Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mariage pour Tous : Hollande allume le feu

Mariage pour Tous : Hollande allume le feu

Accélérer. C’est la stratégie du gouvernement face à l’opposition qui monte contre la Mariage pour Tous et l’opinion qui se montre plus réservée*.

Alors que le texte a été adopté au Sénat, le calendrier s’accélère et dès mercredi, sans doute jusqu’au samedi 20 avril, l’Assemblée Nationale se prononcera sur les modifications adoptées au Sénat.

Le dialogue de sourd continue

Le texte est en partie voté mais chacun peut constater que partisans comme opposants continuent leur dialogue de sourd.

D’un côté on réclame l’égalité des adultes, de l’autre l’égalité des enfants. Plus personne ne s’écoute, si tant est soit-il que l’écoute ait eu lieu un jour. On le regrette d’autant plus que l’opposition n’est finalement pas frontale sur ce sujet, un compromis aurait pu être trouvé entre défenseurs de l’enfant et défenseurs des couples homosexuels.

Ceux en charge d’organiser les débats n’ont pas su créer les conditions de ce dialogue.

Le thème des gagnants et des perdants fait son apparition, comme on pouvait le lire vendredi soir sur les pancartes d’une contre-manifestation pro mariage pour tous : « on a gagné ». Comment ne pas penser que cela est bien loin d’une République fraternelle ? Qui peut penser que le pacte républicain en sort alors consolidé ?

 

Une opposition qui ne faiblit pas

Le Sénat adpopte le mariage pour tous L’image d’un sénat au 2/3 vide, votant à main levée le texte, ne passe pas auprès des opposants.

 

Vendredi 12 avril, au pied-levé, la Manif pour Tous a ainsi rassemblé au cœur de Paris entre 2300 (Police) et 7500 personnes (organisateur).

L’auteur de ce texte a pu constater que la foule était aussi mélangée que déterminée.

La video ci-dessous reprend les évènements marquants.

 

 

La suite de la mobilisation, annoncée vendredi est, comme on pouvait le redouter, d’associer ce mouvement de contestation aux autres opposants au gouvernement en manifestant le 5 mai à Paris. Pour rappel cette date a déjà été réservée par Jean-Luc Mélenchon pour « donner un grand coup de balais ».

 

La désobéissance civique fait également son apparition alors que Frigide Barjot appelait vendredi à cesser les déclarations d’impôt par internet pour revenir aux déclarations papier : un moyen d’engorger l’administration fiscale. D’autres initiatives se font jour : vider les livrets A, commettre des erreurs par excès dans sa déclaration d’impôt pour les corriger ensuite…

 

Des incidents minimes mais significatifs

Les incidents en fin de cortège sont finalement minimes pour une telle mobilisation. Mais ils sont significatifs car il ne s’agit pas ici de casseurs. Aucun bien dégradé, pas de magasin dévalisé. On peut également constater qu’on aurait tort de réduire ces incidents à l’extrême droite. Comme le 24 mars, ce sont des Français peu habitués aux manifestations qui veulent en découdre.

Des cars de police déboulent place Vendôme le 12 avril 2013 Plus inquiétant encore, la soirée s’est terminée par une course poursuite dans Paris entre une centaine de manifestants pacifiques et les cars de police. Ce n’est que place Vendôme, à deux pas de l’Elysée que la police a fini par monter des barrages en catastrophe pour arrêter la foule.

Les services de renseignement, peu habitués à surveiller cette frange de la population, semblent dépassés, eux qui prévoyaient 100 000 manifestants le 24 mars quand la police en comptait le jour même 3 fois plus (300 000 selon la préfecture).

 

La violence monte

On a encore en tête l’ignoble agression dont a été victime un couple homosexuel en plein Paris le week-end dernier.

Samedi 13 avril au matin c’était au tour de Samuel Lafont, militant de La Manif pour Tous, de se faire poignarder en plein Paris. Opéré en urgence à l'HEGP, son pronostic vital n'est pas engagé

Le lien entre ces agressions et le mariage pour tous n’est pas fait, qu’importe, les esprits échauffés ne sont pas prêts à la nuance.

 

Chaque camp a désormais ses martyrs.

L’accélération et la frustration qu’elle provoque auprès des opposants suffira-t-elle à les apaiser ? Sinon, sans geste d’apaisement supplémentaire de ceux qui sont garants des instutitions, avec la conjonction d’une impopularité record et la fusion des contestations, nous pourrions découvrir que la République n’est pas éternelle.

 

*55 % des personnes interrogées sont opposées à la loi Taubira dans un sondage BVA réalisé auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet les 3 et 4 avril 2013 pour Le Parisien – Aujourd’hui en France


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 16 avril 2013 10:27

    Bonjour, Mérovie.

    En fait, Hollande a été contraint d’avancer le vote de l’Assemblée, d’une part en raison des sondages qui montrent clairement que l’opinion est en train de basculer dans le camp des opposants, d’autre part pour tenter d’enrayer la montée des actes homophobes.

    Cette décision est probablement porteuse de plus d’inconvénients que d’avantages pour l’exécutif. Car, comme vous l’avez souligné, elle donne des armes aux opposants et alimente la radicalisation.

    Tout cela est d’autant plus stupide qu’un référendum eût réglé le problème, dans un sens ou dans l’autre, sans que quiconque puisse remettre en cause le choix du peuple français. Mais Hollande a manifestement une répulsion pour la saisie directe de ses compatriotes. Tant pis pour lui si de nouveaux débordements viennent polluer l’action de l’exécutif et la vie des ministres. 


    • Surya Surya 16 avril 2013 11:25

      Bonjour Fergus,

      Un référundum donnerait en effet la réponse, sans qu’aucune contestation ne soit possible que ce soit d’un côté comme de l’autre, cela dit on devrait même pas en avoir besoin puisque Mier Hollande n’a pris personne au dépourvu durant sa campagne électorale, il a été parfaitement clair : « J’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels. » (Livret : « Mes 60 engagements pour la France », page22, point n°31). Il l’avait annoncé et n’a donc trompé personne.
      C’est pour ça que je suis surprise que l’opinion publique semble maintenant se révéler, d’après les sondages, majoritairement contre, ou bien ait changé d’avis depuis l’élection présidentielle.


    • JL JL 16 avril 2013 11:45

      Surya,

      avec de tels propos vous vous faites l’avocat du diable.

      Ce qui nous tue, ce que nous dénonçons ici ou là, c’est ce bipartisme UMPS qui nous impose à chaque présidentielles une alternative mortifère : peste ou choléra.

      En rejetant la peste de la précédente majorité, nous n’avons pas pour autant plébiscité le choléra de la nouvelle : c’est cela le sens de la révolte contre cette loi Taubira l’illuminée.


    • JL JL 16 avril 2013 11:49

      @ Surya,

      j’irai même jusqu’à dire que ceux qui tiennent ces propos sont les fossoyeurs de la démocratie.

      Désolé.


    • COLRE COLRE 16 avril 2013 12:08

      Encore l’ « UMPS » à 2 balles  smiley expression moutonnière qui dispense de réfléchir !!

      Et Mélenchon : c’est l’UMPS ? c’est la peste ou le choléra ? pourtant, lisons-le.

      « La lutte contre toutes les discriminations. Le droit au mariage et à l’adoption sera reconnu aux couples homosexuels. » (programme électoral)
      Ou bien :
      "Le Front de Gauche est pleinement engagé dans le combat contre toutes les formes de discriminations et notamment des discriminations LGBT. 

      En République, nous n’acceptons pas que certains n’aient pas les mêmes droits du fait de leur orientation sexuelle."


    • BlackMatter 16 avril 2013 12:11

      L’opinion n’a pas basculé. Elle reste majoritairement pour le mariage pour tous.
      Elle est en revanche perplexe sur l’adoption mais parce que le gouvernement n’a pas expliqué que la majorité ces cas seraient des adoptions simples sans perte de filiation (c’est à dire une adoption par le conjoint du parent biologique d’un enfant).
      Les personnes qui persistent dans la contestation sont principalement de droite voir de droite extrême qui de toute façon ne supporte pas qu’il y ait un gouvernement de gauche et qui saisira n’importe quel prétexte pour se manifester.
      Hollande n’est pas responsable de la crise économique actuelle. On peut juste lui reprocher de gérer économiquement le pays en bon père de famille, c’est à dire sans audace, alors qu’il en a pour les questions sociétales. Mais n’est il pas enfermé aussi par les circonstances économiques et les traités internationaux ? Et croyez vous que Sarkozy aurait fait mieux ? Non, il aurait fait bien pire parce que lui gouverne par la division et la recherche des bouc-émissaire. Ce pays a besoin d’apaisement mais l’opposition ne veut pas. Et je ne parle pas de Mélanchon qui lui est complètement dans la dérive populiste, limite même plus dangereux que le FN.
      Vivement que ce projet de loi soit promulgué qu’on passe à autre chose parce que de toute façon, le mariage gay ne changera rien mais strictement rien à la vie de la majorité des français et donc cette opposition musclée est irrationnelle.


    • JL JL 16 avril 2013 12:18

      Mélenchon c’est Mélenchon ; moi c’est moi !

      Les discriminations sont une chose ; les amalgames une autre.

      Les LGBT ne sont en rien discriminés par l’institution du mariage : ils s’en excluent d’eux-mêmes par leur prétention à vouloir le beurre et l’argent du beurre. Nuance.


    • JL JL 16 avril 2013 12:22

      Quant à la dispense de réfléchir, colre, vous tombez particulièrement mal avec moi. Ne pas l’admettre ici où je vous ai démontré ma liberté de penser par rapport à Mélenchon, ne ferait que vous couvrir de ridicule.


    • JL JL 16 avril 2013 12:40

      Alors, banane !

      C’est tout ce que vous trouvez à répondre : le moinssage ?

      Pfff !

       smiley


    • sam turlupine sam turlupine 16 avril 2013 13:21

      Par JL (---.---.---.29) 16 avril 11:49

      @ Surya,

      j’irai même jusqu’à dire que ceux qui tiennent ces propos sont les fossoyeurs de la démocratie.

       smiley smiley

      Toujours aussi ridicule, ce pauvre JL !


    • JL JL 16 avril 2013 13:27

      sam turlupin,

      entre l’une, Surya, qui dit marche au tout ou rien, et l’autre, Colre, qui m’accuse de ne pas réfléchir,

      vous êtes où, turlupin ? Dans leurs jupes ?

      Imbécile !


    • Surya Surya 16 avril 2013 13:52

      Ce n’est pas ce que je dis, JL. Je dis simplement que, dans les faits, si Mier Hollande a été élu, c’est parce qu’une majorité de Français ont voté pour lui. Je suppose que les gens lisent les programmes électoraux avant de voter, et j’en déduis donc, peut être à tord j’en sais rien, qu’au moment de son élection, une majorité de Français étaient en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels. Je répondais à Fergus qui pense qu’il aurait fallu un référundum. Je fais partie de ces gens qui défendent l’idée d’une démocratie plus directe, en effet, avec recours plus systématique au référundum, car il me semble bien évidemment que ce n’est pas parce que quelqu’un a été élu qu’il peut ensuite faire n’importe quoi, décider des trucs dont il n’avait même pas parlé durant sa campagne. Mais là, c’était écrit noir sur blanc qu’il allait adopter le mariage et l’adoption pour les couples homos. Pourquoi le débat n’a-t-il jamais eu lieu avant, il aurait pu avoir lieu dans la sérénité, ça aurait permis de répondre aux interrogations de tout le monde, alors que là, il me semble qu’il y a de moins en moins de débats, et de plus en plus d’affolement du fait que la loi est en train de passer.
      JL, tout ce que je veux dire, c’est que je ne comprends pas cette panique puisqu’il l’avait dit, qu’il le ferait ce mariage+adoption s’il était élu. Après, on aime ou on n’aime pas Hollande, on aime le système binaire ou pas que vous dénoncez, mais en tout cas sur ce point là, on ne peut pas dire qu’il ait trompé les Français.
      Pas de problème bien sûr pour que mes opinions soient critiquées, mais je trouve que vous exaggérez quand même en parlant de « fossoyeur de la démocratie ».


    • JL JL 16 avril 2013 14:03

      Surya,

      les fossoyeurs de la démocratie, je le répète, sont ceux qui font de l’élection un piège à con. Comme vous en ce moment.

      Il faut toujours revenir aux fondamentaux : au premier tour on choisit, au second on élimine. Ce sont les voix du premier tour, et celles-là seulement, qui légitiment le programme de Hollande dans sa totalité.

      Les autres ont la liberté de se soumettre ou de contester : c’est ce qu’il se passe pour la loi Taubira. Si nous voulons préserver la démocratie, il faut refuser le piège à con. En descendant dans la rue quand c’est nécéssaire.


    • noelle steve 16 avril 2013 14:44

      primo, les gens qui ont voté hollande ont voté implicitement pour cette loi ! donc referendum couteux inutile !! deuxio, on sait que ces manifestants sont soit des gens d’extrême droite, soit des cathos intégristes, soit une entraineuse provocatrice, donc cette loi doit passer car elle n’est que justice et fraternité !!! 
      les discussions ont longuement eu lieu !! et si le sénat est vide c’est que les sénateurs ont compris que la loi serait votée avec ou sans eux !! c’est classique
      Hollande et son gouvernement font un bon boulot, n’en déplaise aux râleurs et gens de l’opposition qui font perdre du temps au lieu d’aider à gérer les problèmes urgents : on peut demander aussi aux entreprises de se bouger car on a assez dit que ce sont les entrepreneurs qui créent des emplois et non le gouvernement ; heureusement il y a en a beaucoup qui se démènent et qui ne pense pas qu’à faire du fric !!
      et qu’on ne vienne pas dire qu’il n’y a pas d’argent puisqu’on parle de 232 milliards dans les paradis fiscaux mis à ...gauche par certains entrepreneurs !!! qui sontt-ils ???


    • Surya Surya 16 avril 2013 14:45

      Mais bien sûr que je suis d’accord avec vous pour que vous descendiez dans la rue si vous n’êtes pas d’accord, et encore heureux qu’il soit possible de le faire, sinon en effet ce n’est plus une démocratie. De plus vous avez entièrement raison d’émettre vos doutes et vos craintes, car elles peuvent mettre à jour des points sur lesquels il n’y avait pas eu suffisamment de réflexion.

      Personnellement, il y a des points sur lesquels je trouve que l’on n’a pas suffisamment discuté au sujet de cette loi. Le mariage ne me pose aucun problème, mais j’avais émis il y a un certain temps sur Agoravox des doutes au sujet de l’adoption. J’ai évolué depuis, car je n’avais pas du tout pensé au cas de figure des enfants dont l’un des partenaires du couple est le parent biologique. Je suis donc désormais en faveur de l’adoption, mais tout en reconnaissant qu’il y a des points qui doivent absolument être discutés.

      Je continue malgré tout de penser qu’il n’est pas forcément bon pour l’enfant d’avoir été conçu par exemple dans une éprouvette et d’avoir « papa-papa » ou « maman-maman » et absolument rien d’autre, mais à partir du moment où l’enfant a un papa et une maman (et s’il ne voit jamais l’un des deux, qu’au moins il sache d’où il vient, quelle est son histoire personnelle) après, qu’il vive au quotidien dans un couple de deux hommes ou de deux femmes, non seulement ça ne me regarde pas, mais ça ne doit pas être gênant pour lui puisque ce cas de figure existe déjà, et d’après ce que j’ai compris, ces enfants souffrent du rejet de la société et non de leur situation familiale elle même.

      Je crois que ce qui compte, ce qui est important, c’est que l’on se débrouille pour que l’enfant sache d’où il vient. Il m’a semblé que les « anti » craignent qu’on dise à l’enfant : tu as deux papas, mais tu n’as jamais eu de maman, ou l’inverse, deux mamans, mais tu n’as jamais eu de papa. Désolée, mais si des gens racontent cela à leur gamin, c’est grave, car on a beau dire ce que l’on veut, il faut malgré tout un homme et une femme pour fabriquer un enfant. Pour le fabriquer, car après on l’élève comme on veut.

      Je me suis par exemple posé la question suivante : imaginez un papa qui a eu autrefois un enfant avec l’épouse qu’il avait. Ils se séparent, l’ex mari garde et élève l’enfant, puis il choisit de vivre avec un autre homme. S’il souhaite faire adopter son enfant par son partenaire, l’accord de la mère sera-t-il indispensable ? Et si la maman ne souhaite pas ? Cet enfant est aussi le sien, après tout. Voilà, ce sont des petites questions comme ça, certes des points de détail, mais puisqu’on se les pose, il faut trouver des réponses.

      Si je me trompe en disant que les manifs sont comme un affolement des « anti » dû au passage de la loi qui était « pourtant » annoncée dans la campagne électorale, alors c’est qu’elles traduisent peut être alors ce sentiment que cela n’a pas été suffisamment préparé. Mais je ne crois pas qu’il soit bon de vouloir bloquer la situation.

      Peut être auraient-ils mieux fait de voter le mariage pour commencer, puis ensuite prendre un peu plus de temps pour débattre au sujet de l’adoption, de régler tous les cas de figure, et de répondre à toutes les interrogations. Et là, les choses se seraient sûrement mieux passées.


    • sam turlupine sam turlupine 16 avril 2013 14:55

      Par JL (---.---.---.29) 16 avril 14:03

      Surya,

      les fossoyeurs de la démocratie, je le répète, sont ceux qui font de l’élection un piège à con. Comme vous en ce moment.

      Il faut toujours revenir aux fondamentaux : au premier tour on choisit, au second on élimine. Ce sont les voix du premier tour, et celles-là seulement, qui légitiment le programme de Hollande dans sa totalité.

      C’est les « fondamentaux » de quoi ? 

      Le programme de Hollande n’a pas varié, que je sache, entre les deux tours ; la programmation de cette loi était prévue dans son programme ; il a été élu, il l’applique, et basta.

      Si ça ne vous plait pas, allez-y ; descendez dans la rue avec tous les cathos, fachos, et groupes d’extrême-droite : comme vous êtes aussi con qu’eux, ça ne déparera pas !


    • JL JL 16 avril 2013 15:18

      Surya,

      admettons que j’ai été excessif. Mais comme vous l’aurez compris, cette histoire de programme pour lequel on aurait voté me hérisse le poil. Même si je reconnais que je n’ai pas réfléchi suffisamment quand j’ai mis, mais seulement au second tour, un bulletin Hollande dans l’urne. Mais on a tous le droit de se tromper, pas vrai ?

      Quand vous dites : ’’Peut être auraient-ils mieux fait de voter le mariage pour commencer, puis ensuite prendre un peu plus de temps pour débattre au sujet de l’adoption’’ on pourrait bien vous suivre, mais c’est toujours pareil : de petits pas en petits pas, ils y seraient arrivés quand même.


    • JL JL 16 avril 2013 15:31

      sam turlupine,

      merde !


    • Agor&Acri Agor&Acri 16 avril 2013 15:56

      @ noelle steve,

      "deuxio, on sait que ces manifestants sont soit des gens d’extrême droite, soit des cathos intégristes, soit une entraineuse provocatrice, donc cette loi doit passer car elle n’est que justice et fraternité !!!"

      Ca vous arrive de vous renseigner avant de cataloguer les gens exactement de la façon dont les médias souhaitent que vous les cataloguiez ?

      Tout sauf extrême-droite et tout sauf catho intégriste
      et ceci sans le moindre doute possible (il n’y a qu’à lire l’ensemble des billets qu’il rédige depuis plusieurs années)
      voyez ce qu’a synthétisé l’auteur du forum
      LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)
      HOMO-SAPIENS et GAY SAVOIR : l’ultime conflit de génération ?
      Lien : MESSAGE N° 49

      Face à la réalité des enjeux, la polarisation gauche/droite et/ou catho/laïc est une pure arnaque.

      Et le problème n’est absolument pas un problème d’égalité des droits,
      comme seuls les mal-informés le pensent encore.

      Il se situe bien au-delà.


    • Surya Surya 16 avril 2013 16:23

      Qu’on y arrive au final ne me gêne pas puisque, comme je vous l’ai dis, j’ai évolué sur la question de l’adoption, mais comme je l’ai dis aussi, j’ai encore quelques interrogations auxquelles j’aurais aimé trouver réponse. Ce qu’il faut, c’est qu’on y arrive en faisant une réelle évolution positive de la société, c’est à dire que l’on ait pensé à tous les cas de figure (enfin, c’est sûrement impossible de penser à absolument tout, on oublie toujours quelque chose), et que l’on encadre mieux la démarche. L’adoption, ok, mais il y a plusieurs sortes d’adoption, et pas une seule, donc on ne peut parler de « L » ’adoption avec un L comme s’il n’y en avait qu’une.
      Un enfant vivant dans un couple dont l’un des parents est son parent biologique, ce n’est pas pareil qu’un couple homo faisant la démarche d’adopter un enfant, ce n’est pas non plus pareil qu’un couple arrivant dans une clinique pour demander la fabrication pour eux d’un enfant. Cela dit, pour ce qui est de la fécondation artificielle, voire même des mères porteuses, (je sais que c’est interdit en France mais imaginons), quand un couple est stérile, il est stérile, alors si les hétéros y ont droit, il n’y a pas de raison que les homos n’y aient pas droit eux aussi.

      Il faut réfléchir aux modalités de chaque forme d’adoption, trouver des solutions aux problèmes qui pourraient arriver, et ce avant qu’ils n’arrivent, et même si l’on pense qu’ils n’arriveront jamais. Bref, il faut être capable d’anticiper.

      Il faut qu’au final tout le monde soit gagnant : les enfants car ils seront protégés dans la société et reconnus, les couples homos qui ne seront plus discriminés, les autres qui n’auront pas eu l’impression que l’on a totalement chamboulé la société dans laquelle ils vivaient, et la société elle même, car une société est appelée à évoluer. Pas forcément à la vitesse de la lumière, en effet, mais je crois que l’évolution est un processus naturel et inévitable. Et nécessaire, en plus.

      Je ne crois pas que les termes « mari » et « épouse » peuvent être supprimés, un couple hétéro marié sera toujours un couple composé d’un mari et d’une épouse, forcément, mais un couple homo marié sera composé d’autre chose. Quoi, j’en sais rien, et pour le coup c’est vrai que j’ai parfois l’impression que la loi est passée avant même que l’on ait trouvé la réponse à ce genre de questions.
      Cela dit, tout cela est peut être discuté par les parlementaires, peut être cherchent-ils des solutions. Peut être les ont-il déjà trouvé, j’en sais rien, je ne me suis pas renseignée.

      Si vous pensez que c’est une mauvaise chose qu’on y arrive au final, c’est que vous êtes foncièrement contre toute forme d’adoption par les couples homos, et même avec ce que je viens de vous dire au sujet de l’évolution qui est naturelle etc... je pense qu’après tout, vous avez le droit d’être contre, de le rester, et de le dire sans vous faire insulter ni menacer.

      Le problème, c’est que si la majorité des Français est pour (et on en revient à l’histoire du référundum ou de l’acceptation implicite de la loi par l’élection de F.Hollande), il vous faudra accepter malgré tout la décision de la majorité (je dis bien la décision elle même, et non le contenu décidé), et donc vous soumettre aux principes de base d’une démocratie qui n’est pas parfaite, certes, mais qui a tout de même le mérite d’exister. Il faut voir aussi que, en cas de référundum, même s’il n’y a que 51% des Français qui sont pour et 49 % des Français qui sont contre, ce sont les pour qui l’emportent. Ca fait toujours râler ce genre de résultats sur le fil du rasoir, mais on ne peut pas décider d’être en démocratie et ensuite contester parce qu’une loi est passée limite-limite.


    • COLRE COLRE 16 avril 2013 17:06

      Agor&Acri : "Ca vous arrive de vous renseigner avant de cataloguer les gens exactement de la façon dont les médias souhaitent que vous les cataloguiez ? Tout sauf extrême-droite et tout sauf catho intégriste
      et ceci sans le moindre doute possible
      "

      C’est vous qui devriez vous renseigner avant de faire la leçon aux autres. En rappel, après l’enquête du Monde sur le mouvement anti.

      C’est un montage de 37 organisations, souvent factices, et, contrairement aux déclarations mensongères de Barjot and co, la plupart sont religieuses et politiques (droite et extrême-droite). 

      Familles de France, (contre le Pacs en 1998),
      la Confédération nationale des associations familiales catholiques,
      la Fédération nationale des associations familiales protestantes
      le Cler « amour et famille », association d’éducation chrétienne à la sexualité,
      Alliance Vita, association créée par Christine Boutin, contre l’IVG,
      l’Appel des professionnels de l’enfance, dirigé par Jérôme Brunet, directeur diocésain de l’enseignement catholique en région Centre.
      le collectif Tous pour le mariage, instance diocésaine dépendant de l’évêché de Toulon.
      Enfants du Mékong, dirigée par le chroniqueur religieux proche des traditionnalistes René Foucart.
      le collectif Jeunes pour la famille, le porte-parole est Louis Manaranche, « engagé à la paroisse Saint-Etienne-du-Mont » (il est aussi un membre actif du club Droite sociale de Laurent Wauquiez).
      Le collectif lyonnais de La marche solidaire (Paul Colrat et Tanguy Bouffard, sont respectivement fondateur d’un mouvement de réflexion baptisé « Nouvelles alternatives catholiques » et du « relais paroissial » de son université.
      le collectif Les adoptés, dont la responsable, Anne-Béatrice Truchi, est membre active de l’association de parents d’élèves de l’enseignement libre de Saint-François d’Eylau. 
      Cosette et Gavroche, « association » (officieuse) créée par Raphaël Nogier, médecin acupuncteur et ancien candidat divers droite aux législatives en Ardèche,
      l’Appel des médecins de l’enfance et de l’adolescence, un collectif de médecins emmené par le professeur Emmanuel Sapin, qu’on retrouve dans des colloques hostiles à l’avortement. Ce dernier intervenait en 2009 dans un colloque organisé par la Communauté de l’Emmanuel, qui a pour but l’évangélisation catholique « au quotidien ».
      La Communauté de l’Emmanuel s’inscrit dans la tendance du « renouveau charismatique » qui revendique une mission évangélisatrice, 

      (Un salarié de la Communauté de l’Emmanuel, Jean-Baptiste Maillard, a acheté le nom de domaine d’Homovox, autre collectif supposé représenter les homosexuels opposés au mariage gay. Chaque été, la Communauté organise des Rencontres de prière à son siège de Paray-le-Monial, où l’on peut croiser Tugdual Derville (Alliance Vita) ou Frigide Barjot.
      Dialogue et humanisme, association dont le président est Jean-Paul Bolufer, ancien directeur de cabinet de Christine Boutin,
      le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine de Daniel Rivaud, classé dans les mouvements traditionnalistes, et qu’on retrouve dans la même « tournée bioéthique » anti-IVG où figurait le Pr Sapin. 
      SOS papa, qui milite pour les droits des pères en cas de séparation, l’association Nouveau féminisme européen présidé par Elizabeth Montfort, ancienne députée européenne du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers, contre l’avortement.
      (le créateur du site du Nouveau féminisme européen, Pierre-Marie Boutet, et sa société, Clasis, ont également réalisé celui d’Alliance Vita, et le site de la Communauté de l’Emmanuel.)
      Fils de France créé par Camel Bechikh, membre de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF),
      Les musulmans pour l’enfance, dirigé par Abderrahmane Ait-Rabah, cadre dans le transport, « ami » Facebook avec les Jeunes actifs UMP du Rhône, l’UDI du Doubs et l’Association nationale des amis de Nicolas Sarkozy. 


    • JL JL 16 avril 2013 18:43

      Je suppose que pour vous, les opposants à la théorie du genre sont tous des ’’cathos, fachos, et groupes d’extrême-droite ’’ aussi cons que moi !?

      nb. Ce post s’adresse à celui qui a utilisé cette invective.


    • BlackMatter 16 avril 2013 19:27

      Surya,

      Vous avez raison de vous poser des questions sur l’adoption.
      Moi même qui suis homo (sentimentalement car sexuellement je suis plutôt bi), je me suis posé des questions. Mais pour connaitre plusieurs couples homos qui ont des enfants, je sais que les arguments des opposants sont irrationnelles et injustifiés. Je sais l’amour qu’un couple homo peut porté à un enfant, je sais qu’un tel couple donnera ce qu’il peut pour que l’enfant puisse s’épanouir et je sais aussi que le plus grand danger pour ces enfants ne sont pas ses parents, biologiques ou adoptifs, mais le regard et les élucubrations des autres. Mais je suis d’accord sur un fait : un enfant est la rencontre d’une gamète mâle avec une gamète femelle. Et je pense que la majorité des homos n’ont pas l’intention de mentir à ce sujet. Être homo, ca n’est pas être contre les hétéros. C’est aussi absurde que penser qu’un noir déteste forcément les blancs. Comme dans la plupart des cas, les gens font ce qu’ils peuvent, en fonction de leurs moyens et ce qu’ils sont. En tant que catholique, on m’a appris la tolérance et à ne pas juger trop durement les autres surtout quand on a une poutre dans son œil. Je suis très déçu par le comportement de l’église et de certainns de ses extrémistes.. Très déçu mais pas surpris.


    • Surya Surya 16 avril 2013 21:07
      Bonsoir BlackMatter

      Rassurez vous, les questions que je me pose ne sont nullement liée à l’amour que les couples homos peuvent porter aux enfants. Je n’ai aucune crainte à ce sujet, ni au sujet de ce qu’il feront pour que l’enfant s’épanouisse. L’amour, c’est quelque chose d’universel, il n’y a pas un groupe qui peut revendiquer être détenteur de ce sentiment. 

      Simplement, je pense que l’enfant a le droit de connaître son histoire personnelle. J’imagine tellement pas un couple homo essayer de faire croire à l’enfant qu’il est né de deux papas ou deux mamans que je pense même pas que ça arrivera, ce genre de situations. Ce serait tellement absurde, et en plus bonjour le mensonge ! Même s’il est né dans une éprouvette, le gamin a le droit de le savoir. Il n’est pas rare que les enfants adoptés, une fois adultes, cherchent à connaître leur famille biologique. Je pense que les homos connaîtront aussi, comme tous parents adoptifs, ces situations.

      Mes interrogations portent plus sur des aspects techniques, comme l’exemple que j’ai évoqué plus haut. Quid du deuxième parent biologique si toutefois il « existe » ? Vous m’avez compris, quand je dis s’il existe, je veux dire s’il n’est pas juste un donneur anonyme. D’autres interrogations peuvent être, par exemple : et si le couple se sépare, que se passera-t-il ? Des trucs comme ça.

      Pour ce qui est de l’attitude de l’église, inutile d’être déçu, puisque je pense pas que vous espériez un accord de leur part et leur bénédiction. C’est l’attitude normale d’une église qui défend des valeurs que l’on peut considérer comme totalement anachroniques, mais ce sont leurs valeurs, leurs principes inaliénables, et donc ils pensent que c’est leur mission de les défendre. Rien de surprenant en effet. Mais ils ont malgré tout le droit de s’exprimer, donner leur avis comme tout le monde, et il n’y a pas de raison qu’on cherche à les faire taire. Je pense même qu’écouter tous les avis peut être profitable à tous.

      Très bonne soirée à vous,


    • BlackMatter 16 avril 2013 23:04

      « D’autres interrogations peuvent être, par exemple : et si le couple se sépare, que se passera-t-il ? »

      Ca c’est une question. Mais je pense que ca se terminera comme avec n’importe quel couple : devant les tribunaux, les enfants étant pris en otage. Ben oui, les homos ne sont ni supérieurs ni inférieurs aux autres. Même qualité, même défaut.

      Pour le reste, on ne doit pas mentir aux enfants. Y compris ne pas leur raconter que les garcons naissent dans des choux et les filles dans les roses. Étant mosellan d’origine, j’ai vécu sous le concordat, donc avec des cours de religion à l’école dont je suis globalement satisfait même si j’ai un peu de recul. Par contre ma mère m’a aussi inscrit quand j’étais jeune adolescent à des cours d’éducation sexuelle pour ne pas me disait-elle commettre les mêmes erreurs qu’elle à 17 ans (l’erreur c’était moi).


    • vesjem vesjem 17 avril 2013 12:53

      les gens ont voté par défaut ,contre l’ancien ; on est typiquement dans la fausse démocratie anglo-saxonne (un coup à droite ,un coup à droite) où les médias font la pluie ou la pluie (un ticket de chômage pour les rebelles) , et une représentativité dans les chambres digne des plus beaux régimes totalitaires. hélas il m’arrive de voter pour les gauches !


    • vesjem vesjem 17 avril 2013 13:09


      quelle démocratie ? (déjà posté plus bas)

      les gens ont voté par défaut ,contre l’ancien ; on est typiquement dans la fausse démocratie anglo-saxonne (un coup à droite ,un coup à droite) où les médias font la pluie ou la pluie (un ticket de chômage pour les rebelles) , et une représentativité dans les chambres digne des plus beaux régimes totalitaires. hélas il m’arrive de voter pour les gauches !


    • Lieutenant X 16 avril 2013 11:07

      Vous oubliez l’agression de Bongibault dans un bar du Marais ! Frappé et 2 verres brisés dans la figure... Mais personne n’en n’a parlé : bien sur, les partisans de la loi Taubira sont des gentils bisounours ouvert d’esprit ! Cela se lit dans leurs slogans et c’est très rassurant pour la suite.

      Ce projet de loi sert surtout les intérêts des nationales-socialistes du gouvernement (droite et gauche confondu) pour développer leur nouveau concept d’homme nouveau dans leur nouvel ordre mondial.


      • sam turlupine sam turlupine 16 avril 2013 17:25

        Par Lieutenant X (---.---.---.202) 16 avril 11:07

        Vous oubliez l’agression de Bongibault dans un bar du Marais ! Frappé et 2 verres brisés dans la figure..

        Des sources ?


      • sam turlupine sam turlupine 16 avril 2013 22:58

        Merci.
        Mais à part lui qui l’affirme, aucun élément de preuve.. ?
        Pas de témoin, pas de date, pas de lieu, pas de plainte ?
        Pas de trace ?

        Va savoir...


      • louphi 16 avril 2013 11:21

        Le « mariage pour tous » sera la seule « réforme » que le régime socialo-écologiste de François Hollande aura mise en place au cours de son quinquennat à l’issu duquel François Hollande et les sociétalo-gauchos-capitalistes seront virés pour toujours, du moins comme souhaite le peuple ! 


        • Vipère Vipère 16 avril 2013 12:01

          Un triste sire, qui aurait gagné à communiquer ces propos d’ordre privé par un appel direct à sa belle soeur !

          pourquoi se répandre aussi lamentablement par presse interposée !

          On se de"mande qui est le véritable manipulateur !!!


        • vesjem vesjem 17 avril 2013 13:04

          top nul ,la video de barjot


        • eric 16 avril 2013 12:35

          Il n’y a pour le moment aucune violence dans tous cela, si ce n’est vaguement dans les mots. Mais cela, c’est vrai depuis le début.

          Sauf à considérer que le fait que Fourrest se fasse FEMENiser par des scouts en goguette constitue un changement majeur. Certes, c’est inhabituel à droite, mais celle ci ne fait que suivre l’exemple de cette dame. La gauche va devoir s’y habituer. Formellement, ce n’est pas une nouveauté.

          En revanche, la faiblesse de ce gouvernement nous mène vers de vrais risques.

          C’est parce qu’il y a un déficit d’idée, d’autorité, d’intelligence, d’écoute, de dialogue, et pour tout dire de politique, hors le racket fiscal et la distribution clientéliste, que les « mouvement sociaux » s’exacerbent.

          La manif pour tous est un mouvement marqué à droite. Elle est donc éminemment pacifique et légaliste. La radicalisation d’un pouvoir par ailleurs très faible et affaibli changera tous cela à la moindre bavure supplémentaire quelle qu’elle soit.
          A cause de son état de faiblesse, le gouvernement sera tenu pour responsable même si il n’y est pour rien.

          Ce qui est marquant dans la période récente, ce n’est pas que des queues de manifs pour tous prennent des aspects qui évoquent très lointainement les queues de manif de toutes les démonstrations de gauche. Ce n’est même pas que le pouvoir tente désespérément de les monter en épingle, c’est bien que l’ensemble des mouvements sociaux se radicalisent.

          Aujourd’hui, les ouvriers de PSA ne vont plus chez le Patron mais au PS, Les quelques allumés de notre dame des landes n’hésitent pas à lancer des cocktail Molotov, et le PC se permet de faire des effets de manche sur un putsch pour une nouvelle république et un grand coup de balai sur le pouvoir, sans craindre un seul instant que le PS retire ses délégations ou ses vices présidences à ses élus dans les collectivités locales ; les ministres contestent la politique menée, et les députés PS fondent des sous courants pour s’en démarquer.

          C’est en résumé l’absence de pouvoir politique qui est un facteur de radicalisation.

          Il y a un autre aspect plus rigolo ; La gauche se prend pour une « opposition de doit divin » et considère comme illégitime toute forme oppositionnelle qui se rapprocherait même de très loin de ses méthodes habituelles... Il serait tant qu’elle admette qu’en démocratie, l’opposition s’oppose.....


          • louphi 16 avril 2013 12:59

            Merovie

            « Mariage pour tous : Hollande allume le feu »

            A la fin de son quinquennat, si ce n’est pas avant, où il sera viré comme un malpropre, comme Sarko, Hollande laissera le pays en larmes, en sang et en feu !



            • Tall 16 avril 2013 13:26

              Et quand va-t’on légaliser la zoophilie ?

              Parce que, sérieusement, il y a plus de gens qu’on le pense qui la pratiquent.

              J’ai connu le cas d’une dame frigide qui faisait ça avec son chien, par exemple.
              Et ils formaient un couple heureux et sans histoire.

              Sans oublier ces vieux légionnaires qui sont restés à l’étranger pour vivre avec leur chèvre.

              Et si jamais, des mutants d’un nouveau genre devaient naître de ces amours, qu’on fasse alors une loi évitant la discrimination de ces nouvelles créatures innocentes.

              Je précise d’emblée que je ne répondrai que par un silence méprisant aux insultes des fachos zoophobes.


              • Tall 16 avril 2013 14:19

                1. les animaux ne sont pas citoyens

                Vous voulez dire qu’on s’en fout parce qu’ils ne votent pas ! Belle mentalité !

                2.les croisements humain-canidé sont génétiquement impossibles

                Plus maintenant. On vend aujourd’hui à San Francisco  une nouvelle pilule qui devrait permettre aux femmes d’avoir un enfant avec leur chien : c’est le « Canigra »

                Et comme dit mon vieil ami africain :

                Achète des actions Canigra, ça va monter !

              • Tall 16 avril 2013 14:24

                sampiero

                Notre prem en est un. Très soucieux de plaire à Merckel.
                « Socialiste » naturellement

              • Aldous Aldous 16 avril 2013 14:31

                @ Achéron

                Il vous aura sans doute échappé que les relations homosexuelles ne sont pas plus fécondes que les relations zoophiles...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Merovie


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès