Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Maître Eolas écrit une lettre ouverte à Gilles de Robien

Maître Eolas écrit une lettre ouverte à Gilles de Robien

À la suite des sanctions à l’encontre du proviseur révoqué (voir chez Pointblog, Le Figaro et Libé, interview), Maître Eolas écrit une lettre ouverte à Gilles de Robien. Le fameux blog du proviseur est toujours visible sur WebArchive. Extrait de la lettre :

« Le "buzz" est en train d’enfler, l’essaim est en colère, et il va rapidement s’en prendre à toi car c’est toi qui as donné le coup de bâton dans la ruche, sans vraiment t’en rendre compte.
Voilà : tu as signé, il n’y a pas longtemps, une décision individuelle contre un proviseur, prononçant sa révocation. Je ne te cite pas son nom, tu le retrouveras facilement : c’est rare, une révocation, quand même. Et c’est grave. Tu as condamné un proviseur à mort : il n’a plus le droit d’être proviseur, ni enseignant, ni fonctionnaire. Chômage, sans indemnités ni ASSEDIC bien sûr, bref : le RMI. Il a 48 ans, et une longue carrière sans histoire à son actif.
Et pourquoi tu as signé cette révocation ? Tu l’as fait sans penser à mal, puisque tu as suivi l’avis de la commission mixte paritaire nationale, et tu as dû être défavorablement impressionné par le fait qu’on y parlait de pornographie et d’homosexualité, sur un site Internet, alors que la personne en question dirige un lycée. Les faits sont déplaisants, tu as fait confiance à la commission, tu as signé, et tu t’es occupé des dossiers importants à tes yeux, et Dieu sait s’il y en a, dans ton ministère.
Seulement voilà, tu as été mal informé, et du coup, mal inspiré.
Ce proviseur, permets-moi de lui laisser son titre, est un blogueur. Pas un blogueur influent, mais un blogueur fort lu, et lu par des blogueurs influents. Il y a des centaines, peut-être des milliers de gens qui ont lu son blog. Et en plus, sur internet, rien ne se perd, tout se crée. On peut encore lire des archives de ce site et constater par soi-même. Il écrivait anonymement, sous le pseudonyme de Garfieldd. »
« Sur son blog, ce monsieur disait qu’il était proviseur. Rien ne l’interdit, et tu le sais : tu as fait droit, comme moi.
Sur son blog, ce monsieur disait qu’il était homosexuel. Rien ne l’interdit non plus, et Dieu merci, aujourd’hui, ce n’est plus honteux de le dire.
Sur son blog, ce monsieur parlait de son école, sans jamais la nommer. Tu devrais lire ces archives, d’ailleurs, si tu as le temps, tu y apprendrais beaucoup de choses très intéressantes sur comment ça se passe sur le terrain. »

Évidemment la discussion s’enflamme sur les blogs, et en particulier chez Embruns.

Je tiens à dire que je suis tout à fait d’accord, et soutiens aussi ce proviseur. Je trouve la réaction du ministère de l’Éducation totalement injustifiée, et espère qu’elle va changer. Beaucoup vont encore hurler sur le fait que je suis un peu trop partout, mais j’en profite du coup pour préciser que depuis environ trois semaines un rendez-vous est pris entre Gilles de Robien et moi pour son premier podcast, le 31 janvier à 18h. Ce rendez-vous est pris depuis longtemps, et alors qu’il n’y avait aucune info à ma connaissance autour de cette affaire. J’espère qu’il sera maintenu ou même avancé, et je pense que ce serait une bonne idée d’y aller avec pas mal de blogueurs comme Maître Eolas, si le ministre l’acceptait.


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Scipion (---.---.50.68) 18 janvier 2006 15:01

    J’ai suivi le lien du blog incriminé.

    Tant de médiocrité ne méritait pas tant de publicité !


    • Laurent (---.---.232.124) 23 avril 2006 11:33

      C’est tout à fait le genre de réaction (sûrement de quelqu’un qui n’a fait que survoler le Blog de Garfieldd !) qui a causé la révocation d’un fonctionnaire de l’Education Nationale pour « délit d’homosexualité ».
      L’homosexualité n’est pas un crime.
      Et la liberté, un droit inaliénable.
      On est au XXIème siècle (non ??), un peu tolérance bordel !


    • Sylvio (---.---.243.14) 18 janvier 2006 18:27

      Evidement toi le fashiste, l’homosexualité et la contestation du pouvoir tu n’aimes pas. On commence à te connaitre scipion.


      • L’autre monde (---.---.178.8) 18 janvier 2006 19:55

        Je viens de découvrir la nouvelle ce soir en rentrant chez moi. Une fois de plus, la blogosphère est en pleine ébullition. Ce coup-ci, c’est l’excellent Maître Eolas qui s’en prend à Gilles De Robien, ministre de l’Education Nationale. Dans


        • Blogitique.com (---.---.119.160) 19 janvier 2006 00:15

           La blogosphère est en ébullition, dans un élan corporatiste c’est toute la blogosphère qui monte au créneau pour défendre M. Le Proviseur Garfieldd . Nouvelle célébrité malgré lui du “village blog”, Garfieldd était jusqu...


          • Argoul Argoul 19 janvier 2006 05:59

            N’y aurait-il pas discrimination pour motif sexuel ? La Halde (Haute autorité) ne pourrait-elle être saisie ?


            • Philippe Boisnard Philippe Boisnard 19 janvier 2006 07:59

              voir à ce propos ma chronique sur agoravox et les questions qui se posent vis-à-vis du statut juridique de ce qui écrit dans les blogs personnels (au même titre il faudra, et ceci sera amené par les faits) s’interroger sur le statut juridique aussi bien des blogs d’information (les informations sont-elles protégées, peut-on imposer juridiquement à un blogger à donner ses sources)

              Que ce buzz puisse justement donner l’occasion de réfléchir non pas seulement sur ce cas, mais sur l’émergence de ce type d’expression, comme le souligne Maître Eolas.


              • ogunferraille (---.---.36.157) 19 janvier 2006 10:10

                Pour ce qui est de la discrétion sur sa vie privée certains ministres et non des moindres ne se gênent pas.. L’ex proviseur n’avait lui que le désir d’exister dans la cité et pas d’amis (« politiques » lol) pour diffuser l’info a sa place.Il aurait dû s’inspirer de leurs méthodes et intituler son blog « non je ne suis pas gay » et rajouter en légende des photos : « le genre d’image que je déteste » .Mais il est vrai que eux relatent des histoires d’hétéros... Quand a l’obscenité des images personnellement je suis comme m.Piccoli : je trouve les intérieurs de style empire et leurs dorures obscènes.


                • Courouve (---.---.102.41) 19 janvier 2006 13:06

                  Après l’outrage du blog de Garfieldd, voici que l’on apprend que le recteur de l’Académie de Montpellier s’appelle ... Christian Nique.

                  Voilà qui ne manquera pas de déboussoler encore davantage nos chères têtes blondes.

                  Ne faudrait-il pas envisager de nommer des anges sans sexe à l’Education nationale ?


                  • Brita Nique (---.---.158.30) 1er août 2006 09:39

                    Christian NIQUE, actuel directeur du CIEP, serait nommé conseiller spécial de Jack Lang Professeur associé à Paris V en sciences de l’éducation, il est titulaire d’un doctorat de 3ème cycle en linguistique et d’un doctorat d’État es Lettres et sciences humaines. Il était en 1989, conseiller pour les questions d’éducation de François Mitterrand à l’Élysée, en 1995, Inspecteur général de l’Éducation nationale, en 1997, conseiller pour les questions d’éducation de Laurent Fabius, Président de l’Assemblée nationale


                  • Blog et Politique (---.---.178.8) 19 janvier 2006 14:35

                    Mais où va-t-on ? Je viens d’apprendre la nouvelle grâce au blog d’Olivier, puis sur celui de Loïc Le Meur et enfin sur celui d’un ami, sans compter tous les blogs qui en parlent depuis hier. De quoi s’agit-il ? D’après ce


                    • (---.---.227.57) 25 janvier 2006 21:17

                      Si on devait revoquer tous les homosexuels de l’education nationale, il faudrait virer un pourcentage non negligeable du personnel. Alors qu’on laisse tranquille ce proviseur Michel COLLET qui n’a rien fait de mal, et qui, bien au contraire, montre a ses eleves que l’on peut reussir en etant gay (au cas ou certains doutent encore). De plus, la lecture de son blog (qui n’a absolument aucun rapport avec la pornographie) temoigne d’une veritable passion pour son metier, au service des eleves. Depuis quand revoque-t-on les personnes passionnees et garde-t-on les incapables ? Rappelons aussi que la decouverte de l’homosexualite est la premiere cause de suicide chez les adolescents (notament chez les garcons), faute de trouver un referent a qui s’identifier. Donc si un prof ou un proviseur affiche son homosexualite, cela est tres bien car il peut servir de « modele » voire de confidant aux eleves qui ne savent pas a qui en parler, lorsqu’ils decouvrent une orientation sexuelle inattendue mais pourtant, rappelons-le, totalement naturelle.


                      • Boubguel (---.---.129.135) 30 mars 2006 22:24

                        Monsieur de Robien,bonjour à la lumière des evenements provoqués par l’annonce du cpe,à savoir perturbations scolaires,bloquages,manifestations et même destructions de biens par quelques casseurs,ce qui engendre des répréssions policières parfois violentes,une réaction devrait et doit se faire entendre. Pour ma part je suis opposé au CPE(même si je sais pertinemment que le fait n’est pas d’être pour ou contre mais de travailler ensemble pour un avenir meilleur),pour plusieurs raisons:la,désormais traditionnelle,raison d’une période deux ans de« consolidation »pendant laquelle le jeune salarié peut être,sans justificatif,liscencié,ceux-ci pèse lourd dans l’esprit du jeune salarié qui se sent,après ce tout premier echec dans le monde de l’entreprise,incapable inutile et ainsi subviendra à ses besoins grâce à l’allocation chômage et aux autres subventions que vous offrez et donc ne se préoccupera point de quelquonques autres emplois(je sais très bien que le monde de l’entreprise peut être cruel mais n’est-ce pas au gouvernement de l’adoucir ?).Ainsi le CPE n’est ni bénéfique ni utile et encore moins créateur d’emplois ;Dominique de Villepin n’est plus soutenu ni par la rue ni par l’opposition,ni par lé syndicats ni par plusieurs membres de son propre gouvernement.Le débat sur le CPE se transforme de plus en plus en un bras de fer entre la rue et Dominique de Villepin ceci ne peut plus durer et le gouvernement doit mettre fin à cette mascarade ou ce seront les casseurs,des bléssés ou autres évenements regréttables qui le rapelleront à l’ordre ainsi il doit prendre ces responsabilités. Paradoxalement je suis pour le débloquage des lycées:cette démarche noble d’esprit pour les uns oppréssante pour les autres.Le retard s’accumule nous ne pouvons permettre la poursuite des différents bloquages de lycées et universités dans toute la France dans le cas contraire,la France en subira les conséquances dans quelques années et je refuse que cette dernière soit ainsi pénalisée sur le plan national,intérieur et international par le bon vouloir de quelques uns qui,il faut le dire,profite et encourage le mouvement qui les privent de cours ceux-ci sont donc satisfaits pour leur interêts personnels.Le propre de la démocratie n’est-il pas de faire entendre la voix de toute la population même d’une imfime partie ainsi les personnes désireuses de reprendre les études(di chères à nos yeux) devraient les poursuivre. Ainsi donc plusieurs solutions s’offrent au gouvernement(à vous d’en juger)je vous prierez de m’addresser au plus vite une réponse à cette adresse:bestof59113@hotmail.fr merci beaucoup. Amicalement,Amine Boubguel,16ans,Seclin,Nord.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès