Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Où est passé le génie français ?

Où est passé le génie français ?

Les Français sont le peuple le plus intelligent au monde. Le plus raffiné et le plus créatif aussi. Est-ce utile de rappeler qu’un nombre considérable d’avant-gardes et d’idées novatrices sont nées en France ? Pourquoi ? Sans doute parce que la France est une terre de débats et de conjectures, un laboratoire permanent de prospective dont Jules Verne serait le mentor. Et aussi et surtout parce que les Français s’ennuient...

Alors pour ne pas s’ennuyer, ils discutent sans fin dans les cercles, les repas de famille, les dîners entre amis et surtout les cafés, ces lieux d’oisiveté emblématiques des villes et dont le moindre village même le plus désâmé possède au moins un exemplaire. Ils dissertent ad libitum , échafaudent des projets et bâtissent des châteaux en Espagne car leurs déambulations poétiques ne connaissent pas de frontières. Alors comment expliquer qu’avec autant d’imagination les Français souffrent de mélancolie, se défient les uns des autres et ne parviennent que par intermittence à faire des choses ensemble ?

Il semblerait qu’il y ait une contradiction française. Le Français c’est un mélange de Napoléon et d’Arthur Rimbaud. Pétri de dons et prêt à conquérir le monde. Une soif d’absolu et une fâcheuse tendance à saccager ses aptitudes. Le pessimisme français c’est ça : nous sommes des génies et la réussite est vulgaire. Le dandy français de Brummel à Barbey d’Aurevilly ne s’abaisse pas à rentabiliser ses idées, son style, son goût et son sens de la transversalité hérité de sa culture. Et les choses ne semblent pas s’arranger. Pour quelles raisons ce phare du monde se complaît-il dans dans l’adhésion aveugle au concept de "mondialisation", cette prétendue réalité, à adopter sans discernement ce qu’il y a de pire dans le modèle américain ? Un certain goût à déchoir comme pour se prouver à lui-même qu’il peut à tout moment remonter des abysses ? Dire que les Français sont le peuple le plus intelligent au monde fait bien rire les Américains. Ils savent bien que c’est eux. Ils accueillent Bernard-Henry Lévy et lui font une ovation comme s’il était l’étendard de la pensée française, pour mieux se gausser.

Depuis plus de trentre années, je vis entre San Diego, Salvador de Bahia et Singapour. La fréquentation des Américains m’a permis de comprendre une chose : ce qui les différencie c’est un indéfectible optimisme qui tranche avec les doutes et la confiance erratique des Français. Ils ont une faculté d’enthousiasme quasi inébranlable, le regard sans cesse braqué sur un avenir radieux et en train de se faire : "Just do it !" clame le slogan d’une célèbre marque de chaussures de sport. De même l’expression "Work in progress" ne saurait être française. En France, il faut que tout projet soit conçu de A à Z, écrit, avalisé par une pléiade d’experts avant d’avoir une chance de voir le jour. Et quand enfin on en arrive à ce point il apparaît souvent vain de réaliser les choses. "A quoi bon ?" est une expression typiquement française. Le Français est toujours en quête de sens, à la poursuite d’une raison supérieure. Supérieure à l’individu, supérieure à Dieu lui-même, une raison qui lui permette de dépasser tout ce qui a déja été fait : le château de Versailles, la Déclaration des droits de l’homme, la Romanée Conti, la tour Eiffel, Cyrano de Bergerac, le boléro de Ravel, la danse de Matisse, les nymphéas de Monet, le mille-feuilles, la tête de veau sauce gribiche... Les Français sont le peuple le plus intelligent au monde mais ils sont devenus timorés et vélléitaires. Ils sont comme des enfants gâtés qui laissent leurs jouets dans un coin une fois qu’ils les ont obtenus. Ils ont un goût névrotique pour le patrimoine et les bas de laine. Ils ne prennent pas de risque et thésaurisent au lieu d’injecter l’argent dans les aventures et les idées. Mentalité désolante de joueur vacillant et de conquérant au petit pied. "Voyage autour de ma chambre" est une oeuvre typiquement française.

Pourtant depuis plus de deux siècles de ce côté de l’Atlantique les Américains ne cessent de donner aux Français des clés pour leur permettre d’aller plus loin que ces vagues esquisses d’enfants surdoués. C’est Andy Warhol transcendant Marcel Duchamp, Bob Dylan satellisant Rimbaud, tous les cadors de la psychologie pratique de pacotille s’appropriant avec des airs de danseurs de samba l’héritage de Coué et de de Paul-Clément jagot.

Amoureux de la France où j’ai longtemps séjourné, je rêve d’un monde où les Français ne se contenteraient plus d’emprunter les idées les plus simplistes des Américains comme le font avec succès certains de vos hommes politiques, mais d’un monde où la richesse, l’inventivité et la complexité émotionnelle de votre pays seraient magnifiées par l’esprit d’aventure. Pour retrouver le génie français, il n’est que de se souvenir qu’il n’y a pas de réalité fatale ( la télé poubelle, le cinéma des bas instincts, la littérature au kilomètre, la nourriture industrielle, la concentration des pouvoirs, la spéculation, le crime d’Etat, la manipulation des masses). Il n’y a que l’autoréalité.

Vernon Monroe


Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Boileau419 Boileau419 12 juin 2007 11:38

    Je ne suis pas Français, mais j’admire la France, ça c’est sûr.

    La France a eu beaucoup de malchance. Beaucoup de dirigeants incompétents et idiots (je pense à Louis XV qui a laissé filer le Canada). La France a surtout des ennemis très puissants outre-Manche et outre-Atlantique.

    Les Français ont le sens de l’honneur. c’est pourquoi ils n’ont aucune chance face aux Anglo-Saxons, qui sont sans scrupules.

    Maintenant que la France a perdu sa fierté et son identité, et qu’elle est submergée par des populations moralement et culturellment arriérées qui se moquent éperdument d’elle, évidemment, elle s’enfonce.


    • La Taverne des Poètes 12 juin 2007 15:26

      Boileau419 : Je ne comprends pas ce que vous mettez sous l’expression « populations moralement et culturellement arriérées » ? Agiter des fantasmes est une chose, voire prôner la suprématie morale ou culturelle d’un peuple sur un autre, mais c’est mieux en donnant des exemples et des arguments. Pouvez-vous donc être plus précis ?


    • eppix eppix 12 juin 2007 17:37

      toujours les commentaires débiles de boileau. Vraiment trop cancre de généraliser !


    • La mouche du coche La mouche du coche 12 juin 2007 19:55

      Pour moi la France, c’est d’abord le panache smiley : « c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ». Cela veut dire qu’il ne suffit pas de faire les choses, il faut les faire BIEN. smiley


    • michel 67 12 juin 2007 22:40

      je trouve que vous avez raison même si la note n’est pas bonne -5 mais il faut reconnaitre que vous au moins avez le courage de le dire, mais vous devez savoir que les Français souffrent dans leur grande majorité d’un grand complexe envers ces gens qui il faut bien le dire nous envahissent alors ils préfèrent pratiquer la masturbation intellectuelle pour se donner bonne conscience et fermer les yeux en espérant cacher par la leur faiblesse. Il est sur que nous avons des ennemis très puissants outre manche et outre atlantique,mais comme nous ne sommes pas capable de faire mieux qu’eux nous nous lançons dans ce vaste domaine qui est de faire voire à tout le monde que nous sommes les meilleurs pour soulager la misère humaine, et ils ne voient même pas la notre il faut le faire et bien ils osent le faire et au moins cela ils y arrivent


    • NPM 12 juin 2007 11:46

      « Les Français sont le peuple le plus intelligent au monde. »

      Mais le plus con d’Europe, d’aprés les études international de QI...


      • LaEr LaEr 12 juin 2007 12:23

        ou d’après les dernières élections...


      • Le Chacal Le Chacal 12 juin 2007 20:00

        le QI, test ô combien fiable et reconnu de tous... CEci dit au vu des dernières élections, cela semble effectivement confirmer les résultats...


      • NPM 12 juin 2007 20:56

        Sans doute du fait des 16/17 millions d’immigrés dont la vocation est l’expulsion présent sur notre terre..


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 juin 2007 11:54

        « Just do it ! » clame le slogan d’une célèbre marque de chaussures de sport.

        Reprenant le Do it de Jerry Rubin, le plus célèbre des Yippies

        @ L’auteur, je vois dans votre prose un souci salutaire de nous aider à nous libérer, mais le Français est trop orgueilleux pour recevoir ce genre de critique. Je souscris à votre analyse, moi qui connais assez bien l’Université et sait que toute innovation de génie est vouée à être étouffée


        • NPM 12 juin 2007 11:56

          « moi qui connais assez bien l’Université et sait que toute innovation de génie est vouée à être étouffée »

          Evidement, puisque c’est public !


        • Bill Bill 12 juin 2007 11:56

          Eh bien oui, la France est noyée volontairement, et l’on espère bien, manifestement, qu’elle ne se relèvera pas, tout cela est concerté. La France est devenue le pays, comme le dit NPM, dans lequel le QI est le moins élévé d’Europe !

          Pourquoi tout cela ? Ce sont nos politiciens qui sont nuls, c’est indéniable, et nous aussi naturellement qui veautons comme des manches...

          Ah les belles, les grandes idées gôchistes de nos Européistes, droit de l’ômîste... Ils ont presque fini de mettre le pays à genoux, et ils s’apprèttent à faire de même avec tout le continent !... avec la complicité des braves citoyens...

          Misère que tout cela !

          Bill


          • LaEr LaEr 12 juin 2007 12:29

            C’est vrai que la télé-poubelle et la culture-consommation louées par la politique de marché n’ont rien à se reprocher...

            Mdr...

            Rahh, ces droitos, toujours à rejetter la faute sur les gauchos et inversement... Jamais personne pour dénoncer les conneries et les erreurs de ses pairs... Tant que les partisants ne seront pas capables de se remettre en questions, en effet, on n’est pas près de s’élever... On est juste comdamné à l’alternance ou à la cohabitation...


          • NPM 12 juin 2007 12:38

            « C’est vrai que la télé-poubelle et la culture-consommation louées par la politique de marché n’ont rien à se reprocher... »

            La télé est un service public en France. Quant à la culture, c’est aussi public, éducation national que ca s’appel.

            Non, en réalité le génie ne peut qu’être individuel et rare, et ce n’est pas avec les idées d’égalités actuelles qu’on peut former de futurs génies..


          • Niamastrachno Niamastrachno 12 juin 2007 15:07

            Cette histoire de Q.I. c’est bien beau, mais il faut être plus précis : l’homme qui est à l’origine de cette étude est aussi à l’origine d’une étude antérieure selon laquelle l’homme a un Q.I. plus élevé que la femme.

            Il est aussi à l’origine de nombre d’études qui détaillent que par exemple, si les allemands ont perdu la 2nde guerre mondiale, c’est uniquement à cause du sous-nombre de soldats à disposition...parce qu’ils sont les plus intellignets d’europe etc... chose qu’il relate à nouveau dans cette « étude »

            Bref, ce bonhomme dont un article a été publié dans le figaro donne un classement assez particulier, selon lequel les français seraient non pas les derniers mais juste devant en gros, les pays de l’est...

            Pour clore le sujet, Richard Lynn est un pseudo-scientifique très contesté dans le milieu des chercheurs... et le résultat de ses autres recherches ne sont même pas publiées dans les canards spécialisés, c’est dire le sérieux de l’analyse...


          • Bill Bill 12 juin 2007 15:09

            @ Laer

            L’égalitarisme de droite comme de gauche a tué l’enseignement et la culture en aplanissant tout, et en mettant tout au même niveau, c’est la raison pour laquelle nos télés publiques arrivent à nous abètir, et à nous servir de cette soupe infâme que nous ingurgitons sans plus même réfléchir...

            C’est Royal qui bat tous les records en nous déclarant que Diam’s ou Bach (était-ce bien Bach ? ou un autre compositeur, digne de ce nom) c’est la même chose.

            Mais pensez-en ce que vous voulez...

            Bill


          • NPM 12 juin 2007 12:06

            La page est tournée de puis la révolution, en fait...


          • mcm 12 juin 2007 17:41

            Ha ça oui Léon pense très droitement pour un homme de gauche !


          • LE CHAT LE CHAT 12 juin 2007 12:26

            le genie français , il se prend régulièrement des tartes à la crème ... smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 12 juin 2007 13:22

              @L’auteur,

              Je dois avouer que j’ai souri dès les premiers mots de l’article. A force de me trouver dans les parages d’AV et de l’esprit français, je devais m’en douter.

              Comme vous vous êtes, mes chers Français, un peu « amusé » de nous, petit belges, pendant un temps « coluché », je me permettrai cette gentille boutade.

              Question : « Comment faire beaucoup d’argent ? »

              Réponse : « Tu achètes un Français au prix coûtant et tu le revends au prix qu’il croit valoir ».

              Toutes mes excuses, mais c’était de bonne guerre. Je sens que je vais me faire excommunier. Je vous aime bien, n’ayez aucune crainte. smiley smiley


              • NPM 12 juin 2007 13:25

                Et pourquoi quant un belge s’appui contre un mur, ce dernier s’effondre ?

                Parce que c’est toujours le plus intelligent qui céde le premier !


              • LE CHAT LE CHAT 12 juin 2007 15:05

                @L’enfoiré

                là tu es gentil ! un routier belge m’en a raconté une plus castarde ! pourquoi dit on aller aux toilettes en France et aller à la toilette en Belgique ?

                Parce qu’il faut en faire dix avant d’en trouver une propre ! smiley

                amitiés félines


              • L'enfoiré L’enfoiré 12 juin 2007 15:39

                @Chat,

                Celle-là est archi connue. J’aime l’original.... Quand j’étais en France en avril, je l’ai servie et cela ne semblait pas « vraiment » être connu. Il y a vait du smiley du smiley et du smiley Donc... du smiley c’est mieux


              • iomej 12 juin 2007 16:03

                A propos des français, il y a une plaisanterie, connue et fausse comme toutes les généralités,qui me fait franchement rire. C’est celle-ci : les français sont des italiens de mauvaise humeur.


              • maxim maxim 12 juin 2007 17:01

                salut l’enfoiré ...

                sais tu à quoi on reconnait les Belges dans les aéroports ?? parce que sont les seuls qui jettent des graines pour nourrir les avions ....

                pourquoi en Belgique on met des bottes pour faire du vélo ?????? parce qu’on leur a dit qu’on attrape le Sida à cause des pédales ......

                à ton tour .......


              • maxim maxim 12 juin 2007 17:19

                encore une petite histoire Belge pour la route ....

                une touriste Belge en province va sur un marché ,et sur un étal elle voit de magnifiques fraises ...

                « ho !!quelles belles fraises vous avez là !!!! »

                le paysan tout fier « et pour qu’elles soit belles j’ai mis le meilleur fumier dessus »....

                « ah bon ???s’étonne la touriste ...du fumier ???chez nous en Belgique on met du sucre ! » .....


              • L'enfoiré L’enfoiré 12 juin 2007 18:33

                @maxime,

                J’aurais répondu comme le belge l’a fait. Le sucre nous en produisons énormément et par à coup de canne. Chez nous le sucre c’est de la betterave et pas de la « bête rave ». Non, peut-être ? smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 12 juin 2007 18:39

                Un Français dans les aéroports regarde en l’air. Pourquoi ? parce qu’il a peur d’avoir un avion qui lui tombe deçu....

                Les bottes pour faire du vélo en Belgique. Parce que le vélo ça fatigue et qu’on aime traverser les champs. Alors il vaut mieux avoir des bottes. Contre le Sida, on a aussi du caoutchouc mais c’est plus fin, beaucoup plus fin.... smiley


              • Talion Talion 12 juin 2007 13:30

                « Les Français sont le peuple le plus intelligent au monde. Le plus raffiné et le plus créatif aussi. »

                Heu... Non, pas vraiment... Entre nous et ce titre il y a vraiment un gouffre...


                • mcm 12 juin 2007 13:57

                  Pour moi le génie français est une réalité. De ce peuple est sorti Blaise Pascal, un plus grand philosophes humanistes, Ampère et Pasteur, deux des plus grands scientifiques.

                  Ce peuple est brillant, mais son talon d’Achille, c’est le pragmatisme, le bon vieux pragmatisme anglo-saxon fait cruellement défaut en France.

                  Si on regarde au statistiques, Israel est le pays où il y a le plus d’ingénieurs au km2, de plus les israelites avec moins de 1% de la population mondiale et plus de 30% des prix nobel sont recordman du monde de très loin en la matière.

                  Sans doute la diaspora de ce peuple lui a donné une plus large vision des choses, et le racisme millénaire contre lui a obligé ce peuple peu nombreux, à pallier à la quantité par la qualité.

                  En fait une règle d’or pour l’intelligence des peuples comme ceux des individus :

                  « Quand on a pas de tête on a des jambes ! »

                  Ce qui veut dire qu’en règle générale la masse musculaire est inversement proportionnelle à celle du cerveau !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 12 juin 2007 14:22

                    @Mcm,

                    Je t’ai mis +1.

                    C’est ce que l’on appelle la méthode Coué qui l’apprend et je ne la désavoue pas.

                    Tu donnes des exemples de siècles des lumières. C’est très bien de connaitre l’histoire.

                    C’est vrai quand le monde était petit, petit, beaucoup de pays européens pouvaient s’enorgueillir. La France était un grand pays comme l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie...

                    Le sont-ils restés ?

                    Après il y a eu les USA, le Japon... Car il faudra prendre pied dans le présent et se tourner vers l’avenir maintenant. Et c’est pas gagné avec seulement des bases historiques.

                    L’Asie se réveille. Sans parler de péril jaune du temps où chantait Dutronc « 700 millions de chinois, et moi et moi ».... De ce côté, il faudra avoir l’oeil. Cette « terrible » mondialisation...

                    Non, tu as raison : « le génie français est illimité »... smiley


                  • mcm 12 juin 2007 17:24

                    Oh moi je ne suis ni français ni israelite mais 100% pur beurre comme les ptit Lu ! Du moins vous conviendrez que je ne vends pas ma propre boutique.

                    Pour ce qui est du génie français, mon regard extérieur est sans doute plus impartial que l’avis d’un « de souche ».

                    Pour ce qui est du génie Israelite, quiconque s’interesse un tant soit peu à l’histoire, admet facilement la trajectoire extraordinaire de ce peuple.

                    Pour moi ce peuple est vraiment ce qu’il a toujours prétendu être un pionnier spirituel, un guide, un élu.

                    Voyez ce petit Juif Jésus, qui avait pour toute armée douze amis de son bled, qui n’est jamais sorti de son patelin, la planète terre est en 2007 après lui !

                    Voyez comme malgré la féroce sélection darwinienne, le papillon a survécut au Tyrannosaurus Rex.

                    C’est y pas une moquerie contre tous les tyrans armés jusqu’aux dents, une éloge à la fragilité et à l’intelligence ?

                    Peut être qu’une justice immanente existe mais que son action est trop étendue sur le temps pour que nous, pauvres petits brins d’homme, puissions la voir !


                  • Kookaburra Kookaburra 12 juin 2007 14:49

                    Que des généralisations ! Les Français sont ceci, les Anglais sont celà, les blancs sont comme ceci les noirs sont comme celà... « Les Français sont les plus intelligents » - l’auteur vous caresse dans le sens du poil et vous le gober ! Peut-on faire de tels jugements sur un peuple ? C’est vrai que nous avons tous tendance à dire des choses pareilles, mais de là à les soutenir sérieusement il y a un pas à ne pas faire !


                    • laurent m 12 juin 2007 15:27

                      HA,HA. Les plus intelligents du monde. Cà ne veut rien dire ! Ou alors, ce qu’on veut. Pareil pour les histoires de QI, c’est ridicule de le rapporter à un peuple. Merci à l’auteur, je me suis bien marré. J’ajouterais juste : les français sont les champions du monde de l’artifice.


                      • Niamastrachno Niamastrachno 12 juin 2007 15:37

                        +1+1+1+1+1+1+1+1


                      • GRL GRL 12 juin 2007 16:05

                        Si notre pays ne peut se lancer dans un esprit anglo saxon , à l’aventure , si notre culture passe par une recherche de sens à l’interieur de ce que l’on déciderait d’inscrire dans ce monde en termes d’actes , de découvertes , c’est entre autres parce que notre aventure coloniale est justement terminée , ce qui n’est pas le cas des anglo saxons dont vous opposez le positivisme à notre septicisme, voire , notre déprime.

                        La culture de l’action convient aux temps de guerre , à l’esprit de conquête , un temps dans lequel le sens n’est pas recherché au travers des actes car on ne se retournera pas sur le chemin pour admirer l’harmonie du tracé dans les courbes de notre propre progression . Non , l’esprit de conquete est tout sauf celà , et les groupes idéologiques de ce monde qui n’ont pas encore fini avec ( la totalité de ) la « terre promise » , n’ont pas encore reçu ce qu’un tahitien conscient des limites de son monde, a reçu depuis des millénaires , à savoir , la conscience de l’ensemble , la conscience de l’humanité multipolaire , la conscience de la nécessité de savoir partager la terre avec des peuples ( ou des individus ) qui n’aspireront jamais , la force ayant même echoué , à vivre comme nos idéaux nous le commandent , la conscience écologique , tout simplement.

                        Tout est là , dans cette France qui vécut sous Bonaparte au travers de l’appétit du porteur de l’idéologie et avança sans se retourner , jusqu’à connaitre ses limites , pour tenter , comme tout peuple ayant le feu à l’idéal , de l’ump.oser au monde , oui , dans ces époques , lorsqu’il s’est agi de conquérir les deux tiers de l’Afrique aussi , la France n’avait pas à se poser de questions , tel est le sens caché de la guerre , c’est qu’elle etait malheureusement aussi créatrice de richesses , d’idées et de progres technologiques , elle déchainait , libérait les cerveaux , et par la même , l’industrie et les techniques...

                        ... mais la guerre de 40 est venue apporter un message au monde , à l’Europe et aussi à la France , un regard sur la boucherie , un regard sur la condition humaine au delà de moi et de vous , au delà de l’individu mais bel et bien en regard des masses humaines en action, de leur inetrtie dans la violence, et avec celà s’est justifié pour la premiere fois de maniere aussi marquée, l’inutilité de tout ces grands processus de conquete et de croissance.

                        Hitler était comme venu dans ce monde pour montrer que les limites de l’horreur pouvaient etre repoussées au delà de tout, la tuerie revetant alors ce caractère ... industriel ... qui inscrit l’horreur dans les mémoires , comme si les témoins de celà , ceux qui prirent celà en pleine conscience , avaient subitement croisé le regard de diable , car les limites de l’horreur en terme de masses , venaient tout d’un coup , d’etre dépassées ... Pour enfoncer le clou dans notre conscience de français , les bombes atomiques à méricaines venaient d’etre testées en Asie.

                        Et ce furent les chocs qui transformerent nos esprits si « créatifs » en un repli sur le sens , une nécessité à vouloir inscrire tout nos pas avec du sens pour l’ensemble , car les masses venaient de nous montrer qu’une fois lancées au nom de l’idée, elles étaient dévastatrices et mortelles .

                        La France , j’aimerais tant, voudrait vivre en tentant de poser ses pas sans abîmer l’herbe de ses voisins, dont certains furent ses esclaves, et cette France aimerait qu’on la croit, mais elle exaspere le « conquerant voisin » qui n’associe que vanité et sentiment de supériorité à son attitude. Pour qui se prennent donc ces français qui croient posseder le sens absolu de ... ce qu’il faudrait faire ?

                        La France voudrait « peut etre » que l’on pollue moins , mais personne ne semble l’écouter , la France des peuples refuse de s’engager dans ces guerres au moyen orient et la base de son refus est la peur des conséquences de ces guerres , mais pas la peur de les perdre , non la peur d’etre détestée du monde , le sentiment de tuer des innocents , la peur de l’entité violence en tant que telle et graçe aux echecs humains constatés de son passé guerrier , elle tente parfois d’exhorter le monde à pacifier. Elle diabolise maintenant l’agresseur, l’attaquant, alors qu’outre atlantique, on diabolise la future victime ce qui est tres different, comme au temps d’Hitler, on la diabolise pour réunir les murs de la societé sur un ennemi avant de fondre sur lui.

                        Le peuple de France doit au fond de lui , savoir celà, savoir que si la défense est légitime pour lui, l’attaque inopinée est associee à la barbarie et lui rappelle son passé , un passé qu’il ne veut pas ( encore ? ) rejoindre.

                        Mais la route des intêrets de l’idéologie anglosaxonne dont vous parlez , comme tout idéologie en pleine phase de conquete aujourd’hui dans ce monde , cette route là , elle n’a pas de fin . Je l’ai dit et redit ici , il n’y a pas une idéologie dans ce monde à qui la terre entiere n’a pas été promise.

                        Et La France se prendrait à rêver que cette idéologie pourrait etre ... la paix. Il y a encore quelques années et même maintenant même si on en parle moins , de nombreux pays attendent encore de la France et de sa trinité de liberté , d’égalité et de fraternité , le trefle idéologique , la sainte trinité chrétienne laïcisée en une formule peu à peu gangrénée jusqu’à ce qu’un homme sonne à nouveau l’heure de la décomplexion française et que l’on oublie la leçon et par là même la chance historique , que l’on oublie qui nous devrions etre, certainement pas le peuple le plus intelligent du monde bien sur, mais peut etre celui qui par le concours historique de la progression de ses idéaux, et dans chronologique de cette progression, de par son histoire donc et sans négliger l’aspect émotionnel , psychologique de cette histoire, ... pourrait peut etre avoir en main ... une des clés ... de l’harmonie entre les peuples.

                        Jadis ultra conquérente , puis horrifiée , la France tient encore en conscience une des clés du piege de la croissance , et par la même , une possibilité de penser le monde differemment, autrement qu’en termes de conquetes bouchères , plus écologiquement, mais pour développer celà , elle doit forcément etre ... rejointe , etre aidée , et plus écoutée .

                        Ecoutée , elle l’a été mais ses limites furent de ne pas protéger militairement si je puis dire , des pays qu’elle protégea par le verbe, au cours de meetings de sommets , à l’ONU comme ailleurs. Mais elle ne put aller plus loin , s’opposer aux anglosaxons toujours affamés , et aller au bout de ses actes , et elle perdit du crédit au profit de ceux là mêmes à qui elle a certainement tenté de résister en haut lieu , de ceux qui positivent et ne se retournent pas.

                        Mitterand , avant de mourir dit dans un numéro du courrier international , que « la France etait en guerre contre l’amérique , une guerre sans morts , mais une guerre jusqu’à la mort ». ... Aujourd’hui , la France est dans les mains d’un pro Américain. J’en déduis que Mitterand etait un des derniers qui voulait faire vivre la diplomatie française au son de ses idéaux , et le dernier , maladroit à l’interieur mais si habile à l’exterieur , enterra tout récemment ceux cis en soutenant Sarkozy ... Ce fut tres certainement Chirac.

                        Aujourd’hui , un Sarkozy qui parrait tout petit dans un G8 , avec un verre dans le nez, balbutiant comme un éleve qui sort d’examen, un petit Sarkozy qui ne nous a pas encore convaincus de devenir anglo saxons , et qui risque de ne pas comprendre pourquoi , malgré tant d’insistance , le français , de part son histoire , ne sera jamais un américain , et ce , dit sans haine non , mais juste avec en bagage , ce regard sur le monde , avoir cru qu’on était des Dieux du temps de Bonaparte et pendant les periodes coloniales , puis avoir vu le diable en personne dépasser toutes nos limites dans l’horreur du temps d’hitler ... avoir finalement levé les yeux et vengeurs comme blessés , avoir crié que l’idéologie ( et notament l’idéologie religieuse ) était un mensonge et le chemin de la perte, puis etre finalement entrés en quete de sens à l’interieur de tous nos actes , jusqu’à ce que , la « paralysie » nous prenne dans le feu de la guerre des autres, car le monde « exterieur » , lui , ne s’est toujours pas arreté de penser ... l’estomac vide.

                        Voilà , c’est juste .. un regard sur mon pays , la France. Il y en a d’autres bien entendu .

                        Merci , GRL.


                        • daryn daryn 12 juin 2007 18:17

                          ...de l’ump.oser au monde...

                          c’est un message subliminal, ou bien un dérapage du correcteur orthographique smiley ?

                          A part cela, très bon commentaire, merci.


                        • hamra 17 juin 2007 13:46

                          décidemment, je ne peux m’empêcher de dire qu’il est là ! Oui le génie français est là, à l’oeuvre dans l’ombre où à la lumière à voir des chansons subversives tels celles de JJ Goldmann (si tu n’as pas les papiers pour être fonctionnaire apprends à fonctionner !!!! vous riez ? je suis immigrée, c’est mon lait maternel que vous attaquez là !) ou Noir Désir (Nous n’avons cherché qu’à fuir) ou Bashung (climax) et leurs kyrielles d’émules on devine à quel point la langue française est riche : c’est un gisement à elle seule : d’idées et d’inventions. De contradictions (exerces de styles : Raymond Queneau) Chansons sociales, ou chansons de cabaret ; nous remercions l’armée pour sa précieuse documentation si facilement retrouvée sur Internet. La contemporanéïté fait l’immédiateté du sentiment et l’urgence de la participation. Maintenant on saura qu’un simple citoyen n’y peut rien sans une assise ; propre à sa conscience morale et politique et à son désir ou besoin d’engagement... Quoique pour les générations à mi-chemin entre les trentenaires et quarantenaires, dont je fais partie, avoir vécu la sensibilisation plusque violente aux effets pervers de la seconde guerre mondiale permet d’avoir un point de vue particulier sur l’évolution de notre société. 1989 était je vous le rappelle : la chute du mur de berlin, parallèlement le film Nacht und Nebel d’Alain resnais affirmait avec une violence inouïe la situation limite qui opposait les juifs aux nazis et à leurs partisans. La France Terre d’islam, était un article dans ces années-là, avant l’irruption sur la scène médiatique du probème du foulard islamique qui apparaissait conjointement à la montée du fils en algérie ; à valeur humaniste mais malheureusement utopiste. En témoignent les caricatures au fil de l’époque ; les traits juifs d’alors vinrent à se calquer aux traits arabes...encore récemment. Consultez les dessins de cabu et les archives du Monde. (Pour la définiton de la situation limite, je vous renvoie à Karl Jaspers : Introduction à la philosophie.)

                          La france a toujours été de droite : en témoigne le sociologue E Todd dans le prolétaire et le fou. L’horreur achève le sentiment de culpabilité : pour autant qu’apporte-t-il de nouveau dans la formulation même de cet acte de barbarie ? La conscience des situations limites et leurs désespérances : Le néant, l’angoisse, le vide existentiel. Si d’aucuns préfèrent argumenter en faveur d’un traité de l’athéologie (Michel ONFRAY)je dirais pour ma part comme je l’ai fait dans un précédent commentaire sur ce même site que l’esprit est un et indivisible et il est mathématique, d’où la théorie d’einstein : il n a pas de limite autre que lui même : le dogme de la trinité peut en fait se résumer à l’équation à trois inconnues : la métaphore et les analogies seront ce que le théatre absurde et le surréalisme pourront traduire de la vérité religieuse et du problème existentiel.Le fondement des trois religions monothéistes repose sur une seule vérité : Le saint Esprit. Qui n’est autre que poésie et géométrie, l’alphabet la prolonge dans l’arithmétique. La divine proportion en fait la réduction à l’extrème. En fait, tout est dans la disproportion,dans la démesure, on le sait de Rabelais et de ses héros.Par ailleurs la question a été déjà approchée par Pirandello, dans sa pièce six personnages en quête d’auteur. Enfin pour le jeu des analogies je vous renverrais à l’étude de Swedeneborg sur l’art romantique et le magnifique poeme de Baudelaire : Correspondances ! Les arabes restent ceux qui ont inventé l’algèbre : araméen le zéro ? je ne sais pas il figure le cercle, mais il signifie simplement la mort : nulla. L’éthymologie, le dit. Tout est dans la métaphore : le poète le sait parfaitement ; tout n’est qu’illusion, vision. Et c’est pour cela qu’on l’appelle visionnaire. Le scientifique et le philosophe voudront pour autant formuler leur théorème autrement que par le vide : que l’artiste contourne par l’iconographie de son cru. Du fait même religieux et du don sacré de le vie. La mort est un scandale certes ! La mort est la seule certitude pour autant. Le suicide qui implique le renoncement à l’espérance et donc à la vie implique le désengagement lié au désenchantement des métaphores : allons allons : écoutez toutes vos musiques lisez vos poètes et laissez-vous aller vous êtes à vous seuls des symphonies ! C’est pour cela qu’on vous aime !Identité ? police ! m’en fous, c com d’hab ! A force, on est vacciné ; le seul qui ne le soit pas c’est celui qui ne connait pas l’effort de comprendre que policier, instituteur, médecin ou autre corps d’état ont toujours participé aux délits de faciès ceux-là même qui ont installé au fil de L’Histoire l’exception culturelle : d’où la névrose du désir de paraître qui fait si facilement le jeu des apparences et le miroir aux alouettes ; Le mérite d’afficher ses convictions est un tribut chèrement acquis à une époque où tout est affaire de compromission et d’argent. Il n’empêche que mon intégrité morale prévaut sur ma réflexion et l’a assis dans la durée à mes dépens ! (j’ai l’estomac toujours vide)


                        • GRL GRL 18 juin 2007 14:14

                          Merci beaucoup pour cette prise de position. Je l’entends comme vous la dites.


                        • hamra 19 juin 2007 20:24

                          Peter BrooK a dit « le diable, c’est l’ennui », il faut croire qu’on s’ennuie beaucoup en France !!!! En tout cas construire des Chateaux en Espagne et mettre un hotel rue de la paix ça fait vraiment rêver ! Vauriens ou pas, en guenilles ou en cloques, les gavroches ont toujours eu la côte ! La preuve ; le look est indémodable. Mais enfin : si c’est pour une banque qui thésaurise toutes les hypothèques aux Caraïbes bien entendu, ça vaut que dal. Que ce soit écrit en latin en grec ou en espéranto : des guenilles restent des guenilles mais la conscience de sa propre valeur c’est sa propre valeur : son identité. Son patrimoine pas génétique. parce que là c’est alien et la quatrième dimension, avec leur livre de recettes : comment servir l’homme. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès