Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Manifestations de samedi : une « marée humaine » contre Israël ou contre (...)

Manifestations de samedi : une « marée humaine » contre Israël ou contre les Juifs ?

 Un titre aussi rhétorique ne saurait cacher que ma réponse est évidemment « petit b ». Pourtant je n’étais pas aussi catégorique au lendemain de la première intifada qui a eu lieu boulevard Haussmann le samedi 3 janvier. Les médias avaient alors recensé « quelques centaines de casseurs » ayant brûlé des véhicules, lapidé des policiers et pillé des magasins sur cette avenue chic du quartier des Grands Magasins, laissant aux touristes Japonais et Américains une délicieuse image de la France de la diversité. Sans être cynique, il me parait difficile d’établir en quoi piller une bijouterie apporte un quelconque soutien aux Palestiniens.

Du soutien au peuple de Gaza au pillage de magasins

N’ayant pas moi-même assisté à cette manifestation de « soutien » au peuple de Gaza, je me suis gardé de tirer des conclusions hâtives, quoique la présence de Besancenot me sembla suspecte. Puis les images et autres vidéos d’internautes, pro-Gaza ou non, ont commencé à déferler sur la toile, montrant une réalité que j’avais eu peur d’admettre jusque là : drapeau d’Israël brûlé, slogans antisémites scandés –y compris par des enfants clairement pas en âge de comprendre ce qu’on leur fait dire-, drapeaux représentant une arme type AK47 sous-titrée avec des inscriptions en Arabe, une écrasante majorité de barbus, de femmes voilées et de jeunes maghrébins en jogging, et les quelques collabos habituels –Besancenot pour ne citer que lui. Dès lors je me suis mis à douter de la sincérité de la prétendue solidarité avec les Gazaouis, et me suis interrogé sur l’éventuelle présence d’un soupçon -remarquez ma prudence- d’antisémitisme dans ces manifestations. Ça y est le « A » word est lâché.

Qu’on ne se méprenne pas, je ne traite pas ici de ma position vis-à-vis de l’opération « plomb durci », de la légitimité qu’a Israël à protéger ses frontières et de celle qu’ont les Gazaouis à ne pas payer les pots cassés à la place du Hamas. Bien malin sera celui qui pourra, au travers d’un texte comme celui-ci, résoudre ce conflit et établir les responsabilités de chacun. Ce qui en revanche me paraît indiscutable, c’est que les manifestations qui ont eu lieu en France et en Europe le 4 et le 10 janvier ne sont qu’un concentré de haine antisémite à peine dissimulées derrière les accusations habituelles de « sionisme » -on n’est plus très loin du « lobby judéo-maçonnique-, « génocide », et « crime de guerre ».

La figure de Jean Moulin bafouée et salie

Mes soupçons concernant les véritables motivations des manifestants devinrent certitudes lors des rassemblements du samedi 10. Ce jour là j’étais à Lyon, place Bellecour, et j’ai vu et entendu des choses que je pensais condamnables par la justice depuis le procès de Nuremberg. Car voir, en France, un drapeau brûler, des croix gammées sur ce même drapeau, entendre des enfants de 4 ou 5 ans scander « Israël assassin », voir une horde de barbus agitant des drapeaux qui, même si les écritures sont pour moi illisibles, arborent des illustrations suffisamment explicites, je ne pensais pas tout cela possible. La limite de la décence me parut franchie quand je croisai dans la rue Edouard Herriot –l’avenue Georges IV lyonnaise- un groupe de jeunes enfants hurlant en cœur « halte au génocide » sous le sourire et le regard satisfait d’un grand barbu. Et dans cette « marée » de haine raciale qui envahissait la plus grande place d’Europe, c’est sans honte que certains portaient des panneaux où l’on pouvait voir côte à côte Jean Moulin et Ahmed Yassine. Pour information Ahmed Yassine était membre des Frères Musulmans et fondateur du mouvement terroriste connu sous le nom de Hamas, un homme radical qui encourageait les attentats suicides et pour qui le processus de paix « n’est pas la paix et ce n’est pas un remplaçant du jihad ». Jean Moulin, chef du Conseil National de la Résistance et délégué du Général de Gaulle, ne saurait être sali par une comparaison aussi abjecte, pourtant ni les médias, ni la classe politique n’a jugé bon de faire un commentaire sur cet évènement sordide.

La compassion à géométrie variable : plus forte quand l’ennemi est Juif

Pour ceux qui douteraient encore du fait que cette « marée humaine » n’était pas là pour soutenir le peuple de Gaza, mais bien pour insulter les juifs en toute impunité et/ou exprimer en public leur sympathie pour une organisation terroriste islamique, il y toute une série de questions auxquelles, quand on a cherché des réponses, on en vient à la conclusion suivante : les manifestants ont trouvé en l’opération « plomb durci » ni plus ni moins qu’une excuse et un bouclier psychologique leur permettant d’exprimer sans honte et sans retenue leur haine des Juifs. Ces questions, Mohamed Sifaoui les as posées sur son blog, et je le cite par morceaux choisis :

« Où étaient tous ces musulmans qui ont tant de compassion pour les enfants de Gaza et pour les terroristes qui les ont conduits vers la guerre […] quand Grozny était littéralement rasée par l’armée russe, cependant que les femmes tchétchènes étaient violées à ciel ouvert par les soldats de Poutine et lorsque les morts se comptaient quotidiennement par centaines ? […]Mais où étaient Besancenot, Buffet, Mélenchon ? Où étaient ces femmes voilées et les autres qui arborent fièrement aujourd’hui le keffieh palestinien ? […]Ou étaient ces casseurs, ces jeunes fougueux et déchaînés, ces vielles dames qui s’exhibent aujourd’hui la larme à l’œil quand il fallait dénoncer les crimes, que dis-je, le génocide perpétré par le régime fasciste du soudanais Hassan Omar Al-Bashir contre des populations Darfouris. […]Personne ne leur a dit qu’un crime contre l’humanité se commettait, sous le ciel fanatisé du Soudan ? […]Mais encore, ou étaient tous ces marcheurs du samedi lorsque les Algériens se faisaient découper en petits morceaux par les monstres du GIA et égorgés tels des moutons par les disciples d’Ali Benhadj ? […]Comment peut-on s’émouvoir lorsqu’est tué un enfant ayant telle religion et ne pas ressentir d’émotion lorsque un autre enfant ayant telle autre religion subi le même sort ? Pourquoi tous ces musulmans qui marchent aujourd’hui les yeux exorbités, la bave sur le menton, tous crocs dehors, n’ont-ils jamais voulu marcher au lendemain d’un attentat terroriste ? Pourquoi n’ont-ils pas marché lorsque des islamistes tuaient d’autres musulmans ? Pourquoi n’ont-ils pas marché après le 11 septembre, Madrid ou Londres ? Mais où étaient-ils lorsque les talibans exécutaient des femmes dans des stades ?  »

M. Sifaoui jette ensuite un pavé dans la mare : « Je vais révéler le fond de ma pensée. Je pense que plusieurs marcheurs du samedi défilent davantage contre Israël que pour la Palestine. Beaucoup d’entre eux ne marchent pas parce qu’ils adoreraient les Palestiniens, mais parce qu’ils ont une détestation idéologique pour tout ce qui est juif et pour tout ce qui a trait à Israël.

Sémantique et euphémisation : la tactique du martyr

Entendre tous ces gens utiliser sans gène le mot « génocide » pour parler d’une guerre, entre une armée régulière et une organisation terroriste ayant fait 900 morts, m’a beaucoup interpellé. Le Hamas utilise une stratégie bien connue de toutes organisation terroriste qui consiste à tirer des roquettes depuis les abords d’écoles, de résidences et d’hôpitaux afin que, parmi les tirs de répliques de Tsahal, par chance une ou deux bombes tombent sur des civils, créant ainsi des martyrs d’un côté, et d’affreux bourreaux ne respectant pas les résolutions de l’ONU de l’autre. Les partisans du Hamas utilisent également les autres stratégies d’usage : faux chiffres, images truquées, vidéos tournées il y a plusieurs années dans un contexte différent… C’est la même technique qui est utilisée -avec succès puisque les rassemblements se sont faits avec la bénédiction du gouvernement- dans les manifestations qui ont eu lieu en France. Il est d’ailleurs intéressant de constater que ce type de stratagème est également utilisé au niveau du gouvernement qui, en tentant de minimiser les actes antisémites des derniers jours, cherche à ne pas froisser les musulmans et à calmer la « surchauffe » dans les quartiers dits sensibles : il fallait voir avec quel aplomb MAM a osé déclarer que depuis le début de l’offensive il y aurait « une recrudescence des actes contre nos compatriotes musulmans ». Le problème, madame Alliot-Marie, est que les médias –nationaux comme locaux- n’ont fait état que d’attaques de synagogues, de tabassage de juifs et de tags antisémites (le tag « il faut tuer les juifs », vu au Puy-en-Velay, relève du nazisme), mais rien contre des mosquées. De telles déclarations jettent donc le doute et la confusion, mais après avoir entendu MAM se féliciter d’une nuit de la Saint Sylvestre « calme » au lendemain d’un feu de joie de plus de 1100 véhicules, je suis tout disposé à supposer qu’en parlant de « conflit communautaire », la ministre de l’intérieur essaie tout simplement de mettre à égalité les attaques antisémites avec des attaques islamophobes imaginaires afin de ne pas se mettre les musulmans à dos.

Comment se protéger d’accusations d’antisémitisme ?

Puisque nous parlons ici d’antisémitisme, il y a un parallèle qui me semble important d’effectuer avec un évènement récent qui a fait beaucoup de bruit. Il y a quelques jours, l’affaire de Dieudonné et de son « prix de l’infréquentabilité et de l’insolence » avait beaucoup ému la classe politique, les responsables religieux, les médias et les associations. Dieudonné a dépassé les bornes en invitant un révisionniste notoire et en faisant apparaitre un de ses collaborateurs en habit de déporté portant l’étoile jaune, mais il est important de noter que l’humoriste n’avait alors rien dit d’expressément antisémite. C’est pourquoi cette affaire a soulevé une polémique cherchant à déterminer si l’ancien ami d’Elie Semoun avait fait cela par antisémitisme dissimulé, par simple volonté de provoquer, ou pour se faire de la pub facilement. Dans le cas des manifestations, l’antisémitisme est caractérisé, il s’est exprimé par des paroles, des actes, des tags, et par la présence d’extrémistes musulmans. Pourtant les mêmes responsables politiques et religieux, les mêmes médias et associations cherchent à minimiser, voire à camoufler cette réalité en évoquant une soit disant montée de l’islamophobie. Car, à la question « pourquoi condamne-t-on Dieudonné et pas les manifestants », il faut répondre : « parce que Dieudonné ne se cache pas derrière une martyrisation de l’Islam pour affirmer ses opinions, aussi ».

Etrangement, dans ces évènements une seule personnalité politique a fait preuve de bon sens, de conviction et de morale, ne cédant pas à la démagogie du « Israël assasin » pour camoufler un « il faut tuer les Juifs ». Cette personnalité c’est Arnaud Montebourg qui a déclaré sur Europe1 que les socialistes n’ont pas participé aux manifestations de soutien aux Palestiniens en France pour ne pas "risquer de cautionner des mots d’ordre communautaristes".


Moyenne des avis sur cet article :  2.31/5   (165 votes)




Réagissez à l'article

479 réactions à cet article    


  • Zalka Zalka 14 janvier 2009 11:13

    Bonjour,

    Votre titre provocateur ainsi que votre position va, malheureusement, vous vouer à la lapidation virtuelle sur agoravox. C’est la démocratie de celui qui gueule le plus fort. Les plus agressifs seront des antisémites pur jus et vos soutiens les plus radicaux seront des islamophobes pur jus.

    C’est le propre de ce genre de situation, les modérés n’ont plus droit à la parole, sous peine d’être accuser de collaboration avec l’ennemi.

    Personnellement, je partage la lus grande partie de votre point de vue, à un détail près. Il n’y a pas absence d’acte anti musulmans. Il y en a juste beaucoup moins. Il y a une logique simple derrière : si vous avez 1% de gros cons chez chaque peuple, cela fait environ 6000 candidats chez les juifs de France, contre 60 000 chez les musulmans. Mathématiquement, vous aurez plus de passage à l’acte antisémite que de passage à l’acte anti musulmans. L’agression de deux lycéens musulmans hier par des membres de la LDJ prouve qu’en matière de connerie, tout le monde est capable du pire.


    • Philippe D Philippe D 14 janvier 2009 11:45

      Bien d’accord avec vous Zalka.
      Permettez-moi de vous accompagner dans le lynchage Avoxien qui s’annonce.


    • non666 non666 14 janvier 2009 12:09

      Et c’est ça zalka.

      Quand on joue a la diabolisation, "avec nous ou contre nous" , etre dans le camps du diable ou dans celui des "saints" , etre avec israel ou etre antisemite , on impose un choix binaire.
      Parfois on perd....

      Car entre la peste et le cholera, il est difficile d trancher pour ceux qui ne se reconnaissent ni dans l’un, ni dans l’autre.

      L’auteur de cet article decrit les manifestations des arabes qui, CHEZ NOUS, en France, expriment leur solidarité avec les palestiniens.
      Il oublie de dire que CHEZ NOUS, en France, d’autres manifestations ont lieu ou les juifs expriment tout autand leur solidarité avec Israel.

      Dans les deux cas, il y a des incidents et parfois, des morts.

      Pour vous Zalka, comme chez tous les autres "amis d’israel", ceux qui ne sont pas dans le camps d’israel, qui n’adhere pas au mythe d’une "civilisation judeo-chretienne" (qui n’est plebocité bien sur que chez nous , en terre chretienne) , qui ne sont pas dans le camps des saints derriere les etats unis, sont des factieux, des nazis-lamiques.

      Pour nous autre gaulois, voir les juifs et les arabes se foutre sur la gueule CHEZ nous , en nous demandant de prendre partie pour LEUR conflit LA-BAS, cela sonne comme la fin du mythe de l’integration.
      Chacun revendiquant ses solidarités aliennes, il est clair qu’aucun ne sent français.

      Il faudra bien en tenir compte, un jour ou l’autre.


    • bek 14 janvier 2009 12:40

      Tout a fait exact non
      @ l’auteur vous dites : drapeau d’Israël brûlé, slogans antisémites scandés –y compris par" des enfants clairement pas en âge de comprendre ce qu’on leur fait dire "


      il ne faut pas prendre les enfants pour des cons, c’est les gosses d’aujourdhui qui devront payer pour vos saloperies demain, ce n’est pas Madoff et frères qui vont boucher les trous abyssales que tes semblables sont entrains d’aggraver. 

      Il est trés facile pour un enfant de France ou d’ailleur de s’identifier et comprendre clairement et vite la souffrance d’un autre enfant.
      une image vaut son pésant en or et vaut mieux que mille heures devant I(israel)Télé : http://fr.youtube.com/watch?v=jl-p23CtOtQ


    • appoline appoline 14 janvier 2009 12:46

      @ Non,
      Que ceci soit écrit, et accompli.


    • Zalka Zalka 14 janvier 2009 13:08

      @Shawford : je vais répondre pour non666, faux soutien des palestiniens et vrai antisémite.

      Il est totalement d’accord. Il passe son temps à soutenir l’idée d’un complot juif sur agoravox. Un de ses quatres, c’est gràce à des types comme lui qu’agoravox deviendra une simple annexe de stormfront.


    • ASINUS 14 janvier 2009 13:28

      bonjour shawford, nous définir comme gaulois ben si c est encore un peu difficile pour nous , eux savent tres bien nous definir commes gaulois , ils disposent meme avec l appui des intellectuels collabo
      du terme" sous- chiens"dont ici dans ma cité ils apprécient particulierement la saveur, nous sommes desormais arrivé au terminus de nos societés laiques occidentales c est un echec, desormais ils faut se compter je me retrouve l allié de gens qui idéologiquement devraient me rebuter mais grace a la compréhension a la veulerie de nos dirigeants se preparent des conflits identitaires ou l appartenance
      a un camps sera autre que politique ou philosophique , lisez les banderoles du hezbollah ecoutez entre les lignes " frere tariq ramadan" viennent les temps ou il faudra combattre ou se soumettre , savez vous le sel de la situation non ? ben nos veules nos pleutres nos collabos et si compréhensifs defenseurs du communautarisme au nom de la liberté et de la justice seront les premieres victimes de leurs protégés, voila un gaulois a mon sens c est celui qui as comprit enfin que sur le territoire que l histoire et la nature lui ont conféré il est devenu LA MAJORITE INVISIBLE !


    • Zalka Zalka 14 janvier 2009 13:43

      @Shawford : un post de non666 vient d’être censuré. Il parlait notament des immigrés comme d’envahisseurs. Je ne vais pas me plaindre, mais je trouve juste dommage que l’on supprime mon post où je dénonce ce propos.

      Apparament, "raclure nazi" est une insulte, même quand le type est réellement nazi et fier de l’être.


    • Zalka Zalka 14 janvier 2009 13:53

      Dalamix : mon avatar est un piège à con.

      Au lieu de se concentrer sur ce que je dis, le con se voit qu’une apparence. Est tu sûr de m’avoir cerné juste gràce à mon avatar ? Si tu as un doute, argumentes.

      Après tout tu ne sembles pas cautionner les merdes islamo antisémite qui pourrissent le soutien aux palestiniens bombardés.


    • Zalka Zalka 14 janvier 2009 15:05

      Ce faisant, comme ils se refusent à condamner l’explication de non666, ils se transforment en complice objectif de non666.

      Désolé, mais la seule chose à faire, c’est de reformuler ce qui va dans les commentaires de non666, ET de le traiter de... peut être pas, sinon, je vais me faire censurer ! Disons, de le moinsser, histoire que le résidu de masturbation antisémite disparaisse.

      C’est ce que j’ai fait plusieurs fois, précisément pour me démarquer de ce type. Mais puisque cela ne marche plus, je me contente de le traiter de...

      En ce qui concerne le 11 septembre, le problème est similaire. Tout les éléments que j’ai avancé ont toujours été qualifié de version officielle donc de mensonge. Juste parce que cela n’allait pas dans le bon sens. Alors pareil. Je finis par traiter de con. Le débat n’est pas meilleur, mais exactement équivalent et surtout beaucoup plus court. Ce que je constate c’est que vous doutez très bien de ce qui est présenté dans un sens (officiel), mais jamais jamais de remise en cause de ce qui va dans l’autre sens.


    • Philippe D Philippe D 14 janvier 2009 15:20

      Shawford,

      Pardon d’intervenir,
      Ma première réaction à ton commentaire était de me dire que tu mélangeais les problèmes pour revenir sur un de tes sujets de pédilection.
      A la réflexion tu n’as pas tort car il y a je crois une imbrication entre ce problème 9/11 et le cas actuel Hamas/Israël.
      Je suis assez souvent d’accord avec beaucoup de tes interventions, sauf en règle générale sur celles qui concernent le 9/11.
      Le point de départ de beaucoup de thruthers, pas de toi je crois l’avoir compris, est que leurs ennemis mortels sont les USA et Israël. Les difficultés de compréhension du 9/11, les zônes d’ombres, leur permettent une contestation frontale de la VO, en retournant tous les arguments et en voyant partout des preuves que leurs Satans déclarés sont les coupables obligatoires.
      Je crois que toi aussi tu renverses les problèmes quand tu ne vois qu’un processus de diabolisation de certaines idées, qui conduirait certains à radicaliser leur position.
      Pour beaucoup, je pense mais je peux me tromper, que leurs positions sont radicales dès le départ, et que le doute qu’ils essaient d’instiller partout et toujours, n’est qu’un leurre commode pour faire avancer leurs idées de haîne.
      J’ai compris qu’il y avait au milieu de cette mouvance, d’autres esprits qui s’interrogent honnêtement, sans les a priori dont je viens de parler.
      Je ne sais pas quelle proportion ils représentent, mais j’ai l’impression qu’ils sont nettement minoritaires.



    • masuyer masuyer 14 janvier 2009 15:49

      Salut Shawford,

      je suis content de voir que quelqu’un semble s’apercevoir de ce que sont non666 et Courouve.


    • bobbygre bobbygre 14 janvier 2009 16:07

      En ce qui concerne le 11 septembre, le problème est similaire. Tout les éléments que j’ai avancé ont toujours été qualifié de version officielle donc de mensonge. Juste parce que cela n’allait pas dans le bon sens. Alors pareil. Je finis par traiter de con. Le débat n’est pas meilleur, mais exactement équivalent et surtout beaucoup plus court. Ce que je constate c’est que vous doutez très bien de ce qui est présenté dans un sens (officiel), mais jamais jamais de remise en cause de ce qui va dans l’autre sens.

      Ben, voyons. On a beau vous dire sur tous les tons et sous toutes les formes que ce n’est pas parce que l’on accepte pas la VO que de manière automatique, on adhère à la thèse antisémite, vous continuez à en être persuadé.
      Ne voyez-vous pas, Zalka, à quel point vous êtes prisonniers de vos schémas de pensée (binaire qui plus est) ?
      En ce qui me concerne, je concois totalement qu’un etre parfaitement raisonnable et intelligent puisse croire en la version officielle sans pour autant être un pro-impérialiste, un collabo ou un sioniste. Ce dernier possède sans doute des informations différentes des miennes qui l’amènenent à cette conclusion.
      Si ce dernier a vraiment reflechi sur le sujet et a des arguments à présenter, je suis friand de les entendre pour, peut-être, faire évoluer mon propre point de vue.

      De votre coté, il semblerait qu’il n’y ait nul place au doute. Toute personne qui croit en la conspiration est un antisémite (au mieux, un antisémite qui s’ignore). Et bien sûr, comme tout être suffisant, vous projetez chez les autres vos propres limitations et vous les pensez tout aussi arc-bouté sur leur "théorie" que vous sur la vôtre.
      Je ne nie pas que parmi les tenants de la théorie de la conspiration, il y ait effectivement des anti-sémites, et peut-être même d’ignobles antisémites qui n’ont que pour but de profiter de ce rassemblement de sceptiques pour recruter de nouvelles recrues ; mais ce que je vous reproche, c’est de ne voir QUE CEUX-LA comme si les autres n’existaient pas.

      Vous dites que les sceptiques non-antisemites existent mais sont rares. C’est faux. C’est juste que vous ne voulez voir que ceux-là.

      Chez les pro-israeliens d’aujourd’hui, vous serez d’accord pour dire qu’il y a sans doute d’immondes sionistes en train de feter au champagne, le bombardement sans pitié de ces arabes. Une minorité sans doute. Et la derive antisemite que nous vivons (totalement prévisible du reste) essaie de nous faire croire qu’il n’existe que CEUX-LA. Je ne les crois pas. Et je crois meme qu’en disant cela, on fabrique encore davantage de sionistes et on les enferme davantage dans leur certitude.

      Alors, SVP, cessez de pensez que tous les pro-palestiniens ou les sceptiques du 11 Septembre sont antisemites. En faisant cela, vous les fabriquez à la pelle et vous mettez en difficulté les gens raisonnables du camp d’en face. Ca n’est pas votre but n’est-ce pas ?





    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 17:20

      @ Shawford


      Le terme "Gaulois" a été utilisé un temps par les beurs pour désigner les Français de souche.

      Sinon la Gaule (Gallia) est un terme romain pour désigner un territoire administratif ressemblant à peu près à la France. Cela englobait plusieurs peuples, ancêtres des Français actuels entendus par non666 comme Gaulois. Cela donne une définition historique de la nationalité distinguant les nouveaux arrivants des autochtones.



    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 17:44

      Les Gaulois ne sont pas uniquement des Celtes. Par exemple les Francs sont des Germains, et les Basques...des Basques ! J’insiste, il s’agit bien d’un territoire administratif remontant au temps des Romains.


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 17:53

      Pour répondre à votre question je ne pense pas qu’une nation puisse exister en faisant l’impasse de l’histoire.


    • masuyer masuyer 14 janvier 2009 17:54

      Shawford,

      d’ailleurs, l’image des gaulois communes tient plus à Astérix qu’à la science. Et notre héritage "gaulois" n’est revendiqué que depuis Napoléon III, dans le cadre du développement des nationalismes européens. Selon les linguistes les débuts d’une civilisation celtique daterait ’environ 2500 ans avant JC. Les archéologues ne remontent pas si loin. Il semblerait que l’expansion de la civilisation celtique se soit fait sans modification profonds des peuplements pré-existants.


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 18:02

      J’ai déjà répondu et vous m’agressez.

      Gaulois = territoire administratif remontant au temps des Romains. Je n’ai pas exclu les juifs et vous partez sur vos grands chevaux.
      Des juifs Gaulois, wy not ?


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 18:04

      Je répondais à Shawford, bien nerveux.


    • non666 non666 14 janvier 2009 18:27

      Je suis ecoueré...

      3 de mes posts ont disparus alors que les soutiens d’israel continuent encore et encore leur diabolisation basique....

      Defendre le droit des peuples a disposer d’eux memes quand il s’agit des français , en france (chez eux ! ) est devenu interdit !
      Par contre , nous sommes priés d’etre à l’ecoute de ceux qui defendent, qui l’Algerie, qui l’israel, qui la palestine....

      Nous subissons le negationnisme de notre existence par ceux que nous avons "invité" chez nous.
       
      bravo zalka !
      je vois que vous vous etes spécialisé le travail maintenant.

      Finit le temps des lerma , frederic lyon et consorts.
      désormais avec le pseudo israel on defends bec et ongle la mère patrie en s’affichant clairement pour focaliser l’attention et avec le pseudo "zalka" , on joue les vertueux et les types tolerants et "anti-racistes".
      Qu’avox soit complice de ça montre qu’elle finira comme le figaro...

      Dans tous les posts , les solidarités etrniques transpirent....sauf la Notre qui est devenue illegale dans notre pays meme ?

      Qui croit que ce sont des français de toute origine qui assitent aux manifs pro-israeliennes ou pro-palestinienne ?
      meme la télé est en train de lacher le morceau.
      A l’assemblée, ce jour, les deputés ausi commencent a regarder le problème en face et cambadelis regretaient à la tribune les solidarités qui s’exprimaient .

      Qui croit encore au pacte republicain dans un pays ou les colons sont organisés par l’Etat en lobby (crif, CRCM) ?



    • Zalka Zalka 14 janvier 2009 18:39

      @non666 : vu le nombre de prises de bec que j’ai eu avec Lerma, Lyon ou Thierry Jacob, je crois pouvoir affirmer sans ambages que je ne défend pas Israël bec et ongles...

      Au contraire, je n’hésite jamais à rentrer dans le lard des idiots manichéen qui voit en Israël "les gentils" et dans la Palestine, "les méchants".

      @le type qui me répond sur le 11/9 : Parmi les théories complotistes, certaines sont antisémites, mais ce n’est pas systématique. Shawford par exemple ne soutient pas de théories antisémites sur le sujet, bien que je le qualifie volontier de complotistes. Contrairement à vous, je ne met pas mes contradicteurs tous dans le même sac.


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 19:05

      Et moi alors ? J’y ait droit à la norme ISO-911 ?

       smiley  smiley  smiley


    • masuyer masuyer 14 janvier 2009 19:28

      Visiblement l’histoire non mythifiée des Celtes ne rencontre que peu de succès. Tout comme l’intstrumentalisation de cette histoire par Napoléon le Petit, puis la III république dans le but de la construction du nationalisme.


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 19:47

      @ Shawford & Non666


      Ne perdons pas de vue le 911. Les comploteurs sont nos véritables ennemis, évitons de nous diviser.
      Nous avons en commun d’avoir découvert le pot aux roses et d’avoir fait tout notre possible pour tirer la sonnette d’alarme.


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 20:14

      Personne ne sait qui sont les comploteurs. Il n’empêche que non666 a ses raisons pour pointer du côté des sionistes, vous le savez autant que moi.
      Ne lui faisons donc pas de mauvais procès et discutons-en calmement. Il est vrai que nous avons longuement étudié la façon dont s’est déroulé le 911 mais avons peu échangé au sujet de l’ennemi. Il est peut être temps d’en parler.


    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 20:34

      A demain alors.


    • non666 non666 14 janvier 2009 21:39

      Vous etes sympa les gars de m’autoriser a parler , voir de me comprendre....

      TOUS les juifs ne sont pas responsables du 11/09 si c’est ce que vous vouliez me faire dire.
      MAIS , ils sont les seuls qui aient été ciblé par une officine du mosad pour les inciter a arriver en retard au boulot , ce jour là...
      je vous pointe la video qui a été passé sur avox-tv ou vous trouverez tout seuls ?

      Ils ont interet a binariser les reponses entre les "anti-semites" et les "pro-USA" car c’est la seule façon de faire passer leur dossier.
      L’entrée d’israel par la porte de derriere en Europe n’est pas une legende.
      La dissimulation de ces faits par les medias non plus.
      La version officielle du 11/09 ne tient pas la route.

      Tous les éléments du puzzle sont devant nous, il suffit d’avoir le courage de les assembler.
      A qui a profiter le 11/09 , in fine ?
      A qui profite le nettoiyage ethnique de gaza, le tronconnage de la cisjordanie ?
      A qui profite la negation de la France, des français comme peuple ?Comme dans une enquete criminelle, cherchez les mobiles et vous trouverez les coupables.




    • Cascabel Cascabel 14 janvier 2009 22:17

      @non666

      Désolé si je vous ait froissé, tel n’était pas le but (décidément ça crispe tout le monde ce sujet). Je envoie un lien et vous comprendrez en partie ce que j’en pense. Demain soir je reviens, je n’ai vraiment pas le temps maintenant.
      Merci pour votre exposé.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Secret_de_Polichinelle


    • appoline appoline 15 janvier 2009 14:01

      @ Sawford,
      Je n’ai pas à répondre pour les autres. Le terme "gaulois" vous gêne ? Il y a encore beaucoup de français de souche et nous sommes fiers de l’être. Que l’on bafoue la France, nous révulse car la France est un beau pays à divers points de vue.

      Il me répugne que des étrangers viennent régler leurs compte chez moi, au lieu de le faire chez eux. On ne règle pas les problèmes d’un pays en brandissant des banderoles à XX kilomètres du conflit, surtout en déversant des tonnes de haine, en se gardant bien de prendre le moindre risque. Nous avons acceuilli de nombreux étrangers qui ne respecte pas les valeurs de notre pays ; c’est injuste et malhonnête.


    • masuyer masuyer 15 janvier 2009 14:57

      Shaw, les Francs ne sont pas des Gaulois. Les premiers parlaient francique (langue germanique), les seconds une langue celtique (le gaulois à priori) smiley


    • Peepo 14 janvier 2009 11:18

      Trop facile...

      Majoritairement ceux qui manifestent manifestent contre la guerre, contre toutes les guerres, pas contre les juifs.


      • RogerTroutman RogerTroutman 14 janvier 2009 13:19

        Mais alors je vous repose la question : pourquoi ne se mobilisent-ils pas contre les autres guerres ? Pourquoi n’y a-t-il personne pour brûler le drapeau du Soudan, de la Russie ou de la Chine ?


      • Philou017 Philou017 14 janvier 2009 17:04

        "Mais alors je vous repose la question : pourquoi ne se mobilisent-ils pas contre les autres guerres ? Pourquoi n’y a-t-il personne pour brûler le drapeau du Soudan, de la Russie ou de la Chine ?"

        Je vais tenter de répondre à cette question, même si elle ne m’est pas adressée.

        Pourquoi les gens en viennent-ils à detester Israel ? Parce que

        - Israel est clairement cent fois plus fort que n’importe lequel de ses voisins

        - Israel profite de sa force sans vergogne pour écraser ceux qui s’opposent à lui, comme on l’a vu lors de l’écrasement récent du Liban sous les bombes

        - Israel dispose du soutien quasi inconditionnel des USA, puissance mondiale dominante, qui fournit armes, soutiens divers y compris financiers

        - les exactions d’Israel contre les palestiniens se répetent depuis des années. elles sont cent fois plus nombreuses que l’inverse

        - Israel n’a respecté aucune résolution de l’ONU depuis des années et des années

        - Israel qui est en position de force ne fait strictement rien pour amener la paix

        - Israel a profité de la guerre en Irak pour écraser un opposant la aussi avec le plus grand cynisme.

        Cette lutte qu’on finit par croire éternelle entre le géant Israélien et le poucet Palestinien ne peut qu’amener la réprobation et le dégout, spécialement chez des personnes d’origine arabe.

        Vous vous inquiétez de dérives anti-sémites. Vous avez raison. Mais vous devez vous rendre compte que cette tres sale guerre à tout point de vue ne peut qu’amener ce genre de dérive et raviver certains extrémismes. L’écrasement constant du peuple Palestinien ne peut que ramener un certain anti-sémitisme au premier rang, même s’il ne faut pas l’exagérer.

        L’attitude de la diaspora Juive est tres dommageable. En se rangeant systématiquement derriere un pays qui se livre aux pires guerres "préventives", punit à cent contre un, affame une population par blocus et raréfaction de l’eau, et bien d’autres choses, elle se décridibilise et perd tout sentiment de sympathie.

        Elle se grandirait en déclarant fermement et fortement son opposition à la politique d’Israel, en dénoncant la guerre incessante, l’usage aveugle d’un arsenal de haut niveau.
        Le souvenir de la SHOAH amene cette communauté à adopter un repli communautaire qui finalement porte tort à Israel et à son image.

        Je regrette d’autre part que vous n’évoquiez pas le racisme anti-arabe souvent présent chez les supporters inconditionnels d’Israel. Si vous voulez être objectif, ne soyez pas unilatéral.

        Cette guerre attise la haine, le racisme, le fanatisme. C’est elle qu’il faut hair et non pas ses résultats.


      • Alpo47 Alpo47 14 janvier 2009 11:21

        De "l’art et la manière de détourner l’attention"...
        Quiconque donc est outré, atterré, humainement scandalisé... par le massacre de civils palestiniens, est donc antisémite... Le mot qui doit mettre fin à tout débat est lâché ....
        Silence dans les rangs... Laissez nous continuer notre travail de" pacification" en paix.
        Je ne suis pas certain que l’auteur ait gain de cause. Les yeux s’ouvrent, les faits sont là, terrifiants .. la vérité apparait au vu du monde entier.... Il est bien trop tard pour ce genre de propagande.


        • Zalka Zalka 14 janvier 2009 11:52

          Si vous aviez les capacités de comprendre un texte, vous auriez remarqué que l’auteur précise très clairement qu’il ne souhaite pas discuter de l’opération en cours. Vous auriez même pu deviner grâce aux termes qu’il emploie, qu’il ne trouve peut être pas légitime le millier de mort palestiniens.

          Il ne s’attaque qu’à une chose : ceux qui se servent des souffrances palestiniennes pour assouvir leurs haines des juifs. Et cela ne concerne en aucun cas la totalité des gens qui condamnent cette offensive. Il met en évdence leur existence en reprenant les propos outranciers qui ont été entendus, ou les agressions qui ont été commises et qui ne se justifient en aucun cas.


        • Alpo47 Alpo47 14 janvier 2009 12:16

          Et si vous aviez la capacité de comprendre au delà des mots, ou prendre du recul, vous saisiriez que l’auteur cherche à montrer sous un jour très dévalorisant les opposants à la politique israelienne, histoire d’oter toute crédibilité, en même temps, à leur message, qui est d’abord : "Halte au massacre de population civile".

          Que ces manifestations donnent lieu à des débordements, est regrettable, sinon condamnable, pourtant compréhensible, au vu de ce qui se passe au proche orient, très chargé émotionnellement.

          Puis je souhaiter qu’une éventuelle réponse de votre part, ne soit pas dénigrante ou insultante ?


        • Zalka Zalka 14 janvier 2009 13:12

          Ah ? Donc, vous pardonnez les débordements en raison de ce qu’il se passe à Gaza ?
          Si je suis votre raisonnement, vous devez certainement pardonnez à Tsahal en raison de ce qui se passe à Sderot ?

          Par ailleurs, je cesserai d’être insultant quand vous n’insulterez plus l’auteur en déformant de manière inadmissible ses propos. Je suppose que vous comprendrez également ces débordement de mes propos étant donné votre usage intensif de malhonnêteté intellectuelle.


        • MarcDS MarcDS 14 janvier 2009 13:16

          L’auteur précise qu’il ne souhaite pas discuter de l’opération en cours, mais il parsème son texte de réflexions orientées on ne peut plus clairement. J’en cite deux pour exemple :

          "...de la légitimité qu’a Israël à protéger ses frontières et de celle qu’ont les Gazaouis à ne pas payer les pots cassés à la place du Hamas". Traduction : Israël est légitimement en droit de protéger les frontières qu’il s’est fixé unilatéralement, au mépris des conventions onusiennes, tandis que le Hamas prend sa population en otage.
          "...d’une guerre, entre une armée régulière et une organisation terroriste ayant fait 900 morts". Traduction : il n’y en a pas, cette phrase est tout simplement
          malhonnête. D’abord parce qu’elle parle d’une guerre, ce qui supposerait que le Hamas soit lui aussi une armée régulière, ensuite parce qu’elle précise que le Hamas a fait 900 morts sans donner la même précision en ce qui concerne Tsahal. Y aurait-il des bonnes et des mauvaises victimes, selon qu’elles soient tuées par une armée ou non ?

          Après ça, que l’auteur ne vienne pas prétendre que son point de vue sur la teneur des manifestations est impartial.


        • RogerTroutman RogerTroutman 14 janvier 2009 13:23

          Vous m’avez très mal lu. Je ne cautionne absolument pas la guerre qui a lieu en ce moment à Gaza, je ne prends parti ni pour Israël, ni pour le Hamas. L’un défend ses frontières et son droit à habiter ses terres ancestrales, l’autre défend les terres qui lui ont été prises par la décision de la Grande Bretagne.
          Ce que je dénonce c’est la mobilisation contre une guerre quand des Juifs y sont impliqués, et le silence radio quand l’attaquant est un pays ou un régime arabe.
          Dans ces manifestations il y avait peut être des gens de bonne foi, mais ils ont été submergés par des antisémites qui n’ont rien à faire de la mort d’enfants à Gaza, mais qui voulaient juste hurler leur haine en public.


        • Zalka Zalka 14 janvier 2009 13:25

          Interprétation subjective à sens unique.

          La partie "la population peut légitimement ne pas avoir à payer les pots cassés du Hamas" peut parfaitement être compris comme "une offensive à outrance au mépris du nombre de victime civile n’est pas légitime".

          De mon point de vue, votre traduction est aussi valable que la mienne, mais en l’absence de précision, je ne jette pas la pierre à l’auteur, car il est possible qu’il ne juge pas les bombardements légitimes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

RogerTroutman

RogerTroutman
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès