussi l’utilisation du terme « nom de jeune fille » qui devrait être remplacé par « nom de naissance ». On est loin de l’époque où l’expression « nom de jeune fille » signifiait l’utilisation temporaire du nom du père dans l’attente du mariage qui donnait un véritable nom à la femme.

Nous vivons dans une société où existe toujours un sexisme latent que seule les femmes remarquent parce qu’elles le subissent au jour le jour, quelle femme ne s’est pas faite hélée par dans la rue, quelle femme ne s’est pas faite appelée « ma petite mademoiselle » et tutoyée, quelle femme ne s’est pas faite critiquée parce qu’elle porte une jupe et reluquée, etc…

Alors si certaines femmes sont intéressée, Osez le féminisme et Chiennes de garde, propose, sur le site www.madameoumadame.fr un « kit "changer de civilité" » pour qu’on ne vous appelle plus Mademoiselle, parce que cette campagne a aussi pour vocation de « mettre fin à cette inégalité, mais aussi à informer les femmes de leurs droits et à mettre à leur disposition des outils pour faire changer leur civilité ».


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 28 septembre 2011 10:50

    Ah, mais comme elles ont raison ces revendicatrices !

    L’appellation Madame à la place de Mademoiselle, c’est quand même plus important que l’inégalité des salaires, plus important que les femmes soumises aux caprices des petits chefs, plus important que la promotion-canapé quasi obligatoire, etc.


    Que ces « féministes » bobo aillent travailler en usine, à la chaîne, pour apprendre un peu à vivre et ainsi échapper à leur milieu bourgeois et à leur féminisme cucul.

    En tout cas, les ouvrières se foutent comme de l’an quarante qu’on les appelle Mademoiselle ou Madame.
    Ce qu’elle demandent, c’est « à travail égal, salaire égal » et le respect que l’on devrait* avoir à l’égard de tout(e) travailleuse, travailleur.
    Mais, bein sûr, ces « féministes » salonnardes n’en ont rien à cirer, au contraire, ajuster les salaires féminins/masculins sur une fourchette haute diminuerait leurs dividendes. Alors, elle font joujou avec la terminologie en se croyant révolutionnaires. Pitoyable !

    * Notez le conditionnel.


  • impertinent3 impertinent3 28 septembre 2011 11:05

    Au fait, je crois qu’il y a une erreur avec le prénom de l’auteur il s’agit de Marie-Chantal et non pas Marie Hélène,


  • bnosec bnosec 28 septembre 2011 11:10

    Il est vrai qu’il y a des combats plus importants. Ceci dit il est vrai que c’est ridicule de faire un distingo entre mademoiselle et madame sur des formulaires. Monsieur, ou madame, point barre.
    Une femme pacsée, c’est quoi ? Mademoidame ?


  • Walden Walden 28 septembre 2011 11:15

    « Rappelons donc à ces dames que La Grande Mademoiselle (...) cousine germaine de Louis XIV, n’était pas à proprement parler une “incapable civile” (...) Mademoiselle était le titre des femmes nobles non titrées (...) Quant à Madame, c’était le titre honorifique donné aux femmes des hautes classes de la société (...) Mademoiselle est également une marque de respect qui perdure dans les milieux artistiques... »"

    Sérieusement, espérez-vous convaincre qui que ce soit par un tel étalage de références aussi passéistes et ringardes ? Cela étant, vos exemples ont le mérite indirect de souligner que la dichotomie Madame/Mademoiselle n’est qu’une survivance du patriarcat aristocratique et bourgeois de l’Ancien Régime.
     
    C’est pourquoi, plus de 2 siècles après la Révolution Française, il ne semblerait pas absurde d’envisager de passer à autre chose. Cette époque avait d’ailleurs brièvement connu le remplacement de ces vocables par Citoyenne et Citoyen pour Monsieur.

    Sans vouloir davantage revenir à ces dénominations, on pourrait sans dommage imaginer des civilités plus modernes. A vrai dire, si l’on veut vraiment sortir du sexisme institutionnel, ne faudrait-il pas reléguer cette distinction de genre ? Pourquoi pas un terme unisexe ? smiley

    ...

    Quant à la question des violences, c’est totalement hors sujet (Ce nonobstant, vos récents articles sur la condition masculine paraissent intéressants, ne serait -ce que sur un plan didactique).





  • tikhomir 28 septembre 2011 11:22

    « Sans vouloir davantage revenir à ces dénominations, on pourrait sans dommage imaginer des civilités plus modernes »

    Genre « ma meuf » et « mon keum » ou alors « ma lopsa » et « mon tarba » ? En plus, ça facilitera la tâche à certains jeunes... ET puis c’est moderne et « affectueux »...


  • Walden Walden 28 septembre 2011 12:13

    @ B’ N’ R

    « Citoyen/Citoyenne pourquoi pas mais ca fait vraiment bon petit soldat quant à un un mot unisexe surtout pas, nous avons besoin de l’altérité. »

    Citoyen/Citoyenne ne m’inspire pas non plus, surtout dans un contexte où la citoyenneté est si peu valorisée : cela reviendrait à coller une étiquette sur une coquille vide.

    Mais de la même manière, l’altérité n’a pas besoin d’être décrétée par les mots : elle existe comme une évidence (ou elle n’existe pas).

    Par unisexe, j’entends plutôt un mot invariable qui permettrait d’accorder symboliquement à chaque homme ou femme un respect identique a priori. Certaines sociétés ont tenté « camarade », qui répond à cette exigence, mais le terme est à présent bien trop connoté pour être acceptable smiley


    @ tikhomir

    Je suggérais d’imaginer, mais apparemment vous ignorez ce que cela signifie ?
    « meuf » ou « keum » renvoient à une vision bien singulière et partielle de la modernité, quant à vos autres suggestions, leur vulgarité suffit à vous situer dans le débat.


  • tikhomir 28 septembre 2011 14:04

    Walden n’aime pas rire... zut alors...


  • Dominitille 29 septembre 2011 00:56

    Les femmes qui revendiquent sont d’infâmes sexistes qui haïssent les hommes mais le contraire c’est quoi ?
    Votre explication date de l’ ancien régime, nous sommes au 21ème siècle. les choses ont changé depuis.

    Vous envahissez av vous et vos compères pour propager vos idées On dirait une horde de féministes sauf que vous êtes des hommes. Les temps changent décidément.
    Vous parlez de sexisme commencez par balayer devant votre porte !


  • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 01:12

    les ouvrieres pourquoi les ouvrieres qu’est ce que ça veut dire on parle là de la condition des ouvriers sans distinction de sexe, je ne comprends pas votre discours, selon vous, il faudrait se battre pour les ouvrieres et non la condition des ouvriers qui concerne tous au passage, si vous êtes payés peanuts c’est une affaire pour tous, si on vous vole et payent de moins en moins...


  • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 09:45
    Dans des billets d’une misogynie sans limite diffusée sur le net on peut lire, que le corps de la femme est une agression érotique, une invitation au viol en quelque sorte, à l’instar des talibans et des pires extrémistes pour qui le corps féminin est diabolique.

    Pour certains, le corps de la femme est un objet sexuel, qui provoque, agresse, et puisque le viol est interdit alors en sous-entendu en filigrane dans ces textes, on peut lire l’air de rien qu’à l’origine les femmes sont responsable d’être violées. Bien entendu pour faire avaler ses propos, on voile tout ça derrière une victimisation des hommes, en affirmant qu’ils sont bridés car évidemment pour ses hoministes la sexualité d’un homme est bestial, un homme c’est incapable de voir une jambe de femme, un sein sans avoir la pulsion de lui sauter dessus…
     
    On voit surgir des diatribes digne du pire extrémisme, car selon ses nouveaux talibans occidentaux le corps de la femme doit respect à l’homme, accusant le corps de la femme en mini jupe de stigmatiser la sexualité masculine en Europe. Tout en affirmant qu’organiser des marches dans des grandes villes occidentalisées, c’est sans risque, oubliant au passage que personne n’irait organiser une quelconque manifestation dans ses pays en guerre, et que nous sommes dans une démocratie et non à Kaboul justement.

    • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 09:46

      Laissons donc faire ces féministes. Ne leur donnons pas l’impression que leur combat d’arrière-garde mérite d’être contré. Quand la forteresse est détruite, à quoi bon défendre les gravats sur lesquels les soldats retardataires s’acharnent ?


      • ottomatic 28 septembre 2011 09:46

        Je suis partagé entre l’envie de rire et celle de pleurer... je crois que le terme affligeant colle aussi bien à l’article qu’a l’initiative dont il est question...

        Ecore une fois, je ne peux faire que le parallèle entre ce féminisme et SOS racisme : ça semble partir d’une bonne intention et ça aboutie à l’effet inverse...

        Vous vous imaginez messieurs, approcher une charmante demoiselle et la voire se changer en isabelle alonzo hystérique et agressive au simple son du doux mot « mademoiselle ». LOL

        En tout cas, c’est pas ce genre de féminisme psychiatrique qui arrangera les relations homme/femme, bien au contraire...

        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 10:05

          Perso je me fiche du demoiselle où mme mais ce qui est affligeant est que la france le pays de l’hyper discrimination est l’un des rares pays où ça fait un cirque, alors que la suede le portugal etc...et au passage je ne comprends pas en quoi ça regarde les hommes l’appellation madame où mademoiselle personne ne va pas les appeler ainsi


        • BHL=MST 28 septembre 2011 10:12

          Féminisme psychiatrique...Ces deux mots vont si bien ensemble, comme le sel et le poivre, Goldman & Sachs...


        • tikhomir 28 septembre 2011 10:14

          @Lorelei

          « personne ne va pas les appeler ainsi »

          Si, moi je le fais et je prends soin de regarder si la femme en face de moi porte une alliance ou non. Si je me trompe sur la civilité, je me corrige poliment.


        • ottomatic 28 septembre 2011 10:18

          @Lorelei

          Vous percevez comme discrimination ce qui relève de la bienséance et du savoir vivre...

        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 28 septembre 2011 19:33

          Je crois que de nombreuses femmes tiennent à cette distinction !

          Tiens ? DISTINCTION quel joli mot ! Que dis-je ? Quel mot magnifique !

          Hélas, discriminatoire ! Hélas incompatible avec avec la médiocrité de notre société égalitaire...

        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 21:03

          humm ainsi quand vous voyez un mec sans la bague vous le nommez damoiseau....et c’est de la politesse pour vous, ouii, bon...


        • tikhomir 28 septembre 2011 23:45

          « damoiseau » non puisque ce n’est pas l’équivalent de « mademoiselle », mais « jeune homme » est d’usage par contre.


        • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 10:02
          Les thèses et les origines du masculinisme où hominisme.l’auteur j’ai voté pour votre article car il y a une mouvance hoministes sur le site désirant nier la violence faites aux femmes etc...et qui cherche automatiquement à amalgamer sa mouvance d’extreme droite avec le masculin pour pouvoir ensuite affirmer que les hommes sont maltraités et que les femmes ont tout, qu’elles mentent etc...

          cette mouvance a pour fond de commerce le mensonge l’amalgame etc...ils oublient que dans le monde les filles et les femmes sont les êtres les plus violentées et discriminées avec les enfants


          • ottomatic 28 septembre 2011 10:14

            Ca releve de la psychiatrie décidément ! Le complot des hommes contre les femmes, LOL !


            Il y a des femmes battues, violés, exploités.... certainement... et vous proposez pour les aider de supprimer la case mademoiselle...
            Croyez moi, il doit y avoir un paquet de femme dans le monde qui vous cracheraient au visage en lisant de telles inepties...

            « ls oublient que dans le monde les filles et les femmes sont les êtres les plus violentées et discriminées avec les enfants »

            Je crois surtout que vous vous touchez la nouille, ce ne sont en rien vos récriminations ici qui changeront la situation des femmes dans le monde...

            Ici vous pourriez lutter contre la première des discrimination envers les femmes : le salaire...
            Mais non, vous préférez vous battre sur des mots... C’est là qu’on perçoit l’essence du mouvement féministe, financé par la CIA (comme toujours) a ses débuts : 
            une déchirure communautaire de plus pour les pauvres moutons camouflé sous des délires de bourgeoise qui n’ont rien d’autre a faire pour occuper leur journée...

          • BHL=MST 28 septembre 2011 10:23

            Une mouvance hoministe ? Vous parlez au nom des femmes, or vous n’en êtes pas une. Vous êtes une espèce de givrée scientologue. 


          • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 23:21

            c’est marrrant encore un qui ecrit en gros que si on n’est pas content d’etre esclave on est un imbécile financé par la cia...vous avez une belle mentalité de serf en tout cas


          • Lorelei Lorelei 28 septembre 2011 23:25

            pernod

            bah j’ai lu qu’apres la guerre 39-45 les gens tenterent de justifier par tous les moyens leurs haines de l’autre, et je sais que ceux qui ont la haine des libertés de culte de critiquer les idéologies etc...forment la masse la plus dangereuse de l’humanité....car elles entrainent la majorité à ne rien faire, et à ne pas l’a combattre, hitler n’a pas été élu par une majorité mais par une minorité de cons et ça suffit, car la majorité ne bougera pas et dans l’histoire de l’humanité il y a toujours eu une hyper minorité pour faire avancer les choses

            quant à l’autre mst, tu veux faire quoi détruire les scientologues, ouvrir un camps de concentration en raison de ta haine de liberté de culte, en gros tu veux t’attaquer à des gens car ils sont arabes, juifs occidentaux, africains et scientologue, toi tu vas aller direct chez les givrés sans aucun doute...


          • mike gallantsay 29 septembre 2011 01:58

            « .ils oublient que dans le monde les filles et les femmes sont les êtres les plus violentées et discriminées avec les enfants »

            Et les chimpanzés alors ? Et leurs guenons ? Affreusement torturés dans les laboratoires, qu’en faites-vous ?
            Et ces malheureuses poules pondeuses dans leurs camps d’extermination ?
            Et nos braves holsteins réduites au rôle dégradant de pisseuses de lait ?
            Élargissez votre combat que diable ! Tous les êtres de sexe féminin ont droit à la justice et à la dignité ! Ne vous résignez pas au spécisme, élargissez votre combat à l’universel !

            Que diriez-vous d’un beau slogan rassembleur genre :
            « Les femmes sont des singes comme les autres ! »

            Ça aurait une sacrée gueule non ?
            Déjà qu’on a eu droit à la campagne : « Osez le clito ! » avec affiche explicite d’une rare délicatesse...
            Et tellement digne...

            Moi, pour la prochaine Gay-Pride je propose : « L’anus c’est un plus ! »

            Avec le joli dessin idoine, il va sans dire...


          • BHL=MST 29 septembre 2011 08:51

            Vous disjonctez, Lorelei. Vous projetez sur vos interlocuteurs votre souhait le plus secret et le plus intense car vous brûlez d’établir vous-même des camps pour rééduquer les populations à la scientologie. Vous avez besoin d’une religion d’amour, ou alors d’une structure spécialisée.


          • mike gallantsay 29 septembre 2011 12:04

            "dans l’histoire de l’humanité il y a toujours eu une hyper minorité pour faire avancer les choses« 

            Ptêt’ bien qu’elle fait avancer, mais vers où ?
            Aveugle fétichisme du  »progrès"...

            Et puis la plus hyper, des hyper minorités, c’est encore le (la) dictateur tout seul.
            Dictatrice ? Dictateuresse ? Dictateuse ?


          • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 21:39

            lol vous avez la haine de la liberté de culte et vous cherchez à faire passer vos idées immondes nauséuses pour une forme de bien être, mais croyez moi, si vous touchez la tête d’une seule personne car elle est mormonne, scientologue, musulmane etc...vous finirez chez les barges à vie..


          • tikhomir 28 septembre 2011 10:11

            « la preuve en est que le correcteur Word ne connaît même le mot « damoiseau » »

            Mauvaise preuve, sur mon Word 2007, ce mot est tout à fait reconnu et intégré dans le dictionnaire et la correction orthographique fonctionne très bien sur ce mot, au singulier comme au pluriel.

            Perdu donc et encore un mensonge des intégristes féministes de dénoncé smiley


            • Marine Hélène 28 septembre 2011 10:15

              Autant pour moi, tant mieux si votre word connait ce mot, je vous assure que le mien ne le connaissait pas !


            • tikhomir 28 septembre 2011 10:33

              Non mais même s’il n’était pas reconnu (vous devriez vérifier votre installation si vous n’avez pas de dictionnaire complet), ça ne constitue aucune preuve de rien du tout... tsss

              Word ou pas word, il y a le dictionnaire de l’Académie Française et « damoiseau » est dedans et la définition exacte est :

              (1)DAMOISEAU n. m. XIIe siècle. Du latin populaire *domnicellus, diminutif de domnus, pour dominus, « seigneur ». 1. HIST. Au Moyen Âge, jeune gentilhomme qui n’était pas encore armé chevalier. 2. Vieilli. Fam. et iron. Jeune homme qui fait le galant auprès des femmes.

              Bon et bien voilà pourquoi on ne l’emploie pas pour les hommes, simplement parce que des chevaliers, il n’y en a plus beaucoup même si ça existe toujours et la seconde définition n’a rien à voir avec un formulaire quelconque.

              Pour mademoiselle ceci est la définition de référence :

              (1)MADEMOISELLE n. f. (pl. Mesdemoiselles ; abréviation Mlle et, au pluriel, Mlles). XVe siècle. Composé de ma et de demoiselle.
               1. Titre qu’on donne à une jeune fille, ou à une femme célibataire. Mademoiselle Dupont. J’ai rencontré mademoiselle votre nièce. Bonjour mademoiselle. Anciennt. Appellation de toute femme mariée qui n’était pas noble, et de toute femme noble qui n’était pas titrée. 2. HIST. Absolt. Titre donné à la fille aînée de Monsieur, frère du roi. La Grande Mademoiselle, la duchesse de Montpensier, fille de Gaston d’Orléans. On donnait aussi ce titre à la première princesse du sang, tant qu’elle n’était pas mariée. 3. Titre naguère donné aux actrices et danseuses de renom, même mariées. Mademoiselle Mars. 4. Appellation donnée autrefois à la gouvernante, à l’institutrice au service d’une famille. 5. S’emploie pour désigner la fille de la maison ou s’adresser à elle, dans des phrases formulées à la troisième personne du singulier. Mademoiselle est sortie. Titre célèbre : Mademoiselle de Maupin, de Théophile Gautier (1835).

              Alors on garde les formulaires tels qu’ils sont et je continue à servir du mademoiselle et du madame aux bonnes personnes. Maintenant, vous pouvez toujours faire une réclamation à l’Académie pour qu’ils changent les définitions des mots, mais je doute que ça passe smiley.

              En plus « mondamoiseau » (orthographié comme ça), ça n’existe pas ! Donc il faudrait créer le mot.


            • fwed fwed 28 septembre 2011 10:34

              Le féminisme est tombé bien bas.
              Olympe de Gouges doit se retourner dans sa tombe.


              • Robert GIL ROBERT GIL 28 septembre 2011 10:39

                il existe pourtant des differences entre les hommes et les femmes, notament le fameux element 115, voir ce PPS :

                http://2ccr.unblog.fr/2011/03/08/pps-lelement-115/


                • docdory docdory 28 septembre 2011 10:46

                  @ Marine Hélène

                  Les américains, qui ont l’art de se créer des problèmes existentiels, ont trouvé semble t-il un terme intermédiaire entre « Mrs » et « miss » , et ont donc adopté le terme « Miz »
                  Il ne reste plus qu’à trouver un terme équivalent en français, un intermédiaire entre « Madame » et « Mademoiselle » . « Mamelle », peut-être ?

                  • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 10:51

                    J’ai adoré la réflexion d’un posteur sur le nouvel obs qui disait : « j’espère que l’expression »quelles connes ! " ne va pas disparaître du dictionnaire !
                    je souscris !!


                    • Verdi Verdi 28 septembre 2011 11:15

                      Les femmes sont décidément leurs meilleures ennemies intimes. Mettre en avant ce sous-problème, c’est négliger les véritables combats pour l’égalité des sexes sur la planète. On sombre dans un ridicule dévastateur pour la cause des femmes. 


                    • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2011 11:21

                      Cher Verdi,

                      Lamentable. elles s’en prennent même aux charmes de la langue. « Auteure », « proviseure » , merci !
                      Des Vaugelas en jupon , pardon en jeans !
                      Bientôt on interdira le tutoiement en France parce que c’est la forme utilisée par les mecs quand ils disent « tu viens ici, petite ! » et qu’en anglais on ne dit que « vous » . Parce que nos sufragettes sont quand même très atlantistes !!


                    • gaijin gaijin 28 septembre 2011 12:51

                      on pourrait aussi envisager de supprimer le genre des mots
                      il est en effet discriminatoire que le soleil soit masculin alors que la lune est féminin .....

                      il est également discriminatoire de différencier les prénoms il n’y a aucune raison pour qu’une femme n’ai pas le droit de s’appeler roger ou maurice

                      un plainte a également été déposée contre dieu pour discrimination ( a cause de cette histoire de pisser debout ) elle n’a pas aboutit
                      ce qui prouve bien que dieu est un sale phalocrate


                    • Dominitille 29 septembre 2011 00:18

                      Ariane,
                      Lu sur le net : En 2007, l’ association Mix-Cité saisit la halde du cas d’une femme à laquelle on réclamait 145e pour modidier le « mademoiselle » en « madame » sur sa carte grise.
                      De nombreux pays ont abandonné la distinction comme l’Allemagne.
                      Si j’en veux pour preuve les nombreux commentaires graveleux concernant cet article il va sans dire que les hommes portent un regard très désobligeant sur les femmes.
                      Demande t-on à un homme s’il est damoiseau donc non marié et puceau encore ?
                      pourquoi oblige t-on les femmes à prouver cette distinction ?
                      Les féministes contrairement à ce que je lis ici ou là dans les commenaires oeuvrent pour plus d’égalités salariales avec les hommes. Poser la question c’est prendre les femmes pour des demeurées.
                      Les hommes gloussent à chaque fois que les femmes veulent faire tomber un bastion inégalitaire ou discriminant envers les femmes.
                      Je suis pour un terme unique pour les femmes. Faut-il qu’une femme porte une alliance pour qu’elle soit prise au sérieux ? c’est ce que j’ai lu dans un forum dans lequel une jeune femme récemment pacsée se demandait comment il fallait l’appeler madame ou mademoiselle ? son compagnon sait-il posé la question damoiseau ou monsieur ?
                      En quoi cela regarde t-il les hommes ce que veulent les femmes ?
                      Demain je me pacse, vais-je me faire appeler madame pour être une femme bien ?
                      Bonne nuit


                    • mike gallantsay 29 septembre 2011 03:02

                      « Lamentable. elles s’en prennent même aux charmes de la langue. « Auteure », « proviseure » , merci ! »

                      Et les couvreuses, les soudeuses, les chauffeuses, les tourneuses, les mixeuses, les coureuses et les sauteuses (à la perche)

                      Les coffreuses, les carreleuses, les charpentières, les grutières, les façadières, les foreuses...

                      Les staffeuses et les verrières...

                      Sans parler des huissières, des ingénieuses, des encadreuses, des médecines...

                      Et des pompières !


                      Et prenant garde surtout de n’oublier la témouine !

                      Que ferait-on sans elle ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marine9


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès