Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > MH 370, Le silence de l’Etat

MH 370, Le silence de l’Etat 

Prudence avec les mots, car il a eu morts d'hommes (et de femmes) et aussi de petits enfants...

Un homme, français, se bat aujourd'hui pour savoir ce qui est arrivé à sa femme et ses deux enfants le 8 mars de cette année : ce jour là, le vol MH 370 disparaît des radars vers 18h15 (TU)

Nous connaissons la succession des invraisemblables informations livrées aux média dès le début de la constatation de la disparition de l'avion !

Depuis l'annonce de sa disparition dans la mer de Chine, puis celle de son passage au-dessus de l’île de Penang, diamétralement opposé à sa route théorique vers Pékin pour enfin nous informer d'un crash probable de l'avion au large de l'Australie...

J'oserais dire que médiatiquement nous avons eu droit à tout et n'importe quoi !

Des débris flottants attribués à des restes d'avion aux soi-disant signaux émis par une hypothétique boite noire, jusqu'aux débris échoués sur une plage australienne, toute info démentie l'une après les autre dans les heures, ou les jours, voir les semaines suivantes.

Ici, sur AgoraVox, morice avait (à sa manière !) montré quelques-unes des invraisemblances servies par les agences de presse, mais aussi que certains témoignages pouvant nourrir l'enquête n'étaient pas pris en compte.

Il y a aussi cet étonnant témoignage de cette plaisancière britannique qui prétend dur comme fer avoir vu un avion en feu passer au large de son bateau tandis qu'elle naviguait dans les eaux de la mer d'Andaman, cap sur Puket.

Ce témoignage est d'autant plus troublant que cette dame, Katerine Tee, dit avoir vu deux autres avions volant vers celui qui était en feu...

D'autres témoignages de pêcheurs ont confirmé le passage inhabituel de cet avion à la verticale des mêmes eaux.

Pendant ce temps, les recherches effectuées avec l'assistance de robots sous-marins continuaient d'être imperturbablement effectuées au sud de l'Océan Indien, très au large de l'Australie !

Depuis la disparition des siens, ce père de famille, Ghyslain Wattrelos, interpelle les autorités françaises afin qu'une enquête soit diligentée pour savoir enfin ce qui est arrivé à sa femme et ses enfants.

Devant le silence de ces autorités depuis le début de ses demandes, avec un sentiment d'abandon de celles-ci, il intervient le plus souvent possible dans les média, (de la minute 8 à 14 et pas plus, sinon vous aurez droit à l'infernale N. Morano ! ) avec l'aide d'une association créée par sa famille pour faire aboutir son combat.

Ce court article pour informer la communauté des auteurs et lecteurs d'AV de l’existence de cette association, de la pétition qu'elle met en ligne et des dons qu'elle sollicite pour financer ses actions.

Si ça peut aider ...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • alberto alberto 13 septembre 2014 16:16

    Bonjour,

    1 Je crois utile de signaler que j’ai demandé préalablement au comité de soutien de G. Watrelos l’autorisation de proposer cet article sur AV

    2 Ce même comité de soutien m’a rappelé que des vidéos et articles de presse étaient visualisables sur son site avec l’onglet « press-book » et notamment cette vidéo : ici

    Bien à vous


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2014 13:39

      Avec un vol disparu, des autorités incompétentes en cascade, des officiels qui tentent de sauver leurs fesses et Internet, on a tous les ingrédients pour alimenter la machine à conspirations.



      Il faut savoir faire preuve de patience. Le vol Rio-paris n’a été retrouvé qu’après 4 ans de recherches. Bon, vu la taille de la zone de recherche, il est clair que cela risque de durer encore plus longtemps.

      Mais il faut aussi savoir raison garder. Les témoignages sont douteux d’autant plus s’ils ne sont pas corroborés. Après tout, si on donnait fois à tous les témoins qui jurent sur la vie de leurs mères que ce qu’ils ont vu était vrai, on peut dire que l’avion n’a pas arrêté de zigzaguer au dessus de l’ Indonésie avant de se perdre quelque part.

      Peu probable.

      • doctorix doctorix 14 septembre 2014 18:05

        T’as raison, l’Ours, cherchons le en Australie même s’il est à Phuket.

        Un homme cherche sa montre sous un lampadaire. 
        Un passant l’aide et lui demande s’il est sûr de l’avoir perdu ici.
        Non, mais là-bas on n’y voit rien..."
        T’as raison, l’Ours, 
        Comme toujours.

      • agent ananas agent ananas 14 septembre 2014 20:20

        Encore un exercice de « désinfo » de la part de l’ourson.
        Le (débris) du vol Rio-Paris ont été retrouvé très rapidement. C’est la boite noire qui a été retrouvée 4 ans après.
        Je lui concède que dans le cas du MH 370, la zone est immense, tout comme celle où s’était « crashé » le vol Rio-Paris. Quoique ce dernier n’avait pas dévié de son plan de vol. Pour le MH 370, son changement de cap (inconnu) complique les recherches.
        Bref, c’est mystère et boule de gomme...


      • alberto alberto 14 septembre 2014 20:46

        Agent ananas : ça serait moins mystère et bdg si on essayait de faire des recherches dans la zone où des témoins cru apercevoir l’avion plutôt que de s’échiner à le rechercher là où tout le monde sait qu’il n’y est pas !

        Merci pour ton post


      • alberto alberto 14 septembre 2014 20:58

        des témoins ont cru apercevoir...Sorry !


      • alberto alberto 14 septembre 2014 20:59

        Doc : je confirme !

        Bien à toi.


      • alberto alberto 14 septembre 2014 14:39

        Mmarvinbear,

        Qu’est ce qui n’est pas probable ?

        Par ailleurs, ce qui est avéré, c’est que les autorités françaises trainent les pieds pour faire suite à la plainte de M. G. Watrelos...

        Ensuite c’est que cette affaire sent le pâté du fait des non-dits et de mensonges concernant les infos livrées aux média !

        P.S. : As tu pris le temps de visualiser et d’écouter la vidéo de ce lien, ici  ?


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 septembre 2014 18:12

          Les autorités françaises ne traînent pas les pieds. il y a déjà une enquête en cours, et elle va prendre sans doute des années.


          L’avion étant malais et le détournement s’étant produit dans l’espace malais, c’est à la police et la justice malaise de conduire l’enquête.

          Le BEA participe en tant que conseillers aux recherches.

          Juridiquement, la France ne peut rien faire de plus pour le moment.

        • alberto alberto 14 septembre 2014 20:56

          Mmarvinbear,

          Juridiquement on peut faire ceci !

          Sauf que dans le cas présent les autorités française jugent, comme toi, urgent de ne rien faire...

          Mais tu n’as pas répondu sur la nature de ce qui était improbable ?

          Bien à toi.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 septembre 2014 02:01

          Quel rapport ?


          En ce qui concerne les formalités pour le décès, c’est à la famille de s’en occuper.

          Pour le rapatriement des corps, il faudrait déjà les avoir retrouvés. Mais bon. Soyons lucides. Les requins se sont déjà occupés de la cérémonie.

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 septembre 2014 02:07

          Ce qui est improbable, c’est de considérer les rares témoignages visuels comme étant fiables.


          Déjà, leurs histoires sont différentes. Très peu de gens auraient assisté au drame et c’est normal car c’était la pleine nuit à ce moment là.

          Un satellite Immarsat a capté les ping horaires des boîtes et ont permis de déterminer deux trajectoires possibles pour l’avion disparu. Une trajectoire Nord, qui couvre l’ Indochine, le sud de la Chine et l’ Asie Centrale. Elle est peu probable car les radars militaires de la région auraient repéré l’avion. La très grande majorité des victimes sont chinoises. Je vois mal Pékin cacher le crash sur son sol.

          La trajectoire sud emmène l’avion à l’ouest de l’ Australie. Par élimination, c’est probablement la route suivie. Reste à fouiller l’océan sur le secteur.

          Chercher une aiguille dans un hangar de foin serait plus facile.

          Ou un cadre honnête à l’ UMP.

        • alberto alberto 15 septembre 2014 09:20

          Mmarvinbear

          J’ai mis un lien vers une page du ministère français de la justice qui n’est pas la bonne...
          Ce que je veux dire, c’est qu’en cas de disparition de citoyens français à l’étranger, les représentations consulaires prennent contacts avec la justice locale et recueillir des informations sur l’avancement de l’enquête et les retransmettre vers les familles des victimes.
          Dans le cas présent, c’est le grand silence du côté du gouvernement...
          Pour ce qui est des recherches, tu aurais quand même pu trouver étrange que dès le début de la disparition de l’avion, les autorités malaisiennes continuent leurs recherches en mer de Chine du Sud tandis qu’elles savaient pertinemment qu’il était parti de l’autre côté !
          Quant aux témoignages : surtout ne pas en tenir compte ? Pourtant cette dame qui a noté avec précision sa position quand elle a aperçu un avion en feu : est-elle folle ? Qui l’a interrogé, personne, pourquoi ?

          Et bien d’autres anomalies encore : visionner cette vidéo ici .

          Bien à toi.
           


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 septembre 2014 18:31

            Dans le cas présent, c’est le grand silence du côté du gouvernement...


            S’il y a silence, c’est tout simplement parce qu’il n’y a rien de nouveau. Vous avez pensé à cela ?


            Pour ce qui est des recherches, tu aurais quand même pu trouver étrange que dès le début de la disparition de l’avion, les autorités malaisiennes continuent leurs recherches en mer de Chine du Sud tandis qu’elles savaient pertinemment qu’il était parti de l’autre côté !

            Rien d’étrange à cela : c’est un tel bordel dans les autorités militaires et civiles malaises que leur premier soucis a été de se couvrir les fesses pour essayer de camoufler leur incompétence. D’ou les multiples retards.


            Quant aux témoignages : surtout ne pas en tenir compte ? Pourtant cette dame qui a noté avec précision sa position quand elle a aperçu un avion en feu : est-elle folle ? Qui l’a interrogé, personne, pourquoi ?

            Le témoignage de cette dame est parvenu aux autorités plus de trois mois après les événements.

            Pourquoi un tel délai dans son témoignage ? Elle avait un GPS et une radio sur son bateau. Pourquoi ne pas s’en être servi même quelques jours après ?

            Un tel délai me fait douter de la véracité de ces dires.

          • zygzornifle zygzornifle 15 septembre 2014 15:33

            Silence de l’état on y est habitué : 8,4 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté= silence de l’état, 9 500 000 chercheurs d’emploi = silence de l’état, 200 000 imigrés qui arrivent en France chaque année=silence de l’état.... etc.......


            • lloreen 16 septembre 2014 12:19

              Hélas, certains ne se rendent absolument pas compte que la pseudo élite et le reste de la population ne vivent pas dans la même dimension.

              Il y a d’ un côté les magouilles et les crimes de ces odieux personnages pour faire avancer leur agenda et de l’ autre, les illusions qu’ ils nous servent sur un plateau par l’ intermédiaire des mass médias qu’ ils contrôlent d’ un bout à l’ autre.

              Je crains, malheureusement, que cet homme ne connaîtra jamais la vérité.En plus, elle risque d’ être très horrible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès