Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Non à la discrimination sociale !

Non à la discrimination sociale !

OUI A LA SOLIDARITE ! NON A LA DISCRIMINATION !

JPEG

Des enfants de chômeurs interdits de cantine, des familles expulsées de leur logement privées de leurs enfants placés par un juge des enfants n’ayant même pas reçu les associations accompagnatrices, des médecins qui refusent d’accorder un rendez-vous à des personnes munies de la CMU …..

Je m’arrête là, la liste risque d’être longue.

Dernièrement c’est une famille de cinq personnes avec le RMI qui traitée de fraudeuse a vu le Conseil Général et la CAF suspendre « sans autre forme de procès » respectivement le versement du RSA, les allocations familiales et l’aide au logement…..

Tout est rentré dans l’ordre grâce à l’intervention de bénévoles d’ATD Quart Monde….

Il n’y avait pas de travail au noir de la part du couple mais quelques missions d’intérim dans le bâtiment….

Après enquête, il est apparu que les sommes estimées indûment perçues par le RSA ne s’élevaient pas à 10 000 € mais à 1600 € .

Un plan de remboursement a été négocié .

Les services sociaux, faute de temps ( ?) ou par précipitation avaient choisi la voie de la suspension plutôt que le débat….

Ce type d’attitude peut créer la peur chez certains allocataires.

Ah si un travailleur social avait pu expliquer à ces personnes qu’il faut toujours répondre à un courrier administratif !

Ah si du temps était pris pour expliquer aux allocataires du RSA qu’une activité salariée ponctuelle ne supprime pas le RSA mais en diminue le montant !

J’entends déjà des personnes penser tout haut : « ils auraient du savoir » …

Pas si simple.

Dans les permanences surendettement que les bénévoles assurent, un des premiers conseils qui est donné aux demandeurs c’est d’aller chercher le courrier recommandé.

On a vu des familles perdre leurs droits ou voir leurs dossiers prendre du retard parce qu’elles n’avaient pas été chercher le courrier émanant de la Banque de France, contenant pourtant la proposition de plan….

Quand on perd l’espoir et qu’on est désespéré, on en arrive à perdre quelques repères….d’autant plus quand ces repères et informations n’ont pas été donnés.

L’association ATD Quart Monde invite à signer la pétition JE NE VEUX PLUS

Pétition adressée à : 
Au Gouvernement et aux parlementaires français 

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/je-ne-veux-plus-p%C3%A9tition-pour-la-reconnaissance-de-la-discrimination-pour-raison-de-pr%C3%A9carit%C3%A9-sociale#share

 

« Je ne veux plus voir d'enfants interdits de cantine parce que leurs parents sont chômeurs. 

Je ne veux plus entendre un maire considérer que, de par la pauvreté de leurs habitants, les logements sociaux seraient dangereux. 

Je ne veux plus qu'on décide d'expulser une famille d'un musée parce que son odeur incommoderait les autres visiteurs. 

Je ne veux plus entendre un enfant traité de « cas soc ' » dans la cour de récré parce que ses parents touchent les minima sociaux. 

Je ne veux plus qu'on refuse la location d'un logement à une famille, qui a pourtant les moyens de payer le loyer, parce que leur condition sociale est trop visible. 

Je ne veux plus qu'un homme vivant à la rue se voie refuser l'accès à un salon de coiffure. 

Je ne veux plus que des jeunes n'obtiennent pas d'entretien d'embauche parce qu'ils viennent des banlieues. 

Je ne veux plus que des médecins refusent de soigner des malades sous prétexte qu'ils ont la CMU. 

Je ne veux plus qu'on traite différemment des personnes parce qu'elles portent les stigmates de la pauvreté, je ne veux plus qu'on leur refuse l'accès à leurs droits. 

Je demande à notre gouvernement, à nos parlementaires de remédier rapidement à ces injustices. 

Je leur demande de donner un signal fort d'une République où l'on ne peut plus être discriminé en raison de sa pauvreté. Je demande que les dispositions législatives appropriées soient prises pour que soit reconnue la discrimination pour condition sociale, signifiant ainsi à tous que les actes cités ci-dessus sont moralement inacceptables et illégaux. »

Ce n’est qu’une pétition, une de plus, certes mais ce texte a deux fonctions :

- la première d’informer et de sensibiliser l’opinion publique que cela ne se passe pas à des centaines de kilomètres mais à côté de chez eux ;

- la deuxième de convaincre les décideurs politiques qu’il y a sur ce terrain prioritaire des décisions à prendre.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Marc Chinal Marc Chinal 8 janvier 2014 11:48

    Tant qu’on utilisera de la monnaie (cette référence pour exclure), il y aura de l’exclusion...
    Vous voyez ce qui vous reste à faire ?
    smiley


    • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 2014 12:16

      C’est ça le socialisme de la gauche Caviar-Kebab


      • @lbireo @lbireo 9 janvier 2014 18:23

        c’était pareil sous la droite...


      • Kern Kern 8 janvier 2014 12:47

        @ Chalot


        Je ne voudrais pas jouer les rabats-joie , mais le moins que l’on puisse dire c’est votre pétition tombe mal

        Tous les efforts de C’gouvernement en ce moment sont concentrés sur l’Horrible Dieudonné

        Les rois partaient à la chasse à courre dans les forêts de Rambouillet ou Fontainebleau y traquer les cerfs ou sangliers , les socialos sont partis traquer le Dieudonné sur tout le territoire

        Alors vous comprendrez  que vos histoires de cantines ne sont pas d’actualités ; elles attendrons que la chasse au Dieudonné soit finie

        Soyez à l’affut d’un créneau pour placer vos doléances

        Nous avons eut le mariage gay , petit créneau ,Cahuzac , petit créneau , affaire Méric , petit créneau , Léonarda , petit créneau , guerres hollandaises , petit créneau , 

        En ce moment Dieudonné ; soyez vigilant ; dés que cela se sera calmé : foncez

        Parce qu’après Dieudonné ça va être chose et vous aurez raté votre tour


        • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 2014 14:11

          Pour l’instant ce gouvernement mononeuronne est trop occupé à la chasse au sorcier pour faire autre chose


          • RBEYEUR 8 janvier 2014 15:21

            Chaque membre de la société produit obligatoirement et nécessairement les ressources nécessaires à sa subsistance ET à celle des membres en incapacité de produire !

            Mais une société dont certains de ses membres reçoivent institutionnellement le produit d’autrui alors qu’ils sont en pleine capacité de produire, est une société despotique où les uns sont les esclaves des autres !


            • bourrico6 8 janvier 2014 15:28

              Bravo, ou comment dire sans le dire que les chômeurs et autres sont des feignasses qui profitent du travail des autres et sont donc responsables de la misère du monde.
              Pire, ce sont des « despotes » qui asservissent les braves gens.

              Dans votre raisonnement, il faut les laisser crever si j’ai bien saisi.

              Abjecte, immonde, je ne sais comment qualifier votre com’, mais je ne me torcherai même pas avec, j’aurai peur de me salir le fion.


            • RBEYEUR 8 janvier 2014 18:31

              De bourrico6, le 8 janvier à 15h28 :

              « Bravo, ou comment dire sans le dire que les chômeurs et autres sont des feignasses qui profitent du travail des autres et sont donc responsables de la misère du monde. Pire, ce sont des « despotes » qui asservissent les braves gens. Dans votre raisonnement, il faut les laisser crever si j’ai bien saisi. Abjecte, immonde, je ne sais comment qualifier votre com’, mais je ne me torcherai même pas avec, j’aurai peur de me salir le fion. ».

              Exemple d’école d’un total analphabétisme social, culturel et intellectuel s’auto nourrissant de ses propres excréments…


              • passtavie passtavie 8 janvier 2014 21:15

                Fichtre quel argumentation : analphabète, excréments... sûr on peut dialoguer avec ça...
                Moi je parlerais d’un système pervers ou on impose aux gens d’aller quémander du travail pour vivre, et si par malheur les seigneurs décident que vous n’êtes pas « employable » (ceci malgré tout les efforts possible), vous allez croupir au chômage. Bien entendu vous êtes le maillon faible que nul ne veut nourrir. En gros on traite de feignant celui qu’on interdit de travailler. Elle est bonne non ?
                Usines qui ferment, ouvriers au chômage= feignants supplémentaires.

                Moi je dis qu’on devrait les mettre dans des camps de travail forcé, comme ça on serait compétitifs. Et il n’y aurait plus de chômage. smiley


              • asterix asterix 8 janvier 2014 18:46

                « Les services sociaux, faute de temps ( ? - bien mis ce point d’interrogation ) ou par précipitation, avaient choisi la voie de la suspension plutôt que le débat. »
                Une phrase assassine, Chalot ! Elle démontre dans les faits que les associations sont moins impersonnelles, peut-être même plus nécessaires que les services de l’Etat. Constatation qui peut se traduire par « remets les pendules à l’heure, Etat de droit. »
                Encroûté, l’Etat de droit. Lui n’a plus rien de solidaire. 


                • passtavie passtavie 8 janvier 2014 21:19

                  Non Asterix, il doit être réduit au minimum (état policier). C’est l’idéologie liquide et puante qui a gangréné nos politiques qui veut ça. Sociaux-libéraux : ah la bonne blague !


                • non667 8 janvier 2014 22:42

                  CANDIDE CHALOT toujours au royaume d’utopie ou il pleut de l’or  !
                  je moinse sans lire !


                  • RBEYEUR 9 janvier 2014 00:23

                    De passtavie, le 8 janvier à 21h15 :

                    « …Fichtre quel argumentation : analphabète, excréments... sûr on peut dialoguer avec ça... ».

                    Et : « …je ne sais comment qualifier votre com’, mais je ne me torcherai même pas avec, j’aurai peur de me salir le fion… », c’est mieux pour dialoguer ?

                    Et le tabernacle : «  passtavie », « bourrico6  », etc., serai-ce le fin du fin ?


                    • passtavie passtavie 9 janvier 2014 06:26

                      Toujours sur la forme, jamais sur le fond ...


                      • RBEYEUR 9 janvier 2014 13:16

                        Est-ce par des onomatopées d’analphabètes, des lieux communs, des slogans cégétistes, des idées  au ras des pâquerettes et des concepts empiriquement péremptoires que l’on pourrait vraiment traiter le fond de la question ?

                        Référons nous, par exemple, à CHATEAUBRIAND : « plus le despote est vil plus l’esclave est infâme ».

                        Point de départ d’une réelle discussion sur la véritable, incontestable et fondamentale substance de la discrimination sociale.

                        PARCE QUE CE SONT LES ESCLAVES QUI ASSURENT L’EXISTENCE DES DESPOTES !


                        • passtavie passtavie 9 janvier 2014 22:52

                          Toujours du dénigrement. Des grands mots, des auteurs... Mais le néant des arguments.
                          Peut être la dernière phrase. Auquel je répondrais ceci : chez les chimpanzés le mâle alpha domine, mais quand celui-ci se montre trop despotique alors les dominés se révoltent et le tuent. Nous sommes proche génétiquement des chimpanzés, non ?


                        • @lbireo @lbireo 9 janvier 2014 19:01

                          un article pertinent auquel j’adhère.

                          juste une chose, pour moi un « cas soc’ » n’est pas lié à la pauvreté d’une famille, j’en ai rencontré dont les parents étaient pleins aux as. ce sont des personnes incapable de vivre en société ou au contact d’autres personnes sans être néfastes pour les autres.

                          quand aux médecins qui refusent des patients pour cause de CMU, ils se sont assis sur leur serment d’Hippocrate pour souscrire à celui d’hypocrite. il ne cherchent qu’a gagner toujours plus sans la moindre considération pour leurs patients et ceux qui sont dans le besoin.

                          quand aux auteurs de certains des commentaires au dessus, au vu du contenu, je doute qu’ils connaissent les sentiments que l’on éprouve quand on est chômeur ou bénéficiaire d’un minima social.
                          le raccourci « chômeur=feignant », tu parles d’un cliché !

                          un chômeur peut créer de la « valeur » en donnant de son temps pour d’autres par exemple.
                          vous n’avez jamais entendu parler du bénévolat ? ni des associations d’échange de services comme le SEL ?

                          ne pas gagner d’argent pour son travail, mais regagner de l’estime de soi et de la dignité, le tout en étant utile à la société, c’est déjà pas mal !


                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 12 janvier 2014 09:59

                            ENCORE UNE FOIS NOTRE CAMARADE CHALOT soulève un problème beaucoup plus important que « l écran de fumée de la dite affaire dieudonné » mise en scène par des bobos parisiens GENRE..ZEYMOUR.................BRUNI et cie.


                          • RBEYEUR 10 janvier 2014 00:56

                            De « passtavie », le 9 janvier à 22h52 :

                            « Toujours du dénigrement. Des grands mots, des auteurs... Mais le néant des arguments.
                            Peut être la dernière phrase. Auquel je répondrais ceci : chez les chimpanzés le mâle alpha domine, mais quand celui-ci se montre trop despotique alors les dominés se révoltent et le tuent. Nous sommes proche génétiquement des chimpanzés, non ?
                             ».

                            Évoquerait-il le « néant des arguments » par imprégnation de ses propres écrits ?

                            Aurai-je donc eu raison en disant : « total analphabétisme social, culturel et intellectuel »… 

                            Serait-ce la cause fondamentale de la discrimination sociale ?

                            Mais quoi faire en censurant les
                            grands mots et, les auteurs pour se replier sur la sémantique « passtavie » (« caca boudin », « caca binet », caca crotte », etc..) ?

                            C’est, selon moi, un des éléments sérieux d’explication de la discrimination sociale persistante depuis des millénaires…


                            • RBEYEUR 10 janvier 2014 12:32

                              De « passtavie », le 9 janvier à 22h52 :

                              « Toujours du dénigrement. Des grands mots, des auteurs... Mais le néant des arguments ………… ………….…. chez les chimpanzés le mâle alpha domine, mais quand celui-ci se montre trop despotique alors les dominés se révoltent et le tuent. Nous sommes proche génétiquement des chimpanzés, non ? ».

                              Á propos du « néant des arguments », si nous sommes génétiquement proche des chimpanzés, l’actuelle ministre de la justice est alors légitimement assimilable à une guenon (« passtavie » dixit) !?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès