Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Meurtre barbare sur l’A13, le syndrôme

Meurtre barbare sur l’A13, le syndrôme

Révulsant, la lecture des sociologues de salon lorsqu’ils justifient la violence dans les cités. Ils trouvent toujours à l’origine des exactions de la racaille des causes sociales. La société est toujours trop sécuritaire. Il faut l’entendre Laurent Muchielli, expliquant que les habitants de Villiers le Bel sont victimes de la politique sécuritaire. Non, en fait, c’est mieux de leur laisser le champ libre, bien sûr.

Ce qui me frappe, dans le crime qui s’est produit sur l’A13, c’est que ce sont, une fois de plus, des voyous issus des cités. En la circonstance, les Mureaux. Toujours des crapules connues pour des faits de violence. Et toujours de la racaille dehors. Tout comme le délinquant relâché immédiatement par les CRS à Belleville. Tout comme les agresseurs du Parc Astérix.

Seul un rapport d’autorité peut avoir raison de la délinquance. Seule la répression systématique peut représenter une véritable barrière à son développement.

Le fossé va se creuser, une fois de plus, entre des bien-pensants, des élites, des journalistes qui vont hurler au loup, nique la police, aux causes sociales de la criminalité sans admettre une bonne fois pour toutes que le lumpen et le prolétariat, ce n’est pas la même chose.

Un père de famille tabassé à mort par de la vermine, parce que ce n’est pas autre chose que de la vermine. Sous les yeux de la famille, de la mère,de l’épouse, frappées elles aussi.

Il faut un grand procès, des condamnations très lourdes, de toute la bande. Une fois encore, aucun d’entre eux ne doit s’en tirer indemne. La présence, en la circonstance, ne peut être qualifiée de passive, quand bien même certains membres n’auraient pas porté de coups. C’est le règne de la terreur. Le niveau le plus inférieur de la civilisation. Et que l’on ne parle pas de barbares, en réalité, la barbarie n’est qu’une vue de l’esprit en termes historiques. Les peuples ont toujours eu des lois. Les peuples sont politiques, policés au sens où l’entend Aristote. Il existe, malheureusement, des individus qui veulent s’abolir des lois qui valent pour tous, qui veulent faire des autres des untermeschen qui doivent baisser les yeux et se taire devant eux. Pas de pitié, pas de compassion, mais les châtiments les plus stricts et sévères pour ceux-là.

La vermine ne veut tolérer aucune autorité. Il faut lui démontrer que l’autorité est la plus forte, que la loi positive l’emporte sur celle de la jungle, et que la limite prochaine de leur espace vital sera, je l’espère, les barreaux d’une prison.


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • kitamissa kitamissa 2 juillet 2010 14:31

    je suis tout à fait d’accord avec vous !


    • William7 2 juillet 2010 14:34

      La novlangue droitière du « politiquement correct » ou de la « bienpensance » fonctionne à plein régime. C’est l’effet Zemmour.

      Votre effroi me semble, au contraire, le signe que la réaction essaie d’interdire un débat public ou de produire une vraie et belle discussion serrée sur la question. L’intimidation consistant à dire que les travaux (jamais vraiment discuté puisque disqualifié apriori comme idéologique) des sociologues ou criminologues sur la délinquance sont des « excuses » est aujourd’hui clairement une pensée diffusée massivement. Une idéologie dominante ?

      En fait, l’enjeux est de définir les frontières du pensable. J’avais déjà abordé cette problèmatique dans mon article « L »idéologie de la responsabilisation". De manière beaucoup plus rigoureuse, Alain Bihr, Loïc Wacquant, Geoffrey Geuens, ont également travaillé cette question.


      • non667 2 juillet 2010 14:40

        muchielli doit aller dans le box pour complicité et soutiens à bande de malfaiteurs
        ja ne cite pas les souteneurs d’A.V. parceque je ne connais pas leur nom mais ils se reconnaitront ! smiley


        • armand armand 2 juillet 2010 15:00

          Il faudrait peut-être aussi reconnaître que dans certains cas, cela ne relève plus vraiment de la police, mais de la loi martiale.
          Dans combien de pays, des tirs, nombreux et orchestrés, sur les forces de l’ordre, comptant sur la complicité ou le silence de toute un quartier, donneraient lieu à un procès en bonne et due forme, avec plaidoyers, gesticulations et, surtout une peur diffuse qui étouffe les témoignages ?
          Dans combien de pays une communauté, importée de fraîche date, pourrait-elle se placer littéralement en état d’insurrection sans attirer aussitôt une riposte militaire ?

          Même chose pour les racailles des Mureaux - loi martiale jusqu’au démantèlement de toutes les bandes.


          • manusan 2 juillet 2010 15:08

            Il faut rouvrir les bagnes. Qu’on envoie ces barbares à Cayenne.

            Sinon dans la légion c’est 12 balles, comme dirait l’autre machin.


            • jako jako 2 juillet 2010 15:08

              Bienvenue à tous au café « chez zezette »
              A l’ombre sous les platanes, avec olives et pastis, évoquons les affaires les plus urgentes


              • saint_sebastien saint_sebastien 2 juillet 2010 15:36

                résumons , des voyous noirs tabasse une famille travailleuse arabe quoi de neuf ?
                vous appelez à être sans pitiés avec ces délinquants mais , la droite est au pouvoir pourtant non ?
                alors qu’est ce qui ne va pas ?

                Et bien tout simplement , la droite organise et se complait dans l’absence de réponse à cette jeunesse violente , tout simplement parce que plus les gens ont peur , plus ils ne s’intéressent pas au vrais sujets ( le dépouillage de notre pays par des escrocs biens blancs ) plus ils voteront à droite CQFD

                En 2012 la droite aura été au pouvoir 10 ans. Et pourtant la situation s’est dégradé.

                Bref avant de crier au loup et jouer les idiots utiles , faites votre propre critique et reconnaissez que vos solutions ne marchent pas ,vous passez votre temps à voter des lois qui n’ont pas les financements qui vont avec , on appelle cela de la démagogie , c’est tout bénéf pour vous puisque les gens sont cons et qu’ils continueront à voter pour des gvt de droite.

                La France n’a que ce qu’elle mérite. Elle vote bling bling , elle a une jeunesse à son image.


                • le naif le naif 2 juillet 2010 21:50

                  Par saint_sebastien

                  + 1

                  Lorsqu’il était ministre de l’intérieur, Sarko allait en banlieue accompagné de journalistes pour haranguer la foule et on allait voir ce qu’on allait voir.... on a vu émeutes de 2005

                  Maintenant il se déplace nuitamment en catimini sans même prévenir le maire de la commune, il doivent se marrer dans les cités et je ne parlerais pas de Sangatte......

                  L’insécurité, est un bon fond de commerce, quand ça brule en ville, ça vote à droite dans les campagnes.....


                • foufouille foufouille 2 juillet 2010 15:44

                  normal
                  la flicaille est occupe a mettre des PV depuis 20a
                  ils les ont laisser faire
                  donc maintenant, ils font ce qu’il veulent


                  • Pi@h 2 juillet 2010 17:04

                    Le gouvernement est dans une impasse.

                    Ils ont une trouille bleue de voir les banlieues s’embraser, donc on demande aux flics d’y aller mollo. D’un autre côté on leur impose des objectifs comme à des commerciaux, et pour pas s’emmerder bah ils tapent sur le citoyen qui bosse et qui fait chier personne car lui, il moufte pas quand on lui tape sur la gueule. On va le crucifier pour être rentrer en bagnole après 2 verres de wisky pour un pot, on va trainer dans la boue le fumeur de shit occasionnel qui a eu une semaine de boulot de merde et qui s’est en plus taper les grêves dans les transports, on va emmerder l’autombiliste lambda avec une prune pour pneu trop lisse ou arrêt pas assez marqué au STOP. Voilà comment on remplit les statistiques.

                    La vraie délinquance ? Tout le monde a laissé tomber.
                    On ne s’attaque pas aux causes de la délinquance, qui sont avant tout sociales (hé oui la misère n’a jamais rien créer de bon...) et aujourd’hui ils ont baissé les bras devant les conséquences. C’est un échec total.

                    Le numéro d’équilibriste ne dure qu’un temps, ils vont forcément se péter la gueule, à droite ils ont les banlieues sur le dos, à gauche ils ont tout le reste et plus particulièrement leur base éléctorale. Mais en bas, ça reste le vide....attention à la chute.

                    Une nouvelle ligne sera franchie lorsque les médias relayeront un énième fait divers, ou cette fois la victime aura fait tâter du calibre à ses agresseurs. Seulement si ça arrive, on ne pourra plus jamais revenir en arrière.


                    • non666 non666 3 juillet 2010 13:49

                      Le droit à l’autodefense est en effet d’abord précédée de la conscience de la menace, de la conscience de l’incurie de la police bridée par les politiques, de la conscience du besoin de proteger les siens individuellement.
                      A partir du moment ou l’on ne delegue plus son droit à la JUSTICE a une institution autoproclamée ministere de la « justice », la Bète est révéillée, la racaille politique perd le controle.

                      Puisque les colons sont devenus agressifs, puisqu’ils en sont a contester notre legitimité sur notre sol, puisque la racaille liberale est toujours aux ordres des puissances d’argent qui ont besoin de faire venir toujours plus de mercenaires d’afrique pour prendre nos emplois, le besoin et le droit à l’autodefense des notres et de notre sol est devenu une condition de survie.

                      Les BARBARES sont la, ils viennent jusque dans nos bras egorger nos fils, nos compagnes...
                      Que font les racailles de l’Elysée, de Matignon, de la rue de Solferino ?
                      Ils s’agitent, font des bruits avec leur bouche, battent des bras en faisant des effets de manches.
                      Mais ils ne feront rien car cette racaille est aux ordres du NWO.

                      Transformer l’Etat nation Français en zone de population mondiale indifferencié, en concurrence les unes avec les autres est LEUR PROGRAMME COMMUN DE GOUVERNEMENT.
                      Depuis la fin de la decolonisation(de la France vers ses ex-colonie) 16 millions de colons sont venus chez nous (des ex-colonies mais aussi du monde entier) pour nous faire « muter » vers ce que les maitres du monde veulent.

                      Avant les années 60 , ils n’y en avait quasiment aucun sur le sol sacré de la Gaule.
                      Depuis Giscard, puis Mitterand, puis Chirac et maintenant Sarkozy, ils deferlent.

                      « Punir la France » pour leur avoir resisté, pour avoir eu des entreprise d’etat prosperes, pour avoir fait les bon choix stratégiques (qui sont d’ailleurs tous en train d’etre cassé au profit des puissances d’argent).

                      Qui a droite se reconnait encore dans l’UMP ?

                      Ni chez les souverainistes , ni chez les chretiens democrates ce choix n’est plus logique.
                      Quand à la « gauche » , son sort est encore pire : que signifie etre socialiste quand plus personne ne croit encore au socialisme et qu’il faut le "redefinir dans le sens d’une soumission à l’economie sociale de marché hautement compétitive (comme la decrivait le TCE/tyraité de Lisbonne....) ?

                      Aux armes citoyens, qu’un sang impur abreuve nos sillons....

                      Relisez la Marseillaise bordel, tout y est ecrit :

                      Quoi ! des cohortes étrangères
                      Feraient la loi dans nos foyers !
                      Quoi ! ces phalanges mercenaires
                      Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
                      Grand Dieu ! par des mains enchaînées
                      Nos fronts sous le joug se ploieraient
                      De vils despotes deviendraient
                      Les maîtres de nos destinées !


                      On y parle meme de Sarkozy :

                      Que veut cette horde d’esclaves,
                      De traîtres, de rois conjurés ?
                      Pour qui ces ignobles entraves,
                      Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
                      Français, pour nous, ah ! quel outrage
                      Quels transports il doit exciter !
                      C’est nous qu’on ose méditer
                      De rendre à l’antique esclavage !






                    • Fabienm 2 juillet 2010 17:39

                      Article haineux et ridicule sans doute pondu par un atrophié du bulbe qui ne vaut pas beaucoup mieux que les auteurs de ce lynchage abject.
                      Refuser de comprendre les causes d’un tel désastre et essayer de faire croire que réfléchir c’est autoriser, il fallait oser. Pensée typique d’un abruti de droite qui pense tout savoir alors que c’est cette même droite au pouvoir depuis 10 ans qui n’a rien fait. du tout.


                      • Yohan Yohan 2 juillet 2010 18:31

                        Une fois que la guerre est déclaré, c’est trop tard pour ergoter sur les causes de la guerre. A partir de ce moment il faut se battre. Les causes on pourra toujours les analyser après...
                        De toute façon on les connait que trop bien. Immigration de complaisance et après parking généralisé dans les cités de béton.


                      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 3 juillet 2010 13:55

                        Article haineux

                        Article haineux,peut-être mais contre qui ? Contre les racailles,les violents,les sans foi ni loi et vous ça vous dérange ?Que voulez vous, ?Que l’on applaudissent ces nihilistes sanguinaires,qu’on les ignorent le temps de juguler les causes(utopique à l’heure actuelle !) ??
                        Ou alors peut-être faites vous l’amalgame,pensant que l’auteur parle d’autre chose que des voyous,comme toute cette « gôche » bien pensante...et si c’est le cas encore fois c’est vous qui faites l’amalgame pas l’auteur.
                        La pauvreté est évidement un facteur aggravant la violence,mais d’autre facteurs moins matérialistes sont à prendre en considération,des millions de pauvres ne font pas des millions de violents.La pauvreté peut expliquer le fait que certains trafiquent,volent pour obtenir un revenu mais pas qu’ils tuent un homme de trente ans devant sa famille pour éviter un constat suite à un accrochage en voiture.
                        Je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il faille réfléchir aux causes de cette violence afin de modifier la société sur le long termes et réduire le phénomène mais opposer cela,en terme d’impératif, à l’urgence de traiter fermement les conséquences est stupide et dangereux,c’est un comportement irresponsable,celui de nos zélotes intellectuels qui à permis justement aux politique de tout bord de se renvoyer la balle sur la forme sans toucher le fond,enfin si,on touche le fond.


                      • pigripi pigripi 2 juillet 2010 17:46

                        @pi@h

                        Ils ont une trouille bleue de voir les banlieues s’embraser, donc on demande aux flics d’y aller mollo. D’un
                        -----------------------------------------

                        Vous vous trompez, les soit disantes autorités souhaitent au contraire que les banlieues s’embrasent, qu’elle deviennent des zones de non droit, qu’elles soient abandonnés par la République car TOUS les pouvoirs aiment créer des abcès de fixation des délinquants pour manipuler les peurs en divisant pour régner et, surtout, garder propres leurs territoires.

                        Les flics qui sont au premières loges sont envoyés en sous effectifs pour faire semblant d’agir mais ils sont eux-mêmes victimes de ces manipulations politiques et n’ont pas les moyens d’agir efficacement.

                        C’est l’armée qu’il faudrait envoyer nettoyer les zones de non droit avec du matériel lourd car les racailles ne comprennent que le rapport de force.

                        Le plus triste c’est que ce sont aussi des noirs et des arabes qui sont les premières fictimes des racailles, qui vivent dans l’insécurité permanente, leurs insultes, le chantage et leurs menaces.

                        Je pense qu’un Etat respectueux des valeurs de la République n’aurait jamais laissé se développer une telle chienlit depuis 30 ans.


                        • pigripi pigripi 2 juillet 2010 17:49

                          @auteur

                          Vous oubliez de mentionnez que, selon le témoignage du frère de la victime, la conductrice a appelé son tribunal islamique à la rescousse parce qu’il voulait faire une constat « comme les français ».

                          Ces criminels jouent sur la nationalité. Tantôt ils nous disent qu’ils sont français à part entière et quand ça les arrange, faire le français devient le comble de l’affront.


                          • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 3 juillet 2010 14:03

                            Je vous rappel que dans cette histoire en terme de pratique de l’islam,le musulman c’est surement la victime.Je ne voit nul part dans le coran :« tu tueras tes frères qui veulent faire un constat ».
                            Votre xénophobie vous aveugle,c’est jeunes violents non ni foi ni loi,aucune bannière,aucun état.Ce sont des produits du mondialisme ultra libérale,des nihilistes pur et dur.


                          • daipivo 2 juillet 2010 17:51

                            " La France n’a que ce qu’elle mérite. Elle vote bling bling , elle a une jeunesse à son image. "

                            Très bien trouvé cette petite phrase. Je suis d’accord avec toi. La politique de répression organisé par le gouvernement n’est absolument pas efficace... et j’ai du mal à comprendre comment on peut on ne pas s’en rendre compte ! On vit bien tous dans le même pays non ? Gouverné par les mêmes gens depuis bientôt 10 ans non ? Ces gens qui parlent d’insécurité à tous vas ? De tolérance 0 ? de nettoyage au Karcher ?

                            Cependant je comprend que l’on soit choqué par ce fait divers, car comment peut on accepter une telle atrocité ?! Ce pauvre père de famille tabassé à mort gratuitement devant ces enfants...
                            C’est un acte honteux qu’il faut réprimer !

                            Mais attention, parce que les politiques sécuritaires mise en place touchent toutes les cités !
                            Et ce n’est pas les gens des cités qui sont responsables, c’est cette bande !

                            C’est CETTE BANDE qui doit être punie avec la plus GRANDE SEVERITE ! Pas l’ensemble des habitants des cités... Ces gens risquent encore de prendre cela pour de l’injustice alors que c’est simplement la justice que l’on veut faire appliquer ici...

                            Résultat des courses, demain, ils seront encore plus nombreux dans la rue à faire n’importe quoi pour « impressionner » les seuls personnes qui s’intéressent à eux : leurs compagnons de rue...



                            • pigripi pigripi 2 juillet 2010 18:02

                              Ce matin j’entendais Malek Chebel sur Public Sénat expliquer que les gens qui avaient cassé à Charletty étaient bien de nationalité française, su’il étaient des français et que c’était la faute à la France qui ne voulait pas leur faire de place s’ils se mettaient en colère.

                              Personne n’a souligné que les jeunes en question ne cessaient d’insulter la France et les français arrivés avant eux, qu’ils se gavaient de « nique la France » dans des chansons et des livres et qu’ils refusaient de s’insérer un minimum dans la société française.

                              Yen a marre d’entendre ce discours où les torts sont toujours du même côté : le racisme français, le néo colonialisme français, la xénophobie des français, etc.

                              Yen a marre de la sociologie de comptoir qui explique les violences urbaines par la pauvreté, le chomage, la discrimination raciste, l’islamophobie, le néo colonialisme, etc.

                              Quand on éructe des insultes, qu’on ne maitrise pas la langue française, qu’on commence à voler et à dealer dès 12 ans, qu’on prililégie les « marques » au détriment des livres, qu’on exige de la bouffe spéciale, des horaires spéciaux, des lieux de prières dans les entreprises et les universités, des pauses cultuelles 5 fois par jours, qu’on clame que les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République, qu’on insulte et agresse les blancs, qu’on nique la France, qu’on ignore tout des usages et des coutumes françaises, on récolte ce qu’on sème.

                              La France a intégré les Espagnols, les Italiens, les Portugais, les pieds-noirs, les Polonais parce qu’il y avait communication et échange, acceptation des régles, coutumes, lois, usages du pays d’accueil.

                              Si les arabo-afro-musulmans faisaient pareil, ils seraient heureux en France et tout le monde avec eux.


                              • armand armand 2 juillet 2010 18:08

                                Il faudrait expliquer à ce Chebel-de-mes-2 que la nationalité n’y est pour rien, mais quand on a des mères qui enseignent à leurs petits trésors qu’ils sont les petits princes de la création et les rois du monde parce qu’ils sont nés avec deux boules à l’entrecuisse, pas surprenant qu’ils estiment qu’ils n’ont pas la place qu’ils méritent.


                                • pigripi pigripi 2 juillet 2010 18:15

                                  Les flics obéissent aux ordres de leur commissaire qui les reçoit du préfet qui les reçoit du ministre de l’Intérieur qui les reçoit du premier ministre qui les reçoit du président.

                                  Le planning d’un commissairat de police est très strict : lundi vous mettez des pv, mardi vous ilotez dans le quartier X, mercredi tout le monde se montre à la fête des écoles en place publique, jeudi vous controlez les bagnoles, etc....

                                  Vous voyez des gens se tabasser, vous hélez une bagnole de police qui passe devant, elle ne s’arrête pas parce qu’elle est en mission pour empêchez des manifestants de rentrer à l’hôtel de ville.

                                  Une bagnole grille un feu rouge et manque de vous écrasez sous le nez des flics, ils ne bougent pas parce qu’ils sont en mission de lutte anti terroriste

                                  Tout le monde a pu faire ce genre d’expérience, interpeller un flic qui vous répond, je ne suis pas là pour ça....

                                  C’est pas le flic de base qui est responsable de ces absurdes incohérences car il est contraint d’obéir aux ordres.


                                  • foufouille foufouille 2 juillet 2010 19:11

                                    « C’est pas le flic de base qui est responsable de ces absurdes incohérences car il est contraint d’obéir aux ordres. »
                                    et quand on leur a demaser de metrre les fens dans les trains ?
                                    obeir aux ordres est une excuse facile


                                  • Mordax 2 juillet 2010 18:16

                                    Sur le fond, je pense qu’il faut de la répression. Mais de la répression efficace, juste et bien ciblée. Pas du maintien de l’ordre destiné à rassurer la population par une présence certes visibles mais totalement inefficace quant aux démantèlement des trafics, à la recherche des infractions de fond. Une bonne police judiciaire expérimentée, qui cible parfaitement les auteurs des infractions graves, des trafics, qui travaille dans la durée est plus efficace que des cars de CRS stationnés sans bouger ou des BAC qu’on envoie faire des contrôles aléatoires.

                                    Mais qu’a fait le gouvernement ? Il a broyé la police Judiciaire et la police d’investigation, a réduit ses effectifs, a remplacé des officiers (ex-inspecteurs) par des gardiens de la paix (ça coûte moins cher) , et pour masquer le tout a instauré la trop célèbre « politique du chiffre », consistant à traquer le tout petit délit pour améliorer le ratio affaire constatées/élucidées.
                                    Je me dois de préciser que j’ai été très longtemps inspecteur, puis officier de police, et que j’ai assisté au démantèlement dont je parle.

                                    Sinon, aller chercher à 6 heures du matin, heure légale, des malfrats déjà « ficelés » par une abondance de preuves liées à des investigations menées en amont, et les déférer devant la justrice habillés pour de nombreuses années, pourquoi pas, on ne demande que ça ...


                                    • pigripi pigripi 2 juillet 2010 18:21

                                      @Armand

                                      Je suis tout à fait OK avec vous, les mères musulmanes sont pires que les mères juives qui sont pires que les mères chrétiennes.......

                                      Combien de fois je vois dans l’espace public des mères inciter leur garçon à la violence, le peloter sur leurs genoux à plus de 7 ans, le favoriser au détriment de leurs filles, lui donner raison sur tout, etc.

                                      Les petits garçons arabo-musulmans manifestent dès leur plus jeune âge un comportement violent, irrespectueux des femmes adultes, irrespectueux des règles et insolent.

                                      Comme disent certaines, Rentrez vos poules, je sors mon coq ;-((((((


                                      • asterix asterix 2 juillet 2010 18:25

                                        Des actes pareils sont inqualifiables, cette jeunesse-là a perdu tout sens des valeurs. Ce ne serait peut-être pas arrivé si, dès la première infraction violente, on les avait envoyés ne fut-ce que 15 jours dans un camp militaire où on les fait lever à 5 h du matin, on leur fait casser des pierres, courir jusqu’à la langue à terre, se faire raser le crâne et hurler « oui chef ! » jusqu’à la sortie. Les mater, quoi !
                                        Pas trop longtemps, quinze jours par exemple. Et s’ils n’ont pas compris, on recommence. Encore 15 jours. Les mater. Et pour eux et pour les autres.
                                        Certains vont maintenant en prendre pour 20 ans. Est-ce cela arranger les choses ? La réponse de la société n’est-elle pas d’abord un aveu d’impuissance ?


                                        • foufouille foufouille 2 juillet 2010 19:15

                                          methode qui consiste a fabriquer des bons esclaves obeissants aux ploutocrates
                                          ca marche pas aux usa


                                        • pigripi pigripi 2 juillet 2010 18:26

                                          Toutes mes condoléances à la famille de Nabil et ma sincère empathie avec leur douleur.


                                          • pigripi pigripi 2 juillet 2010 18:33

                                            @astérix

                                            Ce ne serait peut-être pas arrivé si, dès la première infraction violente, on les avait envoyés ne fut-ce que 15 jours dans un camp militaire où on les fait lever à 5 h du matin, on leur fait casser des pierres, courir

                                            --------------------------------------------
                                            Je suis en total désaccord avec votre solution car il vaut mieux prévenir que guérir et tout le monde sait que l’armée regorge de brutes et que ce n’est pas franchement l’école de la paix.

                                            Je pense que tous les éducateurs devraient être mieux soutenus par l’EN et qu’on devrait donner aux enseignants une panoplie d’outils à saisir dès la moindre insolence, la moindre violence, la moindre incivilité.

                                            Il faudrait aussi multiplier le nombre d’éducateurs de rue pour prendre en charge tous ces gamins qui trainent dès l’âge de 5 ans sous la surveillance de leur ainés qui en ont dix. Après is sont pris en charge par les grands frères qui leur font faire le guet pendant qu’ils dealent et trafiquent.

                                            Si on le voulait vraiment, il y a plein de choses à faire avec les jeunes enfa


                                            • jymb 2 juillet 2010 20:07

                                              Je ne vois pas en quoi ce meurtre soit choquant. L’exemple vient d’en haut avec une agressivité de tous les instants

                                              une pseudo infraction fabriquée de toute pièce sur la route vous ravale au rang de délinquant à mettre au banc de la société, en sus du vidage de poche.

                                              Il est logique, proportionnellement, qu’en cas d’accrochage on en vienne aux mains, ou au meurtre. Toute nuance ou bon sens a disparu de l’espace publique, il ne reste qu’une ultra aggressivité latente mais présente en permanence. Le monde extérieur est devenu un no mans land que l’on traverse en frissonant.


                                              • jymb 3 juillet 2010 12:57

                                                Je précise pour tous ceux qui ont moinssés que je regrette profondément cet état d’esprit ambiant. La violence venant d’en haut légitimise inconsciemment une violence de tous les instants façon jeu vidéo. Tous ceci est indigne d’une nation intelligente. Mais où est parti l’intelligence ?


                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 2 juillet 2010 21:57

                                                la phrase significative est la dans toute sa splendeur resumant définitivement le hiatus

                                                « tu vas pas faire ton français »
                                                voila c est definitif et annonce clairement la couleur ils ne veulent pas etre français , mais entendent rester et regner sur leur territoire tout en percevant la manne de cette « salope de france » ceux des leurs qui veulent s integrer sont traités par eux comme les harkis jadis.
                                                ça n est pas des sociologues et des educateurs qu ils leur faut mais des balles ou une corde.
                                                face a ces fauves que evidemment des connards surdiplomés ne manqueront pas de nous
                                                vendre comme des victimes la reponse doit se resumer a un slogan inventé par
                                                leurs parents pour cela doit se resumer a la valise ou le cercueil faute de quoi nous sommes des morts en sursis.


                                                • MarcDS MarcDS 2 juillet 2010 23:17

                                                  Il serait peut-être temps de réaliser que des « barbares » pareils ne sont jamais que le sous-produit d’un système basé sur l’accaparement des richesses, sur la frustration (ben oui, y a rien de mieux pour stimuler la consommation), sur l’exclusion (histoire d’avoir toujours un bon stock de demandeurs d’emploi pas chers) et sur l’individualisme.
                                                  Et ca va empirer, maintenant que le gâteau est devenu trop petit pour que ceux d’en bas puissent continuer à en ramasser les miettes...


                                                  • Georges Yang 3 juillet 2010 10:05

                                                    L’interet de ce fait divers est qu’il montre que l’on peut etre issu de l’immigration et victime !
                                                    Ceux qui stigmatise certaines communautes ont tort
                                                    Les assassins sont des abrutis avant d’etre des noirs
                                                    J’avais repondu il y a quelqus jours a un commentaire sur un theme similaire

                                                    Quand je rencontre un individu, je vois l’homme avant le noir ou l’arabe
                                                    Quand je croise un dechet humain, je vois le dechet avant l’humain
                                                    Ce n’est pas une question de couleur


                                                    • Numero 19 Numero 19 3 juillet 2010 11:48

                                                      Ca me désole de voir qu’un bon père de famille se fasse tuer par des merdeux.

                                                      J’ai du mal à trouver des informations précises sur l’affaire, quelqu’un peut-il me donner des liens ?

                                                      Ce que j’ai pu lire jusqu’à présent : un père de famille voyage avec sa famille, acrossage, tabassage, mort.

                                                      J’avais lu que les automobilistes ne voulaient pas faire de constat parce que c’était un truc de français. J’avais alors pensé à un acte raciste (genre moi jsuis français toi t’es arabe t’as pas le droit).

                                                      Et je lis ici que ce sont des noirs qui ont tabassé ce pauvre type ?

                                                      Ca reste raciste, gratuit, minable.

                                                      Il est où le karcher à sarko ? Si t’aimes la france tu ne la laisses pas s’enfoncer dans la merde ! Sinon...

                                                      L’interet de ce fait divers est qu’il montre que l’on peut etre issu de l’immigration et victime !

                                                      Ca doit faire plaisir de parler un parfait français, de bosser comme un fou et cotiser comme tout le monde pour se retrouver montré du doigt. Je crois que tout le monde sait que les immigrés qui se cassent le cul tous les jours et qui font des efforts pour s’intégrer morflent énormément, racistes ou immigrés.


                                                      • christopher jean 3 juillet 2010 12:01

                                                        ... son karcher est en panne .... en attendant MOULINEX lui prete un presse purée.


                                                        • christopher jean 3 juillet 2010 11:59

                                                          il faut taper tres fort, faire quelques exemples par des peines tres lourdes, ca ne resoudra pas le prob mais peut etre que ca calmera un peut. en suite revoir nos outils judiciaires, des lois existes mais ne sont pas appliquées. stoper l’immigration pour quelques années du moins le temps de retrouver un marché du travail plus dynamque. mettre en place une vrais politique d’acceuille des futures immigrés avec obligations d’apprendre le francais , les regles civiques, les demmarchent administratives etc...
                                                          cesser l’etat providence et revoir TOUTES les aides a ces gens, si ils veulent immigrés en france ok mais a condition de se prendre en charge par le travail. faire la meme chose qu’au mozambic en afrique et en chine et au usa , LA PREFERENCE NATIONALE POUR LE TRAVAIL. 


                                                          • Numero 19 Numero 19 3 juillet 2010 12:10

                                                            Restaurer le service militaire pour qu’ls bossent pour le pays et sortent de leur cité une fois dans leur vie.

                                                            Restaurer les travaux forcés (enfin... les faire bosser dans une ferme et produire des choux et des carottes, quoi...) pour qu’ils apprennent ce que c’est que de bosser, qu’on ne les paie plus à ne rien foutre.

                                                            C’est pas des peines « lourdes » qui feront changer l’avis d’abrutis.

                                                            Gérer l’immigration, c’est déjà poser les bornes et les faire respecter. Venir en france, c’est se soumettre aux règles qui y sont présentes, et ça n’est pas négociable. Ils doivent également comprendre qu’on peut très bien se passer des profiteurs, et que lorsqu’ils ont deux nationalités il est possible de leur en retirer une quand ils ne veulent pas être français.

                                                            Ce ne sont pas vos solutions qui vont changer la donne. Il faut qu’ils comprennent qui les nourrit, et qui leur permet de vivre décemment.


                                                          • christopher jean 3 juillet 2010 12:06

                                                            le plus important, revoir les conditions d’attribution de la nationalité et les conditions de retraits


                                                            • christopher jean 3 juillet 2010 12:11

                                                              il y a tellement de choses a revoir, que c’est pas demain la veille que ce prob sera resolus , surtout qu’en 2012 les socialos serons au pouvoir, donc faut s’y faire.
                                                              comme disait coluche « ... dites nous de quois vous avez besoin, ons vous expliqueras comment vous en passer... ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès