Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Nul ne peut se faire justice à soi-même »

« Nul ne peut se faire justice à soi-même »

« Sa riposte est celle d’un républicain, d’un citoyen » B. Lancar

Le 20 Aout dernier, en direct sur RMC, Benjamin Lancar, président des Jeunes Populaires (organisation des jeunes de l’UMP) déclare « René Galinier avait le droit de riposter […] sa riposte est celle d’un républicain, d’un citoyen ». René Galinier, c’est ce retraité de l’Hérault, qui en Aout 2010 avait tiré « quasiment à bout-touchant » (selon l’expertise balistique) sur deux cambrioleuses (11 et 21 ans) désarmées qui lui tournaient le dos. Il indiquera aux gendarmes, « j’avais peur, je me suis senti en danger avec cette sale race (jeunes d’origine Rom) on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Je suis devenu raciste ». Faire de son acte celui d’un républicain ou d’un citoyen c’est avoir une conception de la république et de la citoyenneté un peu particulière. Cette affaire a laissé remonter chez certains élus leurs instincts les plus primitifs. L’exemple le plus flagrant est celui de Jason Onderwater, conseiller municipal UMP à la jeunesse de la ville de la Béziers, qui a publié sur youtube une vidéo dans laquelle il apporte son soutien au retraité et adresse un appel au président de la république : “ Lâchez les chiens. Les policiers et les gendarmes ont la rage [...] donnez carte blanche aux forces de l’ordre »… Je laisse le soin à chacun de juger ces propos ! Le soutien de l’UMP est allé bien au delà, puisque le président du parti présidentiel en personne (X. Bertrand à l’époque) s’est dit « surpris et choqué » par la détention du retraité. L’indignation généralisée de la droite (C. Vaneste, L. Luca…) et de l’extrême droite (FN…) dans cette affaire est le symbole de la volonté accrue des politiques d’interférer dans les décisions de justice. Pour l’UMP la politique du fait divers est devenue une habitude, elle est à chaque fois un moyen d’accroitre son terreau électoral vers sa droite.

Il n’y a pas légitime défense si : « il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte » Code pénal français

Toute aussi surprenante la décision de France 2 de dédier une émission spéciale à ces personnes qui ont choisi de se faire justice elles-mêmes, en particulier lorsque l’on considère les déclarations de R. Galinier : « avec tout ce qu’il se passe à la télé ça me gonfle, on est obligé de devenir raciste et de se défendre ». C’est dans « Prise directe » que le service public a décidé de donner une tribune pour s’expliquer à Luc Fournier, cafetier à Lavaur (Tarn) qui le 14 décembre 2009 a abattu Jonathan un lycéen de 17 ans qui s’était introduit dans son café durant la nuit avec un complice. Selon « La Dépêche du Midi » , le cafetier avait prévu la venue des deux cambrioleurs car depuis quelques jours les barreaux d’une fenêtre de son café étaient sciés (la gendarmerie avait d’ailleurs été mise au courant). Ainsi, il a mis en place un piège (tel un chasseur) avec une ficelle tendue entre deux chaises « sur le passage menant au bar et aux cigarettes » : c’est par la chute de celles-ci que l’homme a été alerté et est intervenu fusil en main, tirant une première fois et tuant le lycéen sur le coup puis une deuxième fois dans le vide pendant que le complice s’enfuyait. Selon son avocat, « C’est inconvenant de le considérer comme un délinquant […], c’est un honnête homme de 53 ans, qui a travaillé toute sa vie 15 heures par jour […] c’est un cas de légitime défense ». Une défense des plus éhontées. Pour rappel, selon le code pénal français, article 122-5, il n’y a pas légitime défense, si “’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte”. L’avocat du lycéen quant à lui a déclaré « Nous sommes dans une affaire d’autodéfense et non de légitime défense. L’autodéfense, c’est la volonté de faire justice soi-même. Elle transforme le justiciable en justicier et porte atteinte à l’ordre public institutionnel […] La légitime défense est une réaction immédiate à une situation imprévue. Ce n’est pas le cas. Luc Fournié avait constaté que les barreaux de la fenêtre étaient sciés depuis plusieurs jours et au lieu de les réparer, il a décidé de dormir dans un lit de camp dans la réserve au rez-de-chaussée avec une arme chargée. Il n’a pas été surpris, il les attendait ». Le procès du cafetier aura lieu en 2011. Fin décembre 2010, près de 400 personnes se sont rassemblées à Lavaur pour une marche silencieuse en la mémoire de Jonathan mort il y a maintenant un an. On peut se demander pourquoi le service public s’est épris de ce commerçant au point de lui consacrer un reportage et une interview à une heure de grande écoute. Comme l’affirme Samuel Gontier sur télérama.fr « le titre de l’émission inspirait confiance  : « Face à l’injustice, des hommes et des femmes hors la loi. » Je m’attendais à retrouver ces électriciens d’ERDF qui rebranchent des familles démunies à qui on a coupé le courant. Ces instituteurs qui refusent d’appliquer les directives du ministère pour protester contre la disparition des Rased. Ces postiers qui n’acceptent pas d’être transformés en commerciaux. Ces salariés de Pôle emploi qui refusent de dénoncer les étrangers en situation irrégulière. Ou ce papi rescapé du nazisme qui héberge un sans-papiers – vu dans l’excellent documentaire de Paul Moreira, L’Insurrection silencieuse, mais Emmanuel Chain et Béatrice Schönberg ont une autre vision de la désobéissance ». L’Audimat et le sensationnel auraient-ils eu raison de notre idéal de justice républicaine ?

Vers quel idéal de justice veulent-ils nous amener ?

Malheureusement ce type d’histoire n’est plus banal comme on peut le constater avec le meurtre récent d’un supposé voleur de truffes au fusil à pompe par un agriculteur en embuscade. Ceci laisse à réfléchir sur l’ambiance sécuritaire qui règne dans notre pays et ses répercussions dramatiques au quotidien. En instrumentalisant ces drames humains, certains médias et politiques jouent avec les instincts les plus vils de l’être humain, comme la haine ou la vengeance. Vers quel idéal de justice veulent-ils nous amener ? La justice ne peut être fondée sur l’émotion, la haine, l’amertume ou la vengeance. La République, depuis 1981, ne reconnaît plus la peine de mort comme un acte de justice. Par ailleurs, quelque soit le délit, celle-ci ne peut être rendue pas des assassins. C’est cet idéal d’une justice plus humaine que nous devons aujourd’hui défendre en n’oubliant jamais que » Nul ne peut se faire justice à soi-même ».

Matthieu Lépine


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • bakounine 10 janvier 2011 10:25

    La justice ne peut être fondée sur l’émotion, la haine, l’amertume ou la vengeance.

    c’est vrai mais le problème est que les medias se substitues à la justice, donc le francais lambda avachit devant sa télé prend ses notions de droit et justice via l’education télépoubelle.
    le bon beaubeauf devant sa télé se laisse endoctriné manipulé.
    (comme l’electeur du FN qui malgré le fait qu’il vive dans le trou du cul du monde avec pas un seul étranger à 150 km à la ronde le rendrons peureux parano et donc Haineux.)

    Notre société n’est plus que basé sur l’émotion !! merci le nain bah oui le petit rigolo au pouvoir ne fait que cela !!
    L’emotion facile de jouer avec y a qu’a lire du amaury ici^^ tellement simpliste pour un auditoir simplet.

    Une petite chanson ^^

    Berurier Noir Conte Cruel de la Jeunesse
    On était une bande de jeunes
    A déambuler dans la rue
    On marche, on danse
    Cette nuit on gueule
    On chante les chansons des Bérus
    Les flics n’aiment pas qu’on soit ensemble
    Les bœufs font pour, les grands-mères grondent
    Les jeunes c’est l’insécurité
    Il faudrait tous les enfermer !

    On a mis nos masquards de clowns
    Pour affronter la société
    On a mis nos masquards de clowns
    Pour effrayer les policiers
    Y avait Elnoc, Laul et Stonga
    Masto, Gabo, Mawell et moi
    Y avait aussi quelques copines
    Tous les affreux et leurs titines

    On était une bonne vingtaine
    A marcher dans la capitale
    Sans armes, sans violence et sans haine
    A danser comme des malades
    Un type assis d’vant sa télé
    Partout c’est l’insécurité
    « Encore les jeunes, ces enculés !
    Et croyez-moi j’vais les matter ! »

    Le type à sorti sa 22
    Il a tiré sur les affreux
    Deux sont tombés sur le pavé
    Les autres se sont tous dispersés
    Après sont v’nus les brancardiers
    Les policiers et la télé
    « J’ai protégé ma liberté »
    Disait le beauf à faire pleurer

    « J’étais en légitime défense
    Vingt contre moi, j’ai aucune chance »
    Les jeunes c’est l’insécurité
    Et le prolo fut acquitté
    On l’a retrouvé tout poignardé
    Dans l’escalier de sa cité
    On l’a retrouvé tout poignardé
    Personne ne sut qui l’avait tué

    Parce qu’on ne vit pas comme les autres
    On nous tire dessus dans la rue
    Mais putain c’est toujours d’notre faute
    Toi le prolo, tu es foutu !
    On l’a retrouvé tout poignardé
    Dans l’escalier de sa cité
    On l’a retrouvé tout poignardé
    Personne ne sut qui l’avait tué


    • FRK44 FRK44 10 janvier 2011 13:06

      Merci, pour ce rappel de souvenirs !

      Moi, ce qui me surprend c’est que ces types se drapent d’une légitime-défense pour couvrir ces meurtres, ils n’ont même pas le courage de la responsabilité de leur acte.

      Soit ils ont le QI d’une huitre, car il existe une loi qui explique clairement les principes de la responsabilité pénale s’appliquant à tous, même aux flics, soit ils sont anti-républicains car ils ne reconnaissent pas les lois de notre pays.
      Dans les 2 cas ; condamnation.

      Si la loi ne les satisfait pas, qu’ils trouvent des représentants pour en voter une nouvelle, en attendant ce sont les articles 122-5,122-6 et 122-7 du code pénal qui couvrent la légitime défense, et ces tueurs présumés ne peuvent y prétendre.
       


    • Romain Desbois 10 janvier 2011 10:34

      Il serait d’ailleurs intéressant de se demander pourquoi l’on autorise la détention d’armes à feu chez soi.
      Il serait utile par exemple que les chasseurs doivent rapporter leur arme dans une armurerie après leur journée de chasse (gérée par la gendarmerie ou la police, voire dans une mairie par des personnes assermentées).
      Sans tout régler , cela éviterait nombre de faits divers allant du type qui pète un cable et tire sur tout ce qui bouge au gosse qui se tue en jouant avec l’arme de papa.


      • bernard29 bernard29 10 janvier 2011 11:01

        « En instrumentalisant ces drames humains, certains médias et politiques jouent avec les instincts les plus vils de l’être humain, comme la haine ou la vengeance. Vers quel idéal de justice veulent-ils nous amener ? »

        Une justice de la vengeance personnelle. Le coupable c’est ton voisin, et à partir des plus petites infractions. Et non seulement , on détourne la colère légitime des citoyens vers l’individu, vers le délinquant éventuel, mais en plus on veut instaurer le moyen pour se venger ou se plaindre . C’est la politique des jurys populaires dans les tribunaux correctionnels.

        Espérons que notre justice ne se laissera pas faire . Et la réaction du procureur Nadal l’autre jour était de ce point de vue trés positive.


        • TSS 10 janvier 2011 16:36

          Tout simplement, parce que Luc Fournié d’hier, c’est nous demain. Vos postiers, vos instituteurs, vos électriciens, vos salariés de Pôle emplois sont des gens qui n’appliquent pas la loi, parce qu’ils estiment avoir le droit de décider ce qui est juste ou injuste.

          ils ne font que copier la chienlit qui nous gouverne... !!

          "L’obligation des sujets envers le souverain

          je ne suis le vassal de personne ,je suis un citoyen français qui donne de l’argent à des gestionnaires qui l’utilisent d’ailleurs fort mal(essentiellement pour eux) et je ne leur reconnais pas le droit de s’ immiscer dans ma vie ... !!


        • non667 10 janvier 2011 12:40

          J’ACCUSE BADINTER DE COMPLICITÉ DE TOUT LES MEURTRES COMMIS PAR DES RÉCIDIVISTES LIBÉRÉS  ! smiley


          • DANIEL NAESSENS 10 janvier 2011 13:10

            Les sans-papiers ont le droit de narguer les lois ; les faucheurs d’Ogm se prennent pour des justiciers et foulent aux pieds le droit des paysans ; les juges appliquent de façon trés approximative les lois ; les policiers manifestent quand 2 ou 3 d’entre eux sont pris la main dans le sac ; ....

            Si l’état ne peut (ou ne veut) pas assurer la protection des citoyens, ceux-ci sont légitimes pour assurer leur propre défense.
            A longueur de médias est désigné le bouc émissaire, la cible : le « beauf », le « petit blanc », la « face de craie »...

            A rapprocher de cette affaire qui avait vu un paysan péter les plombs contre des « faucheurs d’OGN » qui officiaient sous le regard bovin de la police et des commis de préfecture.
            Ce paysan a fini par aller chercher sa pétoire et tirer quelques coups de feu au dessus de la tête des faucheurs.
            Ah là, la police est intervenue !!! la paysan au gnouf !!! et Bové demandant la prison pour l’insolent qui protégeait le fruit de son labeur !!


            • TSS 10 janvier 2011 16:41

              l’insolent qui protégeait le fruit de son labeur !!

              le labeur des agriculteurs(FNSEA) consiste essentiellement ,sous la houlette de

              l’agroalimentaire dont ils sont les otages,à pourrir la terre et l’environnement ... !!


            • Romain Desbois 10 janvier 2011 19:55

              Je peux aussi vous relater des cas où les protecteurs des animaux étaient empêchés par la police d’aller manifester là où des chasseurs tuaient en toute illégalité et donc sous la protection de la police.


            • bakounine 10 janvier 2011 13:49

              Loooool y a les bras levé qui se pointe !!
              ca va moinser dramatiquement hi hi hi 
              Attention l’argumentation va retomber au niveau des egouts !! 


              • pissefroid pissefroid 10 janvier 2011 13:53

                Je ne comprends pas pourquoi on parle d’autodéfense puisqu’il s’agit d’homicide volontaire ou involontaire.


                • franc 10 janvier 2011 16:07

                  je retiens cette phrase de Hobbe si justement cité par Gelone :« ---------L’obligation des sujets envers le souverain s’entend aussi longtemps, et pas plus, que dure la puissance grâce à laquelle il a la capacité de les protéger. En effet, le droit que, par nature, les humains ont de se protéger eux-mêmes, quand personne d’autre ne peut le faire, ne peut être abandonné par aucune convention. »

                  La justice étant une valeur absolue et le but ultime de l’Etat ,de l’Etat au service de la République et donc du peuple ,valeur absolue supérieure à la liberté ,l’égalité et la fraternité qui ne sont que des valeurs relatives et n’ont de sens et de réalité concrète qu’à travers la justice elle-même ,-------il n’ ya pas de liberté ,ni d’égalité ni de fraternité sans la justice-------- ,celle -ci doit donc être réalisée de manière pleine et entière et de toutes les façons possibles ou imaginables.

                  Et si l’Etat n’applique pas la justice ou n’arrive pas à l’appliquer ,alors les citoyens ont toute légitimité,le droit naturel en même temps que surnaturel, et même une obligation morale pour ne pas dire religieuse , à la faire respecter par eux-mêmes ou par quelqu’un d’autre 


                  • pastori 10 janvier 2011 17:22

                    «  j’avais peur, je me suis senti en danger avec cette sale race (jeunes d’origine Rom) on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Je suis devenu raciste ».


                    on n’a pas peur de telle ou telle personne, mais d’une « race » !

                     “ Lâchez les chiens. Les policiers et les gendarmes ont la rage [...] donnez carte blanche aux forces de l’ordre »…mettez le doigt dans un tel engrenage !

                    car sous entendu, carte blanche sélective.
                    comme si une matraque de crs savait distinguer l’origine d’un être humain !
                    un jour la matraque va taper sur celui qui l’a réclamée, et il appellera au secours !

                    tout est dit dans cette phrase. la peur ! ces peurs qu’on agite sans cesse pour des raisons électorales et qui finissent pas tomber sur des êtres faibles, et c’est le drame.

                    certains porteront la responsabilité de nombres d’actes débiles mais n’en paierons jamais la note. 

                    combien sur Agoravox clament cette peur panique envers des tas d’épouvantails ? pas mal. certains ont en effet même évolué vers le racisme.

                    que ne ferait-on pour un mandat électoral ! 

                    • pastori 10 janvier 2011 17:38

                      Mr franc.


                      dans le mot justice il y a « juste ».  la sanction doit être juste. 

                      se faire respecter par soi même implique la même justice.
                      ne serait-ce que pour sa propre conscience.
                      « avec tout ce qu’il se passe à la télé ça me gonfle, on est obligé de devenir raciste et de se défendre » 

                      non on n’est pas obligé si on est normal, mais les faibles ? merci la télé !

                      outre la mort donnée, ce qui est déjà pour la victime ce qui lui arrivera de pire, évidemment, la peine pour sa famille... mais aussi pour l’auteur :

                      ce lancar qui l’ouvre non pas en tant que citoyen mais uniquement pour des raisons électorales, ne sera pas présent à ses cotés quand ce retraité, chaque jour de sa vie, se reprochera d’avoir commis ce geste.

                      s’il y a mort d’homme, qui ne se reprocherait d’avoir ôté la vie pour le vol d’un téléviseur ?

                      les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

                      • franc 10 janvier 2011 21:07

                        pastori ,je n’ai jamais dit le contraire ,que l’on fasse justice soi-même ou par quelqu’un d’autre ou par l’intermédiaire de l’Etat ce qui est de loin le plus préférable ,la sanction doit être juste comme vous le dites et je ne vois rien d’autre de plus juste que la loi du talion ,ni plus ,ni moins --------------------------plus ce serait un acte d’injustice ,moins ce serait un déni de justice


                        quant à la légitime défense ,elle peut être invoquée même quand il semble qu’il ya disproportion en apparence entre l’acte de défense et l’acte de délinquance ------------------------------------par exemple on peut légitimement tirer sur un cambrioleur si celui-ci est armé et en train de fuir car il arrive que le voleur tire sur le propriétaire soit par peur soit pour éliminer un témoin possible ,ou même n’étant pas armé d’avance mais peut après coup prendre un objet quelconque pour frapper ou risquer de tuer le propriétaire même à main nue --------------------------------------------on a déjà vu des voleurs tuer pour quelques liasses d’argent


                        • 2102kcnarF 10 janvier 2011 21:37

                          Les deux victimes avaient de frères et de soeurs, qu’ils appliquent la loi de hobbes selon

                          franc :

                          Et si l’Etat n’applique pas la justice ou n’arrive pas à l’appliquer ,alors les citoyens ont toute légitimité,le droit naturel en même temps que surnaturel, et même une obligation morale pour ne pas dire religieuse , à la faire respecter par eux-mêmes ou par quelqu’un d’autre 

                          En résumé si la vieille ordure n’est pas condamné, que les frères et soeurs fassent justice eux-mêmes.


                          • 2102kcnarF 10 janvier 2011 21:39

                            Et pas besoin d’en appeller au surnaturel, une cartouche de chevrotines suffira !

                            Pendant qu’il est chiotte, à travers la porte ! !

                            ................................ :->

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès