Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Monsanto, huile de palme : la mobilisation contre l’agro-business (...)

Monsanto, huile de palme : la mobilisation contre l’agro-business progresse

On en a trop peu parlé, mais le 25 mai, dans toute l’Europe, des milliers de personnes ont manifesté contre Monsanto et la commercialisation des OGM dans une mobilisation inédite contre les agissements d’une multinationale. Et le 2 juin, France 5 diffusait un reportage très instructif sur l’huile de palme.

Les scandales de l’huile de palme
 
Le reportage de France 5 était édifiant à plusieurs titres. Il rappelait les conséquences de l’exploitation des palmiers sur la forêt équatoriale, montrant bien également que ce sont essentiellement les multinationales qui profitent de son exploitation, et non les paysans, parfois réduits à une condition proche de l’esclavage au nom du progrès économique. Le reportage dénonçait également l’utilisation de pesticides Syngenta extrêmement dangereux pour la santé et dont la multinationale fait pourtant une promotion cynique, la population pensant s’en protéger avec du lait concentré Nestlé…
 
Problème, les industriels peuvent camoufler aujourd’hui l’utilisation d’huile de palme sous le nom générique d’huile végétale ou matière grasse végétale. Pourquoi l’Europe ou nos gouvernants n’imposent-ils pas d’indiquer s’il s’agit d’huile de palme ou non ? Les consommateurs ne devraient-ils pas pouvoir choisir de consommer tel ou tel produit en toute transparence ? Il est difficile de ne pas voir dans cette possibilité offerte par le législateur le lobbying des grandes entreprises…
 
Le reportage évoque le label RSPO, créé par les industriels (et auquel Syngenta et… le WWF sont associés) qui garantirait une exploitation responsable de l’huile de palme, assurant respect des forêts et des paysans. Malheureusement, il est difficile de vérifier sur place ce qu’il en est en réalité puisque les exploitations RSPO ne peuvent pas être visitées. Les journalistes ont réussi à le faire en caméra cachée et pas grand chose ne semble distinguer l’huile de palme « responsable » de l’huile de palme ordinaire, dont le principal bénéfice est d’être la matière grasse la moins chère du marché.
 
Des politiques aux abonnés absents ou du mauvais côté
 

Il est effarant que le ministre de la consommation, Benoît Hamon, ne soit pas plus actif sur ces questions. Il y a pourtant tant de sujets sur lesquels agir, assurer une plus grande transparence, traquer les abus des multinationales qui sont parfois plus soucieuses de leurs profits trimestriels que de la santé de leurs consommateurs et plus encore de celle des paysans des pays en voie de développement auprès desquels elles s’approvisionnent. Car derrière les discours fermes à l’égard des OGM à la télévision, dans la réalité, certaines multinationales savent faire avancer leurs intérêts.

 
C’est ainsi que Red Bull s’est appuyé sur l’Union Européenne pour pénétrer le marché français, malgré les avis négatifs de nos autorités sanitaires. C’est ainsi également que les industriels ont obtenu que le label Bio européen autorise la présence 0,9% d’OGM ! C’est ainsi que la Commission Européenne autorise de nouveau l’utilisation de farines animales, malgré le scandale de la vache folle. Depuis le 1er juin, les poissons peuvent donc être nourris de farines de carcasses de poulets et de porc
 
Pire, après une multitude de rebondissements, la commercialisation des OGM Monsanto est toujours en suspend en europe, malgré l’opposition de 80% des Etats, du fait des manœuvres de la Commission et de la Cour de Justice. En outre, l’UE, pourtant toujours prompt à réglementer, ne daigne pas informer les citoyens de la présence d’OGM dans leur nourriture… En revanche, elle est toujours prête à étendre les droits des semenciers au détriment des paysans, comme aux Etats-Unis.
 
Bref, merci aux manifestants du 25 mai. Le combat contre la privatisation du vivant et la marchandisation anarchique de la filière agro-alimentaire au profit de quelques multinationales et au mépris du principe de précaution est un combat de tous les jours. C’est le seul moyen pour se faire entendre.

Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


    • vesjem vesjem 30 juillet 2013 22:33

      @philippe
      la science de la génétique est si complexe , rapportée à l’immensité de la nature , qu’il me paraît pour le moins aventureux d’affirmer comme un fait définitif rédigé dans un texte magistral par un spécialiste du temps présent , que les PGM sont des manipulations presque normales et comparables aux évolutions des mutations génétiques naturelles ;
      sauf que la nature et sa sélection naturelle rythmée par les saisons (cycle lent) élimine ses propres créations (y compris ses évolutions/modifications génétiques) si elles ne sont pas viables :
      les ensemencements à une échelle industrielle donc planétaire , ne peuvent ,à l’évidence , qu’entraîner des désordres incalculables ;
      en conséquence , il ne faut pas relire cet « excellent article » de spécialiste dont la passion est dans le sujet ; 


    • philippe913 31 juillet 2013 08:53

      Pourtant, si vous le relisez bien, vous verrez que l’auteur est factuel et scientifique, sans idéologie, et expose clairement les pour et les contres, permettant à tout un chacun de se faire une réelle idée avec des vérités scientifiques actuelles.

      contrairement à votre argument
      "les ensemencements à une échelle industrielle donc planétaire , ne peuvent ,à l’évidence , qu’entraîner des désordres incalculables  ;"
      qui, lui, ne repose sur absolument rien et ne démontre rien.


    • vesjem vesjem 31 juillet 2013 16:42

      @ philippe
      j’ai bien lu l’article ;
      rien ne repose sur l’infinie complexité si ce n’est que l’évolution naturelle ;
      je souligne juste que l’évolution génétique naturelle a sa logique ; elle est plutôt lente (dans l’échelle de l’évolution des espèces) ;
      qu’ un arrosage industriel planétaire de PGM (comme savent si efficacement le faire les grands chimistes argentés) , sont de nature à bouleverser et dérégler durablement tous les écosystèmes sur terre ;
      il ne faut pas être grand visionnaire ni spécialiste pour comprendre et donc admettre ces principes de base , sauf à être impliqué dans cette technologie et en vivre ;  


    • philippe913 1er août 2013 15:39

      @vesjem

      vous restez dans votre idée,, sous entendue, que si ça n’est pas naturel, c’est forcément mauvais, que ça peut tout bouleverser, et que cette affirmation est évidente.

      malheureusement, ça n’est pas le cas, ça n’est pas évident, loin de là, comme tout ce qui a trait à la science, et qui, même, peut être contre intuitif.

      Mais là où vous avez raison, c’est que c’est complexe.


    • Surya Surya 30 juillet 2013 13:56

      La France n’est pas contre l’huile de palme et d’ailleurs c’est un Français qui l’a introduite en Malaisie, à récemment affirmé le Premier Ministre : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/07/30/huile-de-palme-ayrault-rassure-la-malaisie_3455357_3216.html

      Je ne sais pas dans le détail pourquoi l’huile de palme est considérée mauvaise pour la santé, mais par principe de précaution, je l’évite. Pareil pour les OGM. Certains affirment qu’il n’y a pas de danger à consommer des produits OGM, mais tant qu’à faire, je les évite, puisqu’on a AUSSI la possibilité de consommer des produits non génétiquement modifiés.

      Conclusion, achetons bio. C’est plus cher, parfois nettement plus cher, mais c’est un choix de vie et une question de priorités. Avec le bio, on sait ce qu’on achète, on sait ce qu’on mange. Et pour les personnes sceptiques, je vous assure que le goût est nettement meilleur.

      J’ai dans le passé fait la connaissance de personnes qui dépensaient un fric fou en gadgets inutiles, genre téléphone portable à plusieurs centaines d’euros dont ils n’utilisent que le dizième de ses possibilités, et plein d’autres choses très coûteuses, puis qui vous sortent : « ben dis donc, tu manges bio ? t’as les moyens, toi au moins ! » Eh bien non, on n’a pas les moyens, on met juste la priorité ailleurs. Egalement entendu, de la part de gens très dépensiers : « non, on ne nourrit pas les enfants au bio, t’as vu le prix que ça coûte ? »
      J’ai eu droit aussi à ( smiley ) « tu crois vraiment que ça va te rendre centenaire ? » Pas forcément, mais même si ce n’est pas le cas, au moins je n’aurai pas engraissé les multinationales de l’agro alimentaire, et ça, ça fait plaisir  smiley


      • Demesure 31 juillet 2013 16:53

        @Surya,
        Le bio n’assure pas qu’on sait ce qu’on achète, faut pas exagérer quand même !
        Les dizaines de morts et les milliers de dialysés à vie en Allemagne étaient dues aux graines bios. Des épinards bios contaminés e-coli se sont retrouvés dans de la nourriture pour bébé aux USA, etc...

        Le bio est affecté par plus de problème de contamination par les bactéries fécales à cause de la présence de fumier dans le compost (en particulier Escherichia coli, qui cause des dizaines de morts par intoxication alimentaire chaque année rien qu’en France) et de produits de nettoyage moins efficaces, par moins de contrôle sanitaire (la certification bio n’est en rien une garantie contre la prolifération bactérienne et fongique) et par l’auto-censure des médias qui minimisent voire nient systématiquement ses risques.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 juillet 2013 14:23

        Erreur, le fait de faire manger aux poissons d’élevage les déchets animaux équarris est en passe de fonder une formidable filière factrice d’emploi dans la recherche chimico gastro buccale, l’agro alimentaire et la pharmacoplastie et surtout l’emballage... car en effet, de plus en plus d’animaux d’élevage meurent avant maturité dans des conditions qu’il vaut mieux taire et le recyclage de ces tonnes de pourriture ambiante, largement noyée dans une huile de palme épicée au trichlorure de molybdène bifluoré lui donnant un gout proche du foie gras, est une bénédiction du ciel. Merci encore à Monsanto, bienfaiteur de l’humanité ! Bon appétit et bon été à tous, L.S.


        • Le421 Le421 30 juillet 2013 15:33

          Effectivement, il serait plus que souhaitable de laisser le libre arbitre au consommateur de base. Indiquer « chlorure de sodium » (sel) et non pas « sodium » simplement. En effet, le clampin moyen ne sait pas qu’il faut multiplier par 2.5 la quantité de sodium pour obtenir l’équivalent sel.
          Pourquoi tolérer cette escroquerie consistant à afficher « Made in P.R.C. » au lieu de Fabriqué en Chine. Pourquoi aussi le miel « non originaire de la C.E. » n’est-il pas marqué Miel de Chine enrichi artificiellement en maltose, comme c’est le cas, quand ce n’est pas tout simplement un succédané dont les abeilles seraient bien en peine d’assurer la fabrication.
          http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/05/18/97002-20130518FILWWW00294-10-du-miel-en-france-est-frauduleux.php
          Pourquoi aussi dans l’hypermarché du coin (ou vous savez que vous achetez moins cher - annonce trompeuse, ce n’est absolument pas vrai !!), le rayon Nutella et copies (bonjour la saleté !!) tient plus de place que l’ensemble des pots de confitures proposées...

          Je me dis qu’en fait, il y a une volonté de nos dirigeants de nous empoisonner dès le plus jeune âge, d’une part pour faire faire des bénéfices énormes à des sociétés bien précises (ça sent le pot de vin en veux-tu en voilà), d’autre part, de générer une quantité de malades obèses et cardiaques qui vont enrichir les labos pharmaceutiques, et enfin, de réduire la durée de vie de toute une génération qui, commençant à travailler à 25ans, ne pourra jamais toucher une quelconque retraite, les morts n’ont besoin de rien.
          Bien sûr, ce peut être pure affabulation, cependant, le résultat est totalement prévisible...


          • spartacus spartacus 30 juillet 2013 18:12

            L’huile de palme mensonges et balivernes du lobby des producteurs d’huile de Colza.

            Marché de 1 milliard d’€uros que des bobos s’empressent de reproduire sans prendre le soin de regarder les tenants et aboutissants.

            1- L’huile de palme ne représente absolument aucun risque pour la santé. 

            2-Le rendement agraire par hectare est supérieur aux autres cultures comme le soja, qui donc, nécessite une déforestation plus faible que du soja. 

            3-L’huile de palme se solidifie à température à ambiante a donc cet avantage naturel de ne pas contenir d’acide trans.

            4-Elle contient plus d’acides saturés donc une meilleure stabilité à l’oxydation, donc une température de fusion élevée. La pauvreté en graisses saturées entraîne pour les huiles de colza mauvais gout, et instabilité. (du Nutella au soja rendrait le gout horrible). 

            5-Un rendement extraordinaire : Huile de palme,3,72 tonnes/Ha, Soja 0,40, Colza 0,72 tonnes. 
            Autrement dit, le palmier à huile produit près de 10 fois plus de matière grasse que le soja, et plus de 5 fois plus que le colza.

            6-En Malaisie, la superficie consacrée à la production d’huile de palme a été multipliée par 5 depuis 1975 mais pas le rendement par 16.
            Pour arriver à cette production correspondant à la demande d’huile, quelle superficie de colza mondiale faut il cultiver pour en arriver là ??? 
            Combien de produits de traitement en plus necessaire ???

            La stupidité c’est ce genre d’appel à l’arrêt de la production d’huile de Palme....
            Par contre, lutter contre la spoliation contre les droits des propriétaires dans certains pays certainement. 

            Quand on a un regard extérieur et qu’on a un minimum de culture, on est subjugué de la manipulation des masses.
            Peut être faut il informer l’auteur que la culture du soja... est la première cause de déforestation en Amérique du Sud, le coeur de la biodiversité de la Terre !!!!

            C’est beau un palmier. 
            C’est pas son huile le problème, mais le lobby des producteurs d’oléagineux introduits à la commission européenne.

            • Dzan 30 juillet 2013 19:23

              Alors Gladiateur de foire z’aimez pas les Orang Outang.
              C’est vrai, eux ne sont pas cotés en bourse, votre Dieu


            • Le421 Le421 30 juillet 2013 21:31

              Vous avez oublié la propriété « addictogène » de l’huile de palme ainsi que certains enzymes atténuant l’impression de satiété...
              D’ailleurs, les accros au Nutella vous expliquerons que c’est excellent pour la santé. Ils sont minces comme des haricots verts...
              Au fait !! Si c’est si bon, pourquoi ne pas le marquer en gros « HUILE DE PALME »...

              Spartacus, arrêtez de ramer, vous attaquez la falaise mon pauvre !!

              Mieux !! J’espère que vous êtes bien payé pour écrire cela, sinon, il faut consulter d’urgence...

              Je vous connais un plan d’enfer... Venez chez nous, à Sarlat, pour défendre les gaz de schiste... Amenez un slip blindé, sinon vous allez repartir avec un pot d’échappement Groupe A !!  smiley


            • philippe913 31 juillet 2013 08:57

              la propriété addictogène ?? on aura tout vu...

              et si à la place d’insulter spartacus vous réfutiez ses arguments 1 à 1 en montrant qu’il a tort ? et pas en sortant d’autres arguments qui n’ont rien à voir ?

              vous verrez que ça serait beaucoup plus productif.


            • Diallo 13 août 2013 16:41
              Spartacus écrivait :

              1- L’huile de palme ne représente absolument aucun risque pour la santé. 


              2-Le rendement agraire par hectare est supérieur aux autres cultures comme le soja, qui donc, nécessite une déforestation plus faible que du soja. 

              3-L’huile de palme se solidifie à température à ambiante a donc cet avantage naturel de ne pas contenir d’acide trans.

              4-Elle contient plus d’acides saturés donc une meilleure stabilité à l’oxydation, donc une température de fusion élevée. La pauvreté en graisses saturées entraîne pour les huiles de colza mauvais gout, et instabilité. (du Nutella au soja rendrait le gout horrible). 

              5-Un rendement extraordinaire : Huile de palme,3,72 tonnes/Ha, Soja 0,40, Colza 0,72 tonnes. 
              Autrement dit, le palmier à huile produit près de 10 fois plus de matière grasse que le soja, et plus de 5 fois plus que le colza.

              6-En Malaisie, la superficie consacrée à la production d’huile de palme a été multipliée par 5 depuis 1975 mais pas le rendement par 16.
              Pour arriver à cette production correspondant à la demande d’huile, quelle superficie de colza mondiale faut il cultiver pour en arriver là ??? 
              Combien de produits de traitement en plus necessaire ???


              C’est tout à fait exact.

              Aucun
              risque sanitaire au niveau de l’huile de palme. De multiples médecins et nutritionnistes s’évertuent à le dire. ex ici : http://videos.doctissimo.fr/nutrition/sante-dans-assiette/huile-de-palme-et-sante.html
              Je ne crois personnellement pas bon de confondre OGM et huile de palme. Ces débats ne sont en aucun cas similaires.

            • ykpaiha ykpaiha 30 juillet 2013 18:33

              Vous avez raison Spartacus....et le tout n’a rien a voir avec le rachat de BlackWaters....

              Je vous ai lu plus indépendant ... a moins que vous soyez sous windows

              Monsanto+Bill Gates+Blackwaters c’est sur c"a aide a etre tout de suite plus objectif.


              • robin 31 juillet 2013 09:19

                Spartakus indépendant c’est comme banquier honnête : des oxymores


              • bert bert 31 juillet 2013 00:46

                monsanto c’est l’arbre qui cache la forêt avec les lapins de l’inra

                .....
                perso j’aime bien parfois une crêpe au nut.....
                mais je carbure surtout au beurre de cacahuete avec de la graisse de palme non hydrogèné issu de l’agri bio c’est marqué dessus... (mais faut pas faire comme moi sinon le prix va encore augmenter)
                A part ça j’ai trop de fer c’est génétique 
                si ça intéresse une vampire .....  smiley

                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 août 2013 10:14


                  LE METAYER FNSEA EN EST MORT......A 62 ANS il a bu trop d’huile de palme


                • Pimousse Cosmique 31 juillet 2013 04:12

                  L’ideal serait d’avoir un reportage sur la vie en famille du pdg de Mosanto (ou de toute autre grosse multi en fait). Histoire de savoir ce qu’il(s) mange(nt) et donc ce qui est reellement sain smiley


                  • robin 31 juillet 2013 09:14

                    Dans le domaine de cet article comme dans tant d’autres les merdias et les politicards prouvent qu’ils sont corrompus par un lobby (MONSANTO en l’occurence).et dans des intérêts manifestement contraires à ce pourquoi nous élisons (bêtement) ces mafieux. On compatit d’ailleurs : c’est qu’il en faut du fric pour entretenir des yachts obtenus en volant l’argent des contribuables qu’ils contribuent à tuer.


                    Il est extraordinairement étrange que MONSANTO possède la première armée privée du monde (elle a racheté BLACKWATER) y ’a t’il un journaleux honnête (vous noterez l’oxymore) pour se demander pourquoi une boite d’agroalimentaire a besoin d’une armée ?

                    Mais comme nous ne sommes à 99% que des révolutionnaires en chambre, ça n’est pas près de changer

                    • spartacus spartacus 31 juillet 2013 11:42

                      Sur un marché d’oléagineux de 1000 millions d’€, soit milliard d’€uros, voir arriver un concurrent, qui produit moins cher et plus à l’hectare, et plus sans subventions....

                      Vous n’imaginez pas que le lobby des chasseurs de subvention en €urope ne va rien faire ?

                      Il n’y a pas besoin d’huile de palme pour déforester. Si la Malaisie n’avait pas déforesté pour l’huile, elle l’aurait fait pour du caoutchouc ou autre chose.. 

                      Sachant qu’il faut fois plus de terres cultivables pour produire de l’huile à base de soja, Mosanto a bon dos. En réalité il faut moins de produit phyto sanitaire que les autres huiles.

                      La température du fusion de l’huile de Palme étant plus élevée, elle est donc moins cancérigène. Exemple, faites cuire de l’huile de palme, elle noircira moins vite que de l’huile de tournesol ou arachide. 

                      Demain si on réussit a produire un palmier F1 qui vit sous nos températures, vous verrez que ces arguments fallacieux changerons et que les champs de colza se changerons en champs de palmiers....

                      • alinea Alinea 31 juillet 2013 11:43

                        Une dictature est une dictature : elle impose et n’informe pas !
                        Pour contrer tout ça, il n’y a pas trente-six solutions : faire soi-même ses repas, avec le plus de produits locaux possibles ; une marche, c’est bien,ça fait rigoler les trusts ; un boycott entêté, c’est mieux ; mais bien sûr ça demande un effort de changer ses habitudes !
                        Un effort ? Vous n’y pensez pas !


                        • miha 31 juillet 2013 12:50

                          Oui, boycottez et confectionnez vous-même votre pâte à tartiner au lieu et place de cette sal-perie de Nutella :

                          http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/348109-nutella-fait-maison

                          Et participez à la prochaine journée internationale de mobilisation contre Monsanto le 12 octobre (manifestation à Paris et à Strasbourg (devant le parlement européen)... pour les autres villes, renseignez-vous).


                        • HELIOS HELIOS 31 juillet 2013 13:05

                          de mon temps, eh, oui, je suis déjà vieux, j’etais econome et j’ai au sous sol une armoire qui contient des bocaux, pour d’eventuels usages confituraux.

                          et devinez ce que j’ai trouvé ? un petit pot de Nutella tres ancien - un verre en fait avec un opercule bien pratique - qui portait encore une etiquette delabrée mais partiellement lisible.

                          Il n’y avait pas d’huile de palme dans sa composition, mais de l’huile d’arachide.

                          je vous laisse reflechir, pourquoi, et j’ai une pensée pour ceux qui se battent pour la culture vivriere en Afrique tout en rejetant l’huile de palme « OrangOutancide » !


                          • bert bert 31 juillet 2013 21:26

                            bien qu’il n’y plus beaucoup de grenouilles en France ( la faute à monsanto qui a bon dos hahahaha) 

                            il doit être possible de la mettre dans l’huile comme le crocodile smiley

                          • Roland Gérard Roland Gérard 31 juillet 2013 13:47

                            merci pour votre message, maintenant pour nous tous et pour les jeunes en particulier, qui par définition ne se méfient de rien, il va falloir apprendre à manger. Incroyable mais vrai ceux qui ne sauront pas manger s’empoisonneront et en plus ils participeront au saccage des ressources naturelles. Vite apprennons à manger, basique mais vital !


                            • Christian Labrune Christian Labrune 4 août 2013 22:08

                              « Vite apprennons à manger, basique mais vital ! »

                              @Roland Gérard

                              Oui, vous avez raison : il n’y a pas, pour l’Homme -j’ai mis un grand H !-, de plus haute ambition que bien manger. Les cuisiniers sont des artistes et la civilisation, c’est la bouffe, et ce n’est que cela.
                              Vivre vieux, laisser sur son lit de mort un beau cadavre bien nourri, c’est vraiment ce qui donne un sens à la vie. Les chiens et les cochons , du reste, ne pensent pas autrement.
                              Je n’aime guère Nietzsche, mais votre remarque me fait penser à un de ses aphorismes :
                              « Le dernier homme est celui qui vivra le plus longtemps »


                            • chmoll chmoll 31 juillet 2013 15:44

                              y en a qui disent l’huile de palme c’est déconseillée , d’autres disent que ça n’a aucun danger
                              vas savoir toi


                              • alinea Alinea 31 juillet 2013 15:50

                                Une chose est sûre, c’est que ça déséquilibre l’économie déjà précaire de tous les pays producteurs ! Ça enrichit ceux qui n’en ont pas besoin et appauvrit ceux qui n’en ont pas besoin non plus !
                                Là bas on tue les éléphantes qui s’aventurent un peu trop près et on laisse vivant l’orphelin !
                                De la belle ouvrage pour fabriquer des petits Lus ! vitaux...


                              • chmoll chmoll 2 août 2013 07:57

                                au niveau de la santé


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 juillet 2013 15:48

                                A pro pro Monsanto ...
                                Aujourd’hui, dans les informations sur France2, ils ont parlé de la disparition d’un très grand nombre de papillons en Europe. Durant les 20 derniers années environ 50% des papillons ont disparu en Europe à cause des pesticides, donc Monsanto est un des fabricants leaders dans le monde.

                                La France est impacte bien plus que d’autre pays Européens car la France est le Champion du monde en ce qui concerne la consommation des pesticides répandu / surface ! La France est toujours championne de l’utilisation des produits phytosanitaires en Europe.

                                Comme les abeilles les papillons contribuent également à la pollinisation des plantes et jouent ainsi un rôle essentiel en début de la chaine alimentaire.

                                Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires

                                Le principe pollueur-payeur a été adopté par l’OCDE en 19721. Il figure dans l’Acte unique européen signé en 1986.

                                En France, il est défini par à l’article L110-1, II, 3° du code de l’environnement selon lequel « les frais résultant des mesures de prévention, de réduction de la pollution et de lutte contre celle-ci doivent être supportés par le pollueur.  »

                                Phyto-Victimes a besoin de vous pour exister : soutenez-nous !


                                • philippe913 1er août 2013 15:51

                                  dans l’article sur la france championne de l’utilisation de pesticide, le seul tableau qu’on voit a trait aux PCB... qui n’en est pas un... les journalistes savent se décrédibiliser tout seuls, quand bien même le rapport initial dit des choses vraies, tout ça pour appuyer plus fort. c’est navrant.

                                  Voilà un rapport qui permet d’être plus mesuré, et moins alarmiste, par rapport à l’utilisation des pesticides en France
                                  http://www.senat.fr/rap/l02-215-2/l02-215-239.html


                                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 août 2013 11:23

                                    Vos hommes politiques ont pour mission de vous protéger contre ces méfaits. Mais ceux que vous avez élus sont juste de bonne petites suceuses des grands industriels qui financent les campagnes électorales grâce à quoi ils sont élus... par vous. Eh oui, vous êtes très cons, et la sélection naturelle fait son travail : les additifs alimentaires et autres saloperies sont en train de vous pourrir les gènes et ainsi votre race de moujon (moitié mouton moitié pigeon) va s’éteindre. Ce ne fera pas beaucoup de bruit dans l’univers. Peut-être juste un « ouf » de soulagement chez les autres habitants de la Terre.


                                    Un alien en visite. 

                                    • NastyCruncher 5 août 2013 01:14

                                      Monsanto a financé le parti nazis,
                                      Monsanto a fabriqué le gaz pour Auschwitz,
                                      Monsanto a fabriqué 45% de la production d’agent orange pour la guerre au Vietnam,
                                      Monsanto a breveté le vivant pour asservir l’humanité

                                      http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/de-la-sncf-a-l-agent-orange-entre-139240

                                      http://www.mondialisation.ca/omc-ogm-et-spectre-de-domination-totale/367

                                      http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article95

                                      http://www.apophtegme.com/COUPS%20DE%20GUEULE/jennar.htm


                                      • Diallo 6 août 2013 18:44

                                        Je pense qu’il serait intéressant pour l’auteur et pour beaucoup de ceux qui ont commenté d’aller jeter un oeil à cette infographie sur l’huile de palme
                                        http://fr.slideshare.net/WeboV/huile-de-palme-un-bouc-missaire


                                        • Tiphaine PongoBonobo Tiphaine PongoBonobo 21 mars 2014 00:14

                                          Merci à tous de donner votre soutien à cette pétition, qui concerne le lobby de l’huile de palme, soutenu par notre gouvernement : http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/stop-lobby-huile-palme-multinationales/11674

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès