Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Non aux Sociétés de recouvrement !

Non aux Sociétés de recouvrement !

Au cours de l’année 2011, les commissions de surendettement des particuliers ont été saisies

de 232 493 dossiers, soit une progression de 6,6 % par rapport à l’année 2010.

Pour avoir des renseignements plus précis sur le bilan de la Banque de France, lisez l'article

suivant en cliquant sur le lien

http://www.cdafal77.fr/lagarde2.html

Si de nombreuses avancées ont été constatées avec la loi Lagarde, il reste encore beaucoup à faire contre les « requins »nocifs (Il ne s'agit pas pour moi d'attaquer ces animaux marins si décriés par certains !

Ce matin, nous avons tenu une permanence infos-dettes à Melun.

Il s'agit pour des bénévoles d'accompagner des personnes surendettées dans leurs démarches.

Un échange respectant la confidentialité et l'empathie - ce qui oblige le bénévole à ne pas exprimer de jugement su les causes du surendettement - permet d'étudier le dossier des personnes faisant appel au service.

Ce sont de réels bénévoles, ils ne disposent même pas d'un remboursement de leurs frais de transport, et ne se substitue pas aux professionnels . Ce sont d'ailleurs souvent des assistantes sociales qui adressent des familles aux permanences info-dettes.

A l'issue de l'entretien, le demandeur part avec des pistes lui permettant de rétablir sa situation ou avec un dossier pour la commission surendettement de la Banque de France.

Les situations différent mais il est certain qu'il y a aujourd'hui une augmentation du nombre de surendettés passifs.

Si de nombreuses personnes tombent encore dans les filets des crédits révolving, beaucoup ont accumulé des dettes sans avoir fait appel à une maison de crédit.

Ce matin, j'ai encore failli me mettre en colère contre les pratiques de ces ex services publics qui n'ont pas d'états d'âmes...

Une des familles m'a montré un document provenant d'une société de recouvrement qui avait été missionnée par une « compagnie » d'électricité

Ainsi, l'ex service public se défausse sur les requins du recouvrement, ce qui lui permet de se débarrasser d'un certain nombre de tâches comme celui qui consiste à contacter le client « défaillant »....

C'est du gagnant-gagnant pour l'ex service public et pour la société de recouvrement

L'ex service public externalise les problèmes et la société de recouvrement peut augmenter la note à payer, à la limite du taux usuraire.

Les sociétés de recouvrement sont ou alors des mandataires, l'entreprise reste alors le créancier, ou des « affactureurs », qui ont racheté le crédit, la société créancière dispose ainsi de liquidités » et se trouve tranquille.

Quelle que soit la formule choisie, la famille en difficultés n'a comme interlocuteur que la société de recouvrement qui est localisée assez loin, généralement sans que soit indiquée une autre adresse que la boîte postale.

Elle ne fait pas de cadeau et confie, s'il le faut, une mission à l'huissier qui lui va sur place menacer les familles de saisies ….

Certains huissiers peu scrupuleux réussissent à se faire ouvrir la porte pour rétablir un inventaire, alors qu'aucune décision de justice n'a été prise.

IL FAUDRAIT INTERDIRE ET DISSOUDRE LES SOCIETES DE RECOUVREMENT !?

Ce serait une solution radicale, certes mais comment feront les artisans et les petites entreprises face à des « mauvais » payeurs ?

UNE SOLUTION INTERMEDIAIRE CONSISTERAIT A OBLIGER LES MOYENNES ET GRANDES ENTREPRISES A GARDER UN SERVICE INTERNE DE RECOUVREMENT ET LIMITER LE TAUX D'INTERET PRATIQUE A 5% !

 

Jean-François Chalot

JPEG - 9.5 ko

Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • King Al Batar King Al Batar 7 septembre 2012 09:23

    JE ne sais pas si c’est les sociétés de recouvrements qu’il faut interdire, ou apprendre au gens à ne pas consommer au dessus de leur moyen !
    Faut pas se foutre de la gueule du monde non plus, s’il y a des sociétés de recouvrements c’est parce qu’il y a de mauvais payeurs...
    A ce moment la on a qu’à rétablir la gratuité pour les pauvres aussi... Non mais c’est quoi cces connerie sérieuse ????
    Et les sociétés qui fournissent des prestations et qui ne se font pas payer, par vos « mauvais clients » que vous défendez, elles font quoi ??? Faillite.

    Faut arretez vos conneries monsieur, ce qu’il faudrait faire c’est surtout apprendre a gens à prendre du recul avec la société de consommation. Pas besoin d’un iphone quand on a pas les moyens de se le payer... Vous avez vu pour combien coute les vetements des gosses ? Les gens consomment n’importe comment, se surendettent et après viennent pleurer.
    Je dis pas que c’est la faute des gens. Les biens de consommations se sont multipliés par 10 000 en 20 ans c’est sur. mais quand on a pas les moyens on achète pas !


    • King Al Batar King Al Batar 7 septembre 2012 09:27

      « UNE SOLUTION INTERMEDIAIRE CONSISTERAIT A OBLIGER LES MOYENNES ET GRANDES ENTREPRISES A GARDER UN SERVICE INTERNE DE RECOUVREMENT ET LIMITER LE TAUX D’INTERET PRATIQUE A 5% ! »

      Et quand l’artisan il bosse seul, ou qui sont 3 dans la PME, vous m’expliquez comment ilsont pour avoir un service de recouvrement interne...
      C’est dingue, vous suggerez à des gens qui bossent de faire le necessaire pour prévoir le jour ou ils vont se faire niquer par un mec qui achete sans payer !
      Vous deresponsabilisez complétement les gens...
      Est ce que vous vous rendez compte de la stupidité de votre article ?
      (et pourtant je vous apprécie Chalot, mais là vous racontez vraiment n’importe quoi)


      • CHALOT CHALOT 7 septembre 2012 09:27

        Vous vivez sur quel planète Mr King ! Vous avez déjà entendu parler des accidents de la vie !?


        • King Al Batar King Al Batar 7 septembre 2012 10:22

          Bien sur mais pour avoir essayé de creer deux sociétés, je peux vous assurer que quand les clients, ca créer ds décalage de tresorerie et ca fout des entreprises sur le carreau.
          Effectivement des accidents de la vie, ca existe, mais premièrement sur les prets, il y a des assurances accidents de la vie, et je ne penses pas qu’ils constituent plus de 10% de vos « mauvais payeurs »
          Enfin, si les gens essayaient auprès des entreprises plutot que de faire « les morts » et obligent les entreprises à envoyer je ne sais combien de courrier de relance, sans bouger le petit doigt, et bien ca résoudrait aussi des pb.
          Il ne faut pas croire, les sociétés de recouvrement ont aussi un cout pour ceux qui les emploient, et il n’est pas normal, pour une entreprise de fournir une prestation et de ne pas être payée.
          Ca vous parait normal, vous, de faire travailler les gens pour qu’ils ne soient pas payés ????


        • foufouille foufouille 7 septembre 2012 11:53

          « mais premièrement sur les prets, il y a des assurances accidents de la vie, »

          sauf qu’il y a un delai de carence
          et c’est une assurance bidon avec 5000 de capital


        • Lea Andersteen Lea Andersteen 7 septembre 2012 15:53

          Clairement, cet individu n’a jamais connu de problème semble-t-il.
          Il préfère taper sur la victime exploitée plutôt que s’occuper de l’exploiteur. Comme si l’on pouvait simplement, dès que l’on a un revenu qui disparait ou des frais exceptionnels qui explosent le budget se passer de manger, de courant, d’eau... ou se passer de soins...

          Cet individu pense tout savoir de la vie, il vit dans le mythe ou « quand on veut, on peut », et si tu ne peux pas, c’est que tu ne veux pas vraiment.

          J’ai beau vouloir me téléporter pour me rendre au travail.. c’est pas pour autant que je vais pouvoir, même en le voulant vraiment...


        • foufouille foufouille 7 septembre 2012 18:09

          sauf que le credit est pas presenter comme ca
          j"en ai vu qui en avait 30, mais fonctionnaire ou proprio, ca aides a les rouler
          comme aux USA,au bout de 2a le credit devient trop cher et on te saisit la maison


        • foufouille foufouille 7 septembre 2012 11:51

          ces societe ont aucun pouvoir, comme le soit disant huissier a l’autre bout de la france
          leurs lettres ne sont meme pas legales (prison et amende)
          les escrocs hesitent pas a les embaucher


          • Nums Nums 7 septembre 2012 12:14

            Il y a endettement et endettement.


            Endettement quand on n’arrive pas à payer des factures diverses parce qu’on n’arrive pas à joindre les deux bouts.

            Endettement quand on a volontairement contracté des crédits en toute connaissance de cause pour disposer d’argent loisir et jouer les cigales.

            Et concernant ce 2ième cas d’endettement, j’aurais un bel exemple de SURendettement et de malhonnêteté à soumettre qui ne reflète heureusement pas la majorité des surendettés.

            Quant aux sociétés de recouvrement, elles font leur boulot. Je pense qu’il faudrait plutôt s’attaquer aux sociétés de crédits qui comme vous dîtes tendent des filets à des populations fragiles et fragilisées par le contexte économique actuel.

            • lulupipistrelle 7 septembre 2012 16:05

              Très juste. ce sont les sociétés de crédits qu’il faut responsabiliser... et la pub...Votre bagnole pour 189 euro par mois... Sur tous les panneaux publicitaires des quartiers populaires, où on sait qu’il y a des gosses qui ne bouffent que des pâtes, du pain, du lait...

              Il y a deux ans jnous avons dû, le même mois, remplacer notre lave-linge... et notre voiture... Il a fallu batailler avec les vendeurs pour décliner un crédit... et payer cash un modèle bas de gamme, mais dans nos possibilités.
              Ben oui, des gens qui économisent et qui n’achètent que selon leur besoin, et dans leurs moyens, ça existe encore... évidemment ça ne booste pas la croissance, qui ne repose que sur la consommation des ménages...
              Autrement dit avant de tomber sur les populations fragiles qui se sont laissé piégées, on ferait bien de moraliser la politique économique.


            • Guy BELLOY Guy BELLOY 7 septembre 2012 12:37

              La déresponsabilisation systématique est le pire des « services » à rendre à certaines personnes. Pour éviter ces surendettements, il suffirait simplement que les commerçants et les société de crédit soient dans l’obligation de demander les deux derniers extraits de compte bancaire afin de s’assurer qu’il n’existe pas de multiples crédits déjà en cours.
              Ces société devraient rendre une copie de ces extraits aux clients portant leurs cachets et signatures « Crédit approuvé au vu de cet extrait ». En cas de défaillance ces sociétés seraient responsables.


              • LE CHAT LE CHAT 7 septembre 2012 13:04

                D’accord avec toi , bien peu de société vérifient le taux d’endettement de leurs clients .


              • lulupipistrelle 7 septembre 2012 16:08

                Mais les pouvoirs publics sont tout aussi complices... Ils veulent de la consommation , la croissance en dépend.


              • Guy BELLOY Guy BELLOY 7 septembre 2012 20:44

                Et les braves « pommes » qui paient au bout du compte, c’est toujours la classe moyenne. Comme d’hab’.


              • Guy Liguili Guy Liguili 7 septembre 2012 13:22

                Rappelons qu’une société de recouvrement n’a AUCUN DROIT. La créance ne lui appartient pas. Elle est autant crédible que le mafieux qui dans certains pays vient te casser les genoux pour les mêmes raisons. La plupart de ces sociétés rachètent les créances et essayent de les récupérer par des méthodes de voyous. Il convient de refuser de leur parler, à eux, ainsi qu’aux huissiers véreux qu’ils peuvent vous envoyer pour tenter de vous impressionner et de ne surtout pas signer de reconnaissance de dettes, sinon ils peuvent vous poursuivre car, dans ce cas, la créance leur appartiendra. La meilleure réponse à leur faire (testé par moi même) est : Allez vous faire foutre !


                • Guy BELLOY Guy BELLOY 7 septembre 2012 14:41

                   La plupart de ces sociétés rachètent les créances et essayent de les récupérer par des méthodes de voyous

                  Peut-être exagéré mais vrai en partie.


                • foufouille foufouille 7 septembre 2012 14:48

                  http://forum.lesarnaques.com/

                  forum specialistes de ces gens la
                  il y a des zones de recouvrement et des lois a respecter, jamais vu, dans la redaction de la lettre
                  sinon, c’est pas valable


                • Guy Liguili Guy Liguili 7 septembre 2012 15:12

                  En tout cas, quand je reçois un avis de société de recouvrement c’est super bon signe, je sais que je vais m’asseoir sur ma dette.
                  Il n’y a pas de petites économies.


                • foufouille foufouille 7 septembre 2012 15:29

                  « Sauf en cas de décision de tribunal............. »

                  ce qui doit etre rentable, et avec des preuves


                • foufouille foufouille 7 septembre 2012 16:12

                  faut aussi conserver la lettre, tres souvent bidon et hors la loi


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 septembre 2012 17:06

                  « Sauf en cas de décision de tribunal. »

                  Et encore, pas dans tous les cas. Pour des sommes riquiquis, quelques dizaines d’euros, le tribunal classera sans suite ou recommandera une médiation. Donc retour à l’envoyeur.

                  De plus, d’après ce que j’ai pu lire sur le sujet, si une société de recouvrement - qui ne possède aucun droit sur vos créances tant que vous ne leur avez pas signé une reconnaissance de dette - s’avère trop insistante (coups de téléphones multiples au domicile, au boulot, chez les voisins, montagnes de courriers, etc), vous pouvez faire une déclaration en main-courante pour « harcèlement » au commissariat, puis d’en faire part à vos tortionnaires. Généralement, de crainte d’une procédure salée au pénal (15.000 à 150.000€ d’amende), ils laissent tomber sous huit jours.

                  Sinon, le plus simple, hors accident de la vie, c’est de ne jamais s’emmerder avec ces crédits pourris.


                • citizenzen 7 septembre 2012 14:39

                  chacun de nous est censé être responsable de ses actes.
                  Quand on boit (trop) d’alcool, on n’est plus maître ni de ses actes ni de ses pensées.
                  Un citoyen responsable ne dépense pas plus que ce qu’il gagne ; et s’il emprunte c’est pour du long terme (immobilier, équipement de son logement, etc..), mais jamais pour la consommation quoditienne.
                  Tout comme la conduite sous l’emprise de l’alcool (ou autres drogues) est condamnable, le surendettement l’est ausssi.
                  Les sociétes de recouvrement font leur boulot.
                   Il manque quelque part des actions de prévention et d’éducation aux irresponsables.


                  • foufouille foufouille 7 septembre 2012 15:12

                    « Les sociétes de recouvrement font leur boulot. »

                    ben voyons
                    essayer de faire un objet envoye sans protection et donc abime est de ta faute ?
                    le livreur benne par dessus le portail ou le met vite dans la boite aux lettres


                  • foufouille foufouille 7 septembre 2012 16:59

                    @ stabilo
                    pas du tout
                    tu as aussi, ta commande ne correspond pas mais tu doit payer
                    le disjoncteur qui provoque un incendie est de ta faute : paye
                    ta facture d’electricite a comme lieu de consommation : ton ancienne addresse : paye
                    pareil pour le telephone, etc


                  • foufouille foufouille 7 septembre 2012 18:05

                    sur le forum les arnaques, tu en as plein des comme ca
                    le recouvrement aimes bien les homonymes vieux


                  • HELIOS HELIOS 7 septembre 2012 14:50

                    Les societes de recouvrement rendent un service a des entreprises qui les contractent, et c’est normal qu’elle se fassent remunerer... par leur donneur d’ordre !!!

                    Il est absolument anormal qu’une societe de recouvrement impose des penalités, des frais ou quoi que ce soit d’autre en plus de la dette du debiteur. Le seul qui a le droit d’appliquer une penalité ou reporter des frais engagés, c’est un juge... en France, on ne se fait pas justice sois même.

                    La societe de recouvrement n’a pas le droit d’effectuer au nom de la societe qui la mandate un quelconque recouvrement supplementaire a cette dette.

                    Pour les banques, le cas est un peu different car il ne s’agit pas de marchandise mais d’argent et dans ce cas il y a des taux d’interets legaux et des frais applicables.

                    Dans certains cas, une facture, dont le montant est impayé, peut faire l’objet de l’application d’un taux d’interet legal, mais en aucun cas il ne doit y avoir de frais de dossier, de poursuite, de recouvrement, d’acte etc... c’est un abus et je ne peux que conseiller a tous ceux qui sont dans un cas de recouvrement par une de ces societes, s’ils peuvent (et veulent) payer, de le faire par cheque expedié avec accusé de reception du strict montant de la facture aupres du crediteur (et donc de court-circuiter l’organisme de recouvrement).


                    • Georges Yang 7 septembre 2012 20:39

                      On interdit la pub à la télé pour le tabac et l’alcool, on l’autorise pour les société de crédit !

                      Ce n’est pas le recouvrement qu’il faut supprimer, c’est le crédit trop facile qu’il faut juguler


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 septembre 2012 21:20

                        Nums la bien dit

                        Il y a endettement et endettement.

                        Le crédit revolving, « brrrrrrrrrr » que d’attendre le mot j’ai du frisson, c’est une pure arnaque !

                        Il ne faut jamais avoir recours à ce type de crédit !!!!

                        Mme Lagarde est bien sympas mais elle vous a mis plein de poudre aux oeils !

                        Sur les publicités de crédits (pour les sociétés qui respectent la loi) est maintenant indique :

                        Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

                        Le regroupement de crédits suppose un allongement de la durée de remboursement des crédits rachetés et peut donc majorer le coût total de ceux-ci.

                        Cela me fait rappeler les paquets de cigarettes sur les quelle est marque « Fumer tue ».
                        Est-que c’est suffisant pour dissuader les fumeurs d’arrêter à fumer ? Non !

                        Des nombreuses Associations des consommateurs ont demande à Mme Lagarde, ceci depuis des longues années, de créer un fichier centralisée pour enregistrer les personnes contractent un ou plusieurs crédit(s).  Hors Mme Lagarde n’à pas donnée suite à la demande formulé par les associations. 

                        Les hommes et femmes politique ont une énorme peur de freiner la consommation dans notre pays avec l’instauration d’un fichier centralisé. Puis des lois trop contraignent (fichier centralisé) réduirait les bénéfices des commerçants et de banques. Et bon il faut le dire les huissiers et les sociétés de recouvrement ont la vie belle, c’est un marché lucratif voire très lucratifs pour les requins. 

                        Pour moi, la création du fichier centralisé, été la mesure phare pour empêcher les gens qui sont adicte à la surconsommation de se surendetter !

                        Mme Lagarde n’est pas allée ou bout de chose avec ses réformes, ce qui est fort regrettable pour un certain type de consommateur en particulier celui qui cède trop facilement aux tentatives alléchantes ....


                        • CHALOT CHALOT 7 septembre 2012 21:50

                          eau-du-robinet « coule » bien. Je vous remercie de ces compléments . Le CNAFAL et d’autres associations vont reformuler leur demande d’instaurer un fichier centralisé.
                          Jespère aussi- mais le gouvernement ira t-il jusqu’au bout- que tout crédit nouveau « accordé » à un surendetté soit systématiquement considéré comme non remboursable.


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 septembre 2012 22:13

                            Bonsoir CHALOT,

                            Merci pour ses informations complémentaires.

                            je suis entièrement d’accord avec vous smiley , mais j’en doute que le gouvernement actuel fait avancer les choses dans le sens de la création d’’un fichier centralisé. 

                            Le gouvernement socialiste à recule sur pas mal de sujets ce dernier temps, notamment sur l’imposition à 75% des « riches » ....


                          • FERAUD 8 septembre 2012 10:22

                            On parle de requins et voici qu’ils arrivent en pub sur Agoravox avec les rachats de crédits . Ils sont partout

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès