Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Nous n’échapperons pas à la liberté !

Nous n’échapperons pas à la liberté !

Asservir, se servir... SERVIR (suite). La note fondamentale du Service réside dans le BEAU, le VRAI, le BIEN de l'ensemble, piliers d'une nouvelle civilisation émergente


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • papakill papakill 1er août 11:11

    Merci pour l’article, c’est toujours agréable de voir quelqu’un qui cherche à rendre le monde meilleur pour tous.
    (Qu’on soit d’accord ou non avec l’analyse derrière, le but est cool :) )


    • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 1er août 14:39

      @papakill
      bien dit merci Papakill


    • Taverne Taverne 1er août 19:50

      « Toute une nouvelle génération d’individus animés par les hauts principes de Sagesse et d’Amour émergent et font entendre leurs voix, dans de nombreux domaines de notre société »

      Mais où sont-ils ? J’ai l’impression que vous avez mis vos lunettes roses pour écrire ça, non ? Deux ou trois prêcheurs dans le grand désert...Les terroristes sont aujourd’hui plus nombreux que les belles âmes.


      • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 2 août 16:49

        @Taverne
        Bonjour Taverne, comme écrit dans l’article, la voix de ces personnages ne fait (pour l’instant) pas autant de bruit que celle des vieilles sirènes. Mais les belles âmes existent, sont nombreuses, peut-être discrètes mais œuvrent inlassablement au bien de l’ensemble dans le quotidien (qui prend des allures de désert parfois, je vous l’accorde !) : information, soins, services, éducation, alimentation, artisan de proximité, et j’en oublie...
        Bien à vous, Y.


      • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 1er août 20:46
        Merci pour ce texte, j’ai bien apprécié. Un extrait du texte l’anti 4 qui me semble aller vers la même orientation que vous.

        Le système régit notre vie, tout comme l’écosystème régit la vie sur terre des influences extérieures, le système de ses influences intérieures, de moi, vous tout être vivant, qu’on le désire ou pas. Rendant ainsi une liberté individuelle pleine et entière inatteignable, un mythe. Le système y veille et ne trouvera satisfaction que dans l’égalité authentique entre les hommes, garant de saine relation entre humains et protecteur du respect de la vie.

        La terre est son animal (physique), l’humanité est son âme (spirituelle) et l’essence même du modèle de gouvernance (noblesse-église, oligarchie-économie) est le fruit de son pouvoir de création (scientifique). Alors soyons solidaires du système et non contre lui, il n’est pas contre nous, mais nous protège de nos égarements collectifs. Cessons de nous regarder comme des chiens de faïences dans cet esprit de peur et de compétitivité malsaine, et parlons nous en toutes transparences comme le demande le grand livre de l’épopée humaine, après tout, c’est le représentant politique authentique du système à la table de négociation, si l’âme de la terre ne s’y présente pas pour débrancher le respirateur (modèle politico-économique actuel), alors cette dernière instinctivement fermera le livre pour soigner son être, par propre instinct de survie.

        • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 2 août 16:33

          @Le paysan hystérique
          Bonjour, merci pour la référence. Je ne connaissais pas l’anti 4 -mais j’ai retrouvé le lien sur la plateforme Cent Papiers smiley
          bien à vous


        • Raoul-Henri Raoul-Henri 2 août 07:31

          Bonjour,

          bien qu’en accord avec la plupart des idées sous-tendues, je trouve votre démarche un poil orientée vers l’individualisme ; ou alors suis-je passé à côté de l’essentiel ? En tous les cas c’est bien mieux dit que par Sarthe qui déclara : « l’homme est condamné à être libre » ; énoncé que je trouve contradictoire (soit on est condamné, soit on est libre). Méfiez vous tout de même de l’utilisation du mot Libre, Liberté, qui représente un potentiel d’expression semblable à celui du pouvoir.

          Les Grecs n’ont pas inventé le « je » oint et vous pouvez porter dans le terme géométrique de la croix bon nombre d’acceptions. Bien entendu il nous faut retrouver le sens horizontal de cette croix, et en même temps retrouver son sens vertical réel ; et qui est loin d’être l’image d’une déité fâcheuse et fascisante comme celle d’aujourd’hui.
          Vous devriez essayer de retrouver le sens premier du mot Religion, et ne pas lui porter ombrage en le confondant avec les dogmes qui l’ont desservi au long de l’histoire. La lumière intérieure ne vaut que si elle est partagée de façon non hermétique. Et pour cela il va bien falloir retrouver le modus technique du partage omnidirectionnel de cette lumière dialectique à visée de confort matérialiste raisonné, jouable sur la durée ; et par ce truchement un apaisement des passions qui mènera une nouvelle danse entre humains et un confort moral oublié sur cette planète (en un mot : religion). Et vous avez raison de penser que nous n’en sommes plus très loin.
          Si cela vous intéresse j’ai trouvé une piste qui commence .

          Merci :)


          • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 2 août 17:14

            Bonjour Raou-Henri,
            Merci pour le partage et le lien.
            Je pense même... que nous y sommes déjà et qu’il nous reste seulement à révéler ce nouvel état d’être ! Persévérons. Comme dit Taverne : « un petit effort de plus chaque jour »
            Cordialement


          • zygzornifle zygzornifle 2 août 08:57

            Allah liberté ? ......


            • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 2 août 16:58

              @zygzornifle
              Really ? ...


            • Taverne Taverne 2 août 12:07

              Il faut que l’humanité gagne en humanité. Qu’elle soigne sa haine et grandisse en confiance. Un petit effort de plus chaque jour suffirait.


              • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 2 août 16:57

                @Taverne
                Aaaaah, Taverne ! Aurions-nous finalement trouvé la même paire de lunette rose ? Je suis bien d’accord avec vous sur ce point
                Merci pour cette note lumineuse et colorée (le rose vous va si bien. Osez-le plus souvent smiley


              • Jean Keim Jean Keim 2 août 19:08

                Donc je ne peux pas changer le monde tout seul et donc finalement je ne le veux pas non plus pour ne pas créer encore plus de désordre, donc ce que je peux faire c’est agir au mieux pour ne pas participer au désordre, individuellement c’est peu mais si chacun agit ainsi, c’est gagné d’avance. 

                Peu importe si les autres ne le font pas, je le fais c’est tout !

                • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 3 août 09:57

                  @Jean Keim
                  En effet, c’est ensemble qu’on le fera ; mais cela commence par soi. Comme vous dites : je le fais, c’est tout smiley


                • Pierre Pierre 4 août 23:58

                  Bonjour,


                  par rapport à ce qui a été dit je partage un certain nombre de valeurs.
                  Concernant le système je pense qu’il n’est pas nécessaire de lutter contre lui et c’est l’erreur généralement faite qui ne conduit qu’à l’adversité non créative
                  En revanche vivre de façon éthique (donc responsable à l’échelon individuel) est la base du contrat social individuel et interactif et redonne du sens, de l’indivudalisation et de la citoyenneté à l’individu.
                  C’est la que la liberté relative peut effectivement naître.
                  Relative car la liberté n’est que le fruit de l’imaginaire qui permet effectivement la croyance en une spiritualité propre mais qui n’est jamais que notre projection de nos aspirations dans le réel.
                  Malheureusement l’égalité véritable n’existe que dans la mort de même que la liberté, et Heureusement notre instinct de vie et de survie qui relève du monde animal nous permet de nous adapter au système selon le modèle darwinien et de toujours aller vers le progrès et non vers la régression.
                  Le Beau est un idéal spirituel personnel et aucun système ne peut heureusement lutter contre cette propriété individuelle, de même que toute propriété ne peut être niée par la collectivité, le Beau est effectivement certainement le propre de l’humain dans son entièreté.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès