• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Migrations : passer du déni au défi

Migrations : passer du déni au défi

Les migrations ne sont pas un phénomène nouveau. C’est vrai chez les espèces animales mais aussi chez l’Homme. Au cours des 200.000 dernières années l’Homo Sapiens, originaire d’Afrique, a envahi peu à peu tous les habitats et remplacé ou fait disparaître la quasi-totalité des prédateurs rivaux, Néandertal compris, ici en Europe.

En ce début de 21ème siècle l’être humain, par le biais de la technologie, a considérablement rétréci la planète. Une terre aux dimensions réduites et aux ressources finies sur laquelle s’entassent toujours plus d’habitants : 82 millions de plus tous les ans essentiellement dans des pays pauvres ou en voie de développement.

Le (sur)poids de l’espèce humaine est désormais tel que l’on considère que l’on est rentré dans une nouvelle ère géologique, l’anthropocène, qui se caractérise par le poids de l’homme sur un environnement qu’il ne cesse de dégrader. Crises alimentaires, instabilités politiques, dérèglement climatique, misère économique alimentent des flux migratoires qui sont voués à s’amplifier d’autant que les réseaux mafieux trouvent là une nouvelle et lucrative activité.

On n’arrête pas plus les migrants avec des murs qu’on stoppe l’érosion maritime avec des enrochements. Face à cette situation, il faut adopter une attitude Gramscienne reposant sur le pessimisme de d’intelligence et l’optimisme de la volonté. Un difficile équilibre formalisé dans la formule remaniée de Michel Rocard : «  La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part  ».

Il est intéressant à cet égard de prendre le temps d’écouter de François Crépeau, rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme des migrants. Que dit en l’espèce le Canadien ? Qu’il faut tout d’abord renouer souveraineté nationale et mouvements migratoires en préparant tout d’abord les Etats aux nouvelles formes de mobilité. Que cela passe ensuite par le passage d’une situation de blocage à celle d’un accompagnement maîtrisé : définitions de quotas annuels, sélection des migrants dans les pays de transit, arrivée en avion, avec des papiers dans un programme ordonné de transport et d’accueil, dans le calme et la dignité.

Le contexte géopolitique tendu que nous connaissons appelle de la part des dirigeants européens du cran, du courage et de la pédagogie. A défaut d’empêcher les mobilités il faut les accompagner, les organiser et les clarifier en distinguant les réfugiés politiques des migrants économiques et des réfugiés climatiques. Dans le second cas cela implique de faire du ménage préalablement dans notre propre marché du travail. Dans le troisième, cela sous-entend d’avoir une vision politique cohérente entre les enjeux économiques et environnementaux.

C’est donc un changement complet de paradigme qu’il faut opérer. En passant d’une logique de gestion de crise à une logique d’anticipation et de planification tout en ne perdant jamais de vue l’impératif moral qui est de sauver des vies et de traiter avec humanité les migrants.

De grands défis sont devant nous encore sous-estimés, ceux liés au changement climatique. L’environnement a toujours été un déterminant majeur de la distribution de la population sur la planète. A elle seule, la montée du niveau de la mer va constituer un très grand facteur d’instabilité aux regard des masses de populations touchées.

La situation du Bengladesh constitue une belle illustration. Ce pays d’Asie à fleur de l’eau est peuplé de 170 millions d’habitants sur un territoire du quart de la superficie de la France. Pays des plus pauvres et des plus densément peuplés il est également l’un des plus exposés au réchauffement climatique avec la moitié de son territoire situé en dessous du niveau de la mer. Comme seule réponse, l’Inde voisine a élevé une barrière sur 3500 kilomètres...


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Etbendidon 2 janvier 10:27

    CONTERNANT
     smiley
    OUI il va y avoir des migrations immenses dues au changement climatique, la montée des eaux, les crises économiques et caetera .....
    C’est donc un changement de paragdime complet qu’il faut opérer nous dit l’auteur ....
    Autrement dit s’adapter et faire avec !
    MAIS PAS UNE SEULE FOIS il est fait mention de la SUR POPULATION ???
    Rien ne peut être sauvé sans prendre des mesures drastiques pour réduire la popultaion mondiale (comme la Chine a essyé avec la politique de l’enfant unique)
    L’Afrique est une catastrophe (Nigéria, Niger ...)
    On copule un max sans se préoccuper de savoir comment on élévera les oeufs !
     smiley
    Un couple de loups arrete de se reproduire quand son terrtoire de chasse n’est plus capable de nourrir des petits
    Croissez et multipliez qu’il disait quand la terre était peuplée de ... 300 millions de deux pattes !


    • Ouam Ouam 2 janvier 15:50

       @Etbendidon :

      Bonjour,

      « MAIS PAS UNE SEULE FOIS il est fait mention de la SUR POPULATION ??? »
      Rien ne peut être sauvé sans prendre des mesures drastiques pour réduire la popultaion mondiale (comme la Chine a essyé avec la politique de l’enfant unique)
      "

       

      Comme tu le dit si bien, et la juste question à se poser est :

      Qui ici à vu le grand capital vouloir réduire le nombre de ses clients potentiels ?

       

      Ces gens la ne sonts pas comme les sans-dents, eux réfléchissent sur le long terme et ont compris que :

      - Plus il y à de monde, meillleure sont les affaires.

      - Plus il y à de monde, plus les salaires peuvent aller à la baisse (compétition au moins disant).

       -Plus il y à de monde  (avec des cultures tres différentes), plus il est facile d’exploser les barrièreres protectrices qu’un peuple uni culturellement peut ériger (sécu, école, etc)

      -Plus il sara facile d’exploser les frontières (donc le contrat social) avec un peuple aculturé vu que chacun défendra naturellement sa communautée (et c’est humain & louable). 

       

      Meme des gens de droite désormais le reconnaissent meme (Henri Guaino ET l’autre pseudo économiste archi libéral nommé Francois Langlais) se mettent à le reconnaitre et  Guaino dans le débat de la librairie de l’éco expliquait très bien que sans territoire (donc sans frontières & peuples d’une meme culture) il n’y aura plus d’etat , donc fini le pacte social !

       

      La voila la véritable véritée sur l’immigration forcée qu’on veut vous faire avaler, elle n’est nulle part ailleurs, après chacun subira la déstinée de ses propres choixs sociétauxs pour lui et les générations suivantes.


    • Harry Stotte Harry Stotte 2 janvier 11:48

      « Qu’il faut tout d’abord renouer souveraineté nationale et mouvements migratoires en préparant tout d’abord les Etats aux nouvelles formes de mobilité. »



      Ah oui, les Etats bien sûr... Mais comme Nietzsche le notait déjà : 


      « L’Etat est le plus froid de tous les monstres froids, il ment froidement et voici le mensonge qui sort de sa bouche : moi l’Etat, je suis le peuple. 


      « En passant d’une logique de gestion de crise à une logique d’anticipation et de planification tout en ne perdant jamais de vue l’impératif moral qui est de sauver des vies et de traiter avec humanité les migrants. »


      Et le peuple des indigènes n’a qu’à se pousser, en fermant sa gueule, pour faire place, au nom d’un prétendu impératif moral, à des surplus de populations qui auraient le droit de s’asseoir à une table qui n’a pas été dressée pour y manger des fruits qui n’ont pas été cultivés pour eux ?


      Hélas pour vous, ça ne se passe comme ça. Des résultats d’élections le démontrent mois après mois, et 2017 ne les démentira pas. 


      Où on ne vote pas, le peuple se défend comme il peut. Au ministère italien de l’Intérieur qui demandait aux 8’000 communes du pays d’accueillir des clandestins, elles n’ont été que 800 à répondre favorablement. La répartition se fera donc de force. Avec les risques que cela comporte. En Italie.


      Le 24 octobre de l’an dernier, à Gorino, fraction de la Commune de Gori, dans le parc régional du delta du Po, à l’annonce de l’arrivée imminente d’un bus de douze femmes et huit enfants, les habitants ont dressé en hâte des barricades sur les trois points d’accès à leur village. Les « autorités » ont préféré ne pas tenter l’épreuve de force.


      Je vous laisse deviner où ces gens se mettent votre prétendu « impératif moral ». Comme. au demeurant, ses habitants de Rome qui, le 5 décembre, se sont mobilisés pour empêcher l’expulsion d’une famille italienne sans domicile fixe, dont l’appartement qu’ils occupaient illégalement avaient été attribué à une famille marocaine de cinq personnes.


      Ce ne sont que deux exemples, et ce n’est qu’un début.

      • Harry Stotte Harry Stotte 2 janvier 11:51

        @Harry Stotte


        Complément  :

        ...qui auraient le droit de s’asseoir à une table qui n’a pas été dressée pour eux, pour y manger des fruits qui n’ont pas été cultivés pour eux ?


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 janvier 12:15

        La migration des européens vers l’Amérique a provoqué la disparition de la plupart des tribus indiennes et le remplacement de leur civilisation. La migrations massive des anglais vers l’Australie a causé l’anéantissement de quasiment tous les indigènes.

        C’est bientôt notre tour ...


        • Harry Stotte Harry Stotte 2 janvier 12:47

          @Gilles Mérivac



          « C’est bientôt notre tour... »

          On ne pas tout comparer. avec n’importe quoi.


          En 1700, les Etats-Unis et l’Australie étaient des immensités sous-peuplées. Angus Maddison parle de 750’000 indiens et de 450’000 aborigènes. 


          Autant dire rien par rapport aux 730 millions d’Européens et aux centaines de millions d’armes à feu dont ils pourraient disposer.

        • Ouam Ouam 2 janvier 16:05

          @Gilles Mérivac

          « ...C’est bientôt notre tour ... »

          Le probléme ne se situe meme plus la...parce que nous dans l’absolu, si on etait vraiment égoiste, on peut se dire « apres moi le déluge »

          Il suffit d’etre très ultra-capitaliste dans l’ame, et hop ca passe très bien.

           

          Maintenant pour le vulcus-pecus de base avec un minimum de conscience qui aile se regarder le matin dans sa glace en se rasant sans se gerber dessus, c’est vrai que pour ses enfants, ses voisins, sa famille, bref sa communautée, laisser le chaos àpres soi en en étant pafaitement conscient, car le choc culturel ne peut pas etre évitable (sauf à nier l’individu importé en partant la cette fois danbs un système proche du néo nazisme ou du communisme de la pire période), on aboutira forcément au chaos intra civisationnel.

          Et ce pour tous les peuples, pas le notre en particulier, parce que la punituion est la meme pour les autres peuples, ne nous leurrons pas, c’est ca la globalisation forcée.

           

          Demain lorsque les 400 Millions de pauvres Indiens (d’inde) debarqueronts en europe à cause d’un choc climatique, comment leur expliquer que nous ne les acceuilleronts pas si entre temps nous avons accueilli (et de plus ruiné) l’afrique et une partie du moyen orient ?

           

          J’aimerai viraiment bien par moments pouvoir me « projeter » dans le futur, et voir ce que les « pros immigrationnistes » de ce jour diront demain.

          Je payerai cher pour pouvoir leur mettre le nez dans leur caca demain, lorsqu’ils se rendront compte de l’échec et des désastres qu’ils auronts causé sur l’ensemble de la planète par leur manque de clairvoyance crasse.


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 janvier 18:10

          @Harry Stotte
          Le nombre ne fait rien à l’affaire quand il n’y a pas la volonté de se défendre, cent moutons ne pèsent rien face à deux loups déterminés.


        • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 18:52

          @Ouam. Ton « choc climatique » n’existe que dans le délire aux ordres, de la presse aux ordres. Depuis toujours (enfin, depuis 4 650 millions d’années), les climats ont toujours varié, à toutes les échelles, sur cette Terre. Ils continuent et continueront de même : le Soleil est une étoile variable.


        • Harry Stotte Harry Stotte 2 janvier 18:53

          @Gilles Mérivac

          « Le nombre ne fait rien à l’affaire quand il n’y a pas la volonté de se défendre... »



          Je vous invite à vous informer sur ce qu’il se passe en Italie. J’ai donné deux exemples ci-dessus, mais il y en a plein dans la presse italienne. Condition : il faut connaître la langue...


          « ...cent moutons ne pèsent rien face à deux loups déterminés. »


          C’est qu’ils ne sont pas équipés pour cela, nous oui. Et c’est vraisemblablement aux quatre millions d’adhérents de la NRA que Trump doit d’avoir fait la différence dans l’Amérique profonde. Là, précisément, où il fallait la faire.

        • Harry Stotte Harry Stotte 2 janvier 19:01

          @Ouam

          « Demain lorsque les 400 Millions de pauvres Indiens (d’inde) debarqueronts en europe à cause d’un choc climatique, comment leur expliquer que nous ne les acceuilleronts pas si entre temps nous avons accueilli (et de plus ruiné) l’afrique et une partie du moyen orient ? »



          Il n’y aura rien à leur expliquer, le cas échéant. Ce sont l’Afrique et la partie du Moyen Orient dont vous parlez qui s’en chargeront. Et pas d’une manière spécialement pédagogique.

        • Ouam Ouam 2 janvier 20:59

          @JC_Lavau

          Oui et alors ?? 

          En quoi est-ce antinomique avec ce que j’ai écrit ?

          Si tu écoutes la personne qui fait la course autour du monde depuis 10 ans (interview récente) elle explique que les blocs de glace sont de plus en plus nombreux et sont de plus en plus bas (sur la carte) ce qui pose des problèmes pour leurs performances et sécurité des catamarans

          (donc preuve que le climat se modifie ...et la ...sur 10 ans....), tu cherche un peu tu trouvera l’interview tu pourra le verifier toi même.

          Et ici la presse aux ordres n’a rien à y voir smiley

          Bonne annnée & tous mes voeuxs


        • Ouam Ouam 2 janvier 21:06

          @Harry Stotte :

          « Il n’y aura rien à leur expliquer, le cas échéant. Ce sont l’Afrique et la partie du Moyen Orient dont vous parlez qui s’en chargeront. Et pas d’une manière spécialement pédagogique. »

          Je ne le sait que trop, c’est justement pour cela qu’il ne faut pas faire n’importe quoi comme nos dirigeants le font depuis un très long moment, sinon la catastrophe sera inévitablement au bout du chemin.

          Bonne année à vous,


        • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 23:28

          @Ouam. Les changements climatiques sont la routine, à l’échelle terrestre.

          Tandis que les prophètes du carbocentrisme rémunérés te racontent une toute autre lisse poire que l’histoire naturelle. Et toute la presse aux ordres t’ordonne de croire crédulement.

        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 3 janvier 08:13

          @Harry Stotte
          Nous ne sommes pas équipés, justement. Contrairement à la Suisse, il est interdit de posséder des armes chez nous, les permis étant accordés de manière très restrictive, les techniques de combat ne sont pas enseignées massivement et le service militaire a été supprimé. Et le matraquage médiatique a désarmé moralement la plupart des gens.


        • Clocel Clocel 3 janvier 08:40

          @Harry Stotte

          « 750’000 indiens »

          Faux, propagande des révisionnistes !

          Lire 1491 de Charles C.Mann qui donne des chiffres plus réalistes, preuves à l’appui.

          http://evene.lefigaro.fr/livres/livre/charles-c-mann-1491-26120.php


        • Harry Stotte Harry Stotte 3 janvier 11:40

          @Clocel

          "
          Faux, propagande des révisionnistes !"

           

          Tout de suite les grands mots smiley

           Sur le fond, ça ne change pas grand-chose. Votre Mann parle de 90 à 120 millions d’habitants pour les deux Amériques. Voici ce que je trouve d’approchant sur le web, au terme d’une recherche succincte :

          « …nous apprenons ceci dans l’ouvrage récent de l’historienne Roxanne Dunbar-Ortiz “An Indigenous History of the United States”, 2014, p.17 que : “La population totale du continent était d’environ 100 millions à la fin du XVème siècle, les 2/5 de la population se situant en Amérique du Nord, incluant ce qui est aujourd’hui le Mexique. Le région centrale du Mexique à elle seule comportait quelques 30 millions de personnes.  »


          Donc, si je calcule bien, 2/5 de 100 millions, ça fait 40 millions, dont à déduire la région centrale du Mexique (30 millions d’habitants) et 2 millions d’habitants (estimation basse) pour les régions périphériques. Il reste alors 8 millions d’habitants pour les actuels Etats-Unis et Canada. 

          Mais on va pas chipoter. A 8 millions d’habitants, ça nous fait du 0.8 habitant par km 2, contre 33 à l’heure actuelle (France 99 ; Europe, Russie comprise, 73). On peut donc bien parler, sans négationner, d’immensités sous-peuplées… Surtout dans un contexte où il est, par ailleurs, question de 740 millions d’Européens


        • Harry Stotte Harry Stotte 3 janvier 12:50

          @Gilles Mérivac

          « Nous ne sommes pas équipés, justement. »



          Dans les campagnes, il y a plein de fusils de chasse, et il faut combien de temps pour apprendre à se servir d’un lance-flammes ? Une demi-heure, exercices pratiques inclus ?


          « Et le matraquage médiatique a désarmé moralement la plupart des gens. »


          C’est possible. Mais regardez dans quel état de désagrégation morale était l’Allemagne en 1925. Si vous aviez dit à ce moment-là que, quinze ans plus tard, ses armées prendrait les Pays-Bas, la Belgique et la France en six semaines, et qu’en 1941, elles seraient devant Moscou, on vous aurait envoyé à l’asile.


          Moi, je ne crois pas qu’une nature humaine forgée par des dizaines de millénaires se modifie en profondeur en quelques années, et je crois, en revanche, qu’il y a des atavismes qui n’attendent que des circonstances opportunes pour se réactiver. Et je ne passe pas, dans mon entourage, pour quelqu’un de béatement optimiste.

        • alain_àààé 2 janvier 14:02

          bon article mais il manque beaucoup de choses a dire par exemple ce canadien qui est loin des théatres du flux migratoire dont on ne peut pas dire qu il est preneur de centaines de milliers de migrants n y les ETATS UNIS c est toujours facile de parler d un sujet alors que l on n est pas preneur.


          • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 14:56

            Mensonges à la base : 

            « réchauffement climatique »,
            « la moitié de son territoire situé en dessous du niveau de la mer ».

            Voilà un auteur qui recopie les délires de sa secte, sans rien vérifier, sans rien recouper.

            Le Bengladesh a d’énormes problèmes, notamment l’arsenic dans plus d’un tiers du pays, dans les eaux potables disponibles. Mais des vrais problèmes, la secte carbocentriste n’en parle pas. Elle ne s’intéresse qu’aux fables qui lui permettent d’exercer sa dictature mondiale espérée, sur nos pays. Hommes de paille, pantins manipulés par leurs marionnettistes.

            • non667 2 janvier 16:08

              à riri

              tout ça ne nous dit pas au nom de q uoi on se laisse emmerder par l’immigration ? (attentat ,voitures brulées (850 ce 1-1-2017 )..........
              et ne me parlez pas de (morale ) religion ! la révolution laïque judéo-maçonnique 1789 à été faite pour tuer l’aristocratie et le clergé catholique !

              C’est l’histoire de toute la misère du monde, qu’on ne peut accueillir dans sa totalité, mais dont on doit prendre sa part, ( qui on......... ? personnellement je ne doit rien à personne , c’est ma caisse de retraite qui me doit et je ne souhaite pas la partager ! ) selon les termes bien connus de Michel Rocard.
              justement michel était sur europe 1samedi 25 -4-2015 et à répété sa phrase . moyennant quoi il a dit aussi que l’on ne pouvait pas l’empêcher en dressant des barbelés (couteuses et d’ailleurs inefficaces ) à toutes nos frontières !
              mais pas un mot sur l’autre solution politique gratuite facile , et qui pourrait même rapporter ! :

              1°- dénoncer unilatéralement le droit d’asile
              2°- dénoncer tout les droits sociaux des étrangers illégaux (= hors la loi ) (ame,dal, cmu ,regroupement familial etc.... ) plus aucun droits sauf celui de retourner d’où ils viennent
              3°rétablir le contrôle au faciès
              4°regrouper les illégaux dans des centres de réexpéditions  adaptés au conditions minimum de survie (pain et eau ,conditions d’hygiènes restreintes )
              5°séparation des femmes et enfants d’avec les hommes !
              pour les récalcitrants au départ , au bout d’une semaine  :
              6° les femmes seraient vendues a des réseaux de prostitutions 
              7°pour les enfants à des réseaux pédophiles (je vois fréderique mitterrant en saliver ! )

              une bonnes campagne médiatique la dessus (qui se fera toute seule vu le scandale ) + le vote lepen qui sera un message dissuasif comme le montre la réaction de l’incontournable chanteur juif patrik bruel benguigui qui a dit que si le fn passait il quitterait la france !

              bref le contaire de la déclartation de hollande d’en régulariser 700 /sur les 5000 d’europe 

              question surpopulation :

              l’immigration est imposée aux peuples par le N.O.M. (aucun peuple au monde ne souhaite de l’immigration , vous pouvez faire tout les référendums que vous voulez !) 
              de façon a empêcher toute solution au chômage et à la vie !
              compte tenu de l’automatisation ,la robotisation ,l’informatisation , IL N’Y A ,N’Y AURA , PLUS DE TRAVAIL , la seule solution pour un peuple sur un territoire donné est donc de le partager (ainsi que les revenus ) (de force par la loi ) entre ses habitants . on voit que l’immigration empêche cette solution .
               de même que chaque pays se doit d’équilibrer sa population aux ressources naturelles de son sol (équilibre qui autrefois se faisait naturellement par les famines ) , l’immigration empêche la recherche de cet équilibre autant pour les pays d’émigration que pour les pays d’immigration !


              • Ouam Ouam 2 janvier 16:42

                @non667 :

                « 6° les femmes seraient vendues a des réseaux de prostitutions
                7°pour les enfants à des réseaux pédophiles (je vois fréderique mitterrant en saliver ! )
                 »

                 

                Voila l’exemple caractéristique POURQUOI il est criminel de continuer à importer des gens pour le malheur de l’ensemble des peuples, les importés ET les subissants locauxs.

                Parrce que, lorsque la majorité pensera comme toi (à tord ou à raison, je ne juge pas, il n’est pas la le débat)

                 

                Je me dirai ce jour la qu’ il y aura de tres serieuxs comptes à regler  avec les dirigeants de notre pays qui nous auronts mis dans cette situation merdique avec leurs actes irréfléchis qui auront déclenché cela.


              • Ouam Ouam 2 janvier 17:03

                 @A l’auteur !

                « La situation du Bengladesh constitue une belle illustration. Ce pays d’Asie à fleur de l’eau est peuplé de 170 millions d’habitants sur un territoire du quart de la superficie de la France. Pays des plus pauvres et des plus densément peuplés il est également l’un des plus exposés au réchauffement climatique avec la moitié de son territoire situé en dessous du niveau de la mer. Comme seule réponse, l’Inde voisine a élevé une barrière sur 3500 kilomètres... »

                Bonjour,

                ca vous arrive de réfléchir (ou de regarder) plus loin que le doigt qui pointe la lune ?

                A la place du gouvernement Indien, vous auriez fait quoi vous ?

                Est-ce de la faute du gouvernement Indien (et au peuple y deumeurant) de subir les dérives du gouvernement du  Bengladesh qui n’a absolument rien fait pour préserver l’unitée et une bonne gestion de son territoire et du controle des naissances de SA propre population ?

                 

                Si vous voulez, vous me confiez votre carte bleue (avec son code) et j’irai pareil en toute irresponsabilité voider votre compte, puisque ce n’est pas moi qui subirai les actes de mes inconséquences mais bien vous.

                Un pays...c’est pareil, on ne peut demander aux autres peuples de payer ses actions irréfléchies, sinon c’est comme cela qu’on déclenche les pires conflits. 

                Pour votre info, en France nous sommes déja a 1.3x de pression écologique (donc 1/3 de trop), acceuillir d’autres gens n’est que pure folie, ou y ruiner d’autres zones d’afrique en accapparant de l’espace pour nourrir notre population, ce qui est comme votre C.B.,

                cad dépenser l’argent que l’on ne possède pas !

                Bonne journée


                • confiture 2 janvier 18:45

                  voilà, jack pot ! vous avez la liste des 4 « citoyens » qui ne veulent pas cela, fichons les « S »


                  • covadonga*722 covadonga*722 2 janvier 19:11

                    yep vous etes sur que c’est des futurs arrivants qu’il faille s’inqueienter.

                    Occupons nous de virer les arrivés d’hier et d’aujord’hui 
                     Marwan Muhammad à la mosquée d’Orly au mois d’août 2012 :
                    « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française ».


                    yep aimez la guerre a venir leur paix islamique sera terrible !

                    • genrehumain 2 janvier 20:00



                      «  Nous sommes tous sur cette planète bleue et les diffèrences nationalistes n’ont plus de sens. Nous appartenons à la grande famille humaine. »

                      Le dalaÏ-lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, (le 14 septembre 2016 à Paris)

                      1. « C’est donc un changement complet de paradigme qu’il faut opérer. »

                      2. Pour cela, essayons de voir le monde non pas morcelé en multiple bout de terre où l’on accroche des étiquettes, comme le font les enfants dans un bac à sable.Mais plutôt comme des humains atteignant enfin la maturité.
                        1. Pour cela quelque petit rappels scientifiques sûr notre Origine 
                      1. L’homme moderne est apparu en Afrique il y a environ 250 000 ans .
                      2. Certains scientifiques pensent que seulement quelques personnes ont quitté l’Afrique dans le cadre d’une unique migration et qu’elles ont peuplé le reste du monde il estime qu’à partir d’une population de 2 000 à 5 000 personnes présentes en Afrique ( nos familles ), seul un petit groupe de près de 150 personnes a franchi la Mer Rouge ( nos arrières grands parents ).
                      3. D’autres scientifiques ont proposé un modèle de dispersion multiple selon lequel il y aurait eu deux migrations hors d’Afrique :

                        • une par la Mer Rouge (la Route de la Côte), 
                        • une autre aurait suivi le Nil à partir de l’Afrique de l’Est, se dirigeant vers le nord et passant en Asie à travers le Sinaï
                          • Bref que ce soit une ou plusieurs migrations, comme on le voit notre identité est commune et certainement africaine.
                        • La différenciation superficielle actuelle entre groupes humains est due à une longue séparation géographique forcée, causée par les glaciations et autres conditions climatiques, mais toutes familles longtemps séparées aspirent à se retrouverc’est ce que nous faisons grâce aux avancées extraordinaires des moyens de transport et de communications. 
                          • Car il est évident pour tout homme éclairé que :

                        • «  LA TERRE N’EST QU’UN SEUL PAYS ET TOUS LES HOMMES EN SONT LES CITOYENS »
                        •  Baha’u’llah (1817-1892)

                         »L’unification de l’humanité tout entière est le signe du stade qu’approche à présent la société humaine. L’unité de la famille, celle de la tribu, de la cité, de la nation ont été successivement tentées et pleinement établies. L’unité du monde est maintenant le but que s’efforce d’atteindre une humanité harassée. L’édification des nations a pris fin. L’anarchie inhérente à la souveraineté de l’Etat va vers son point culminant. Un monde qui progresse vers sa maturité doit abandonner ce fétiche, il doit reconnaître l’unité et la totalité organique des relations humaines, et établir une fois pour toutes le mécanisme qui incarne le mieux ce principe fondamental de son existence.

                         ( Appel aux Nations, Shoghi Effendi, 1936 )

                      4. C’est vers cette Unité que nous devons diriger nos vies et nos efforts, tous le reste comme le dit le sage « ne sont que les idoles de nos imaginations » .


                      • Harry Stotte Harry Stotte 2 janvier 20:17

                        @genrehumain


                        Ce n’est pas avec ce genre de théories qu’on surmontera le double clivage NOUS autochtones/EUX allochtones et NOUS allochtones/EUX autochtones.


                        Ce double clivage est une réalité difficile à avaler pour certains., mais cela ne veut pas dire qu’elle soit indigeste pour tout le monde. Il s’en faut !

                      • covadonga*722 covadonga*722 2 janvier 20:22

                        @genrehumain
                        Le dalaÏ-lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains,


                        c’est pas le patron d’une secte qui maintenait et maintient le Tibet dans un moyen age avec les terres appartenant aux monastères et les gus en quasi serfs , la religion ou des mômes de 4/5 ans sont enlevés au famille et livrés aux monastères , ya pas aussi une histoire de viol systématiques des nonnes ;bref le genre de mec qui peut donner des leçons au monde entier ......

                      • Ouam Ouam 2 janvier 20:37

                        @genrehumain

                        « Pour cela, essayons de voir le monde non pas morcelé en multiple bout de terre où l’on accroche des étiquettes, comme le font les enfants dans un bac à sable.Mais plutôt comme des humains atteignant enfin la maturité. »

                         

                        Bonjour,

                        100% d’accord dès que (par exemple) vous expliquerez aux pétro monarchies que ce qui est sur leur sous-sol nous appartiens désormais.

                        Et aussi tant qu’a faire, eux etant les plus riches ils doivent etrent les plus acceuillants.

                        Puisque plus de frontières (étiquettes etc..) c’est normal ma propositon ? non ?

                        J’ai hate de connaitre la suite de vos succès pour avoir le loisir de méditer dessus.

                        Bonne année,


                      • Ouam Ouam 2 janvier 20:46

                        @genrehumain :

                        « Nous sommes tous sur cette planète bleue et les diffèrences nationalistes n’ont plus de sens. Nous appartenons à la grande famille humaine. »

                        J’oubliais...

                        Puis comme le mot sens / culture / territoire / etc... n’a pas/plus de sens (ou si peu) dans la notion boudhique du Tibétain lambda...

                         

                        Un truc m’échappe ? (Que vous allez m’expliquer, parce que moi, j’suis pas fut fut vous savez smiley )

                         

                        Pourquoi s’immolent t’ils par le feu parce que les Chinois onts envahi leur territoire (le Tibet) ??

                        Ca n’a pas de sens puisque (selon vous) la notion de territoire ne rime à rien, c’est pour chauffer leurs semblables que les uns s’immolent pour réchauffer les autres qui onts froid à coté.

                        Une belle leçon d’altruisme boudhique  smiley


                      • non667 2 janvier 23:22

                        @genrehumain
                         avec des bisounours du genre humain c’est le succès assuré pour le 1° hitler venu !!!!!


                      • troletbuse troletbuse 2 janvier 21:01

                        Il ne faut pas être naïf. L’immigration est bien organisée afin de ramener les pays d’Europe au niveau des pays sous-développés. Que de richesses en Afrique, au Moyen-Orient et il n’y a rien en France, sauf des aides. Ces pays devraient avoir un niveau de vie supérieur au notre. Mais non, il vaut mieux aller chercher de l’aide dans nos pays au détriment des autochtones avec la bénédiction des grands groupes, des politicards et des journalopes qu’il faudra bien juger un jour.


                        • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 16:26

                          @troletbuse


                           bientôt l’Europe saoudite avec la bénédiction LR et PS .....

                        • genrehumain 3 janvier 11:36


                          la célèbre citation d’ Einstein
                          «  Il est plus facile de briser l’atome que de casser les préjugé » est malheureusement toujours d’actualité.

                          Nous servirons mieux notre pays si nous nous efforçons, en notre qualité de citoyen du monde, de favoriser l’application définitive du principe fédéraliste , aux relations existant à l’heure présente entre les peuples et nation du monde.« 

                          En effet combien sont en vérité pathétiques les efforts de ces dirigeants d’institutions humaines qui, avec la plus profonde méconnaissance de l’esprit de leur époque, s’efforcent d’adapter des méthodes nationale - appropriées au temps passé, lorsque la vie des nations était autonome , à un moment qui doit ou réaliser l’unité du monde , ou périr.

                          « La Grande Paix à laquelle ont aspiré profondément les gens de bonne volonté au fil des siècles, dont prophètes et poètes nous offrent la vision depuis d’innombrables générations et dont les livres saints de l’humanité ont toujours renfermé la promesse, se profile enfin à l’horizon mondial. Il est maintenant possible à chacun, pour la première fois dans l’histoire, de voir toute la planète et les innombrables peuples qui l’habitent, dans une perspective globale. La paix mondiale est non seulement possible mais inévitable. C’est la prochaine étape de l’évolution de cette planète, ce qu’un grand penseur [Teilhard de Chardin] a appelé »la planétarisation de l’humanité<<


                           Car aussi grande que soit l’agitation régnante, la période vers laquelle se dirige l’humanité offre à chaque individu, à chaque institution, à chaque communauté sur terre, des occasions sans précédent pour écrire l’avenir de la planète.

                          Essayons de faire de cette injonction ci dessous un des principes de notre courte vie.

                          « Que votre vision embrasse le monde, plutôt que de la confiner à vous-mêmes »
                           (Baha’u’llah 1817-1892)

                          La presse nous abreuve continuellement d’actualités négatives, mais faisons aussi l’effort de résister et de diriger notre regard vers les autres sources positives, elles existent aussi.

                          https://medium.com/future-crunch/99-reasons-why-2016-has-been-a-great-year-for-humanity-8420debc2823#.n8d08u1bp

                          medium.com
                          Our media feeds are echo chambers. And those echo chambers don’t just reflect our political beliefs ; they reflect our feelings about human…

                          • Harry Stotte Harry Stotte 3 janvier 11:50

                            @genrehumain

                            «  Il est plus facile de briser l’atome que de casser les préjugé » est malheureusement toujours d’actualité."


                            D’où viennent les préjugés ? Dans la plupart des cas, de la comparaison, alors opposons à Einstein le bon sens terrien de nos cousins québécois :

                            Quand je me regarde, je me désole, 
                            Quand je me compare, je me console.

                          • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 16:24

                            avec bientôt 9 milliards d’anus déféquant sur notre boule de pus ça va chier grave.... Surtout qu’une grande quantité regarde l’Europe comme un énorme gâteau gratuit et bien crémeux ou on peut rentrer comme dans un moulin et survivre sans travailler ni participer a quoi que ce soit , nos jours sont comptés ......


                            • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 16:28

                              Coluche " Si je dis : l’Algérie aux algériens tout le monde dit bravo ! La Tunisie aux tunisiens tout le monde dit bravo ! La Turquie aux turcs tout le monde dit bravo !L’Afrique aux africains tout le monde dit bravo ! La Palestine aux palestiniens tout le monde dit bravo ! Mais quand je dis la France aux Français on me traite de raciste... !.C’était il y a plus de 20 ans !


                              • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 14:43

                                j’espère que tous les pros-migrants « topeur pas intéressant » en prendront une bonne quantité sous leur toit .....

                                 Ha y a plus personne ???????? Comme c’est bizarre ....

                                • jipebe29 jipebe29 5 janvier 09:59

                                  Le plus grand défi de l’humanité, c’est de dénoncer les mensonges éhontés sur le climat et l’énergie, qui génèrent des dépenses aussi pharaoniques qu’inutiles et de revenir à la raison et au bon sens, égaré dans le dogme de réchauffement climatique anthropique....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires