Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > On en a assez d’attendre !

On en a assez d’attendre !

C'EST UNE URGENCE SOCIALE ET POLITIQUE !

Les restos du cœur ne désemplissent pas....

A Melun, les « restos du cœur » connaissent une hausse de la fréquentation de plus de 30% par rapport à l'an dernier.

De nouvelles familles, fragilisées viennent pour la première fois.

Comme en témoigne un des bénévoles : « de nombreuses familles sont inscrites comme bénéficiaires et parmi elles un certain nombre de retraités.

Nous sentons surtout chez ceux-ci combien la démarche est douloureuse. »
Vous travaillez toute votre vie pour vous retrouver avec une retraite ne vous permettant que de survivre !

« Dans notre pays, il y a des tas de familles qui sont fragilisées et au bord de la rupture ( pas celle qu'avait promise un certain... comment déjà). Mais bien sûr, c'est la faute à la crise !!! »..

Les militants du Secours Populaire organisent dans de nombreuses villes.
Il s'agit d'organiser un moment de convivialité et de récolter quelques fonds.

La responsable de l'Antenne de Vaux le Pénil est inquiète : « Nos familles bénéficiaires s'attendent à recevoir les notes de chauffage. Les factures vont être salées et il faut s'attendre aussi à des régularisations de charges élevées pour les locataires. »

Face à ces difficultés, des élu(e)s se mobilisent. Le Conseil Municipal de Vaux le Pénil a voté, à l'unanimité l'attribution d'une subvention exceptionnelle au Secours Populaire et aux « Restos du cœur »

C'est une marque de solidarité utile et nécessaire mais il faut aussi que l’État prenne ses responsabilités et vite.

Tous les indicateurs prédisent des hausses importantes d'impayés de loyers, de charges locatives, de factures d'énergie.

Quand on a une petite retraite, un RSA ou un petit salaire, on ne peut pas faire face aux dépenses incompressibles qui continuent à augmenter.

Des associations comme la CNL de Loire Atlantique, où la situation est aussi dramatique qu'ailleurs se mobilisent et s'adressent aux pouvoirs publics et à l’État :

« La CNL44 réclame en urgence la création d'un fond de solidarité de façon à venir en aide aux habitants en grandes difficultés financières.
La CNL44, réclame au gouvernement, aux candidats se présentant aux prochaines élections présidentielles et législatives de prendre en compte ces demandes de solidarité nationale et de satisfaire à :
• La création d'un véritable service public de l'énergie.
• L’arrêt de toutes les saisies, expulsions, coupures d’eau, de gaz et d’électricité.
• Le gel des loyers dans tous les secteurs locatifs.
• La revalorisation de 25 % des aides personnelles et la prise en compte dans le calcul de la totalité du coût des charges locatives.
• La construction annuelle de 4 000 logements locatifs véritablement sociaux, en Loire Atlantique dont 3 000 pour l'agglomération Nantaise
• La garantie et l’amélioration du statut d’occupation des locataires.
• La mise en œuvre d’un Service public national et décentralisé du logement et de l'habitat. »

Voici là des propositions claires et nettes à reprendre et à soutenir....Il faut construire des logements locatifs véritablement sociaux dans le 44 comme dans tous les départements.

Jean-François Chalot

Documents joints à cet article

On en a assez d'attendre !

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 18 février 2012 12:19

    Beau programme que celui du CNL 44. Mais comment le faire entrer dans les faits. Crier « Au loup ! » ne suffit pas, hélas, à l’empêcher de bouffer les brebis !


    • ali8 18 février 2012 16:09

      mais qui va donc payer ces oeuvres sociale, Monsieur Chalot ??

      car enfin si les Nobles au pouvoir ne peuvent subvenir au petit peuple qui le fera ??

      ben, les socialistes avec les taxes sur les richesses des pauvres, comme dab ! prouver moi le contraire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès