Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ne plus se taire !

Ne plus se taire !

Les témoignages de ces filles qui subissent la loi des caïds et des fous de dieu sont poignants.
La société se doit de protéger ses filles, toutes ses filles !

Les jeunes filles sont les premières victimes du machisme ambiant et de la loi de la jungle qui règne dans certaines cités, territoires "perdus" de la République.
L’existence d’associations comme "ni putes ni soumises" est un point d’appui pour la défense de ces jeunes filles et contre les actes barbares commis par-il faut le dire- une minorité .
 
S’il faut dénoncer l’intégrisme qui justifie la condition des filles, soumises à dieu et aux hommes, il ne faut pas oublier l’attitude d’une certaine police qui laisse faire.
Dire que nous vivons au pays des droits de l’homme !
 
Le témoignage poignant de Karima montre qu’aujourd’hui il est urgent de changer de cap et de combattre à la fois la misère qui touche toute une population et le non droit.
 
Il y en a de plus égaux que d’autres et cela est inacceptable !
 
« Le prix du silence », livre récit de Karima, éditions j’ai lu

L’enfer dans le pays des droits de l’homme

Elle s’appelle Karima et n’indique pas son nom de famille...

Il vaut mieux qu’elle se fasse oublier, non parce qu’elle a eu des actes délictueux... Elle a seulement osé rompre la loi de l’omerta et cet acte peut lui coûter cher.

Après avoir souffert dans sa chair pendant des mois et des mois, elle a fini par rompre un silence qui la conduisait à souffrir en cachant la réalité à sa famille.

A 17 ans, elle vivait dans une cité de Roubaix, aimée par sa mère et par sa sœur...La vie n’était pas toujours facile mais grâce à un travail et à la présence d’amis elle pouvait se construire un avenir radieux ou du moins rempli de quelques joies.

Tout allait bien jusqu’au moment où il est entré violemment dans sa vie, la terrorisant , la violant et la martyrisant.

Elle aurait pu très bien s’adresser à la police pour porter plainte.

Elle ne le fait pas par peur des représailles et son bourreau semble avoir quelques appuis.

D’ailleurs quand elle décide enfin de porter plainte, son bourreau n’est pas inquiété !

Ah ! Si elle ne s’était pas appelée Karima et si elle n’avait pas été une trieuse ce couches dans une usine de Roubaix, tout aurait été différent.

« Imaginez la fille d’un gros industriel du Nord qui accuserait un Arabe de l’avoir violée, et qui en plus, donnerait son nom et son adresse aux policiers. A votre avis, combien de temps faudrait-il pour que l’individu soit interpellé et mené, menottes aux poignets devant le juge ? »

C’est une réalité sociale et politique indéniable qui disqualifie un système qui permet à une poignée de caïds de décider la loi et qui délaisse toute une population déjà victime d’exclusion..

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • jakback jakback 5 juillet 2010 11:18

    Seule certitude, c’est que l’on ne choisi pas son QI


  • jakback jakback 5 juillet 2010 11:15

    Ils sont pas gentils, malgré tout ce l’on fait pour eux, sans doute trop facho pour les excuser
    http://www.francesoir.fr/faits-divers-justice/dix-sept-auteurs-de-tournantes-renvoyes-devant-la-justice


    • mcjb 5 juillet 2010 15:44

      ferait tu partie des gens qui ne sont deja plus dans le present parce que ne vivent que par le passe
      heureusement figure toi que nous ne sommes pas tous de ton acabie,

      si la france te deplait tu la quitte ce n’est pas la france qui va s’adapter a toi, mais toi qui devra t’adapter a la france

      http://www.un.org/fr/documents/udhr/


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 5 juillet 2010 11:31

      Merci, Chalot, pour cet article très utile.

      Cependant, je ne suis pas d’accord avec cette fin :

      "Ah ! Si elle ne s’était pas appelée Karima et si elle n’avait pas été une trieuse ce couches dans une usine de Roubaix, tout aurait été différent.

      « Imaginez la fille d’un gros industriel du Nord qui accuserait un Arabe de l’avoir violée, et qui en plus, donnerait son nom et son adresse aux policiers. A votre avis, combien de temps faudrait-il pour que l’individu soit interpellé et mené, menottes aux poignets devant
      le juge ?« 

      Ce genre d’affirmation gratuite finit encore par détourner la culpabilité vers des Français de souche prétendument racistes alors qu’il n’y sont pour rien.

      Dans les cités, les victimes sont à l’image de la population : principalement issues de la »diversité« (encore que le ciblage des »gaulois" et le racisme anti-blanc soient aussi une donnée à considérer). Mais il n’existe aucune intention, de la part du reste des Français, de les laisser sans défense face à leurs agresseurs.

      Bien au contraire, les pouvoirs publics s’arrachent les cheveux pour trouver les moyens d’éradiquer la criminalité des quartiers, mais que faire quand les victimes n’osent pas porter plainte, quand les témoins tremblent de parler ?

      Sans parler du cas de Villiers le Bel, où une partie de la population prend fait et cause pour les criminels, et se trouve même en cela suivie par des journaux comme Libération.



      • pissefroid pissefroid 5 juillet 2010 12:58

        Je crois que vous vous trompez madame, ce qui est en cause, ce n’est pas le français de souche mais la police et la justice qui ne font pas leur travail.

        Eradiquer la criminalité dans les quartiers pourrait commencer par protéger ces filles qui se font violer en interpellant les présumés coupables.

        Si la police était respectable, elle punirait ces membres (ceux qui interpellent au faciès sans justification légale) qui ne respectent pas la loi.

        Il faut quand même se rapeller que deux jeunes en motocross sont morts à villiers le bel, percutés par des policiers.

        A ma connaissance aucun policier n’est mort.


      • le-Joker le-Joker 5 juillet 2010 21:03

        Il faut quand même se rapeller que deux jeunes en motocross sont morts à villiers le bel, percutés par des policiers.

        Dans une course poursuite où ils auraient pu faucher votre fille et son bébé en poussette.

        Heureusement aucun bébé n’est mort.

        PS : L’accident aurait été plus respectable si un policier était décédé ?


      • Mordax 5 juillet 2010 22:30

        Désolé, mais la police ne punit pas : sa mission consiste -entre autres - à constater les infractions à la loi pénale, à en rechercher les auteurs, à les déférer à la Justice. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le Code de Procédure Pénale.

        De plus, la police est à l’image des gens qui la dirigent. C’est une administration, elle a des ordres, elle n’intervient pas dans des endroits pour ne pas « faire de vagues », et de surcroît ne pas se retrouver au tribunal, mais en qualité de prévenu.
        Et au cas où certains voudraient faire du zèle, on prend soin de lui rogner les ailes.
        Il vaut mieux « faire du chiffre » en interpellant 10 fumeurs de haschich qu’aller prendre des coups dans un foyer où la came passe à tout va, pour se faire traiter de raciste en prime, ou ramasser seulement 2 ou 3 personnes qui écoulent en bonne quantité après des semaines d’investigations. Ca apporte moins aux statistiques (fonctionnaires bloqués, chiffre qui ne se fait pas pendant ce temps)

        D’où la mise en place de la célèbre « politique du chiffre » . On interpelle uniquement pur délits qu’ l’on constate ou que l’on cherche - couteaux de poche après fouille, cannabis, ( donc 100% d’élucidation, qui compense les délits non élucidés suite à plainte - cambriolages par exemple) , on additionne ainsi des des lapins et des carottes, on retranche les courgettes, et les statistiques sont bonnes.

        De là à aller en masse dans les zones interdites, enquêter, puis intervenir et prendre des coups, il y a un univers. IL vaut mieux ne rien faire, et maintenir des CRS en bordure, tel le limes des Romains du Bas-Empire.
        C’est allé de pire en pire, et ça a culminé avec la méthode Guéant -Sarko.D’où la mauvaise image, image que j’ai d’ailleurs aussi, puisque j’en suis parti

        Précision : j’ai fait de nombreuses années de PJ à Paris et banlieue, je connais comme ma poche.


      • CHALOT CHALOT 5 juillet 2010 12:55

        C’est plus compliqué que cela : des jeunes femmes issues de l’immigration qui subissent les violences des jeunes voyous qui au nom des « valeurs » de la cité et de l’islamisme intégriste font leur loi.
        Quant aux pouvoirs publics : ou c’est l’intervention musclée irréfléchie ou alors c’est la confiance apportée et le soutien donné aux religieux.
        Dans le cas précis il y a quelques complicités policières et un laisser aller de la justice.


        • zelectron zelectron 5 juillet 2010 16:54

          la castration des barbus, ça existe ?


        • jymb 5 juillet 2010 13:13

          Je ne sait pas si dans les cités un viol est plus ou moins couvert. Rien ne dit qu’il ne puisse pas non plus être à l’origine de règlements de compte sanglants.
          Ce qui est plus certain c’est l’emprise générale sur les filles et femmes qui s’est radicalisé.
          dans ma petite ville, on croise beaucoup les mêmes personnes, sur les trottoirs ou dans les commerces. Les changements sont donc d’autant plus perceptibles
          Il y a quelques années je mettais beaucoup d’espoir dans les « beurettes » (terme utilisé sans aucune idée péjorative, au contraire) , souriantes, positives, accrochées aux études et, il faut le dire souvent beaucoup moins stupido-aggressives, que leurs frères. Je pensais que l’avenir des immigrés de Xème génération et leur dilution dans la société passait apparemment par les filles. 
          Ces mêmes filles aujourdhui sont quasiment toutes voilées, ont laissé tombé leur boulot et se laissent enfermer par des barbus en blanc.
          Je sais qu’il ne faut jamais désespérer mais quand même...


          • Lucien Denfer Lucien Denfer 6 juillet 2010 10:21

            Voile, beurette, cités, viol, femmes, immigrés, dilution, barbus, désespérer...

            Quelque soit la couleur, le sexe, l’ethnie, l’appartenance religieuse et les idées politiques (ou leur absence) d’un individu, il a droit à la protection de la justice. Mettre en avant l’une de ces caractéristiques dans un but émotionnel pour justifier de l’application d’un traitement d’exception ne fait que confirmer ce que tout le monde sait déjà. La justice fonctionne mieux et plus rapidement pour certains groupes, certaines affiliations. Si ce n’était pas le cas, les expressions telles que « territoires perdus », « zone de non-droit » ou encore « zone interdite » n’auraient pas lieu d’être.

            Théoriquement, la loi est la même pour tous. Pourtant sur le terrain les populations sont soumises à une autre catégorie de loi, celles des caïds de cités et leurs complices au sein de l’exécutif qui ont délégués leur prérogatives de police aux forces en présence, celle des vendeurs de drogue, des trafiquants en tout genre. Ce nouvel équilibre n’a pu se mettre en place que pour pallier la démission volontaire des autorités dans les cités depuis une trentaine d’années au moins.

            - « allo police, je voudrais signaler une rixe, trois individus ont agressés une femme, puis deux autres sont venues en renfort pour protéger cette dernière »
            - « oui, vous êtes dans quel quartier ? »
            - « la cité des pêcheurs à la hauteur du 13 de la rue des tourments »
            - « ah d’accord, mais désolé on peut rien faire. Une fois qu’ils auront finis de s’étriper on viendra faire les constatations légales »
            - « bip bip bip... »


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 5 juillet 2010 14:28

            « Ces mêmes filles aujourdhui sont quasiment toutes voilées, ont laissé tombé leur boulot et se laissent enfermer par des barbus en blanc »
            _____

            Mais non !

            Le voile est en général porté volontairement, qu’on vous dit !


            • Ali 5 juillet 2010 15:09

              si le Chalo(tin) apportait des sources, nous apprécierions !

              Karima ayant 17 ans (MINEURE) habitant Roubaix trieuse de couches (une arabe ne peut faire autre chose) dans une usine je me demande si Agx pouvait accepter cet article

              çà sent l’intox à pleine narines

              comme dab avec Chalot le laïque qui ne daigne même pas se pencher sur le sort des 500 000 femmes déplacées soumises à la prostitution en Europe qui elles ne portent pas de voile, ni même de string


              • Litha Litha 5 juillet 2010 15:31

                Voici une source pour le livre en question http://www.amazon.fr/prix-du-silence-Karima/dp/2290356166


              • CHALOT CHALOT 5 juillet 2010 15:27

                Ali !
                l’école de la République vous a appris au moins à lire

                mes sources : le livre de Karima : le prix du silence !

                c’est écrit...


                • psyquatre 5 juillet 2010 16:13

                  depuis que chalot et cie rediges des article l’islam a boucoup reculé ; il ya de plus en plus 
                  de maghribine et maghribin qui pratique leur religion apre l’avoir délissee longtenp,
                  et de plus en plus de francaise et francais de souche qui choisissent l’islam comme religion
                  c’est un tre bon article ,continue de faire des article l’islam a besoin de tes article et encore merci


                • Ali 5 juillet 2010 16:37

                  @ Chalot

                  perso je ne dois rien à l’école de la république que je respecte
                  je suis ce qu’il est convenu d’appeler un « self made man »

                  j’ajouterai que si Karima devient écrivain, elle n’ira plus trier les couches je suis content pour elle al-hamdu li-lah louange à Allah


                • samir 5 juillet 2010 17:01

                  @ CHALOT

                  Helas O Chalot !

                  l’ecole de la republique ne vous apprendra jamais a reflechir


                • mcjb 5 juillet 2010 15:35

                  merci pour votre tribune,

                  je pense qu’il ne sers pas a grand chose de s’emouvoir sur des cas particuliers , sans chercher la cause des phenomenes de violencs de meutres ou de viol auxquels nous assistons dans nos societes mais aussi dans le monde ,,
                  c’est regrettable pour toutes les jeunes filles violees , c’est une honte pour l’humanite, mais combien est encore plus honteux l’excision auquelle sont confrontees nombre de jeunes de filles de par le monde, sans parler des mariages forces
                  il faut s’attacher aux causes de ses problèmes de societe et bien en delimiter les contours,
                  car les droits de l’homme sont respectes en europe et dans nombre de pays,
                  les causes ont a rechercher dans l’ignorance ou la feinte ignorance c’est a dire le matchisme,
                  il est plus commode d’enfermer les femmes dans un monde virtuel que de les laisser vivre leur propre vie,
                  mais le matchisme a ses limites , car la vie sur terre , n’et pas un principe d’homme mais un principe divin, toutes les creatures de l’humanite ont droit aux meme respect partout sur la terre , c’est a dire au minimum de disposer de leur propre corps ,
                  le matchisme sera vaincu quand il aura un contre pouvoir celui de la soumission aux autorites de tutelle c’est a dire bien sur l’etat et des lois, mais aussi les autorites religieuses, celles chargees de faire respecter les lois religieuses,
                  il ne sera possible de retrouver une totale liberte pour les femmes , lorsque leur role de femmes sera reconu par les religions puisqu’elles sont deja reconnues par les etats responsables qui placent bien sur les femmes a egal pouvoirs des hommes


                  • Lucien Denfer Lucien Denfer 6 juillet 2010 10:27

                    je pense qu’il ne sers pas a grand chose de s’emouvoir sur des cas particuliers
                    ...
                    c’est regrettable pour toutes les jeunes filles violees
                    ...
                    car les droits de l’homme sont respectes en europe et dans nombre de pays
                    ...
                    il ne sera possible de retrouver une totale liberte pour les femmes

                    fuck you


                  • mcjb 5 juillet 2010 15:38

                    sinon il y a une solution radicale , quitter la religion et se mettre sous la protection des droits de l’homme tribunal de la haie , qui je pense est la pour recevoir et poursuivre les atteintes a la dignite de la personne


                    • mcjb 5 juillet 2010 15:39

                      l’autre solution est de saisir le tribunal du pays ou le tribunal international de l haie pour atteinte a la dignite de la personne et qui poursuivra les agresseurs


                      • croacroa 5 juillet 2010 15:57

                        je moinssoie automatiquement tout article sioniste attaquant l islam : je renvoie ces zozos dos a dos...


                        • Martin D 5 juillet 2010 16:00

                          c’est clair.. ;la source svp ?

                          quoiqu’il en soit, cela prouve une chose : la police n’a rien à faire des pb des Arabes

                          pas étonnant ensuite que certains par abandon finissent par devenir raciste contre les français de souche en se disant, ils nous donne pas du travail, ils nous donnent pas de logement, ils nous ecoutent même pas quand on porte plainte, ils nous contrôlent à longueur de journée, etc...

                          tant qu’on continuera à guethoiser la pauvreté, celle-ci continuera d’engendrer frustration et mépris


                          • Massaliote 5 juillet 2010 16:41

                            Ah, le touchant couplet du nostalgique du grand soir sur la discrimination des beurettes, si seulement elle s’appelait Aurélie dans nos riantes banlieues ça ne risquait pas de lui arriver. Il est certain que les non-musulmanes sont mieux traitées par les disciples des barbus : A la conférence sur l’islam ils ont dit que “si on épouse ou viole une non-musulmane, on aura 70 vierges au paradis” Les « savants » islamiques se sont prononcés : Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects” smiley 
                            La différence entre Chalot et moi c’est que je trouve ignoble que l’on puisse violer une jeune fille (ou un enfant, ou un jeune homme, etc..) quelle que soit son origine et sa religion.


                            • samir 5 juillet 2010 16:51

                              Massaliote gros con c’est de la merde en barre tes liens

                              nan mais tu lis au moins ce que y est ecrit :

                              "Question : Lors d’un interrogatoire pour obtenir une confession peut-on violer un prisonnier ?

                              Mesbah-Yazdi : Au préalable il convient que l’interrogateur fasse ses ablutions rituelles et prie tout en violant le prisonnier."

                              comment on peut etre aussi con que toi MAssaliote ???


                              • Massaliote 5 juillet 2010 17:24

                                Ravie d’être traitée de con par un débile qui trouve NORMAL qu’un interrogateur viole un prisonnier à condition qu’il prie et fasses ses ablutions rituelles au préalable. Et sur le viol gratifiant des non-musulmanes rien à dire ?


                              • samir 5 juillet 2010 17:32

                                je te demandes si tu lis et comprends ce que tu lis ?

                                violer et faire la priere en meme temps...mais de quelle planete viens tu ?


                              • Waldgänger 5 juillet 2010 19:07

                                Je ne peux juger la pertinence des liens de Massaliotte, bivouac-id ne me semblant pas le site le plus fiable mais je peux évoquer un cas assez similaire. Dans les maquis du GIA, en Algérie, il y avait aussi des cautions religieuses pour le viol de filles enlevées et transformées en esclaves sexuelles. Je donne un lien mais il y en a bien d’autres. Je cite aussi un extrait provenant de cet article : 

                                Aujourd’hui, Nora se souvient de cette première fille violée qu’on a amenée à son cabinet : « J’ai cru à l’œuvre de voyous... Mais deux ans plus tard, les islamistes attaquaient un cortège de mariés ! » Les groupes armés appellent cela un « mariage de jouissance », une pratique chiite iranienne, inconnue dans la tradition algérienne et qui autorise, contre compensation, un mariage temporaire. Dans la pratique des maquis, cela se réduit à l’enlèvement, au viol et parfois à la mort. Ouarda, 17ans, a été enlevée sous la menace d’un couteau en plein centre d’Alger et s’est retrouvée dans une maison isolée avec une dizaine d’autres filles. L’une d’elles avait 12ans. « Chaque matin, ils répartissaient les tâches pour celles qui devaient cuisiner, laver le linge et coudre », raconte-t-elle dans le journal « El Watan ». Un soir, un islamiste lui met un rasoir sur le cou et lui ordonne de se déshabiller. « Il disait qu’il était un moudjahid et que Dieu le permettait. » Elle refuse. Il lui brûle les cuisses avec une cigarette. Elle s’évanouit. « Quand j’ai repris conscience, j’étais par terre avec plein de sang... »
                                Une nuit, une fille décide de s’enfuir : « Un des gardes qui dormait avec nous l’a saisie par les cheveux, a allumé la lumière et l’a abattue de deux balles dans la tête. Puis ils ont jeté son corps dehors. » Certaines sont relâchées après de longs mois, enceintes, symboles du déshonneur, rejetées par leur village. D’autres sont retrouvées égorgées, et souvent décapitées. Entre août 1993 et janvier 1994, 215 femmes ont été assassinées. Nora l’infirmière revoit toujours cette tête de femme, et ces trois corps décapités, deux hommes et une femme, posés un matin de mars 1994, sur la route près de Blida. « Ils avaient un panneau sur le corps : « Allahou Akbar » ! »

                              • Massaliote 6 juillet 2010 09:33

                                Walganger, sur Bivouac-ID les sources sont toujours citées. Il est aisé de constater qu’elles sont très diverses.


                              • sisyphe sisyphe 5 juillet 2010 17:01

                                Chalot, vous êtes assez gonflant...

                                Bien sûr qu’il faut dénoncer les filles violées, brimées, exploitées, embrigadées, tenues........ mais dans tous les milieux. 

                                Que je sache, les macs n’ont pas attendu l’arrivée de l’islam pour le faire, non ? 

                                Et combien de femmes battues à mort, en France, par an ? 

                                Toutes dans les cités ? 

                                Alors, c’est bien gentil, de la part de « Riposte Laïcarde » de dénoncer ; encore faudrait-il le faire d’une façon générale, pour toutes catégories confondues, si c’est vraiment dans l’intérêt des femmes (ce dont je doute sérieusement), et non braquer le projecteur toujours sur les mêmes protagonistes ; parce que vous savez pertinemment l’exploitation qui va en être faite, et au détriment de qui. 

                                Un peu moins de propagande, et un peu plus d’objectivité, s’il vous plait. 


                                • Waldgänger 5 juillet 2010 18:54

                                  A la différence Sisyphe qu’il n’y a pas de discours organisé, structuré en France, qui prône ouvertement l’infériorité des femmes, sauf les discours islamistes.


                                • ZEN ZEN 5 juillet 2010 19:02

                                  Pas de « discours structuré », certes, mais c’est le résultat qui compte
                                  En Espagne, pays ex-très catholique, le bilan est presque incroyable


                                • sisyphe sisyphe 5 juillet 2010 19:47

                                  Ok ; je laisse tomber ; pas la peine d’alimenter la rengaine lancinante, pour donner du blé à moudre aux obsessionnels de la xénophobie et aux intégristes de « l’islamisation rampante » gnagnagna...

                                  Don’t feed the trolls.. 

                                  Sans moi ; continuez à vous monter entre vous ; si ça permet de vous défouler...

                                  Bye bye ! 


                                • CHALOT CHALOT 5 juillet 2010 17:40

                                  illuminé :, l’un ! gonflant pour moi....peu d’argumentations et c’est dommage.
                                  A CEUX QUI CONFONDENT ISLAM ET ISLAMISME
                                  - pour nier l’influence et l’action néfastes des intégristes
                                  - ou pour s’en prendre malgré eux aux musulmans
                                  vous procédez du même système : l’amalgame.
                                  Cette jeune femme est à la fois kabyle, musulmane et victime du machisme criminel.


                                  • samir 5 juillet 2010 17:44

                                    avec 32 articles par semaine sur l’Islam sur ce site vous nous excuserez de melanger les concepts et de ne pas percevoir les subtilités semantiques de votre article


                                  • Catherine Segurane Catherine Segurane 5 juillet 2010 17:51

                                    Sysiphe :

                                    « Bien sûr qu’il faut dénoncer les filles violées »
                                    ______

                                    Bel aveu.
                                    Mais on peut aller plus loin.
                                    Les filles violées, on peut aussi les fouetter comme en Arabie Saoudite, ou les lapider comme en Somalie.
                                    C’est comme ça que ça se passe dans les pays qui ont de la morale.




                                    • samir 5 juillet 2010 17:54

                                      Pourtant la France bien d’etre talibanisée n’a pas attendu les musulmans pour entretenir une certaine tradition de « la femme battue » : plus de 2 millions de femmes sont battues en France

                                      quel rapport a l’Islam ? sachant que la Charia ne s’applique pas en France comment pouvez vous expliquer ceci Catherine ?


                                    • CHALOT CHALOT 5 juillet 2010 17:52

                                      D’abord les articles que j’écris sur le sujet ne représentent pas 5% de mes écrits
                                      Ensuite, ce n’est pas de ma responsabilité si ces sujets intéressent et suscitent des avis passionnés et pas toujours mesurés ou rationnels.
                                      Pour terminer : quand un sujet ne m’intéresse pas ou me lasse, je ne lis pas l’article en question : tout le monde n’est pas maso ! 


                                      • anty 5 juillet 2010 17:55

                                        Ce genre d’affaire est connue depuis des lustres

                                        On paye plein pot des problèmes importés d’Afrique du nord que nos politiques ont laissé installé chez nous

                                        Les problèmes qui font les choux gras de l’auteur qui relate « une affaire poignante »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès