Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Menton : Un couple de personnes âgées obligé de vivre comme des « m...des » (...)

Menton : Un couple de personnes âgées obligé de vivre comme des « m...des » dans les « chiottes » de la ville !

La seule lecture de mon titre vous indique que je suis très très en colère, et avec cette colère, j’ai également un grand écœurement une immense révolte, en effet nous venons d’apprendre en regardant les infos télés ou en lisant la presse qu’à Menton un couple de personnes âgées sans logement était obligé de vire dans les toilettes publiques de la plage de Menton.

Quand j’ai pris connaissance de cette sordide et révoltante situation, (comme je l’ai indiqué plus haut ), j’ai été pris d’un profond malaise où se mêlaient à la foi la révolte et l’écœurement.

La situation de ce couple !

Comme souvent un mauvais concours de circonstance est à l’origine de telles situations. La femme, Marie Rollin est âgée de 62 ans, son époux Jeannot lui en a 69, mais ce dernier suite à des problèmes de diabète est amputé d’une jambe.

Pour ce couple il y a deux ans le mauvais sort a frappé à leur porte, en effet leur fils cantonnier à Beausoleil, a été poignardé à 33 reprises dans une cave. Un voisin a été interpellé et l’affaire passera aux assises en décembre prochain.

Cet horrible drame a bouleversé leurs vies, et Jeannot a vu son état de santé et plus particulièrement son diabète s’aggraver, et l’an dernier, il a dû être amputé d’une jambe et le cercle infernal d’une descente aux enfers a commencé.

Comme nous vivons dans un monde où l’égoïsme et l’indifférence règnent, pendant que le mari était hospitalisé, leur propriétaire en a profité pour récupérer le logement que le couple occupait dans la vieille ville de Menton.

La solution qu’a dû prendre ce couple !

Depuis une douzaine d’années Marie s’occupe des toilettes publique de la plage de Menton, quand ils se sont retrouvés à la rue la seule solution qui s’est imposée à eux ... a été de vivre pendant un an sur les lieux de travail de Marie,c’est-à-dire s’installer dans le petit local attenant qui sert pour entreposer les produits d’entretien.

Imaginez ce qu’il faut endurer pour vivre dans de tels lieux, la promiscuité, supporter les odeurs, et le sans gêne des gens qui utilisent les WC publiques.

La France grande donneuse de leçons au monde entier, (le Conseil de l’Europe épingle la France pour sa politique de logement social et d’hébergement d’urgence : ), les dépenses pharaoniques de son Président, (son gros n’avion : là, et sa fameuse douche qui n’a jamais servie à plus d 245.000 euros :là ), de ses ministres (exemple les travaux du bureau du Sinistre amateur de « boxeurs Thaïlandais » : , au passage lisez le commentaire piquant de P@py ) les salaires des PDG (exemple le nouveau PDG d’EDF qui demande de doubler son salaire par rapport à son prédécesseur : ) , l’augmentation du train de vie de conseillers ministériels : là.

Enfin la ville de Menton prompte à verser quelques belles subventions municipales : et ici , alors avec tout cet argent gaspillé aucune autorité de l’état, aucun responsable local n’a été capable d’agir pour résoudre dans l’urgence ce cas, cela démontre bien que nous vivons dans un bien petit pays et non dans une grande et belle nation.

Dernière minute : bonnes nouvelles le Préfet de Région les a relogés.

Quand j’ai pris connaissance de cette histoire, je me suis demandé suite à cette couverture médiatique quel temps il faudrait pour que les autorités réagissent, après la non intervention des services de la ville de Menton (honte à eux) je constate avec joie que cela a été finalement assez rapide :

 

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Lemaïsjekiff Nestor 5 décembre 2009 10:14

    Bonjour Papy,

    Merci pour eux !

    C’est honteux, où est la compassion de cette république soi-disant égalitaire et fraternelle, comment peut-on laisser vivre des personnes âgés dans de telles conditions !

    Je suis 100% avec toi Papy ↓

    La France grande donneuse de leçons au monde entier, (le Conseil de l’Europe épingle la France pour sa politique de logement social et d’hébergement d’urgence : ), les dépenses pharaoniques de son Président, (son gros n’avion : là, et sa fameuse douche qui n’a jamais servie à plus d 245.000 euros :là ), de ses ministres (exemple les travaux du bureau du Sinistre amateur de « boxeurs Thaïlandais » : , au passage lisez le commentaire piquant de P@py ) les salaires des PDG (exemple le nouveau PDG d’EDF qui demande de doubler son salaire par rapport à son prédécesseur : ) , l’augmentation du train de vie de conseillers ministériels : là.

    Quand on lis ça et que l’on voit un couple de 62 et 69 ans vivre dans des toilettes public, il y a un sacré contraste, un contraste qui ne peut que rendre révolutionnaire.

    Les gens ne deviennent pas révolutionnaire tout seul, c’est la politique menée et les injustices qui les y amènent .

    "Dernière minute : bonnes nouvelles le Préfet de Région les a relogés.

    Quand j’ai pris connaissance de cette histoire, je me suis demandé suite à cette couverture médiatique quel temps il faudrait pour que les autorités réagissent, après la non intervention des services de la ville de Menton (honte à eux) je constate avec joie que cela a été finalement assez rapide" :

    Oui, une chose qui n’aurait jamais du avoir lieu, s’ils s’étaient intéressés plutôt à leur concitoyens et qu’il auraient eu plus de compassion ces personnes là n’auraient pas étaient obligés de vivre un an dans des toilettes public.

    Il a fallu qu’il y ai une médiatisation pour que ces responsables agissent, c’est honteux, comme tu le dis honte à eux !



    • foufouille foufouille 5 décembre 2009 10:36

      ils sont tous les deux a la retraite plus un petit boulot
      ca fait combien ?


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 11:34

        Salut Foufouille,


        J’ai lu dans la presse que ce couple avait 1000 € pour vivre, ... Avec les prix des loyers qui sont pratiqués dans la ville de Menton,... imagine !


        @+ P@py


      • foufouille foufouille 5 décembre 2009 12:02

        ca parait peu pour 2 retraites + 1 boulot
        http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2544.xhtml
        minimum viellesse sans boulot
         
        ils auraient aussi put louer hors de la ville, les taudis sont moins cher et mieux qu’un chiotte


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 11:26


        Nos branques de politicards toujours prompt à se lancer à travers la gueule quelques belles phrases débiles ne sont même pas capables de réagir dans l’urgence, comme par exemple monter des logements préfabriqués type containers ( 30m2 loyer mensuel à 250€ ) à l’instar de ce que fait la ville d’Amsterdam pour ses étudiants : ici


        @+ P@py


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 12:55

          Foufouille re,


          J’ai trouvé également leurs ressources un peu juste, .. mais parfois entre la loi et la réalité... il y a une énorme différence !


          Mon article était surtout un coup de gueule sur la politique des logements sociaux en France.


          @+P@py


          Ton lien

          Montant du minimum vieillesse

          Il est égal au montant total : minimum des pensions + allocation supplémentaire du FNS.

          Depuis le 1er avril 2009, il s’élève à :

          • 8125,59 € par an pour une personne seule,

          • 13 765,73 € par an pour un couple.

          Ces montants sont exonérés totalement des prélèvements sociaux sur les pensions de retraite.



          • foufouille foufouille 5 décembre 2009 13:39

            il ya pas de logements « sociaux » mais des taudis sociaux ou des pieges a pauvre
            en plus dans ce reportage, tout le monde les « aidaient »


          • grouchy 5 décembre 2009 13:24

            Ben pour pas savoir ce genre de chose, tu vis sur une autre planète


            • norbert gabriel norbert gabriel 5 décembre 2009 15:37

              la femme est payée par la mairie dans les 300 euros par mois pour assurer la permanence 42 h par semaine , si c’est pas de l’esclavagisme municipal, c’est bien imité.


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 15:54

                Salut Norbert,


                C’est ce genre de situation qui me révolte, enfin a ce que je sache.. Menton n’est pas classée comme étant une ville « pauvre » !

                Tiens je voudrait savoir le montant annuel du budget « petits fours amuses gueule » de la ville


                @+P@py


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 15:47

                Je remarque que le lien de la photo qui illustré mon article n’a pas fonctionné.

                Je la place ici elle provient du journal Nice-Matin


                http://www.nicematin.com/ra/cotedazur/225053/menton-ils-vivent-dans-les-toilettes-publiques-depuis-un-an



                @+P@py


                • gege061 gege061 5 décembre 2009 16:28

                  Bonjour,
                  J’ose espérer que cela fera réfléchir les bonnes gens promptes a être du côté des victimes et j"en profite pour rappeler qu’au delà de l’émotion on vote dans quelques mois.


                  • hengxi 5 décembre 2009 16:54

                    Il est utile de temps à autre que ce genre de choses, rares je l’espère, se passent aussi dans un un pays riche, et comme le disait une personne, grand donneur de leçons avec son titre autoattribué de patrie des droits de l’homme.

                    Rassurant également de savoir que des personnes leurs venaient en aide ; cela rassure quelque peu.

                    Merci enfin à l’auteur pour cet article portant sur autre chose que le H1N1.

                    C’est ce genre d’articles qui mériterait de rester à la une et non les inepties publicitaires d’hier.

                    Cet article me réconcilie avec AgoraVox (enfin, un peu)

                    C


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 17:21

                      Salut Hengxi,


                      Oui c’est en effet rassurant, ... mais hélas de telles personnes font rarement la une des médias, ces derniers préférant hélas inviter plutôt quelques « arsouilles » de la société

                      @+P@py


                      P.S Sur AV,j’ai aussi un article en attente de modération,( j’espère qu’il sera validé ), j’y évoque le travail des bénévoles d’un petit sous des écoles ....et j’ai profité de cet article pour évoquer aussi quelques souvenirs d’enfance le sujet étant quelques minutes de bonheur dans un monde de brutes !!! :




                      • perlseb 5 décembre 2009 17:22

                        Merci pour cet article.

                        Pendant qu’un enfant gâté prend la direction d’EDF et se permet de demander une augmentation (il fallait prendre quelqu’un d’autre que ce crétin, il y a des wagons de gens plus aptes que lui et qui n’auraient pas demandé d’augmentation), d’autres sont résignés à vivre dans des toilettes ! Si ce PDG était vraiment malin, bon gestionnaire, il prouverait qu’il peut vivre avec un SMIC et s’en sortir mieux que les autres. C’est ça être intelligent.

                        Vive la décadence. Les routiers ont bien raison de prévoir une grève. Les temps sont durs, nous devrions tous demander un salaire de 1,6 million d’euros. Je pense sincèrement que le boulot des routiers est bien plus dur que le travail de tous ces patrons pistonnés et aussi incompétents qu’inutiles : s’ils font des conneries, ils partent avec un parachute doré, sinon, ils obtiennent des augmentations et des primes qui représentent plusieurs vies de travail pour nous. Faisons tous grève, il y en a marre de tous ces crétins qui s’y croient.


                        • LeGoJac 5 décembre 2009 18:05

                          C’est bien triste pour ces petits vieux.
                          Toutefois il manque pas mal de choses au moins à cet article (pas lu les autres)

                          Les SDF c’est la compétence de l’Etat, c’est d’ailleurs pourquoi c’est le préfet qui les a relogés.
                          Il existe le plus souvent des conventions entre les villes et l’Etat (la DASS en fait) pour déléguer (soustraiter) à la commune certaines fonctions comme la mise en place de centres d’accueil d’urgence par exemple.
                          Ce n’est pas forcément un problème direct de dysfonctionnement de service public. Ces personnes n’étant pas en pleine rue ce n’est pas une maraude de type Samu Social pour peut les repérer. Si ces personnes ne s’adressent pas d’elles mêmes à un service social personne ne pourra les voir.

                          Enfin, et c’est plutôt là que je veux en venir, ils n’ont pas d’autre famille ? Ils n’avaient pas de voisins avant de se faire virer de leur logement ? Cette dame n’avait aucun collègue ni de chef qui le savait qu’ils habitaient aux ch...tes ?
                          J’ai bien l’impression que c’est plutôt là le problème. Il n’est pas étonnant que des personnes âgées ne demandent rien à personne voire ne sachent même pas que des services sociaux existent dans leur propre commune mais aussi au niveau de leur département. C’est même assez fréquent. Par contre il existe aussi des voisins ou des proches ou des collègues qui font les signalements en principe. Là il semble que le réseau humain n’a pas fonctionné.
                          Peut être les services publics aussi bien sûr ! Mais peut être seulement alors que par contre les proches tout ça là ça crève les yeux.


                          • François51 François51 5 décembre 2009 18:54

                            eh oui ! les politicards préferent parler d’identité nationale. c’est mieux pour noyer le poisson. elle sent les chiottes « l’identité nationale » ! les chiottes, ou ces pauvres gens se sont résolus a vivre faute de mieux.
                            l’abbé Pierre, doit se retourner dans sa tombe !. dire que tous ces hypocrites, étaient a ses obsèques a notre dame de Paris. triste a pleurer tout ça. ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès