Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Nous sommes des jeunes Africains, Maghrébins, Antillais ou Asiatiques et (...)

Nous sommes des jeunes Africains, Maghrébins, Antillais ou Asiatiques et nous subissons la discrimination dans la Nation capitaliste : est-elle notre Nation ?

La jeunesse exploitée et populaire subie la discrimination dans tous les domaines de la vie sociale : discrimination au logement, au travail, dans les administrations ou simplement dans la rue…partout. La discrimination, aurait pour cause l’appartenance ethnique et culturelle des individus qui la subissent. La discrimination est inévitable sous la dictature du capital. En effet, le système capitaliste est générateur des inégalités, de la haine et se nourrissant de celles-ci. Mais, la discrimination a-t-elle pour cause, uniquement, nos origines ethniques et culturelles ?

*La discrimination de classe dans la Nation capitaliste.

C’est la réalité de dire que la jeunesse exploitée et populaire subie la violence dans cette Nation capitaliste : la discrimination, le racisme, la misère, les logements insalubres, le chômage, la violence sous toutes ses formes, les contrats précaires, l’environnement dégradé, l’isolement social, la santé, etc, etc. Les seuls moments où la société capitaliste s’intéresse à la jeunesse, c’est pendant les campagnes électorales. Les partis bourgeois, mais aussi petit-bourgeois se précipitent ainsi vers la jeunesse exploitée et populaire : les opportunistes/réformistes veulent ainsi des suffrages pour satisfaire leurs intérêts personnels.

L’impérialisme Français, est un des plus violents du monde et on peut d’ailleurs constater cette réalité par les nombreuses agressions militaires à travers le monde : Afghanistan, Irak, Centrafrique, Mali, Cote D’Ivoire, etc. Mais, le capital financier, renferme en lui-même des contradictions inévitables qui, impactant les masses dans leur vie quotidienne, sont créatrices de difficultés immenses pour la classe ouvrière. La France, renferme en elle-même un prolétariat qui, objectivement, pourrait-être une force puissante, si elle était en mouvement. Le prolétariat, en France, est toujours une force puissante, mais elle est dotée d’un degré de conscience ne lui permettant pas de comprendre les conditions objectives…pour l’instant.

Cependant, la colère du prolétariat s’accentue face aux attaques du patronat et de son gouvernement. Dans ces conditions d’existences difficiles qui s’accentues, il faudrait apporter à la classe ouvrière, une éducation révolutionnaire, afin d’accompagner le développement de sa conscience. Mais, le problème, c’est que ce ne sont pas les révolutionnaires, mais les réformistes qui éduquent les masses. Ceci étant la conséquence, entre autre, d’un parti révolutionnaire absent, mais aussi de la composition différente du prolétariat au 21ème siècle : le manque d’un parti ne permet pas une analyse approfondie de la nouvelle composition du prolétariat.

Une division très forte au sein du prolétariat, mais aussi au sein du mouvement révolutionnaire en France. Ces divisions s’ajoutent à un individualisme puissant dans la société capitaliste : les divisions et l’individualisme, empêchent les couches sociales de comprendre leur véritable condition de classe. C’est ainsi que pour diviser les masses, le capital utilise un outil efficace : la classe moyenne.

L’existence d’une classe intermédiaire, entre la classe ouvrière et la classe capitaliste, est une illusion sociale, intentionnellement créé par le capital. C’est ainsi que des prolétaires, vivant dans une maison, par exemple, et touchant un salaire s’élevant au-dessus du smic, penseraient appartenir à cette « classe moyenne ». Ils croiraient alors à cette illusion mielleuse qu’ils ne seraient pas des prolétaires et que leurs conditions de vie, les exonèrent de ce fardeau d’être de simples prolos…illusion d’être un peu plus en hauteur dans la « hiérarchie sociale » !

La classe moyenne n’existe pas, car elle est une couche sociale, dont les conditions d’existences matérielles sont d’un degré un peu plus élevées simplement…le capital leurs donnent des miettes plus grosses simplement. Cette illusion sociale fonctionne, mais elle s’effacera bientôt, de par la réalité du capital en mouvement.

En effet, de par les contradictions du mode de production capitaliste, notamment du processus d’accumulation du profit, ses conditions d’existences matérielles iront en décroissants : c’est ainsi que sa véritable nature de classe apparaitra. Il n’y a que deux classes sociales, dans notre société : la classe du prolétariat et la classe capitaliste. Entre les deux, il n’y a que des couches sociales, servants d’outils de divisions à la classe dominante.

Face aux patrons, qui licencies des salariés, pour faire toujours plus de profit (les chiffres du CAC 40 parlent d’eux-mêmes), ne sommes-nous pas tous des prolétaires, n’ayant que notre force de travail à vendre pour vivre ?

Le racisme et la discrimination, existent donc réellement, dans la société capitaliste, mais elles sont inévitables dans une société se nourrissant des inégalités. Dans la jeunesse ayant des origines Africaines, Asiatiques, Magrébines ou Antillaises, on entend souvent dire que la discrimination et le racisme auraient pour causes, uniquement, leurs origines ethniques et culturelles : c’est une réalité, mais la cause principale sort de ce cadre.

Si, la discrimination et le racisme, avaient pour causes, uniquement, une origine ethnique et culturelle, nous occulterons alors la discrimination de classe. Les jeunes Magrébins, Africains, Asiatiques ou Antillais, sont discriminés et moralement torturés, parce qu’ils sont des prolétaires avant tout (le prolétariat englobant aussi les lycéens, les étudiants, etc…) et parce qu’ils vivent dans une Nation capitaliste.

Mais, on pourrait aussi être d’origine Asiatique, Magrébine, Africaine ou Antillaise et être un fervent défenseur du capitalisme : le cosmopolitisme est aussi un moteur pour la classe capitaliste. Qu’on soit alors Africain, Magrébin, Antillais ou Asiatique, nous sommes tous soumis à un processus de destruction moral et individualiste, entrant ainsi dans le cadre d’une division subtilement créer par les forces du capital.

Si, nous subissons la discrimination, la cause principale est notre appartenance de classe, car le capital ne possède pas de couleur ou d’ethnie. On pourrait alors se poser cette question : une Nation appartient-elle à des individus ayant des origines ethniques en particuliers ? Non. 

*Qu’est-ce qui caractérise une Nation ?

La Nation est caractérisée par cinq éléments, se conditionnant réciproquement et formant ainsi une Nation. Une Nation, est donc une communauté déterminée d’individus qui ne sont pas caractérisées par une « race ». La Nation Italienne, par exemple, a été formée de Romains, de Germains, D’Etrusques, de Grecs et D’Arabe. De même pour la France, qui a été formée de Gaulois, de Romains, de Bretons, de Germains et D’Arabe.

*1ère caractéristique d’une Nation : Une Nation n’est pas une communauté de « race », mais une communauté d’homme historiquement constituée. Des grands états ont existé, sous Cyrus ou Alexandre, par exemple, mais ne formaient pas des Nations pour autant. Ces états, pourtant, avaient été historiquement constitués, mais ils étaient aussi formés de races et de tribus divers. Mais ce n’étaient que des conglomérats de groupes accidentels et peu liés entre eux, se désagrégeant et s’unissant, selon les succès ou les défaites des conquérants. Une Nation n’est donc pas un conglomérat accidentel et éphémère, mais une communauté stable d’hommes.

*2ème caractéristique d’une Nation : Une Nation est une communauté de vie économique, c’est-à-dire dotée d’une cohésion économique. Les hommes d’une Nation, évoluent dans le cadre d’une liaison économique, consolidant ainsi la vie sociale des hommes de cette Nation. Des territoires, qui seraient une série de principautés détachées, par exemple, ne pourraient pas avoir de vie économique commune et se feraient alors la guerre.

*3ème caractéristique d’une Nation : Une Nation est une communauté de territoire. La communauté de territoire ne constitue pas, en elle-même, une Nation. Cette seconde caractéristique, est conditionnée par la première caractéristique, c’est-à-dire par une cohésion économique interne. Cette liaison économique, n’existe pas, entre L’Angleterre et les Etats-Unis, par exemple, raison pour laquelle ces pays forment deux Nations différentes. Ce tout économique et caractérisant une Nation, se consolident grâce à la division du travail et aux développements des moyens de communications notamment. Un territoire est alors doté d’une cohésion économique en mouvement.

*4ème caractéristique d’une Nation : Une communauté de langue. Cela ne veut pas dire que les divers Nations, parlent toujours et partout des langues différentes, ou que les personnes parlant une même langue, constituent une même Nation. Une langue commune pour chaque Nation, mais pas nécessairement des langues différentes pour les divers Nations. Les Anglais et les Nord-Américain, parlent ainsi la même langue, mais ne constitue pas la même Nation.

*5ème caractéristique d’une Nation : Une communauté de formation psychique. Il faut tenir compte des particularités de la psychologie des hommes réunis en Nation. Les divers Nations, se distinguent par leurs conditions de vies, mais aussi par leurs mentalités, s’exprimant dans la culture Nationale. La formation psychique des hommes d’une Nation est ainsi appelée le « caractère National ». Ce caractère National est une réalité abstraite, elle est relativement insaisissable, mais impactant très fortement les hommes de la Nation. Chaque caractère National, de chaque Nation, détient alors ses particularités.

*Synthèse de la Nation : La Nation est une communauté stable, historiquement constituée, de langue, de territoire, de vie économique et de formation psychique, se traduisant dans la communauté de culture. Chaque Nation est soumise aux lois du développement historique…elles ont un commencement et une fin.

De ces cinq éléments caractérisant une Nation, on peut alors confirmer la réponse à cette question : Une Nation appartient-elle à des hommes en particuliers ? Non, évidemment. Une Nation a donc une histoire, elle s’est constituée à travers des contradictions d’idées et c’est ainsi qu’elle est dotée d’un passé et d’un avenir formés par des hommes différents.

*De la Nation capitaliste émergerait la Nation socialiste.

Le développement d’une Nation est alors conditionné par sa force de travail Nationale et, l’existence d’une classe Bourgeoise, s’avère impossible sans un prolétariat. La classe bourgeoise, capitaliste, a besoin de cette force de travail Nationale, afin de créer le profit : de là, une force de travail Nationale, sort du cadre ethnique et culturel qui trop étroit.

C’est alors l’addition de toutes les forces de travail individuelles, à l’intérieur d’une même Nation, qui sont alors créatrices d’une économie Nationale. Il y a donc deux Nations dans une seule Nation : la Nation du prolétariat ne peut être la Nation de la classe capitaliste.

Pour éliminer la Nation capitaliste et ainsi éliminer la discrimination de classe, le racisme et toutes les inégalités qui lui sont inhérente, il n’y a qu’une solution pour les prolétaires : la révolution à l’intérieur la Nation où elle est exploitée. Les contradictions du capitalisme monopoliste, impactent très violemment le prolétariat et, cela, dans tous les domaines de sa vie quotidienne. C’est une conséquence inévitable du processus d’accroissement des capitaux et donc des profits : il n’y a jamais eu autant de profits engendrés par la classe capitaliste (les chiffres du CAC 40 parlent d’eux-mêmes).

L’accroissement du profit est une des causes des licenciements. En effet, le capitalisme purge ses forces productives, voulant ainsi diminuer le capital variable et ainsi augmenter le taux de la plus-value : ce processus est lié au développement inégal entre le capital variable (ouvriers) et le capital constant (machines, etc). C’est-à-dire que le capitalisme voudrait réduire le nombre d’ouvriers dans les entreprises, et ceux qui ne seront pas licenciés, travailleront plus et engendreront encore plus de profits pour le patronat.

Une classe sociale est déterminée par ses conditions d’existences matérielles. De ces conditions d’existences matérielles, prennent forment nos pensées et il s’ensuit que nos idées sont les produits de nos pensées : à chaque classe ses idées. C’est-à-dire qu’on ne peut pas avoir les mêmes idées en vivant dans un appartement lugubre, le ventre vide, que dans un château le ventre plein. Dans un certain temps, les contradictions du capitalisme engendreront, inévitablement, une misère encore plus difficile à vivre que maintenant. C’est alors qu’apparaitra le dénominateur commun de toutes les révolutions : la faim des hommes qui est inévitable sous le capital.

C’est alors qu’avec le travail d’un parti révolutionnaire fort, les idées (abstraction) de chaque classe sociale, entreront en contradictions, c’est-à-dire qu’elles seront en conflits. Les idées révolutionnaires, se développeront et elles affronteront les idées réactionnaires. C’est alors que les idées révolutionnaires, cristalliseront une convergence de toutes les forces exploitées pour atteindre la nouvelle société par la lutte. La suite logique et inévitable de ces contradictions serait alors l’apparition d’une nouvelle Nation.

Le mode de production capitaliste, devenu obsolète, laissera la place à un autre mode de production, mais en cohérence avec les idées révolutionnaires des exploitées qui se seront émancipées. C’est donc pour évitées ces contradictions et l’émergence d’une Nation nouvelle que les forces du capital, ont un besoin vital de créer des divisions dans le prolétariat, mais aussi dans le mouvement révolutionnaire. De par les divisions, la classe capitaliste voudrait éviter que les masses se mettent en mouvement pour la révolution : mais la classe capitaliste ralentira le processus simplement.

Le degré de conscience du prolétariat, ne lui permet pas de comprendre que, cette Nation, n’est pas sa Nation à lui. En effet, les classes sociales sont inconciliables, antagoniques et la classe capitaliste, utilise le prolétariat non conscient, afin de protéger ses profits. C’est le mensonge de l’harmonie des intérêts, c’est-à-dire l’illusion que les classes seraient conciliables : mensonge s’articulant autour du mot d’ordre de « sauvons la république ». Chaque Nation capitaliste, détient sa propre classe capitaliste, bourgeoise, mais qui a été intégrée dans une économie mondialisée : les capitaux n’ont effectivement pas de couleurs.

La force de travail de la Nation, ne peut donc pas être limitée à une origine ethnique ou culturelle uniquement. La force de travail Nationale, engendre donc un profit National, et c’est ainsi que ce profit est ensuite redistribué à la classe capitaliste de la Nation capitaliste. Dans la Nation Socialiste, le profit n’existera plus, car se substituerait au profit une caisse Nationale appartenant à tous les hommes de la société. Après un processus long et difficile, l’état Socialiste, s’effacerait et il serait remplacé par une administration de la production socialiste, parallèlement à l’inexistence des classes sociales qui auront disparues.

*La Nation socialiste peut-elle prendre forme par une simple addition de réforme ?

Non, c’est impossible et utopique.

Changer la société, par une addition de réforme, afin de « dépasser le capitalisme », est une utopie utile aux sbires du capitalisme. La superstructure du capitalisme est conditionnée par un mode économique, c’est-à-dire une base économique, qu’on appelle l’infrastructure (la classe bourgeoise faisant travailler la classe ouvrière). Les réformistes, font ainsi croire aux masses, qu’on pourrait dépasser la superstructure (modifiés les institutions ou modifiés les marchés financiers par exemple), mais sans détruire la base économique qui en n’est le fondement.

En faisant croire qu’on pourrait changer la société par des réformes, le réformisme canalise la colère de la jeunesse exploitée, l’orientant ainsi vers cet objectif impossible de dépassement du capitalisme par des additions de réformes : c’est ainsi que la jeunesse exploitée est détournée de la véritable lutte des classes. Il s’ensuit que le prolétaire détient sa Nation à lui, mais pas celle dans laquelle il a été exploitée.

La Nation du prolétariat, c’est celle dans laquelle, les hommes, peuvent développer leurs facultés sans entraves : la Nation socialiste. Dans une Nation capitaliste, un patron, peut alors licencier des milliers de salariés sans entrave, comme des chiens, la société les déresponsabilisant des drames humains engendrés par ces licenciements abusifs (suicides, dépressions, etc)…c’est normal ! Mais, quand ce sont des ouvriers qui séquestrent un patron, sans violence et par désespoir, ils sont poursuivis par toute la justice du pays !

C’est ainsi qu’après des milliers de licenciement abusifs, les ouvriers ne peuvent même pas poursuivre leurs patrons pour violence morale exercée !

Conclusion : Il existe deux Nations, dans une Nation et, cette réalité objective a été confirmée par ce cri révolutionnaire de Ché ou de Thomas Sankara : la patrie ou la mort ; nous vaincrons !

A bas la classe capitaliste !

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 5 juin 2015 10:52

    Vous critiquez un pays qui vous reçoit.. ?

    Sans même tenter de comprendre la situation des gens de ce pays.. ?

    Retournez donc chez vous si vous êtes mécontent de votre en vie en France...

    BOUFFON... !


    • howahkan howahkan Hotah 5 juin 2015 11:08

      @Le p’tit Charles

      salut
      certes...mais le gars peut très bien te dire,certes c’est ton pays..mais ton pays il est sur ma planète....

      on tourne en rond carré là..


    • fred.foyn Le p’tit Charles 5 juin 2015 11:09

      @howahkan Hotah...oui bien sur...et mon cul c’est du poulet.. !
      Revenez parmi nous de temps en temps.. ?


    • César Castique César Castique 5 juin 2015 11:14

      @howahkan Hotah

      « ...il est sur ma planète... »

      Il faudrait peut-être s’enquérir de ce qu’en pensent les 7’305’797’000 d’autres copropriétaires


    • sarcastelle 5 juin 2015 11:16

      @howahkan Hotah

      On peut le dire ; il suffit d’être cru. 
       

    • howahkan howahkan Hotah 5 juin 2015 11:41

      @Le p’tit Charles

      je l’ai expérimenté en vrai en fait...genre agressif : tu fais quoi dans mon pays ?..réponse : ben ton pays est sur ma planète...et la terre est là ou j’habite..

      dialogue terminé !!
      .

      je reviens un peu oui..........

      salutations


    • howahkan howahkan Hotah 5 juin 2015 11:42

      @César Castique

      c’est aussi leur planète.....mais nous ne sommes propriétaire de rien du tout...sauf de notre « cul » et encore par les temps qui courent çà n’est meme plus sur du tout  smiley


    • fred.foyn Le p’tit Charles 5 juin 2015 12:16

      @howahkan Hotah...Vous pensez comme un parasite...Tout m’apatient et je suis chez moi même chez vous..
      Bouffon.. !
      Bonne journée....(chez vous..)


    • César Castique César Castique 5 juin 2015 12:57

      @howahkan Hotah

      « ...mais nous ne sommes propriétaire de rien du tout. »


      Essaie donc de venir installer ton wigwam dans mon jardin.

      P.S. - Tu devrais pourtant savoir comment on finit quand on ne se comporte pas en propriétaire de la terre qu’on occupe.

    • charlie charlie 5 juin 2015 13:20

      @howahkan Hotah


      Vous faites une belle justification de la colonisation.

      J’y vais, j’y suis, j’y reste.
      C’est ma planète...

      Pourquoi pas d’ailleurs ? mais il faudra être cohérent.

    • juluch juluch 5 juin 2015 10:57

      Allez dans un pays sans capitalisme.......La Corée du Nord par exemple.


      • César Castique César Castique 5 juin 2015 11:10

        « C’est-à-dire qu’on ne peut pas avoir les mêmes idées en vivant dans un appartement lugubre, le ventre vide, que dans un château le ventre plein. »



        C’est scientifiquement démontré ? Ou c’est une de ces fameuses intuitions marxiennes que rien de concret n’étaye ? 


        • Garance 5 juin 2015 11:14
          « Nous sommes des jeunes Africains, Maghrébins, Antillais ou Asiatiques ( 1) et nous subissons la discrimination dans la Nation capitaliste : est-elle notre Nation ? »

          NON : 


          Ce n’est pas moi qui le dit : c’est vous, par votre article qui l’écrivez

          Vous espériez en votant socialiste , car dans votre très grande majorité vous l’avez fait , que cela vous permettrait de profiter encore plus de cette Nation

           « Vous nous devez tout ; on vous doit rien , au nom de la repentance tout nous est du » tel est votre crédo

          Les socialistes vous ont trompés ; si cela peut vous consoler : ils ont trompé tout le monde

          Un proverbe dit : « Le plus gêné s’en va... »

          Très bon proverbe que vous devriez suivre

          ( 1 ) Vous enrôlez les asiatiques pour faire nombre ? : eux s’intègrent et ne vous demandent rien : bien au contraire : ils demandent que vous les laissiez tranquilles


          .



          • Alex Alex 5 juin 2015 11:55
            « ... les Africains, Maghrébins, Antillais ou Asiatiques subissent la discrimination... »

            Cherchez l’erreur... smiley

            • charlie charlie 5 juin 2015 12:20

              Cet article est uniquement centré sur le Grand Soir, le prolétariat, la lutte des classes et tout le fourbi marxiste. Il n’y est nulel part question de « discrimination ethnique », sauf pour la nier.


              Alors ? pourquoi ce titre mensonger ? 

              Pour faire de la polémique et ratisser large ?

              D’ailleurs, cela semble marcher vu la teneur des premiers commentaires…. clap clap.


              • Parrhesia Parrhesia 5 juin 2015 12:57

                @howahkan Hotah

                 

                Bonjour, cher howahkan Hotah,

                 >>> certes...mais le gars peut très bien te dire,certes c’est ton pays..mais ton pays il est sur ma planète.... <<<

                Dites-nous ! En poussant votre raisonnement à fond, devons-nous conclure, au motif que nous appartenons tous à la même galaxie, nous devions aussi nous faire bouffer le foie, la rate et le gésier par les petits hommes verts lorsqu’ils arriveront, et ceci dans la joie puisque nous somme en France ?

                Pour les mêmes raisons, devrons-nous également nous réjouir de nous faire engueuler parce que nous serons devenus trop maigres ?

                Toujours dans le même esprit, devons-nous comprendre que votre peuple a tiré de grandes satisfactions de ce même traitement lorsqu’il vous a été administré sur vos propres terres d’Amérique du Nord par les arrivants du Mayflower ???

                 

                Mais, bon … Ugh, mon frère !


                • howahkan howahkan Hotah 5 juin 2015 15:22

                  @Parrhesia

                  salut, je faisais juste un raisonnement par l’absurde au 3eme degré....vu le nombre d’ennemis que je viens de me faire en peu de temps, l’absurde comme le 3eme degré n’ont pas été compris...

                  c’est pas grave....
                  salutations....quand même !  smiley


                • Abou Antoun Abou Antoun 5 juin 2015 22:50

                  @howahkan Hotah
                  je faisais juste un raisonnement par l’absurde au 3eme degré..
                  Ce n’est pas un raisonnement par l’absurde quel qu’en soit le degré c’est un raisonnement absurde et à vrai dire pas un raisonnement du tout.
                  Il n’y a que deux positions possibles. Soit on reconnaît le principe de propriété, c’est à dire la règle par laquelle un groupe d’humains ou un humain particulier possède des droits sur une parcelle de territoire, soit on ne le reconnait pas (la propriété c’est le vol !).
                  Quand on ne reconnait pas la propriété on n’a pas le doit de s’arroger des droits sur un bout de jardin un appartement une automobile, ce sont des biens communs qu’il faut être prêt à céder à tout autre humain souhaitant en jouir et qui à sur ces biens les mêmes droits que vous. Bref il faut s’attendre à être viré de chez soi au nom des grands principes et il faut être prêt à partir avec le sourire.
                  Le gars qui s’arroge le droit de venir profiter de la politique sociale de votre pays parce que c’est sa planète, peut aussi bien venir squatter votre appart qui est aussi sur sa planète. Etes vous prêt à le céder ?
                  Il faut être cohérent et ne pas raconter n’importe quoi .


                • howahkan howahkan Hotah 6 juin 2015 10:05

                  @Abou Antoun

                  quel ennuie !!


                • périscope 5 juin 2015 14:33

                  Excusez-moi, ami d’outremer, si notre nation ne vous convient pas, pourquoi donc y rester ?
                  Avez-vous envisagé le retour bienheureux au pays ?
                  Vous parlez, en plus de « Nation Capitaliste » !
                  N’est-elle pas, plutôt, devenue « laïcarde » (= franc-maçonne), politiquement correcte, hédoniste, opposée à la Vie (sauf marchandisée) et réfutant la valeur « travail » ?
                  En plus, excusez moi, encore, ce sont bien Mmes Belkacem, Taubira, et Flore Pèlerin, qui s’emploient à saccager notre culture, notre histoire, nos racines, alors que bien d’autres dont j’ai oublié les noms (Iranienne et Algérienne d’origine, entre autres), se réjouissent d’assumer pleinement notre héritage


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juin 2015 18:37

                    Le dernier sondage dit le contraire, il ne portait que sur les musulmans, mais il dit le contraire.


                    • Cadoudal Cadoudal 6 juin 2015 05:16

                      @Fifi Brind_acier
                      Le contraire de quoi ?


                      De plus en plus confus a l’UPR...

                      Moi ce que je vois dans ce sondage c’est uniquement que les musulmans étant plus nombreux chaque jour qui passe, les sentiments bienveillants envers la religion de paix et d’amour progressent de même...

                      A moins que le poids dans l’opinion française de la dhimmisation de plus en plus évidente de Mr Asselineau, soit a ce point importante qu’elle fasse frémir les sondages.

                      Quand il n’y aura plus que des Musulmans en France, ces sondages deviendront inutiles...


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 juin 2015 06:45

                      @Cadoudal
                      Le sondage dit que les Français ne sont pas devenus islamophobes, au contraire.
                      Mais je comprends que cela ne convienne pas au FN qui passe son temps à diviser les Français et à prétende que l’immigration est au centre de tout.
                      C’est votre droit, permettez que d’autres aient une autre analyse.


                      L’UPR est très claire sur l’ immigration. C’est un problème, il divise les Français, il est géré par les Traités européens, et ne pourra pas êtres réglé comme tant d’autres problèmes, tant que nous serons dans l’ UE. Point.

                      Le FN considère que l’ immigration est le seul problème, au centre de tout.

                      L’UPR considère que ce sont les Traités européens et que la question de la sortie de l’ UE est prioritaire.

                    • Cadoudal Cadoudal 6 juin 2015 21:46

                      @Fifi Brind_acier
                      Tout a fait ma chère..


                      Par simple curiosité, j’ai essayé d’ouvrir le lien propose, http://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/immigration, en effet une page blanche s’affiche,d’une absolue clarté quant au programme de l’UPR concernant l’immigration...

                      Je pense que le débat est en cours dans le cerveau du grand stratège, épluchant les chiffres de l’INSEE a la recherche de ses futurs électeurs... 

                      Un tel niveau de clarté est éblouissant, de la part d’un groupuscule qui n’a de cesse de pourfendre la soit disant absence de programme du FN.

                      Et vous personnellement, ma chère Fifi, si vous aviez l’autorisation de vous exprimer librement sans en référer au grand stratège a l’éblouissante clarté, vous en diriez quoi de l’Islamisation de la France ?

                      Plutôt De Gaule :

                      « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.

                      Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants.« 

                      Ou plutot Jospin :

                      C’était l’époque où le ministre de l’Education nationale Lionel Jospin pouvait répondre à la journaliste, effarée : »Et qu’est-ce que vous voulez que cela me fasse que la France s’islamise ?"

                      http://www.lepoint.fr/societe/islam-francais-le-livre-qui-va-scandaliser-25-04-2013-1690484_23.php


                      Allez, je vous laisse en referer en haut lieu, afiner les comptes et definir une ligne claire et comprehensible pour les benets de mon acabit...

                      Ou alors, la, d’un coup, prendre votre élan, rompre un moment vos chaines et me donner votre opinion personnelle sur la question ??


                    • soi même 5 juin 2015 19:07
                      nous subissons la discrimination dans la Nation capitaliste , Il serait temps d’arête ton char Ben Hur, dans ma jeunesse j’ai suffisamment coutoyé des africains, des antillais, des métisses pour te dires que c’est avant tout que avez un problème d’orgueil et vous n’avez pas d’autre réponse au lieux de le regardé en face cela de déblatéré sur le racisme supposé des autres ....

                      Bien sur, il y a un pourcentage infime de con et comme il y a un infime pourcentage d’antillais cons.

                      Entre con, je pense que tu peux entendre ...


                      • COVADONGA722 COVADONGA722 5 juin 2015 19:23

                        psssss , pourriez vous allez demandez aux fiers révolutionnaires de toutes origines qui tendent la main le 5 de chaque mois dans les bureaux de la Poste.Pour percevoir les caf asssedics rmi rsa cmu et autres aides sociales de retourner faire la révolution dans le pays de leurs pères.Remarquez je comprend leur peu d’empressement à retourner la -bas je me suis laissé dire que nombres de polices de leurs frères tiraient à balles réelles.De plus je me suis laissé dire que ces pays de cocagnes ne distribuaient pas hlm écoles bus cantines le tout quasiment gratos.Je me suis laissé dire que vos amis révolutionnaires de toutes couleurs préféraient se faire soigner dans nos hôpitaux plutôt que chez eux ou je ne doutes pas de la marxitude des toubibs

                        Bref cher révolutionnaire le cul bien au chaud ici vous êtes invités poliment a aller révolutionner ailleurs .Je vois que vous rêvez de révolution ici ben mon vieux priez pour que l’on ne nous laisses pas créer ici des milices ou une garde nationale ! Vous verrez certain d’entre nous ne savent pas faire d’aussi jolis discours que les vôtres mais tirent probablement beaucoup mieux !
                        Bon nous disons donc rdv le grand soir ! vous verrez suis pas dur à reconnaître con beauf sous-chiens mais armé !
                        s’agissant de votre sempiternelle pleurnicherie de la repentance ma réponse est et demeurera 
                        celle de Giordano Bruno 

                         « Je ne crains rien et je ne rétracte rien, il n’y a rien à rétracter et je ne sais pas ce que j’aurais à rétracter. »

                        asinus : ne varietur 

                        • juluch juluch 5 juin 2015 19:27

                          @COVADONGA722

                          +1 Tout est dit.

                        • hunter hunter 5 juin 2015 19:42

                          Salut à tous,

                          Eh honnêtement, qui a lu tout ce machin en entier ? c’est imbuvable !

                          En plus, d’après le titre, y’a que les jeunes maghrébins africains, antillais, asiatiques qui sont susceptibles de souffrir ?

                          Ah bon ? Ah ben merde, on vit pas dans le même pays où quoi... ?

                          Parce que j’en vois moi des gens autour de moi, non-maghrébins, non-antillais, non-africains, non-asaitques, et qui souffrent aussi, voire beaucoup même !

                          Et c’est étrange, je ne vois que rarement quelqu’un parler d’eux, pourquoi ?

                          Ah d’accord, c’est normal, parce que ce sont tous des descendants d’affreux esclavagistes blancs, donc qu’ils en bavent c’est normal, c’est ça !

                          Allez Monsieur, si vous avez un passeport français, je vous suggère de le rendre, de renoncer à tous vos droits (sécu, retraite, allocs diverses) que ce sale pays de blancs racistes vous donne, et de suivre à la lettre les conseils du camarade COVADONGA722, ci-dessus expliqués !

                          Si vous n’avez pas de passeport français, réservez votre billet au plus vite...alez simple, bien entendu !

                          Adishatz

                          H/


                          • marmor 5 juin 2015 21:57

                            Comment disaient-ils les autres en 62, la valise ou le cercueil, me semble-t-il ?
                            Depuis 62, 96% du PIB algérien provient de la manne du pétrole et du gaz. Rien d’autre n’est produit...... Il y a tant à faire pour des âmes de bonne volonté dans cet ancien pays de cocagne. Alors je suggère aux jeunes « chances pour la France » d’aller exercer leurs talents dans ce pays qui a tant besoin de forces vives pour faire refleurir les oliviers, les vignes, le maraichage et tout le reste, à l’abandon depuis tant d’années. Votre avenir est la bas, pas ici, où vous subissez tant de discriminations .....


                            • marmor 6 juin 2015 10:21

                              Valeur financière des gisements de l’Algérie

                              Après avoir inventorié tous les gisements développés et non développés de l’Algérie, Africommodities a calculé la valeur financière de ces gisements sur la base de la cotation de chaque produit sur le marché. L’estimation qui en résulte est supérieure à 2600 milliards $.

                               

                              Ce grand pays d’Afrique n’aurait besoin que de 200 milliards $ pour se doter des infrastructures de base modernes, soit environ 7,6% de la valeur financière globale des tous ses gisements de matières premières.


                              • howahkan howahkan Hotah 6 juin 2015 10:42

                                ami terriens en souffrances terribles bonjours...

                                Pendant ce temps, ou nous parlons de sujet excentrés , le banquier lui profitant de notre division intégrale continue à construire notre prison. qui est sa richesse...
                                franchement à ce stade d’ « ignorance », le nouvel ordre mondial n’a pas de soucis à se faire en occident...c’est du tout cuit...depuis un moment en fait..

                                seul sa mégalomanie qui va le faire aller trop loin va le menacer, comme un suicide en fait ce ne sera sûrement un mouvement des pseudo peuples ,car de peuple il n’y a pas il y a juste des milliards de « moi je »..tout bien sur sont le trou du cul du monde....
                                je trouve vraiment que eux là haut ont au moins un restant cerveau, ce que le commun des mortels a perdu ...

                                ils ont compris un truc vital....

                                **eux ils coopèrent, nous absolument pas**..j’en vois ici et partout , les rambo du clavier, qui en bande et par derriere me ferait bien ma fête dans un endroit tranquille, tout en s’abaissant obséquieusement devant leur maître ......cela leur permet de voler la propriété des autres par l’argent dette.

                                l’autre que je hais me sert de tremplin pour essayer d’oublier ma propre misère,çà ne marche jamais, la mort approche...et elle dit : au suivant...avec de la chance je verrais alors que je n’ai jamais vécu, mais que j’ai essaye de me fuir ,tout le temps...car j’ai cru que la souffrance de vivre et moi faisaient deux « choses » séparées...or pas du tout...

                                j’ai passé ma vie a essayer de me fuir...d’où cette haine que je viens entre autre essayer de transférer ici sur les autres, çà ne marche jamais sauf une seconde de haine comme en ers mes propos et d’autres , qui te fond oublier pendant cette seconde de haine déversée ,ami en souffrance , cette souffrance qui te ronge la vie......ah les autres que la vie serait belle sans eux : !!! oui mais voila sans les autres je n’existe plus,cruel dilemme ,

                                Agoravix est devenu très phagocyté par les dealers de haine et de division, ceci est parfaitement étudié et simple, trolls eu-us-sionistes, ce qui est bon signe,cela signifie que des choses importantes sont donc dites,déguises derrière Mr tout le monde ce sont juste des employés ...qui propagent la division., qui est le seul vrai travail de tout pouvoir....et je pense que c’est su et voulu....comme des que un parti politique semble vraiment prendre de l’ampleur, il est aussitôt freiné dans son mouvement car en général il appartient au maître banquier ,..genre fdg, etc..je ne parle pas du FN, un des jouets des banquiers...cela dit a coté de quenel+, égalité et réconciliation, russia today, réseau voltaire etc etc etc, il y en a tant.........y’ a pas photo...cependant il est encore possible d’échanger....sur du serieux, l’organisation visuelle du site s’y prête assez bien..la lecture y est asse claire ce qui n’est pas le cas partout..

                                le moment de laisser définitivement tomber ce site approche t ’il cependant ??? ...à moins de continuer à l’utiliser contre vents et marées....ce qui implique plus aucune réponse à aucun agresseur...ce que je vais faire de suite

                                Dans la vraie vie je réponds en utilisant la haine de l’agresseur meme a beaucoup plus fort...si l’agression le justifie..j’ai appris a utiliser la colère juste..celle ci vous debarasse de la peur, n’est pas physique mais fait de vous une personne qui va refuser jusqu’ au bout....

                                cela les pouvoirs veulent aussi que vous ne saisissiez jamais, cela explique pourquoi les 3 fausses religions parle de la colère pour faire en sorte que ne comprenions rien du tout...

                                tendre l’autre joue ? la bonne blague ..

                                il y a des constructeurs et il y a des destructeurs...les destructeurs pour l’instant dominent

                                cela étant dit, le chemin est là pour tout le monde..le chemin est solitaire...et quand je sais etre solitaire,alors je sais etre avec les autres solidaire, cela est dans la nature des choses ,car tout est lié..sauf nous, ce qui explique la souffrance continuelle des humains, car pour faire souffrir il faut etre en souffrance soi meme...dommage...la vie était le seul miracle.....

                                de toute façon avant tout le vrai chemin est d’abords en soi meme..donc tout est possible pour chacun....

                                amicalement .... smiley


                                • Jonas 6 juin 2015 16:39

                                   A l’auteur de l’article. 


                                  Savez-vous que dans cette France que vous détestez, mais qui vous nourri , vous soigne , vous loge et vous éduque , grâce aux contribuables , existe un cas unique au monde. 

                                   Par générosité cette France a créé un fonds pour ceux des étrangers , Africains et Maghrébins qui se sentent maltraiter et persécuter chez elle , une -AIDE AU RETOUR- 

                                  Parce que que les Africains et les Maghrébins , maltraités et persécutés en France ne veulent pas partir d’eux-même par masochisme , une incitation financière au retour est à leur disposition. 

                                   L’AIDE AU RETOUR SE DECOMPOSE COMME SUITE : 

                                  1) Prise en charge de l’acheminement des étrangers vers leur pays d’origine. 
                                  2) Versement d’une cagnotte de 3 500 euros ( revalorisée depuis 2010) pour un couple .
                                  3) Pour un adulte seul 2 000 euros 
                                  4) 1 000 euros pour un enfant mineur , jusqu’au troisième enfant et 500 euros pour chacun des enfants suivants . 
                                  5) Les ressortissants étrangers ayant un projet d’entreprise peuvent également percevoir 7 000 euros pour le démarrage de leur activité. 

                                  Donc si vous jugez que vous n’êtes pas bien en France qu’attendez-vous pour déguerpir ?. 

                                  Vous pouvez en tant qu’ Africain aller vous installer en Afrique du sud , dans le grand pays de Mandela , où de milliers de Malawites, Mozambicains, Zambabwéens et d’autres furent violentés , brûlés vifs et chassés , leurs échoppes et leurs maisons brûlées . Je vous conseille l’Afrique du sud , mais rien ne vous empêche d’aller vous installer au Mali, Burundi, RDC etc.
                                   Pays pacifiques et respectueux des droits de l’homme.



                                  Quant aux arabo-musulmans , eux , ont l’embarras du choix , entre les 57 pays musulmans , ils se sentiront entre « soeurs et frères en religion ». Et puis il y a aussi dans leur choix les pays du Golfe qui croulent sous les milliards de dollars. Ces deniers pays sont d’ailleurs donnés comme exemple pour leur manière de traiter les travailleurs étrangers, leur générosité. et leur humanité. 

                                  Vraiment pourquoi rester en France , ce pays capitaliste qui exploite les pauvres Africains et arabo-musulmans. Alors que tant de pays africains et arabo-musulmans ont banni le capitalisme et l’exploitation des hommes comme au Qatar , Mauritanie , Arabie saoudite etc. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jimmy dalleedoo

jimmy dalleedoo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès