Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage et adoption pour tous : la France est-elle vraiment laïque (...)

Mariage et adoption pour tous : la France est-elle vraiment laïque ?

Depuis 1905, la France a une loi imposant la séparation des Églises et de l'État, interdisant à l'État de reconnaître ou de financer la moindre religion. La loi de 1905 définit clairement le principe de la non-intervention du gouvernement dans la sphère religieuse et la non-intervention de la religion dans le gouvernement.

Lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle, François Hollande avait promis de défendre et de promouvoir la laïcité. Dans son engagement 46, il proposait d’inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution en insérant, à l’article 1er, un deuxième alinéa ainsi rédigé : La République assure la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et respecte la séparation des Eglises et de l’Etat, conformément au titre premier de la loi de 1905, sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle.

En ce qui concerne l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe, on peut se poser des questions légitimes sur cette séparation des Eglises et de l’Etat. Pourquoi Christiane Taubira, ministre de la Justice, est-elle en concertation avec les représentants des religions ? Rappelons qu’il s’agit du mariage civil, le seul légalement reconnu en France, et de l’homoparentalité. Sujets qui, selon le bon sens, ne devraient pas concerner les religions.

Dans une interview accordée au quotidien Vosges Matin, samedi, Monseigneur André Lacrampe (Non, ce n’est pas une blague, c’est vraiment son nom…), Archevêque de Besançon, confirme que le gouvernement est bien en concertation avec les responsables des religions. Il va plus loin dans ses propos car il prétend que l’Eglise catholique intervient au nom de « l’homme et de la société » : Il y a, à ce jour, une concertation entre le ministère de la Justice, les associations concernées, les représentants des religions, dont la Conférence des Evêques. Dans l’opinion publique, ce débat existe déjà, largement entretenu par les médias. Mais je considère que l’enjeu d’une telle réforme demande un débat plus large et certainement plus long en nous inspirant, par exemple, du modèle de la réflexion menée à propos de la révision des lois bioéthiques. Evêques, nous n’intervenons pas seulement au nom de la foi chrétienne et pour les catholiques, mais au nom de l’homme et de société. Le couple homme-femme, la cellule familiale structure la société. Il me paraît donc nécessaire d’ouvrir un large débat de société pour que puissent s’exprimer les divers arguments qui éclaireront les consciences et prépareront les choix. J’attends, comme bien d’autres, de disposer de plus amples éléments constitutifs de ce projet de loi qui doit contribuer à améliorer la qualité du « vivre ensemble ».

Le reste de l’entretien reprend tous les « arguments » déjà maintes fois répétés, comme des litanies, par les nombreux religieux qui ont déjà pris la parole sur ce sujet. Il n’apporte rien de nouveau. L’Eglise continue de mener des combats d’arrière-garde. Le cardinal Carlo Maria Martini, décédé il y a peu, et qui était considéré comme un progressiste avait dit : « L’Eglise est en retard de 200 ans ». L’actualité récente lui donne raison.

Dans un pays laïc comme la France, la question se pose : le gouvernement doit-il prendre l’avis des responsables religieux avant de légiférer sur des questions sociétales ? Et surtout, doit-il en tenir compte ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • eric 26 septembre 2012 10:22

    Ce projet de loi est évidemment une entorse à la laïcité. Il est fondé sur une croyance parfaitement irrationnelle et non démontrée scientifiquement. La stricte équivalence entre homosexualité et hétérosexualité. Or, on n’en sait rien. On en sait même pas si l’homosexualité est liée à une insuffisance d’hormone mâle entre les 6 eme et 8 eme mois de la gestation, à une confusion dans les rôles parentaux pendant l’éducation, à un libre choix fait par chacun, avant, pendant ou après sa puberté, à une pression sociale, à des rencontres voir a toutes ces causes à la fois ou à aucune. Pourtant, on part du principe qu’il y a une égalité de fait pour demander une égalité de droit.
    Au passage, on refuse l’idée qu’ils puisse y avoir une spécificité à l’expérience homosexuelle. On exige des homos qu’ils puissent se conformer à l’expérience dominante hétérosexuelle. Ce refus de la différence est également en soi assez inquiétant.
    C’est donc sur la base d’une croyance irrationnelle qu’on veut imposer aux consciences l’idée d’une identité entre homosexualité et hétérosexualité.


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 26 septembre 2012 10:26

      Il est en effet parfaitement contraire à la laïcité de consulter directement les représentants des religions, et ceci d’autant plus qu’il existe un Comité Consultatif National d’ Éthique dans lequel figurent déjà « 5 personnalités appartenant aux « principales familles philosophiques et spirituelles » (courants philosophiques et religions catholique, protestante, juive et musulmane) »



      • Talion Talion 26 septembre 2012 12:36

        J’ai moinsé ton message, mais maintenant que j’y réfléchi je crois qu’en fait tu n’as pas tout à fait tord... J’ai peut-être été un peu rapide dans mon jugement... Navré.

        J’ai beau être catholique, je dois tout de même admettre que ce n’est effectivement pas le rôle des ministres de consulter ou recevoir directement les représentants d’un culte vu que la constitution ne reconnait l’existence d’aucune communauté au sein de la république.


      • tikhomir 26 septembre 2012 10:34

        La France n’est pas un pays laïc, ce serait bien une nouveauté, on n’a pas séparé la franc-maçonnerie de l’État.

        D’ailleurs, je tiens à signaler que la loi 1905 est anti-chrétienne car il n’y a que les chrétiens qui se reconnaissent dans le terme « Église ». Sur le principe, elle ne concerne donc que le christianisme dans sa terminologie et se retrouve donc discriminatoire.

        Un autre point, vu que la laïcité devient une religion maintenant, il faudrait séparer la laïcité de l’État (ah non, ça ne concerne que les chrétiens smiley.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 septembre 2012 10:46

          Mmm la garde des sceaux est aussi ministre des cultes. Oui, ce poste existe toujours malgré la loi de 1905 car il faut bien garder une interface officielle avec le monde religieux, pas vrai ?


          Donc, ce n’est ni choquant, ni contraire à la laicité de voir une ministre parler aux religieux. Après tout, la loi edifie une règle de non-ingérence mutuelle, pas d’hostilité ou de rivalité. Et les lois de la République garantissent la libre exécution des cultes, sous certaines réserves. Pas leur interdiction.

          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 10:50

            @ Mmarvinbear

            C’est le ministre de l’Intérieur qui a la charge des cultes.

            Oui on peut demander l’avis des responsables religieux, c’est un fait. Mais doit-on se laisser influencer par eux ?

             


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 septembre 2012 10:56

              Qui a dit qu’ils se laissaient influencer ? Le rôle d’un ministre est aussi d’éduquer et d’échanger avec ses interlocuteurs.


              Que l’on soit d’accord ou pas, un homme ou une femme aura toujours à subir de l’influence de la part du monde religieux, qu’il soit ministre ou pas. Ce qui compte, c’est que le ministre tranche en dernier lieu, et non pas le curé. Lui fera ce qu’il pense être son devoir, à savoir s’opposer.

              La ministre devra répondre et justifier de sa position face à tous les français. Son opposant y compris.

              Quand à la proposition de Hollande d’intégrer dans la constitution le particularisme alsacien-mosellan, je ne pense pas que cela puisse se faire. Je doute que le CC valide un article instituant une violation du principe d’uniformité des lois sur le territoire.

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 septembre 2012 11:00

              C’est le ministre d’ l ’Intérieur, en effet.


              Bah, avec de la chance, le religieux en question sera un Rom et Manu saura quoi en faire... (^^)


            • tikhomir 26 septembre 2012 11:01

              « Oui on peut demander l’avis des responsables religieux, c’est un fait. Mais doit-on se laisser influencer par eux ? »

              Alors la question se pose : pourquoi leur demander leur avis si c’est pour ne pas en tenir compte ?


            • Talion Talion 26 septembre 2012 12:20

              « Le rôle d’un ministre est aussi d’éduquer... »

              Le rôle des membres du gouvernement et des représentants du peuple n’est en aucune façon d’éduquer qui que ce soit.

              Leur rôle est d’écouter le peuple et de lui obéir au pied de la lettre !... Pas de tenter de l’éduquer et encore moins de tenter d’infléchir les mentalités !

              Le peuple est assez grand pour s’en charger tout seul sans avoir à souffrir les interférences d’aspirants autocrates ou autres grands argentiers nostalgiques du fascisme et pour qui la souveraineté des peuples est une nuisance...

              Nous n’élisons pas des chaperons mais des SERVITEURS !


            • Vieux Sachem 26 septembre 2012 10:52

              Vouloir aligner l’homosexualité sur l’hétérosexualité est une lubie que rien ne justifie : les homosexuels ne pensent qu’à eux et ont un raisonnement égoïste ; les familles hétérosexuelles ont, elles, une mission officielle : assurer la natalité dans le pays. Qu’on accorde un droit « d’UNION OFFICIELLE » aux homosexuels est normal ; qu’on crée un mariage bivalent est une absurdité.

              Il ne faut pas céder à ce lobby anti-social : ce serait de la décadence !

              • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 septembre 2012 10:59

                Vous êtes donc d’accord pour refuser le mariage aux couples de vieux ?


                Vous savez, ceux qu’on trouve dans la rubrique « age d’or » des journaux, quand on apprends que Lucette, 89 ans, a épousé Robert, 85 ans dans la salle commune de la maison de retraite « le gai mouroir ».

                Parce que pour eux, j’ai beau faire preuve d’imagination, je vois pas comment ils pourraient accomplir leur « mission officielle »...

              • Vieux Sachem 26 septembre 2012 17:49

                Avec les progrès de la science, on ne sait jamais ! Jaloux !


              • Yves Dornet 26 septembre 2012 10:58

                @Giuseppe Di Bella

                oui à l’accompagnement dans la dignité d’un mourant

                oui au mariage homosexuel,

                oui à l’adoption

                mêmes droits mêmes devoirs.

                personne n’impose aux croyants l’une ou l’autre de ces mesures.


                • Leviathan Leviathan 26 septembre 2012 12:00

                  Pour en savoir plus sur la communauté homosexuel, visionnez :
                  - l’émission « Enquête exclusive » de M6 dans le quartier du Marais, le « Sodome et Gomorrhe Parisien »...
                  http://www.dailymotion.com/video/xtv9hs_enquete-exclusive-quartier-chic-et-nuits-chaudes-les-secrets-du-marais-p1-2_news


                  • Ornithorynque Ornithorynque 26 septembre 2012 14:26

                    - Les associations familiales laiques n’ont pas été consultées.
                    - Les associations d’aide a l’adoption n’ont pas été consultées
                    - les fédérations de pédopsychiatres et pédopsychologues n’ont pas été consultées
                    - Les sociologues et les anthropologues n’ont pas été consultés.

                    En fait seules les associations militantesLGBT ont été consultées par le ministre.

                    Combien de militants ? on ne sait pas.
                    combien d’adhérents ? on ne sait pas ;

                    Il s’agit d’un coup d’état associatif, avec un très fort relais médiatique...

                    Quant à l’Eglise, moi, j’aime bien quant elle s’occupe de la société : qui, par exemple au hasard, a publié « mit brennender sorge » (l’encyclique qui condamne en allemand, le suprématisme racial) ,en 1937 ?

                    C’est l’Eglise.

                    Alors ne lui reprochez pas de s’occuper de la société !


                    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 14:42

                      Je ne reconnais aucune légitimité de la part des associations LGBT qui ne représentent bien souvent que le microcosme des bobos friqués du Marais. Il y a une vie hors de Paris !

                      Je vis en province, dans un quartier populaire. Les associations LGBT se soucient-elles des gays et des lesbiennes de province ? Pas le moindre du monde ! Pour elles, hors de Paris point de salut !


                      • Talion Talion 26 septembre 2012 14:46

                        Pour une fois nous sommes d’accord...


                      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 14:50

                        Oui sur ce point, nous somme d’accord.

                        Je ne suis pas l’un de ces bobos friqués de gauche qui ne jurent que par Têtu, ce magazine sensé représenter les personnes LGBT ! Et je ne suis pas le seul à partager cet avis !

                        Le mariage et l’adoption ne me concernent pas. Seule m’intéresse l’égalité.

                         


                      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 15:30

                        Du bon sens ? Je l’ai dit depuis le début que je ne vivais pas dans le Marais et je j’étais loin de partager la vision de certaines associations LGBT. Je suis militant pour les droits LGBT mais sans appartenir à aucune de ces associations.


                      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 15:33

                        J’attache juste de l’importance à l’égalité. Le fait que les gays et les lesbiennes veulent le mariage et l’adoption est un pas vers cette égalité.


                      • tf1Goupie 26 septembre 2012 14:50

                        au début je trouvais votre combat positif, Giuseppe.

                        Mais à force de vous défouler sur les croyants vous finissez par être juste insupportable.

                        Si vous détestez les communautés religieuses vous ne serez alors pas surpris que certains détestent votre communauté


                        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 14:52

                          Je ne suis membre d’aucune communauté ! Et pour ma part, je n’aime pas non plus le communautarisme tel qu’il est pratiqué dans le Marais !


                        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 14:53

                          Et les religieux à force de se défouler sur les personnes LGBT deviennent également insupportables !

                           


                        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 15:08

                          Mais il n’y a pas que les chrétiens qui sont à blâmer. Je mets toutes les religions sur le même pied d’égalité.


                        • tf1Goupie 26 septembre 2012 15:20

                          En plus tu es malhonnête : la communauté homosexuelle existe, t’en es-tu rendu compte ?
                          Mais appartenir à une communauté n’entraine pas forcément le communautarisme.
                          Auparavant tu te signalais comme militant LGBT dans ton profil Avox, mais tu l’as peut-être retiré pour une bonne raison.

                          Je ne suis ni croyant, ni homo, donc je renvoie les deux dos à dos.
                          par contre quand ces communautés me prennent la tête avec leurs revendications qui ne me concernent pas il m’arrive de leur dire assez clairement d’aller se faire foutre.

                          Autrement dit je n’ai rien contre ces communautés sauf quand elles finissent par me saouler et me transformer en ennemi


                        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 15:23

                          Le tutoiement je ne supporte pas ! Et vos réflexions, vous pouvez vous les garder !


                        • anty 26 septembre 2012 16:26

                          Pourtant la plupart des religions rejette l’homosexualité depuis la nuit des temps bien que d’origine différente

                          Il faut voir ici une sagesse que nous savons pas préserver ?

                        • EricB 29 septembre 2012 10:14

                          Giuseppe, je ne crois pas qu’il y ait véritablement de communautarisme gay dans le Marais. Parle-t-on de « communautarisme hetero » à Pigalle ? Le Marais n’est que la partie visible est « publique » de l’iceberg, le lieu où les homos peuvent sans (trop de) risques sortir en boite et bars, tout comme les heteros peuvent sortir en bars et boites à peu prés partout ailleurs....

                          Il y aurait un « communautarisme gay » parce que les homos ont des boites ou des bars où ils aiment sortir « entre eux » et se rencontrer, sans avoir à subir railleries, remarques désobligeantes, quand ce ne sont pas des coups ? Parce que les heteros n’ont pas de boites et de bars où ils aiment sortir entre eux et se rencontrer ? Il ne vient pourtant à personne l’idée de parler de « communautarisme hétéro »....

                          Par ailleurs même dans le Marais, la majorité des habitants est trés loin d’être homo, et les homos qui y viennent pour sortir n’y habitent pas, pour la plupart.

                          Mais bon, les préjugés et les images d’Epinal ont la vie dure... C’est juste dommage que vous y apportiez votre crédit.


                        • Ornithorynque Ornithorynque 26 septembre 2012 14:58

                          Giuseppe,

                          Si vous accusez tous ceux qui émettent une opinion différente à la votre de « se défouler », vous avez une curieuse conception du débat !

                          Bon puisque vous ne répondez pas sur le fond : absence totale de consultation), je vous envoie un peu d’argumentation non confessionnelle dans psychologies il y a quelques années.

                          avec une analyse intéressante de votre contresens sur la question de l’égalité : les Hommes sont égaux, les couples, non.


                          • hans 26 septembre 2012 17:55

                            Merci Giusesepe, mdr dès que vous repliez , apparait un nouveau , bref merci pour tous ces articles dans lesquels apparaissent certains habitués sous un jour nouveau....


                          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 18:07

                            @ Hans

                            Merci pour votre commentaire. Je n’ai pas l’habitude de replier. Mais parfois c’est nécessaire lorsque les propos dépassent les bornes.

                             


                          • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 15:03

                            Je ne suis pas membre du gouvernement et je ne peux pas répondre à vos questions.

                            Mais je pense qu’un projet de loi se fait en concertation avec tous les professionnels concernés.

                            La psychologie, la psychiatrie n’étant pas des siences exactes, je vais me passer de tout commentaire à ce sujet.


                            • oberkampf71 oberkampf71 26 septembre 2012 16:57

                              En France, les mots « mère » et « père » vont bientôt être remplacés par le mot « parents » dans les documents officiels, tandis que pour les personnes mariées, on ne parlera plus du « mari » et de la « femme », mais des « époux ». La mesure fait partie d’un avant-projet de loi sur le mariage du gouvernement du président François Hollande pour légaliser le mariage homosexuel.

                              http://www.express.be/joker/fr/world/la-france-supprime-les-mots-mari-femme-pere-et-mre-de-ses-documents-officiels/177706.htm

                              Voila Giuseppe !! smiley

                              Je n’irai pas jusqu’a dire que l’homosexualite, c’est comme la dette...


                              • tikhomir 26 septembre 2012 17:29

                                Moi j’irais bien jusqu’à dire que ces changements dont vous parlez sont de l’hétérophobie, mais bon, ça va, c’est légal ça smiley


                              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 26 septembre 2012 18:10

                                @ oberkampf71

                                Oui je connais le pré-projet de loi, qui n’est en réalité que pour l’instant qu’un brouillon... 

                                @ tikhomir

                                Vous vous êtes déjà fait insulter de sale hétéro ? Non, je ne pense pas !


                                • anty 26 septembre 2012 18:20

                                  Le mariage homo et l’adoption des enfants est une insulte pour tout hétéro qui se respecte


                                • tikhomir 26 septembre 2012 18:43

                                  Fut un temps, je traînais pas mal dans ce qu’on appelle « le milieu » et l’hétérophobie est bien présente et généralisée. Ça va du cliché de l’hétéro viril à « convertir » (le challenge fait fantasmer) aux hurlements contre « l’envahisseur » hétéro.
                                  La « conversion » dont je parle est déjà la marque de l’hétérophobie : si on dit qu’il faut que les personnes homosexuelles changent alors là, ça hurle mais l’inverse, non.
                                  Je vous l’accorde « le milieu », ce n’est pas spécialement une référence, néanmoins, c’est la partie visible... Malheureusement.

                                  On le voit dans les actes politiques maintenant comme la suppression de « père » et « mère », « mari » et « femme » qui est aussi une mesure hétérophobe.

                                  Ce ne sont que quelques exemples parmi de nombreux.

                                  Ceci dit, hors milieu au quotidien, ça va à peu près pour le moment.


                                • jjwaDal jjwaDal 26 septembre 2012 18:58

                                  On sait avec une forte probabilité depuis le début des années 90 que l’homosexualité est à la base une anomalie dans le développement normal du cerveau humain dû à des facteurs exogènes pour l’essentiel pendant une période précise ou se fait notre orientation sexuelle basique par sexation d’une partie de notre cerveau. On l’a montré chez les petits mammifères et si dans le détail notre sexualité est plus complexe à la base la pulsion est la même.
                                  Ce trouble du développement du cerveau ne doit pas les priver des droits élémentaires que nous accordons à la personne humaine et Miss Savino a défendu éloquamment par ex l’idée d’un droit identique de cette communauté au mariage civil pour protéger le conjoint comme il l’est chez un couple normal.
                                  Cette demande semble assez équitable, elle ne peut cependant occulter que l’enfant orphelin à un droit fondamental à un couple de substitution pour l’aider à se développer et choisir un couple déviant de la norme quand de nombreux couples hétéros sont concrètement privés d’enfant et même d’adoption serait un choix pour le bien des adultes et non celui prévisible de l’enfant.


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 26 septembre 2012 19:21

                                    les lois sont dangereuses quand elles retardent sur les moeurs .Elles le sont davantage
                                    lorsqu’elles se melent de les preceder
                                    memoires d’Hadrien
                                    .
                                    Jouissez de votre prochain triomphe ,
                                    votre communauté et ses lobyistes vont recevoir leur salaire de la part des socialistes , la majorité invisible et baillonnée de ce sol vas devoir admettre nolens volens vos elucubrations,un homme de votre culture sait que si l’histoire ne repasse pas les plats , le fléau de la balance revient dans la « gueule » de celui qui la mit en branle .Quand viendra l’immense jacquerie des peuples d’europe votre communautarisme intransigeant et destructeur sera assimilé au camps des descontructeur de nation de peuple et de société ! A l’heure de la rétribution il sera compté à chacun son dus .
                                    Asinus : ne varietur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès