Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage pour tous et homoparentalité : dès le premier semestre (...)

Mariage pour tous et homoparentalité : dès le premier semestre 2013

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a tenu à réaffirmer, lors du discours de clôture des Journées parlementaires socialistes à Dijon, jeudi, que le mariage et l’adoption seraient ouverts aux couples de même sexe, dès le premier semestre 2013. L’engagement 31 était l’une des promesses de François Hollande, alors candidat à l’élection présidentielle : « j’ouvrirai le mariage et l’adoption aux couples homosexuels ».

« Le mode de vie des Français ne peut être soumis à aucune spiritualité »

Le premier ministre a tenu à répondre indirectement aux nombreuses déclarations des responsables religieux dont certains réclamaient le recours à un référendum : « La France est une République qui respecte les convictions religieuses et philosophiques de chacun mais aucune ne peut s'imposer à tous. Le mode de vie des Français ne peut être soumis à aucune spiritualité. C'est pourquoi je vous le redis ici : une nouvelle étape pour l'égalité est engagée. C'est le choix des citoyens aux élections présidentielle et législative ». Ainsi les choses sont claires, le silence tant reproché au gouvernement vient d’être rompu. Ce ne sont pas les ecclésiastiques ou les responsables religieux qui gouvernent la France.

Des attaques de la part de la droite

Dans une longue interview accordée à l’hebdomadaire d’extrême-droite « Minute », sorti en kiosque hier, Philippe Meunier, député UMP de la 13e circonscription du Rhône, passe en revue tous les projets gouvernementaux : Roms, insécurité, immigration et mariage homosexuel… A propos du mariage pour les couples de même sexe, le parlementaire déclare : « "j'en appelle à tous les Français pour qu’ils se mobilisent contre ce projet, car nous avons un exemple à donner à nos descendants ! J’en appelle aussi à tous les maires et élus, car ils ne doivent pas oublier qu’un jour, ils risquent d’être obligés de consacrer de telles unions ». Et il poursuit : « il n’y a pas de débat à avoir ! Le mariage, c’est un homme, une femme, dans le but de constituer la cellule de base de la société et d’assurer la reproduction de la population. C’est un acte civil, le corps social n’a pas à reconnaître l’amour, sentiment tout à fait privé. Le mariage homosexuel ne présente pas d’atout pour la société. C’est un caprice de bobo égocentrique – sachant qu’heureusement, nombre d’homosexuels responsables sont opposés à ce simulacre ». Le député précise que c’est également la position de Jean-François Copé et que c’est pour cette raison qu’il le soutient dans la course à la présidence de l’UMP. Belle leçon de démocratie de la part d’un élu de la République !

Petit florilège de réactions des élus de droite : « Moi, je ne voterai jamais le mariage gay. On a des sujets autrement plus importants pour la France » (Claude Goasguen, UMP Paris). « Cela va bien plus loin que le mariage homosexuel. A titre personnel, j'ai besoin de prendre beaucoup d'avis et d'essayer d'avoir plus de recul par rapport à tout ça. C'est un problème d'éthique » (David Douillet, UMP Yvelines). « Une dérive qui va dénaturer la valeur sociétale du mariage » (Patrick Ollier, UMP Hauts-de-Seine). « J'ai toujours dit que j'étais hostile à l'adoption. Comme le projet de loi du gouvernement part sur l'adoption, je voterai contre » (Nicolas Dupont-Aignan, Debout la République). « La question qui m'intéresse, ce n'est pas les mêmes droits aux parents, c'est comment on donne le meilleur cadre aux enfants. Et je trouve que cette question n'est absolument pas abordée » (Laurent Wauquiez, UMP Haute-Loire).

De son côté, l’Union nationale inter-universitaire (UNI), fédération d'étudiants et de professeurs se revendiquant de « droite populaire », proche de l’UMP, a lancé hier une pétition « contre le mariage et l’adoption homosexuels ». L’UNI souhaite dénoncer la volonté du gouvernement de « faire adopter à marche forcée le mariage homosexuel et l’adoption homoparentale espérant ainsi détourner l’attention des Français des questions économiques et sociales ». Selon la fédération universitaire « le mariage homosexuel et l’adoption homoparentale auront de telles conséquences sur notre société que l’on ne peut traiter cette question à la légère et accepter que le débat autour de cette question soit confisqué ». Comme pour lutter contre le PACS, en 1999, l’UNI prévoit une série de tractage et d’affichage dans les prochaines semaines, juste avant la présentation du projet de loi en Conseil des ministres, le 24 octobre. L’UNI semble également avoir la mémoire courte. Le débat sur la question du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe a déjà eu lieu. Et à deux reprises : lors de l’élection présidentielle, puis lors des législatives. Les Français ont voté en toute connaissance de cause. L’engagement 31 de François Hollande était clair : « J’ouvrirai le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. » Quant à la situation économique de notre pays, elle est le fruit de dix années de gestion des affaires par l’UMP dont l’UNI en est proche…

« Désobéissance civile »  pour les maires réfractaires ?

Les maires ne seront pas autorisés à refuser de célébrer les mariages entre deux personnes du même sexe une fois le texte voté. « Les maires sont des officiers publics qui représentent l'État lorsqu'ils célèbrent un mariage, c'est une mission dont ils sont très fiers. Nous sommes dans un État de droit, le Code civil va être modifié, il s'impose à tous, y compris aux maires. Il ne sera pas inscrit dans la loi qu'ils puissent se soustraire au Code civil » avait déjà précisé Chrisiane Taubira, ministre de la Justice.

L’élu qui refusera d'appliquer la loi s'exposera à des poursuites pénales, qui pourront aller de la suspension temporaire à des sanctions beaucoup plus importantes comme la destitution, ainsi que l’inéligibilité.

« Refuser de marier deux gays ou deux lesbiennes, ce serait comme refuser de marier deux Noirs uniquement parce qu'ils sont noirs, par exemple, c'est une infraction pénale », a souligné l’avocate Caroline Mécary.

La procréation médicale assistée sera-t-elle autorisée ?

Lors de la présentation du pré-projet de loi, Christiane Taubira avait écarté le recours à la procréation médicale assistée (PMA). De nombreuses associations LGBT ont été surprises lors de cette annonce. François Hollande y était favorable lorsqu'il était candidat.

Dans un communiqué mercredi, le Parti Communiste Français dirigé par Pierre Laurent se réjouit « du respect de cette promesse de campagne du candidat Hollande. Cette égalité des droits à s’aimer et à fonder une famille, reconnue par la République, avait été fermement revendiquée lors de la campagne du Front de Gauche ».

« Pourtant, cette égalité s’annonce bien incomplète », ajoutent les communistes. « Christiane Taubira, ministre de la Justice, s’est prononcée contre l’accès à la procréation médicalement assistée. Aucun progrès n’est annoncé non plus concernant un droit simple à la filiation pour le/la conjoint-e, comme cela existe dans les couples hétérosexuels avec la présomption de paternité ».

Pour le PCF, « il n’existe pas en République de citoyens plus égaux que d’autres, en particulier en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre ». Il rappelle des propositions de lois de Marie-George Buffet, ex-numéro un communiste, « redéposées à l’Assemblée en juillet, et qui incluent le droit à la PMA pour les couples de femmes et la facilitation du droit à la filiation ».

Il y a encore beaucoup de travail autour du projet de loi pour le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe. Mais la loi sera votée, cela ne fait aucun doute face à toutes ces nouvelles informations. La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, pourra être un exemple dont de nombreux pourront suivre. Mêmes devoirs, Mêmes droits...


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • tikhomir 21 septembre 2012 14:07

    Ah Jean-Marc Ayrault... Quel comique...

    "La France est une République qui respecte les convictions religieuses et philosophiques de chacun« 

    Faux puisque la République finance des spectacles et des oeuvres anti-chrétiennes.

     »mais aucune ne peut s’imposer à tous.« 

    Sauf l’athéisme et la franc-maçonnerie apparemment...

     »Le mode de vie des Français ne peut être soumis à aucune spiritualité. C’est pourquoi je vous le redis ici : une nouvelle étape pour l’égalité est engagée.« 

    Sous-entendu : religions = vilains qui ne veulent pas de l’égalité.

     »C’est le choix des citoyens aux élections présidentielle et législative"

    Non puisque F. Hollande n’a pas été élu à la majorité des votants.

    Jean-Marc Ayrault, prédicateur de la haine.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 septembre 2012 11:37

      « Faux puisque la République finance des spectacles et des oeuvres anti-chrétiennes. »


      Au contraire. En faisant cela, la Republique contente les athées et les anti-cléricaux.

    • louphi 21 septembre 2012 14:47

      Giuseppe Di Bella

      Sortez de vos rêves à la Frankenstin !


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 21 septembre 2012 14:50

        Je n’ai pas compris !


      • louphi 21 septembre 2012 16:10

        Giuseppe Di Bella

        « Je n’ai pas compris. » 

         

        Si ! Si ! Si ! Vous avez très bien compris ! Le militantisme homosexuel, c’est toujours de l’hypocrisie !

        Vous ne pouvez pas dire que vous ne connaissez pas Frankenstein ! Vous connaissez très bien le Docteur Victor Frankenstein ! Et si par hasard vous avez oublié, voici pour vous rafraîchir la mémoire.

        « Le docteur Victor Frankenstein, se demandant quelle était « l’essence même de la vie », décide de créer un être vivant de toutes pièces, mais est choqué lorsqu’il découvre que sa création est d’une laideur effrayante : il mesure 2,50 m., a une peau jaune laissant voir ses muscles et veines, un visage ridé, des cheveux abondants d’un noir brillant, des dents très blanches, des yeux sans couleur et un trait noir marque ses lèvres.

        Rejeté par le docteur – qui, contrairement à l’opinion populaire, est plus irresponsable et dépassé par les événements que fou et cruel –, le monstre erre, tente tant bien que mal de survivre et subit discrimination, dégoût et peur par son apparence dans les lieux qu’il visite. Il prend domicile près d’une famille française, les De Lacey, apprend progressivement à parler et à lire, s’attache à eux et tente de les rencontrer, mais se fait violemment rejeter.

        ............................................. (à suivre prochainement) »

        A suivre prochainement si vous souhaitez.


      • louphi 21 septembre 2012 14:49

        Giuseppe Di Bella

        Sortez de vos rêves à la Frankenstein !


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 septembre 2012 11:42

          9 autres pays dans le monde ont légalisé les unions entre personne de même sexe. Certains depuis 10 ans et plus.


          Il est clair que leurs sociétés ne s’est pas effondrée. Donc l’analogie avec le bouquin de Shelley ( au demeurant pompeux, ennuyeux et daté ) ne tient pas.

        • tf1Goupie 21 septembre 2012 14:59

          ça va booster l’économie en 2013 : il va y avoir un paquet de mariages


          • Romain Desbois 22 septembre 2012 01:23

            C’est vrai la droite réclamant un référendum , ca a quelque chose de comique depuis 2005


          • Prudence Gayant Prudence Gayant 21 septembre 2012 15:46

            Bonjour,
            On nous parle de libertés et de droits quant au mariage pour couple de même sexe. Très bien.
            Pourtant jusqu’à maintenant les couples hétéro-sexuels sont toujours considérés comme criminels aux yeux de la loi fançaise lorsqu’ils allaient en « douce » à l’étranger pour faire porter
            leur bébé par une dame rétribuée pour ses services. 
            Pour les couples hétéro-sexuels c’est une véritable galère -sauf pour le couple Halliday- de monter un dossier d’adoption à l’extérieur de la France. 
            Mais d’un coup de baguette magique, celle de Madame Taubira, les couples de même sexe vont pouvoir se marier et même dans la foulée adopter un bébé. On parle même 
            d’accession prochaine, à la procréation médicalement assistée. Ce n’est pas encore fait bien sûr mais en parler c’est déjà presque l’adopter !
            Qui c’est qui a plus de droits que les autres ? comment peut-on parler aussi facilement de droits à l’adoption pour les homosexuels alors que les autres sont mis en marge de la société.
            Doit-on dès à présent lister les pays prêts à vendre leurs bébés aux couples homosexuels rien que pour leur facilité encore plus la vie ? Un bébé adoptable hors frontières a un coût , 

            Après le bébé, il y a encore les allocations familiales et le congé de maternité, le congé de paternité, mais c’est une autre histoire. 
            Trop de droits, tuent les droits. 
             


            • Romain Desbois 22 septembre 2012 01:26

              Les mères porteuse sont interdites en France pour les hétéros et les homos , et le restera.

              Pour les allocs etc... ca ne dérange pas grand monde que les homos cotisent pour les payer aux autres sans pouvoir en bénéficier eu mêmes.


            • anty 21 septembre 2012 15:49

              Le gouvernement veut masquer son tragique bilan social et économique

              Au bout de 4 mois il sort de son chapeau le mariage homo
              Voilà qui va détourner le public de ses problèmes,ses ennuis
              Mais cela va pas remonter la côte de Hollande loin de là
              Il va tomber plus bas que Sarkozy

              • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 septembre 2012 11:52

                Le gouvernement ne sort rien du tout de son chapeau. Lors de la campagne, il était clair que le vote de cette loi se ferait en 2013. Par la suite, il a été précisé « premier semestre 2013 ». Comme il faut un peu de temps pour que la navette parlementaire fasse son travail, un dépot fin 2012 n’est pas surprenant.


              • L’Ankou 21 septembre 2012 17:11

                —>Merci pour cette information. A chaud, quelques prises de note :

                - Certains responsables religieux réclament un référendum.
                Ils ne sont pas les seuls. L’opposition aussi. Réclamer un référendum quand on n’a pas la majorité, c’est une façon de conteser la légitimité démocratique de nos élus. C’est refuser d’avoir perdu les élections. S’agissant des pouvoirs religieux, c’est refusé d’avoir perdu un rôle politique. C’est refuser la laïcité c’est démontrer que les crocs du pouvoir spirituel aspirent encore à se planter dans la viande séculière.

                Il se trouve que le mariage civil coexiste avec un mariage religieux. Que les autorités spirituelles se mêlent donc de régenter le leur et laissent à l’Etat le sien. La loi n’obligera pas un curé à bénir une union homosexuelle, de même qu’elle ne se mêle pas des discriminations que pratiquent les curés quand leurs ouailles prétendent divorcer et se remarier. On attend au moins la réciproque dans le respect des pouvoirs de chacun.

                - sur les déclarations outrancières qu’on peut lire dans Minute, « il n’y a pas de débat à avoir ! » Au moins, ça ne laisse aucune ambiguité sur la conception que ce locuteur a de la démocratie. « Le mariage, c’est un homme, une femme, dans le but de constituer la cellule de base de la société et d’assurer la reproduction de la population. » Vu le nombre de célibataires, d’unions libres, de parents isolés, de familles décomposées et recomposées, il y a belle lurette que « un homme, une femme » ne constituent plus la cellule institutionnelle de base. Vu le nombre de naissances hors mariage, la reproduction de la population a démontré qu’elle pouvait également se passer du mariage.

                - « le corps social n’a pas à reconnaître l’amour, sentiment tout à fait privé. » On est bien d’accord. On ne s’offusquera donc pas si des couples homosexuels se marient par intérêt. La sanctuarisation de la sphère privée est donc la même que pour les couples de sexes différents.

                - « Le mariage homosexuel ne présente pas d’atout pour la société. » J’en vois aussi peu au mariage hétérosexuel. Îl existe pourtant. Pourquoi ? Les causes sont multiples, mais je n’en citerai qu’une : le mariage élatrgit les possibilités de recouvrement pour les créanciers du couple. Pourquoi vouloir priver de droit les créancierd d’en couple homosexuel ?

                - « C’est un caprice de bobo égocentrique ». Ah, ces salauds de bobos excentriques ! J’en connais même qui épousent des personnes de sexe opposés ! Que fait l’Etat, bon sang ?

                – « heureusement, nombre d’homosexuels responsables sont opposés à ce simulacre ». Personne ne les force à s’épouser ! C’est la définition d’une liberté : c’est un choix individuel qu’on peut faire ou non. Je comprends que ce député ait un peu de mal le concept de Liberté...

                - « le mariage homosexuel et l’adoption homoparentale auront de telles conséquences sur notre société que l’on ne peut traiter cette question à la légère et accepter que le débat autour de cette question soit confisqué ». C’est marrant, ça : en quelques décénies, Internet a fait sa révolution. Le savoir est disponible en permanence. Les gens sont reliés entre eux par des smartphones. La musique, la culture et les idées se diffusent instantanément. Nos téléphones prennent des photos, filment, nous disentt ou nous sommes et comment aller où l’on veut... Ca a des impacts sur les choiix de consommation, la répartition des rôles dans l’entreprise, le marché de la cculture, la diffusion des idées, la façon dont on organise les luttes sociales... En voilà une évolution qui a des conséquences énormes sur la société. Je ne me rappelle pas qu’il y ait eu un débat ou un référendum là dessus...

                On est dans le cadre d’une liberté. Que pase la loi : elle ne présage pas des choix des intéressés : s’ils profitent de la liberté, la société évoluera. Sinon, les fantasmes d’évolution sociétale catastrophique resteront au placard, avec, je l’espère, les agitateurs qui les auront émises gratuitement.

                De la même manière, s’il y a des maires à qui ça troue le c... que ça dérange de marier deux hommes ou deux femmes, ils ont toujours la liberté de démissionner et de laisser leur place à plus républicains qu’eux. Les maires ont aussi des libertés qu’ils peuvent assumer.

                Bien à vous,
                L’Ankoù


                • ykpaiha ykpaiha 21 septembre 2012 18:33

                  Boooooff vous etes ignare
                  les pd paxés = 6% du nombre de pacs bref une broutille de caca.
                  Ces gens qui se donne de l’importance, et comme ils n’en n’ont pas ils s’en inventent une...
                  Ce besoin immodéré de la parade, du brouillamini, du tapageur les rendra encore plus marginaux.

                  Maintenant ceci posé il faudra s’interroger sur les p’tits bouts de ficelle de la legislature des repris de justces a la tete de nos interets.

                  les verts 2% des votes = 2minstres et un foin du diable
                  Les homos on a vu
                  les impots des riches = 3 % d’assujettis
                  Les votes immigrés 8% des 5% de la population
                  smig -1.4%
                  etc etc peut etre que en additionant...

                  Bienheuerux emigré riche qui gagne le smic et est pd et écolo lui il a tout gagné de la gauche ...(ce doit etre un qatari ) !!!
                  Les autres allez vous faire ....sales réactionnaires.


                  • Hervé Hum Hervé Hum 21 septembre 2012 21:51

                    Ah Monsieur Di Bella, vos interventions sont pour moi comme un feuilleton.

                    Un feuilleton qu’il me plaît à commenter et critiquer. Je me lance donc !

                    Vous écrivez "Le débat sur la question du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe a déjà eu lieu. Et à deux reprises : lors de l’élection présidentielle, puis lors des législatives. Les Français ont voté en toute connaissance de cause. L’engagement 31 de François Hollande était clair : « J’ouvrirai le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. »« 

                    Vous savez bien que d’une part on ne vote pas pour toutes les promesses, sinon cela serait impossible de voter ! Et ensuite qu’un candidat n’a jamais été obligé de respecter ses promesses, sinon il ne finirait jamais son mandat ! Bref, cet argument est absurde.

                    Ensuite, je reviens sur un autre argument sans fondement, celui de prétendre que les animaux sont homosexuels. Totalement faux. En effet, les mâles copulent entre eux par défaut et non par goût. Pour donner une comparaison avec l’humain il faut aller dans les prisons. Là bas ou plutot là dedans, les hommes » baisent" d’autres détenues par défaut de femmes, les hommes servent de femmes de substitution. Mais n’allez pas leur dire qu’ils sont homos.

                    Pour finir, non encore et toujours monsieur Di Bella, l’argument d’égalité entre les couples homos et hétéro ne tient que par la technique, mais si l’on s’en réfère uniquement sur l’aspect de la nature, la notion d’égalité ne tient pas, seule la notion de différence vaut. Différence qui fait que deux hommes ou deux femmes ne font pas naître d’enfants. Sauf quelques rares exceptions supposés mais que vous même refutez !!!

                    En d’autres termes, si l’on se base uniquement sur la loi de la nature, l’union homosexuelle n’est pas interdite, mais la procréation elle, si.

                    Mais l’humanité fait le choix de la technique, et de s’affranchir des lois de la nature, alors l’honnêteté intellectuelle vous reconnait le droit de revendiquer son usage.

                     A moins que... 


                    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 21 septembre 2012 22:04

                      Bonsoir,

                      Déjà, merci de lire mes articles.

                      La phrase que vous mentionnez a été prononcée par Jean-Marc Ayrault. C’est son opinion, que je partage également.

                      Je ne pense pas avoir fait référence aux animaux dans cet article, à moins que la mémoire ne me fasse défaut.

                      Pour les couples de lesbiennes, il est bien plus facile d’avoir des enfants.Il suffit franchir la frontière. Par contre pour les couples d’hommes, il n’y a que le recours à la GPA. Et elle est interdite en France, pour les hétéros comme pour les homos.

                      Je ne suis par un partisan du mariage ou de l’adoption. Je pense qu’il s’agit uniquement d’une mesure pour l’égalité et c’est uniquement à ce titre qu’elle m’est chère.

                      Cordialement,

                      Giuseppe

                       

                       


                    • Romain Desbois 22 septembre 2012 01:33

                      l’argument de la nature n’est valable ni d’un côté , ni de l’autre.

                      Car nous humains n’avons cessé de faire des choses non naturelles.

                      Que ca se passe dans la nature ou pas, quelle importance ?

                      D’ailleurs c’est étrange de séparer la nature de l’humain, comme si nous ne faisions pas partie de la nature.


                    • Hervé Hum Hervé Hum 22 septembre 2012 09:52

                      Romain Desbois écrit « D’ailleurs c’est étrange de séparer la nature de l’humain, comme si nous ne faisions pas partie de la nature. »

                      Le débat n’est pas encore tranché !

                      La question est de savoir si la technique doit être considéré comme faisant partie de la nature ou non ?

                      L’humain fait partie de la nature, mais doit on y inclure ses inventions issues de ses manipulations ? Tel par exemple les réacteurs nucléaires, les bombes, les avions, les voitures, la télé, mais plus particulièrement les ogm et le clonage,

                      Ou bien ne doit on pas faire une distinction entre ces créations et celles de la nature ?

                      Suivant cela, pouvez vous inclure dans la nature la tradition humaine ? Telle celle faisant du mariage une institution dédié à l’union d’un homme et d’une femme.

                      L’Etat vient de maintenir la tauromachie au nom de la tradition alors que peut être l’évolution sociale veut sa suppréssion (majorité de français contre), mais est sur le point de supprimer la tradition du mariage au nom de l’évolution sociale...

                      Puuvez vous expliquer et justifier cela ?


                    • Romain Desbois 22 septembre 2012 11:55

                      Hervé

                      Oui il y a incohérence . Soit on autorise le mariage et l’adoption homo et l’on interdit les corridas pour les mêmes raisons, soit on interdit le mariage et l’adoption homos et on autorise les corridas au nom de la tradition.

                      La nature quand ca nous arrange, comme si la sexualité était encore basée sur la nature !
                      Comme si manger avec des couverts , cuire ses aliments, se raser, s’habiller, était naturel !

                      On confond souvent naturel et culturel, dans les deux sens d’ailleurs.


                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 septembre 2012 12:01

                      Et ensuite qu’un candidat n’a jamais été obligé de respecter ses promesses, sinon il ne finirait jamais son mandat ! Bref, cet argument est absurde. : Pour une fois qu’un élu va tenir une promesse de campagne, il faut que vous le teniez rigueur...


                      Je comprend mieux le spleen des politiques parfois. Quoiqu’ils fassent, vous ne serez jamais content.


                      En effet, les mâles copulent entre eux par défaut et non par goût. Pour donner une comparaison avec l’humain il faut aller dans les prisons.  : Faux. Je vous invite à relire mon article sur le sujet : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/preparation-h-3-3-121265 ( je sais, c’est un peu de la pub mais bon...). Les éthologues relèvent l’existence, dans le milieu naturel, de véritables couples homosexuels sans que la captivité ne joue un rôle quelconque. 


                      En d’autres termes, si l’on se base uniquement sur la loi de la nature, l’union homosexuelle n’est pas interdite, mais la procréation elle, si. : Vous savez, cela fait longtemps qu’on ne tient plus compte uniquement des lois de la nature.


                      Après tout, un avion, un train ou même un simple vélo sont contre-natures.



                    • Hervé Hum Hervé Hum 22 septembre 2012 15:02

                      Bravo Mmarvinbear,intéressant article qui met en pièce mon piètre exemple.

                      Pour le reste je vous invite à mon tour à relire mes commentaires, ici même


                    • Hervé Hum Hervé Hum 22 septembre 2012 15:36

                      Pour finir sur ce sujet, du moins pour moi même, je suis favorable à l’union homosexuelle aux même conditions que les couples hétéro. Et suis pour l’égalité devant le droit d’avoir des enfants aux conditions explicité dans un commentaire ci dessus.

                      Et entin, pour sortir le mot « mariage » de la terminologie juridique pour le renvoyer dans la sphère privé où il retrouvera toute sa force symbolique et culturelle dans le respect des croyances de chacun. Car l’Etat dans une société multiculturelle et confessionnelle ne peut pas prendre partie.

                      Car garder le mot mariage en l’ouvrant aux couples homosexuel devrait avoir pour conséquence d’ouvrir ou rouvrir le débat sur le droit au mariage polygame. Ceci dans le respect de l’égalité.


                    • Hervé Hum Hervé Hum 22 septembre 2012 00:13

                      Bonsoir monsieur Di Bella

                      Non, l’article ne fait pas référence aux animaux, mais j’ai déjà vu cet argument par ailleurs. Ci ce n’est pas de vous c’est d’autres.

                      Maintenant, il est vrai que la nature fait qu’il est relativement aisé pour un couple de lesbiennes de trouver un donneur pour ’avoir un enfant et très difficile pour les hommes de trouver une mère porteuse. Si l’on considère que l’’égalité consiste aussi et surtout en la réciprocité, en ce cas d’espèce, cela consiste à faire qu’un couple de femmes reçoivent le sperme d’un couple d’hommes et qu’en échangent l’une d’elle soit porteuse de l’enfant du couple homme. Autrement dit, que les deux hommes et les deux femmes participent effectivement à la procréation, limitant autant que faire se peut l’anonymat des parents. Favorisant, voir incitant les relations entre les différents couples.

                      Seule manière à mon sens de rester dans la définition de la responsabilité entre personnes telle que je la donne, car à ce droit à l’obtention de l’enfant implique celui du devoir à donner l’enfant. Et en même temps, de conserver le droit de l’enfant à connaître ses parents biologiques.


                      • Soi même Soi même 22 septembre 2012 01:14

                        < Le mode de vie des Français ne peut être soumis à aucune spiritualité > Il y a que les imbéciles qui beuglent comme des veaux.

                         Merci Bella d’être le chantre de l’Homocratie ? Un loi se fait elle se défait, elle manquera pas un jour à disparaître, tel est le sort de ce qui est inique !


                        • Romain Desbois 22 septembre 2012 01:35

                          Comme vous même disparaitrez un jour.

                          Faut-il en déduire que vous êtes inique ?


                        • oncle archibald 22 septembre 2012 10:51

                          « Le débat sur la question du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe a déjà eu lieu. Et à deux reprises : lors de l’élection présidentielle, puis lors des législatives. Les Français ont voté en toute connaissance de cause. L’engagement 31 de François Hollande était clair : J’ouvrirai le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. »

                          Argument massue de ceux qui ne veulent pas de débats .. les mêmes qui reprochaient aux députés du temps de de Gaulle et Pompidou d’être des « godillots » et de voter toutes les lois qu’on leur présentait sans les discuter .. 

                          Bref .. Argument de ceux qui ne veulent pas que le débat ait lieu et auquel je réponds simplement : en ces temps difficiles ou l’on cherche des économies partout, suspendons la chambre des députés pour le temps de la mandature de François Hollande puisque en votant à deux reprises en début d’année les Français ont donné tous les pouvoirs au seul Président de la République ...

                          Lorsque quelqu’un refuse le débat c’est qu’il ne se sent pas très sur d’emporter l’avis de la majorité non ? Ca c’est vu dans le passé ... Usage de l’article 49.3 de la constitution ... Pourquoi pas, les choses seraient plus claires ...

                          • Romain Desbois 22 septembre 2012 11:42

                            le débat public a lieu en ce moment, içi pour le bas peuple et ailleurs pour les institutionnels comme les religions, les assoc, les journaleux, la cour .

                            Qu’il ait été plus judicieux de faire un référendum, je suis d’accord.

                            Mais encore une fois , il fallait pour cela que nous votions pour des candidats qui proposaient le RIC ou le RIP .

                            Faut-il accepter le choix des électeurs français et des abstentionnistes ? Même si on le regrette ?
                            En tant que démocrate, je dirais oui !


                          • oncle archibald 22 septembre 2012 17:16

                            « le débat public a lieu en ce moment, içi pour le bas peuple et ailleurs pour les institutionnels comme les religions, les assoc, les journaleux, la cour . »

                            Vous prétendez qu’un vingtaine de retraités qui passent le temps sur AV représentent « le bas peuple » ??? Quel honneur pour nous et surtout quelle erreur !!! 

                            Vous le verrez peut être dans la rue un de ces quatre, car à force d’être muselé « le bas peuple » peut aller montrer ses muscles dans des manifestations et faire reculer le pouvoir ... Ceux qui voulaient attenter à l’existence de l’école libre, comme ceux qui voulaient imposer un contrat de travail permettant l’exploitation des jeunes doivent s’en souvenir ....

                            Quand aux « consultations » des « corps constitués » elles se font sur invitation et ce qui se dit dans ces rencontres en très petit comité reste secret ....

                          • Romain Desbois 23 septembre 2012 01:04

                            Une vingtaine de retraités ?
                            Parlez pour vous !!!

                            Et quand j’écrivais içi, ça signifiait sur le net. Et je ne doute pas que dans les bistrots , ca doit discuter ferme.


                          • eric 22 septembre 2012 11:31

                            « La France est une République qui respecte les convictions religieuses et philosophiques de chacun mais aucune ne peut s’imposer à tous. Le mode de vie des Français ne peut être soumis à aucune spiritualité. C’est pourquoi je vous le redis ici : une nouvelle étape pour l’égalité est engagée« 
                            Tout est dit. La démarche du premier ministre est religieuse ou philosophique ou ce que l’on voudra, et veut s’imposer à la république et à tous. La stricte équivalence entre homosexualité et hétérosexualité n’est :
                            1) Pas démontrée scientifiquement : c’est un article de foi
                            2 ) Contestée par de nombreux homosexuels : prétendre à cette stricte équivalence est une remise ne cause du caractère spécifique de l’expérience homosexuelle.

                            C’est pareil parce que c’est pareil ? Prouvez le.

                            La nécessité d’organiser juridiquement des relations entre des gens qui s’engagent l’un envers l’autre a conduit à prévoir un contrat entre personnes privés,le PACS. Les tentatives de dénaturer la langue française tout en ouvrant des droits fiscaux sur la base de pratiques privées qui n’ont pas à intéresser la république constituent l’autre volet de cette mascarade.

                            Je l’ai déjà écrit, tous cela participe du prurit socialiste de détruire un »monde ancien" pour permettre l’autonomie complète de la personne. C’est un projet dont on a le droit de penser ce que l’on veut. Qu’il constitue un grand pas en avant vers la liberté, ou que c’est une chimère totalitaire et inhumaine. On ne sort pas du débat démocratique classique. On a le droit de vouloir tout casser dans les limites de la loi.....

                            Mais ici, gouvernement veut imposer sa vérité révélée aux consciences. Il est au cœur de ce qu’il dénonce.
                            Pour le meilleur et pour le pire, pour le réel ou le symbolique, dans l’indifférence profonde aux pratiques des uns et des autres au fond de leurs lits qui ne me regarde pas, dans la conscience qu’il y a des homo heureux et des hétéro malheureux, dans la profonde conviction que chacun à le droit de vivre comme il veut du moment qu’il n’emmerde pas les autres, je refuse absolument qu’on m’oblige à adhérer à la croyance parfaitement irrationnelle et non démontrée qu’homosexualité et hétérosexualité sont une seule et même chose.

                            Notre république est laïque et ne saurait ainsi transgresser un de ses principes fondamentaux qui est le respect de la liberté de conscience.


                            • Romain Desbois 22 septembre 2012 11:47

                              Personne ne vous obligera de vous marier avec une personne du même sexe que le vôtre !

                              Une homme est différent d’une femme et pourtant personne trouve aberrant qu’ils aient le droit de se marier ensemble.


                            • Romain Desbois 22 septembre 2012 11:50

                              je dois dire que là Ayrault s’enfonce. Il est hors sujet.
                              Le mode de vie des français n’a pas à être décidé par l’Etat, c’est pour cela que l’on doit changer les choses, afin que chacun soit libre de sa spiritualité ou de sa philosophie de vie.


                            • Romain Desbois 22 septembre 2012 12:14

                              Ha je comprends que pour vous 2013 sera l’anus horribilis.

                              Bon ca y est , je l’ai fait , on passe à autre chose.....


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 septembre 2012 12:05

                              «  C’est un acte civil, le corps social n’a pas à reconnaître l’amour, sentiment tout à fait privé. »


                              S’il est marié, je pense que madame Meunier sera ravie d’apprendre que son mari ne s’est pas uni à elle par amour, mais par « utilité sociale ».

                              J’espère qu’il a un canapé confortable...

                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 septembre 2012 12:51

                                Après tout, on dit bien que « qui se ressemble s’assemble »...


                              • Romain Desbois 22 septembre 2012 12:16

                                Mmarvinbear
                                « Je comprend mieux le spleen des politiques parfois. Quoiqu’ils fassent, vous ne serez jamais content. »

                                Gras comme la France, ingrat comme un français !


                                • bel95 22 septembre 2012 12:17

                                  L’évènement majeur de ces dernières 24 heures est la victoire du peuple Français du sud. Défenseur de la culture, de leurs traditions ancestrales sur le tout étatisme d’une minorité bobo-parisienne. 

                                  Nous avons l’espoir qu’enfin revienne raison, respect du peuple de ce qui fait l’essence même d’une population ne soit plus sous la dictature de quelques pseudo-élites. Des batailles contre le despotisme des lobbys peuvent être mené et gagné. 
                                  Les premières mesures de ce gouvernement furent de revenir sur des lois votés, nous ferons de même.

                                  • Romain Desbois 22 septembre 2012 12:21

                                    Désolé mais si vous sortiez un eu dans les associations, vous sauriez que la très grosse majorité des militants sont issus du bas peuple et non de l’élite bobo ou bonobo.

                                    La majorité de ceux qui vont assister aux corridas sont des touristes. Les locaux sont minoritaires.


                                  • bel95 23 septembre 2012 17:58

                                    T’as raison, pour résumer on vie par dans les mêmes quartiers, on bosse pas dans les mêmes boites, on voyages dans les mêmes trains de banlieue, 

                                    Bref on n’habite pas dans le même pays, et mon travail de militant est de vous sortir, merci pour le coup de main !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès