Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage gay et homoparentalité : l’idée du référendum définitivement (...)

Mariage gay et homoparentalité : l’idée du référendum définitivement écartée

Depuis quelques mois, les opposants au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe réclament, à cor et à cri, le recours au référendum sur cette réforme. Tous les spécialistes en droit constitutionnel sont unanimes : la Constitution française, ainsi que la législation en vigueur, ne permettent pas le recours à ce type de consultation nationale pour ces questions. La France a connu de nombreux débats de société et c’est toujours le Parlement qui a tranché. Aucune raison de créer une exception.

La garde des Sceaux, Christiane Taubira a dévoilé, mardi, les grandes lignes du projet de loi au journal « la Croix ». Celui-ci sera bien présenté fin octobre en Conseil des ministres. Il est conforme à l’engagement qui avait été tenu par François Hollande, lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle. Un seul petit bémol pour le moment : l’exclusion des couples lesbiens au recours à la procréation médicalement assistée (PMA), alors que François Hollande y était favorable. Mais ce n’est qu’un projet et il peut encore évoluer. En ce qui concerne la gestation pour autrui (GPA), elle n’est pas non plus prévue. D’ailleurs, pour que les choses soient claires il n’y en avait jamais été question. Ainsi, les nombreux débats contre l’exploitation du ventre de certaines femmes défavorisées n’avaient pas raison d’être… Mais c’était tellement tentant pour les opposants à l’égalité de s’engouffrer dans cette brèche !

Dès cette annonce, la dame patronnesse bigote Christine Boutin, présidente du Parti Chrétien Démocrate (PCD), a réclamé à nouveau un référendum, comme elle l’avait déjà fait au mois d'août, juste après l’Assomption où l’Eglise catholique avait appelé à prier pour la France et contre le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe. Sur Europe 1, l’opposante acharnée au PACS en 1998, dont Lionel Jospin, Premier ministre à l’époque, avait tenu à la remettre à sa place dans l’hémicycle, a déclaré : « J'ai sollicité auprès du Premier ministre une audience pour l'organisation d'un référendum sur ce texte pour trois raisons : c'est l'intérêt du gouvernement qui est favorable à une démocratie participative, c'est l'intérêt des Français qui pourraient chacun prendre leur responsabilité (...) et c'est enfin l'intérêt pour la paix sociale et civile. » Condamnée à l’anonymat depuis son échec aux législatives, elle retrouve la lumières des projecteurs dans un combat qui lui est cher depuis de nombreuses années : celui contre l’égalité des homosexuels. Mais bien entendu, elle n’a rien contre l’homosexualité car elle a même des amis homosexuels… Elle est comme Nadine Morano qui n’est pas raciste puisqu’elle a « une amie tchadienne, donc plus noire qu’une Arabe. » Des arguments chocs et convaincants dont l’inspiration provient certainement du personnage d’Adolf-Benito Landru, créé par Thierry Le Luron dans les années 80, qui disait : « Je ne suis pas raciste : mon chien est noir ! »…

Aussitôt, Najat Vallaud-Belkacem, Porte-parole du gouvernement, a écarté l’idée du recours au référendum. « D'une certaine façon, le référendum a déjà eu lieu il y a quatre mois, au moment de la campagne présidentielle » réplique-t-telle, en ajoutant : « Est-ce que nous avons caché notre volonté de vouloir autoriser le mariage pour tous et le droit à l'adoption ? Non, au contraire, nous l'avons mis en avant. »

Non ce n’est pas une réforme destinée à « détourner du débat économique et social », comme l’a prétendu Camille Bedin, secrétaire nationale de l’UMP. D’ailleurs Roselyne Bachelot, lors de son passage sur Europe 1, jeudi, a déclaré : « Je dis à mon camp : ne pensez pas une campagne de retard. Déjà sur le PACS, ça s’est passé et tout le monde y est rallié. Ne faites pas la même chose sur le mariage gay. Notre famille est une famille libérale qui a toujours défendu les droits des individus. Le mariage gay fait partie de ces causes de liberté et d’égalité. » Puisse son appel être entendu par l’UMP dont l’unité semble être de plus en plus fragile, avec la « guerre des chefs » qui s’annonce déjà bien dévastatrice.

De son côté, l’Église catholique semble avoir mis de l’eau dans son vin, au lieu de jeter l’huile sur le feu. Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France a déclaré : « Si la République change la loi, nous observerons la loi », tout en caressant l’espoir que le gouvernement puisse changer d’avis sur certains points, en ajoutant : « Les contacts que nous avons notamment avec Mme Taubira peuvent être de nature à infléchir le contenu de ce projet de loi. »

Nous l’aurons bien compris, le recours au référendum est totalement écarté. La fermeté du gouvernement ne fait aucun doute sur ce point. Ainsi, le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe verra bien le jour dans les prochains mois. Et ce ne sont pas les campagnes nauséabondes de mouvements intégristes comme Civitas qui y changeront quelque chose. La loi n’est pas figée dans le marbre, elle doit évoluer avec la société.


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • jean 14 septembre 2012 09:52

    Oui Giuseppe, mais cela ne me rejouit pas, car au delà de ce referendum particulier, c’est clairement toute idée de referendum qui est définitivement écartée


    • Chiitedeservice subcommandante 14 septembre 2012 13:27

      En 2005 ils ont violé notre référendum, c’est pas maintenant qu’ils vont jouer les démocrates. En plus quand on voit les dégénérés au gouvernement, franchement...


    • Aldous Aldous 14 septembre 2012 13:29

      Ca me fait rigoler ces grand démocrates qui nous pondent des articles truffés d’arguments pour nous expliquer à quel point c’est démocratique de ne pas faire de référendums.


      Après le contournement de celui sur le traité constitutionnel, ils feraient mieux de se cacher de honte.

    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:33

      Il fallait vous plaindre, le moment venu, à Sarkozy lorsqu’il a trahi sa promesse sur le référendum d’initiative populaire en 2008 !


    • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:39

      subcommandante
      "En 2005 ils ont violé notre référendum, c’est pas maintenant qu’ils vont jouer les démocrates. En plus quand on voit les dégénérés au gouvernement, franchement"

      C’est sur que lorsqu’on voit votre inculture politique , on se demande si la démocratie participative est bien la meilleure solution.


    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:44

      C’est vrai, le gouvernement était beaucoup mieux sous Chirac et Sarkozy, j’avais oublié !


    • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2012 20:26

      Force est d’admettre que l’extraordinaire effondrement de notre société coïncide parfaitement avec la montée du lobby homosexuel. Comme si la Bible avait complètement raison. Une pluie de souffre et de feu va-t-il nous tomber dessus ? smiley


    • Chiitedeservice subcommandante 15 septembre 2012 10:06

      C’est sur que lorsqu’on voit votre inculture politique , on se demande si la démocratie participative est bien la meilleure solution.


      —>Quel argumentation ! smiley
      Tu te rappels pas que le peuple avait voté non, et que Sarkozy nous l’a glissé en douce ? zut t’y connais pas grand chose en fait, mais tu te donnes des airs de ’connaisseurs’.

    • Romain Desbois 15 septembre 2012 15:06

      subcommandante

      tu ne te rappelles pas que Sarko l’avait annoncé et que les électeurs l’ont choisi en 2007 ?

      Que les abstentionnistes s’en mordent les doigts.


    • YVAN BACHAUD 15 septembre 2012 17:45

      Un référendum d’initiative citoyenne devrait pouvoir être demandé en TOUTES MATIÈRES car la capacité du peuple ne se borne pas.

      Et notamment sur chaque évolution des traités européens.
      Il n’y a pas de démocratie sans référendum d’initiative citoyenne
      www.ric-france.fr&nbsp ;&nbsp ; signez la pétition !


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 12:28

      Nous avons librement voté pour élire les députés actuels. Ceux qui ne se sont pas déplacés n’ont pas leur mot à dire car ils ont CHOISI de ne pas s’exprimer.


      C’est aussi cela, la démocratie. Le libre choix de ne pas choisir mais dans ce cas, l’abstentionniste perd le droit de dénigrer le choix des autres.

    • BlackMatter 14 septembre 2012 12:50

      Nous sommes sous un régime parlementaire représentatif. Les gens ont voté pour une majorité il y a à peine 3 mois. Je ne comprends donc pas votre remarque.


    • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:41

      oui c’est même pire. Car dans notre système, s’abstenir c’est voter pour le gagnant. (c’est permettre au gagnant de gagner)


    • nico31 14 septembre 2012 14:42

      « Nous avons librement voté pour élire les députés actuels. »

      Certes. Nous avons en effet voté pour une majorité qui avait un programme de plusieurs dizaine de points et mis dans l’opposition (c’est à dire rejeté) un parti et un programme qui comportait également plusieurs dizaine de points. Il y avait dans chaque programme des mesures économiques, sociales, sociétales ...

      De la à en déduire que les gens qui ont voté Hollande / PS sont tous pour le mariage homosexuel il y a un pas difficile à franchir.

      Un référendum permettrait de s’en assurer. Mais je comprend que les partisans de l’adoption homosexuelle s’en méfient car un référendum appellerait au préalable un débat publique dont il y a tout lieu de penser qu’il ne serait pas en faveur de leurs opinions.


    • Romain Desbois 14 septembre 2012 18:34

      nico
      « Mais je comprend que les partisans de l’adoption homosexuelle s’en méfient »

      Arrêtez de généraliser , je suis partisan d’un référendum , militant aussi pour le RIC.

      Mais de toutes façons les électeurs n’ont pas voulu voter pour des candidats qui proposaient de modifier les institutions. Ils n’étaient pas tous homos ! Si ? Je croyais qu’ils étaient minoritaires ?


    • tikhomir 14 septembre 2012 10:34

      En même temps, y a-t-il quelqu’un qui a réellement cru qu’on allait avoir un referendum ? Pour cela il aurait fallu qu’on soit en démocratie, ce qui n’est pas le cas. Et puis on sait jamais, des fois que le peuple voterait « mal », ce serait mauvais pour les ignobles lois. Donc autant ne pas écouter le peuple et c’est ce que préconise notre auteur favori.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 11:48

        Déjà merci de ne pas écorcher mon nom !

        Vous pouvez remercier Sarkozy qui n’a pas tenu ses promesses pour le référendum d’intiative populaire en 2008 ! Ne venez pas accuser la gauche !

        Le texte finalement voté rend la chose impossible et en plus aucun texte de loi d’application...


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 11:53

        « j’ai défendu vainement la « votation suisse » pour la réforme constitutionnelle de 2008. Le dispositif finalement voté rend la chose impraticable, et c’est voulu. »

        Christian Vanneste, ancien député UMP


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 12:54

        En même temps, le référendum ne peut pas être utilisé pour des questions de société. Uniquement pour la ratification de traités ou pour des amendement constitutionnels.


        Ce qui règle la question.

      • tikhomir 14 septembre 2012 13:09

        C’est sûr que c’est plus simple de changer le mariage que de changer le référendum, on y croit tous. A d’autres merci.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 13:34

        Il fallait vous plaindre, le moment venu, à Sarkozy car il avait promis de le faire !

         


      • tikhomir 14 septembre 2012 13:58

        Mais pourquoi accuser Nicolas Sarkozy ? Il a eu sa part de médisances à son encontre. Le sujet ici, ce n’est pas lui. Ce n’est pas parce qu’il a fait de mauvaises choses que les autres doivent se permettre de faire de mauvaises choses.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:09

        Vous me parliez de référendum ! Le référendum d’initiative populaire avait été promis par Sarkozy, pas par Hollande !

        Et dans un autre commentaire, vous y trouverez la réflexion de l’ancien député UMP Christian Vanneste sur ce sujet...

         


      • tikhomir 14 septembre 2012 14:16

        Et alors ? Quel rapport avec Nicolas Sarkozy ? Il n’est plus président à ce que je sache. François Hollande ne pourrait-il pas le faire ?

        Ou alors vous rangez François Hollande dans la même catégorie que Nicolas Sarkozy à ce sujet et là d’accord.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:22

        Tiens donc, c’est à Hollande de tenir les promesses de Sarkozy ?

         


      • tikhomir 14 septembre 2012 14:36

        Non, c’est à Hollande de faire des choses bien. Pourquoi parlez-vous de Nicolas Sarkozy ?


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 14:48

        Faites semblant de ne pas comprendre !

        François Hollande n’a pas promis de mettre en place un référendum d’iniitiative populaire lors de sa campagne !

        Vous deviez être beaucoup moins exigeant lorsque Sarkozy et sa clique étaient au pouvoir !


      • tikhomir 14 septembre 2012 15:00

        Oh si je comprends bien, il ne veut surtout pas de démocratie, c’est normal pour un dictateur de surcroît, non élu démocratiquement.


      • YVAN BACHAUD 15 septembre 2012 18:48

        F.MITTERRAND avait promis le référendum d’initiative populaire en 1988 pour la présidentielle écrivant que c’était une aspiration profonde des Français..MALHEUREUSEMENT IL A ATTENDU 5 ANS LE 10 mars 1993 pour faire adopter le projet de loi par le gouvernement BEREGOVOY 4 jours avant sa mise a la porte annoncée des législatives.

        Le RPR avait promis le RIP dans l’(année 93 POURQUOI le PS ne l’a t il pas mis a l’ordre du jour en 93 pour CONTRÔLER L’ETAT RPR en reprenant le projet de quelques semaines plus tôt ?????????????


      • YVAN BACHAUD 15 septembre 2012 18:54

        LE PEUPLE dit souverain doit pouvoir intervenir en TOUTES MATIÈRES ouvertes a ses prétendus représentants. C’est la moindre de choses,non ?

        S’il y a égalité homme femmes pourquoi les femmes ne font elles pas les J.O avec les hommes ?


      • eric 14 septembre 2012 10:39

        A part les éléments absurdes, inutiles, socialement injustes ou simplement discutables de ces mesures sur lesquelles on a largement débattu ici, le plus inquiétant est quand même la conception sous-jacente de la démocratie de ces gens qui suinte à peu prêt à chaque remarque, qualification des adversaires etc...
        La palme peut être a Belkacem. Après tout, il y aurait donc eu référendum sur : « le blocage des prix des carburants », la diminution du nombre de Ministres moins couteux, la non nomination de personnes ayant été condamnées, la non taxation supplémentaires des pauvres ( CSG).
        Mais les gauches n’ont pas le monopole des promesses non tenues.

        En revanche, il est vrai qu’elle sont systématiquement hostiles à la consultation de la « société » en direct dés lors que celle ci est entièrement concernée : questions de société. L’idée sous jacente est bien que certains « savent » et qu’il ne faudrait pas demander aux autres au risque qu’ils n’aient pas le bon avis. C’est aussi l’idée traditionnelle à gauche qu’une avant garde, grâce à l’état, doit accoucher une société meilleure, même contre les masses abruties.
        Pire, on se souvient de l’épisode peine de mort. Non seulement on a pas demandé l’avis de la société, mais le parti socialiste a imposé une discipline de vote à ses députés, sur un sujet éthique.
        La loi du partis et de l’idéologie, les impératifs politique doivent l’emporter sur les consciences individuelles. Qu’on se le dise. Quand à la société.... les sondages prouvant qu’elle est pour, il est hors de question qu’elle se prononce.

        Quoi qu’il advienne de ce texte, la vie continue. Comme le dit très justement l’auteur « La loi n’est pas figée dans le marbre, elle doit évoluer avec la société. »
        Notre société évolue, et en particulier à gauche avec un retard de 15-20 ans sur les états unis. Mais nos gauches finissent toujours par suivre les modes d’outre atlantique. Entre deux repris de justice parfaitement interchangeables par exemple, le PS vient de choisir celui qui ressemble le plus à Obama. Physiquement. Qui peut croire que c’est un hasard ?
        Dans ce pays, et dans certains états, on en serait à supprimer les lois sur le « mariage homosexuel » qui existaient.
        En Californie, la population s’est prononcée. 2 juges sur trois ont décidé que la dite population n’avait pas le droit de décider en l’état....Cependant ils ont aussi précisé que le débat se poursuit au niveau national. Compte tenu des positions du candidat Républicain, qui est contre, et du candidat démocrate, qui est pour que les états continuent à décider, ce qu’il font majoritairement contre, il est très possible que non seulement les états récalcitrant le restent ; mais, et notamment en cas de victoire du républicain, que la loi change là où elle l’ autorisait.
        Certes, la France est beaucoup moins démocratique que les États-Unis. Cependant, bon gré mal gré, elle finit souvent par suivre pour le meilleur comme pour le pire.

        L’actuel pouvoir socialiste, comme sur tous les sujets de société, va imposer sans consultation des changements radicaux pour faire plaisir à certains lobbies et clientèles, mais aussi dans le but avoué de déstabiliser les structures élémentaires de la société afin de la livrer plus encore au mains des bureaucrates. On sait de longue date,notamment grâce à l’exemple suédois, que la « libéralisation sexuelle » est corrélée aux taux d’imposition élevés. « baisez bien comme vous voulez, nous on s’occupe de votre argent ».
        Il était bon qu’il soit rappelé ici que ce qu’une minoré impose, une majorité peut aussi le défaire démocratiquement.


        • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:53

          Eric

          Rien de nouveau, les citoyens ne découvrent pas aujourd’hui les idées et les pratiques du PS.

          êtes-vous en train de dire que les français votent comme des cons ? Que les abstentionnistes sont les complices du système ? Que le choix du peuple n’est pas démocratique ?

          A part les éléments absurdes, inutiles......


        • philouie 14 septembre 2012 16:45

          « Que les abstentionnistes sont les complices du système »

          Personnellement je n’ai pas voté et je suis contant de ne pas avoir voté.

          voter, pour moi ça serait être complice du système en le cautionnant.

          ne pas voter, c’est une façon de dire, votre démocratie c’est de la merde, on nous prend pour des truffes, on veut nous enfiler sans notre consentement.

          voter, c’est se mettre la vaseline autour du trou de balle.


        • Romain Desbois 14 septembre 2012 19:41

          philoue

          Inculte que vous êtes. en vous abstenant, vous permettez au gagnant d’être élu, ca revient à voter pour lui..

          Merci , grâce à vous , ma voix a eu plus de poids.


        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 14 septembre 2012 11:13

          Rétablissons la peine de mort et puis, dans le même temps, enlevons le droit de vote des femmes ! Et pour aller plus loin, pourquoi pas le rétablissement de l’esclavage !

           


        • eric 14 septembre 2012 11:42

          "Rétablissons la peine de mort et puis, dans le même temps, enlevons le droit de vote des femmes ! Et pour aller plus loin, pourquoi pas le rétablissement de l’esclavage ! "

          Surtout, inscrivons en lettre d’or dans la constitution et, pour être plus sur, dans les droits de l’homme, l’interdiction absolue et définitive de consulter la société par référendum sur la société....


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 12:41

          « Les homos ont les mêmes droits que les autres hommes. Voter, ne pas se faire condamner à mort et se marier avec une femme. »


          Vous avez épousé quelqu’un que vous n’aimez pas alors ?

          Vous êtes un bel exemple de la démocrature suisse. 

          Sous prétexte de laisser la liberté au peuple, on le laisse exprimer ses bas instincts. Cela explique le succès de l’ UDC, qui n’a rien à envier sur le fond comme sur la forme au NSDAP avec ses affiches ou ce qui n’est pas Blanc, catholique, hétéro est systématiquement rejeté comme étant impur.

          Cela explique le rejet maladif de l’Etranger. Les suisses aiment à se croire meilleurs que les autres, mais ils sont autant racistes quand ils se plaignent de ce que les Savoyards viennent manger leur pain. Et ils ne rechignent pas à laisser leurs banques remplies avec l’argent des dictatures, allant jusqu’à donner à leurs « clients » le petit manuel pour ne pas se faire prendre.

          Vous devez être bien fier de votre UBS...


        • Romain Desbois 14 septembre 2012 13:56

          « Les homos ont les mêmes droits que les autres hommes. Voter, ne pas se faire condamner à mort et se marier avec une femme. »

          Chouette les lesbiennes peuvent se marier alors !!!!!!


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 13:58

          En Suisse on traite pas les migrants comme des chiens pendant 4 générations Monsieur. Nous avons plus de 20% d’étrangers, tout ça sans histoire coloniale. Chez nous, les « banlieues » ne brûlent pas. : L’ ONU a constaté dans son rapport de 2007 une « une dynamique raciste et xénophobe en Suisse ». Les votations anti-musulmanes sur l’interdiction des minarets en sont un bon exemple. Nous ne sommes pas parfaits, loin de là, mais nous laissons les musulmans orner leurs mosquées de minarets qu’il considèrent eux-même comme étant symboliques et non usuels.


          Une étude de 2006 faite par l’ université de Genève a noté que 50 % des personnes interrogées admettaient avoir des idées xénophobes.


          Nos partis, UDC comprise, s’allient entre eux et un « vert » peut soutenir une cause de la droite nationale. : On ne vous a jamais appris l’importance des convictions pour la conduite des affaires d’un pays ? Ni que pour diner avec le diable, il fallait une longue fourchette ?


          Bas instincts ? Quelle suffisance envers la Suisse. : Comment appeler cela autrement quand la population helvétique ne s’offusque pas de voir l’ UDC illustre des affiches de moutons noirs rejetés par les moutons blancs ? Le symbole ne vous dérange pas même un petit peu ?


          Le secret bancaire à toujours existé, il existe encore à Londres, dans des proportions démesurées.  : Il y a une différence entre le secret professionnel compréhensible et l’obstruction systématique qui rallonge les procédures judiciaires en mois et en années, telle que pratiquée par le système bancaire suisse, même s’il n’est pas le seul. 


          C’est pas ça qui coule l’Europe. Pensez plutôt à la dette de la France, qui est obligée d’emprunter dans les banques « bip » depuis 73, arnaquée par Giscard-Pompidou-Rotschild. : Encore cet argument ? Vous savez quand même que cette loi a été abrogée en 93, et que avant 73, L’ Etat était tenu déjà d’emprunter dans le privé passé un plafond auprès de la Banque de France ?


          Pourquoi d’ailleurs mentionner Rothchild ? La loi a été voté par VGE sous l’impulsion de son gouverneur de l’époque, Wormser. Serait-ce pour donner un petit arrière-goût d’antisémitisme ? Cela se fait déjà dans certains milieux. Vous feriez mieux de surveiller vos arguments.


          Je peux concevoir que le secret bancaire puisse déranger mais venir parler de bas instincs alors que nous somme bien plus tolérants que la France.  : Ah ça, je veux bien vous croire. Vous avez aussi accueilli toutes les fortunes des dictatures africaines, on ne peut pas vous le reprocher.


          Moi j’aime la France, c’est pour ça que ce genre de nouvelles lois me choquent. : Pourquoi donc ? N’êtes vous pas heureux de voir l’ Egalité des Droits progresser encore plus ? N’êtes vous pas heureux de voir que les 40 000 enfants vivant d’ors et déjà au sein d’un couple de même sexe vont enfin bénéficier d’une protection légale et sociale accrues ?

          Par la suite, les Etrangers hors-UE (en situation régulière) auront aussi le droit de vote aux élections locales, ainsi qu’ un droit d’éligibilité local aussi.


          Mais bon, je n’oublie pas que certains cantons suisses interdisaient toujours le vote féminin sur leurs terres dans les années 80 et 90. Les Français n’ont pas été rapide avec un vote féminin en 45, mais les Suisses l’ont été encore moins !


          Vous, visiblement, ce qui vous branche, c’est la soupe mondialiste et la réduction des peuples en esclaves du marché. : ce dernier argument a une saveur particulière quand on voit l’attachement à vos banques. C’est un peu le fabriquant de chaînes qui se plaint de l’usage qui en est fait.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2012 14:54

          Vous ne répondez pas à ma question. Pourquoi citer Rothchild ? Les seuls qui l’ont fait jusqu’à présent étaient les mêmes qui mettaient en gras certaines syllabes de certains noms, genre « Silverstein ».


          Avec l’intention évidente de souligner le côté « juif » du personnage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès