Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Migrants de Calais, quelles solutions ?

Migrants de Calais, quelles solutions ?

Depuis le démantèlement du camp de réfugiés de Sangatte en 2002, des milliers de migrants, venus d’Afrique et d’Asie, continuent d’arriver à Calais dans l’espoir de traverser la Manche pour atteindre l’Eldorado que serait l’Angleterre. La présence sur place de famille ou de connaissances, la relative facilité de trouver du travail, le marketing des mafias de passeurs alimentent une machine à migration qu’empruntent, à leurs risques et périls, ces ressortissants de pays à hauts risques (Afghanistan, Ethiopie, Érythrée, Somalie pour n’en citer que les principaux). Mais l’Angleterre ne veut pas de cette immigration non choisie et, en accord avec le gouvernement français mais aux frais des calaisiens d’une part et des migrants eux-même d’autre part, bloque ces gens dans les sous-bois et les terrains vagues de Calais et des environs, jusqu’à Dunkerque, Saint-Omer et Boulogne-sur-Mer.

Une jeune africaine sur un point de distribution de vêtements

 

Distribution de vêtements

Distribution de vêtements

 

Comme le dit d’ailleurs le maire de Calais, Mme Natasha Bouchard (réélue en 2014), Calais est pris en otage : pas de proposition de solution de la part des gouvernements anglais ou français, et l’obligation de faire face à une situation humanitaire et sociale de plus en plus difficile avec les moyens du bord. Ce qui se traduit inévitablement par des tensions avec d’un côté un ras-le-bol bien compréhensible de nombreux calaisiens, ras-le-bol qui malheureusement fait le lit d’une extrême-droite aux propos xénophobes et violents, s’en prenant tout autant aux migrants qu’à ceux et celles qui les aident (voir la liste “Sauvons Calais” sur Facebook, montée par un certain Kevin Reche pour le “Parti de la France”, encore plus nationaliste que le FN) ; et d’autre part un kaléidoscope d’associations plus ou moins politisées (voir sur Facebook les pages “Calais, Ouverture et Humanité”, “No Borders” ou encore “Réveil Voyageur”) qui cherchent à aider les migrants en offrant nourriture, vêtements, tentes, etc… Place également aux initiatives personnelles, comme illustré dans cette vidéo :


De Cluny à Calais, aide aux migrants par rhubarbare

 

 

La plus médiatisée de ces associations est sans doute Salam, qui s’occupe notamment de nourrir les migrants. Entre ces deux pôles, un jeu dangereux du chat et de la souris entre les “forces de l’ordre” et les migrants. La police locale est confrontée à une situation très complexe, avec des moyens limités. En gros leur priorité est d’éviter l’explosion. Du côté de la Préfecture, le but du jeu est de dégoûter les migrants (et ceux qui les aident) pour qu’ils partent ailleurs (où ?) en démantelant les camps (aussi appelées “jungles”) et en harcelant les migrants : contrôles, gazage des tentes, coups de bâtons dans les genoux pour les empêcher de courir, confiscation des chaussures… Dans cette situation sans solution, l’Etat repasse les plats pour occuper le terrain médiatique, par exemple l’annonce récente par le ministre de l’Intérieur de la création d’un camp d’accueil de jour pour 400 migrants. Certes, mais que vont faire ces gens la nuit, et ils ne sont pas 400 mais 2 500 à Calais. Cette ouverture permettra en outre de justifier de nouveaux démantèlements de “jungles”, ce qui mettra ces gens dans les rues et conduira sans doute à de nouvelles violences et la création de nouveaux camps d’infortune.

Joseph témoigne

Joseph témoigne

 

Bref, tout sauf travailler à de réelles solutions, mais quelles solutions ? Transformer l’Europe en forteresse ? Dangereuse illusion technocratique qui fait fi du droit naturel de l’homme à migrer et ne peut que mener à notre propre emprisonnement car, comme le disait Roosevelt, abandonner la liberté au nom de la sécurité (fondement de la dictature) mène in fine à n’avoir ni l’une, ni l’autre (réalité de la dictature). Illusion également du fait que ce qui domine le monde actuel est la corruption et que les mafias de passeurs sont expertes en la matière.

Renvoyer tous les migrants chez eux, de force ? Hors le fait que cela passerait encore difficilement dans l’opinion, cela n’empêcherait pas les migrants de revenir.

Ne rien faire et jouer la carte de l’usure ? C’est le choix politique actuel, qui favorise la montée des extrêmes et laisse la situation se détériorer.

Les laisser passer en Angleterre ? Oui, car c’est la volonté des migrants, et c’est aux Anglais de gérer cette situation car ils en ont la responsabilité et les moyens. Une fois sur place, confrontés à la réalité de la situation au terme de leur voyage, les migrants devront s’adapter et décider de leur avenir (ou le subir) et cela risque d’être douloureux pour beaucoup, mais au moins ils auront quitté cet entre-deux kafkaïen où tout le monde perd son temps.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 19 novembre 2014 15:44

    *...fi du droit naturel - smiley - de l’homme à migrer et ne peut que mener à notre propre emprisonnement...« 

    Nous sommes un certain nombre à préférer l’emprisonnement, à la submersion par 10 ou 12 % de la misère du monde. C’est face à un choix comme celui-là que la pertinence d’un référendum d’initiative populaire selon le modèle prôné par le FN, acquiert toute sa valeur et tout son poids

     »Hors le fait que cela passerait encore difficilement dans l’opinion, cela n’empêcherait pas les migrants de revenir.« 

    Ben si. Parce qu’ils ne doivent pas être nombreux ceux qui ont les moyens de se payer deux fois le voyage smiley

    Et face à des renvois systématiques, les joueurs seraient de moins en moins nombreux à risquer leur mise.

     »...c’est aux Anglais de gérer cette situation car ils en ont la responsabilité et les moyens."

    Pourquoi ? Ce ne sont pas eux qui sont allés chercher les illégaux, et ce ne sont pas eux qui leur ont permis la traversée de la France.

    Il y aurait éventuellement la possibilité de les interner dans des centres de rétention et de les y retenir jusqu’à ce qu’ils demandent eux-mêmes leur rapatriement. Là aussi, la systématisation devrait avoir un effet dissuasif.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 19 novembre 2014 16:26

      L’immigration de nos jours amène le chaos..Lisez vos journaux et ceux des autres pays pour en être convaincu..simple !


      • Le421 Le421 19 novembre 2014 18:14

        L’immigration de nos jours, chiffres en main, génère plus de richesses qu’elle n’en consomme.
        Renseignez vous ailleurs que dans « Minute », « Valeurs actuelles » ou « Le Figaro ».
        Dans les rares infos à peu près saines...


      • Le421 Le421 20 novembre 2014 07:28

        moins4 !!
        C’est tout !!
        Le FN n’est pas en forme en ce moment...


      • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 19 novembre 2014 17:11

        Il me semble qu’il ne faut pas mélanger le problème politique de l’immigration et celui de la gestion des faits sur le terrain. Pour le premier, je doute que grand monde soit d’accord pour une immigration de masse et je ne connais personne qui fasse du marketing pro-immigration. 

        Mais si des gens veulent migrer, et son prêts à faire quasi n’importe quoi pour cela (et donc, qu’ils ont sans doute des raisons que nous ne pouvons imaginer, confortablement installés dans nos fauteuils), il faut faire face à une situation réelle sur le terrain, comme à Calais. Et là il n’est plus question de rhétorique mais d’actions d’humains envers d’autres humains qui ne nous veulent pas de mal, mais cherchent une vie meilleure. 


        • attis attis 19 novembre 2014 17:48

          Ils ne nous veulent pas de mal et cherchent une vie meilleure, certes.
          Mais force est de constater que ces gens pourrissent notre vie à nous.
          Pourquoi devrions-nous continuer à accepter cet état de fait ?
          Sur le problème de Calais, comment se fait-il que ces gens parviennent à entrer sur le territoire français en toute illégalité et à le traverser en toute impunité ? C’est cet état de fait qu’il convient de régler pour résoudre le problème calaisien.
          Pour ma part, ma compassion va plutôt aux calaisiens qui subissent cette situation.


        • Le421 Le421 19 novembre 2014 18:19

          ces gens pourrissent notre vie à nous...
          A force de désinformation et de propagande, même les petzouilles du Périgord se voient envahis de négros et de bougnoules.
          Alors qu’ils n’en voient qu’à la télé !!
          Et les grands escrocs de la haute société sont bien blancs et ont pignon sur rue.


        • César Castique César Castique 19 novembre 2014 18:28

          « Et là il n’est plus question de rhétorique mais d’actions d’humains envers d’autres humains qui ne nous veulent pas de mal, mais cherchent une vie meilleure. »


          En Italie, et notamment à Milan, mais aussi à Rome, un phénomène se diffuse, l’occupation d’appartements normalement habités, par des individus qui mettent à profit l’absence, momentanée ou temporaire, des occupants légitimes, pour prendre possession des lieux. 

          Eux non plus ne veulent pas de mal aux locataires spoliés, eux aussi cherchent une « vie meilleure »... La démarche est tout compte fait assez semblable. 

          Ce n’est pas parce que l’espace immobilier est clos, que des humains arrivant d’ailleurs, via l’Italie du Sud et de l’Est, ne sont pas en droit d’attendre que des « privilégiés » se poussent un peu pour leur offrir un peu d’abri et un peu de couvert...

        • alinea alinea 19 novembre 2014 19:55

          J’ai connu un temps Attis, où personne n’aurait osé dire ce que vous dîtes !
          « je veux bien vivre en appuyant ma richesse sur le tiers-monde, mais je ne veux pas savoir ni voir ce qui s’y passe » ! Bravo


        • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 19 novembre 2014 20:28

          « Pour ma part, ma compassion va plutôt aux calaisiens qui subissent cette situation. »


          Je sais que ca heurte le mode de pensée manichéen qui domine notre société, mais... l’un n’empêche pas l’autre. 

        • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 19 novembre 2014 20:32

          « Pourquoi devrions-nous continuer à accepter cet état de fait ? »

          Mais nous sommes d’accord, Attis : c’est état de fait est inacceptable. Alors on fait quoi ? On les gaze, comme le voudraient certains ? Ou on les aide comme nous aimerions être aidés si nous étions dans une situation similaire (ce qui peut très bien arriver un jour) et on demande une solution raisonnable - en l’occurrence les laisser passer en Angleterre ? 

        • Folacha Folacha 19 novembre 2014 22:26

          Les petzouilles du Périgord liraient ils des magazines réacs au lieu de regarder TF1 ou BFM ?


        • César Castique César Castique 19 novembre 2014 22:58

          « ...vivre en appuyant ma richesse sur le tiers-monde... »


          ...mais pas seulement. Il a fallu pas mal d’ingéniosité, d’inventivité, d’esprit d’initiative et d’entreprise, pour transformer un liquide huileux et puant en kilomètres de voyage aérien, de l’uranium en électricité ou quelques grammes de matériaux divers en puce électronique. 

          Sans racisme, il faut bien reconnaître que c’était pas à la portée du premier aborigène venu.

        • Le421 Le421 20 novembre 2014 07:31

          TF1 ou BFM, c’est la même chose que Figaro ou Valeurs Actuelles, à quelque chose près...


        • César Castique César Castique 20 novembre 2014 09:54

          "...vivre en appuyant ma richesse sur le tiers-monde..."


           ...mais pas seulement. Il a fallu pas mal d’ingéniosité, d’inventivité, d’esprit d’initiative et d’entreprise, pour transformer un liquide huileux et puant en kilomètres de voyage aérien, de l’uranium en électricité ou quelques grammes de matériaux divers en puce électronique. 


          Sans racisme, il faut bien reconnaître que c’était pas à la portée du premier aborigène venu.


        • Le421 Le421 19 novembre 2014 18:16

          Tout le monde a oublié que nous parlions d’êtres humains...
          C’est vrai que pour certains, l’immigré passe derrière leur labrador.
          Suivez mon regard !!
          Les spadassins du FN, n’oubliez pas de « moinsser », ça rends mes écrits plus crédibles !!


          • César Castique César Castique 19 novembre 2014 18:51

            « Tout le monde a oublié que nous parlions d’êtres humains... »


            Je comprends bien votre point de vue, mais nous avons tous notre vécu, nos expériences, nos sensibilités, notre perception du monde, notre vision de l’avenir. 

            Vous-même, vous avez les vôtres, et c’est votre droit le plus strict. Mais le droit que vous n’avez pas, en revanche, c’est celui de nous imposer les conséquences de vos états d’âme.

          • Le421 Le421 20 novembre 2014 07:35

            Bien sûr...
            Ceux qui ont fabriqué le Zyklon B ne pensaient pas que l’usage en serait détourné.
            Et même certains français de maintenant pensent que ce qui en a été fait par les nazis était un détail, voir même insuffisant.
            Certains français coupent des têtes de journalistes...
            C’est ça la liberté de pensée.
            Après, je sais ou je me situe !!


          • César Castique César Castique 20 novembre 2014 09:49

            Et naturellement, vous avez aussi parfaitement le droit de dire n’importe quoi, même limite surréalisme, mais vous n’avez pas le droit, en revanche, de fourguer un territoire qui ne vous appartient pas en propre, à des gens qui sont de votre famille (très élargie), mais pas de celle d’une imposante majorité de copropriétaires. Soixante-quatorze pour cent, à en croire le dernier en date des Rapports de la Commission nationale consultative des droits de l’homme.


          • alinea alinea 19 novembre 2014 19:36

            Les migrants nous montrent que notre richesse repose sur l’usurpation de biens, sur l’injustice, sur la violence, de par la monde.
            C’est intolérable, faites quelque chose ! cachez les de notre vue !!


            • alinea alinea 19 novembre 2014 19:37

              Je répondais à certains commentaires !!


            • alinea alinea 19 novembre 2014 20:26

              Si on part, le rideau se baissera ! mais c’est pas toi, je vois la même chose !!
              Il faut demander un smiley qui vomit, c’est urgent !!


            • alinea alinea 19 novembre 2014 20:49

              Oh cong !! en effet !!! smiley


            • Esprit Critique 19 novembre 2014 20:30

              Les faire passer clandestinement en Angleterre voila une idée qu’elle est bonne...

              Construire des gigantesques centre de retentions avec des populations qui augmenteraient de plusieurs milliers par an .....ça ferait marcher le commerce en même temps que ça creuse la dette, et que les bien pesants pourront dénoncer les chose que du bonheur.....

              Comment peut on ne pas comprendre que seul le retour dans leur pays est la seule solution !

              Dire qu’ils reviendront, ça m’étonnerai, et ça découragera les autres....alors qu’avec notre lachété on alimente la catastrophe !


              • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 19 novembre 2014 20:45

                Pourquoi clandestinement ? Non, officiellement. Une fois là-bas, les procédures suivent leur cours. Pour ces migrants, le but c’est l’’Angleterre. Une fois qu’ils y sont, soit ils y restent soit ca se passe mal et ils rentrent chez eux, mais cela n’a aucun sens de les garder ici alors qu’eux-même ne veulent pas rester ici. Pourquoi les calaisiens devraient-ils gérer un problème d’immigration anglais ?


              • Esprit Critique 19 novembre 2014 21:17

                Bon je crois que c’est beaucoup plus grave encore que je ne pensais.

                Est ce que vous faite semblant ou est ce que vous êtes mal comprenant ?

                L’entré « officielle » , en carrosse royale peut-être, vous l’obtenez comment,


              • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 19 novembre 2014 22:21

                En leur mettant la honte, peut être ? Mais si je comprend bien votre logique interdisant par principe toute immigration non voulue, les américains devraient rendre le continent aux indiens et la France rembourser à l’Afrique tout ce qu’elle lui a piqué à l’époque coloniale, plus dommages et intérêts. Chacun chez soi. Bizarre, j’ai un doute... A moins que vous ne soyez un pur néo-darwiniste (aka la loi du plus fort). Profitez-en car au train ou vont les choses, nous n’allons pas rester les plus forts encore très longtemps. 


              • César Castique César Castique 19 novembre 2014 23:10

                « ... nous n’allons pas rester les plus forts encore très longtemps. »



                Vous, vous avez lu Oswald Spengler :


                "Parler de la paix dans le monde s’entend aujourd’hui seulement parmi les peuples blancs, et pas parmi les races de couleur, beaucoup plus nombreuses. C’est un état de fait inquiétant. Quand des penseurs individuels et des idéalistes parlent de paix, comme ils l’ont fait depuis des temps immémoriaux, l’effet est négligeable. Mais quand des peuples entiers deviennent pacifistes, c’est un symptôme de sénilité. Les races fortes et jeunes ne sont pas pacifistes. Adopter une telle position, c’est abandonner le futur, car l’idéal pacifiste est une condition terminale qui est contraire aux faits de base de l’existence." 

              • Montdragon Montdragon 19 novembre 2014 22:43

                Bon ! La France est- elle laïque ? Non !
                La république est infusée de bons sentiments directement empruntés au Nouveau Testament.

                Ils se barrent de chez eux car ils sont trop nombreux !
                Et ce sont les plus riches qui viennent !
                Retour sur investissement, après avoir payé le passeur, faut grappiller de la thune sur le dos des plus pauvres européens !
                Les SDF sont dans la rue, ils s’appellent Romain et Marie...fermez lez yeux encore vivement le futur ! 
                Ma voisine malienne, elle, a eu son F4 avec 2 enfants, dans du BBC bien chauffé !
                Crevez les blancs !


                • Le421 Le421 20 novembre 2014 07:40

                  On lui a payé une Lexus ?? Non ??
                  Preuve qu’on a encore des efforts à faire...  smiley
                  Quoique avec ce qu’elle doit toucher avec ces salauds de socialos, elle va rapidement devenir riche !!
                  re - smiley


                • legrind legrind 20 novembre 2014 07:41

                  Dégager les « migrants » (sic) de France à coups de pompes dans le derrière me semble être la meilleure, non la seule, solution.


                  • Garance 20 novembre 2014 08:05

                     Une solution ? 


                    J’en ai une : 

                    Leur apprendre à nager

                    Au lieu de les laissé à glander : leur apprendre à nager

                    48 km c’est pas la mer à boire


                    Une fois qu’ils savent nager ; organiser une épreuve télévisée

                    Record d’audience assuré 

                    L ’enjeu ? 

                    Un passeport britannique pour les dix premiers 

                    Les autres ? 

                    Ils reviennent pour pouvoir s’entrainer un peu plus pour la prochaine édition

                    Avec Garance ; pas de problèmes : que des solutions smiley

                    • Iren-Nao 20 novembre 2014 10:51

                      Ils veulent aller en GB.
                      On les laisse monter sur le rafiot battant Union Jack, et on envoie le bateau a destination.
                      Les godons qui sont malins en feront leur affaire.

                      Iren-Nao


                      • soi même 20 novembre 2014 13:20

                        Étrange que l’on entend pas l’apôtre de la misère du monde sur ce sujet, BHL pourquoi ce silence assourdissant ?


                        • soi même 20 novembre 2014 13:24

                          La solution que l’on les laisse file en Angleterre, il faudrait bien commencer un jour à rendre la monnaie de leur pièce à ces destructeurs  !


                          • Bubble Bubble 20 novembre 2014 14:13

                            Pourquoi spécifiquement l’Angleterre et pas ailleurs en Europe ? C’est une question de langue ? Ou bien un objectif fixé depuis le début de leur migration et qui leur permet de tenir jusqu’à demain ?


                            Je veux dire, si jamais ils décidaient de s’installer là où c’est possible, ce serait plus simple. 2500 personnes, c’est ingérable et ça crée des tensions, que ce soit pour des migrants ou des roms. Une famille par une famille, c’est beaucoup plus simple et c’est soluble au niveau des paroisses si les mairies veulent pas se mouiller.

                            • adeline 22 novembre 2014 19:26

                              Bubble parce que ce sont d’anciennes colonies anglaises le commonchose, mais c’est vrai que je ne comprends pas du tout cet acharnement surtout que la situation en GB est bien pire qu’ici.


                            • Loatse Loatse 20 novembre 2014 16:33

                              Ce n’est pas au peuple qu’il appartient de gérer ou de trouver des solutions pour une problématique qui ressort de l’application des lois relatives au droit d’asile !


                              Que vous vouliez vous rendre en Angleterre ou bien aux usa ou n’importe ou dans le monde, si vous êtes sur le territoire français, vous devez vous soumettre à certaines règles, déposer une demande pour obtenir un statut de résident légal même si celui ci est temporaire, auquel cas vous bénéficiez de possibilités d’hébergement, d’une aide financière et médicale..(cout : 333 millions en 2011)


                              sinon vous entrez dans la clandestinité et de ce fait obligation vous est faite de quitter le territoire soit par vos propres moyens soit par procédure d’accompagnement.

                              Maintenant il est déplorable qu’en france, il n’y aient pas de structures d’accueil provisoires suffisantes (foyers/ dortoirs) pour les sans domiciles fixes qu’ils soient migrants ou non... aucun être humain quelque soit son statut ne devrait en être réduit à dormir à la rue l’hiver comme un chien errant ou sous un abri de fortune ! (Le fric fichu en l’air pour le projet des portiques écotaxes auraient bien été utile...)







                              • zygzornifle zygzornifle 21 novembre 2014 08:13

                                ils veulent tous aller en Angleterre qu’ils y allient c’est pas a la France de servir de hall d’attente.....


                                • zygzornifle zygzornifle 21 novembre 2014 08:20

                                  Les Sénégalais ont un site qui explique comment rentrer en France clé en main, ne pas rater toutes les combines c’est quelque chose ...... lisez en milieu de page il y a des pack , exemple : Pack Clit’Cut® en 2012 : Qui l’eut cru ! Notre pack Clit’Cut a été mis en lumière ces douze derniers mois grace à l’affaire DSK. En effet, la Sénégalo-Guinéenne Nafissatou Diallo séjournait aux Etats-Unis grâce au pack Clit’Cut puisqu’elle bénéficiat d’un statut de réfugié au prétexte qu’elle risquait la clitorectomie au pays (or il semblerait qu’elle ne risque pas grand-chose à ce niveau là puisqu’elle aurait déjà subi l’ablation dudit organe). ......http://www.senegalaisement.com/senegal/comment_emigrer_en_france.php 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès