Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Manif14juin : c’est pas au patronat de faire la loi ! (...)

Manif14juin : c’est pas au patronat de faire la loi ! #LoiTravail

Plus de 450 bus venus de toute la région parisienne, des centaines de bus montant de province, des trains, une large majorité de syndicat appelant au retrait de la loi travail, la manifestation nationale pour le retrait de la loi travail s'annonce énorme. Et accompagnée qui plus est de centaines de répliques en province alors que le gouvernement aidée de la direction de la SNCF et des patrons autocaristes ont fait le maximum pour empécher les travailleurs de monter à Paris.

Des répliques qui vont se ressentir jusqu'à New York et San Francisco où les syndicalistes américains organisent des manifestations contre la loi travail devant les consulats français, des répliques qui vont voir venir converger de toutes l'europe, de suisse, d'Italie ou de Belgique (actuellement en lutte contre la même loi travail imposée par l'UE appellé à Bruxelle loi Peeters) des délégations venu soutenir dans la manifestation parisienne les travailleurs français.

C’est pas au patronat (ni à l’UE !) de faire la loi, la vraie démocratie, elle est ici !

c'est un des slogans des manifestations pour le retrait de la loi travail, entendu de Lille à Grenoble en passant par Marseille et ce 14 juin Paris.

Malgré le fascisant climat anti-C.G.T. que propagent Valls-MEDEF, la droite, le FN et leurs médias, la mobilisation s’enracine contre l’euro-diktat du 14 juillet 2016* déguisé en « loi El Khomri ». Les ouvriers du pétrole, des transports (Mer, Air, Rail, Route, Ensemble, M.A.R.R.E. !), de la voirie, d’EDF, les étudiants montrent la voie du soulèvement populaire contre la précarité générale que leur préparent Hollande, Juppé et l’UE ! Les faux « novateurs » de la gauche qui enterraient la classe ouvrière et le combat de classe se sont ridiculisés !

Car une majorité de Français a compris que la Loi Travail détruit les conventions collectives, prépare la mort des statuts. Elle permettra surtout au MEDEF de favoriser des syndicats jaunes (genre « C’est Fini le Droit du Travail » !) pour écraser boîte par boîte les revenus salariaux, déréguler les emplois du temps et la vie familiale, détruire les conquêtes de 36, 45 et 68. La question est alors : que faire pour gagner l’affrontement de classes et pour parer le raz-de-marée fascisant et thatchérien que préparent ensemble les LR (la Loi des Riches !) flanqués du FN et le PS inféodé à l’UE ?

Sur le plan syndical, le PRCF a proposé début février une manifestation nationale de combat appelant à la grève générale reconductible avec AG inter-pros et blocage des profits. On mesure le tort qu’a causé à notre CGT de lutte l’abandon par sa direction de la Fédération Syndicale Mondiale (qui soutient notre lutte) au profit de la Confédération Européenne des Syndicats (pro-Maastricht, qui ignore les luttes des travailleurs belges, français et italiens contre l’euro-casse du droit du Travail). Revenons à 100% au syndicalisme de classe et de masse qui a permis un siècle d’avancées alors que le « syndicalisme rassemblé » derrière la CFDT et la CES n’a apporté que des défaites au monde du travail.

Sur le plan politique il faut en finir avec le mensonge sur la « réorientation progressiste de l’UE ». Comme l’OTAN impérialiste, l’UE et l’euro sont conçus de A à Z pour détruire les acquis et la souveraineté des peuples. Pilotée par l’Axe Washington-Berlin avec le soutien du CAC-40 « français », l’UE supranationale n’est qu’une dictature du grand capital, « une économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » qui interdit de manière totalitaire le socialisme et le progrès social en Europe !

Le PRCF porte à l’inverse la stratégie dynamique des quatre sorties : le peuple travailleur doit sortir la France de l’UE-OTAN et de l’euro par la voie progressiste (démocratisation radicale de la vie publique, nationalisations et ré-industrialisation du pays, réduction des inégalités, coopération avec tous les continents, etc.) ; et d’abord, exigeons un référendum permettant aux citoyens de dire Non au maintien de la France dans l’euro-broyeur, partie intégrante du futur Grand Marché Transatlantique.

Le F.R.E.C.S.I.T. (France en Rupture avec l’Europe Supranationale à l’Initiative des Travailleurs) que nous proposons est à l’opposé de la « sortie concertée de l’euro » prônée par le FN ; nous appelons à sortir la France de l’UE par la porte à gauche et sur des bases internationalistes, alors que le FN veut diviser la France ouvrière sur des bases xénophobes… sans rompre avec l’UE : Mme Le Pen avoue qu’au prix de quelques concessions d’esprit xénophobe obtenues de l’UE (à l’instar de Cameron), elle maintiendrait la France dans le carcan bruxellois. En fait, le FN est l’aile la plus fascisante du Parti Maastrichtien Unique qui inclut les LR (la Loi des Riches !), le PS (« Prostituons le Socialisme » !) et Europe-Ecologie. Leur but commun est d’utiliser l’UE pour abattre la République laïque et indivisible et balayer l’œuvre des ministres franchement communistes de 1945** appliquant le programme du CNR.

Pour briser l’étau que le « PMU » et l’ultra-droite resserrent sur la France, le PRCF propose une stratégie nouvelle. Brisons les chaînes du PS et de l’UE ! Faisons du mouvement ouvrier de classe l’axe d’un Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologique (FR.A.P.P.E. !). Unissons le drapeau tricolore au drapeau rouge pour rétablir l’indépendance nationale, le progrès social et le produire en France, coopérer avec tous les continents, rendre au peuple français son droit inaliénable de construire le socialisme pour qu’enfin, le pouvoir politique et les grandes entreprises appartiennent à ceux qui travaillent.

Le PRCF appelle à l’action commune les militants communistes, les syndicalistes en résistance, les patriotes antifascistes et les amis de la paix. Tant qu’il y avait un vrai PCF en France et un camp socialiste dans le monde, les capitalistes étaient tenus en respect. Par l’union de combat pour les quatre sorties (euro, UE, OTAN, capitalisme), communistes, membres ou pas du PCF et des JC, faisons renaître un vrai parti communiste en France !

L’affrontement de classes actuel a prouvé que la « démocratie » actuelle, en voie de fascisation, est un leurre. Violant le Non majoritaire à l’euro-constitution, imposant des diktats patronaux que ne comportait aucun programme présidentiel (retraite à 62 ans pour Sarko, loi Travail pour Hollande), bâillonnant le Parlement à coups de 49/3, réprimant à l’aveugle, ce pouvoir chapeauté par l’euro-dictature détruit la France au profit des égoïstes qui fraudent le fisc au Panama…

Alors crions encore plus fort dans nos manifs de combat : « C’est pas au patronat de faire la loi, la vraie démocratie, elle est ici » pour que le jour venu, dans une République sociale, souveraine et fraternelle en marche vers le socialisme, cette démocratie nouvelle, notre démocratie, mérite le nom de pouvoir des travailleurs.

*rédigé en anglais. Le tout-anglais est un axe de la destruction des nations au profit d’un Empire euro-atlantique porteur d’un dangereux supranationalisme.

**Le Point vomit sur J. Duclos et M. Thorez. Et pour cause, en 45-47, Thorez a institué le statut des mineurs et des fonctionnaires. M. Paul a « nationalisé la lumière » et Renault. Croizat a créé la Sécu, les retraites par répartition, le nouveau droit du travail et les conventions collectives. Ils étaient membres du PCF, alors léniniste, et de la CGT de Frachon. Le MEDEF les hait mais leur mémoire vit dans nos luttes !

Les travailleurs américains contre la Loi Travail et manifesterons le 14 juin à New York ! #manif14juin

statue liberty loi travailProlétaires de tous les pays unissons nous. La résistance engagée en France contre la loi travail trouve un écho mondial avec le soutien des travailleurs du monde entier. En témoigne l’appel à manifester le 14 juin devant le consulat français à New York en solidarité avec le mouvement pour le retrait de la Loi Travail en France.

D’autres manifestations sont prévues dans le pays, notamment devant le consultat de France à San Francisco

Appel à la solidarité avec le soulèvement des travailleurs et étudiants français – Soutien à la grève générale le 14 juin

Nous, soussignés, exprimons notre soutien à la mobilisation continue des travailleurs de la France dans une coalition dirigée par la Confédération Générale du Travail (CGT), et du mouvement Nuit Debout composé principalement de jeunes et d’étudiants, contre les attaques austéritaire contenues dans la sinistre loi travail. Cette loi, qui a est défendue par le gouvernement et les vautours des entreprises, ne servira qu’à faire baisser le niveau de vie pour les générations actuelles et futures.

solidarité US loi travailLa demande de conserver une semaine de travail de 35 heures, avec des heures supplémentaires rémunérées après, fait partie du continuum qui inclut la revendication pour le ’30 heures de travail pour 40 heures de rémunération »comme une solution au chômage aux Etats-Unis et le faible courant la demande recurrente des travailleurs aux bas salaire pour un minimum à 15 $ l’heure et le calendrier prévisible.

La classe ouvrière multinationale de France utilise de nombreuses formes de grèves, occupations et manifestations de rue, qui illustrent, qui a le pouvoir réel dans la société. Un jour, aucun des journaux des grandes entreprises n’ont été imprimés et un autre jour 40% des transport en commun sont à l’arrêt. Cela se produit malgré la prolongation de l’état d’urgence (six mois après la tragédie de la salle de concert), l’extrême militarisation des forces de police françaises et de l’utilisation des gaz chimiques – dont nos camarades de SEIU 1199 et de APWU ont souffert à Paris en attendant de se joindre au défilé 2016 du 1er mai

Nous appelons les syndicats, les autres organisations de travailleurs, les groupes communautaires et les groupes de jeunes basés aux Etats-Unis et d’autres pays d’échanger des informations avec la CGT et les étudiants leaders français par satellite, radio et interviews écrites avec des traducteurs fiables. Nous exhortons tout le monde à soutenir le 14 juin la grève générale en France par le biais des résolutions, des réunions éducatives, et des rassemblements au consulat français le plus proche.

Call for Solidarity with the Uprising of French Workers and Students–Support June 14 General Strike

We, the undersigned, express our support for the ongoing mobilization of France’s workers in a coalition led by the General Confederation of Labor (CGT), and of the Nuit Debout movement consisting primarily of youth and students, against austerity attacks contained in that country’s so-called Labor Reform Law. This law, which was pushed through by the government and corporate vultures, will only serve to drive down the standard of living for current and future generations.

The demand to retain a 35-hour work week, with overtime paid after that, is part of the continuum that includes the often raised ‘30 hours work for 40 hours pay’ as a solution to unemployment in the U.S., and the current low-wage workers’ demand for $15 an hour and predictable scheduling.

The multinational French working class is using many forms of strikes, occupations and street protest, all of which illustrate who has the real power in society. On one day, no corporate newspapers were printed and another day when 40% of mass transit was shut down. This is happening despite the extension of a state of emergency (six months after the concert hall tragedy), the extreme militarization of the French police forces and use of chemical gases–such as our sisters from SEIU 1199 and our brother from APWU suffered from while in Paris waiting to join the 2016 May Day parade.

We call on unions, other workers’ organizations, community groups and youth groups based in the United States and other countries to exchange information with the French CGT and student leaders via satellite, radio, and written interviews with reliable translators. We further urge everyone to support the June 14 general strike in France via resolutions, educational meetings, and rallies at the nearest French consulate.

source : www.initiative-communiste.fr

 http://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/cest-patronat-de-faire-loi-manif14juin-tract/


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 14 juin 08:42

    Un seul principe universel dans le monde politique et patronal : Le fort exploite le faible.

    La stratégie des politiques et du patronat, c’est la fragmentation catégorielle :

    Privé/Public - Syndicats jaune/Syndicats rouge - cadres/non cadres - CDI/CDD - Salariés/Chômeurs.. etc..

    Concernant l’UE, l’échec de l’Euro est maintenant patent. Le refus d’harmoniser des lois sociales et fiscales afin d’obtenir un alignement forcé vers le bas est en contradiction fondamentale avec le principe d’une monnaie unique.

    La crise financière ne fait que s’amplifier. On attend la chute d’une ou plusieurs grandes banques d’un jour à l’autre. Le Brexit, s’il a lieu, sera le prétexte à un sauve-qui-peu général.

    N’oublions jamais que ces politiques désastreuses ont été organisées pour le seul profit des riches actionnaires et contre les peuples, par ceux - ces hommes politiques qui trustent les médias - qui se parent de la fausse légitimité des élections totalement manipulées.

    Soyons forts et solidaires avec ceux qui luttent  !


    • Trelawney Trelawney 16 juin 08:11

      @Daniel Roux
      Vous pensez que le code du travail actuel, ainsi que la protection sociale que procure un CDI, sont les bases d’un système social égalitaire et sur lequel il ne faut pas transiger. C’est votre point de vu !

      Cependant le monde bouge et évolue constamment et les gens s’adaptent. la catégorie la plus adaptable est « le patron » et votre CDI ainsi que le code du travail qui va avec, il en a rien à faire. car l’entreprise moderne fonctionne avec un effectif comptant plus de 50% de stagiaires, de contrats d’alternance, de travailleurs détachés (même chez les cadres) et qui si le code du travail n’est pas modifié, ça passera à 70 80%. Parce que dans un pays libre, le patron est aussi libre que le syndicaliste qui manifeste.

      Mais la modification du code du travail, n’apportera pas la solution, elle ne ferra que reculer l’échéance finale. Si on veut vraiment trouver des solutions pour faciliter l’emploi, il faut se mettre autour d’une table et chercher des solutions pour remplacer les mesures issues du CNR et d’une autre époque.

      Comme on en est loin, car c’est de l’ordre du blocage freudien et bien le patronat va faire ce qu’il sait faire, c’est à dire du business et se désintéresser de la gestion des organismes paritaires et laisser cela au bon soin de l’état. Il commence déjà en se retirant des négociation sur l’UNEDIC

      La seule chose qui peut empêcher un riche d’être plus riche est la crise économique, car toutes les lois du monde n’empêcheront jamais l’argent d’aller à l’argent


    • zygzornifle zygzornifle 14 juin 16:51

      Gattaz ....l’homme qui murmure aux oreilles d’Hollande avant de lui murmurer plus bas....


      • simplesanstete 14 juin 20:34

        Allez à l’UPR, la rage ne mène à rien, mais en tant que cocu de l’Histoire et du marxisme vous êtes tout simplement irrécupérable mais .......exploitable.


        • soi même 14 juin 20:36

          A si le PCF et la CGT écoutait un peut François Asselineau, mais mon vous n’avez pas encore compris que vous êtes en lambeau et votre combat verticale est votre enterrement en grande pompe surtout que vous dites pas toute la vérité.
          .


          • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 juin 22:18

            A défaut ou en plus de manifester, chacun peut s’exprimer sur http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique

            Monsieur le Président de la République,

            Je ne vais pas faire 200 km ce jour pour aller manifester, vu le prix des taxes sur le carburant et les 4 heures de transport nécessaires.

            Ce n’est pas pour autant que je suis favorable à votre loi travail.

            Qui ne dit mot ne consent pas nécessairement, ... et les urnes existent.

            Croyez-vous que le fait de pouvoir licencier plus facilement va créer des emplois ? Je pense qu’au contraire les entreprises vont pouvoir mieux délocaliser, comme rien ne les empêche de revenir, en laissant au passage leurs gains au panama.

            De plus, croyez-vous que le fait de pouvoir « négocier » sur le prix des heures supplémentaires va créer des emplois ? Bien au contraire, pourquoi aller embaucher (ou conserver) 15 % de personnel en plus s’il suffit de faire 5 heures supplémentaires pour à peine le prix d’une demie-heure (soit 1,25% de 40 h) et cela leur facilitera même la préparation d’une délocalisation à terme en commençant par « dégraisser » avant !

            Il me semble qu’un gouvernement « normal » devrait plutôt rechercher des solutions de bon sens que d’organiser le racket et la division des populations au pays dit de "l’égalité et des droits de l’homme", conduisant à l’exclusion des plus faibles et à des réactions extrêmes !

            Je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de ma haute considération.

            J.L.

            PS (post-scriptum) : ps, deux lettres vidées de leur sens en 4 ans de tromperie en bande organisée : souvenez-vous, "vous Président : mon ennemi, la finance !

            PS : pour votre courbe du chômage, les derniers de la génération 54 devraient pouvoir partir jusqu’au 31 juillet, et les premiers de la génération 55 ne pourront partir qu’en 2017, ça va vous faire un sacré trou noir entre temps !

            Au passage, avez-vous imaginé ces jumeaux nés à 20 mn d’intervalle, le premier le 31 Décembre 1954 à 23h50mn et l’autre le 1er Janvier 1955 à 0h10mn !

            Selon la loi selon sarkozy, le second vivra au moins 7 mois 1/2 de plus que le premier et prendra donc sa retraite 5 mois plus tard !


            • Milla (---.---.1.10) 14 juin 22:32

              Ces faux ou vrais attentats servent à créer un climat de tension, de peur, pour faciliter la destruction de tous les acquis sociaux, et faciliter aussi la main mise de l’oligarchie mondiale subversive sur la France. Rien d’autre.

              Toutes les lois austères passeront grâce aux attentats.


              • Milla (---.---.1.10) 14 juin 22:58

                Concernant les manifs, toutes les contestations sociales ont été occultées par la casse et les émeutes organisées par le gouvernement (afin de détruire le mouvement). Rajoutez les attentats qui tombent comme d’habitude -par hasard- au moment de fortes contestations sociales....attentat aux USA et au même moment deux flics butés dans les Yvelines (on a aucune preuve de ce qui s’est passé, on est forcés de croire la version des médias sionistes). Ce fait divers est à mon avis faux...fait la veille des manifs, il avait pour but de rallier le peuple vers les flics qui pourtant les tabassent à chaque manifestation. Les flics servent l’État et sont soumis à toutes les dictatures. Le peuple a donc de l’empathie pour les flics et les soutiendront lorsque les flics feront de nouvelles rafles et perquisitions d’arabe innocents soi-disant suspectés de terrorisme.


                • Milla (---.---.1.10) 14 juin 23:01

                  La Loi Travail et d’autres projets de ce genre passeront que vous manifestiez ou pas...car Les gouvernements vous pondront systématiquement des attentats (faux ou vrai) pour vous faire chialer. En un mot la loi Travail passera car vous êtes cons. Et dans un sens c’est bien fait pour votre gueule parce que vous croyez sans broncher à tous les attentats malgré toutes leurs failles. Avant je vous plaignais mais plus maintenant.


                  • Milla (---.---.1.10) 14 juin 23:04

                    Ces faux ou vrais attentats servent à créer un climat de tension, de peur, pour faciliter la destruction de tous les acquis sociaux, et faciliter aussi la main mise de l’oligarchie mondiale subversive sur la France. Rien d’autre.


                    • MaxBalance MaxBalance 14 juin 23:35

                      @Milla
                      Merci Milla, ton amertume, ton écoeurement et ton lucide dépit soulagent les miens. Comme tu dis, avant j’avais de la peine. J’essaie d’en rire, et seuls mes yeux trahissent ce grand sourire.


                    • simplesanstete 14 juin 23:33

                       Retour au vomilla

                      Ces faux ou vrais attentats servent à créer un climat de tension, de peur, pour faciliter la destruction de tous les acquis sociaux, et faciliter aussi la main mise de l’oligarchie mondiale subversive sur la France. Rien d’autre.

                      Toutes les lois austères passeront grâce aux attentats.

                      • Milla 14 juin 22:58

                        Concernant les manifs, toutes les contestations sociales ont été occultées par la casse et les émeutes organisées par le gouvernement (afin de détruire le mouvement). Rajoutez les attentats qui tombent comme d’habitude -par hasard- au moment de fortes contestations sociales....attentat aux USA et au même moment deux flics butés dans les Yvelines (on a aucune preuve de ce qui s’est passé, on est forcés de croire la version des médias sionistes). Ce fait divers est à mon avis faux...fait la veille des manifs, il avait pour but de rallier le peuple vers les flics qui pourtant les tabassent à chaque manifestation. Les flics servent l’État et sont soumis à toutes les dictatures. Le peuple a donc de l’empathie pour les flics et les soutiendront lorsque les flics feront de nouvelles rafles et perquisitions d’arabe innocents soi-disant suspectés de terrorisme.


                        • Milla 14 juin 23:01

                          La Loi Travail et d’autres projets de ce genre passeront que vous manifestiez ou pas...car Les gouvernements vous pondront systématiquement des attentats (faux ou vrai) pour vous faire chialer. En un mot la loi Travail passera car vous êtes cons. Et dans un sens c’est bien fait pour votre gueule parce que vous croyez sans broncher à tous les attentats malgré toutes leurs failles. Avant je vous plaignais mais plus maintenant.




                      • Milla (---.---.1.10) 15 juin 03:03

                        @simplesanstete

                        Tu portes bien ton pseudo simplet !


                      • Pierre 14 juin 23:40

                        Le rédacteur est soit un imbécile qui ne sait pas lire, soit un manipulateur qui tente de refaire la cerise de la CGT, clique de magouilleurs subventionnés par ma sueur, soit les deux à la fois, au choix !


                        • Milla (---.---.1.10) 15 juin 03:03

                          Guy fawkes

                          Beaucoup d’incohérences dans cet attentat. Cette vidéo en recense plusieurs :

                          https://www.youtube.com/watch?v=rfufT0F-4_A

                          - Un flic hilare qui fait des clins d’oeil à son collègue en conférence de presse.

                          - Pas d’ambulances de visibles sur la scène de crime.

                          - Des personnes ramènent les blessés vers le club à la place d’aller vers l’hôpital.

                          - La rue de la fusillade n’est pas barrée.

                          - Les archives audio de la police ne sont pas dispo pour la plage horaire de la fusillade (problème de serveur).

                          + les infos déjà vu sur le narratif des témoins qui diffère de celui des autorités.

                          La vidéo du gars qui laisse le blessé est également très intéressante. Franchement, ces gens n’ont même pas l’air blessé. Très suspect.


                          • chantecler chantecler 15 juin 07:22

                            Il peut y avoir de véritables attentats et des gouvernements pour en profiter afin de passer leurs lois « scélérates ».
                            Euh, lois et règles néolibérales , je veux dire ...
                            Inutile de parler de complots fomentés par et pour ...
                            Ce qui m’ écoeure c’est l’attitude de nos médias qui sont censés nous informer, nous ,citoyens afin théoriquement d’éclairer nos pensées et nos choix . .
                            Qui effectivement nous gavent de tout : foots, sports, faits divers, publicités déguisées ,c’est à dire de conneries , sauf de ce qui est important pour une majorité de gens , c’est à dire le passage de toutes ces mesures inspirées par le néolibéralisme anglo saxon et imposées par l’UE , ses institutions et les gouvernements soumis ou corrompus .
                            Ces mesures qui privent les masses d’espoir , qui dépouillent les populations de leurs protections , qui cassent le tissu social ,qui rendent les gens anxieux , violents, avec un développement fulgurant de l’alcoolisme , de la drogue , des affrontements qui concernent malheureusement les plus jeunes , qui amputent les revenus de la majorité des gens qui travaillent : salariés, paysans ,artisans commerçants , rendent le travail précaire , parcellisé, sans intérêt , ou gratis (stages ad vitam) et qui ne servent qu’à enrichir toujours les mêmes sans aucune limite .
                            *
                            Je ne vois vraiment pas l’intérêt de certains ici de taper en permanence sur les syndicats , la CGT en premier , qui joue son rôle .
                            Sauf quand on a une mentalité d’ individualiste , de mec qui se croit supérieur , de rentier ,ou de losers ou qui bavent sur les richesses inatteignables qui permettraient d’acheter le bonheur , pour qui le libéralisme est l’alpha et l’oméga du top des organisations socio économiques , et que l’on s’identifie aux classes privilégiées , au grand patronat .
                            *
                            La démonstration est faite , à moins d’être aveugle , autiste , que la démocratie est devenue une coquille vide , un leurre , et que le véritable pouvoir est détenu par ceux qui détiennent le fric, le pognon, le capital , contrôlent les flux ,ceux qui spéculent pour gagner facilement $,£ € devant leurs ordinateurs ,
                            ce qui entre parenthèse a toujours été , mais la « sociale démocratie » avait pour but de corriger les excès , en « redistribuant » , mais l’upper classe a aujourd’hui des appétits infinis : sans limites .
                            *
                            En ruinant les Etats , par l’endettement consubstantiel au libéralisme , en échappant par mille moyens au fisc , en développant le chômage de masse en supprimant toutes les règles ,tous les règlements , en jouant au casino mondial des entreprises avec fermetures , délocalisations, et des bourses dématérialisées par l’informatique , en mystifiant la concurrence « libre et non faussée », qui n’existe plus , en acceptant des balances économiques toujours dans le rouge, en imposant des monnaies fortes même pas adossées à des équivalent, or ou autres, en interdisant donc de jouer sur le taux des monnaies , de dévaluer, ce qui avait autrefois des effets correcteurs sur les importations/exportations et sur les salaires/rentes , pour tout remplacer par le diktat des oligarchies, des financiers , des multinationales , des grandes banques devenues en plus irresponsables car « systémiques » ...
                            *
                            C’est donc la démocratie que l’on a étranglé pour la remplacer par une dictature du pognon de caste avec un vernis démocratique ...
                            Le « monde » avec ses populations sont devenus à vendre .
                            *
                            Nous avons glissé de nouveau dans une barbarie avec un néo fascisme que celui-ci soit économique ou religieux .

                            Un groupe impose sa loi à la majorité .
                            *
                            Car le fascisme a toujours plusieurs visages : économique, idéologique, social (organisation et valeurs de la société ), religieux ,......... tous totalitaires (et policiers ) c’est à dire n’offrant aucune alternative ,

                            Autrement dit le TINA des Reagan et Thatcher des années 70 , des Néocons , de l’école de Chicago ,décomplexés qui nous l’ont mis bien profond dans l’oignon .
                            Certains dans les pays riches s’occupent de distribuer la vaseline .
                            Ailleurs , on a encore plus mal au cul .
                            *

                            https://www.youtube.com/watch?v=ZB7IbfvBVjE


                            • Ar zen Ar zen 15 juin 07:41

                              @chantecler

                              votre commentaire pose d’une manière concise la dérive de nos pseudo démocraties, les démocraties qui n’en sont pas parce que les peuples sont les grands oubliés de cette organisation. Je partage absolument votre avis, nous sommes bien en dictature. Les informations que l’on reçoit sont triées et orientées, tout le temps. La manipulation des masses est permanente. Les peuples ne décident plus de rien. L’élection ne sert qu’à valider le pouvoir usurpé par une caste dirigeante qui s’accapare toutes les richesses sans les redistribuer.

                              Même si le modèle n’est pas parfait, il existe sur la planète, une, une seule il me semble, démocratie semi directe, c’est la Suisse. Le peuple peut encore se prononcer et surveiller ses représentants. Dans un premier temps il faudrait tendre vers ce modèle qui dépasse en tout les oxymoriennes démocraties représentatives, en fait des dictatures. Ceux qui ont le pouvoir sont en mesure de changer constamment les règles constitutionnelles qui les contraignent. C’est totalement fou lorsque l’on y pense.


                            • chantecler chantecler 15 juin 08:38

                              @Ar zen
                              La Suisse est un tout petit pays à statut particulier .
                              Riche++++
                              Protestant sauf erreur .
                              Position centrale en Europe à la croisée des ex empires du 19 ème siècle .
                              Pays neutre dont la neutralité a toujours été respectée en cas de guerre , à cause probablement de ses coffres et de ses banques .
                              Les grands de ce monde n’allaient pas détruire leurs fortunes ni le seul endroit sûr pour les planquer après , avec des comptes anonymes numérotés de surcroit ...
                              Alors je ne sais pas si on peut extrapoler leur système .
                              (ca me rappelle certains débats sur l’Islande : 400 000 habitants de mémoire et un grand territoire qui n’attire pas trop les convoitises .)
                              Du poisson en quantité mais pas de pétrole ....)
                              Trois communautés homogènes avec trois langues différentes mais partagées y cohabitent .
                              Des industries ,souvent techniques , alimentaires parfois de luxe (horlogerie)
                              Des services ...
                              De l’agriculture .
                              Des grandes sociétés alimentaires : Nestlé .
                              Des sièges internationaux de gouvernance mondiale ,politique , économique , financière .
                              Des villes magnifiques, car il y a du pognon .
                              Genève et le lac Léman entouré de villas princières .
                              Des magnifiques paysages,
                              Du tourisme avec stations de ski renommées en hiver ,et en été .
                              De rares réfugiés souvent très riches .
                              Pas ou très peu d’immigration économique .
                              Des hauts salaires même par rapport à l’Allemagne .
                              Une saine gestion des finances publiques .
                              La Suisse tient un peu de Monaco , du Luxembourg , et des pays du Golf avec du fric circulant facilement.
                              Une plaque tournante ...
                              Par où passent les trains , les avions , les autoroutes .
                              Bref c’est une exception qui survit aujourd’hui , parce qu’elle est exception .
                              Cdt .

                              PS : je termine mon laïus de tout à l’heure :
                              https://www.youtube.com/watch?v=NMLux6qYoH4&index=11&list=RDZx5i5Dv3qMA


                            • rocla+ rocla+ 15 juin 09:14

                              Pendant que la Sneufeu  a inventé la grève des trains étalée sur plus de 

                              cinquante ans , la Suisse a inventé  

                              La fermeture éclair 

                              Le papier cellophane 

                              L’ épluche légume  

                              L’ hélicoptère 

                              Guillaume Tell 

                              Guillaume Tell fils avec la pomme 

                              Le Velcro 

                              Un médicament pour  réguler le cerveau des grévistes Français  

                              Le muesli 

                              L’ Ovomaltine 

                              Le détecteur  de skieurs lors d’ avalanches 

                              L’ émincé de veau à la Zurichoise 

                              Et le cor des Alpes Suisses .

                            • Ar zen Ar zen 15 juin 09:48

                              @chantecler

                              Je suis assez d’accord avec l’origine de la richesse de la Suisse. Mais aujourd’hui les choses sont vraiment différentes. La Suisse c’est plus de 8 millions d’habitants. Le Luxemourg un demi million et Monaco on en parle pas. Avec sa population la Suisse tient la comparaison avec une bonne douzaine de pays de l’UE ( Autriche, Bulgarie, Finlande, Danemark, Slovaquie, Irlande, Croatie tous les pays baltes,...).

                              Contrairement à une idée reçue, l’économie bancaire représente en Suisse 9% de son PIB loin derrière l’Irlande, la GB, les Pays Bas et le roi du monde : le Luxemourg. La Suisse c’est un pays de haute technologie. La stabilité que leur octroie leur démocratie demi directe et leur neutralité attirent les grandes sociétés internationales. La Suisse est classée 2eme à l’IMD.

                              Tout ceci pour dire que la répartition des richesses, même si elle n’est pas parfaite, est une conséquence du pouvoir du peuple à s’auto-déterminer sur de très nombreux sujets. Leur démocratie semi directe fait que le peuple est bien plus politisé que nulle part ailleurs. Les suisses sont amenés à voter 4 fois par années pour répondre à des initiatives populaires. En France nous avons beaucoup de mal à comprendre ce système démocratique. Ce n’est jamais un petit nombre qui décide mais toujours la majorité du peuple. Les débats sont vite clos parce que c’est le peuple qui, par son vote majoritaire, prend la décision qui s’impose à tous. Les Suisses ont pris des décisions à la majorité qui pourraient sembler curieuses à bon nombre de Français. Ils ont rejeté une initiative pour 6 semaines de congés payés. Ils ont accepté le péage autoroutier qui était auparavant libre. Ils ont rejeté le revenu de base inconditionnel. Nous sommes donc loin de décisions idéologiques qui s’appliqueraient à tous. La majorité décide et la Suisse va ainsi. Tous les sujets peuvent être mis sur la table et discuté. Ce qu’ils appellent le « référendum facultatif » permet de contester une loi votée par leurs représentants et qu’ils jugent scélérate ou inappropriée. Ceci est impensable en France. La loi « El Khmori » serait passée probablement à la trappe en présence d’une démocratie semi-directe. Le peuple est « le » souverain en Suisse. Je dis pourtant que tout n’est pas parfait mais,comparé à la France et à bien d’autres démocraties représentatives, ce système est celui qui respecte le plus le choix du peuple.


                            • chantecler chantecler 15 juin 10:02

                              @Ar zen
                              Pays de haute technologie , oui.
                              Des labos pharmaceutiques importants qui fabriquent les molécules princeps (qui circulent de filiales en filiales en UE , en prenant 5 ou 10 % au passage ...)
                              Nos médecins sont libéraux et notre « sécurité sociale » est bonne fille , qui accepte de payer au prix le plus fort des médicaments prescrits dans les ordonnances mahousses ou achetés par nos CHU .
                              Mais on ne touche pas à l’industrie pharmaceutique très prospère qui « aide » souvent nos politiciens dans leur conquête du pouvoir .
                              *
                              Mais je m’éloigne un peu de notre sujet : la Suisse .
                              Je vais dès que j’aurai un peu de temps , tenter de me remettre à jour : peut être que mes infos sont un peu vieillissantes ....
                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Suisse
                              Passe une bonne journée .
                              Cr.


                            • chantecler chantecler 15 juin 10:04

                              @rocla+
                              Et la super baise !
                              T’en connais des suissesses Rocla ?
                              Ca te change un homme .


                            • Ar zen Ar zen 15 juin 11:11

                              @chantecler

                              Je suis d’accord avec vous sur la puissance de l’industrie chimique.

                              Si vous ne l’avez pas lu, en lien un document, assez long, « les origines nazies de l’Union Européenne de Bruxelles ». Il y est beaucoup, beaucoup question de l’industrie chimique. IG Farben y est très présent, le cartel de l’industrie chimique qui a soutenu l’effort de guerre Hitlérien. Ce cartel a employé de nombreux déportés, privés de tout, dans le camp de concentration d’Auschwitz.

                              Il y a à prendre et à laisser. Beaucoup à prendre quand même.

                              http://www.conseilnational.fr/PDF/Les-Racines-Nazies-de-l-Union-Europeenne-de-Bruxelles.pdf


                            • rocla+ rocla+ 15 juin 17:07

                              En Suisse il y a pas tout le temps des manifestations de neu-neus .


                              On peut , tranquille marcher dans les rues sans les gaz lacrymo , 
                              san les " je nuis debout ’ et autres tapés du ciboulot . 

                              Les gens travaillent 44 heures et votent pour que ça continue .

                              Je vais demander l’ asile politique en Suisse pour moi , et l’ asile psychiatrique 
                              pour les manifestants en France . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès