Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Musulmans de France ou Citoyens musulmans ?

Musulmans de France ou Citoyens musulmans ?

Nous ne sommes pas les musulmans de France, mais des citoyens français de confession musulmane, la première appellation nous lie à la Oumma en premier lieu, la seconde nous lie à la République, certains idéologues nous marketent sur la première référence jusqu’à aller comme je l’ai lu sur certains sites nous considérer comme une 5ème colonne. Les mots ont leur importance et l’identité vers laquelle nous renvoient nos politiques est extremement importante.

Ce qui a construit notre pays sont les valeurs de la foi judéo-chrétienne. Ce qui construit le comportement des afghans est la haine de nos personnes et la violence contre nous… (cf. le coran, la charia, les hadiths, etc.)

Cette affirmation est extraite du rapport établi par le padre Jullien de Pommerol, diffusé par le Figaro Magazine et Valeurs Actuelle.

Je ne commenterai pas les absurdités de ce rapport , mais il est étonnant que la grande muette est permis cette prise de parole sur le fait religieux en OPEX, la soutane rend le treillis plus transparent.

Pour finir par une note d’humour, si à l’époque du pacte de Varsovie, on entendait « Ni rouges, ni morts », des légionnaires me faisaient remarquer qu’en gardant la même phonétique, on pourrait aussi affirmer : « Ni rouges, ni Maures ».

Alors que l’état major US, essaye tant bien que mal de faire comprendre à l’afghan qu’il ne s’agit pas d’une croisade. Le padre se fourvoie sur sa véritable mission, ce n’est pas Charles Martel qui définit la stratégie mais Petraeus.

Quid des opérations civilo militaires, du business à faire avec les futurs dirigeants de ce pays en guerre depuis des années. On fera nécessairement la paix avec notre ennemi et d’apres les dernières analyses les talibans redeviennent fréquentables.

Mon père, le choix politique « qui je le rappelle d’une manière Clausewitzienne » définit l’action militaire, n’est pas entre le bien et le mal, mais entre le préférable et le détestable.

Mon cher Padre « vous n’êtes pas en Afghanistan pour apporter la paix, mais l'épée ; pour séparer le fils du père, l'époux de l'épouse ; et jeter le feu sur la terre en ayant hâte qu'il s'allume » mais également pour traquer le siège de la mutinationale Al Qaida qui influence directement Al Qaida EMEA basé a Londres, qui elle-même definit la strategie de Al Qaida SAS basée en banlieue.

Pour conclure, je pourrais placer l’analyse de notre cher aumônier dans la ligne « d’extrême » droite d’un discours lefevriste et anti répoublicain.

Mais je m’abstiendrai, car lui a risqué sa vie mais pas moi.

Quelques semaines plus tard, le FN nous explique que les riverains en ont marre de se taper des musulmans dans les rues lors de la priere du vendredi.

Loi 1905 oblige, l’état ne finance pas les lieux de culte, les CITOYENS DE CONFESSIONS MUSULMANES, car l’appellation exacte est celle-ci, parqués dans des caves s’approprient l’espace public.

Nos politiques sont depuis longtemps conscients de l’etat des lieux de cultes des « musulmans de France », c’est a cette endroit meme qu’ils viennent pêcher quelques voix avant chaque election. Certains élus résonnent par communauté, mais imaginons qu’il fasse preuve de la meme indescence en allant precher leur programme avant la messe du dimanche.

Les lieux de réunion sont également révélateurs de l’idée que l’on se fait d’une communauté.

Autre point qui me parait important, ils existent une différence importante entre la premiere génération issus du protectorat et des ex colonies et la seconde formée par l’école républicaine. Cette différence n’est malheureusment pas prise en compte par le discours politique.

Nous ne sommes pas tous des Moundir en puissance, des délinquants en sursis. Bien sur les medias ont une grande reponsabilité dans cette identité fabriquée.

Sur un débat concernant l’immigration ou la délinquance, on invitera un Iman, dans une émission avec un rabbin et un pretre on y mettra un philosophe averroïste. Pour débattre avec nos politiques nous inviterons un suisse d’origine egyptienne. Notre président lui-même qui s’offusque de l’ingérence religieuse va chercher des réponses et un argumentaire concernant le voile en égypte.

Je suis selon les medias un délinquant musulman polygame dormant, notre role tend vers l’épouventail pour 2012, certaine faction chez nos voisins europeens l’ont utilisé a bon escient et avec une certaine réussite.

Il est temps de prendre le maquis, à défaut de laiciser le businness et l’information nous avons pour nous le plus important.

Si vous avez le blouze, voici quelques solutions :

Si vous etes diplomé, barrez vous au Quatar ou au States.

Sans diplôme retournez dans votre pays d’origine ou vous serez de toute facon consideré comme un Français.

Ou comme moi, lorsque vous passer devant l’hotel de ville, lever la tete pour continuer d’espérer.

Je m’excuse sur le fil de mon texte, je ne fais bien sur aucune relation entre notre aumonier qui malgré ses propos porte l’uniforme et le FN, mais ce débat sur l’islam suivant celui de l’identité nationale, la condamnation de Zemmour, la montée en puissance de l’AQMI, le voile islamique ne laisse présager qu’une division plus profonde de la société française.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • noop noop 19 février 2011 11:06

    L’introduction massive de l’Islam sur des terres chrétiennes ressemble fort à une bonne recette pour une guerre civile à venir. Je crois que cela échappe à de moins en moins de monde. Chrétiens, musulmans, athés ou autres. Il reste juste nos politiques pour faire semblant de penser que tout va bien se passer (tendance bisounours), ou pour jeter de l’huile sur le feu (tendance extrême).


    • Gemini Gemini 19 février 2011 11:24

      Le simple faite que vous considériez encore la France comme terre chrétienne donne peu de crédit à votre thèse. Quel pourcentage de la population français est-il encore chrétien pratiquant ? Mis à part les personnes âgées, il n’y plus que peu de monde, et cela continue de diminuer, même en valeur absolue. Ceci étant dit, quand bien même ce ne serait pas le cas, ce n’est pas le fond du problème.

      La chrétienté ne définit en rien la France. Ce qui la définit, ce sont ses valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité. Je suis français, et je ne me reconnais que dans ces valeurs. Ma terre n’est pas chrétienne, ni musulmane ni rien de tout ça. Elle est républicaine et laïque. Cela signifie notamment que la confession de ses citoyens n’est pas un déterminant de notre identité nationale.

      Laissez la religion à sa place : dans la sphère privée de chacun des citoyens de notre pays.


    • noop noop 19 février 2011 11:39

      Mais les valeurs de la république sont issues, se nourrissent des valeurs chrétiennes.
      Pour le reste je suis d’accord avec vous. Laissons autant que possible la religion dans l’espace privé. La République, une et indivisible c’est l’enjeu principal pour éviter des jours sombres.


    • oncle archibald 19 février 2011 17:31

      Lorsque vous écrivez « La chrétienté ne définit en rien la France » vous devriez ajouter la France d’aujourd’hui, car sauf à rayer d’un trait de plume toute l’histoire de France jusqu’en 1789, vous avez tort. Et en outre comme l’a fort bien rappelé Noop « les valeurs de la république sont issues, se nourrissent des valeurs chrétiennes » Sans tous ces siècles de chrétienté avant 1789 la déclaration des droits de l’homme n’aurait pas été rédigée de la même façon et la morale laïque ne serait pas ce qu’elle est ... respectons toute l’histoire de France et les avancées que nous devons à tous ceux qui nous ont précédés, y compris un grand nombre de grands chrétiens qui ont sérieusement fait avancer les idées de liberté, d’égalité, de justice, de pardon, de fraternité .. merci .. 


    • BDV 19 février 2011 21:09

      Cher Noop

      Effectivement , je ne nie pas les valeurs Judeo- Chrétiennes de la France mais permettez moi une nuance, ou du moins une différence entre la France et le modèle anglo saxon

      Vous avez raison, mais je n’ai pas tort non plus

      Jean Claude Guillebaud dans son ouvrage la force de conviction l’expliquera mieux que moi "Il existe une spécificité Française, chez nous la laïcité fut d’abord un combat anti clérical dirigé a juste titre contre l’hégémonie culturelle et politique du catholicisme. Le souvenir de ce tumultueux combat, incorporé à notre mémoire collective, nous conduit a opposer d’instinct la modernité démocratique au catholicisme et à la religion en général(...) on préfère se souvenir que chez nous, l’autonomie, la liberté de pensée et la démocracie ont surtout été conquises contre le cléricalisme et en définitive - pensons nous - contre l’héritage judéo chrétien( ...) La modernité se veut anti judéo chrétienne comme le christianisme se voulait antijuif. Pressé de rompre avec ses origines, la pensée moderne devient l’adversaire irréfléchie et imprudente de cela même qui l’a aidé a naitre. Pourquoi imprudente ? Parce qu’une liberté devient fragile dès lors qu’elle perd de vue ses propres fondements.


    • ekarine 19 février 2011 21:33

      Et bien moi j’affirme que la chrétienté ne définit en rien la France car les valeurs relayées par les évangiles ne sont clairement pas celles qui ont forgées la France, bien au contraire, relisez donc l’histoire et, en parallèle, les évangiles.
      Et que le président actuel ose revendiquer ces valeurs aujourd’hui me fait doucement rigoler car sa manière d’être, de vivre, ses valeurs personnelles, ne reflètent pas non plus les « valeurs chrétiennes » au sens définit par les témoignages des premiers apôtres.
      De même ceux qui jouent les vierges éffarouchée aujourd’hui en revendiquant ces mêmes valeurs chrétiennes sont moins frileux quand il s’agit de déloger des mômes de leurs classes maternelles en uniforme ou de laisser tant de personnes crever de faim et de froid dans les rues de nos villes.
      Alors, en France, on est chrétien ? ou pas ? Moi je ne comprend plus rien à la morale chrétienne !

      Gamine, ma première « meilleure copine » de CP s’appelait Nadia, que de bons souvenirs.
      Plus tard j’ai eu de nombreux amis, français, de confessions musulmanes, pas prosélytes, pas intolérants, pas racistes et plutôt bons vivants. Je me suis sentie respectée d’eux et je les respecte aussi. Ces français de confession musulmane, très bien intégrés, travaillant pour la France, leur pays, sont malheureusement absents des ritournelles politiques et médiatiques actuelles. Ils sont pourtant nombreux !

      Enfin, j’ai aussi rencontré des cons de confession musulmane, racistes et intolérants, tout comme j’ai aussi rencontré de nombreux français de confession chrétienne également de la grande caste des cons. Car la connerie est la valeur humaine la mieux partagée toutes confessions confondues.


    • Petitou Petitou 19 février 2011 23:36

      à ekarine
      je sais plus qui a dit « la connerie humaine est la seule approche que l’on puisse avoir de l’infini ». Tout à fait d’accord.
      Honnêtement, comment des gens qui se revendiquent citoyens français peuvent ils tenir des propos qui sont à n’en pas douter du même acabit que ceux de 1572. Il faut évoluer dans la vie. Et surtout se rappeler son Histoire.
      C’est dégueulasse de désigner quelqu’un constamment comme musulman. Comme si on définissaient les autres comme cathos, protestants, athées...C’est pas du tout la première chose qui vous vient à l’esprit pour caractériser une personne. La religion c’est secondaire.
      Ce qui le serait le plus c’est la foi. Et de moins en moins de personnes se déclarent comme telles.


    • ekarine 20 février 2011 13:41

      A Petitou,

      Comme vous je pense que peu importe la religion, c’est la foi qui compte.
      Les valeurs de la France sont bafouées aujourd’hui par un président qui parle de religions alors qu’il est supposé être le garant de la constitution, de la laïcité. Nous sommes citoyens avant tout. Ce que j’attend de nos dirigeants c’est qu’ils fassent cette part de leur boulot qui consiste à garantir à tout citoyen l’accès aux mêmes droits, aux mêmes chances. Au lieu de ça, ils me font penser à une bande de gamins jouant avec des alumettes. Oui ça rappelle 1572 et même des choses plus récentes.
      Comment peuvent-ils prétendre rassembler en divisant ouvertement, en agitant des épouvantails, en caricaturant une partie de leurs citoyens !
      En politique, utiliser la religion n’a jamais été synonyme de spiritualité mais a toujours été un puissant levier de manipulation des foules. Nos ancêtres, dans leur grande sagesse, se sont battus pour éloigner la religion de la politique. Que nos dirigeants s’en souviennent !

      Un grand merci à l’auteur pour cet article


    • Gemini Gemini 21 février 2011 23:47

      @petitou

      Concernant votre question sur la « connerie humaine », je crois qu’il s’agit de Einstein qui disait : « il y a deux choses infinies : l’univers et la connerie humaine  ; mais je ne suis pas encore certain concernant l’univers ».

      La citation n’est pas exacte car issue uniquement de ma mémoire, mais le sens est conforme à sa pensée.


    • Gemini Gemini 19 février 2011 11:13

      Bien dit. Je trouve effectivement l’appellation « Citoyen français de confession musulmane » fort appropriée. C’est uniquement sous ce prisme que vous devriez être considéré, le reste n’étant que populisme et démagogie à vue électoraliste ou pire.

      Hélas, il semblerait que ce ne soit pas donné à tout le monde de comprendre cela. L’humanité est ainsi faite. Il y a toujours eu et il y aura toujours des ignares et imbéciles incapables de comprendre la source de leurs malheurs et problèmes, qui choisiront la solution de facilité en trouvant des boucs-émissaires. Hier, en France, c’était les italiens et les portugais, aujourd’hui, ce sont les noirs et maghrébins, et demain, ce sera autre chose.

      Continuez de faire comme vous le faîtes en passant devant l’hôtel de ville. Tous les français, et c’est heureux, ne sont pas débiles et arriérés comme peuvent l’être ceux qui vous stigmatisent.
      Il y a des problèmes, il ne faut pas le nier, mais c’est en œuvrant et travaillant ensemble, entre républicains de toutes confessions ( cela inclue bien entendue ceux qui comme moi ne sont d’aucune confession ) que nous pourrons les résoudre.


      • Crab2 19 février 2011 15:17

        MULTICULTURALISME

        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/02/17/0-2011-multicuturalisme.html

        Rappel :

        islamophobie est une invention du régime fasciste religieux Iranien et cela n’a rien à voir avec la critique raisonnée des religions duelle - c’est à dire la tradition comprenant toutes les philosophies [ vitalistes ] non matérialistes de la volonté de domination

        -

        Le déni de culture, au nom des religions duelle, c’est la confusion faite entre croyances - politiques -

        -

        Essai :

        Mythes, contes, légendes et instrumentalisation de la notion de ’’ l’espérance ’’

        Nihil

        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/02/11/0-2011-nihil.html


        • JL JL 19 février 2011 15:43

          Multiculturalisme ? N’est-ce pas le mot novlangue qui convient pour dire communautarisme ?


        • JL JL 19 février 2011 16:07

          Ceci dit,

          jusqu’ici il était de bon ton entre politiciens d’accorder à l’extrême droite l’os du nationalisme, et à l’extrême gauche, la défense des intérêts des pauvres.

          D’une part, le FN vient chasser sur les terres de l’extrême gauche, ce que j’ai appelé l’hommage du vice à la vertu. (Oui : qui donne aux pauvres donne à dieu, c’est connu, d’où ma référence à la vertu).

          D’autre part, depuis les ravages que l’on sait de la mondialisation libérale en général, de l’UE en particulier - lisez cet article -, la gauche a compris que l’on nous avait bernés avec cette belle idée de fraternité européenne, et c’est pourquoi, le républicanisme de gauche est la bonne idée qui peut nous éviter des catastrophes.

          L’establishment le sait bien ! Cela explique aussi pourquoi, de fait, si le FN vient chasser sur les terres de l’extrême gauche, on peut voir là, la réponse du berger à la bergère qui s’est mise à chasser sur les terres du FN, à savoir, la promotion de l’idée de la Républicaine.

          Si aujourd’hui Chevènement avait la santé et la jeunese, il me semble qu’il serait un fédérateur éligible. Ceci étant, je ne souhaite pas qu’il se présente : il a eu sa chance trop tôt. Maintenant c’est trop tard, hélas.


        • lenainbleu lenainbleu 19 février 2011 16:14

          Que faire alors des musulmans que je connais personnellement qui disent « je ne connais d’autres lois que les lois de l’islam » ?


          • Serpico Serpico 19 février 2011 16:57

            Et que faire des nains colorés qui font des cas isolés des tendances générales ?

            Que ces musulmans-là aillent se faire f... et que les autres musulmans aient le droit COMME TOUT LE MONDE de pratiquer leur religion.

            Parce que, en fin de compte, tout le monde vise bien les musulmans et non l’Islam ? on est bien d’accord ?

            Sortez un moment de votre mentalité française et dites les choses clairement. Du courage, que diable !

            Vous ne pouvez pas en même temps jouer les vertueux et semer la haine.


          • Farniente 19 février 2011 17:31

            Que faire alors des musulmans que je connais personnellement qui disent « je ne connais d’autres lois que les lois de l’islam » ?

            Il semblerait que vos fréquentations ne sont pas compatibles avec vos opinions !


          • OMAR 19 février 2011 18:41

            Omar 33

            Salut BDV er merci pour cette analyse.

            Perso, je n’arrive toujours pas à comprendre que pendant plus de 132 ans, la France s’est accommodée de l’Islam, sans aucun problème, mieux encore, le juifs étaient présents parmi nous, le plus naturellement du monde...
            Et il serait interessant de reprendre les déclarations des responsables et élus français, même les plus extremes, concernant l’Islam. 

            Et aujourd’hui on feint de découvrir cette religion, ou plus précisemment ses« horreurs »....

            Juste un rappel, depuis sa révélation, le Coran n’a jamais vu son contenu changé.


            • oncle archibald 19 février 2011 19:37

              OMAR vous n’avez pas bien écouté ce que dit Mr Hortefeux : quand il n’y en a qu’un ça va, c’est quand ils sont nombreux que ça se complique ... quant aux juifs « bien intégrés » ...mmm.. voir ce qu’on en pensait dans les années trente et ce sur quoi ça a débouché dans les années quarante ... Moi j’aimerai que quand il y a des « dérapages » verbaux genre rap inacceptables etc .. on entende une forte protestation des citoyens français de confession musulmane ... Cela rendrait leur discours plus lisible ...


            • OMAR 19 février 2011 21:29

              Omar 33

              Bonjour Tonton:il y a des « dérapages » verbaux genre rap inacceptables ..

              Pour moi, c’est net, clair et précis : inacceptable, stupide, et condamnable..

              Mais admettez qu’un rappeur fait moins de dégats physiques, matériels et moraux qu’un responsable politique, un ministre ou un président....


            • Petitou Petitou 19 février 2011 23:44

              à oncle archibald
              ben parle avec eux tu verras qu’il le condamne.
              tu veux qu’ils fassent quoi pour que les merdias s’interessent à de vraies choses et pas à obéir aux ordres ?
              Qu’ils se mettent tous une fleur rose sur la tête marquée : halte au rap pourri violent sexiste et qui en plus insulte la patrie ? Ce serait aussi pitoyable que les slogans sos racisme.


            • kassandra 19 février 2011 19:32

              On est mal barré si l’on se pose ce genre de question !
              Lorsque l’on a la nationalité française, on est français assimilé avec tout ce que cela sous-entend (laïcité, lois de la république, égalité des sexes, méritocratie doivent être défendues) ! La religion est un croyance personnelle, le prosélytisme honni, banni. Hélas nous avons un président qui va bouffer à tous les râteliers des sectes religieuses les plus prosélytes et qui oublie l’histoire de la révolution française et les siècles qu’il a fallu pour se débarrasser des dogmes catholiques et protestants...  !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BDV


Voir ses articles







Palmarès