Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Marseille crie AC le feu ! Mais trop tard...

Marseille crie AC le feu ! Mais trop tard...

Ça fait maintenant quinze jours que les rédactions de tous les grands médias envoient leurs journalistes-décrypteurs-de-malaise à la « chasse au facies » dans les banlieues « sensibles ». Leur mission : ramener des images qui collent au plus près à celles de Mouloud et de son copain black aux Guignols de l’info. Avec un casting soigneusement ciblé du « négro-basané à capuche », des décors signés par les lauréats de la décrépitude en barre, et des costumes choisis par le profileur attitré des cages d’escalier sponsorisées par Décathlon. Véritables intermittents du spectacle, mal payés et sans points de retraite, ces figurants des JT ont servi complaisamment la soupe de l’indigence à des « correspondants de la guerre-qui-couve », de ceux qui vont en banlieue comme on va chercher de quoi se réchauffer le ventre à la péniche de l’Armée du salut, les nuits d’hiver, quand la Seine claque un peu trop fort du clapotis verglaçant...

La nuit des banlieues n’est plus la nuit des villes. Elle rampe chaque jour un peu plus entre les tours vers des temps qu’on croyait révolus, les temps de la Cour des miracles, des coupe-gorge et des bas-fonds. C’est la nuit des néons blafards, des abribus éclatés, des trottoirs squattés par la misère, des bus qui brûlent chaque soir comme des bougies sur un gâteau que l’on voulait « d’anniversaire » et qu’il va falloir aller déguster au chevet d’une jeune fille qui lutte contre la mort à l’hôpital. Et en écoutant la radio le matin, nous prenons connaissance du palmarès : un bus à Grigny... rien à signaler à Clichy-sous-Bois... nuit « relativement calme »... quelques flics caillassés... une quarantaine d’interpellations... Pourtant la « compet » continue, et le score s’affiche d’un portable à l’autre, avec vidéo à l’appui...

Et puis, dimanche matin, stop ! Machine arrière toute !... On laisse tomber les capuches et le « malaise » ; on rengaine les micros, les gros plans sur les coups de menton et les index provocants. Le malaise vient brusquement de changer de camp car les médias viennent de réaliser brutalement qu’on pourrait leur reprocher d’être allés trop loin.

Ça s’est passé à Marseille... Un soir de « samedi soir sur la terre »... Une jeune femme de vingt-six ans a été brûlée vive par des barbares tout aussi barbares que ceux qui s’en étaient pris à Ian Halimi parce qu’ils l’avaient jaugé comme un nanti... Alors aujourd’hui Marseille crie la douleur de la France entière. Et comment ne pas entendre en écho la gueulante de Colette Renard : « Marseille... Tais-toi, Marseille ! Tu cries trop fort ! Je n’entends pas claquer les voiles dans le port ! » Marseille crie toujours trop fort et les voiles dans le port ne « parlent plus de voyage ». Elles racontent des histoires de sauvagerie et de haine. Des histoires d’enfants assassins, d’enfants racketteurs, d’enfants violeurs... Le problème n’est plus de savoir comment nous en sommes arrivés là, ni quel pourcentage de la population est atteint par ce mal de la déshumanisation, mais de nous interroger d’urgence pour tenter d’évaluer combien de temps nos sociétés pourront encore nourrir en leur sein un tel venin, sans que l’ensemble du corps social ne soit tétanisé.

Le collectif « AC le feu » vient de publier un cahier de doléances. L’initiative est intéressante mais le résultat se présente ouvertement comme un recueil de droits sans aucune contrepartie de devoirs. Un grand nombre des revendications qui sont énumérées dans le document publié sur le site du collectif servent d’épine dorsale aux altermondialistes depuis plus de quinze ans. D’autres sont portées plus spécifiquement par la LCR ou les Verts. Mais, sans risque de se tromper, on peut dire que les deux tiers pourraient être reprises par le PS, l’UMP, l’UDF ou PC, quand elles ne figurent pas déjà dans leurs programmes respectifs. Personne n’a le « monopole » des bonnes intentions. La « démocratie participative » se sert comme tout le monde au supermarché de la revendication déjà bien ciblée.

Par contre, certaines « doléances » présentent ouvertement une forte connotation identitaire. Dans la masse des revendications (on en compte plus de 140), aucune ne prend en compte la lutte contre le communautarisme, qui est pourtant clairement identifiée par tous les responsables politiques sur le terrain comme étant un objectif prioritaire pour tenter de sauver ce qui peut l’être encore dans un tissu social en charpie. Au contraire, certaines tombent dans la victimisation à outrance et elles ne peuvent qu’exacerber les incompréhensions. Il en va ainsi de la totalité du paragraphe 4 consacré à la justice. On y trouve treize requêtes qui abordent exclusivement les problèmes liés à la prison et à l’accès aux tribunaux... Comme si la justice n’était pas, avant toute autre considération, la garantie par la loi du respect que les individus se doivent les uns aux autres... Assimiler la justice à la prison et aux tribunaux ne servira pas à mettre de l’ordre dans la tête d’enfants « déstructurés », comme on dit du côté de Sarcelles...

Cahier de doléances ou compil d’injonctions à forte connotation identitaire ? Loin de brosser un axe de développement dans lequel l’ensemble du peuple français pourrait se reconnaître, le texte risque d’accentuer le découpage de la population en fractions et sous-fractions, comme les ethnologues classaient autrefois les tribus.

D’autant qu’au détour de ce qui ressemble parfois à un recueil de droit coutumier, on trouve un paragraphe intitulé « religion », mais qui est exclusivement consacré à l’islam, et dans lequel on peut lire : « L’islam est sali par les médias, des personnalités "intellectuelles" ou politiques. » (Les guillemets sur le mot intellectuelles ciblant clairement Redeker et tous ceux qui voudraient s’aventurer sur ses traces). Suivent quatre « doléances », dont une concerne la demande faite à l’Etat de « favoriser les moments d’informations et d’échanges sur les religions, les actions œcuméniques afin de faire connaître les points de convergence et surtout de lutter contre les amalgames, en particulier dans les médias. » Ainsi l’Etat se devrait de pallier la catéchèse d’un enseignement religieux défaillant... Etrange affirmation qui suscitera une vague d’incompréhension chez tous ceux qui tiennent à maintenir le religieux dans la sphère privée. Sans parler de l’aveu qu’il recèle de la difficulté de l’islam à pouvoir intégrer sereinement la République... Surtout quand une autre « doléance » stipule qu’il faut « appliquer strictement la loi de 1905, qui garantit parfaitement la liberté de culte et protège l’espace public et les athées ». Protéger les athées... C’est le monde à l’envers... Avant de les ghettoïser peut-être, de les zooïfier comme des espèces tôt ou tard condamnées... Sans compter que pour les rédacteurs de ce collectif censé représenter l’ensemble d’un territoire qui affiche la laïcité dans sa constitution, l’Etat se devrait de « lutter contre les obstacles multiples mis à l’acquisition des terrains nécessaires à la construction de mosquées, d’établissements scolaires religieux, et contre la rétention de permis de construire et des autorisations d’ouvrir ». Chassez le naturel, il revient au galop...

Dimanche soir, à l’émission « Ripostes », la porte-parole du mouvement est venue étaler ses multiples ressentiments avec toute la véhémence d’une jeunesse qui vit ses désillusions comme une carte de visite. Quelle main a-t-elle tendue aux acteurs politiques présents sur le plateau qui se coltinent tous les jours avec la réalité ? Rien, ou plutôt la morgue, le dénigrement, parfois l’insulte sous-jacente. Coupant la parole à ceux qui ne sont pas de son « bord » et réclamant toujours plus d’attention pour elle-même, elle n’a jamais gratifié « l’autre » d’un minimum d’écoute... Sans parler d’Azzouz Begag qui était là pour faire sa pub, celle de Villepin et faire la chasse aux socialistes qui (mystère du monde moatinien) étaient absents du plateau...

Nous vivons sur un capital de « haine » qui s’est constitué en vingt-cinq ans et qui n’en finit pas d’accumuler des intérêts qui ne prennent pas le chemin des fonds de pension mais ceux de l’économie souterraine. Depuis que Mathieu Kassovitz en a fait une idole, un totem, les mots n’ont plus de sens. Et on voudrait continuer à nous faire croire qu’il n’y a pas de conflit culturel entre une France qui se ruine en antirides revitalisants et en antidépresseurs, et une France qui n’a que la violence pour se maquiller le matin devant son miroir ? Entre une France qui consomme « équitable » et une France qui bouffe du « Père Dodu » ? Entre une France qui redécouvre les sentes de chèvres ou les chemins de Compostelle et celle qui rêve d’aller tourner pendant des heures autour d’un bout de météorite enfermé dans une boîte noire et qu’il est strictement interdit de prendre en photo pour ne pas nuire aux intérêts d’une ville marchande ?

En regardant brûler la Rome éternelle qu’il venait de faire incendier, Néron rêvait d’une « ville nouvelle »... Au-dessus du brasier, il jouait de la lyre... Et je ne sais pas pourquoi cette image me fait penser à Joe Starr, petit empereur-rappeur passionné comme lui de baston, de tout ce qui peut secouer la gent féminine, et de lyrisme concasseur. Rangé du caillassage et de la torgnole intempestive depuis quelques mois, on dirait qu’il commence à craindre que les jeunes qu’il a chauffées à blanc pendant des années n’osent s’en prendre inconsidérément aux palaces dans lesquels il a désormais ses habitudes comme tout bon rappeur qui se respecte, et aux ministères dans lesquels Doc Gyneco a ses entrées. Et si, poussés par un fort mouvement de citoyenneté participative, il en profitait pour rejoindre le collectif AC le feu et organiser avec eux une marche contre les incendies de bus, qu’il y ait ou non des figurants... Le soir, en rentrant dorloter sa progéniture, il pourrait même en faire un tube...

Patrick Adam


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (152 votes)




Réagissez à l'article

205 réactions à cet article    


  • Bill (---.---.76.11) 31 octobre 2006 12:44

    @ l’auteur

    voici un article plein de lucidité et de bon sens !


    • Bill (---.---.76.11) 31 octobre 2006 12:50

      On peut dire aussi que nos hommes politiques laissent ces débordements se faire et les manipulent aussi. Sarkozy disaient récement qu’il fallait donner une parcelle de France aux immigrés pour qu’ils se sentent intégrés(tiens, tiens, je croyais qu’ils étaient naturalisés ???!!!), et c’est la raison pour laquelle l’état devra débloquer des terrains pour leur faire construire des maisons avec des crédits à taux proche de zéro sur 50 ans !!!

      Pendant que les autres eux, ferment leur gueule et galèrent tout autant !

      Décidément si nous avons les hommes politiques que nous méritons, nous valons bien peu de chose !


    • Maxjak (---.---.121.183) 31 octobre 2006 12:58

      Excellent article Mr Adam, cela remet les choses à leur place, merci..


      • (---.---.91.36) 31 octobre 2006 13:01

         smiley Tayoo ! voici Bobo ! smiley

        Qu’est-ce qui est beau dans ce texte ? Voila ce qui est difficile de dire ? smiley

        Sans doute parce qu’à la différence de ce qu’écrit Patrick habituellement, celui-ci est moins le fruit de sa réflexion ou de sa conviction, qu’un véritable CRI.

        « Une jeune femme de 26 ans a été brûlée vive » smiley

         smiley Ton bobo t’aime Patrick smiley


        • Marsupilami (---.---.164.38) 31 octobre 2006 13:05

          Excellent article très lucide. Il y manque quand même la dénonciation de l’instrumentalisation des communautarismes par les politiciens eux-mêmes (et surtout de ceux-là mêmes qui les dénoncent haut et fort). Lire sur ce sujet cette interview de Mourad Ghazli. Consternant.


          • Bill (---.---.76.11) 31 octobre 2006 13:08

            Marsupilami, ton lien a l’air très intéressant mais ne fonctionne pas !!! Peux tu le remettre, ou noter le chemin ?


            • Marsupilami (---.---.164.38) 31 octobre 2006 13:11

              Je refais le lien


            • Marsupilami (---.---.164.38) 31 octobre 2006 13:13

              Il ne marche toujours pas, alors que je l’avais vérifié et qu’il marchait... Mystère. Donc essayer de lire son interview à partir de là.


            • Christophe (---.---.123.26) 1er novembre 2006 22:00

              @Marsu

              Pour info, j’ai constaté qu’a chaque fois qu’un lien contient un «  ? », le système ajoute un espace avant. Il suffit donc de supprimer cet espace (traduit par un « %20 ») dans l’adresse pour que le lien fonctionne. De cette manière j’ai donc pu acceder à tous tes liens qui fonctionnent parfaitement marsu. smiley


            • Marsupilami (---.---.52.247) 1er novembre 2006 22:08

              @ Christophe

              Merci pour l’info. Je vais tester.


            • Jimmy (---.---.178.30) 31 octobre 2006 14:59

              Oh la la ! On ne parle que de ça dans toute la presse de ce bus qui a brulé, pas la peine de venir nous fatiguer avec ce fait divers sur Agoravox.


              • c florian (---.---.162.39) 31 octobre 2006 15:06

                pourquoi critiquez vous toujours en sens unique ? vous n’aimez pas tout ce qui vient des quartiers sensibles, on l’aura bien compris. un recueil de doléances est par définition une plainte et une dénonciation de ce qui ne va pas. l’association a en fait recueilli un grand nombre de propositions pour tenter de résorber les problémes. ce n’est pas un guide du bon citoyen avec les devoirs qui vont avec, juste l’expression des désirs de citoyens français.

                vous y voyez une forte connotation identitaire, j’aimerai bien savoir à quelle identité vous faites allusion si ce n’est la française. tout le monde peut se sentir concerner dans beaucoup des idées défendues, il suffit de lire pour s’en rendre compte et ne pas se contenter du chapitre sur la religion. les propositions ne sont pas toutes cohérentes ou sont parfois contradictoires, mais c’est logique étant donné que tout le monde n’a pas les mêmes idées.

                ces propositions peuvent se retrouver chez les politiques, et notamment chez les anticapitalistes, mais cela montre juste que le peuple attend des réponses qui n’arrivent toujours pas et que des idées d’extréme gauche peuvent être interessantes si on prend la peine de les étudier.

                quelques propositions :
                - Faire participer les salariés à la gestion des entreprises ou leur donner de véritables moyens de contrôle
                - Pour la jeunesse, création d’une banque nationale d’aide à la création d’entreprise par des jeunes
                - Plus de place en BTS et en IUT
                - Les syndicats de salariés doivent aussi comprendre qu’une génération est en train d’être sacrifiée, ceux qui n’ont jamais travaillé ou alors très peu et dans des conditions très précaires, et qu’ils doivent aussi se mobiliser pour cette jeunesse populaire
                - Accélération du traitement des affaires par les tribunaux

                http://aclefeu.blogspot.com/2006/10/les-cahiers-de-dolancescollectif.html


                • Abdel (---.---.143.239) 31 octobre 2006 15:38

                  Pour approfondire ces thémes voir http://seminaire.samizdat.net/

                  Séminaire est un espace de recherche, de confrontation et de développements des nouveaux concepts,idées et expressions. @+


                  • Marsupilami (---.---.164.38) 31 octobre 2006 15:46

                    @ Abdel

                    Ouaf ! Encore des vaticinations zozologiques et séminaristes alors que ça crame et que ça tue. C’est terminé, ça, sauf pour quelques gauchistes hallucinés. Tous les constats socio-psy-machinchouette ont été faits depuis belle lurette. Ils n’ont rien changé à ces terrifiantes réalités. Les barbares n’ont pas besoin de coachs psy-blablateurs, mais d’une police et d’une justice qui les empêche de nuire et de tuer. Tout le reste n’est que littérature.


                  • LE CHAT (---.---.75.49) 31 octobre 2006 16:16

                    houba houba ,que les bobos donneurs de leçons aillent donner des cours de morale dans les banlieues s’ils pensent que les barbares sont aptes à les écouter . avec doc gyneco et joe starr pour leur insuffler du civisme sur du rap ou R’N’B


                  • Grégoire de Tours (---.---.235.160) 4 novembre 2006 13:54

                    Doc Gyneco ? le copain de Sarkozy, c’est ça ?


                  • ka (---.---.30.12) 31 octobre 2006 16:08

                    Bonjour Patrick

                    Tu parles dans ton article de l’émission « Ripostes » de dimanche dernier j’en ai vu un bout (la fin), et franchement dans ce genre d’émission c’est toujours la même chose on a des personnes qui sont censées débattre d’un thème de société et parfois de plusieurs et à la fin on obtient ce que tu disais à propos d’Azzouz Begag que je ne peux plus blairer, chacun fait sa pub et finalement ne prend pas en compte ou seulement pour réfuter leurs arguments les propos et les considérations des autres. En plus comme ça se passe à la télé on a l’impression qu’il s’agit de comédiens qui viennent réciter leurs textes. Bref à la fin du pseudo-débat on n’a pas avancé.

                    En ce qui concerne Azzouz Begag franchement il m’a trop fait rire quand il a parlé de bibliothèques comme si c’était ça qui manquait aux jeunes il a pas capté que la plupart de ces jeunes se foutent de la culture et de l’école, il y a des médiathèques un peu partout dans les villes de banlieues mais les jeunes de ces villes n’y mettent les pieds que pour faire des recherches (quand ils n’ont pas internet) pour des exposés qu’ils doivent présenter en cours et qu’ils auront vite fait d’oublier le lendemain, ou pour lire les magazines de foot mis à leur disposition, enfin surtout regarder parce qu’il y a plus d’images que de textes. Certains jeunes ne respectent même pas leurs parents alors les flics et les idées de justice, de respect et d’égalité au plan national et même local (dans leur quartier) ils s’en foutent royalement. Lire ça les intéresse pas, c’est trop chiant et Azzouz Begag lui nous parle de bibliothèques, ça craint. Les jeunes qui crament des bus et qui mettent en danger des personnes qui pourraient être leurs proches ne sont victimes de rien du tout si ce n’est de leur bêtise et de leur irresponsabilité. Ces jeunes n’ont pas besoin d’encadrement puisqu’ils rejettent celui offert par l’école, les associations et leur foyer, ils ont besoin d’être recadrer, qu’on les mette face à leurs responsabilités et qu’on cesse de les consoler.

                    Pour ce qui est des médias je sais pas si tu as vu le médiateur sur France 2 samedi après les infos. Il était question de la façon dont a été annoncé et traité ce fameux « anniversaire » des émeutes dans les médias en général et sur France 2 en particulier. Le rédacteur en chef de la rédaction de France 2 était présent face à 3 téléspectateurs et un sociologue. Pour lui les reportages avaient bien été préparés et leur diffusion avait été longuement discutée pour ne pas être accusés de mettre le feu aux poudres. Le problème c’est que l’on a utilisé le mot « anniversaire » et on en a parlé pendant une semaine alors que ce n’était pas nécessaire, d’accord ça faisait un an pile que ces émeutes avaient eu lieu mais on ne s’est pas contenté de dire ça non on en a fait un évènement presque quelque chose de glorieux pour les jeunes cons qui brûlent, on leur a une nouvelle fois donné de l’importance c’était eux les stars. C’est presque comme si on leur disait bon la guerre au Liban c’est fini les élections c’est pas encore même si on en parle déjà beaucoup et si vous brûliez de nouveaux des véhicules parce que là on s’emmerde niveau info. Le rédacteur en chef pour sauver le coup a dit qu’ils avaient reparlé souvent de ces émeutes pour faire un bilan, après un an qu’est-ce qui a changé dans ces quartiers, a-t-on tiré des leçons de tout ça ? Mais le truc c’est qu’ils ne savent pas (ou peut-être que si et là c’est grave) que ce qui intéresse certains zozos de ces quartiers c’est que l’on parle d’eux que se soit en bien ou en mal ils s’en foutent et comme la situation n’a pas beaucoup évoluée là-bas ben on fait du recyclage, on brûle de nouveau. Et puis un autre truc qui m’a fait marrer c’est le coup du on a essayé d’équilibrer en faisant des reportages sur des choses positives qui se sont passées dans ces banlieues aussi. Le hic c’est que dans les reportages cités on parlait de parcours individuels, de personnes qui s’en sortent seules avec leur volonté et leur travail et pas grâce à l’Etat : un jeune avocat d’origine étrangère qui travaille dans les beaux quartiers mais qui continue à vivre dans son quartier d’origine et un chef d’entreprise qui choisit de rester là où il a toujours été même si on a cramé ses locaux, et de redonner du travail à ceux qui pourraient être les parents des casseurs. Donc en gros on reparle de quelque chose que tout le monde sait et qui n’a franchement pas changé et on récolte quoi ? Des autobus cramés et une jeune femme qui lutte pour sa survie. Triste anniversaire ! Bien sûr je ne dis pas que c’est de la faute aux médias si cette femme a été grièvement blessée mais qu’ils arrêtent de s’intéresser et de donner de l’importance à des personnes qui n’en valent pas le coup.


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 16:36

                      @ Ka

                      Salut et content de te retrouver.

                      Bien vu. J’ai pas la télé mais j’ai pu constater qu’Azouz Bêbête-Gag est en-dessous de tout. Chirac est imparable quand il s’agit de recruter des guignols.

                      C’est évident que le cailleras en ont rien à branler des bibliothèques, sauf peut-être celle de Babylone (qui ne contenait aucun magazine de foot, c’est bien connu), dont ils ignorent l’existence mais qu’ils aimeraient quand même bien faire cramer pour passer à la télé et faire plus pire que les cailleras de la cité d’à-côté.

                      Ces tarés font froid dans le dos. Il faut de toute urgence les réprimer impitoyablement. Et apprendre aux familles musulmanes que leurs petits mâles chéris doivent cesser de se comporter comme des machos débiles. Ça va chier.

                      Je te bise vite fait avant que le gland bleu te traite de roleplayer...


                    • ka (---.---.30.12) 31 octobre 2006 17:00

                      Salut Marsu

                      J’en ai marre de leurs conneries, maintenant je peux plus sortir sans voir des regards apeurés et des mamans qui se méfient en attrappant leurs gamins et en pressant le pas quand elles aperçoivent un individu un peu trop basané c’est franchement pas drôle.

                      « apprendre aux familles musulmanes que leurs petits mâles chéris doivent cesser de se comporter comme des machos débiles. Ça va chier. »

                      Tu crois franchement qu’ici il est question d’Islam ? Les racailles qui brûlent des bus et qui saccagent tout ne font pas ça au nom de l’Islam mais seulement parce qu’ils sont cons et quand on est con on agit comme un con, il ne faut pas chercher le pourquoi du comment. Les familles sont la plupart du temps dépassées par leurs gosses, les parents ont eux-même reçu une éducation musulmane mais ils ne sont pas pour autant devenus des racailles et vas trouver des racailles au Maroc par exemple, pays musulman ça n’existe pas.

                      Marsu brûler un bus ce n’est pas une attitude de macho mais une attitude de con tout simplement ça n’a pas de sens.

                      Bises à toi aussi.


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 17:18

                      @ Ka

                      Ces petits cons sont quand même entretenus par l’Islam ordinaire dans leur statut de jeunes coqs à qui tout est permis parce qu’ils ont une paire de couilles plutôt qu’un vagin. Tu ne vas pas me dire le contraire. Ceci dit, il est évident que ça n’explique pas tout : tous les connards de machos ordinaires (et ils sont légion quelle que soit leur religion) ne font pas cramer des meufs. En général ; ils préfèrent les humilier et les dérouiller en faisant en sorte que ça ne se voie pas trop.

                      Enfin, ces petits criminels n’ont sûrement jamais pensé à cramer ce bus pour faire cramer une nana black. Ce genre de plan semble au-dessus de leurs possibilités intellectuelles. Non, simplement, cette pauvre nana était au mauvais endroit au mauvais moment. C’est pire que tout. Grosses bises à toi.


                    • ka (---.---.30.12) 31 octobre 2006 18:01

                      Marsu l’Islam ne leur permet pas tout et c’est là qu’on voit que ce n’est pas l’Islam qui les a rendu ainsi. Je te l’accorde dans la plupart des familles rebeus les mecs sont des pachas parce que tout d’abord et bien avant l’Islam dans la plupart des familles avoir un garçon c’était plus fun que d’avoir une fille (trop faible et peu rentable). Et il y a autre chose les mecs sont plus libres pour tout ce qui est des sorties et de découcher mais là encore ça n’a pas forcément à voir avec la religion c’est aussi lié aux traditions et en rapport avec le qu’en dira-t-on. Une fille ne peut pas faire tout ce qu’elle veut parce qu’il faut qu’elle soit vierge le jour de son mariage (enfin il faut que mécaniquement elle le soit c’est-à-dire qu’elle doit saigner après rupture de son hymen, mais le truc dont beaucoup de familles se contrefichent parce que ce sont les apparences qui comptent c’est que la rupture de l’hymen n’entraîne pas forcément un saignement et surtout n’est pas forcément causée par un rapport sexuel), le mec aussi si l’on veut se placer du point de vue religieux doit rester chaste jusqu’au jour de son mariage mais tout le monde sait que pour eux ça ne se voit pas qu’il y a eu ou pas rapport donc on ferme les yeux de façon hypocrite. Mais encore une fois la religion ne demande pas à la fille de faire de sa perte de virginité un évènement que tout le monde doit apprendre, la virginité c’est entre elle et Dieu et Dieu sait très bien que dans notre vie on subit diverses tentations et sait très bien que très peu y résistent même avec toute leur bonne volonté donc vierge ou pas vierge perso je m’en fous pas mal je compte pas éduquer mes filles dans cette peur de décevoir mais dans le respect de leur corps.

                      Bien sûr certains mecs se croient obligés de veiller sur leurs soeurs comme ils disent alors qu’ils ont déjà beaucoup à faire sur eux-mêmes et bein sûr la plupart du temps c’est de la faute des parents qui font une distinction dans l’éducation de leurs enfants en fonction de leur sexe mais bon ça n’explique pas le fait que certains en viennent à cramer des bus et puis franchement moi aussi ma mère nous a nous les filles sur-protégées par rapport aux garçons qui avaient plus de champ libre bon c’est sûr c’est une façon maladroite de nous protéger dans une forme d’injustice quelque part mais en même temps mes frères n’ont jamais fouiné dans mes affaires de coeur et ne m’ont jamais demander de compte, ils savent pertinement que j’ai connu des garçons mais ils ne se sont jamais senti obligés de me surveiller. Ils avaient leurs histoires j’avais les miennes on en parlait pas entre nous mais on savait ce qui se passait. Et aucun de mes frères n’est devenu une racaille malgré les difficultés et l’éducation islamique qu’on a reçu.


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 18:42

                      @ Ka

                      Eh ben t’as eu du pot et tes parents ont filé une pas trop mauvaise éducation à leurs lardons. C’est probablement pour ça que tu es ma musulmette voilée préférée (Wrysia est moins top, elle est trop bigote). Mais aussi parce que tu as su dans une certaine mesure (en dépit du machin que tu te fous sur les cheveux) te libérer des stéréotypes socioculturels qu’on t’a transmis...

                      En ce qui concerne l’élevage des petits coqs musulmans, je ne retire rien. Ton post illustre très bien ce phénomène. Si ces petites saloperies avaient été élevés dans une autre optique que celle de la toute-puissance du mâle, sûr que les dégâts auraient été moindres.

                      Bon, je vais faire la vaisselle...


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 18:53

                      Marsu,

                      T’es marrant toi, sur quoi tu te bases pour dire que j’suis bigote. C’est drôle cette impression, et pourtant c’est loin de la réalité...

                      Je suis spirituelle oui certainement, peut être même assez mystique, mais bigote : faut pas abuser non plus ; J’vis bien j’te rassure !!!!!!!!!!!!!


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 18:57

                      Ah oui je sais : c’est parce que je ne parle jamais de ma vie.

                      Ok, j’ai compris !!!

                      A +

                      Bises à Ka : au fait, j’espère que t’as passé un bon Aïd.


                    • ka (---.---.30.12) 31 octobre 2006 19:01

                      En fait tout était clair chez nous si on a merdé quelque part malgré les avertissemnets de nos parents eh bien on se démerde tout seul en cas de problème. Donc on a appris très tôt surtout avec mon papa à être responsable et à pas venir pleurnicher si on fait une connerie. Mais d’un autre côté si on veut faire un truc bien et qu’on a besoin d’aide on se serre les coudes et on n’abandonne personne, c’est presque une loi chez nous. Aujourd’hui j’ai 25 ans et mes parents ont entièrement confiance en moi autant qu’en mes frères. Au fil du temps ils sont même devenus plus cools et plus tolérants et puis comme on discute souvent entre nous on connaît bien nos parents et ils nous connaissent bien eux aussi.

                      Tu vas faire la vaisselle et moi je vais chez mon frère (je suis encore invitée). A plus gros bisous.


                    • ka (---.---.30.12) 31 octobre 2006 19:06

                      Salut Wrisya oui j’ai passé un excellent Aid en famille et toi la bigote ?

                      Bisous à toi aussi je dois y aller je suis déjà en retard, c’est dommage j’aurais bien aimé discuter un peu avec toi, bon une prochaine fois peut-être.


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 19:07

                      @ Wrysia

                      Ma remarque était là pour te faire réagir... et c’est vrai que tu apparais comme très bigote par rapport à Ka. Pas grave. Vous êtes toutes les deux, en dépit des machins débiles que vous vous mettez sur vos cheveux, des personnes magnifiques, qui n’ont rien à voir avec la bande de chacals mâles et islamiques qui répandent leurs haines et frustrations sur Agoravox et ailleurs. J’observe avec le plus grand intérêt que ce sont des musulmanes (des nanas) éduquées et nées en France qui donnent le meilleur visage de l’Islam. Cessez donc de le voiler donc !


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 19:16

                      Mais j’apparais bigote pourquoi parce que je dis aps de gros mots tout ça, ou par la manière dont je parle de l’islam peut être... Effectivement : je suis ptet mystique, bigote : je crois que si tu me connaissais dans ma VRAIE VIE tu te demanderai si c’est la même personne.

                      J’essaie juste de faire preuve de faire attention quand je parle car j’ai vu que tout s’enflamme vite... Mais bigote, c’est la première fois qu’on me sort ça je t’assure : on m’a déjà sorti rebelle, folle... mais bigote, ça fait la nana enfermée chez elle qui ne sort jamais et n’a pas d’amis, ne va nul part, connaît rien... Ouais, j’aime pas parler de ma personne, mais je ne suis pas bigote : en fait, un moment j’ai même flirté avec les gothiques, voire limite limite satanisme mais c’était avant, bien avant ma conversion alors pour te dire...

                      ON N’EST PAS CE QUE ON A L’AIR D ETRE.


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 19:38

                      @ Wrysia

                      Keep cool, nana. Le gland bleu te rendrait-il dingue ? S’il en est capable, ta foi est faible, même s’il est exaspérant (et il l’est dans son insondable vanité). Personnellement, je perçois très bien, comme je te l’ai déjà dit, ton authentique mysticisme, que je respecte profondément comme toutes les sincères et authentiques démarches spirituelles, même si je considère désormais ce genre d’attitude comme des enfantillages.

                      « Bigote » n’était peut-être pas le bon qualificatif. Disons que Ka est plus concrète, plus drôle et moins tragiquement métaphysique que toi. Ça te va ?


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 19:48

                      T’inquiète Marsu, j’étais pas vénère, je le suis souvent mais de manière impulsive mais là ça m’a juste fait méga flipper alors j’ai jeté un oeil sur la définition.... pour être sûre, on sait jamais même si ça m’a fait bizar...

                      Définition que j’ai trouvé entre autre : « Dévot outré » : aaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, ça veut dire du genre muslim vénère qui vit pas...

                      Je garde volontiers dévote, ça me gêne pas et ça doit être vraie mais j’enlève outré : ça c’est clair ! Bref, pas de pb, ça m’a juste fait zarby c’est tout parce que je pense que c’est exactement l’opposé de ce que je suis... mais bon ça tu peux pas le savoir !!!!


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 20:07

                      @ Wrysia

                      Je comprends mieux l’ensemble de tes messages. Tu es une récente « convertie ». Ton vertueux vernis islamique est très fragile. Il pète à la moindre confrontation avec le réel. Fais gaffe Wrysian. Tu es en quête de certitudes absolues. Elles n’existent pas, ni dans le gothique, ni dans l’Islam, ni ailleurs. Tu es intelligente, même si tu es enragée et que tu cherches à te calmer avec le bon vieil opium du peuple, la religion. Tu as les moyens de trouver et prouver ton identité ailleurs que dans ce genre de conneries. C’est toi qui vois et qui choisis.


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 20:18

                      Marsu,

                      Euh non... Ca fait longtemps que je suis convertie.

                      Ceci dit je n’ai aucun pb pour confronter la Réalité de la vie à l’slam : JE suis ma réalité.

                      Je suis impulsive parce que c’est mon caractère c’est tout, et mon parcours de l’esprit n’a rien d’extraordinaire : tout le monde est conditionné par son histoire plus ou moins tragique, agitée ou originale...

                      Choisir sa vie c’est très important pour éviter toute frustration future, toute « tromperie sur la marchandise »... Et t’inquiètes : je sais où je vais depuis ma conversion : Vers Moi Même.


                    • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 20:36

                      @ Wrysia

                      Ah ben... si Tu es à Toi-même Ta propre réalité et que Tu vas vers Toi-même, ça fait beaucoup trop de majuscules pour moi. Je préfère les minucules de Ka. Elles sont plus simples et plus authentiques.


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 20:42

                      Ce que je veux dire, c’est que pour moi il n’y a aucune dichotomie schizophrène entre la réalité de la vie et la religion : elles sont englobantes, c’est ptet bizar pour toi, mais pour moi c’est logique... Après c’est une question de point de vue : chacun voit midi à sa porte.


                    • Rocla (---.---.105.25) 31 octobre 2006 20:42

                      Comme dialogue interculculturel , je suis par exemple pas converti , pas circoncis , pas inverti ni diverti , pas juif , pas musulman , pas boudiste ,pas réformé , ni calviniste , pas témoin de Jéhova , pas de la secte du temple solaire , ni Raélien , comme dialogue interculculturel je suis pas nombreux ni singulier , je suis au nombre de 1 , et vos dialogues sont très spirituels et je ne les trouve pas du tout interressants , quelle est la couleur du carrelage dans vos salles de bains ,comme dialogue culculturel ? C’est une question que tout Agoravox se pose . Redeker et la banlieue marseillaise ainsi que presque personne , sont en haleine de vos réponses interculculturelles ,c ’est quand même joli l’ interculculralité .

                      Rocla


                    • wrisya (---.---.1.82) 31 octobre 2006 20:46

                      Moi, la couleur de mon carrelage est rose clair, genre saumon, et je l’ai eu gratis en plus : il suffit de demander.


                    • Briseur d’idoles (---.---.168.161) 31 octobre 2006 20:46

                      T’es « musulmane » comme moi, je suis bedaud... Et ta connerie est surtout rabique !


                    • Rocla (---.---.105.25) 31 octobre 2006 20:49

                      Un pas de plus dans l’ interculturalité , on avance . Merci .

                      Rocla


                    • Raclure (---.---.16.26) 31 octobre 2006 20:50

                      Moi, contrairement à la majorité des lecteurs d’Agoravox, je soutiens totalement Rocla,

                      et pour paraphraser un penseur bien connu, je dirai ceci : « je n’aime pas les cons mais je me battrai pour que le dernier d’entre eux puisse s’exprimer ».

                      Rocla n’est pas au niveau d’Agoravox,

                      Rocla, tu mérites mieux, rejoins nous sur les chat rooms.


                    • Rocla (---.---.105.25) 31 octobre 2006 20:54

                      L’ interculculralité bat son plein , et toi la couleur de tes lavabos ?

                      Rocla

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès