Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Objectif répression routière

Objectif répression routière

Pour décourager l’automobiliste d’y rester et de les parcourir, ces voies publiques nationales qui longent les nouvelles autoroutes privées et payantes, sont désormais truffées d’obstacles horizontaux qui finissent gris poussière : bornes béton, bandes de peintures glissantes, et perpendiculaires : bites plastiques, métalliques, ou béton, panneaux tous les vingt mètres, ronds points tous les cinq cents mètres, limitations indécentes à 50 sur des kilomètres de lignes droites, et disparition des lignes blanches discontinues autorisant les dépassements, etc... enfin bien des aménagements très souvent inutiles et juste destinés à contraindre les usagers à emprunter l’autoroute payante.

C’est l’effet lobby sur les mairies et législateurs très sollicités pour financer des aménagements payés par le racket sur les citoyens usagers ou pas, et répondant à de nouvelles normes hétéroclites. Les usagers ont payé une première fois la construction de l’autoroute, puis le péage puisqu’elles sont devenues privatisées, et maintenant les aménagements urbains et routiers coûteux et dangereux qui fleurissent partout sur le réseau national et urbain. Et pour un kilomètre heure de plus, il lui en coutera encore l’équivalent d’un plein de carburant et un point de permis. Toutes ces entraves à la conduite par un harcèlement routier peut générer un stress qui dans certains cas ne peut plus être compensé que par un suivi médical dont les français sont les champions avec des dizaines de millions d’abonnés aux tranquillisants.

On a pu voir un instant au jt du lendemain, ce pont de peut-être 6m de large où se sont tués trois jeunes le 22 aout. Un bon mètre de chaque coté de la voie est entravé d’une sévère borne de trottoir pour piéton ou pour inciter au ralentissement. La visibilité a permis de disposer deux panneaux de priorité dont le rouge dans le sens le moins usité. Avec un simple réfléchissant sur la tranche du béton et une bande blanche antidérapante peinte sur la chaussée pour les piétons, ces morts violentes auraient pu être évitées. Évidemment la responsabilité d’un tel drame est partagée entre le chauffeur blessé et le promoteur d’un tel dispositif, mais en aucun cas aux trois passagers morts carbonisés. La répression prônée par les autorités pour fixer ses objectifs de trois mille morts par an, et ainsi cautionner le racket répressif automatisé des radars, permet de financer les lourds aménagements allant souvent à l’encontre de l’intérêt commun souhaité.

Le manque d’harmonie entre les routes qui rétrécissent et les véhicules qui s’élargissent augmente les risques d’année en année. Rien que la Mégane de Renault a pris 8cm en largeur et 300kg entre 1996 et 2008, et d’autre marques font encore pire. On peut se demander où cela va s’arrêter ? Quand on voit la disparité des normes et des politiques entre chaque pays membre de l’union européenne, on peut se demander s’il y a objectif commun des mandataires. Pour prendre l’exemple d’un pays performant en matière de sécurité routière et en gamme de véhicules adaptés, " l’accès aux autoroutes allemandes est gratuit, la vitesse est limitée à 110 km/h sur les autoroutes périurbaines (40 % du linéaire), elle n’est pas limitée sur les autoroutes interurbaines en général, mais la vitesse de 130 km/h est conseillée. " Pourtant, l’Allemagne, de taille sensiblement égale à la France et affiche les résultats statistiques semblables pour des politiques bien différentes : Allemagne ( 5094, - 27 %) , France ( 4 703 - 42%) , chiffres 2007. Toute la différence est là entre le tout préventif en amont, et le tout répressif en avale.

Tout comme cette loi inscrite nulle part ailleurs qu’aux frontières aujourd’hui disparues, et qui n’a besoin d’aucun rappel, la conduite à droite, bien d’autres évidentes mériteraient de suivre cet exemple pour devenir bien plus dissuasives et efficaces en s’installant sans harcèlement dans l’inconscient collectif. La vitesse sur la moitié des autoroutes allemandes est libre et conseillée...et le parc automobile autrement plus haut de gamme. Il est un pays plus réduit en surface et certes beaucoup plus urbain, la Hollande, où le mobilier urbain par endroits n’existe plus. Dans certaines villes, celui-ci a entièrement disparu avec trottoirs et passages piétons. Ceux ci font désormais la loi avec le vélo et ce n’est plus la priorité au plus lourd. La politique laxiste de ce pays dans maints domaines a permis de vider ses prisons. Chez nous, la politique est plutôt taxiste ou taxative...

Le manque total d’harmonie politique entre pays membres est très clairement exprimé par Jean Luc Mélenchon, député européen et ancien sénateur, dans ces propos d’un militant ni européiste, ni carriériste : "" C’est vraiment un parlement désespérant, c’est un parlement où on parle pas déjà, les jours de fête vous avez droit à une minute, une minute et demi, quarante secondes de temps de parole, c’est ridicule et puis tout d’un coup à 11 H on se met à voter comme des poulets en batteries, il y a des moments où vous vous demandez ce que vous faites là (...) on a quand même le droit de dire que c’est un drôle de parlement (...) un parlement sans pouvoirs comme celui ci, ou à pouvoir purement formel c’est exaspérant. Je savais pas que c’était si creux que ça le Parlement européen.

Il ne serait donc pas inutile de s’aligner sur les sages décisions qui profitent aux pays européens dominants sur un terrain bien précis, pour fixer aux autres les règles de bon sens permettant d’afficher des palmarès favorables en matière de sécurité routière. Ce serait bien plus utile en matière de prévention que ces images parues trois saison durant sur la première chaine française en stupidité, et à heure de grande écoute dans ça vaut le détour.

Toute influence de lobby outre atlantique dans ce parlement européen illégal et non démocratique, en l’absence de programme en harmonie avec les intérêts locaux, est une entrave à la bonne conduite découlant d’une prévention sans images traumatisantes par des médias intelligents.

désunion européenne

Aménagements urbains

mobilier urbain

Photo du piège

Documents joints à cet article

Objectif répression routière Objectif répression routière

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • manusan 27 août 2010 10:35

    On a pu voir un instant au jt du lendemain, ce pont de peut-être 6m de large où se sont tués trois jeunes le 22 aout. Un bon mètre de chaque coté de la voie est entravé d’une sévère borne de trottoir pour piéton ou pour inciter au ralentissement. La visibilité a permis de disposer deux panneaux de priorité dont le rouge dans le sens le moins usité. Avec un simple réfléchissant sur la tranche du béton et une bande blanche antidérapante peinte sur la chaussée pour les piétons, ces morts violentes auraient pu être évitées. Évidemment la responsabilité d’un tel drame est partagée entre le chauffeur blessé et le promoteur d’un tel dispositif, mais en aucun cas aux trois passagers morts carbonisés. La répression prônée par les autorités pour fixer ses objectifs de trois mille morts par an, et ainsi cautionner le racket répressif automatisé des radars, permet de financer les lourds aménagements allant souvent à l’encontre de l’intérêt commun souhaité.

    Vous connaissez la Vendée (lieu de l’accident) ? Tous les ans avec le Morbihan, elle se partage la place de championne de France des accidents de la route du à l’alcool. Cette année encore, on va bien arroser la VictoOooiiireee.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 10:47

      Bien sûr, la drogue et l’alcool ruine la jeunesse bretonne et vendéenne, mais c’est pas en mettant des gendarmes couchés au milieu de la route que ça va arranger les choses. L’alcool légal et les tranquillisants légaux font bien plus de morts que le cannabis par exemple. Et pourtant, c’est sur lui que repose la culpabilisation la plus soutenue par les médias achetés aux lobbys dominants.


    • Gabriel Gabriel 27 août 2010 10:49

      Lisa, toutes les personnes sensées savent que la sécurité routière n’est pas la préoccupation principale de ce gouvernement mais bien l’arnaque routière, ou l’on peut raquetter l’automobiliste sans risque !


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 10:57

        Gabriel, soit, contraindre les automobilistes à respecter les règles et l’amender pour faute et en tirer une rétribution est naturel, c’est le jeu. Mais fixer le curseur à trois mille morts par an tout en acceptant de financer avec le racket les bites qui fleurissent au milieu de la route, c’est aller à l’encontre de ses intérêts et surtout des nôtres. Car en effet, la route est stressante avec plein de pièges sournois un peu partout.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 10:49

        A propos de Mélenchon : vous êtes député européen et dites à propos des votes que vous assignez et commentez par écrit afin de justifier vos avis :

        « La vérité est que les trois quart des textes votés dans ce parlement ne servent strictement à rien. Ce sont des bavardages pétris de bonne conscience et d’admonestations libérales qui constituent juste un bruit de fond à tonalité parlementaire pour légitimer la machine à broyer la démocratie qu’est l’Union Européenne. » Je ne vais donc pas vous poser la question


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 11:38

          autre précision, ces chiffres : Allemagne ( 5094, - 27 %) , France ( 4 703 - 42%) , chiffres 2007. relatent de la baisse des chiffres depuis 2000.


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 16:57

          Quand le chef de l’État décide de mettre le curseur à trois mille morts par an, c’est complètement irresponsable.

          D’abord, cela lui permet d’instaurer une politique de répression ridicule et tenant du harcèlement moral nuisible.

          Ensuite par les financement que cela procure s’instaure une floraison d’obstacles routiers constituant l’effet inverse de celui escompté. 

          Mais le résultat sera le même que dans l’accident cité. C’est le chauffeur qui va payer, pas l’autorité.


        • Rayves 27 août 2010 10:51

          On a, malheureusement, la législation routière que l’on mérite...

          Avec des pointes à 16 000 morts par an (années 70) la France (sa jeunesse notamment) a beaucoup donné pour le laxisme routier qui permettait à de véritables assassins de s’en tirer avec une amande.

          Alors, merci bien et sans façon pour envoyer de nouveau nos jeunes à l’abattoir même s’il me faut payer une amende de temps en temps.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 11:03

            « Avec des pointes à 16 000 morts par an (années 70)  » à l’époque, la ceinture de sécurité venait d’apparaitre en option sur les véhicules neufs, et la loi commençait à réagir en sa faveur. C’est avec ce vide juridique flagrant depuis cent ans, naissance de l’automobile, que le pouvoir a pu installer et outiller son formidable réseau de santé publique et ses cortèges d’hôpitaux et personnels hospitalier...


          • Natariege 27 août 2010 11:42

            Des chiffres encore des chiffres.
            Oui il y a moins de mort sur la route grâce à la ceinture sûrement mais la ceinture n’explique pas tout.
            La qualité des routes est incomparable avec celle des années 1970 , la formation au permis est de meilleure qualité.
            Mais la réduction vient surtout de la méthode pour comptabiliser les morts sur la route.
            Si mes souvenir sont bon, un individu decédant 6 mois après l ’accident n’était plus compatbilisé comme mort sur la route, maintenant je crois que c’est 1 mois ( à confirmer).
            Deplus avec les progés médicaux ainsi que l’archanement thérapeutique, j’aimerais aussi savoir combien il y a de légumes et d’ handicapés à vie.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 11:09

            « On a vécu avec le mythe de la liberté de circulation qu’amenait le révolution des transports, »
            http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/dogme-de-la-croissance-de-la-80198 En effet, la croissance te le flux tendu sont des facteurs de mort pour les plus éloignés du point de rotation pivot.


          • Salsabil 27 août 2010 11:50

            Salut Lisa,

            La politique de sécurité routière est souvent faite en dépit du bon sens.

            Les limitations strictes de vitesse sur autoroutes, par exemple, sont une hérésie. A 130 en permanence on s’endort. On passe aussi son temps à surveiller le compteur pour ne pas se prendre une prune, résultat on ne regarde plus la route... Tu parles d’une connerie !

            En ville, effectivement, c’est une épreuve de gymkhana permanente. Tous ces équipements coûtent des fortunes pendant que les rues adjacentes et moins fréquentées se couvrent d’ornières et de nids de poule.

            Des ralentisseurs complètement inutiles à certains endroits et leur absence sur des routes traversées quotidiennement par des mômes allant à l’école.

            On a vraiment l’impression que tout ceci est fait en dépit du bon sens. Les exemples cités ci-dessus sont du vécu, je précise !

            Pour le fond de ton analyse, il est terrible, je n’avais jamais pensé les choses de cette manière mais c’est une hypothèse.
            As-tu raison absolument ? Je ne sais pas. J’attends de lire les autres commentateurs.

            Bz


            • Natariege 27 août 2010 12:13

              Dans les véhicules modernes confortables et silencieux à 130 on s’endort, à 200 on s’endort aussi.
              L’ energie cinétique vous connaissez ? elle évolue an fonction du carré de la vitesse.
              L ’habitacle d’une voiture ne se déforme pas sur un mur à 50 Km/h, vous passez à 70 Km/h vous avez l’essieu avant au niveau des portes arrières avec ou sans air bag.
              Petite blague veridicte des pompiers, savez vous pourquoi ils aiment la ceinture de sécurtité, car cela fait des beaux cadavres, et c’est moins salissant.
              CQFD


            • BDS69 BDS69 27 août 2010 13:32

              Vivement le 110 sur toutes les autoroutes ! Petit calcul : Combien gagnez-vous de temps sur un parcours de 100 km entre une vitesse moyenne de 130 ( pas de 160) et de 110 km ?

              Par contre, économie et sécurité accrue  : distance totale d’arrêt sur route sèche : 90 m à 110 km et 120 m à 130 km. 


            • Gollum Gollum 27 août 2010 13:33

              A Natariège : Ah ! Ah ! On voit bien que vous avez jamais roulé à 200.. smiley


              Je tiens le pari, amusez-vous à vous endormir à 200.. Salsabil a raison, à 130 c’est l’ennui mortel..
              avec je le répète comme dans mon post d’hier, des files de voitures collées les unes aux autres..
              et des conducteurs plus ou moins assoupis..

              Je suis pas craintif de nature, mais ces pelotons de files de voitures ultra-serrées sur l’autoroute sont des pièges mortels, et me filent les jetons à chaque fois... Un jour on aura une grande catastrophe, mais les ayatollas de la bien-pensance seront bien fichus de dire que les gens roulaient là encore trop vite..

            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 13:56

              Salut Salsa,

              « As-tu raison absolument ?  » écoutes, tout en cherchant vraiment à conserver ne serait ce qu’une once de modestie lucide et consciente, je te dirais « Oui, p’solument.. ! » Plus sérieusement, Tu sais, quand j’accuse le système médical d’avoir suivi de près les invasions guerrières pour recoller les morceaux et prendre ses cours et apprendre au passage sur le champs de bataille, ne régissant nullement au fait que l’automobile ait pu rouler cent ans sans ceintures...je préférerais avoir tort.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 14:12

              Gollum,

              " Je suis pas craintif de nature, mais ces pelotons de files de voitures ultra-serrées sur l’autoroute sont des pièges mortels, et me filent les jetons à chaque fois... " Intéressant, c’est vrai, plus on fixe des règles, des lois, des messages quotidiens sur les nouvelles règles, les nouvelles lois, plus on déresponsabilise les conducteurs entrainant ainsi leur inconscience des masses en mouvement. Ainsi, on multiplie le poids des véhicules en organe de sécurité passive, le leurrant un peu plus au bilan final. Plus on déresponsabilise les chauffeurs par des panneaux, aménagements, équipements et autres services, moins on se rapproche de la sécurité maximale. C’est ce que les allemands ont compris avant nous.

              le copilote de François Delecourt, Daniel Grataloup a morflé dans un accident dont on a étudié que, ayant percuté un sapin à 160kmh, il a subi 500 G pendant un dix millième de secondes . C’est à la même vitesse qu’est morte Lady Di, et son secrétaire qui est resté un légume depuis.


            • jymb 27 août 2010 15:09

              Calcul toujours amusant, on enlève 10 km/h puis 10 km/h , a chaque fois cela ne fait que quelques minutes ....donc on eput l’acceper...et puis tout cumulé, le trajet devient insensé de longueur, jusqu’à craquer et pousser à la faute...au grand bénéfice de certains

              Si autant d’énergie était mise à aider et faciliter les déplacements plutot qu’a les pourrir par tous les moyens,tout en arrosant d’un mastic moralisateur les routes francaises seraient un paradis zen.

              petit rappel, passer de 60 à 30 km/h multiplie par 2 le temps de transit. vola un exemple de calcul simple


            • Croa Croa 28 août 2010 00:09

              «  le trajet devient insensé de longueur, »

              FAUX, si on sait s’adapter bien sûr !

              Il faut raisonner en temps et aller moins loin se promener... Tout comme on a su aller se promener de plus en plus loin à mesure que poussait le bitume !

              Si la plage n’est plus à 3/4 d’heure de route on va à la piscine CQFD !


            • non667 30 décembre 2010 14:04

               à bds69
              vivement la limitation à 15 km/h
              comme cela les Alzheimer pourront continuer à rouler ils cogneront autant mais cela fera moins mal !!!! smiley


            • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 11:59

              Salsabil
              A 130 en permanence on s’endort. On passe aussi son temps à surveiller le compteur pour ne pas se prendre une prune, résultat on ne regarde plus la route... Tu parles d’une connerie !

              Et à 160 et plus, on s’endort ou pas ?

              Votre voiture est une vieille carlingue ou quoi ?

              Regardez le compteur et les limiteurs de vitesse sur les autos des totos.

              En dépit du bon sens, bravo !
              Faîtes un stage à l’hôpital de Garches par exemple ?


              • Salsabil 27 août 2010 12:05

                @ Vladimir,

                Oui, à 120 ou 130 en permanence je m’endors ! A 160, non...

                Lorsque la route est vide, je ne vois pas l’intérêt de se traîner. Quand il y a du monde on ralentit, évidemment. C’est une question de responsabilité du conducteur.

                Et oui, j’ai une bagnole suffisamment vieille pour ne pas disposer de techniques du dernier cri.


              • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 12:10

                Salsabil

                160 , quelle route ?

                dep, nat, autoroute  ?

                C’est une question de responsabilité du conducteur.

                Quelle logique et je vous souhaite une belle vie d’offrir un séjour à certains dans les hôpitaux.

                Une vieille carlingue roulant à 160 et plus ?

                Danger public.


                • Salsabil 27 août 2010 12:32

                  Merci de vos souhaits Vladimir, c’est très gentil...

                  160 : autoroute

                  Maintenant dites-moi ce que vous pensez de ces conducteurs qui :

                  - n’utilisent jamais leur clignotant, que ce soit au rond-point du coin ou pour déboiter sur n’importe quelle route,
                  - roulent à 20 mais ne s’arrêtent jamais aux passage piétons,
                  - ne gardent pas leurs distances de sécurité
                  - ne respectent pas les priorités,
                  - roulent à moitié à gauche,
                  - papotent ou téléphonent au volant,
                  - etc., etc....

                  On incrimine systématiquement la vitesse, il faut regarder aussi le reste.

                  Quant à ma voiture, elle n’a peut-être pas de limiteur de vitesse mais elle est entretenue et ne date pas non plus des années 50, ok ?


                • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 12:44

                  salsabil

                  Maintenant dites-moi ce que vous pensez de ces conducteurs qui :

                  - n’utilisent jamais leur clignotant, que ce soit au rond-point du coin ou pour déboiter sur n’importe quelle route,
                  - roulent à 20 mais ne s’arrêtent jamais aux passage piétons,
                  - ne gardent pas leurs distances de sécurité
                  - ne respectent pas les priorités,
                  - roulent à moitié à gauche,
                  - papotent ou téléphonent au volant,
                  - etc., etc....

                  C’est dans le code de la route. L’un ne justifiant pas les autres cas.

                  Pour rigoler. lorsque je vais à Paris, je prends le TGV et pas de voiture de location dans Paris. C’est amusant de voir les automobilistes à l’arrêt aux feux rouges, papoter avec le système « mains libres » .

                  ils ont l’air cons et on dirait qu’ils parlent tout seuls.

                  Et puis, c’est bien connu le français est un individualiste.



                • tmd 27 août 2010 12:50

                  Je rajouterai ceux qui :
                  - roulent à 70 km/h hors agglomération et aussi en agglomération,
                  - se lambinent sur les voies d’accélération,
                  - au contraire des derniers se croient autorisés à s’insérer dans le trafic n’importe où,
                  - sur les ronds points à plusieurs voies restent à l’intérieur et virent à droite juste au moment de sortir en coupant la route brutalement à ceux qui sont sur les autres voies,
                  - roulent sur la file de gauche (pour ceux-là, j’ai maintenant une technique légale : je vais sur la voie de droite et j’avance jusqu’à presque les dépasser),
                  - n’utilisent jamais les voies de présélection,
                  - et en général tous ceux qui ne sont pas attentifs à leur conduite.


                • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 12:34

                  Salsabil

                  Pour changer les vieilles carlingues, le gouvernement a pris de mauvaises mesures avec la prime à la casse. elle aurait dû être modulable selon les revenus.


                  • Emile Red Emile Red 27 août 2010 12:55

                    Personne ne parle jamais des camions...

                    Combien de victimes dans les accidents les impliquant ? Nulle trace.

                    Etrange, par ailleurs, quand on écoute les points route le matin à la radio, il ne se passe pas un jour sans qu’un ou deux poids lourds, voir beaucoup plus, soient dans la mélasse quelque part sur le territoire, et ce n’est que le matin vers 6 ou 7 heures, mais sur l’ensemble de la journée où sont les chiffres ?

                    Pendant ce temps là les radars crépitent, la SNCF ronge son frein et son personnel et quelques milliards vont fondre au soleil pour encore ajouter des milliers de tonnes de bitume et de ferraille sur nos champs de blé et nos jardins potagers.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 14:22

                      Émile,

                      Je ne peux pas parler de tout dans un court article sur un fait divers, mais je veux bien développer ce sujet dans le fil qui s’enrichit d’autant. En effet, les camions qui traversent mon village à 90 en pleine nuit et ainsi assurent le rythme du flux tendu, c’est vraiment scandaleux. Bon, d’accord, on ne peut pas livrer du poisson de Marseille en char à bœufs, mais tous les produits ne sont pas périssables.

                      Bien sûr que cette politique du transport routier au déficit du fret par rail est une absurdité totale. Mais quand on sait que la sncf est le premier transporteur routier http://www.lognews.info/La-SNCF-lance-une-OPA-sur-Geodis.html et autobus...ne cherchez pas plus loin l’erreur !


                    • brieli67 27 août 2010 15:23

                      Ah les gros culs.........

                      Je vous conseille les nationales en vélo..... et l’appel d’air entre les deux charrettes. Si le Tousse-sympa te dépasse à brousse-poil le long de ta veste t’es cuit !

                      Circulent encore des grosses Merdes, des vieux « tracteurs avec des remorques très design up ton date... Echange de tracteur à la frontière et on descend...Pourquoi ? Ils brûlent dans leur chaudière du mazout , les cuves remplies par chez eux.
                      Pour le mazout, presque tous nos 4x4 bobos se saoulent de la citerne- maison et non chez le buraliste-station d’essence...
                      Chez nous, La Douane volante va à la recherche de Permanganate que sur du matériel roulant estranger : les chasseurs suisses et allemands... Touche pas le réservoir ! Sinon plus de marché de ces gros veaux...

                      Les chiffres sont formels 60 % de ces hangars roulants tournent à vide. Les quais de déchargement et de transvasement sont inadaptés : au moins les dockers manipulaient des charges »humaines« .

                      L’ âge d’or d’avant Schengen c’est passé, mais avec les »Sympas« il reste encore plein à »organiser" En mai dernier, pour une livraison Rotterdam et plus loin de liquide jaunâtre liquoreux saturé en soufre et autres aromates.... la prise en charge m’a coûté dans les 15 %. On tempère le Bakschisch en rentrant dans leurs combines... des cantines débordantes de chinoiseries, du hifi du bon ebay.... à dispatcher.

                      Mes affaires bouclées sur Paris-IDF, je rentre très souvent en choppant un compatriote à Rungis. J’ai encore mes permis régulièrement validés de l’Armée. Un toubib qui passe les PL...
                      très bon investissement.


                    • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 13:29

                      RED
                      Les camions. exact !

                      Dépêchez-vous à rouler pour être à temps au cul du hangar à telle heure ?

                      Des camions, il y a en plein m’a précisé une angoumoisine qui n’a rien d’autre à faire que de dépenser le fric de son jules et de promener ses fesses.
                      Où cà ?

                      De Poitiers à Angoulème, les gros culs évitent l’autoroute à Poitiers pour éviter Bordeaux en destination du Grand Sud Ouest.
                      Et Hop, la portion Poitiers- Angoulème est surchargée de gros culs en défonçant les routes . Sont-ils responsables ? NON.

                      Autoroutes gratuites . OUI. Et c’est le rôle de l’Etat même du temps des Rois de s’occuper des grands axes.


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 14:24

                        Autoroutes gratuites et sans limitation de vitesse sur les meilleures portions.
                        Les camions accrochés les uns aux autres sur des rails et on n’en parle plus !


                      • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 14:44

                        Lisa
                        Les camions accrochés les uns aux autres sur des rails et on n’en parle plus !

                        Pour votre idée, il faudrait un ETAT.

                        Les romains n’étaient pas fous pour les grands axes .

                        Je reviens au mot ETAT mais c’est tabou le mot « ETAT » .

                        Vous allez bien, LIsa. vous allez passer pour un gauchiste.


                      • Vladimir KOMAROVSKY 27 août 2010 14:48

                        Lisa
                        Autoroutes gratuites et sans limitation de vitesse sur les meilleures portions.

                        Autre débat :

                        La nuit en hiver, c’est possible sur autoroute. Pas un chat !


                      • brieli67 27 août 2010 16:14

                        et les barrières de dégel ?

                        ce non respect de la NATURE
                        ça coûte une fortune !

                        Mais qd le bâtiment et les TP vont, ça va !


                      • Natariege 27 août 2010 17:25

                        A lisa sion2

                        Il faut penser à déménager en allemagne.
                        En allemagne une partie des autoroutes n’est pas limitée, la différence énorme avec le français de base,c’est l’éducation et la courtoisie du moins chez eux.
                        Supprimons les limitations sur la route cela,va être trés bon pour la sélection naturel.



                      • zelectron zelectron 27 août 2010 14:00

                        l’automobile, la route et leurs « collatéraux » occupent des millions de personnes pour des objectifs majoritairement hélas futiles ou pire inutiles, ces gaspillages sont entériné par l’état (les états) car au nom de l’emploi, les pires crimes contre l’intelligence peuvent être commis. En outre les morts et infirmes procurent du travail à ceux qui n’en n’ont mais...
                        Une automobile ? mais c’est un châssis avec un moteur un volant et des freins le tout avec des sièges, à partir de la carrosserie tout change tout les délires sont permis. Quand aux routes elles servent de champs d’exercice pour des forces de l’ordre dont on veut exacerber les instinct de chasse, de traque, d’affût, d’assouvissement de je ne sais quels penchants (inavouables ?) heureusement tous ne sont pas comme ça mais...


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 14:47

                          Absolument zèle et que tron,

                          la route est le plus formidable laboratoire d’étude de l’écorché humain gratuit au service de la remplaçante de l’Église, j’ai nommé la médecine. Les chauffeurs sont les cobayes d’une formidable organisation médicale que les lois et leurs failles alimentent tous les jours en matière première, les morts et quinze fois plus de blessés...

                          A coté de ça, des voitures françaises on sait faire et malgré le top européen atteint par la marque aux chevrons, c’est les japonais qui ont été retenus pour assurer la flotte de surveillance des autoroutes françaises...http://conspiration.lemultiblog.com/depassement-subaru-gendarmerie-alfa-156-autoroute-170-km-h-flic-_-FJRyaopTBLo.html

                          Pire, cette marque réputée depuis des lustres s’est alignée sur la concurrence jusqu’à fllrter avec ses principaux défauts...http://www.carandcrash.com/crash-test-du-nouveau-citroen-c3-picasso-v815.html

                          Je vous le dis, quand va sortir la voiture 100 % sure avec ses deux tonnes, toutes les autres devront s’aligner à cette nouvelle norme. Bonjour le marché !


                        • Vincent 27 août 2010 14:17

                          Lisa, je suis d’accord avec vous concernant les aménagements sensés augmenter la sécurité et qui se révèlent être très dangereux. En voyant les info à la télé je me suis fait à peu de choses près la même remarque que vous.

                          Je fais environ 30 000 km/ans, j’ai tous mes points depuis cet été, prendre la route tous les jours est épuisant, plus pour les nerfs que pour la fatigues en elle-même, j’essaie dans une large mesure de respecter les limitations de vitesses, mais c’est pas toujours évident, entre la gars qui roule juste en dessous de la vitesse autorisée et celui qui vous pousse au cul, parfois il faut savoir accélérer pour se sortir de conditions de circulations à risque.

                          Concernant la vitesse et ceux qui ne roulent pas assez vite sur la voie de gauche, je pense que certains constructeurs automobile sont en cause, à 130 km/h affiché au compteur les vitesses réelles diffèrent selon les constructeurs d’environ 10 km/h.
                          Par exemple un Quashqai à 130 km/h roule à 121 km/h en  vitesse réelle
                          et une Peugeot 207 à 130 km/h roule effectivement à 130 km/h en vitesse réelle, mettez deux conducteurs scrupuleux des limitations aux régulateur sur la file de gauche, si le conducteur de la 207 est derrière il va maudire le conducteur devant lui, qui lui en toute bonne foi gardera la file de gauche persuadé qu’il est à la vitesse maxi.

                          Enfin ceci dit, plutôt que le nombre de tué par an, on devrait compter le nombre total d’accidents, d’accidents corporels et enfin d’accidents mortels, car honnêtement d’un point de vue purement statistique, 4000 morts par an, par rapport aux nombres de trajets journaliers effectuer, ça fait très peu. Un lien pour jeter un œil sur des stats automobiles.

                          http://www.planetoscope.com/transport/automobile


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 août 2010 14:56

                            Vincent, beau et tranquille développé,

                            Effectivement, les statistiques en diraient long et également sur les modèles dangereux, ce que font les assurances. On pourrait même prévoir un bonus sur les assurances envers des modèles jugés bien moins accidentogènes, mais alors les ferraris, les pilotes et les camions devraient payer dix mille euros par an...

                            merci pour le lien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès