Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mal logement et suroccupation de logements

Mal logement et suroccupation de logements

Les études de l’INSEE et notamment celles de 2010 sont sans appel :

560 000 ménages franciliens de deux personnes ou plus vivent dans un logement sur-occupé.

Cette sur-occupation touche 17,7% des résidences principales alors qu’elle n’est que de 4,7% en province.

« Un logement est réputé occupé de façon correcte quand il est composé d’au moins une pièce de séjour, d’une pièce pour chaque couple, d’une pièce pour chaque autre adulte, d’une pièce pour deux enfants s’ils sont de même sexe ou ont moins de sept ans et d’une pièce par enfant sinon. »

On est très loin du compte et cette suroccupation augmente encore en région parisienne, à Paris, en Seine Saint Denis au-delà des 25% .

Cette progression se poursuit aujourd’hui et le mal logement a différentes causes qui parfois se cumulent :

- L’inadaptation de l’offre de logements au regard de la taille des familles ;

- L’absence de logement

- Les difficultés d’accès au logement : la durée d’attente entre le dépôt d’une demande de logement sociale et la première offre peut atteindre plus d’un an, voire plusieurs années, ce qui pousse les familles à prendre un logement privé petit et plus cher ;

- Le manque de confort et l’insalubrité

- L’assignation à résidence : on a un petit logement mais comme il n’y a aucune alternative, on y reste.

LA LOI EST MAL FAITE, ELLE INSTAURE LA DOUBLE PEINE

Si le logement est trop petit, la règlementation de la CAF s’applique mécaniquement et la faute ne revient pas aux personnels de la CAF mais aux textes.

L’allocation logement peut ainsi être retirée à une famille qui vit dans un logement trop petit.

Dans un premier temps , la famille qui « vit » par exemple à cinq dans un 25 m2 reçoit un courrier de la CAF lui demandant de chercher un logement décent, plus grand.

Comme si cette famille n’avait pas tout tenté.

Dans un deuxième temps, c’est la suspension de l’APL qui survient peu de mois plus tard.

Voici la double peine : le confinement dans un très petit logement et la suspension de l’APL.

« Autrefois », les professionnels de la CAF se déplaçaient pour rencontrer les familles, une écoute permettait de prendre en compte les problèmes et un recours amiable pouvait aboutir à maintenir l’aide au logement.

Aujourd’hui c’est plus difficile, il y a l’austérité, les restrictions budgétaires avec des postes en moins et comme le déclarait le président de la CNAF le 16 mars 2013 dans un entretien au Parisien

« Les Caisses d’allocations familiales traversent une crise sans précédent : jamais nous n’avions accumulé autant de retards dans le traitement des dossiers. La situation actuelle est inédite par son ampleur — 70% des CAF sont concernées — et par sa durée. Depuis septembre, nous sommes confrontés à une hausse progressive et permanente des demandes d’allocataires. Rien ne laisse espérer une amélioration. ».

 

En 2014, la situation a empiré….

Quant au déficit de logements sociaux vastes, il augmente.

DE LA DOUBLE PEINE ON PASSE A LA TRIPLE

C’est ainsi que des enfants peuvent se retrouver placés dans des familles d’accueil pour mal logement.

Cette décision inique est assez rare mais elle existe.

Parfois il ne s’agit que d’une menace mais cette menace non exécutée met les parents concernés dans une détresse incommensurable….

Malheureusement ce que j’écris ne découle pas de généralités mais de constats à Melun dans l’agglomération où le CDAFAL (Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques) agit…

Evidemment quand une association est présente pour accompagner les familles et interpeller les pouvoirs publics, on arrive à trouver des solutions positives et à débloquer la situation….

Malheureusement beaucoup de familles se retrouvent seules.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • barrere 14 juillet 2014 09:52

    «  »"Evidemment quand une association est présente pour accompagner les familles et interpeller les pouvoirs publics, on arrive à trouver des solutions positives et à débloquer la situation…«  »"

    les mêmes que celles pour la régularisation des sans papiers ?


    • CHALOT CHALOT 14 juillet 2014 10:06

      Les associations de solidarité ne font aucune distinction entre les familles en difficultés. Leurs origines ne nous importent pas. Ce qui compte c’est leur situation....

      Dans cet article il n’est pas question de régularisation mais de logements et sur cette question, beaucoup de familles sont désemparées....Ce qui compte c’est le petit coup de pouce que l’on peut donner, c’est la solidarité apportée, c’est de leur redonner confiance et envie même de se défendre eux mêmes.


      • barrere 14 juillet 2014 10:15

        ben oui mais on constate que les nouveaux arrivants font concurrence pour trouver un logement et passent devant dans les files d’attente.Le probleme est lié.

        Ou comment de pauvres hères sont de la chair à opinions pour ces assocs« , bien pensantes » of course... c’est criminel....


      • smilodon smilodon 15 juillet 2014 20:19

        Je ne sais pas ce que toi tu as connu comme vie !.... J’ai que 57 ans !... Ma première vraie douche, je l’ai connue à 16 ans !... Avant, c’était une fois par semaine de l’eau chaude dans une bassine, le gant de toilette et le savon sur le cul !.... Même en hiver !... Ces pauvres « arabes » dans leurs « cités », ne connaitront jamais ce que nous « français » avons connu !.....Ma Mère a élevé 6 mômes, sans aucune aide, jamais !..... Je me souviens de ce temps !..... Je m’en souviens !.... On bouffait les tomates que mon père faisait pousser, les champignons qu’il ramassait....... Et les poulets que ma mère élevaient !... Sans une « tune » pour les aider !....... Que dalle !.....Alors, c’est bon les « arabes » !.... Vous ne connaitrez jamais notre vie à nous !..... Allez vous faire voir !.... Je sais ce qu’est la « misère » !...Je le sais !.... J’en suis sorti pare ma seule « force » !... Alors, les arabes à qui on pardonne tout, me font bien rigoler  !.... Je pense avoir le droit de RIRE de ces « péquenots » !..... Et le droit de n’en respecter aucun !... Contrairement à ce qu’on voudrait me faire respecter ou croire !... Désolé !!... Ca peut pas marcher blanc dans un sens et noir dans l’autre !... Pas d’accord !.... J’emmerde nos « politiques » qui ne comprennent rien à rien !... Redescendez de vos nuages !.... Adishatz.


      • CRANACH 14 juillet 2014 10:21

        Barrère ! informez vous un peu au lieu de dire n’importe quoi !



        • barrere 14 juillet 2014 10:37

          mais je m’informe justement.

          qui sont ces gens sans logements ? pourquoi n’en trouvent ils pas sauf à mettre ça sur la pénurie de logements. et si il ya pénurie n’est ce pas du au fait que que l’on favorise l’arrivée de personnes du tiers monde concurrençant notre quart monde ?

          ne pas oublier l’assoc ESF avec le drame de fabienne à Albi qui elle même soutenait la régularisation d’une famille du Bénin ( régularisation obtenue suite à ce drame alors que tous les recours étaient épuisés)

          quand on fabrique une course au logement....mais c’est vrai leurs origines ne vous importent pas....oui c’est vrai dans un sens ce qui compte c’est le nombre...

          et il vous viendrai pas à l’idée que pour résorber le probleme et rendre heureux ces gens il faille stopper l’immigration...

          aveuglement ou mauvaise foi ou angélisme d’un gosse qui tape sur son seau rempli de sable avec sa pelle voulant y mettre tout le sable de la plage.


          • barrere 14 juillet 2014 10:52

            non en fait cest plus simple, diaboliquement plus simple :

            Chalot :

            «  »« Je défends une orientation révolutionnaire, lutte de classes  »« 

            voilà » lutte des classes".....on prend du bois sec que l’on regroupe en tas bien serrés , on craque une allumette et on souffle, souffle pour que cela prenne.
            Et on rajoute du bois pour entretenir le brasier...

            .le nez dans le ruisseau c’est la faute à Chalot....

            sinon t’as une autre solution : tu releves tes manches,t’achete des fermes en ruines ( il y en a partout pour pas cher)et tu bosses jour et nuit pour aider tes amis.

            c’est ce que j’ai fait. j’ai 2 locataires, un handicapé mental et une femme de ménage de presque 60 ans à moitié au rsa.

            ça va pas te faire plaisir ce sont des souchiens.


          • foufouille foufouille 14 juillet 2014 11:09

            « sinon t’as une autre solution : tu releves tes manches,t’achete des fermes en ruines ( il y en a partout pour pas cher) »

            c’est combien pas cher ?
            la moindre grange est hors de prix, de nos jours


          • barrere 14 juillet 2014 11:24

            ça dépend ou....bon faut pas demander un festival à côté ou même un zénith...mais le plus important n’est til pas un toit ?
            et il faut se cogner le taf de a à z...pas d’électricité à l’arrache...
            quand je vois dans les reportages ces pauvres gens mal logés mais ne cherchant même pas à changer un carreau avec un peu de mastic pour éviter les courants d’air....


          • foufouille foufouille 14 juillet 2014 12:38

            tu as pas donné le prix.
            même une ruine reste cher. de nos jours
            ensuite il faut un crédit avec un CDI


          • barrere 14 juillet 2014 14:04

            http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/647804427.htm?ca=2_s

            et on peut négocier.......

            c’est un exemple


          • Jeff84 14 juillet 2014 15:32

            Bravo. Avec un peu d’huile de coude, vous avez fait 2 SDF en moins, et vous vous êtes assuré un complément de revenu. Le capitalisme, c’est ça. Tout le monde est gagnant.


            Et paf, dans la gueule aux cocos.

          • foufouille foufouille 14 juillet 2014 16:50

            mdr !
            un vrai bouffon.
            pour le même prix, tu as mieux mais il faudra toujours un crédit.


          • barrere 14 juillet 2014 17:41

            5 minutes de recherche mon vieux...

            il y a quinze ans j’ai acheté une merde en ruine pour 25000....frcs( fais le calcul en euros)......20m2au sol en fait j’ai quasiment acheté une plaque d’égout. maintenant apres 5 ans de travaux en plus de mon métier je la loue 500 euros et elle fait 80m2 tout confort........seulement j’y passé tous mes temps libres et week ends et vacances....et comme je ne suis pas un salaud de capitalo si je tombe sur l’impot sur le revenu, je lui baisserais le loyer vu qu’elle a des revenus tres faibles, autant qu’elle en profite

            si bien sûr il faut te l’apporter sur un plateau, je ne peux rien faire de plus. tu as des sites pour ça.


          • rocla+ rocla+ 14 juillet 2014 17:55

            @barrere 


            n’ explique rien à Foufouille , il est incapable de comprendre
            un autre humain . 

            Tout ce que tu lui dis il le perçoit en négatif .

          • foufouille foufouille 14 juillet 2014 18:20

            « il y a quinze ans j’ai acheté une merde en ruine pour 25000....frcs »

            on est en 2014 et des économies de 44000€ + frais de notaire, c’est juste pour un dealer


          • barrere 14 juillet 2014 21:06

             ????????????????????


          • Fergus Fergus 14 juillet 2014 12:14

            Bonjour, Chalot.

            Il est toujours utile de rappeler les difficultés auxquelles sont confrontées les familles qui vivent dans un logement social trop petit ou qui aspirent à être logées dans l’un de ces logements sociaux.

            Un point cependant n’est pas abordé dans l’article : l’occupation de logements sociaux, parfois assez grands, par des personnes seules, qu’il s’agisse de veufs ou veuves ou de personnes séparées ou divorcées n’ayant plus d’enfants à charge. Des cas comme ceux-là, nous en connaissons tous. A l’évidence, il y a là de grandes possibilités de récupérer des logements pour y installer des familles, moyennant le relogement de ces personnes seules dans des deux-pièces ou l’incitation à partir se loger dans le parc privé.


            • Montdragon Montdragon 14 juillet 2014 12:41

              Bonjour Fergus, les sociétés HLM leur demandent de rester, j’ai vu ça dans mon entourage.
              Malgré les demandes de relogement dans du plus petit et RDC (vu l’âge), ils répondent « mélange », « diversité sociale »..etc.
              Un raisonnement idéologique de leur part, mieux vaut mamie seule avec une retraite et 1/2, bonne payeuse, qu’une famille trop africaine et trop pauvre, qui va ruiner l’appart en 1 an, avec des impayés de loyer bien sur.
              Et je ne fais que rapporter des propos glanés ci et là, c’est dire...


            • barrere 14 juillet 2014 13:19

              oui il se dit même qu’un inspecteur du fisc bien connu des médias en a un....


            • barrere 14 juillet 2014 13:20

              pardon « du travail » pas du fisc....


            • mouais 14 juillet 2014 13:37

              Les mamies seules cherchant un logement plus petit, espérant le payer moins cher, doivent déchanter parce que ce logement quoique plus petit est plus cher, donc elles n’y ont pas intérêt ...
              Je propose de réquisitionner les hôtels des environs de Mickey, pour une raison *culturelle* : inutile d’héberger des hôtes au goût assez « raclure de caniveau » pour visiter une infamie pareille. Tant qu’à utiliser du béton, que ce soit pour loger des gens normaux.


            • Auxi 14 juillet 2014 13:23

              Et je ne fais que rapporter des propos glanés ci et là, c’est dire


              En clair, je base mon « argumentation » sur des ragots de comptoir…

              • Spartacus Spartacus 14 juillet 2014 14:15

                Non ! Le rôle d’une association financée par le contribuable n’est pas d’interpeller les pouvoir publics !

                Le rôle est l’aide sociale pas le prosélytisme politique.

                C’est l’affaire de partis politiques ou de fondations privées ou d’association qui ne font pas appel a l’argent public.

                L’argent du contribuable n’est pas fait pour faire du lobbying gauchiste. 

                Encore plus grave avec le CNAFAL, qui juridiquement est en situation de monopole de représentation des familles.

                Il est temps de ne plus subventionner les associations a fonction de messages politiques.....

                Il faut dé-communister l’UNAF et les associations satellites comme le CNAFAL et virer tous les dirigeants et associés qui exercent du lobbiing gauchiste au lieu de s’occuper de l’objet social des associations sous perfusion de l’état.

                L’argent du contribuable n’est pas fait pour entretenir des réserves de gauchistes, même s’ils sont en voie de disparition...

                • Jeff84 14 juillet 2014 15:38

                  Les gauchistes en voie de disparition ? Désolé mon cher Spartacus, mais ce me paraît hautement douteux.

                  Par contre, c’est vrai que si ces assos s’occupaient de ce qu’ils sont censé faire, ca irait beaucoup mieux.

                • mouais 14 juillet 2014 16:06

                  « Il faut dé-communister l’UNAF » :
                  alors là, mon pauvre, va dire ça au président de l’UNAF, au président des Associations familiales catholiques, à Familles de France, etc : si Fondard, Renard apprennent que tu les traites de communistes, tu vas avoir droit à une plainte en diffamation.

                  Tu as de la chance que l’anonymat soit un peu préservé sur Agoravox.
                  Faudrait te renseigner avant d’écrire.


                • ebxa7 ebxa7 14 juillet 2014 14:59

                  « cette suroccupation augmente encore en région parisienne, à Paris, en Seine Saint Denis au-delà des 25% »
                  Géographie : La Seine Saint Denis est située en Fronce peuplée majoritairement d’africains, c’est un ex territoire français qu’il faudra reconquérir tot ou tard, le plus tôt sera le mieux.
                  .
                  A propos d’associations, ce ne serait pas les mêmes assoc qui les ont fait venir sur le territoire national avec moultes promesses de richesse, en occultant la réalité de la crise, du chomage et de la pauvreté grandissant, et avec pour objectif réel de faire s’effondrer le système social français et de fournir un néoprolétariat compatible avec le smic divisé par 4 ? on appelle ces associations les socialo-traitres (ou communistes depuis les années 80) meilleures alliées du capitalisme.


                  • barrere 14 juillet 2014 17:43

                    bien sûr que si, ces assocs sont multicartes.


                  • mouais 14 juillet 2014 20:12

                    "les mêmes assoc qui les ont fait venir sur le territoire national avec moultes promesses de richesse, en occultant la réalité de la crise, du chomage et de la pauvreté grandissant, et avec pour objectif réel de faire s’effondrer le système social français et de fournir un néoprolétariat compatible avec le smic divisé par 4 ? on appelle ces associations les socialo-traitres"

                    Ce que tu décris là, c’est la politique du Medef et de Sarkozy-Hollande, la preuve :

                    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article984

                    Les appeler des associations humanitaires, c’est un qualificatif que je récuse. Sarkolande socialotraître, ça oui.


                  • xmen-classe4 xmen-classe4 14 juillet 2014 15:04

                    - kes qui dit ?
                    - Hollande dit que le cac est au dessus de 4000.


                    • alinea alinea 14 juillet 2014 17:14

                      De qui a-t-on peur pour ne pas plafonner le prix des loyers ?
                      Dans mon village, c’est le contraire : nous pourrions « bien loger » une centaine de personnes supplémentaires ! ( sur 28O habitants !):cinq couples qui ont plus de 400mètres carrés ; trois personnes seules qui ont plus de deux cents mètres carrés ; je ne fais pas le détail de tous !! et les maisons vides, les résidences secondaires utilisées un mois par an !!!...
                      Ah !!! la propriété privée !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès