Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Panama Papers for losers

Panama Papers for losers

JPEG - 64.2 ko
Se faire rouler dans la farine

Très régulièrement, politiques et médias « découvrent » d’un air effaré que les riches dépensent des trésors en avocats fiscalistes rien que pour s’assurer que leurs fortunes colossales ne ruissèleront jamais vers le bas, y compris au compte-goutte. Très régulièrement, tout le monde fait comme si on n’avait jamais entendu parler de paradis fiscaux, c’est à dire, concrètement, d’endroits où on planque l’argent loin de tout contrôle et en particulier loin du contrôle des États et de leur bras armé, le fisc.

Franchement, il faut souffrir du syndrome du poisson rouge pour être encore étonné. LuxLeaks, c’était il y a combien de temps, déjà ? Un peu plus de deux ans.
Et puis, quelle découverte ! J’avais déjà entendu parler des vertus apaisantes du Luxembourg pour contribuable bougon en 1999 dans un cercle d’expatriés à Moscou. Avec un ticket d’entrée à cinq zéros. Du menu fretin, mais déjà plus le commun des prolos. La planque du petit bourgeois qui peine à s’élever au-dessus de la classe moyenne et qui refuse de se laisser confisquer les fruits de ses dépassements d’honoraires par un État cryptobolchévique et/ou une bande de têtards hydrocéphales qu’il a mis en route un soir de coma éthylique à une convention de vieux cons autosatisfaits.
Quand même, quel gros scandale ! Et comme les têtes sont tombées !
Non, je rigole, en fait, les conséquences de ces révélations tiennent en quatre lettres : R I E N !

Et SuisseLeaks, c’était quand déjà ?
Un an, déjà !
Attention, ça a chauffé, quand même. Il y a même une banque qui a été condamnée et qui a l’air bien décidée… de s’en tamponner comme de son premier bordereau de virement interbancaire. Il parait aussi que le fisc portugais a l’intention de recouper les informations obtenues avec la liste des contribuables portugais. Je pense qu’ils recoupent encore. Et que le fisc français, si prompt à te coller 10 % dans les gencives quand tu as le malheur de transférer ta déclaration d’IR deux secondes trop tard, n’a toujours pas l’info qui lui a éclairé sa première synapse de fidèle limier à fraudeurs.

Alors forcément, quand le chœur des vierges effarouchées remet le couvert pour les Panama Papers, on a l’ami Denis Robert qui s’agace quelque peu aux entournures.

 

Denis Robert… mais si, souvenez-vous : c’est le journaliste tout seul qui a fait éclater l’affaire Clearstream en février 2001 et qui en récompense de ses bons et loyaux services pour la santé financière de la planète s’est mangé dans sa face pas moins de 63 procès dans 5 pays différents.

Je ne crois pas que la crapulerie internationale n’a jamais aussi bien senti le vent du boulet que ce jour-là. Le moment où un petit fromage qui pue a mis en évidence l’immense lessiveuse à pognon sale qui servait à tout ce que la finance globalisée avait de plus moche à cacher. Le moment où un petit fromage qui pue avait trouvé la faille dans le système à spolier les peuples, le pied d’argile du géant de merde. Les mecs étaient tellement repus, tellement surs d’eux et de leur combine qu’ils avaient bien fini par relâcher un peu la garde.
Je pense qu’à partir de ce moment-là, ils ont tout réorganisé fissa pour être certains qu’on ne puisse plus jamais leur donner envie de sucer du Maalox, quitte à sacrifier de temps à autre quelques seconds couteaux… comme pour les Panama Papers.

Certes, il y a tout de même quelques petites choses intéressantes qui sortent des Panama Papers. Comme le fait de rappeler au bon petit peuple laborieux que le fric qui sirote du jus de coco à l’ombre des palmiers, il ne surgit pas par génération spontanée, mais qu’il est bien confisqué, ailleurs, volé à aux gens qui ont sué sang et eau pour le faire exister.

C’est en tout cas ce qu’ont découvert les petits bras d’une entreprise qui les avait vidés comme des sacs à merde sous prétexte qu’elle n’avait plus de pognon.

C’est donc avec stupéfaction que les 37 anciens salariés d’une entreprise du groupe Autajon dans la Sarthe, licenciés lors de sa fermeture pour raison économique en 2012, ont découvert que leur ex-patron figurait sur la liste de « Panama Papers ». « Je suis vraiment écœuré. Il a fallu que je déménage cinq fois en deux ans pour trouver du travail (…) Je ne suis pas sûr que (le patron) pense à ses salariés, il pense surtout à son compte bancaire », a témoigné un ancien imprimeur au micro d’Europe 1.
Une situation en passe d’être régularisée. Le compte bancaire de Richard Autajon s’élèverait à 130 millions d’euros, ce qui en fait la 4.000e fortune de France. Son entreprise, spécialisée dans la fabrication d’étiquettes pour l’agro-alimentaire, emploie 4.000 salariés dans le monde, dont plusieurs centaines dans la Drôme. L’industriel ne dément pas avoir caché sa fortune. De l’argent « personnel » et non celui de la société, précise son avocat, qu ajoute que cette situation est en passe d’être régularisée avec le fisc français.

Source : Licenciés il y a 4 ans, ils découvrent que leur patron est cité dans les « Panama Papers »

Oui, je voulais être sure que tout le monde lirait bien : «  une situation en passe d’être régularisée ». Le mec vole, triche, ment, met sur la paille 37 personnes et leur famille, fait des bras d’honneur tous les matins à la République, ses citoyens respectueux des lois et ses agents du fisc et on va… régulariser sa situation !!!

Autrement dit, le margoulin qui doit pas être le dernier dans le cercle des pleureuses qui réclament toujours plus de subventions pour sa gueule et toujours moins de droits pour ses exploités, le délinquant en col blanc qui avoue comme un gros chacal repu qu’il s’est bien foutu de la gueule de tout le monde, il va signer un chèque et voilà tout !

On devrait lui planquer un bout de pizza dans sa mallette. Parce que dans ce pays, il n’y a bien que les voleurs de pizza qui prennent cher quand il se font gauler et qui méditent sur l’équité de la loi du fond de leur zonzon !

Mais ce n’est pas ça le pire.
Le pire, c’est tous ceux qui ne sont pas sur ces listes.
Tous ceux qui savent que :

Les Panama Papers, c’est déjà de l’histoire ancienne !

En fait, en dehors de Cleastream, chaque fois qu’un scandale financier éclate, le gros gibier, ça fait bien longtemps qu’il a planqué ses biscuits ailleurs. Toujours deux coups d’avance. Au moins. C’est comme ça qu’on gagne au bonneteau de la finance et de la corruption.

Parce que vous pensez bien que les énormes multinationales qui signent des PPP avec les États et surfacturent 5000 € le changement d’une prise électrique, elles ne vont pas planquer les fruits de notre travail sous les bananiers. Faudrait vraiment être cons. Surtout avec toute l’instabilité politique et judiciaire qu’il y a dans ces appendices d’États. Il n’y a que les petits bras et les porte-flingues pour encore y croire.

Non, quand tu as de la tune, de la vraie, de la bonne, de la bien grasse qui refoule bien du goulot, il te faut une planque de première classe, dans un pays qui te garantit les meilleures conditions d’accueil et de sécurité possibles.

En gros, quand tu as un magot à mettre à gauche, il faut être un teubé pour l’enterrer au pied d’un cocotier sur une ile de pirates : tu le fous à Fort Knox. Autrement dit, dans le plus gros paradis fiscal de tous les temps, celui qui est doté de la plus grosse puissance militaire de tous les temps et qui est doté du système extrajudiciaire le plus efficace de tous les temps.

L’opacité fiscale des États-Unis est aujourd’hui le grand sujet de discussion des connaisseurs de la finance offshore. Le 1er juillet à Amsterdam, devant quelque 600 spécialistes des trusts et de la planification patrimoniale, l’avocat genevois David Wilson animera une conférence au titre éloquent : « L’Amérique est-elle la nouvelle Suisse ? » Pour lui, la réponse est oui.

« Aujourd’hui, un client français qui ouvre un compte non déclaré dans une grande banque à New York ne fait l’objet d’aucun échange d’informations vers la France, dénonce-t-il. Et si mes clients fiscalement conformes me demandent où est la meilleure juridiction pour rester discrets, je ne peux pas leur mentir, ce sont les États-Unis. »

Un article de l’agence Bloomberg décrivant l’Amérique comme « nouveau paradis fiscal préféré » des grandes fortunes a enflammé le débat fin janvier. Mais chez les spécialistes, le problème américain est connu de longue date. Il tient en deux notions : échange d’informations incomplet et opacité des structures.

Source : Les États-Unis, refuge de la dernière chance pour l’argent des paradis fiscaux, Le Temps, 31 mars 2016

Et ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les Suisses ; et ils savent quand même de quoi ils causent ! Surtout qu’ils l’ont assez mauvaise de s’être fait doublés de cette magistrale façon. Encore que la combine est connue chez tous les petits malfrats : collaborer avec les flics pour liquider la concurrence et entrer dans la cour des grands.

Le 18 décembre 2015, le parlement suisse a adopté la loi portant sur l’échange automatique de renseignements (EAR). La Suisse devra fournir automatiquement aux États étrangers tous renseignements concernant les avoirs détenus dans nos banques par les citoyens de ces États. « Il s’agit là de l’aboutissement d’un processus commencé il y a sept ans sous la pression exercée par les États-Unis qui, prétendaient-ils, entendaient ainsi lutter contre l’évasion fiscale », explique Marc Béguin, avocat au Barreau de Genève. Toutefois « au 11 décembre 2015, les États-Unis ne figurent pas sur la liste OCDE des États s’étant engagés à mettre en œuvre ce système, fait valoir l’avocat genevois. Les États-Unis « jouent un scandaleux double jeu », conclut-il.

Source : Le rôle des États-Unis face à l’évasion fiscale est toujours plus critiqué, Le Temps, 25 février 2016

Du coup, on regarde l’affaire des Panama Papers d’un autre œil et trouve qu’elle a de plus en plus la gueule d’un contrefeu médiatique. Bien sûr, c’est toujours bon pour le moral d’exposer quelques aigrefins sur la place publique, mais concrètement, c’est déjà une piste froide.

Le plus marrant (ou triste à pleurer, c’est selon), c’est comment je suis arrivée au dossier du journal suisse alors même que tout le monde est en train de regarder ailleurs avec une belle constance : en visionnant la dernière saison de Fargo.

Mais si, cette excellente série éponyme du non moins excellent film et qui met en scène pour l’essentiel des flics pèquenots en moon boots qui poursuivent des benêts dangereux à force d’être cons et avides et qui se retrouvent mêlés aux truands locaux !

Bref, la dernière saison est purement brillante et elle met en scène — entre autres péripéties — comment la pègre cambrousarde passe à la vitesse supérieure en s’investissant dans le monde de la finance. Mais le plus marrant de l’histoire, c’est que l’action tourne autour de Sioux Falls, un bled qui ne fait pas envie et dont la gloire locale est d’avoir pendu 22 Indiens, s’il faut en croire une plaque commémorative qu’examine l’un des personnages de la série sur le mur-pissotière d’un bistrot de seconde zone. Et c’est en voulant en savoir plus que je suis tombée sur ça :

Des prairies à n’en plus finir, autrefois terres des Sioux. Avec son agriculture qui produit du maïs et du soya en quantité industrielle, le Dakota du Sud affiche une identité très agricole. Mais cet Etat de 843 000 habitants, grand comme cinq fois la Suisse, a développé une industrie plutôt inattendue au milieu de la ruralité du Midwest.

Lire aussi l’éditorial :  L’anomalie fiscale américaine n’a que trop duré

A l’image du Wyoming voisin, il se présente comme l’un des nouveaux paradis fiscaux capable d’attirer les fortunes du monde entier. Aux États-Unis, il détient le record absolu : 84 sociétés de trusts dont la masse sous gestion s’élève à 225 milliards de dollars, selon Bret Afdahl, directeur de la division bancaire du Département du travail. Un avocat de la place l’estime même à 336 milliards. La plupart des sociétés de trusts sont concentrées à Sioux Falls, même si Pierre, la capitale, et Rapid City en accueillent quelques-unes.

Source : Sioux Falls, Dakota du Sud, le petit paradis fiscal dans la prairie, Le Temps, 1 avril 2016

Ben oui, le paradis sur terre pour les mecs qui ont tout à cacher, c’est juste le gendarme du monde et surtout ses petits états pouilleux du Midwest, ses nids à Rednecks, la face caché de la Lune du rêve américain. Un peu comme si Monaco se délocalisait dans le Gers.

Impressionnant, non ?

Et pendant ce temps :

« On préfère un bon maire qui fraude qu’un nul intègre »

Source : Fraude fiscale : à Levallois, on encense toujours Balkany, Le Parisien, 10 avril 2016

 

À bouffer du foin, je vous dis, à bouffer du foin…


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • leypanou 13 avril 10:04

    Excellent article de Monolecte telle qu’on l’aime bien ! Superbe.

    Il est certain que le plus grand paradis fiscal sur la terre est aux Etats-Unis et celui qui aura fait fuiter a volontairement ou non rameuté l’argent vers là-bas.

    Quand on sait que dans un numéro du Monde, ce sont Putine et Bachar al-Assad sont les 2 premiers chefs d’état prétendûment impliqués, alors que leurs noms ne sont même pas cités, le peu de crédibilité qui lui restait en encore pris un coup.


    • Monolecte Monolecte 13 avril 10:20

      Extrait de la conférence du 7 avril à Grenoble « La face cachée de la Finance » organisée par ilfattoquotidiano.fr. L’écrivain et journaliste Denis Robert et le professeur de Finances Marc Chesney répondent à une question du public sur les « Panama Papers », le lobby bancaire à Bruxelles, l’affaire LuxLeaks et les paradis fiscaux.

      https://www.youtube.com/watch?v=oQAxzNPcfus


      • Spartacus Spartacus 13 avril 10:53

        Les idiots utiles feraient mieux de lire le dernier sondage ODOXA/sondage Odaxa : s’ils avaient « beaucoup d’argent », 20% des Français chercheraient à faire de l’évasion fiscale pure et simple. 


        Et en se contentant d’une « situation financière aisée », le nombre grimpe à 78% dans le cas d’une optimisation fiscale.

        Reprocher aux autres ce que les 3/4 de chacun rêvent personnellement de faire.....

        Quand l’impôt sert à payer la retraite d’Anne Hidalgo pour uniquement 15 ans de travail actif
        Quand l’impôt sert a payer des études interminables de William Martinet (28ans) pour 9 années pour obtenir une licence de biologie qu’il n’a pas encore
        Quand l’impôt sert a payer les de taxis de Agnes Saal toujours employée de l’état
        Quand l’impôt sert une justice qui met 13 ans pour innocenter Christian Picart pour qu’on admette qu’il n’avait jamais importé de la viande folle alors qu’il a été lynché par la presse.
        Quand l’impôt sert a fournir des niches fiscales ou statuts particulier aux bobos et journalistes de gauche qui s’offusquent....

        Commencez donc collégialement par réclamer la Flat tax....
        Réclamer le droit commun identique pour tous....

        Alors là les bobos vous chantent en cœur.  smiley smiley smiley« Ha oui mais non. vous comprenez ma caste ne veut pas être imposée, y’a toujours un autre qui mérite d’y être plus que moi »....

        « Ha oui mais non. vous comprenez ma caste a des droits zzaaquiiiiis, y’a toujours un autre qui mérite d’avoir moins de droits et d’avantages statutaire que moi.... »

        • samuel 13 avril 11:19

          @Spartacus

          Quand ton travail sert à payer un cadeau de bienvenue à un « patron » (qui n’a pas encore fait ses preuves)...

          Quand ton travail sert à payer la retraite chapeau de ce même patron pour quelques années passées à détruire de l’emploi et augmenter les dividendes...

          Quand ta boite à un taux de rentabilité de 22% et que celle-ci ferme car on pourrait faire mieux en Pologne. Parce que le propriétaire est un fond de pension Américain qui n’a jamais vu la boite que sous une autre forme qu’une ligne comptable...

        • ZenZoe ZenZoe 13 avril 11:45

          @Spartacus
          - La démonstration de Spartacus tombe un peu à l’eau sur ce coup-là parce que l’évasion fiscale ne connait pas de frontières et que le Britannique, le Russe ou le Chinois qui planque ses billes n’en a rien à faire de la retraite d’Hidalgo. La malhonnêteté n’est pas un problème franco-français, et ses causes ne sont donc pas à trouver exclusivement dans un état trop glouton.
          - Ensuiite, et même si je rejoins Spartacus là-dessus, (l’Etat français c’est Ali-Baba), il ne faut pas se laisser entraîner sur cette pente qui justifie tous les abus - un voleur est un voleur, point !
          .
          J’ajouterai que l’évasion fiscale est un jeu de dupes qui ne sert pas qu’à planquer du pognon, mais à l’utiliser à des fins illicites (corruption, crime organisé, terrorisme...) et c’est plutôt ça qui devrait faire réagir les gens.
          Ce système est là pour soutenir des sytèmes de gouvernance parallèles très dommageables et priver les peuples de démocratie !


        • Spartacus Spartacus 13 avril 12:07

          @samuel

          Celui qui paye le cadeau de bienvenue ou la retraite chapeau, c’est celui qui a acheté la production ou le service...
          C’est pas le travailleur. Quel que soit la production, vendue ou pas, bénéfices ou pertes, son travail sera rémunéré. Ce n’est pas le travail qui fiat le profit, mais l’acte de cession de la production.

          Quand une boite ferme pour délocaliser, s’en étonner c’est avoir confondu une entreprise avec une église ou un distributeur automatique.

          Délocaliser en Pologne ? Mais c’est le bon sens si tu veux pérenniser ta boite sans subir les sbires de la France des collectivistes qui occupent les services public.
          Met toi à ton compte et rempli un bilan....Sic....C’est l’évidence.

          Et la Pologne c’est très joli. A Wroclow il y a 2% de chômage. Le revenu moyen augmente à vue d’oeuil. 35€ l’Aller retour en avion. Tu devrais visiter. 

          La France économique est très présente dans toute la Pologne. Des magasins Auchan ou Leclerc ou des banques Société Générale. Et les Polonais ne pleurent pas de cette arrivée de boites Françaises gérées de France qui viendraient leur prendre leurs Jobs.

          Ta marchandise fabriquée est à 1000kms, moins chère à fabriquer, plus vite. Impôts société à 19%.
          Au moins ta boite devient prospère et tu regarde le connard resté en France se faire chier avec un code ubuesque d’un quintal.
          Une feuille de paye de 24 lignes.
          C’est super rigolo de voir des usines s’implanter dans des anciens bunkers à Mig avec cette croissance économique après avoir connu le collectivisme et la misère.
          Voir les gens s’épanouir au lieu de voir des gauchistes pleurer de ne pas avoir une petite rente à vie.

        • samuel 13 avril 13:38

          @Spartacus

          « Ce n’est pas le travail qui fiat le profit, mais l’acte de cession de la production. »

          Allez dire ça aux personnes à qui on exhorte de travailler plus longtemps pour le même salaire smiley Si leur travail ne génère aucun profit, pourquoi les emmerde-t-on alors smiley smiley smiley

          « Quand une boite ferme pour délocaliser, s’en étonner c’est avoir confondu une entreprise avec une église ou un distributeur automatique. »

          Je ne m’étonnes pas. Je trouve ça immoral ! ENORME différence. 
          Ne me prenez pas pour un naïf, merci par avance.


          « Met toi à ton compte et rempli un bilan....Sic....C’est l’évidence. »

          Je n’aime pas ça et je ne sais pas le faire. Vous seriez également incapable de faire mon travail mais je ne vous demande pas de le faire et ne vous en tiens pas rigueur !!!

        • Spartacus Spartacus 13 avril 14:53

          @samuel
          « Allez dire ça ».....Mais bien sur il faut leur dire. Il faut que les choses soient dites...


          « Je trouve ça immoral’ Ce qui est immoral c’est faire croire que le travail est une rente. C’est travestir la réalité.

           »bilan,  je ne sais pas le faire« Au lieu de faire des formations en économie Keynésiennes et Marxistes, l’Education nationale aurait mieux fait de faire des cours de consumérisme. N’importe quel élève de seconde a eu 3 dissertations sur Marx et pas une sur le savoir faire d’un bilan ou lecture d’un compte de résultats.
          C’est une lacune d’un savoir faire qui devrait être indispensable. Une grande ouverture d’esprit pour comprendre »ou va l’argent" ?

        • samuel 13 avril 15:10

          @Spartacus

          « « Allez dire ça ».....Mais bien sur il faut leur dire. Il faut que les choses soient dites.. »

          Vous répondez à côté et tronquez ma phrase alors que vous avez compris mon assertion. Je prends ça pour un touché/coulé smiley 

          Alors, pourquoi on demande aux travailleurs plus pour gagner moins si ça n’enrichit personne ?

          En fait votre réponse ne m’intéresse pas. Elle travestira la REALITE smiley

          kiss

        • Victorin (---.---.130.65) 13 avril 15:57

          @Spartacus
          Vous êtes encore dans l’illusion que l’important, c’est l’impôt sur le revenu.
          Les plus grosses rentrées fiscales se font par la TVA.

          Ben justement il s’agit en fait de plusieurs ’Flat taxes" car des taux différents.
          Et que l’on soit aisé ou pas il faut bien la payer cette TVA.

          Plus fort encore le taux normal est celui qui s’applique aux biens et services de consommation courants autant qu’aux biens luxueux.

          Ce qui a pour conséquence une forme d’imposition (masquée) proportionnellement plus élevée pour les faibles revenus que pour les hauts revenus. Je ne vous fais pas la démonstration qui relève d’un cours d’économie basique de l’INTEC (horrible repaire de bolchéviques au couteau entre les dents).

          Elle est pas belle la vie ?


        • Spartacus Spartacus 13 avril 16:49

          @Victorin


          L’important c’est l’individu. 
          Etre pris pour un sandwich en face de cannibales nécessite de protéger ses biens de l’envie d’accaparation.

          La TVA est un impôt sur la consommation. 
          Entre la tva à 10% pour la gaufre confiture et la TVA à 20% sur la gaufre avec du chocolat, il vaut mieux aimer la confiture de fraise que le chocolat......
          Elle rigole la Flat Tax des paliers et exceptions aux règles générales.... 

        • Victorin (---.---.130.65) 13 avril 17:05

          @Spartacus
          Merci de votre réponse qui illustre parfaitement la vacuité de votre propos.
          Bien à vous.


        • BreizhouMix BreizhouMix 14 avril 00:09

          @Spartacus
          A quand le boycott et l’exclusion de SPARTACUS qui nous sort tj les meme rengaines sur tous et n’importe quels posts de ce site.... tu nous soulent à répéter toujours les meme choses et tu pollue les posts. Fais toi un site/blog à toi et on verra si tu à de l’audience. Troll de M....


        • Trashon Trashon 15 avril 10:54

          @Spartacul

          Que de conneries dans un seul message :

          Wrocław dispose d’une industrie variée Son taux de chômage reste cependant légèrement supérieur à celui de la Pologne avec 8,1% de sa population active contre 6,8% dans l’ensemble du pays.

          Le revenu moyen polonais, parlons en avec un salaire minimum à 380 € je comprend pourquoi y a tant de polonais sur les chantiers alentours et surtout pourquoi, dans les villes polonaises, tu peux pas faire 50 mètres sans trouver une boutique de crédits ! Car mondialisation oblige tout ce que les boites françaises leurs refourguent c’est au même prix qu’ici en les payant au lance pierre !

          Le seul point ou t’as raison c’est que la Pologne c’est très joli smiley


        • panpan 15 avril 14:30

          @Spartacus
           « Ce qui est immoral c’est faire croire que le travail est une rente ».

          Le travail des uns est effectivement une rente pour quelques autres. Vous n’allez quand même pas dire le contraire


        • panpan 15 avril 14:36

          @ZenZoe
          "J’ajouterai que l’évasion fiscale est un jeu de dupes qui ne sert pas qu’à planquer du pognon, mais à l’utiliser à des fins illicites (corruption, crime organisé, terrorisme...) et c’est plutôt ça qui devrait faire réagir les gens.
          Ce système est là pour soutenir des systèmes de gouvernance parallèles très dommageables et priver les peuples de démocratie !"

          Tout à fait exact !
          Et j’ajouterai que la culture et le trafic de drogue (Afghanistant et autres Colombies) servent à soutenir des opérations très louches de la CIA, de la NSA et autres organismes pourris US, Systèmes de gouvernance parallèles particulièrement dommageables en effet. Et dont aucun président étasunien n’a pu se libérer, quand bien même il l’eût voulu


        • Alibaba007 Alibaba007 16 avril 07:42
          @Monolecte

          Merci pour cet excellent article acidulé sur les dessous de la table financière et juridique de ce qui ce passe dans le monde et également en France. Je partage à 200% !!! 
          (mince ! Je commence à parler comme les politiciens maintenant !)  smiley

          donc, je reformule : Je suis totalement en accord avec vous sur le sujet et avec les mots que vous employez ! 
           smiley


          @ZenZoe « et même si je rejoins Spartacucul là-dessus, (l’Etat français c’est Ali-Baba) »

          Alors là, Je dis STOP ! M’assimiler avec l’Etat français c’est complètement faux et même très mal me connaitre ! 
           smiley

          Moi, les voleurs, je ne les aime pas ! ...et je leur fais même la peau individuellement chacun avec de l’huile bouillante (bon en fait, c’est ma future belle-fille Morgiane qui fait tout le boulot mais ça reste secret !)  
           smiley

          L’Etat français lui, se fait spolier de son droit régalien de prélever son dû, par les politiciens corrompus de tout bord qui accèdent au pouvoir pour servir avant tout leur propre intérêt et renvoyer l’ascenseur à leurs commanditaires « La_Finance »au détriment de l’intérêt commun.


          Faut que ça change !   smiley
          Que la fête commence !   Democratic Piñata Party ! sortez les battes pour attendrir la viande !!!

          Il nous faut une grande quantité d’huile bouillante et « ...que commence la friture ! ... »
           smiley  :->

          Chauds devant ! Ils sont Chauds ! Ils sont enfin bons nos CHURROS à la viande !  smiley



        • Alibaba007 Alibaba007 16 avril 08:00

          @Alibaba007 et aux administrateurs du site Agoravox   smiley  :->


          L’émoticône pour faire le symbole DIABOLIC ne fonctionne pas tel qu’indiqué dans le bandeau

          Pourrait-on indiquer la séquence correcte, par hasard ?

          3> :)
          3 :)
          3 :) 3> :)

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 avril 10:27

          @Alibaba007
          Ne vous réjouissez pas trop vite, l’échange d’informations sera à sens unique !
          Tous les pays du monde devront appliquer la transparence, SAUF LES USA .


          Cela fera fuir les capitaux...aux USA, qui deviendront le plus gros paradis fiscal du monde.
          Ils pourront ainsi, soit renflouer la pyramide de Ponzi de leur budget, soit renflouer leurs banques en perdition...

        • Alibaba007 Alibaba007 16 avril 22:54

          @Fifi Brind_acier   « L’Empire racole les fonds volés aux Etats des Nations, tel le Mac qui tabasse »sa protégée« pour lui apprendre à filer droit. »


          Oui c’est évident que les USA, par ce jeu de dupes, gagne du temps sur l’inévitable effondrement de son Empire Sith à l’agonie.


          La France doit très clairement sortir de l’UE pour que son peuple garde un avenir, mais il ne faut compter sur aucun politicien actuellement élu pour initier le changement.

          Même MLP ou ses « successeur(e)s » potentielles du FN ne le feront pas ! Ils le promettent mais même s’ils arrivent par un coup de poker ou par hasard au pouvoir, ils ne le feront pas réellement car : ils ne veulent que sortir de l’Euro !!! et « Négocier »

          On ne négocie pas avec un tueur qui vous colle un flingue à la tempe. Y a qu’à voir la Grèce avec Syriza, comme Tsipras a fait un retournement complet de casaque alors qu’il tenait le couteau par le manche. Je pense qu’on a dû très clairement lui expliquer comment fonctionne les assassins économiques et les chacals de l’Empire en cas de refus d’obtempérer.

          Seule l’UPR est claire là dessus, et si jamais elle arrivait à s’allier avec tous les autres partis citoyens pour avoir une maigre chance de surprendre les partis MainStream et être élu au premier tour.
          Je pense que la peau de Fifi Asselineau serait rapidement mise à prix, si son leader persistait à vouloir sortir de l’UE par l’article 50.

          A part une révolution bien menée ou un coup de chance incroyable (je verrai bien un infarctus massif improbable des Young Leaders),  smiley  je ne vois malheureusement pas comment la France pourrait quitter cette dictature imposée au peuple par les vassaux complètement asservis à l’Empire sous diktat européen.



        • Alibaba007 Alibaba007 16 avril 23:12

          @Alibaba007 « On ne négocie pas avec un tueur qui vous colle un flingue à la tempe. »

          OUPS, ... J’ai oublié une Lapalissade juste après « un tueur »


          « On ne négocie pas avec un tueur psychopathe qui vous colle un flingue à la tempe. »

          Voilà, je crois que c’est plus clair !

           smiley

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 08:50

          @Alibaba007
          Nous ne sommes plus en 1945, quand les USA était au faîte de leur puissance.
          Les USA sont au bord de l’effondrement économique...
          C’est la Chine qui est désormais la 1ere puissance économique du monde.


          L’Islande a renoncé à entrer dans l’ UE, elle a appliqué toutes les méthodes interdites par le FMI et les Traités européens, et l’ US Navy n’est pas allée bombarder l’ Islande .... Les USA se sont contentés de dénoncer le 1er Ministre actuel, qui n’est pas celui qui a fait les réformes en 2013.

          Nous sommes dans une période de basculement, d’un monde unipolaire, à un monde multipolaire.
          Cela ne se fera pas sans soubresauts, mais le vent a tourné.

        • izarn 17 avril 18:48

          @Spartacus
          Sondage totalement idiot : L’évasion fiscale n’est pas une fraude , elle est autorisée par l’UE et la « libre circulation des capitaux » ainsi que par l’OMC. Les crétins qui ont voté ça depuis Mitterrand et la suite des énarques bornés n’ont qu’a se rendre compte de leur idiotie..
          Ensuite s’il y a des fraudeurs véritables, ils vont bien entendu essayer de planquer leur fric dans des places offshores. Places aussi utiles pour financer les partis politiques en douce, ou essayer de se financer quand l’oligarchie française vous censure (Ainsi le FN...Et autres.)
          C’est une thèse qui serait interessante à analyser pour comprendre qu’il s’agirait de faire la chasse aux dissidents du système.
          Cet argent de la mafia est certes important mais beaucoup plus faible que « l’évasion fiscale » autorisée.
          Ou paye TOTAL ses impots ? Ainsi que TOUTES les grosses boites françaises ? Les banques ?
          Les sommes ici sont encore bien plus considérables.
          Alors le pékin qui planque son fric aux Bahamas...D’abord il aura du mal, ensuite ce n’est pas lui le le responsable de la majorité énorme de l’évasion fiscale.
          Papers, papers de chiotte.


        • lloreen 18 avril 10:55

          @Spartacus
          « 

          Réclamer le droit commun identique pour tous... ».
          C’ est possible depuis 2014 et la création de la Cour internationale de Justice de Vienne.
          Une plainte contre la république autrichienne (corporation gouvernementale forclose depuis le 25.12.2012 au même titre que toutes les autres) y a même été déposée pour crimes contre l’ humanité.
          https://www.iccjv.org/

        • fred.foyn Le p’tit Charles 13 avril 11:01

          Depuis bien longtemps, TOUTES les banques française sont dans des paradis fiscaux..ou elles font les 2/3 de leurs bénéfices...Les français viennent de découvrir l’eau chaude.. ?


          • ZenZoe ZenZoe 13 avril 11:22

            C’est vrai en tout cas qu’on n’entend déjà plus grand chose sur l’affaire Panama Papers, alors qu’on nous avait promis des révélations fracassantes au compte-goutte tous les jours !
            Le hic c’est que l’opinion a tout de suite senti le coup fourré et identifié avec justesse la puissance infernale qui était derrière, les Etats-Unis bien sûr.
            Tout ça va finir en eau de boudin bien sûr comme tous les autres scandales précédents.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 avril 10:32

              @ZenZoe
              Je ne crois pas. Les infos divulguées ont permis de tacler Poutine et Cameron, coupable d’organiser un referendum, ça c’est le rideau de fumée. Derrière, il y a une formidable poussée des capitaux vers les USA, et nos Mamamouchis européens, qui tergiversaient depuis des lustres, s’attellent maintenant à ce projet. C’est pour faire plaisir aux USA, pas pour défendre l’intérêt général...


            • rocla+ rocla+ 13 avril 12:15

              Mais pourquoi ne voit on jamais des personnes de gauche  prétendant 

              à un monde parfait , ouvrir des entreprises , embaucher , éradiquer le chômage 
              construire le monde de demain dans la paix et l’ harmonie .

              Pourquoi , oui pour quoi  ? 

              • Victorin (---.---.130.65) 13 avril 16:01

                @rocla+
                Ne généralisez pas.
                Vous êtes hémiplégique.
                Vous ne voyez pas parce que vous ne fréquentez que des gens comme vous.
                Vous devriez sortir de la caverne, dehors l’air sent bon.


              • rocla+ rocla+ 13 avril 16:17

                @Victorin


                Me traiter d’ hémiplégique  ne répond pas à la question posée 
                plus haut . 



                Seriez-vous autiste ?

              • Victorin (---.---.130.65) 13 avril 16:59

                @rocla+
                Oui, Aspi.
                Bon cela dit.
                Vous êtes en effet atteint d’une forme d’hémiplégie intellectuelle.
                Vous voyez le monde au travers d’une grille de lecture qui relève de « valeurs actuelles ».

                Il existe de nombreux entrepreneurs qui se définissent plutôt « de gauche », Vous ne les fréquentez pas, c’est tout.
                Ils embauchent, paient les cotisations sociales, n’essaient pas par tous le moyens d’échapper à leurs obligations envers leurs employés parce qu’ils croient (à tort) à une certaine décence sociale.

                Quant aux gens qui sont plutôt de gauche ils ne se font pas d’illusion sur les gouvernants actuels. Hollande a bénéficié d’un rejet de Sarkozy, rien d’autre.

                Un conseil lisez les derniers livres de Marc Dugain, cela vous éclairera sur qui fait les présidents en France.


              • rocla+ rocla+ 13 avril 17:14

                @Victorin


                J’ en connais un , ancien Troskyste  qui a monté un empire  avec un associé
                comme lui , il a été pris la main dans le pot de confiture pour un montant de environ
                9 millions de francs en 1988  dans une affaire de délit d’ initié , mêlant un proche de François Mitterand , Roger_Patrice_Pelat .


                Ancien garde du corps de Léon Trotsky à l’ âge de 20 . 


                J’ ai une grande estime pour ce type qui a été mon patron pendant quatre ans , ses 
                talents multiples , mais ce n’ était qu’ un homme avec les défauts qui vont avec . 

                Cher Monsieur Victorin veuillez donner vos leçons de savoir vivre à qui
                vous voulez . 

                Et je lirai les livres que je déciderai de lire . 

                Salutations .

              • Yvance77 Yvance77 14 avril 04:15

                @rocla+

                T’as déjà entendu parler de Xavier Niel par exemple ?


              • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 16:58

                @Victorin,


                 Vous rendez-vous compte que vous êtes hémiplégique intellectuel de la même manière que rocla ?
                 Fréquentez-vous les gens de droites ?
                 Je n’ai jamais été ni de gauche ni de droite, parce que ce n’est absolument plus le moyen d’en sortir que de regarder qu’un côté de la plaque comme je l’ai dit à Monolecte. 
                 L’un dépend de l’autre et se tenir sur un pied, c’est finir par sautiller et se casser la figure.
                 En plus, vous limitez le monde à la France. Autre erreur d’importance que de regarder son nombril.

              • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 17:00

                @Yvance77,

                 Et toi de Docteur Jeckyll et Mister Hyde ?

              • rocla+ rocla+ 14 avril 18:02

                @Yvance77


                Et toi , as-tu déjà entendu parler de Laurel et Hardy  ?

              • rocla+ rocla+ 14 avril 18:06

                @Victorin


                Je sais pas ce que vous avez fait comme métier , mais perso 
                j’ ai sorti sur la route une moitié de ma vie sur foires et marché 
                dans les quatre coins de France .

                Tous les jours dans un autre village , ville  et  campagne . 


                Dites voir votre taf qu’ on en parle .

              • Loatse Loatse 13 avril 12:24

                En fait ces écureuils aux noisettes voyageuses, sont tous des passionnés d’histoire... smiley


                Surtout de cette période qui s’étend du règne de louis XIV (avec cahuzac dans le rôle du controleur général des finances Chamillard ?) Hollande dans le rôle de louis XIV et je n’ai pas encore trouvé qui dans le rôle du régent philippe d’orléans... (mais j’ai ma petite idée)

                Les guerres ont affaibli les finances du royaume (aujourd’hui celles de libye, les interventions au mali, celle de syrie), surrendetté.

                D’or dans les cassettes royales il n’y a plus ou guère... (tiens, tiens !)

                L’or fut échangé contre des billets...(système de law qui se termina en banqueroute)...ce dont témoigna le recteur querou de la fresnais qui ajoute :

                «  ce que j’ai marqué ici pour le faire connaître à la postérité…

                « telles furent nos misères pendant cette cruelle année., et pour comble de misère il annulla et rendit de nulle valeur touts les billets de banque au 1er novembre dont il y avoit un nombre infini et pour des sommes immenses dispersées parmi le peuple du royaume ; ce qui ruina une infinité de gens qui, des riches et opulents qu’ils étaient, devinrent pauvres et sans biens : on remboursa un grand nombre de constituants, on retira une infinité de maisons et belles terres et autres biens par les moyens de ces misérables billets qui se donnaient dans le public pour rien car ceux de 100 livres se donnent pour dix et encore moins ainsi les plus riches n’avoient plus que du papier de non valeur. »

                Les négociants malouins enterraient eux leur or dans leurs caves... il n’existait pas encore à l’époque de paradis fiscaux et quand bien même, ceux ci étaient d’un naturel méfiants vis à vis de ces morceaux de papier qui n’étaient à leurs yeux somme toute que des promesses...

                • Anthrax 13 avril 14:07

                  @ l’auteur


                  Je vois une chose positive dans cette histoire : depuis sa révélation, les demandes de régularisation affluent aux services fiscaux. 
                  Cela dit, les états américains considérés comme des paradis fiscaux sont fortement déconseillés par les conseillers fiscaux suisse. C’est juste la conclusion de l’article du Temps cité dans tes sources et que tu as « oublié » d’ajouter. Ecrire à l’emporte pièce ne suffit pas être crédible, encore faut-il citer ses sources correctement. Même si ça ne fait pas plaisir. Je rajoute donc cette conclusion passée sous silence :
                  « Pour Bruno Richer, l’idée d’un dernier refuge américain est « suicidaire ». Son seul conseil aux clients non déclarés est de se régulariser au plus vite. »

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 avril 10:57

                    @Anthrax
                    Vous avez raison, mais tous les riches tricheurs ne sont pas clients de ce conseiller fiscal.
                    Les autres vont chercher où placer leur argent et se tourneront vers des conseillers fiscaux qui leur indiqueront la route de l’ Ouest...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès