Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Martin Hirsch : « Si c’était l’Abbé Pierre, ça serait 10%... (...)

Martin Hirsch : « Si c’était l’Abbé Pierre, ça serait 10%... »

Eric Woerth, le ministre du Budget, et Martin Hirsch, le Haut commissaire aux solidarités actives, ont pris leur plume ensemble pour rédiger une lettre sur le Revenu de solidarité active.

Alors que le texte a été adopté en conseil des ministres mercredi et qu’il doit être examiné dans trois semaines à l’Assemblée, les deux membres du gouvernement expliquent et tentent de convaincre dans ce document. Car au sein de la majorité, la mesure fait grincer des dents ... / ...

Sur Europe 1, le député UMP Lionnel Luca a revendiqué le fait d’être le "porte-parole des égoïstes, des petites gens qui ont travaillé leur vie et qui travaillent encore et qui veulent pas se voir spolier au nom d’une pseudo-solidarité". Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton a lui estimé sur notre antenne qu’une telle mesure "aussi fondatrice" aurait au moins mérité un débat. Une réunion de concertation au sein de l’UMP est prévue le 16 septembre prochain. Elle s’annonce tendue - Source Europe1

Monsieur Lucas se faisait-il l’avocat des petites gens évoqués dans notre article : "Solidarité nationale : Sauvons les très riches" ? Car à vrai dire, les classes moyennes ne semblent pas rechigner à payer pour la mise en place du RSA pour lequel 50 % des ménages ne paieront rien, 35 % paieront moins de 20 euros par an et les 15 % restants, au moins 20 euros par an.

Il n’en reste pas moins qu’une véritable fronde s’organise parmi les élus UMP contre ce mode de financement.

Pour contrer la grogne, alimentée par plusieurs personnalités de droite (Edouard Balladur, Bernard Accoyer, etc.), le gouvernement et les dirigeants de la majorité développent un service après-vente offensif. « Dire que ce sont les classes moyennes qui vont financer le RSA est un contresens », a conclu le haut-commissaire.

Interpellé par le député (UMP) Hervé Mariton, qui relayait l’exaspération des petits épargnants de sa circonscription, Martin Hirsch avait déjà rodé dimanche le même argumentaire, repris hier matin par le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre : « Un ménage possédant 100 000 euros rapportant 6 % à 8 % paiera entre 60 et 80 euros par an. » ... / ...

Et pourtant, Monsieur le Haut Commissaire, on apprend que :

Les militants allergiques aux impôts auront trouvé une maigre consolation dans les propos de Christine Lagarde qui a confirmé hier que la taxe pour le RSA serait intégrée dans le calcul du bouclier fiscal. Martin Hirsch avait déclaré vendredi que, « pour l’instant », le projet de loi se situait « hors bouclier fiscal »

Et un chapeau à manger !!!

Qu’en aurait-il été si le projet de RSA avait été soutenu par le Chef de l’Etat sur la base des anciens calculs ?

En 2005, Martin Hirsch avait chiffré les besoins pour le RSA entre 4 et 8 milliards d’euros. Lors de la campagne présidentielle, quand Royal et Sarkozy avaient tous les deux acheté son idée, la facture oscillait entre 2 et 3 milliards. « Avec 1,5 milliard, on sait faire », dit-il. RMI et CMU, ont coûté autant. « Pour le RMI, j’ai refait le calcul ce matin. » Sources Challenge et Libération

A vrai dire on serait tenté de penser que d’un chiffrage généreux, on est passé à une peau de chagrin.

Au delà des chiffres et du mode de financement qu’un grand nombre de députés UMP vont contester soit au nom des égoïstes, petites gens qui ne veulent pas être spoliés de M. Luca et des petits épargnants de la circonscription de M. Mariton, il serait bon de rapeller les effets pervers que vont engendrer le RSA de MM Sarkozy et Hirsch.

C’est Thomas Piketty, Professeur à l’Ecole d’économie de Paris qui nous en indique le mode d’emploi : Il ne voit « aucun effet statistique significatif » dans cette expérimentation. Plus, il estime que le RSA va rendre le marché du travail encore plus précaire. « On choisit de mettre le paquet sur le temps partiel, et on diminue l’incitation au travail à temps plein » (…) « la personne qui est au SMIC à plein temps, 1 000 euros nets par mois, non seulement on ne lui donne rien mais on gèle la prime pour l’emploi dont elle bénéficiait auparavant, l’écart entre le temps partiel et le temps plein va être réduit (…) Le risque, c’est que les employeurs soient encouragés à découper encore davantage les emplois ».

Nul ne doute que l’effet d’aubaine jouera à plein et que ce sont ceux qui se situeront dans les limites du SMIC qui seront les plus exposés. En effet, les chasseurs de primes vont pouvoir s’en donner à coeur joie en embauchant à temps partiel. Faudra t-il dans ce cas que ceux qui sont à la frontière tombent eux même dans la misère pour pouvoir s’en sortir.

Le RSA est une grande idée qui à cause d’un bouclier fiscal idéologique, injuste et disproportionné va au mieux pérécliter au pire devenir un gadget comme le fameux "plan banlieues" de Fadéla Amara.

On pourrait dire que Fadéla Amara comme Martin Hirsch seront allés jusqu’au bout de ce que leurs maigres budget leur permettaient de faire. Nénmoins, on entend beaucoup plus Madame BOUTIN et les ténors de l’UMP que nos deux égaré du gouvernement. Et pourtant, Martin Hirsch continue de nous fait le coup de la "foi du charbonnier".

Martin Hirsch assume et assure avoir toujours eu le soutien du président de la République. Il y a "de plus en plus de voix en faveur du Revenu de solidarité active et de son financement", a expliqué sur Europe 1 le Haut commissaire qui revendique un travail "collectif" autour de ce projet, le "fruit d’un équilibre".

Et de tacler au passage le député Hervé Mariton qui lui aurait demandé depuis deux ans de venir inaugurer un rue Abbé Pierre. "Il doit savoir que si c’était l’Abbé Pierre, ça serait 10% qu’on demanderait sur les revenus du capital, pas 1,1%", fait remarquer Martin Hirsch.

Oui mais l’abbée Pierre même diminué, avait tenu, en janvier 2006, à se rendre à l’Assemblée nationale pour s’opposer aux députés qui voulaient vider de sa substance la loi obligeant plusieurs centaines de communes à construire des logements sociaux sur leur territoire (n’est ce pas MMes BOUTIN et AMARA).

Sur cette affaire de RSA, il n’aurait certainement pas mangé son béret en acceptant de passer de 4 ou 8 milliards à ... 1,5.

Autres temps autres moeurs .... Mais puisque Nicolas et Martin sont heureux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Céphale Céphale 6 septembre 2008 11:35

    Martin Hirsch prétend que l’expérimentation du RSA dans quelques régions est concluante. Mais les statistiques de Martin Hirsch ne servent qu’à tromper le peuple. C’est Thomas Piketty, un professionnel, qui le dit. « aucun effet statistique significatif ». 


    • La Taverne des Poètes 6 septembre 2008 11:54

      Il faut se méfier des chiffres officiels : "RSA pour lequel 50 % des ménages ne paieront rien, 35 % paieront moins de 20 euros par an et les 15 % restants, au moins 20 euros par an". Ce sont les chiffres donnés par Martin Hirsh et nous n’avons pas les sources et calculs qui mènent à ces chiffres. Personnellement, je les mets en doute fortement. On peut craindre que Hirsh minimise la réalité pour faire passer son projet. François Bayrou a donné des chiifres bien plus alarmistes.
      Enfin, ces montants reposent sur un taux de 1,1 %. Or un taux, c’est appelé à progresser comme pour toute taxe, comme on le sait malheureusement par expérience...


      • sisyphe sisyphe 6 septembre 2008 12:10

        Le RSA est une trappe à emplois précaires, qui fera le bonheur des entreprises, sans résoudre aucun des problèmes ; ni du chomage, ni de la pauvreté, mais qui, au contraire, va aggraver la précarité de travailleurs à temps partiel, payés que dalle. 
        Le pauvre Abbé Pierre doit se retourner dans sa tombe, et Martin Hirsch n’est qu’une sinistre marionnette, manipulée par la droite, qui, de plus, fait mine de s’offusquer de cette famélique aumone. 
        La casse sociale continue, sous couvert d’un nuage de fumée de pseudo-solidarité : révoltant, comme tout le reste...


        • Neris 7 septembre 2008 16:20

          La trappe à emplois précaires est déjà là, bien avant le RSA. Suffit de compter les contrats aidés, vous savez ceux qui portent les doux noms de Contrat d’Avenir, C.A.E., CI-RMA et qui oscillent entre 20 et 26 h qui font déjà le bonheur de certains secteurs.

          Mais c’est sûr, qu’elle n’avait surtout pas besoin de passer de trappe à norme.

          Les employeurs calculent déjà pile poil leurs besoins en heures travaillées, et ne sont plus rares les CDI (oui, oui CDI) à 20 h, 17 h 30 ou 10 h par semaine. On pouvait encore protester et refuser (luxe de plus en plus difficile certes mais on peut encore) mais plus avec le RSA.

          Pourquoi voulez-vous qu’un employeur embauche à temps plein, puisque le RSA va venir compléter le maigre salaire de ses employés. La seule question, pendant combien de temps le RSA va-t-il compléter le maigre salaire qui sera la norme ?

          De plus, à terme, le but du jeu est de supprimer les droits connexes du RMI et de l’API. Re-bonjour mutuelle, taxe d’habitation, redevance télévisuelle, au-revoir abonnements sociaux du téléphone, de l’électricité et du gaz. Bref, le RSA ne servira pas à compléter le maigre salaire, il servira à payer tout ça et s’il y suffit à lui tout seul, ça sera déjà bien, sinon tant pis pour le frigo.

          Avec le RSA, l’équation est simple : deux temps partiels embauchés (voire même trois si l’employeur calcule bien) pour le même poste au lieu d’un seul temps plein.

          Ah si on pouvait supprimer le Smic, le temps plein reviendrait comme par magie !
          Le seul inconvénient, c’est qu’il serait au prix actuel du temps partiel.
          Quand je pense que certains gogos croient qu’en le supprimant les salaires seraient tirés vers le haut et que les diplômés seraient mieux payés.


        • appoline appoline 6 septembre 2008 14:13

          D’après certains copains de promo à l’ENA, Hirch serait un arriviste de première ; alors qu’elle était la raison de son engagement auprès de l’Abbé Pierre ? Connaître les finances de cette communauté ? Je me pose la question, même chose sur sa sincèrité d’ailleurs.


          • Forest Ent Forest Ent 6 septembre 2008 20:17

            J’ai l’impression que M Hirsch était sincère dans sa démarche. Mais on en jugera surtout aux conséquences qu’il en tirera. « Normalement », Mme Amara et Yade auraient déjà dû démissionner par cohérence.

            Je pense que M Jouyet était également sincère, car c’est quelqu’un fondamentalement de droite qui s’était égaré au PS. Kouchner est peut-être aussi sincèrement atlantiste, mais un maroquin lui a quand même visiblement fait grand plaisir.

            Il me semble qu’il s’agissait de carrièrisme pur pour Besson et Allègre. Ils ont récolté les miettes, c’est moral. Lang n’a rien eu. C’est moral.

            Le plus fun, c’est Bockel, avec son micro-mouvement de « gauche de droite ». Il a trahi pour un maroquin qu’on lui a aussitôt repris parce qu’il n’avait pas compris que les grands discours sur la « fin de la françafrique » étaient pour la galerie. Qu’il soit encore au gouvernement est une complète humiliation.

            La politique politicienne au jour le jour, c’est fun.


          • 9thermidor 6 septembre 2008 15:12

            bravo pour cette grande générosité , avec l’ argent des autres.

            l’ ISF a fait partir à l’ étranger nombre de fortunes et surtout d’ entrepreneurs efficaces.

            ils sont partis avec 1.000 milliards d’ euro
            ces capitaux manquent pour entreprendre en France
            leurs revenus font le bonheur des pays qui hébergent ces nouveaux émigrés (150 milliards/an)
            leurs propriétaires travaillent à l’ étranger et contribuent à la prospérité du pays d’ accueil

            ces élites nous font défaut

            pendant ce temps les Français se clochardisent.

            un seul chiffre : le revenu moyen des Français est CINQ fois inférieur à celui des Luxembourgeois

            La France se suicide à coup d’ impôts


            certes il y a l’ exemple de grands saints qui ont donné tous leurs biens aux pauvres.

            mais ils sont eux-mêmes devenus pauvres et le sont restés jusqu’à leur mort.

            est-ce l’objectif de la République laïque démocratique :

            obliger tous les Français à pratiquer la grande pauvreté pour parvenir au Royaume des Cieux ? 


            • Dzan 7 septembre 2008 11:28

              Ils sont revenus, les Delon, Aznavour, Maursesmo, Tonga, et tant d’autres
              Et le cuistot de luxe , Ducasse qui vient de se faire la malle à Monaco, préférant ne rien payer, que de jouir du cadeau de bienvenue Sarkosien nommé "bouclier fiscal".

              Pas plus tard que hier soir, je ne sais plus sur quelle chaine, Paul Loup Sulitzer, pleurait sur ses 5 millions d’euros piqués par son ex, et planqués aux Bahamas.

              Arrétons de chialer, sur ces malhaureux riches, qui sont obligés d’aller cacher leur magot dans les paradis fiscaux.

              Au fait, où ,en est l’enquète, sur ceux qui se sont fait dénoncer au Lichtenstein ????????????


            • fonzibrain fonzibrain 6 septembre 2008 18:15

              sarko a donné 14 000 000 000 d’euros aux super riches ne l’oublions pas
              c’est vrai qu’ils en avaient besoin


              • ARFF 6 septembre 2008 19:20

                marttin hirsh est un bouffon, un hypocrite, un collabo et un lache. point barre


                • tvargentine.com lerma 7 septembre 2008 00:44

                  Nous voyons bien ici que cette réforme moderne a en face d’elle les forces les plus réactionnaires de la société française.

                  Nous avons d’un coté ceux qui prétendent représenter des "petits porteurs" et que nous n’avons jamais entendu sur les dérives financières de grands groupes coté au CAC40 et qui ont ruiné des milliers de petits porteurs
                  Nous avons de l’autre coté,des élements sectaires,qui n’ont rien que le TSS comme argument et qui n’acceptent pas que le gouvernement de Nicolas Sarkozy fasse du social pour sortir de la misère des familles de la précarisation de 20 ans de RMI & restos du coeur

                  Cette réforme c’est de la justice sociale !


                  • sisyphe sisyphe 7 septembre 2008 01:41

                    Oui. 
                    Et Sarkozy est un dieu, et lerma est son prophète !
                    Hosannah !


                  • tvargentine.com lerma 7 septembre 2008 01:50

                    Ton Président,mon Président,notre Président,celui de tout les français et de la République

                    Je sais que pour toi c’est dure,car tu n’aimes pas la République et tes articles sont souvent des articles de propagandes d’extrèmes gauches complètement déconnecté de la réalité et dont l’argumentation est puisé dans le programme de la LCR !

                    C’est tout dire !

                    Je suis républicain,le Président Nicolas Sarkozy est républicain et a été ELU DEMOCRATIQUEMENT et soyons certain,que si la gauche n’a rien d’autres que le TSS,ton Président sera encore président jusqu’en 2017 !

                    Tu vois,tu as de la chance !!!


                    • sisyphe sisyphe 7 septembre 2008 10:03

                      Et si la droite n’a, comme toi, que des JSS pour justifier systématiquement la politique de démantèlement de la République entreprise par ton président, faudra même pas attendre 2012, pour faire de la France une sous-démocratie des copains et des coquins, livrée aux requins de la finance, sous un régime autocratique, avec les 3/4 de la population dans la précarité, une économie exsangue, et pas loin de la guerre civile. 

                      La démocratie, ce ne sont pas les élus qui asservissent les citoyens au bénéfice d’une caste  ; la démocratie, c’est le peuple ; et quand les élus trahissent le peuple, c’est un devoir que d’employer tous les mloyens pour que le peuple recouvre ses droits légitimes. 


                    • Dzan 7 septembre 2008 11:39

                      @ Lerma

                      Alléluia !
                      Mais mon pauvre Lerma, ton Grandissime Président , Lumière Universelle, Grand Timonier ( tiens, ça me rappelle quelqu’un ) dit lui-même qu’il ne veut faire qu’un seul mandat, pour apres " se faire du fric".

                      L’extreme gauche te donne des boutons, mais le petit facteur pour qui j’ai de la sympathie, même si je ne vote pas pour lui, est le seul sans( Lang) de bois.

                      Coluche a dit : La solidarité, c’est quand les pauvres s’aident entre eux.

                      Y’en a marre de cracher au bassinet ; de sidatonner, de téléhonner ; Toujours les mêmes qui dérouillent, et rien ne change.

                      La République se vautre dans les ors, les Sénateurs roupillent, les copains et les coquins, se multiplient.

                      Et si on collait un impot aux tranferts de foot ? Ou 1% sur les billets des matchs ?

                      Aïe, ce serait la Révolution.


                    • beubeuh 8 septembre 2008 15:20

                      Je crois qu’il faut bien dire ce qui est : plein de gens sont contre le RSA parce que Sarko et Lerma sont pour...


                    • beubeuh 8 septembre 2008 15:40

                      => C’est Thomas Piketty, Professeur à l’Ecole d’économie de Paris qui nous en indique le mode d’emploi : Il ne voit « aucun effet statistique significatif » dans cette expérimentation. Plus, il estime que le RSA va rendre le marché du travail encore plus précaire. « On choisit de mettre le paquet sur le temps partiel, et on diminue l’incitation au travail à temps plein » (…) « la personne qui est au SMIC à plein temps, 1 000 euros nets par mois, non seulement on ne lui donne rien mais on gèle la prime pour l’emploi dont elle bénéficiait auparavant, l’écart entre le temps partiel et le temps plein va être réduit (…) Le risque, c’est que les employeurs soient encouragés à découper encore davantage les emplois ».

                      Ce serait bien d’avoir la source la citation, histoire qu’on puisse avoir le texte complet. En effet je ne comprends pas le principe du gel de la PPE. D’après ce que j’ai compris, celle-ci doit au contraire être englobée dans le dispositif RSA.

                      Par ailleurs, "découper les emplois", ce n’était pas un peu le principe des 35 heures ? Réduire la durée du travail pour partager celui-ci ?

                      Sinon je suis peut-être bête mais je fais le raisonnement suivant : une entreprise A paye ses salariés à plein temps au SMIC. Ces derniers se rendent compte qu’ils peuvent gagner la même chose ou presque avec un temps partiel chez l’entreprise B cumulé avec un RSA. Il ya donc des chances qu’ils aillent faire valoir leur expérience chez B. L’entreprise A ne sera-t-elle pas amenée à augmenter ses salaires pour retenir ses salariés ? Merci de m’expliquer en quoi mon raisonnement est complètement con avant de me traiter de vendu à la cause de Sarko.


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 septembre 2008 11:37

                      j’ ai vu hier les 3/4 des François précaires roulant sur les autoroutes bondées au 3/4 , s ’ arrêtant dans les 3/4 des stations-services , achetant des 3/4 de sandwiches pourris à 3/4 euros pièce , repartir avec des 4/4tes regardant tous les 3/4 d’ heures leur Rolesques indiquant Il est 3/4 docteur Sisyphe , 

                      Avec des mecs comme 3/4 Sisyphe on est mal Lambaréné ...


                      • xray 7 septembre 2008 12:04


                        Revenu de Solidarité Active, le RSA, RAS, et la PPE  
                        C
                        ’est exploiter la misère bien réelle des laissés pour compte pour justifier le prélèvement d’un peu d’argent à ceux qui en ont trop. Un nouvel impôt quoi ! 


                        Emmaüs, une association loi 1901 ?
                         Vous Croyez ? 
                        Encasernement des pauvres ! Travail obligatoire ! Payé en cigarettes ! 

                        La mondialisation a, pour les uns, du bon. 
                        Quand on imagine le chiffre d’affaires de cette multinationale de la misère, on comprend que le dirigeant d’Emmaüs, le banquier Martin Hirsch, se réjouisse à l’idée que les choses ne changeront pas. 

                        Un pas en avant, deux mille ans en arrière.  
                        La reconnaissance officielle du statut spécial d’Emmaüs, c’est : 
                        « Ré institutionnaliser l’esclavage. » 

                        L’apologie de l’esclavage 
                        (Voire commentaire
                        « Laïd » Rêve et réalité) 

                        Ces ingrats, on leur donne du travail ! (Jusqu’à 10 heures par jour, même plus.) 

                        - On leur donne à manger. (Trois repas par jour, c’est pas rien !) 

                        - On leur donne un lit et un toit.  (À partager entre amis dans une ambiance conviviale.) 

                        - On leur donne des vêtements. (Des vêtements à leur taille, souvent neufs.) 

                        - On leur offre une culture religieuse ! 
                        Ces ingrats trouvent encore le moyen de nous voler ! 
                        Franchement ! Il faut vraiment que nous en ayons un réel besoin ! 

                        Quand le banquier Martin Hisch aura fait reconnaître officiellement le statut spécial d’Emmaüs, on dira quoi ? Aux patrons qui voudront copier ! (Sachant qu’Emmaüs n’accepte que des gens de sexe masculin.) 

                        Rêve et réalité 
                        http://echofrance.vefblog.net 


                        Est-ce la personnalité du président de la République ? 
                        Les curés voient de la laïcité dans toutes leurs saloperies. 



                        • ARFF 7 septembre 2008 20:08

                          merci pour ces liens, il faut que les gens comprennent ce qui se trame derriere emmaus, j’en avait deja eu quelques echos et un temoignage d’un pote qui y a "bossé" .

                          quand a martin hirsh, c’est juste un gestionnaire , un banquier de plus, et, désolé Forest Ent, mais il me parait encore plus salopard que Sarko et sa clique, qui au moins ne se la jouent pas "gauche"
                          Il n’est rien de moins qu’un autre de ces collabos de la finance internationale.
                          D’ailleur il gere tellement bien son asso de "soi-disant reinsertion" qu’ele aura le quasi monopole sur le programme RSA , donc la plupart du fric ( infos du cannard enchainé).

                          quand a son hypocrisie et sa lacheté, souvenons nous de sa fameuse phrase " si j’ai pas 3 milliards je demissionne", au final il obtiens 1,5milliard piqué a la classe moyenne, meme pas aux riches, et il fait le satisfait.
                          satisfait , il peut l’etre, il est quasi ministre en ayant bien entubé les pauvres, comme le veut sa formation.

                          c’est un enarque ( ou un truc comme ça, m’en fous la marque), il connait bien la situation, il sait que son jeu n’amenera rien de positif , il sait qu’il fait la course dans le camps des enflures... sa malhonneteté me fait presque gerber...


                        • Philippe D Philippe D 7 septembre 2008 20:53

                          @ Arf et Xray

                          Ben z’êtes sacrément gratinés vous deux !
                          Je ne sais pas qui aura jamais l’heur de vous plaire.
                          Faudrait juste vous dire que 1 homme c’est 1 homme, quel qu’il soit avec ses qualités et ses défauts.
                          Y’en a jamais eu un de parfait, d’homme, aucun, pas un.
                          Mais il y en a certains qui font avancer les choses dans ce qu’on peut tous admettre à considérer être ’’Le bon sens’’ (Genre l’humanisme, l’altruisme, le courage désintéressé ... )
                          Mais vraiment si ça vous fait plaisir de tirer encore plus fort sur ceux là :
                          Ca s’appelle tirer sur l’ambulance et normalement c’est interdit, et même c’est pas bien vu.
                          Et heureusement.
                          Maintenant produisez-nous vos états de service, pour voir.


                        • ARFF 7 septembre 2008 22:21

                          pas besoin d’étaler mes "etats de service", mais t’inquiete pas je sais ce que je suis.

                          Je sais surtout que je me fait pas passer pour le sauveur des pauvres alors que je sais très bien que je maintiens ou renforce un systeme inegal et meurtrier.
                          Je sais surtout que j’ai pas fait l’ena pour apprendre l’hypocrisie.
                          je sais surtout que je fais pas le faux cul , à pretendre m’interesser a quelque chose , pour la laisser tomber sans donner de nouvelle des que je suis secretaire d’état ( comme l’a fait martin hirsh avec l’asso d’une connaissance).

                          Je sais surtout que grace à martin hirsh, de nombreux chomeurs , rmistes et précaires vont voir leur conditions se degrader des l’an prochain grace à la suppression de certaines aides et aux controles accrus. Par contre les riches eux se retrouveront avec des précaires encore plus malleables et corveables. Dans le meme temps, la mondialisation et la crise ne feront qu’accroitre une situation qui necessite plus de chomeurs et de précaires dans le monde occidendal, ceci pour equilibrer une économie quasi 100% mondialisée,, tenue par les financiers, où la valeur "travail/valeur n’a plus le meme role selon que tu sois vietnamien ou français.

                          Alors quand tu fait une grande ecole et que tu te pretends secretaire d’état de mes couilles, tout ça tu le sais, et quand tu mens pour ta carriere au mepris de millers voir millions de personnes, tu sais très bien ce que tu es.


                        • Philippe D Philippe D 7 septembre 2008 22:41

                          Arff,

                          T’as 1 pb perso avec Hirsch, ou bien ?
                          Le mec qui essaye de faire avancer les choses dans le bon sens, toi c’est justement celui-là qui te dérange ?
                          Tu sais comment il faut faire pour agiter tous les leviers qui permettent d’infléchir un peu le système ?
                          T’as quel age ? 18 ? 19 ?

                          Sérieusement, c’est quoi cette révolte à la noix contre un mec qui veut faire bouger les lignes ?


                        • ARFF 8 septembre 2008 08:08

                          oui j’ai un probleme perso avec hrish, sa fourberie (ou son incompetence alors ...) , me revulse. mais le probleme majeur est que comme MOssieur hirsh vient d’ emmaus ( super y font travailler les clodos !) et de la gauche alors tout le monde le trouve sympa, voila pourquoi j’insiste sur son hypocrisie et sa dangerosité.

                          sinon il inflechira rien, rendez vous dans 2 ans tu m’ en reparleras :)

                          et non j’ai pas 18 ans , j’en ai 18 et demi non mais oh !

                          pourquoi faut avoir 18 ans pour denoncer des conneries, ah ben oui " à 18 ans le coeur à gauche, à 40 le portefeuille à droite" , ben faut croire que j’ai mal vieillit :) :) :)


                        • ARFF 8 septembre 2008 08:23

                          quand aux "levier" et aux "lignes à inflechir" , j’épargnerai ce baritin politico-tf1 tres "tendence" pour parler tout betement de riches et de pauvres, comme cela l’a toujours été. Et hirsh n’est pas du bon coté mais il est politiquement incorrect de le denoncer.

                          les TALIBANQUES ont encore de beau jours devant eux ! et tu es tombé dans le panneau !


                        • Philippe D Philippe D 7 septembre 2008 12:14

                          Y quand même un paquet de ’’Jamais Contents’’ professionnels !

                          Au départ le RSA c’est de gauche, ça sera fait, peut-être si SR est élue, c’est un + apporté par le PS, son humanisme et sa générosité pour les français en difficulté, et une bonne occasion de faire la morale comme d’hab à la droite.

                          Ensuite Sarko fait son ouverture, reprend Hirsch et son RSA : C’est de la poudre aux yeux, le RSA ne verra jamais le jour.

                          Ensuite Hirsch insiste, bataille : Il ferait mieux d’en tirer les conséquences et de s’en aller.

                          ...

                          Ensuite le RSA va se faire : Il n’y aura jamais de financement.

                          Ensuite, Ben le RSA se fait. Pour le financement Oh surprise on instaure une taxe sur les produits de placement, mesure qui sent son PS à plein nez. : Ah ils vont être contents, applaudir l’artiste (Hirsch seulement parceque Sarko d’accord faut pas pousser non plus) Et bien non, Toujours pas contents et méchants que le mec ait pu s’approprier une idée de gauche avec un financement de gauche.
                          Du coup le RSA c’est pourri, et le financement c’est une honte.

                          Y a des ’’Jamais Contents’’ j’vous dit, des vrais, des pros, des français bien râleurs, à la mémoire courte et toujours certains d’avoir raison !


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 septembre 2008 13:12

                             Philippe ,

                            Ca se comptend , la générosité ne peut être que d’ un côté , l’ abbé Pierre , Coluche , et tous ces salauds qui se sont occupés à aider les nécéssiteux , les bénévoles qui distribuent les repas aux restaus du coeur , tous des salauds de la pire espèce , des genre de déchets de l’ humanité qui osent entrevoir de secourir leurs soeurs et frères .

                            Vivement qu’ ils crèvent tous , tous ces enculés se permettant de croire que l’ humanité commencerait quand ils regardent la misère autour d’ eux .

                            Remettons la Guiguillottinne en route , coupons la tête de ces chiens hargneux .

                            Laissons crever nos frères dans la misère !


                            • 9thermidor 7 septembre 2008 16:16

                              drôles de saints :

                              l’ abbé Pierre : fusilleur acharné , impitoyable, habitué des dames du trottoir, favorisant l’ homosexualité dans le clergé etc...

                              Coluche : très drôle , mais infréquentable et insupportable ( il suffit d’ entretendre son fils en parler ..)

                              vous n’ avez que ça comme saints en catalogue à donner en exemple ?

                              pauvre époque de minables, où il n’ ya personne


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 septembre 2008 16:30

                                d ’ignobles salopards ces abbé Pierre et Michel Colucci , des vrais fachos , un est à l’ origine de rien et l’ autre non plus .

                                Il n’ y a que quelques Agoravoxiens comme celui plus haut , qui va pas aux putes et qui est pas pédé étant un honorable ( de lapin ) citoyen .


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 septembre 2008 21:39

                                Quelle bande de nazes ces moinsseurs de mes deux ;; ;


                                • rameur rameur 7 septembre 2008 21:46

                                  Et hop -1 ....


                                  • titch 10 septembre 2008 14:28

                                    Le RSA quel beau cadeau pour les patrons qui vont enfin trouver des candidats acceptant des contrats à 10 ou 12 heures par semaines déclaré ce qui avant était inacceptable financièrement pour n’importe lequel d’entre nous sans contreparties.

                                    Le boites d’intérims ont du souci à ce faire, c’est vraiment déshabiller pierre pour habiller Paul, un drôle de tour de passe passe.




                                    • Superyoyo 16 septembre 2008 14:12

                                      Je suis mort de rire de voir des gens de droite défendre une mesure typiquement de gauche (prendre aux riches et en plus sur les revenus du capital, pour donner aux pauvres)
                                      Dans leur amour aveugle pour sarko, ils ne voient même pas qu’ils donnent raison aux theories du camp d’en face smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès