Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Papauté, islam, charia, démocratie… Valeurs conciliables ou (...)

Papauté, islam, charia, démocratie… Valeurs conciliables ou incompatibles ?

La prospérité croissante des fanatismes religieux dogmatiques représente-t-elle un danger pour les démocraties fondées sur les modèles de la culture occidentale ?

Parlement Tunisien

À cause de son amplification par les médias, l’épisode papal de ces derniers jours pourrait laisser croire à une hégémonie établie de l’église de Rome. Certains discours de militants catholiques trahissaient un insupportable désir absolutiste, quand ils affirment de façon péremptoire : « Les croyants et les incroyants se sentent tous concernés par l’élection de ce nouveau pape… » Au nom de quoi peut-on s’arroger ainsi le droit de penser et parler à la place des autres ? L’intolérance d’un militant papiste est donc à ce point attentatoire à la liberté d’opinion qu’il lui est impossible d'envisager l’idée d’appartenir à une minorité en voie de disparition ?

À côté de cette hystérie médiatique autour de la montée sur le trône d’un nouveau pape cohabite le silence inquiétant des mêmes médias sur la prospérité croissante des fanatismes religieux dogmatiques. Rien, nada, pas l’ombre d’un mot sur le danger d’un islam radical pour les démocraties fondées sur les modèles de la culture occidentale.

La phobie de l’islamophobie serait-elle responsable de cette omerta ?

Bien que sans liens directs avec un précédent billet qui traitait de la croyance au service du pouvoir politique, il convient de s’y référer. Nous en étions arrivés à ce synopsis :

Parce que l’être humain est en quête d’illusions, la croyance est le terreau du pouvoir politique. Le danger à ne pas en prendre conscience peut aboutir à laisser s’installer des satrapes (voir ici et ) dans une – soi-disant – démocratie. L’histoire a déjà démontré que le despotisme peut advenir en toute légitimité démocratique : porté à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands, Hitler est devenu dictateur, avec l’actif soutien d’une grande majorité de ses citoyens (lien).

L’endoctrinement, en doctrine ment. Là est l’impasse des dogmes dans l’exercice du pouvoir, fussent-ils religieux ou politiques. Je me permets de faire ici référence à un commentaire des plus pertinents posté par easy sur un récent article de Yacine Zerkoun, Manifeste pour un islam « EN » France.

Islam « EN » France, c’est moi qui souligne pour marquer la nuance avec ce que serait un islam « de » France – ou islam français – qui ferait passer les lois coraniques après celles de la république et non pas l’inverse.

La question se pose non seulement dans l’ensemble du monde arabo-musulman, mais aussi au niveau de la planète. Et plus particulièrement en France au moment où le débat public s’apprête à questionner la citoyenneté – locale et/ou nationale – du droit de vote. Attirer l’attention sur la montée en puissance des croyances hégémoniques dans le monde ne semble pas infondé (lien).

La transcription intégrale d’une interview d’Abu Imram par CBN News laisse le lecteur libre de forger son opinion personnelle sur le sujet, et de trouver ses propres réponses. Il convient bien entendu de relativiser le contexte, les points de vue de cet extrémiste ne pouvant en aucun cas être étendus à l’ensemble des musulmans et notamment aux musulmans français dont la grande majorité est respectueuse de la France et de la République. Pour le moment en tout cas.

Interview d'Abu Imaram

Lecture préalable recommandée : une étude de l’islam (PDF) publié par le Centre Interdisciplinaire d’Études de l’Islam dans le Monde Contemporain (Félice Dassetto, sociologue des religions, juin 2012).

À lire et voir également pour mieux connaitre l’interviewé :

Pourquoi je soutiens Abu Imram

Choisissez votre camp

Écoute téléphonique (avec Cheikh Fawaz)

 

CBN :

Le graffiti est très clair : Bienvenue au Belgistan !

Les musulmans sont encore minoritaires en Belgique, mais à Bruxelles ils sont déjà le premier groupe religieux : un quart de la population de la capitale. La courbe de leur accroissement laisse prévoir qu’ils seront majoritaires en 2030.

Le mouvement musulman le plus conflictuel en Belgique est sharia4belgium.

Régulièrement, il a recours aux menaces pour empêcher les débats entre musulmans modérés.

Nombreux sont ceux qui ne prennent pas ce mouvement au sérieux. L’interview avec le leader de sharia4belgium, Fouad Belkacem alias Abu Imram montre que lui, semble très sérieux quand il affirme :

Abu Imram :

« La charia fera loi en Belgique et dans le monde. »

« Nous pensons que la charia dominera. »

« La charia sera mise en œuvre dans le monde entier. »

CBN :

Sharia4belgium est un casse-tête pour les musulmans qui essaient de minimiser leurs tentatives de radicalisation et d’application de la charia. Abu Imram s’en est ouvert sans réserve :

Abu Imram :

L’islam et la charia sont inséparables et la démocratie est un mal.

Pour être claire, la charia c’est l’islam.

Il n’y a aucune différence entre l’islam et la charia, sauf le nom.

La démocratie est l’opposé de la charia et de l’islam.

Nous pensons qu’Allah dicte ses lois, Allah fait les lois, c’est lui qui nous dit ce qui est autorisé ou pas.

Je connais des musulmans qui se définissent comme démocrates et sont contre la charia.

C’est marrant d’entendre quelqu’un dire : j’ai parlé à un musulman démocratique.

C’est comme si vous disiez : j’ai parlé à un chrétien juif, ou à un juif musulman.

C’est impossible. Comment pouvez-vous rencontrer un juif musulman ou un chrétien juif ?

Et le musulman qui est contre la charia n’est pas musulman, c’est impossible.

Charia : Flagellation

CBN :

Comme dans d’autres pays d’Europe, une guerre culturelle contre l’islam est en cours en Belgique. En mars 2012, la mosquée de Charleroi a été profanée avec une tête de cochon, et Anne-Sofie Dewinter, fille du chef du Vlaams Belang posait en bikini et burqa avec les mots : liberté ou islam. Quelqu’un a peint sur son affiche en complétant la burqa ; il a aussi effacé le mot liberté, et Anne-Sofie Dewinter a reçu des menaces de mort.

Imram a qualifié son père, Filip Dewinter, de maquereau pour avoir laissé sa fille poser en bikini.

Abu Imram :

Cette communauté est obscène et pervertie.

Charia : lapidation (1)

CBN :

L’islam montre ses muscles : des filles en bikini sont agressées, des symboles religieux hors islam sont vandalisés, et dans les quartiers musulmans la charia a été renforcée.

Les grandes villes d’Europe sont les premiers endroits où nous pouvons voir ce qui se passera quand une majorité de la population sera musulmane. Nous le voyons dans les grandes villes d’abord : Bruxelles, Amsterdam, Rotterdam, Anvers.

Dans son « essai critique sur une religion politique », Sam van Roy dit :

L’islam est une idéologie fasciste. Ce n’est pas une religion comme les autres. Le danger est que l’islam a un aspect religieux, contrairement aux idéologies communiste ou même nazie. L’islam relève des deux : idéologie + religieux.

CBN :

Abu Imram, vous cherchez à remplacer la loi belge par la charia, incluant l’amputation des voleurs, lapidation pour les adultères, et peine de mort pour les homosexuels ?

Abu Imram :

Quand quelqu’un évoque la charia, il pense immédiatement à l’amputation, la lapidation, la peine de mort… Ceci n’est qu’un millième de la charia. Savez-vous qu’en 1302 années d’application de la charia, il y a eu environ 60 mains coupées ? Est-ce vraiment un nombre qui peut faire peur ? Et si vous n’êtes pas un criminel, pourquoi auriez-vous peur de la charia ?

CBN :

Le fort taux de natalité des musulmans modifie le paysage politique belge : le prénom le plus donné ces 4 dernières années à Bruxelles est Mohamed. Mr Imram, vous pensez que c’est une question de temps pour que les musulmans soient majoritaires ici en Belgique ?

Abu Imram :

Bien sûr. Les non-croyants disent eux-mêmes qu’en 2030 il y aura une majorité de musulmans en Belgique.

À Anvers, plus de 40% des élèves sont musulmans.

Ce n’est qu’une question de temps, nous n’avons aucun souci à ce sujet.

CBN :

Mr Imram, vous offrez vos conseils aux Belges de souche ?

Abu Imram :

S’ils veulent… euh… nous renvoyer, ils devraient peut-être commencer par avoir 4 femmes et faire beaucoup d’enfants.

Qu’ils commencent par là et ils auront peut-être une chance, mais je ne pense pas.

CBN :

Van Roy prévoit lui aussi un futur musulman :

« Ça ne va pas s’arrêter, je suis très pessimiste. De plus en plus de Belges vont quitter Bruxelles qui deviendra une capitale islamique dans quelques décennies. »

Abu Imram :

La victoire d’Allah est très proche, donc le mieux est de se préparer à une vague de charia et d’islam.

Charia : lapidation (2)

(…)

L’interview réalisée par Dale Hurd sur CBN News est visible en intégralité sur YouTube.

 

Sans intentions conclusives ni polémiques, on ne peut pas esquiver la question de savoir si les hommes et les femmes vivant en France sont tous vraiment attachés aux valeurs démocratiques de la république. 

Parmi ces hommes et ses femmes, combien sont-ils, prêts à remettre en cause ces valeurs ? Prêts à ouvrir la porte vers le remplacement des lois républicaines par celles des dogmes religieux ?

Dénigrer l’Église catholique, dénoncer ses méfaits, ses canailleries pédophiles, donne aux détracteurs un statut vertueux. En revanche, signaler des violations du droit républicain par les camarillas islamiques fait immédiatement l’objet d’une condamnation pour propos islamophobes. C’est proprement insoutenable, discriminatoire et inquisitorial, à l’image des défenseurs de la charia. Aujourd’hui, plus personne n’est dupe de cette bassesse politicienne dont le seul but est manipulatoire : il s’agit coute que coute de disqualifier et réduire au silence un contrepouvoir populaire et républicain qui ne cesse de monter et menace les souverains en place qui se voudraient indétrônables.

 

Crédit photos :

thalasolidaire.over-blog.com

صور-تتحدث-عن-الإسلام

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • benedicte_gab 15 mars 2013 14:28

    Tout à fait ... l’islamophobie à toute les sauces, ça use ! 


  • popov 15 mars 2013 18:04
    @fatale

    C’est vrai que le manque de preuves de l’existence d’un machin n’est pas la preuve de son inexistence.

    En même temps, si quelqu’un me dit que la lune est une boule de fromage, qu’est-ce qui serait le plus naturel : que je lui demande de le prouver ou qu’on me demande de prouver que c’est faux ?

    C’est vrai qu’on se pose des questions sur la vie. Mais les réponses qu’apportent les religions sont loin d’être satisfaisantes.

    Surtout que quand on lit attentivement leurs textes fondateurs, on se rend compte qu’ils ressemblent très fort à des recettes de fabrication de divinités nouvelles ou de refourbissage de divinités plus anciennes.

    On récupère le vieux yawe, on lui fait une vidange d’huile, on lui regonfle les pneus, quelques coups de peinture pour cacher les misères, et voila, un dieu tout neuf « dressed to kill ».

  • Deneb Deneb 15 mars 2013 18:15

    Fatalis, tu vas faire ta prière à Vincennes ?


  • La mouche du coche La mouche du coche 15 mars 2013 19:21

    Article totalement délirant qui montre que la psychanalyse détruit autant le patient que le psy lui-même. L’auteur doit être dans un état, je n’ose pas l’imaginer. smiley


  • OMAR 16 mars 2013 10:32

    Omar 33

    @Dneb, avoues-le....

    Tu ne peux jouir qu’en lisant des torchons pareils.....


  • Deneb Deneb 16 mars 2013 10:36

    Tout va bien à Vincennes, Omar ?


  • popov 16 mars 2013 15:53
    @fatale

     vouant un culte fervent à la très sainte vierge Marie
     
    Le culte de Marie est intense en Amérique latine parce qu’il s’est greffé par syncrétisme sur les religions locales. La Pachamama (terre mère) dans les régions de l’empire Inca, et Tonantzin (la mère sacrée) chez les Aztèques.

    Je vous donne deux liens aux cas où le sujet vous intéresserait 

    Un peu comme le culte d’Allah qui s’est greffé sur celui d’Allat, la déesse de la fertilité.

  • tikhomir 15 mars 2013 10:06

    Bof, vous savez entre la charia et le laïcisme athée, c’est du pareil au même : des tarés. La charia fera certainement moins de morts même (ils interdiront l’euthanasie, l’avortement, etc.).


    • tikhomir 15 mars 2013 13:47

      Merci @cogno5, vous confirmez mes dires. Vous m’insultez, vous proposez de me cracher dessus et dans un précédent post qui a été modéré, vous proposiez même de me déporter. Vous êtes bien aussi intolérant qu’un mec de Sharia4belgium et c’est bien ce que je dénonce. On laisse trop faire l’extrémisme athée.

      Oh bien sûr, il n’est pas question ici de critiquer la laïcité (qui est un principe plutôt sain à mon avis), il est question de critiquer le laïcisme qui est une grave dérive.

      Il n’est pas non plus question ici (même s’il y aurait à y redire mais ce n’est pas le sujet) de critiquer l’athéisme, mais l’extrémisme athée qui est sectaire et intolérant.

      Donc très franchement, laïcisme athée ou charia, ça me semble aussi malsain et dangereux.


    • tikhomir 15 mars 2013 16:39

      Son commentaire ayant reçu 5 + et se trouvant encore dans le positif (3 au moment où j’écris ceci), montre qu’il y a quand même un bon paquet d’extrémistes athées qui n’ont que l’insulte et la haine pour répondre.

      Merci à ces 5 (et peut-être aux prochains s’il y en a) là de nous montrer l’existence de cet extrémisme dangereux smiley.


    • Loup Rebel Loup Rebel 15 mars 2013 15:13

      @ Rickert

      Ce n’est qu’une question d’époque. La période de l’inquisition catholique n’est pas si loin que ça dans le passé. On a tout à perdre à oublier l’histoire : refuser de la regarder ne peut aboutir qu’à la répéter.

      Et comme vous dites, « l’ultra », en tout, religieux, politique, scientiste, idéologique, conduit immanquablement au fanatisme.

      On en parle peu aujourd’hui, mais l’Église catholique a aussi ses groupes extrémistes. Les ignorer revient à ne pas les dénoncer.

      Ignorer un cancer ne le prive pas de se développer, mais empêche de le soigner.


    • njama njama 15 mars 2013 12:21

      D’un point de vue chrétien, dans la logique des Évangiles, il ne devrait pas (plus) y avoir de doute que l’Islam est une vraie religion authentique * , et que Mahomet fût un Prophète (dans la suite du longue lignée de Prophètes).
      * [comment elle a évolué est une autre question. Les chrétiens et juifs peuvent balayer devant leur porte aussi]

      Vous en douterez peut-être en me lisant (?) Je le comprends bien.
      Il est pourtant très facile de faire cette démonstration à partir des Évangiles. La démonstration est tout aussi valable pour les Juifs qui ne reconnaissent pas Jésus, fut-ce même, sans parler de Messie, comme Prophète juif.

      Actes 5/33 à 40
       
      Furieux de ces paroles, ils voulaient les faire mourir.

      Mais un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin, et ordonna de faire sortir un instant les apôtres.

      Puis il leur dit : Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l’égard de ces gens.

      Car, il n’y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes : il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien.

      Après lui, parut Judas le Galiléen, à l’époque du recensement, et il attira du monde à son parti : il périt aussi, et tous ceux qui l’avaient suivi furent dispersés.

      Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira ;
      mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu.

      Ils se rangèrent à son avis

      Autant on peut comprendre que les juifs et chrétiens confrontés à cet Islam naissant aient pu être sceptiques, et même cet Occident médiéval qui ne connaissait les musulmans que par les oui-dire et rares correspondances des chrétiens d’Orient et de quelques voyageurs ...
      Doutes parfaitement légitimes des Européens vis à vis celui qu’on appelait « chef des sarrasins », ou qui passait au mieux pour un moine hérétique. Le Coran ne fut traduit d’abord que très confidentiellement en latin par Robert de Ketton, en 1143. Il fut publié par Theodor Bibliander (1543). Première traduction en italien d’après cette version latine, L’Alcorano di Macometto par Andrea Arrivabene en 1547. L’Alcoran de Mahomet, fut translaté d’arabe en françois par le sieur André Du Ryer, un orientaliste français, en 1647.

      Pour revenir à mes moutons la réalité est bien là ! Aujourd’hui on parle de 1,3 milliards de musulmans dans le monde.

      Dans la logique de ces paroles, des Actes des Apôtres censés être références et prescriptions, de la sagesse de Gamaliel, cela vous paraît suffisant ?

      Sinon combien de musulmans vous en faudrait-il de plus ...


      • tikhomir 15 mars 2013 13:51

        Selon votre raisonnement, vu qu’il y a toujours eu des athées, alors l’athéisme vient de Dieu...

        C’est peut-être valable en islam (on ne s’étonne plus de rien avec cette « religion » absurde — guillemets voulus), mais certainement pas pour le judaïsme ou le christianisme.


      • njama njama 15 mars 2013 15:07

        @ tikhomir
        L’athéisme est très européen et historiquement très récent, fin XVIII° / XIX ° siècles et suivants.

        Les premiers emplois des mots athée, ou athéisme remontent au milieu du XVI °. Les non-croyants (catholiques, ou chrétiens) étaient plutôt appelés nihilistes * au début ... de nihil « rien » - logique puisque du point de vue du croyant Dieu est Tout -
         * Étymol. et Hist. 1761 subst. « hérétique qui croit que Jésus-Christ en tant qu’homme n’a pas eu de véritable existence » (Crevier, Histoire de l’Université de Paris ...)


      • njama njama 15 mars 2013 15:18

        Selon votre raisonnement, vu qu’il y a toujours eu des athées, alors l’athéisme vient de Dieu...

        Oui d’une certaine façon l’athéisme a été et est encore une nécessité. Les religions n’ayant pas fait aboutir correctement chacune leur programme, - se disputant chroniquement entre elles de plus - bien qu’elles aient chacune reçue les mêmes Préceptes. Elles ont perdues de la crédibilité. Juste retour des choses, à prendre comme une leçon de l’histoire, avec les remises en question qui vont avec.
        Les non-croyants et agnostiques ne sont pas démunis pour autant. Ils ont su trouvé inspirations ailleurs. Au fond d’eux-mêmes ? dans leurs cultures, ... on a inventé l’Humanisme, la religion des hommes ( de « l’Homme »), l’existentialisme ... l’athéisme n’est pas un problème (d’après moi).


      • tikhomir 15 mars 2013 16:31

        Malheureusement, les juifs se plaignaient déjà des athées bien vant que le mot n’existe et bien avant Jésus-Christ, pour ne prendre que l’exemple le plus courant, entre autres références :

        « L’insensé dit en son cœur : il n’y a pas de Dieu ! » (Ps 14, 1 et 53, 1)

        L’athéisme n’est pas du tout une chose récente, contrairement à ce que vous voulez croire, ni même une spécificité occidentale.


      • lulupipistrelle 15 mars 2013 19:26

        @njama : Du point de vue des Evangiles, il ne ferait aucun doute que l’Islam est une religion et Mahomet un prophète ? ah bon ? un prophète qui dit tout et son contraire, qui appelle au meurtre et à la réconciliation, vous avez vu quelque chose dans les Evangiles qui cautionne ce genre de schizophrénie (dans l’acceptation profane du terme, pardon au psi) ? 


        Mais que n’importe qui adore le Grand Babu et son Boudin sacré, moi je m’en fous... tant qu’on me demande pas de prendre au sérieux des divagations ridicules..ni qu’on exige de moi un respect pour x milliards de croyants, dans leur identité de croyants.

        En tant qu’êtres humains n’importe quel sectateur a droit au respect que l’on a pour son semblable.
        En tant que sectateur... il peut être l’ennemi que l’on combattra sur tous les fronts dans la vie publique et privée, avec des moyens légitimes et non-violents autant que possible... aussi longtemps qu’il n’imposera pas les préceptes de sa secte à autrui. 



      • ffi ffi 15 mars 2013 19:38

        Njamena :
        faut quand même voir que l’Islam légitime le défoulement des pulsions sadiques de la masse, au nom de Dieu ! Comment ne pouvez-vous pas le voir ? Il s’entretient par la terreur de tous par tous...

        De mon point de vue, c’est indubitablement qu’il consacre une fausse définition de Dieu.


      • njama njama 15 mars 2013 20:16

        @ tikhomir
        les juifs se plaignaient déjà des athées bien avant que le mot n’existe ...
        « L’insensé dit en son cœur : il n’y a pas de Dieu ! » (Ps 14, 1 et 53, 1)

        (14.7) Oh ! qui fera partir de Sion la délivrance d’Israël ? Quand l’Éternel ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira.

        (53.6) Oh ! qui fera partir de Sion la délivrance d’Israël ? Quand Dieu ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira.

        Ces derniers versets qui concluent les Psaumes 14 et 53 concernent-ils d’autres personnes que les Hébreux ? ou les « infidèles » parmi les Hébreux ?

        De là à généraliser sur l’athéisme ? vous y allez fort ! car encore faudrait-il avoir eu le mode d’emploi (de la Loi) avant de blâmer qui que ce soit.
        Les hébreux avaient-ils été si convaincants à cette époque, et même encore quelques siècles après David ? S’ils l’avaient été, il aurait parfaitement inutile que le Verbe de Dieu se répète par d’autres prophètes, dont celui que vous aimez ...


      • njama njama 15 mars 2013 20:29

        @ lulupipistrelle
        tant qu’on me demande pas de prendre au sérieux des divagations ridicules..
        c’est évident.

        Pour les questions d’actualites et même historiques, j’avais exprimé des réserves.
        * [comment elle a évolué est une autre question. Les chrétiens et juifs peuvent balayer devant leur porte aussi]

        @ ffi
        http://classiques.uqac.ca/classiques/le_bon_gustave/civilisation_des_arabes /civilisation_arabes.html


      • popov 16 mars 2013 12:23
        @njama

        Aujourd’hui on parle de 1,3 milliards de musulmans dans le monde.

        Qu’est-ce que cela prouve ?

        Il y a à peu près autant de fumeurs.

      • soi même 15 mars 2013 12:56

        @ L’auteur, sans doute vous vous trouvez êtres bon chrétien, dans ces conditions, il nous est pas nécessaire de nous imposé ses images.
        Vous vous rendez compte avec le temps comment vous êtes complice de se que vous dénoncer, justement par votre voyeurisme qui a la même cruauté que les bourreaux !


        • Loup Rebel Loup Rebel 15 mars 2013 17:29

          @ soi même

          Non, ni bon-chrétien ni bon quoi que ce soit. Je suis juste un humble athée qui respecte les croyances des gens respectueux des miennes. C’est le cas de mes amis musulmans, catholiques, bouddhistes, hindouistes, athées, de gauche, de droite, centristes, et j’en passe.

          Vous croyez qu’en faisant l’autruche, ce qui n’est pas vu n’existe pas ? Désolé de vous tirer de votre sommeil en vous mettant sous les yeux la réalité insoutenable des exactions commises au nom de Dieu. Aujourd’hui l’inquisition est présente chez les adeptes de la charia, mais il n’y pas si longtemps c’était chez les adeptes des évangiles.

          Le problème avec bon nombre d’adeptes des religions, c’est leur intolérable l’intolérance. Pour eux, il n’existe que deux catégories d’individus : les croyants et les incroyants. Et, sont considérés comme incroyants tous ceux des autres croyances que celles prônées par leur église.

          Cela dit, rien ne vous oblige à ouvrir les yeux sur le monde tel qu’il est. Mais à priori, si vous commentez un billet, ça n’a de sens que si vous le faites en toute connaissance de cause.


        • soi même 15 mars 2013 18:00

          @ Loup Rebel, il est tous à fait possible d’informer sans faire du voyeurisme, d"après vous qu’elle évenement attendez vous en diffusant ces photos ?


        • Loup Rebel Loup Rebel 15 mars 2013 18:22

          Le réveille des autruches.


        • soi même 15 mars 2013 18:29

          Pour que le peuple face un derrière le premier con venue qui voudra partir réglé des comptes au nom des droits de l’homme.


        • Senmasdy 15 mars 2013 13:28

          Je ne mettrais pas l’église catholique sur le même plan que l’Islam. En tout cas sur le territoire européen encore civilisé.


          • Senmasdy 15 mars 2013 13:31

            [img]http://www.forexchartingsoftware.info/VIP.gif[/img]tyrt          y


          • njama njama 15 mars 2013 13:30

            « La prospérité croissante des fanatismes religieux dogmatiques représente-t-elle un danger pour les démocraties fondées sur les modèles de la culture occidentale ? »

            Vous citez abondamment CBN News
            .
            Cette officine s’est assez spécialisée dans l’islamophobie, façon de promouvoir son fondamentalisme. Preuve en est que certaines démocraties (pays qui passent pour telles) s’accommodent très bien des fondamentalismes qui les arrangent, ou, que personne n’a le monopole du fondamentalisme, croyants comme non-croyants.
             
            Les pires ennemis sont peut-être au fond, des insiders ... toutes recherches de bouc-émissaires étrangers devraient être d’emblée suspectes.

            The Christian Broadcasting Network (CBN) is an evangelical Christian television broadcasting network in the United States founded by televangelist Pat Robertson.

            Il est également fondateur de la Christian Coalition of America une association de chrétiens fondamentalistes qui ratissent large, et dont il est le président.


            • Loatse Loatse 15 mars 2013 14:35

              Terribles ces images !

              L’islam étant postérieure au christianisme, j’ai l’impression qu’elle suit le même cheminement (en décalage donc)

              Les deux monothéistes sont passés par des phases de conquêtes (guerrières), des schismes (catholiques/protestants, sunnites/chiites), une période d’inquisition avec sa chasse aux « sorcières » et la mise au pas, en « conformité » des croyants..

              comme si la foi pouvait être contrainte...

              Le fait que nous soyons en 2013 n’y change rien, cette orthodoxie totalitaire qui se répand comme l’huile sur le feu, sur fond de discordes dogmatiques, de luttes de pouvoir me semble bien être plus symptomatique d’un mal être grandissant quand au manque de repère et de justice dans le monde qu’autre chose..

              Car ce sont tous les extrêmes qui refont surface, aussi bien politiques que religieux.. et le christianisme, comme le judaisme ne sont pas à l’abri de cette tentation d’imposer leur vision des choses pour (croient ils) remédier à ce déséquilibre...

              Lutter contre ces dérives est la seule solution que l’on nous propose mais cette lutte qui peut sembler légitime nous expose à encore plus de conflits, encore plus de morts, et encore plus de désirs de vengeance qui alimenteront d’autres conflits... jusqu’à ce qu’un jour l’irréparrable se produise..

              Bref nous nous attaquons aux effets sans plus nous soucier des causes...

              Dans ce monde de plus en plus en manque de perspectives d’avenir, de vision collective autre que matérialiste, ce qui m’étonne c’est que nous ne soyons pas déjà en train de nous entretuer les uns les autres...Il faut croire que nous possédons encore en nous de bonnes capacités de résistance au chaos ambiant...et ce, malgré le matraquage médiatique.





              • ffi ffi 15 mars 2013 19:15

                Ne croyez pas que la répression politique soit le propre des religions.
                Le communisme, la terrorisme révolutionnaire, le nazisme en ont aussi fait usage intensément.

                Quand une foule partage une certaine conception du Bien Commun, elle tend à réprimer ceux qui en ont une autre. C’est triste, mais cela fait hélas partie de la condition humaine.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 mars 2013 00:52

                Non Loatse, l’islam « ne suit pas le même chemin que le christianisme » mais ce qui est vrai c’est qu’il a pris à celui-ci - qui n’est toujours pas la religion du merveilleux Jésus de Nazareth - sa croyance en une « bonne violence » prétendument "voulue par Dieu pour de bonnes raisons à l’époque de l’Ancien Testament".

                 

                Il ne suit pas le même chemin que le christianisme puisqu’il affirme dès ses origines que cette prétendue bonne violence devra être pratiquée jusqu’à la soumission de toute l’humanité à son Dieu (en réalité, bien sûr, aux hommes (surtout pas aux femmes !) qui prétendent parler au nom de ce Dieu.

                 

                Le christianisme a, lui, dès sa naissance, affirmé qu’il "ne fallait plus pratiquer la prétendue bonne violence" mais, bien sûr, il a continué de la pratiquer puisque sa croyance contradictoire l’empêchait d’avoir une attitude raisonnable et pacifique.

                 

                Il n’est cependant jamais trop tard pour bien faire et, un pape aveugle sur la réalité islamique ayant été évité, les catholiques doivent exiger de celui qui a été élu qu’il rejette enfin sans ambiguïté la vieille croyance criminogène.

                 

                S’ils ne le font pas, l’horreur islamique, selon moi justement présentée par l’auteur de l’article, sera aussi le résultat de leur inaction. Voir ici :

                 

                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-pape-devra-supprimer-la-130677 


              • Loup Rebel Loup Rebel 16 mars 2013 13:01

                Bonjour Loatse et Pierre Regnier,

                Juste pour préciser le fond de ma pensée au sujet de l’église catholique qui a confisqué le christianisme, voir mon commentaire plus bas.


              • Loup Rebel Loup Rebel 15 mars 2013 14:59

                @ fatale

                Quand à l’illusion de la foi en Dieu, l’absence de preuve de l’existence d’une chose n’est pas la preuve de son inexistence.

                C’est ce que je n’arrête pas de répéter. Merci de le rappeler. Je prêche le respect mutuel, respect des croyances contraires aux miennes. Nul ne peut contraindre quiconque à croire en Dieu, ni à ne pas y croire.

                En revanche, faire croire que l’un ou l’autre des Dieux de quelques religions que ce soit aurait parlé, ou écrit, est une imposture des chefs religieux que je dénonce.

                Ce serait si simple, si chacun acceptait de respecter les croyances de chacun, sans chercher à imposer le dogme dans lequel il se reconnait... Je suis consterné de constater que mon souhait est pour le moment bien utopique.

                Au lieu de ça, les religions sont instrumentées pour dresser les peuples les uns contre les autres. Et au sein d’un même peuple, les haines sont attisées par le prosélytisme des croyances présentées comme vérités absolues.

                L’intolérance est intolérable.

                Les guerres de religion seront terminées quand il n’y aura plus de combattants... et surtout plus de chefs pour les recruter !

                Et pour ceux qui croient qu’en faisant l’autruche ce qui n’est pas vu n’existe pas, désolé de vous tirer de votre sommeil en vous mettant sous les yeux la réalité insoutenable des exactions commises au nom de Dieu. Aujourd’hui l’inquisition est présente dans les adeptes de la charia, mais il n’y pas si longtemps c’était chez les adeptes des évangiles.

                Merci Loatse de le rappeler.


                • Loup Rebel Loup Rebel 15 mars 2013 17:40

                  Le sel d’AgoraVox, c’est aussi de pouvoir y lire les points de vue personnels, singuliers et intolérants des commentateurs.

                  Ça permet de parangonner les positions des un(e)s et des autres.


                • ffi ffi 15 mars 2013 19:30

                  Les religions transportent aussi, au-delà de leur mythologie propre, des principes de vie en Commun, que ce soit en matière d’organisation des pouvoirs, ou encore en matière de moeurs (la manière des rapport individuels) : des principes de civilisation. De fait, chaque zone de civilisation a sa religion.
                   
                  Croire en une religion, c’est aussi croire que les principes de civilisation qu’elle propose sont les meilleurs.
                   
                  Or, on ne peut pas croire en même temps deux choses contradictoires, comme par exemple croire à l’héliocentrisme et au géocentrisme en même temps.
                   
                  Parfois, il arrive des moments historiques où il nous est proposé plusieurs alternatives.
                  On nous demande de choisir parmi celles-ci le meilleure.
                   
                  Alors on se bat pour les principes de la société que l’on aimerait avoir pour l’avenir et contre les principes d’une société que l’on ne veut pas.

                  Il y a ce choix à faire. C’est une forme d’intolérance, c’est vrai.
                  Mais je ne vois pas comment faire autrement.
                  Les résistants furent intolérants vis-à-vis des Allemands.


                • epicure 17 mars 2013 17:57

                  @Par fatale (---.---.---.232) 15 mars 22:17
                  dis moi quand tu cris "au voleur aprce que il y a un gars qui a chouré le sac d’une vielle devant toi,est ce que cela fait de toi une voleuse ?
                  C’est fou comme ceux qui sont à court d’arguments pour essayerde contrer certains messages dénonçant des intolérancesconfondent dénonciation de la haine et promotion de la haine.
                  Ton doscours fait d’une chose son contraire donc il n’est pas acceptable.


                • popov 15 mars 2013 17:37
                  Ce que j’aime chez les islamopithèques tels que Abou Irmam, c’est que, ne maitrisant pas encore l’art de la taqqiya, ils nous montrent la sale gueule d’allah sans maquillage ni rouge à lèvre, à poil dans sa peau de cochon.

                  Ils font rater tout le patient travail d’enfumage de faux-culs tels que Tariq Ramadan.

                  Ceci dit, la charia et sa petite sœur la dhimma, je trouve cela génial. On devrait les appliquer immédiatement à tous ceux qui s’en réclament.

                  • Loup Rebel Loup Rebel 15 mars 2013 17:46

                    Bonjour Popov,

                    Avez-vous écouté la conversation téléphonique entre Abou Irmam et Cheikh Fawaz ?

                    C’est franchement croustillant smiley

                    Merci pour votre commentaire.


                  • popov 16 mars 2013 13:24
                    @l’auteur

                    Fouad Belkacem alias Abou Irmam a été condamné au Maroc à 10 ans de prisons pour une histoire de drogue. Comme il a la double nationalité belgo-marocaine, la Belgique hésite à l’extrader.

                    Il devrait être déchu de sa nationalité et extradé. Ça lui apprendrait à cracher sur son pays d’accueil.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès