Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > On ne monte pas à l’étage...

On ne monte pas à l’étage...

... ce service n’est plus compris...

Eh oui pour 40 euros (260,00 F.F.) on ne vous livre plus à domicile. Nous vous laisserons le paquet devant l’entrée de votre immeuble.

Faut pas habiter dans une tour de la cité, car descendre du 10eme pour retrouver son produit commandé... pas certain que l’on arrive à temps pour le récupérer entier.

D’emblée on se retrouve refroidi par l’annonce que la livraison ne peut avoir lieu que de 9H00 à 14H00 ce qui m’auto élimine... vu qu’à ces heures je travaille.

J’ai beau expliquer à mon interlocutrice que je ne peux pas être présent dans les heures imparties, et que ma femme taillée dans une arbalète ne pourra jamais monter par l’escalier toute seule un colis de 40 kg (un four encastrable), rien n’y fait le chauffeur de la société Tatex à pour consigne d’agir de la sorte. Comble de malchance l’ascenseur est trop étroit pour accepter un tel fardeau volumineux.

Mais le clou est définitivement enfoncé lorsque j’apprends (toujours après l’achat notez bien) que c’est à moi de contacter ledit transporteur afin de fixer les modalités de réception du colis.
Dois-je ajouter que les coordonnées sont également sur-taxées !!!

Et tout cela bien entendu on ne le découvre qu’une fois la commande effectuée ainsi que le paiement qui va avec.

Dans un autre registre ; téléphoner à son fournisseur d’accès au net, relève lui aussi du stress permanent.
Déjà selon les heures il faut poireauter, en priant de ne pas se tromper de touche avec la serveuse vocale.
Puis il faut se faire comprendre sur la plate-forme, avec des interlocuteurs dont le français est parfois limite.Sans compter ces phrases horripilantes toutes faites qu’ils doivent régurgiter, sans lesquelles le grand maton qui les surveille risque de les foutre à la porte.

Après cela zou, un petit tour au Carrefour du coin, le frigo criant famine il faut penser à le remplir. Et lorsque le caddie se retrouve plein, il faut passer à la caisse ... mais à laquelle. La spéciale "handicapé" ou on ne paie que par carte bleue et autre, la caisse à cash, la plus ou moins de 10 ; la paquet volumineux prioritaire, la carte pass ... pouce j’en ai le tournis.

Vous avez tenté de trouver un taxi ?
 
Dans tous les pays ou j’ai pu me rendre et y vivre (le dernier en date l’Irlande), trouver un chauffeur est déconcertant de facilité hormis lors d’évènements spéciaux. Et ce même dans de petites cités.
Chez nous pour protéger cette corporation (comme d’autres par ailleurs) vous n’aurez de choix que de rentrer à pieds ou de compter sur une âme charitable pour vous venir en aide.
 
Notez bien que toutes ces situations sont vécues.

Mais comme on le remarque de plus en plus, le terme de "service" tend à s’effacer devant celui "d’assistance" ... ou cas ou la France compterait 60 millions d’ handicapés. Remarque avec le président qui nous gouverne cela handicape forcément ... bref passons.

Alors lorsque l’on voudra vous porter "assistance" (votre banque par exemple) tachez d’avoir de la monnaie sur vous ... ou votre c.c.p.

A peluche
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (19 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès