Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Paris brûle-t-il ?

Paris brûle-t-il ?

Paris brûle-t-il ? Force est de reconnaître que oui. Autrefois quand Rome avait brûlé, Néron avait fait porter le chapeau aux nouveaux chrétiens. Aujourd’hui, qui servira de bouc émissaire ? Cette jeunesse musulmane émissaire de l’Islam ?

Je ne sais que répondre à cette question. Depuis la fin du Ramadan, ma copine algérienne distribue autour d’elle des gâteaux de l’Aid préparés par sa maman avec la même générosité que la mienne met dans la fabrication de nos « bredele » de Noël alsaciens. Il y a entre nous une amitié profonde. Nous travaillons dans la même société et nos salaires sont identiques. Bref, nous avons plutôt bien réussi et, à vrai dire, sur le problème des banlieues, nous partageons la même incompréhension et le même trouble.

Il faudra bien pourtant que quelqu’un parvienne à éteindre l’incendie, à faire la LUMIÈRE sur tous ces drames vécus dans nos banlieues aux ambiances ÉLECTRIQUES, aux ambiances SURVOLTÉES, et nous explique. En espérant que les nuits enflammées aient porté conseil !

BANLIEUE : étymologiquement, un lieu qui est au ban. Nos banlieues sont-elles au ban de la société ? Et quel lien secret y a-t-il entre nos banlieues et EDF ? Banlieues en déficit de fonds publics, EDF en déficit de fonds privés ! Deux jeunes meurent dans un transformateur EDF ... Un père de famille est massacré après avoir pris des photos de ... LAMPADAIRES. Le tout sur fond d’ascenseur social en panne ... d’électricité ?

Je doute que le « Karcher » de Monsieur SARKOZY, même s’il fonctionne à l’électricité, suffise à arranger tout cela ! Mais qui parviendra à incarner la fée LUMIÈRE dans cette sombre histoire, pour qu’enfin tous les citoyens déclarent ensemble : que la LUMIÈRE SOIT !

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • michel lerma (---.---.63.53) 13 novembre 2005 01:50

    Houlala !!!! que la lumière soit !

    Vaste programme !

    Le constat que la majorité des français dans ce pays font ,c’est qu’aucunes réponses ne peut etre apporté dans l’immédiat à l’exception du rétablissement de l’Etat de droit républicain sur TOUT le territoire.

    Ensuite,dans une démocratie,le débat d’idée existe et il se fait aussi sur des campagnes électorales avec un programme, des propositions,des projets,des perspectives et une unité sur ce que toi être un pays moderne issue du « peuple des lumières » ,pas celles des G Bush ou des obscurantistes religieux mais de nos valeures issues de la révolution française de 1789

    LIBERTE EGALITE FRATERNITE

    Comme ,vous le savez ,nous avons pas eu de débat d’idées en 2002 car la camarade Jospin à préféré « ciblier » une nouvelle clientèle d’électeurs qui n’existent pas en FRance (voir les stat INSEE) et dont la continuité de sa politique se retrouve en application à la Mairie de Paris,avecunepolitique "ciblé ,riche, beau et intélligent près à payer beaucoup pour vivre à Paris.

    Résultat ,on reformate les quartiers avec des travaux,pour revaloriser le patrimoine immobiler ,et donc forcement les populations qui habitaient ces quartiers.

    Mr Chirac ,lui en 2002 il s’attendait se retrouver entre la prison de Fresnes et la prison de la Santé,c’est à dire,tout simplement devant UN JUGE REPUBLICAIN pour toutes ses casseroles.

    Résultat,aucun projet de société,aucunes perspectives d’évolutions,même pas un projet économique...bref même un supporter de l’UMP reconnait le vide après 3 ans de plein pouvoir (Président,assemblée nationale,Sénat, conseil constitutionnel)

    Seul NAPOLEON avait les memes pouvoirs

    le résultat http://www.usurpateur.com

    Il est donc difficile d’apporter des réponses aujourd’hui à des problèmes de société,si en plus,comme vous le savez,les caisses de l’Etat Français sont vides.

    Le plus simple serait que les citoyens aillent s’exprimer sur la place de la Concorde afin d’exiger une élection présidentielle anticipée dans le SEUL intérêt du pays.

    Nous y gagnerions un débat de société et d’idées comme cela s’est passé avec l’intérêt des français sur le référendum,une visibilité avec des projets et des perspectives et aussi un retour de la confiance.

    Si nous ne faisions rien,nous aurons une montée de TOUTES les forces reactionnaires (extreme droite,extreme gauche,religeux) et un véritable boulevard s’offre à eux pour 2007.


    • mat (---.---.64.89) 13 novembre 2005 02:17

      faux debat selon moi ; personne ne pense que ces emeutes ne soient liées à la religion des delinquants . (sauf ceux qui en etaient convaincus d’avance ..) mais pourquoi un presidentielle anticipée ? pour encourager des délinquants à croire qu’ils peuvent influer sur la politique de la france en brulant des voitures ??

      il faudrait plutot appliquer la justice à tous ; meme (" Ho quelle audace ! ) aux marins delinquants de la sncm,, aux agriculteurs bruleurs de pneus et bloqueurs de routes !


      • Damien Damien 13 novembre 2005 03:19

        Ne pas laisser au seul LE PEN le droit de parler des sujets qui intéresse les français.

        Ne pas laisser une minorité créer un amalgame dans l’esprit des citoyens.

        Ne pas céder. Réaffirmer nos principes républicains et démocrates.

        Tout faire pour atteindre l’égalité par la loi.


        • colza (---.---.57.148) 13 novembre 2005 08:58

          Réaffirmer nos principes républicains et démocratiques, hein ??

          Peut-être faudrait-il que nos élus commencent eux-mêmes par regarder dans leurs propres jardins ! Que penser d’un gouvernement qui prend dans la figure plusieurs élections, un référendum, des manifestations (pacifiques, alors...) et qui ne change pas d’un iota sa politique, se contentant de déclarer « Ce n’est pas la rue qui gouverne »

          Quelle confiance avoir dans ces gens, quel espoir, encore, pour que quelque chose change ??

          Qui d’entre vous, qui manifestez votre incompréhension et approuvez l’action du Ministre de l’Intérieur, sait ce qui se passe dans les banlieux et la vie qu’on y mène ??


          • bertrand c ; bellaigue (---.---.102.36) 13 novembre 2005 11:29

            Ne vous est-il jamais arrivé de vous demander si tous ces jeunes sans espoirs ne manquent pas simplement d’amour de leur prochain ? Mais par ailleurs, si étant fils petits-fils-arrières petis fils d’immigrés on était tellement malheureux dans ce pays, croyez vous que des centaines ( de milliers) de jeunes hommes et femmes du Maroc risqueraient leur peau en échange de milliers de Dirhams dans la traversée du détroit de Gibraltar vers le Nord qu’ils ont cru connaitre à travers la television ?

            BCB


            • Professeur Victorino de la Vega (---.---.140.197) 13 novembre 2005 12:09

              La provocation gratuite ne sert pas à grand-chose...

              Sarko se voyait déjà en haut de l’affiche en présidentiable matamore, c’est-à-dire « tueur de Maghrébins » dans la langue de Cervantès.

              Sarko pensait aussi qu’il ferait d’une pierre deux coups en « matant » également les archéo-gaullistes de la vieille droite bonapartiste et républicaine qui sentait la naphtaline et l’huile de naphte Baathiste : avec lui on aurait enfin un pouvoir franchement atlantiste, aligné sur Washington et TeX-Aviv, « moderne » en somme, et par conséquent plus conforme aux capacités limitées d’une « puissance moyenne ».

              Fini les rodomontades jacobines et pseudo-universalistes à la Malraux ou à la Chevènement ! Enterrée à jamais la « politique arabe de la France » née des fantasmes fanés de Napoléon III et Jacques Berque !

              Et puis, patatras : Sarko le pompier pyromane préféré des pasteurs Pharisaïques de Neuilly à New York a fini par se brûler bêtement dans les banlieues barbares/berbères qu’il voulait « kärcheriser » ...

              Ciao l’artiste...et bon débarras !

              Professeur Victorino de la Vega Chair of the Thomas More Center for Middle East Studies http://www.mideastmemo.blogspot.com/


              • Damien Damien 13 novembre 2005 17:09

                Comme si Sarko était en train de se planter.. Quel manque de discernement cher Professeur.

                Sarko est au contraire en train de réussir. Il sera élu.


                • Sylvio (---.---.157.83) 13 novembre 2005 17:55

                  Damien tu as malheureusement raison vu qu’il va récupérer les voix de Le Pen et de l’UMP, comment ne pourrait-il pas gagner (electoralement)


                  • Thierry (---.---.11.244) 13 novembre 2005 18:02

                    Je ne vois pas en quoi Sarkozy est rendu responsable de ce qui se passe dans les banlieus...

                    Si mes souvenirs sont exacts, c’est à la suite de la mort de deux adolescents que tout a commencé. Et celà n’a rien à voir avec les propos du ministre de l’intérieur. Sauf pour tous ceux qui veulent faire de la récupétation politique

                    En outre, je suis particulièrement étonné que la mort accidentelle (il me semble qu’ils y soit rentré de leur plein grée dans ce transformateur) de ces 2 jeunes ait donné lieue a une manifestation ou se sont retrouvés famille et élus ; et qu’il n’y est rien eu pour le décés d’un père de famille battu a mort sous les yeux de sa fille et de sa mère , ni même pour le retraité mort au pied de son immeuble frappé par un jeune.

                    En clair la mort accidentelle de deux jeunes africains est traitée vraiment trop différement que celle de deux personnes alors qu’elles ont été assassinées.

                    Elles sont restées ce qu’elles étaient : personne.

                    Et par pitié, arretez de nommer des jeunes ces bandes d’immigrés qui terrorises les banlieues. Il y a des jeunes qui habitent en bas de chez moi, et eux ne brulent pas de voiture ni ne cassent rien. Et si je précise qu’ils ne sont ni black ni beurs je vais me faire traiter de raciste, alors je n’insiste pas.

                    France réveille toi ils sont devenus fous.


                    • PascalR 13 novembre 2005 19:48

                      Et il y a tant de misère ailleurs que dans les cités, bien plus grande, blottie dans le douillé silence des douleurs et des souffrances. Et j’ai parcouru le monde, des mondes de misère (je reviens d’Indonésie), et pourtant beaucoup de ces miséreux ont gardé le sens du respect, de l’hospitalité, leur dignité et leur sourire. J’en ai souvent eu les larmes aux yeux. Les jeunes des cités de France qui ont brûlé toutes ces voitures, ces écoles, ont-ils du respect et de la dignité ? Je n’en vois pas beaucoup mendier ou dormir dans les rues. Ils ont des Nike aux pieds et des survêtements Adidas. Moi, je suis un peu perdu dans tout ce bazar. Oui, un peu perdu.


                      • Alexandre Santos Alexandre Santos 13 novembre 2005 20:39

                        à PascalR

                        Ce qui déclenche la violence, c’est le contraste entre les pauvres et les riches. Il y a des régions en Afrique où tout le monde est pauvre, et donc personne ne se sent lésé.

                        Au Brésil, les favélas sont contigues avec les quartiers riches, et les pauvres sont constamment confrontés à la richesse de certains qui leur renvoye la misère de leur vie.

                        Résultat, ce sont les lieux les plus violents du monde.

                        En France on voit la même chose, mais de façon plus atténuée : les gens des cités ne crévent pas de faim, mais voient leurs perspectives beaucoup plus limitées que celle des autres, et cela les frustre.

                        Ce n’est pourtant pas très difficile à comprendre, dans une entreprise si quelques salariés reçoivent 5% en plus pour le même travail que d’autres, cela va causer des troubles et même amener des grèves. Pensez-vous qu’ils ont tort simplement parce qu’ils ne meurent pas de faim ?


                        • mathias jalon (---.---.64.89) 13 novembre 2005 20:50

                          alexandre, ce que vous decrivez cela s’appelle la jalousie, l’envie.

                          On peut toujours trouver plus riche que soi à envier ; est ce que vous rayez les portières des porsches garées devant des palaces ?

                          ce sont des actes de voyous .


                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 novembre 2005 22:10

                            Passe encore pour rayer les Porsche (je ne le fais pas), mais brûler des écoles, des bus et des bibliothèques, la ligne rouge est franchie. Aucune excuse.

                            On entend dire (encore tout-à-l’heure à Ripostes) qu’on n’a jamais rien fait pour ces populations, mais la télé a commis l’erreur de montrer le collège des deux zygotos qui se sont fourrés dans un transfo ; collège magnifique, tout neuf, qui donne envie d’étudier à toute personne normalement constituée.

                            Le gymnase qui a été cramé, il était imaginaire ? Et Moati qui cautionne la désinformation sur une chaîne publique, donc payée par les contribuables.


                            • Sylvio (---.---.242.216) 13 novembre 2005 23:19

                              « Liberté-égalité-fraternité » est né de la révolution française.

                              De quoi vous étonnez-vous lorsqu’une partie de la population se révolte de ne pas être considéré comme français (ou est la fraternité ?), avoir un taux de chômage 3x plus élevé et des revenus beaucoup plus faible (ou est l’égalité ?).

                              Je n’excuse rien mais je les comprend !


                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 novembre 2005 23:51

                                Siffler la Marseillaise dans les stades, applaudir à l’attentat contre les tours de New York, relancer le port du voile il y a quinze ans, niquer la France dans les chansons rap, et maintenant brûler les écoles, les bus et les bibliothèques, et ensuite s’étonner de ne pas être considéré comme les autres Français, c’est pour le moins inconséquent.

                                Pour celles et ceux aux yeux de qui la France aurait tous les défauts du monde, une seule solution : aller voir ailleurs. La liberté, c’est aussi celle d’émigrer.


                                • mat (---.---.64.89) 14 novembre 2005 00:09

                                  Sylvio, moi je les condamne et je ne les comprends pas . en revanche je cherche à comprendre les multipes causes de ces emeutes et je comprends qu il y a des choses à changer . ( y compris d’ailleurs dans les familles de ces delinquants et y compris dans leur rapport à l’autorité ; les parents s’etouffent de rage et de surprise d’etre convoqués pour les actes de leurs enfants : ils va falloir qu’ils s’y fassent).

                                  je comprends la rancoeur des bac +5 qui ne trouvent pas de boulot ( sauf ils ont choisi des voies de garage genre architecte ), mais pas celle des voyous en Nike Air , Nokia dernier cri , et autres fringues cheres qui ont dedaigné la chance d’aller à l’ecole : qu ils se plaignent à leurs parents de ne pas leur avoir ordonné de rester chez eux faire leurs devoirs au lieu de zoner .

                                  Je pose la question : A quoi a servi le regroupement familial si les familles n’assument pas leurs enfants ?

                                  faudra t il payer un « repetiteur » personnel à chaque famille immigrée ?

                                  Attention à ne pas abuser de la solidarité nationale.


                                  • Sylvio (---.---.242.216) 14 novembre 2005 00:27

                                    Paradoxalement, je comprend les « jeunes des cités » et je vous comprend aussi.

                                    Oui, je comprend votre rancoeur, il y’a de l’incompréhension qui mène au racisme des 2 cotés comme je l’ai souligné dans mon article sur les causes profondes.

                                    Le racisme « anti-arabe » engendre du racisme « anti-blanc », le racisme « anti-blanc » engendre du racisme « anti-arabe » c’est tout à fait logique. Et cet escalade d’incompréhension nous mène droit dans le mur : augmentation de la peur de l’autre, de la rebellion de ces jeunes, du vote « le pen », du racisme « anti-blanc », de la ghéttoïsation, de la violence, de la misère sociale, de la criminalité dans les cités, etc.

                                    Cet spirale ne tourne pas dans le bon sens malheureusement à cause de ces violences dans les cités et à cause de personnes comme vous qui refusent de comprendre et d’admettre ces problèmes.

                                    Heureusement, vous êtes là et c’est bien pour en discuter, d’autres refusent même d’en discuter et s’enferment dans leur obscurentisme et leur ignorance.

                                    Maintenant, j’espère que vous ne recherchez pas la confrontation « blanc »/« beur » qui serait évidement gagné par les « blancs » évidement mais serait désastreuse à tout point de vue (morale, ethique, économique, displomatique, sécuritaire, etc.).


                                    • mat (---.---.64.89) 14 novembre 2005 01:19

                                      1 -police de proximité implantée et musclée,( c’est à dire de taille à lutter contres les trafics et pas uniquement à taper la discute avec les commerçants )

                                      2 - carte des commissariats à redéployer ( moins en correze et plus en Seine st denis )

                                      3 -sanctions penales pour le maire en cas de non respect de la loi Sur le % de HLM (pour la mixité sociale )

                                      4 - sanctions (à definir ou preciser ) pour les parents des delinquants mineurs

                                      5 - bourses consequentes pour les enfants defavorisés qui veulent aller tres loin ( mais pas archi ou historiens de l’art, ou profs de sports,hein ça y’en a plein les ANPE )

                                      6 -diminution du nombre d’enfants par classe

                                      7 -augmentation du nombre de pions

                                      8 - service civil de 6 mois (pions ? )

                                      9 - retablissement de l’autorité souveraine des profs concernant les redoublements, pour faire reflechir les parents

                                      10 - retablissement des heures de colle

                                      11 - CV anonymes avec sanctions à definir

                                      12 - baisse drastique (« Jackpot » )des charges patronales sur les emplois crées dans les zones ZEP etc (pour par exemple aboutir à 0% (zero pour cent) , on fait bien des prets à taux zero alors.. )

                                      13- creation progressive d’une niche fiscale pour les riches investissant dans des FCP ( sicav etc) investissant dans des PME de ces zones ( investissement d’utilité publique : 40 % deductible des impots ; le capital va affluer )

                                      14 - decrue plus rapide que prevue du nombre de fonctionnaires , moins de remplacements ( si si y’a plein de gains de productivité qu permettent de liberer des postes avec un peu plus d’informatique , à la secu ou ailleurs .... )

                                      15 - allonger l’age de la retraite, 67 ans , comme en allemagne

                                      16 - alignement immédiate des regimes speciaux sur les autres ( prevoir une grande greve )

                                      pas forcement realiste ou consensuel , mais bon ....


                                      • never mind (---.---.152.115) 14 novembre 2005 16:45

                                        « L’intégration » ne se décrète pas, de plus pour qu’elle se réalise tous le monde doit faire des efforts... il n’y a qu’en France que ça brûle et pourtant essayer de vivre au Pakistan, vous verrez...

                                        Une personne qui vient en France et fait des efforts n’est pas plus malheureux qu’un Français « de souche » quand il fait des efforts.

                                        Remmettre de l’économie et du social dans les « quartiers brulés » prendra du temps : car comment faire revenir commerces/entreprises qui ont brûlées alors que déjà eux-mêmes avaient fait des efforts pour venir s’installer dans ces « quartiers » ???

                                        La Révolution n’est qu’une période historique, quant à « Liberté, Egalité, Fraternité » ce n’est que des mots. On est loin de ces délires vu qu’aux yeux de l’opinion internationale on touche le fond (NON au référendum, isolationnisme, pays donneurs de leçons, la Région capitale bobo et arrogante mal dans sa peau par rapport à ses faubourgs et maintenant flambée et anarchie comme dessert...).

                                        Je connait un « quartier » en Ethiopie.. ils sont pas riches, ils se plaignent pas et essayent de vivre... ils valent mieux que beaucoup en France.


                                        • Alexandre Santos Alexandre Santos 14 novembre 2005 17:10

                                          À mat,

                                          En dépit de vos propos initiaux je vois que le débat est productif, et bien que je ne sois pas d’accord avec tous les points, je pense que c’est un programme plutôt positif.

                                          Vous avez intégré les problèmes d’exclusion des gens des cités, et vous avences les thémes qui vous sont chers (sécuritaire). Peut être que c’est un programme plus consensuel que vous ne le pensez :)


                                          • PascalR (---.---.15.89) 14 novembre 2005 19:28

                                            Sans doute que la France, fidèle à son statut de pays de Liberté et de Droits en tous genres, a pêché par excés de liberté, voire de laxisme. Des excés vis à vis de l’immigration, nous savons tous qu’il y en a eu et qu’il y en a encore. Ne fallait-il pas, comme le font la plupart des pays du monde (et le Canada en est le meilleur exemple et pays de grande qualité de vie d’après l’ONU) imposer des règles strictes en la matière ? Ne vaut-il pas mieux consacrer de vrais moyens à ceux qui choisissent la France comme terre d’acceuil (et pour leurs descendants français en difficultés), plutôt que pas grand chose à beaucoup de gens restés sur le carreau des cités ? Je ne comprends pas. Nous avons des tas de sociologues qui font des tas de thèses inutiles sur ces sujets. Et je vous assure qu’avec la libre circulation des européens, et l’extension à venir de l’Europe, les problèmes ne sont pas près de s’arrêter. Ce ne sont pas les riches qui arrivent en France, non, ce sont les plus miséreux en quête d’un hypothétique eldorado du social. Demain sera pire ... et c’est sans doute trop tard.


                                            • audrey (---.---.8.143) 28 février 2006 20:56

                                              il faut pas éxagéré c ’est rien 3 voiture qui crame ont en fait toute un plat ya beaucoup plus grave passé a autre chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès