Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > OGM, liberté de la presse et dissuasion judiciaire.

OGM, liberté de la presse et dissuasion judiciaire.

Un nouveau pas a été franchi en ce mois de juin dans le combat anti-OGM. La police a mené une perquisition dans les locaux de France 3 Orléans le 24 juin, pour saisir les cassettes d’un reportage dont les commentaires mettaient en doute l’indépendance de magistrats.

Presse_1 Ces temps derniers, le Loiret semble cristalliser l’affrontement entre partisans et adversaires des OGM. En décembre 2005, le Tribunal correctionnel d’Orléans relaxe en première instance 49 faucheurs volontaires d’OGM. Inacceptable. Le Parquet fait appel. L’affaire est renvoyée devant la Cour d’appel d’Orléans les 15 et 16 mai.

Les deux journées d’audience sont couvertes par la station régionale de France 3. Le journaliste en charge du reportage, Xavier Naizet, conclut ce dernier par des propos peu amènes pour la Cour : "... Il paraît que dans les ministères à Paris, on s’intéresse de très près à l’arrêt qu’ils (NDLR : le président et les deux magistrats de la Cour) vont prendre et, ils ne seront peut être pas si seuls finalement..."

Les termes suscitent le courroux des magistrats, notamment celui du premier président de la Cour d’appel qui, se drapant dans sa robe de toute sa dignité, évoque "des propos haineux et venimeux". Mais l’affaire n’en reste pas là. Le procureur général près de la Cour est saisi. Ce dernier demande au rédacteur en chef de France 3 Centre la copie des bandes incriminées. Ce dernier refuse. Elles sont saisies au cours d’une perquisition. Par la suite, l’assemblée générale des magistrats du siège adresse aux médias et au CSA une motion évoquant des commentaires malveillants et demandant que le droit à l’information s’exerce avec plus de rigueur.

Le 23 juin, le rédacteur en chef et son journaliste sont convoqués par la police qui les informe qu’ils sont poursuivis pour discrédit public jeté sur une procédure judiciaire. On ne sait pas encore si l’affaire sera classée sans suite par le procureur, ou si les deux journalistes seront déférés en correctionnelle.

Le sujet était-il trop sensible ? Peut-être. Après un autre fauchage d’OGM dans le département, le 17 juin, trois autres journalistes, deux du quotidien La République du Centre, l’autre de France 3, ont été convoqués par la gendarmerie de Montargis et priés de livrer leurs sources et leurs images. Une fébrilité des bras de l’Etat à la hauteur des enjeux financiers que représentent les OGM. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • José W (---.---.25.142) 6 juillet 2006 10:48

    Bon article sur la dérive inquiétante de notre société économiquement néo-libérale et moralement néo-conservatrice.

    Les pouvoirs économiques s’immiscent de plus en plus dans le pouvoir judiciare et le pouvoir médiatique : cet exemple de France 3 dans le Loiret en est un exemple de plus...


    • Adolphos (---.---.59.170) 6 juillet 2006 13:48

      « Bon article sur la dérive inquiétante de notre société économiquement néo-libérale »

      Heu ? notre société n’est pas du tout libérale ! (Néolibéral, personne ne sais ce que sait, donc, je ne me prononce pas).


    • (---.---.1.212) 6 juillet 2006 10:54

      Voila une profession bien sensible et surtout... bien prompt à manier du baton quand quelqu’un ose lever les yeux vers elle.

      Car rien dans le propos du journaliste (s’il est ici retranscris in extenso) ne remets en cause l’indépendance de la décision. « Elle intéresse Paris », c’est tout ce que dis le journaliste.

      L’interprétation qui est faite de ces propos est proprement gigantesque pour qu’on finisse par y voir des propos « haineux ».

      Il y a dans l’attitude des magistrat une disproportion entre le propos du journaliste et la riposte judiciaire.

      Il parait qu’un des principe qui légitime la légitime défense, c’est le principe de proportionalité... Encore un principe bien oublié ce président de cour d’appel.


      • (---.---.1.212) 6 juillet 2006 10:57

        Je refais ma dernière phrase :

        Il parait qu’un des principes qui fonde la « légitime défense », c’est le principe de proportionnalité...
        Un principe bien oublié par ce président de cour d’appel.


      • blumic (---.---.107.196) 3 septembre 2006 20:48

        merci pour ce juste commentaire


      • bourriquette (---.---.7.106) 6 juillet 2006 10:56

        Cette année le Loiret , l’an dernier le Puy de dôme et le sud ouest... l’histoire est un perpétuel recommencement !

        et tout ceci met bien en évidence la difficile indépendance de la justice et du pouvoir , et le rôle des médias dans ces affaires sensibles de société ... dont les sources sont de plus en plus précises et internes aux dossiers ... un journaliste doit-il être politiquement correct sous peine de poursuites ? journalistes, enseignants, ... doivent-ils transmettre des connaissances édulcorées ?


        • Romain (---.---.10.200) 6 juillet 2006 11:35

          C’est le début de la fin. Le coup de grâce sera porté en 2007. Bonne journée :)


          • gem (---.---.117.250) 6 juillet 2006 12:52

            OK, la justice a toujours tord quand elle ne rend pas un avis conforme. Conforme à quoi ? Vous dites « conforme au pouvoir ». On peut dire aussi bien « conforme au but d’une des parties ».

            Les propos visés sont-ils haineux ? ça parait fort (au vu de la retranscription écrite). Venimeux, malveillant ? ça par contre, ça parait clair : le journaliste sous-entend clairement que les magistrats sont « aux ordres ». Voilà qui fait certes plaisir à Bouriquette, Romain,et autres adeptes de la théorie du complot du « lobby OGM », mais mêmes eux devraient convenir qu’il est bien normal que les magistrats visés s’indignent, et pas seulement en paroles, mais aussi en actes.

            Pourquoi le rédac-chef de F3 refuse-t-il de donner une copie ? Quel est son raisonnement ? Il met la Justice au défi de le perquisisionner, d’ouvrir une procédure : faut-il s’étonner qu’elle relève ce défi ?

            Bref : article sur un sujet interressant, qui peche par trop de parti-pris.


            • flop (---.---.55.106) 11 juillet 2006 10:21

              des partis-pris, certes, il y en a. L’ étonnant, c’est que ne sont relevés que ceux d’une partie. Rappellons-nous toujours l’histoire de la violence faîtes au fleuve par ses rives quand l’accusation porte sur la « violence » du fleuve à déborder. Et remercions tous ces citoyens courageux de passer du temps et de mettre en péril le bon équilibre de leur vie pépère pour sensibiliser l’opinion à une question principale que l’on cherche, par ailleurs à présenter comme anecdotique. La lutte contre la culture 0.G.M. en plein champ, c’est une lutte de civilisation, ni+,ni-.

              En deça, c’est une lutte pour la bio-diversité, une lutte pour l’indépendance des paysans, une lutte pour le droit des personnes (à être considérée autrement que comme des consommateurs). Oublions José Bové et ses frasques télévisuelles et reposons-nous, en nous même et calmement les questions que soulèvent ce mouvement de terrain. On s’aperçoit vite alors que c’est un mouvement tectonique, et si l’on considère que l’on n’a pas la disponibité de « s’occupper de ça », au moins, ayons du respect pour ceux qui s’investissent et tâchons de penser quand les média nous proposent au mieux de réfléchir ( c’est à dire de leur renvoyer une image de la réalité qu’il nous proposent)


            • Arthem (---.---.98.243) 6 juillet 2006 13:26

              @Gem

              Le problème n’est pas là
              Le problème est qu’ils (les magistrats) utilisent leurs pouvoirs (judiciaires) pour régler des comptes face à une attaque personnelle.


              • bourriquette (---.---.7.106) 6 juillet 2006 14:05

                sachez gem que je ne suis pas une adepte de la théorie du complot lobby OGM comme vous dites !! je suis très ouverte d’esprit et très tolérante !!!...je pose juste des questions !!


                  • Victor (---.---.117.194) 7 juillet 2006 01:45

                    « Quel message reçoivent les juges du monde politique ? Et pas que de la »droite« ... »

                    La différence n’est pas très grande, sur le fond, entre les déclarations pro-OGM de l’actuel gouvernement et celles de Jean Glavany en août 2001 : il faut prendre des précautions mais, dès lors qu’elles sont prises, on a le droit de planter des OGM en plein champ.

                    Glavany dira, alors que Bové attendait un important jugement en appel :

                    http://www.lebulletin.com/informations/actualite/article.jsp?content=20010827_actualite_010827o

                    « La France est un Etat de droit (...) et personne ne peut s’arroger le droit de détruire quelque chose qui ne vous plairait pas », a-t-il souligné sur Europe-1. Les militants de la Confédération paysanne « ne sont pas des justiciers chargés de dire le droit en France ». (dépêche AP)

                    Pourtant, la même dépêche d’août 2001 soulignait déjà que :

                    « L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) a récemment confirmé la présence « à une teneur très faible » d’OGM dans les semences conventionnelles en France, tout en estimant qu’il n’y avait pas de « risques pour la santé publique ». »


                  • parkway (---.---.18.161) 7 juillet 2006 11:37

                    a victor, merci pour le lien !

                    Voyez donc le double langage de nos adorables politiques : d’un côté, il faut se méfier des OGM car cela peut-être dangereux, mais si on en plante , ben c’est pas grave !

                    Et donc Bové a bien raison : il est pas fou ! puis que c’est peut-être dangereux, ben faut pas en planter !

                    le bon sens n’est pas chez les politiques parce que leurs copains sont très intéressés par la propagation des OGM.

                    A qui profite le crime ?


                  • (---.---.59.170) 10 juillet 2006 10:11

                    « Voyez donc le double langage de nos adorables politiques : d’un côté, il faut se méfier des OGM car cela peut-être dangereux, mais si on en plante , ben c’est pas grave ! »

                    Aucun homme politique sérieux n’a jamais dit que les OGM étaient dangereux, car évidement, s’ils l’étaient, depuis 15 ans qu’ils existent aux USA, ca se saurait. Ils ont simplement dit qu’ils allaient faire une xéme étude pour rassurer le populo.

                    Quand à la clique d’extréme gauche qui sabote les OGM, outre le fait qu’ils ne font que saboter les tentative de ratrapper les américain dans un secteur qui va dépasser l’informatique, ils sont aussi responsable de la morts de gens qui sinon auraient été sauvé par les OGM. Ce sont des fachistes, à enfermer d’urgence, et sans doute n’est-ce pas une solution assez radicale pour ces salauds là.


                  • flop (---.---.55.106) 11 juillet 2006 10:25

                    N’IMPORTE QUOI


                  • Firenze (---.---.136.106) 6 juillet 2006 20:41

                    Tout est dans le titre. Dire le contraire serait de la diffamation, je m’abstiendrai donc smiley


                    • jako (---.---.92.82) 6 juillet 2006 22:17

                      bonsoir , n’oubliez pas que le seul but réalisé des OGM c’est le terminator, le reste est pipo vu l’augmentation massive de consomation de pesticides et bon voilà


                      • Antoine (---.---.26.253) 6 juillet 2006 22:34

                        La responsabilité des politiques, toutes tendances confondues, est très lourde. Et pas seulement à « droite ».

                        Il y a eu 5 ans de « gauche » qui, si les politiques qui s’en réclament l’avaient voulu, auraient pu permettre d’assouplir les lois en matière de critique de la justice. Ou rendre le fonctionnement de cette dernière plus transparent.

                        La politique sur les OGM aurait également pu être très différente, y compris sur le plan répressif. Plus globalement, Jospin aurait pu ne pas s’acoquiner avec les multinationales comme il l’a fait.

                        Entre 1998 et 2001, José Bové n’a pas cessé de se ramasser des condamnations pendant que la « gauche » de la « gauche » comptait un certain nombre de ministres qui, manifestement, n’ont même pas empêché le CIRAD de déposer sa plainte.

                        Ce qui se passe à présent n’est que la suite « normale » d’une politique qui dure depuis quinze ans et s’amplifie au fur et à mesure.


                        • jako (---.---.92.82) 6 juillet 2006 23:01

                          oui justement , on vote pour s’amuser , le vrai pouvoir est ailleurs


                        • Victor (---.---.117.93) 7 juillet 2006 01:11

                          Pour rappel, les condamnations de José Bové depuis 1998 et jusqu’en février 2002 :

                          http://fr.wikipedia.org/wiki/José_Bové

                          - 18 février 1998 : condamnation à huit mois de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel d’Agen pour la destruction d’un stock de semences transgéniques sur un site de Novartis à Nérac dans le Lot-et-Garonne.

                          - 20 octobre 1998 : le Tribunal de Tahiti le reconnaît coupable d’entrave volontaire à la navigation ou à la circulation d’aéronef. Néanmoins, il est dispensé de peine.

                          - 27 octobre 1999 : le Tribunal correctionnel de Rodez (Aveyron) le reconnaît coupable, avec 8 membres de la Confédération paysanne, de « violence en réunion ». En mars 1999, ils avaient séquestré trois fonctionnaires de la préfecture. Néanmoins, il est dispensé de peine.

                          - 13 septembre 2000 : trois mois de prison fermes par le Tribunal correctionnel de Millau pour la destruction du chantier de McDonald’s le 12 août 1999. Le 22 mars 2001, la Cour d’appel de Montpellier confirme la peine, et le condamne à 6 000 francs d’amende (915 euros) pour la brève séquestration des fonctionnaires de la Direction départementale de l’Agriculture de Rodez en mars 1999.

                          - 20 décembre 2001 : la Cour d’appel de Montpellier condamne José Bové à six mois d’emprisonnement pour destruction de plants de riz transgénique en juin 1999 dans une serre du CIRAD (peu de temps avant qu’il soit planté en Camargue) à Montpellier. En première instance, le 15 mars de la même année, le tribunal correctionnel de Montpellier avait infligé dix mois d’emprisonnement avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve à José Bové.

                          - 6 février 2002 : la Cour de cassation rejette son pourvoi formé au sujet de sa condamnation à trois mois d’emprisonnement ferme pour les dégradations du McDonald’s de Millau. Elle fait de même à l’encontre de sa condamnation à 915 euros d’amende dans l’affaire de Rodez.

                          (fin de citation)


                        • flop (---.---.55.106) 11 juillet 2006 10:41

                          effectivement, droite et gauche politiciennes sont là clivées solidairement dans une approche des choses qui montre à quel point ces gens sont issus de la même culture ( génétiquement conformé...si je puis me permettre). Et révèle dans le même mouvement la nécessité de faire une place aux alter -mondialistes, que ces gens de droite et de gauche confondues ne supportent pas tant ils viennent piétinner leur petit lopin de pouvoir qu’ils s’étaient avec le temps confortablement partager comme quelque chose qui leur appartient de droit.

                          Dans une certaine mesure, voter José Bové, quelque soit son opinion, c’ est une question d’hygiène, c’est comme ouvrir les fenêtres, sortir du manège pour partir en ballade, cuisiner +tôt que réchauffer les plats surgelés par les industries Bref, c’est une chance à saisir avant l’axphixie.... si on est encore capable d’échapper à la mécanique de nos mouvements


                        • flop (---.---.55.106) 11 juillet 2006 10:45

                          effectivement, droite et gauche politiciennes sont là clivées solidairement dans une approche des choses qui montre à quel point ces gens sont issus de la même culture ( génétiquement conformé...si je puis me permettre). Et révèle dans le même mouvement la nécessité de faire une place aux alter -mondialistes, que ces gens de droite et de gauche confondues ne supportent pas tant ils viennent piétinner leur petit lopin de pouvoir qu’ils s’étaient avec le temps confortablement partager comme quelque chose qui leur appartient de droit. Dans une certaine mesure, voter José Bové, quelque soit son opinion, c’ est une question d’hygiène, c’est comme ouvrir les fenêtres, sortir du manège pour partir en ballade, cuisiner +tôt que réchauffer les plats surgelés par les industries Bref, c’est une chance à saisir avant l’axphixie.... si on est encore capable d’échapper à la mécanique de nos mouvements


                        • parkway (---.---.18.161) 7 juillet 2006 11:43

                          la position des juges est toujours très difficile à cause des politicards qui nous dirigent.

                          La grosse erreur c’est de leur taper dessus : ce sont les derniers protecteurs de la démocratie : ; sans justice nous sommes foutus.

                          les politiques sont là pour nous enfoncer et nous fermer la gueule !

                          Réfléchissez ! faire confiance aux politiques ou aux juges ?

                          je crois qu’on n’a plus le choix !


                          • Mireille (---.---.99.52) 7 juillet 2006 19:34

                            Mais, dans un système démocratique, la responsabilité est censée exister à tous les échelons. Y compris, à celui des juges.


                          • Mireille (---.---.99.52) 7 juillet 2006 19:37

                            Vu passer ce slogan. Je trouve que ce serait pas mal pour une manifestation, vu la politique réelle de la « droite » et de la « gauche » sur la question des OGM et des mesures de répression pour protéger les cultures en plein champ :

                            NI ROYAL, NI VILLEPIN,

                            NI SARKO, NI JOSPIN !


                          • flop (---.---.55.106) 11 juillet 2006 10:48

                            effectivement, droite et gauche politiciennes sont là clivées solidairement dans une approche des choses qui montre à quel point ces gens sont issus de la même culture ( génétiquement conformé...si je puis me permettre). Et révèle dans le même mouvement la nécessité de faire une place aux alter -mondialistes, que ces gens de droite et de gauche confondues ne supportent pas tant ils viennent piétinner leur petit lopin de pouvoir qu’ils s’étaient avec le temps confortablement partager comme quelque chose qui leur appartient de droit.

                            Dans une certaine mesure, voter José Bové, quelque soit son opinion, c’ est une question d’hygiène, c’est comme ouvrir les fenêtres, sortir du manège pour partir en ballade, cuisiner +tôt que réchauffer les plats surgelés par les industries Bref, c’est une chance à saisir avant l’axphixie.... si on est encore capable d’échapper à la mécanique de nos mouvements


                            • Adolphos (---.---.59.170) 11 juillet 2006 10:52

                              « la nécessité de faire une place aux alter -mondialistes, »

                              Si c’est pour avoir des gens avec le QI d’un verre d’eau à la place des énarques, je préféres encore garder les énarques.


                            • flop (---.---.55.106) 11 juillet 2006 13:29

                              et si c’est tout ce que tu as à dire, et si c’est tout ce que tu penses, et bien libre à toi de te conduire en fonction de tes possibilités


                            • ldinosor 16 juillet 2006 14:23

                              Prière de visiter le site http://papy-leproscrit.com vous découvrirez que nous sommes en dictature. Nous sommes tous responsables et particulièrement la presse qui depuis 48 ans ne fait pas son travail en ne dénoncant pas la violation de la loi constitutionnelle du 3 juin 1958 loi qui à donner naissance à la cinquième république. Cette loi fixe les charges et devoirs de la justice ; cette dernière refusant depuis 48 ans de se soumettre et d’appliquer la dite loi. Cette loi est garante des libertés essentielles et des droits de l’homme inscrits dans notre constitution qui précise que ces droits sont inaliénables et sacrés. Le respect de cette loi ne permettrait plus les abus de la justice. Cette loi est une protection contre tous les abus, elle fut créer comme rempart contre l’injustice. Consultez le site du papy ce que vous découvrirez dépasse l’imaginaire. Vous apprendrez pourquoi il est persécuté, la justice ne lui pardonnant pas d’avoir sortie cette loi des oubliettes. Découvrez ou rédécouvrez les droits constitutionnels.


                              • kartoshka (---.---.15.232) 22 octobre 2006 15:44

                                >ionolsen25 HI ! I love this place ! http://www_3_2.gmail.com/http://www_3_3.gmail.com/http://www_3_4.gmail.com/http://www_3_5.gmail.com/http://www_3_6.gmail.com/http://www_3_7.gmail.com/http://www_3_8.gmail.com/http://www_3_9.gmail.com/http://www_3_10.gmail.com/http://www_3_11.gmail.com/


                              • kranik (---.---.15.232) 22 octobre 2006 15:45

                                >ionolsen25 I just don not have anything to say right now.


                              • tabletka (---.---.15.232) 22 octobre 2006 15:45

                                >ionolsen25 So interesting site, thanks ! [URL=http://www_2_0.gmail.com/]www_2_0[/URL][URL=http://www_2_1.gmail.com/]www_2_1[/URL][URL=http://www_2_2.gmail.com/]www_2_2[/URL][URL=http://www_2_3.gmail.com/]www_2_3[/URL][URL=http://www_2_4.gmail.com/]www_2_4[/URL][URL=http://www_2_5.gmail.com/]www_2_5[/URL][URL=http://www_2_6.gmail.com/]www_2_6[/URL][URL=http://www_2_7.gmail.com/]www_2_7[/URL][URL=http://www_2_8.gmail.com/]www_2_8[/URL][URL=http://www_2_9.gmail.com/]www_2_9[/URL]


                              • tester (---.---.15.232) 22 octobre 2006 15:47

                                >ionolsen25 So interesting site, thanks ! [http://www_5_2.gmail.com/ www_5_2] cdcd[http://www_5_3.gmail.com/ www_5_3] cdcd[http://www_5_4.gmail.com/ www_5_4] cdcd[http://www_5_5.gmail.com/ www_5_5] cdcd[http://www_5_6.gmail.com/ www_5_6] cdcd


                              • kranik (---.---.15.232) 22 octobre 2006 15:48

                              • Zamenhof (---.---.124.57) 25 juillet 2006 19:20

                                « oui justement , on vote pour s’amuser , le vrai pouvoir est ailleurs » excellent ! très juste hélas, et la formule est ramasée et frappante, je vais la noter tout de suite dans mon receuil de citations.


                                • jako (---.---.231.94) 25 juillet 2006 19:25

                                  pourtant c’est maheureusement la réalitée


                                • blumic (---.---.107.196) 3 septembre 2006 20:56

                                  là, vous écrivez n’importe quoi im faut qd même vous informer avant de prendre position c’est le B A BA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

OGM


Palmarès