Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > My computer is rich, but french ’commission de terminologie’ is (...)

My computer is rich, but french ’commission de terminologie’ is very strange

Publiée au Journal officiel ce jeudi, la liste des équivalents des termes anglo-américains liés à Internet, fournie par la commission générale de terminologie et de néologie, est pleine de... surprises.

L’auteur d’un spam, pardon, d’un ’message non sollicité, n’est plus un spammer, mais un ’arroseur’.

Le wi-fi devient l’ASFI (accès sans fil à internet). Si quelqu’un pouvait rappeler à la commission que la technologie wi-fi sert à créer des réseaux locaux (toute protocole réseau inclut) et non des accès à internet (c’est seulement une possibilité de la norme TCP-IP) ...

Le hot spot disparaît au profit de la zone ASFI, ou si vous préférez de la ’zone d’accès sans fil à internet’. C’est déjà mieux.

Autre perle, le MMS (multimedia message service) devient message multimédia : quelle différence entre un MMS (conçu avec un téléphone portable) et un email contenant une vidéo ou une séquence sonore (qui est un vrai message multimédia) ? La commission semble ne pas le savoir (il faudrait peut être remplacer leurs téléphones filaires par des GSM  ?) .

Placée auprès du premier ministre, la commission générale de terminologie et de néologie est un organisme administratif français crée en 1996 dont la mission est de contribuer à l’enrichissement de la langue française.

Elle est composée d’Académiciens, de Professeurs d’Université, d’un Ambassadeur de France, d’un Inspecteur général de l’éducation nationale, etc, etc ...

Publiés au journal officiel, ces termes deviennent obligatoires pour l’administration française mais ne seront pas automatiquement repris par le grand public. Les journalistes qui n’emploient pas ces termes ne sont (théoriquement) plus passibles d’amende (comme au bon vieux temps de la loi Toubon).

Pour mémoire, la commission a déjà sévit dans le passé en renommant l’ampli tuner en « ampli-syntoniseur », CD-ROM par « cédérom », CD-I (une marque commerciale !) par « disque optique compact interactif. », debugger par « débogueur » (le mot bog remplace donc probablement en français le terme « insecte » - bug ? ). Le plus drôle est «  didacticiel », traduit par « logiciel éducatif logiciel, pédagogique » ! Ah, si, j’oubliais, format est traduit par « format ». (si vous cherchez d’autres perles, visitez la liste officielle).

Je vous laisse, j’ai mon Géranium à arroser ... non pardon ... à spammer  !

Posted by Eric Charton

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès