Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage hétérosexuel, oppression des femmes, libérations

Mariage hétérosexuel, oppression des femmes, libérations

Le mariage et la répudiation (pouvoir réservé au mari) sont parfois utilisés dans le monde musulman pour opprimer la femme qui n’a pas les mêmes droits que l’Homme.

Le mari peut avoir plusieurs épouses, la femme ne peut pas avoir plusieurs maris. Surtout, la femme peut être épousée sans être consentante, il s’agit alors d’un viol. Des croyants musulmans en opération guerrière épousent dans une cérémonie religieuse collective des gamines en territoires occupés, les violent, les répudient et sont considérés parfaitement en règle avec la « charia ».

En France, comme dans les pays de « charia », le mariage a été d’abord été, à partir de 1215, une union religieuse, ici catholique, concernant des familles riches. Il s’agissait de mariages arrangés pour des alliances, des regroupements de fortune.

Le mariage civil a été mis en place le 20 septembre 1792, malgré la vive opposition des autorités catholiques. Il s’agissait toujours de mariage hétérosexuel. Le mariage civil donne un statut juridique, des droits et des devoirs aux époux. Les tribunaux de la République sont seuls compétents pour faire appliquer les règles successorales, de garde des enfants, la séparation ne peut pas être la répudiation du seul fait du mari. C’est un jugement dans lequel les deux parties ont même voix au chapitre.

Il est piquant de constater que l’église catholique, pas seulement ses intégristes de service, mais bien toute la hiérarchie catholique se sont opposés au mariage hétérosexuel avant de s’opposer au mariage monosexuel aujourd’hui.

Sous couleur d’une prétendue morale qui n’existe pas particulièrement dans le mariage hétérosexuel, l’Eglise s’est opposée au mariage monosexuel sans voir que celui-ci ne mènerait nullement à l’oppression d’un époux par l’autre, contrairement à ce qui se passe encore parfois dans le mariage religieux musulman.

Derrière cette protestation il y a la fureur de voir la société civile se permettre de décider sans les pouvoirs religieux d’une union hétérosexuelle ou monosexuelle.

 L’église catholique qui célèbre encore des mariages hétérosexuels d’époux déjà mariés en mairie fait promettre le baptême des enfants, c'est-à-dire que cette opération n’est pas désintéressée, il s’agit de tenter de régner sur des esprits, d’élever des enfants au service de l’église. Dans le mariage hétérosexuel l’église n’a aucun profit à tirer, alors que c’est le seul profit qui l’intéresse.

L’institution du mariage évolue en se libérant des églises, d’où la fureur de ceux qui croient avoir des droits de possession de chacun. C’est une défaite de l’église catholique qui a mis sous le projecteur la collusion de ses chefs et curieusement des chefs de file de la droite et de l’extrême droite. Cela laissera des traces. Au-delà de la juste conquête de l’égalité de traitement des citoyens et citoyennes dans le type de mariage de leur choix, il y avait là un enjeu politique : la droite n’est pas propriétaire de la France plus que la gauche, il n’y a pas eu d’usurpation du pouvoir, il n’y a pas de France qui devrait allégeance à une église.

On dit que les femmes votent plus près de l’église catholique et des idées de la droite que les hommes. Connaissent elles les conquêtes de l’Histoire de France, qui s’y est opposé, et donc qui elles devraient combattre dans leur propre intérêt ?

Voir en table alphabétique des news :

« Femmes : Conquêtes, reponsabilités nouvelles. Prenez votre part de pouvoir »

 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=228


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Constant danslayreur 24 mai 2013 08:19

    Je vous ai déjà lu débiter des chapelets de lieux communs débiles mais rarement avec pareille assurance, ça fait plaisir à voir smiley Allez juste deux ou trois de vos lumières pour le fun

    « Le mariage et la répudiation (pouvoir réservé au mari) »
     
    Mensonge, outre les montagnes de garde-fous imposées par le texte fondateur lui-même au « plus détestable du licite » à savoir le divorce entre les deux parties après épuisement de toutes les possibilités de conciliation arbitrage inclus, rien que le khoul’ vous renvoie à … disons un petit effort supplémentaire http://www.el-ilm.net/t394-al-khul-divorce-demande-par-la-femme. Bref essayez encore.

    « Le mari peut avoir plusieurs épouses, »

    Sous conditions dont la plus contraignante est de faire preuve d’équité parfaite dans leurs droits à elles – tous leurs droits si je me fais bien comprendre - et in fine je cite « vous ne pourrez pas » encore une fois according to the text n°1.

    Au passage je vous épargne, le nombre de veuves de guerre que cette possibilité a permis de « caser » ne serait-ce qu’au sens de pourvoir à leurs besoins vitaux à elle.

    Enfin au-delà et à moins qu’elles vous aient en parfaites mineures élu comme porte-parole, c’est à elles de se prononcer, si vous permettez évidemment et en relation avec ce qui vient plus loin, ce sont bien elles qui acceptent d’épouser un homme déjà marié, elles semblent alors vous dire mêlez-vous de vos nièces ce qui – décider de leurs vies et à vous en croire – devrait être le moindre de leurs droits, si j’ai bien compris vos leçons à la noix. 

    « la femme ne peut pas avoir plusieurs maris. » smiley

    Effectivement toutes les nanas, à commencer par les musulmanes vous diront que c’est là, leur revendication première en termes d’égalité avec les hommes … smiley Vous arrive t-il de réfléchir un peu à ce que vous postez ?

    « Surtout, la femme peut être épousée sans être consentante »

    Et encore un mensonge, sauf à ce que vous soyez plus érudit que lui…
    « Un jeune fille ne peut être mariée sans son consentement. elle marquera son accord en gardant le silence » (Bukhari & Muslim)

    J’ai un scoop pour vous, ne pas savoir n’est pas un crime en soi mais quand on ne sait pas et qu’on a votre âge, le plus sage c’est encore de se taire pour être poli.

    PS bravo pour « monosexuel » j’ai un peu regardé pour en apprendre plus et j’ai vu qu’en botanique il désignait une plante avec un seul sexe mâle ou femelle alors heu ... oui bravo.


    • Constant danslayreur 24 mai 2013 08:45

      Ah oui c’est vrai, monosexuel peut signifier aussi quelqu’un qui a une sexualité « très » définie http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/monosexuel
      Vous avez sûrement lu Papillon comme à peu près tout le monde, vous souvenez il y avait ce grand gaillard et puis une vache qui s’est approchée de lui et s’est tournée ... heu ... dans le bon sens.
      Je suis content parce qu’on va pouvoir les marier les deux tourtereaux...


    • popov 24 mai 2013 14:58
      @Constant danslayreur

      Et encore un mensonge, sauf à ce que vous soyez plus érudit que lui…
      « Un jeune fille ne peut être mariée sans son consentement. elle marquera son accord en gardant le silence » (Bukhari & Muslim)

      On se fout de ce que disent Bukhari et Muslim. Voyez plutôt ce que dit cet islamopithèque : http://www.silviacattori.net/article4339.html


      Leur silence sera bien sûr considéré comme un consentement.

    • popov 24 mai 2013 15:20
      @Constant danslayreur

      Mais puisque vous tenez à citer Muslim, qu’est-ce que vous dites de ce passage où Mahomet (ctdc) fait torturer un homme pour lui faire dire où il a caché son or, puis le fait tuer pour s’emparer de sa femme : http://quotingislam.blogspot.jp/2011/06/muhammad-orders-torture-of-man-in-order.html

      Vous allez dire que cela faisait encore une veuve de guerre casée. 

    • JL JL 24 mai 2013 10:52

      Disons que le mariage civil est une sorte de sacrement laïque du couple génital.

      il convient de faire la nuance entre relation génitale (singulier) et relations sexuelles (pluriel) : seul un couple hétérosexuel peut pratiquer la génitalité, chose que ne peuvent pas faire deux êtres pareils, c’est la raison pour laquelle, le mot couple est une appellation réservée aux couples hétérosexuels. De ce fait, couple hétéro est un pléonasme, couple homo un oxymore.

      Il est donc dangereux de mettre en circulation ces livrets de famille qui comportent mention de deux pères ou de deux mères, et qui occultent l’un des géniteurs sinon les deux, donnant à penser contre nature que n’importe qui peut enfanter avec n’importe qui.

      Le mariage homosexuel c’est la mort du mariage civil, et si les églises combattent aujourd’hui le mariage homosexuel, c’est parce qu’elles avaient accepté le mariage civil. La mort du mariage civil par ce qui est disons le, une pierre dans le jardin du FDG, nous ramène deux siècles en arrière ! Au bénéfice de l’église traditionnelle, sans compter le boulevard ouvert au FN, le seul qui ait promis d’abroger cette inique loi Taubira.


      •  C BARRATIER C BARRATIER 24 mai 2013 13:24

        J L, vous observez que les églises avaient accepté le mariage civil (je préciserai hétérosexuel). C’est important pour leurs adeptes, mais en dehors d’eux et d’elles, la grande majorité des gens étant en dehors des églises leur acceptation ou leur refus ne les gênent pas, ce n’est pas leur problème, mais seulement celui des croyants. Votre observation m’oriente vers une réflexion, elles ont refusé fortement d’abord le mariage civil, elles en ont ensuite profité comme tout un chacun....Ce n’est pas vraiment une acceptation.

        Je vois bien effectivement le FN interdire le mariage pour tous et même le mariage civil, et je le vois bien rétablir domme PETAIN le fit l’enseignement obligatoire des devoirs envers dieu ! Pas même le sens du ridicule...On sait où cela a mené PETAIN....LE PEN finira dans le même trou.


      • antyreac 24 mai 2013 11:15

        Le mariage est avant tout une panoplie des devoirs pour les deux conjoints voilà pourquoi il y a tant des divorces


        • ecolittoral ecolittoral 24 mai 2013 13:39

          Enfin un article dépassionné, construit ET civil.

          Oui, un être humain n’appartient pas à un autre.
          Je n’ai jamais été marié...et pourtant, j’ai une fille procrée loin des religions.
          Respectueuse, conciliante, instruite bref, normale...puisqu’elle a un père et une mère !
          Père et mère citoyens, non croyants et pourtant respectueux et respectables.
          Une situation incompréhensible pour les petits esprits comme Constant danslayreur.

          • Furax Furax 24 mai 2013 14:16

            Barratier,
            A la fin de votre délire (en fait, seule l’ Eglise s’opposerait au mariage homo smiley
            la meilleure :
            "On dit que les femmes votent plus près de l’église catholique et des idées de la droite que les hommes. Connaissent elles les conquêtes de l’Histoire de France, qui s’y est opposé, et donc qui elles devraient combattre dans leur propre intérêt ?"
            i
            l faut, oh oui, qu’elles sachent bien que ce sont les gens comme vous, les laïcards rad’soc du front populaire qui se sont opposés de manière ridicule au droit de vote des femmes faisant de nous un pays en retard sur la Turquie. Par ce qu’elles risquaient de voter catho !!!
            Il a fallu attendre le CNR, De Gaulle et les communistes...


            • ffi ffi 24 mai 2013 15:41

              Le mariage est un dispositif de protection de l’enfance et de la maternité.
               
              Ca nous évite d’avoir des gosses errants partout.


              • Mendosa Mendosa 24 mai 2013 18:40

                @ l’auteur

                Si l’Église reste souvent réfractaire à toute évolution de la société, ce n’est pas nécessairement le cas de tous les catho.

                Si vous ne le connaissez pas déjà, je vous recommande vivement la lecture de cet article par un essayiste catholique : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/05/le-mariage-homosexuel-libere-l-eglise_1712537_3232.html
                Extrait : Dans quelques semaines ou quelques mois, le gouvernement va mettre en œuvre l’un des engagements du candidat Hollande : l’ouverture du « droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels ». Ce n’est que justice. Mais, je le regrette en tant que catholique pratiquant et engagé, mon Eglise, ou du moins sa partie institutionnelle, va se prononcer contre cette mesure d’équité et de sagesse. En effet, depuis 1968 et l’encyclique Humanae Vitae, fustigeant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et la contraception, nous sommes habitués à ce que notre haut clergé se mêle plus de nos histoires de cul que de spiritualité.


                •  C BARRATIER C BARRATIER 24 mai 2013 19:07

                  Je suis bien d’accord, il ne faut confondre ni l’église et ses intégristes, ni l’église hiérachisée et ses pratiquants. Le Vatican, état étranger, voudrait bien être un Etat dans l’Etat français, il l’a été, et il a ses nostalgiques.

                  Je lis les publications de Goliath qui se démarquent nettement des hiérachies rétrogrades qui n’ont pas encore compris qu’elles ne représentaient plus rien.


                • soi même 25 mai 2013 03:14

                  @ C, merci pour c’est article, vous faite référence à la société civile et bien dans cette histoire, elle a été bien caviardé, sans doute que cela vous échappes. Par contre raconté des salades, sans conteste, c’est du premier choix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès