Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pas de métropole sans grand stade !

Pas de métropole sans grand stade !

Le football est le sport le plus pratiqué au monde, il est une des rares activités humaines à être universel. De ce fait, il dépasse le cadre sportif pour être un phénomène social, culturel et économique. Il suffit de se rappeler l’impact économique (+1,5 point de PIB en 98) de la coupe du monde en France et de l’effet de la victoire des bleus sur le moral des ménages, ou bien encore d’observer l’importance sociale et historique du foot dans le quotidien de milliers de supporters des grands clubs français (Marseille, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux…)

Cela est sans doute encore plus vrai en période de crise et de dépression sociale. Alors certains qualifieront cela d’ “opium du peuple”, d’autres de source de d’évasion et de rêve salvateurs pour toute société humaine.

Une chose est sûre, cette activité mérite une attention toute particulière de la part de nos décideurs politiques...

La France souhaite se porter candidate à l’organisation du Championnat d’Europe des Nations 2016. C’est un événement majeur qui implique des stades modernes et adaptés.

A Bordeaux, ce projet permet de se poser dès maintenant la question de l’avenir du vieux et historique stade Chaban-Delmas.

On le sait bien, ce stade est aujourd’hui à la limite des normes européennes, il est très couteux à entretenir, il est limité en terme de place, son fonctionnement génère un très mauvais bilan carbone et entraine, de par sa position centrale, des bouchons dans les flux de spectateurs. Enfin, son statut de monument classé limite les marges de manœuvre.

Voilà sans doute l’occasion ou jamais de lancer le projet d’un grand stade moderne. Il faut donc saluer la position d’Alain Juppé sur ce point.

En effet, ce projet est intéressant pour plusieurs raisons :

  • Participer à l’Euro 2016 est une magnifique vitrine pour Bordeaux à travers toute l’Europe.
  • Les Girondins de Bordeaux, club de football professionnel, est aujourd’hui l’un des plus grands clubs français. S’il veut devenir un grand club européen, cela passe, entre autre, par un grand stade. Là encore la renommée de la ville est en jeu si elle veut devenir une grande métropole continentale (les jeunes européens apprennent à connaître les grande villes d’Europe bien souvent à travers leur club de foot : Real Madrid, Manchester United, FC Barcelone ou bien encore Milan AC).
  • La capacité des clubs français à rivaliser avec leurs voisins étrangers est aussi une formidable locomotive pour le sport amateur et la formation ; Les Girondins de Bordeaux sont d’ailleurs un des clubs hexagonaux les plus en pointe dans ce domaine).

Cependant, ce grand stade ne doit pas être réalisé sans une vraie réflexion d’ensemble. En effet, l’une des rares erreurs de l’organisation de la Coupe du Monde 1998, fut de se contenter de stades rénovés ou construits (voir le Stade de France) sur les standards du XXème siècle.

Il faut bien reconnaître que les stades français sont de grands monstres de béton, vides et sans vie 6 jours /7 (quand il y a un club résident de haut niveau) et qui n’offrent, à l’occasion des matchs, qu’une buvette avec sodas et hot-dogs ! Il y a là un archaïsme aberrant et peu compatible avec l’idée de rentabilité.

Le futur grand stade de Bordeaux devrait donc s’inspirer de ce qui existe en Angleterre, en Espagne ou en Italie. Ces ensembles sont avant tout des espaces de vie. On pourrait ainsi imaginer des commerces et des services dédiés autour de la thématique du bien-être. Le grand stade pourrait proposer toute la semaine un lieu de détente, d’activités sportives, avec des points d’alimentation saine (type resto bio), et d’activités culturelles : un vrai lieu de vie et de loisirs pour tous (pour les périodes hors travail). Ce qui suppose un cahier des charges très strict pour les exploitants privés.

Sa conception doit aussi tenir compte de l’environnement et du développement durable en faisant de cet ensemble un modèle de technologie verte (autosuffisance énergétique et en eau…).

Son mode de financement doit également être optimisé avec, sans doute, à privilégier un Partenariats Public-Privé (PPP), dispositif moderne et très intéressant pour les collectivités locales qui souhaitent se lancer sur des grands projets (Voir l’article sur les PPP). Car il est bien évident qu’un grand stade à Bordeaux concerne tout le monde : la ville de Bordeaux, la CUB, le Conseil Général (Ce lieu drainera les populations des quatre coins de la Gironde) et le Conseil Régional (puisque Les Girondins sont le seul club de foot professionnel de l’élite en Aquitaine).

Enfin, il restera la question de l’avenir du stade Chaban Delmas, son classement architectural limitant les possibilités d’exploitation. Néanmoins, il est peut être possible de s’inspirer de Highbury, l’ancien stade historique de Arsenal (club de Londres), qui, bien que classé lui aussi, a été reconverti en logements, en respectant la structure extérieure du stade (découvrir cet exemple) et par là-même, une grande partie de son âme…

 

Adrien Debever


Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • morice morice 7 octobre 2009 11:35

    du pain et des jeux, et bientôt le retour des gladiateurs dans l’arène.... et mise à mort des derniers chrétiens ? Est-ce là le symptôme de la grande ville ? pour moi, ce qui est représentatif d’une métropole, c’est son centre culturel, son théâtre ou son opéra : pas son stade ....comme quoi votre jugement n’est pas universel.


    • zelectron zelectron 7 octobre 2009 18:36

      et puis moritori te salutant : tout à fait d’accord morice !
      je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de nos concitoyens qui intègrent la signification du « panem et circenses » auquel tu fais référence avec son corollaire de plèbe.


    • K K 7 octobre 2009 18:58

      Morice, vous navez pas tort sur le fond. Mais Bordeaux est une ville où la culture n’est pas oubliée. La programmation théatrale et l’opéra ne sont pas oublié.

      Pour le stade ... Bof. Si les footeux en veulent un, ils doivent bien pouvoir se le payer.... L’actionnaire majoritaire est M6 !


    • Maximus 7 octobre 2009 21:51

      +1 sur ce coup Morice


    • Cogno2 7 octobre 2009 12:10

      Tout à fait Morice.

      Le foot est l’équivalent de l’arène Romaine, de quoi contrôler la plèbe.
      Le plèbe qui adule les gladiateurs modernes, le smicard en adoration devant un type qui gagne en un mois ce que lui mettra toute sa vie à gagner, et le pire, ça ne le choque même pas, il trouve même ça normal.

      Je hais le foot car ce n’est plus un sport, il ne véhicule plus de valeurs morale, mais une valeur financière.
      A présent tous les coups sont permis, il faut juste gagner, peu importe les moyens, même en simulant, en trichant, voilà les valeurs véhiculées par ce sport corrompu jusqu’à la moëlle par le pognon.
      Des valeurs d’escrocs, et le pire, c’est que ces pourritures sans foi ni loi sont qualifiés d’intelligent.
      De nos jours, est « intelligent » quelqu’un qui réussit à escroquer un système à son avantage, et bien sur au détriment d’autrui.

      Aucun honneur, aucune fierté, le foot est symbole de la déchéance morale et financière de notre société.

      Je ne parle même pas de dopage, c’est interdit d’en parler dans le cas du foot.


      • Phils 9 octobre 2009 11:51

        Tout ce que vous dites sur le football est vrai. Les valeurs morales s’etiolent avec l’arrivée de l’argent. Mais on peut largement extrapoler votre discours à tout les versants de notre société.
        Quel grand patron, quel trader, quel individu finalement peut se permettre de justifier ses gains quelquefois pharaoniques. Quelle plus-value a-t-il pu amener ?
        Regardons ce qui se passe autour de nous : la crise financière, les paradis fiscaux, france télécom, les guerres à travers le monde, le réchauffement planétaire...
        Oui je sais, je mélange tout. Pas tant que ça. Tout est fait pour et à partir de la valeur ’fric’.
        Vous haissez le foot, haissez alors votre véhicule, votre écran plat, vos vacances au sport d’hiver... qui participent de la même manière à cette société fric de consommation.

        Quand à votre raccourci entre le sport, les escrocs et l’intelligence. J’avoue ne pas en saisir le rapport.
        Madoff est un escroc très intelligent, pas sportif.
        Platini est sportif très intelligent, mais pas escroc.
        D’autres formules moins glorieures peuvent s’appliquer à d’autres personnages,

        Revenons au grand stade, sujet premier de ce forum.
        Pourquoi pas un stade, c’est pas plus con qu’autre chose. C’est pas plus con qu’une salle de spectacle, qu’une piscine, qu’une autoroute. Car tout ce que l’on fait n’est jamais fait pour la majorité. Car tout ce que l’on fait n’est jamais fait avec une arrière pensée financière. 


      • Phils 9 octobre 2009 11:52

        Tout ce que vous dites sur le football est vrai. Les valeurs morales s’etiolent avec l’arrivée de l’argent. Mais on peut largement extrapoler votre discours à tout les versants de notre société.
        Quel grand patron, quel trader, quel individu finalement peut se permettre de justifier ses gains quelquefois pharaoniques. Quelle plus-value a-t-il pu amener ?
        Regardons ce qui se passe autour de nous : la crise financière, les paradis fiscaux, france télécom, les guerres à travers le monde, le réchauffement planétaire...
        Oui je sais, je mélange tout. Pas tant que ça. Tout est fait pour et à partir de la valeur ’fric’.
        Vous haissez le foot, haissez alors votre véhicule, votre écran plat, vos vacances au sport d’hiver... qui participent de la même manière à cette société fric de consommation.

        Quand à votre raccourci entre le sport, les escrocs et l’intelligence. J’avoue ne pas en saisir le rapport.
        Madoff est un escroc très intelligent, pas sportif.
        Platini est sportif très intelligent, mais pas escroc.
        D’autres formules moins glorieures peuvent s’appliquer à d’autres personnages,

        Revenons au grand stade, sujet premier de ce forum.
        Pourquoi pas un stade, c’est pas plus con qu’autre chose. C’est pas plus con qu’une salle de spectacle, qu’une piscine, qu’une autoroute. Car tout ce que l’on fait n’est jamais fait pour la majorité. Car tout ce que l’on fait est toujours fait avec une arrière pensée financière. 


      • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 7 octobre 2009 12:12

        Je me demande encore comment on peut être anti-football ? Autant dire anti cinéma ou anti fête.
        Si le football permet une communion des autochtones chez eux, il est aussi le meilleur moyen d’exorciser ses passions à l’extérieur. La guerre moderne comme on dit.


        • Halman Halman 7 octobre 2009 13:46

          MJM, il n’y a pas que le foot dans la vie.

          Cette emprise du foot sur tous les autres sports est assomante.

          Il y a des centaines de sports autrement plus enrichissants humainement que courrir après une baballe devant des milliers d’adorateurs des jeux du stade.

          Vivement que l’on sponsorise et organise des compétitions de courses aériennes en France, si cela pouvait amener des footeux à voler, cela leur ouvrirait des univers insoupçonnés et aménerait des milliers de licenciés nouveaux dans les aéro clubs.

          Ils pourraient hurler tout seuls dans leurs cockpits sans que cela casse les oreilles des autres.


        • K K 7 octobre 2009 19:13

          Halman, je crois que le bilan carbone de votre sport favori est absolument désastreux comparé à celui du foot. Un avion pour se déplacer, passe encore, mais un aviàon pour faire joujou, tous les écolos du monde vont vous jeter dans l’arène smiley


        • Cogno2 7 octobre 2009 13:21

          J’ai dit ce que j’en pensais, je me contrefous que vous ne compreniez pas.


          • Cogno2 7 octobre 2009 13:26

            Et je vais vous avouer une chose.
            Je n’aime pas être un mouton, j’aime faire moi même mes choix.
            Voilà pourquoi jamais je ne serait sur Facebook, voilà pourquoi je n’ai pas télé, pourquoi je n’écoute pas la radio, pourquoi je n’aime pas la médiocrité et la futilité, pourquoi je ne supporte pas le foot.
            J’ai mes goûts à moi, qui ne sont pas ceux de la majorité bêlante.


          • lilyy0971 7 octobre 2009 13:22

            On ne peut pas être anti-football quand on le considère uniquement en tant que sport. Ce qui me choque c’est la place qu’on lui donne dans la société, pour tout ce qu’il représente en matière de fric et d’hypocrisie. Il faut arrêter de lui donner la place qu’on lui accorde actuellement tant par les retransmissions incessantes dans les médias, que par les affaires de transfert dont on n’a que faire. Je ne parle pas du coût non négligeable qu’il représente pour les collectivités locales (construction, entretien de stades, ...) supporté par les contribuables. Sans parler du pognon indécent, en ces périodes difficiles, que perçoivent les professionnels plus soucieux de décrocher des contrats avec des sponsors que de taper dans le ballon. Belle image que véhicule le foot aujourd’hui ... Bien sûr, quand nos chers concitoyens (et concitoyennes) sont assis sur une tribune ou devant leur TV, ils ne pensent plus au chômage ou à l’érosion de leur pouvoir d’achat.
            Le foot n’est aujourd’hui qu’un moyen pour certains de s’en foutre plein les poches (je ne parle pas uniquement des footablleurs pro ou de tous les parasites qui leur tournent autour, mais aussi de ces majors du BTP qui décrochent des marchés pour construire ou réhabiliter ces arènes modernes).


            • Cogno2 7 octobre 2009 13:29

              Merci, c’est bien dans ce sens ou je l’entendais.

              En fait, plus il y a d’argent en jeu dans un sport, plus celui ci s’éloigne du sport pour de rapprocher du business.

              Et encore, on parle du foot, mais voyez aux USA.


            • jakback jakback 7 octobre 2009 13:30

              Inspirons nous de nos voisins, Allemands, Anglais, très belles réalisations économiquement rentables, sans un centimes du contribuables.
              je crains malheureusement que notre arrogance proverbiale, nous pousse au mariage de la carpe et du lapin.
              Il vrai que nous savons mieux que tout nos concurrents et néanmoins amis, comment faire profiter le privé de l’argent public.
              La transformation magnifique de Highbury, doit nous servir de leçon et, plus de modestie, ce qui n’est pas la qualité première de nos décideurs.


              • nephilim 7 octobre 2009 13:45

                Michael Jordan Manson  vous dites :Si le football permet une communion des autochtones chez eux, il est aussi le meilleur moyen d’exorciser ses passions à l’extérieur. La guerre moderne comme on dit.

                J’hesite à répondre !!!
                en tout cas y’a une famille qui doit bien etre ecoeurée de votre communion ; elle est Toulousaine.
                Crétin et suporter de foot sont synonymes.......................


                • Gabriel Gabriel 7 octobre 2009 14:10

                  Excusez moi, mais avec le coût de telles infrastructures, ne serait-il pas plus judicieux d’investir dans un centre de soin, dans des transports en commun, dans des crèches ou des cantines scolaires ? Oh pardon, c’est vrai cela ne rapporte rien et ne lave pas le cerveau !


                  • jakback jakback 7 octobre 2009 15:59

                    @Gabriel,
                    Certainement que les investissements que vous suggérez son de premières importances, mais ne confondez pas argent public et argent privé.
                    Un CHU c’est nous les contribuables, une clinique c’est eux les investisseurs.
                    Je me répète le foot pro et ses stades doivent appartenir uniquement au domaine privé. Le foot amateur au domaine public.


                  • Gabriel Gabriel 7 octobre 2009 16:45

                    jakback

                    J’ai bien peur que cela soit financé en partie par de l’argent public voir ce lien pour exemple http://unstadeametz.over-blog.com/article-32525206.html . Quant à juger de la grandeur d’une ville par son stade, je suis dubitatif. Mais il est vrai qu’à Rome, à la grande époque, il y avait le Colisée et une foule d’affamés applaudissant des deux mains.   


                  • zelectron zelectron 7 octobre 2009 18:48

                    Il faut taxer le foot directement, indirectement et corollairement comme les jeux de hasard, ainsi que les joueurs, directeurs, conseillers et autres retransmetteurs radio et television.
                    puisque nous n’avons pas le choix, (ainsi que d’autres tels que le tennis et autres courses de chevaux, etc...) autant s’en accommoder.


                    • Yann Amare 7 octobre 2009 18:52

                      On peut très bien vivre sans grand stade et sans équipe de football, au contraire on est bien mieux sans. Le football comme spectacle est assez minable, n’amène rien sinon de la violence, des magouilles et beaucoup de fric foutu en l’air (mais pas perdu pour tout le monde). Bien des villes sacrifie un équipement sportif pour les jeunes à un grand stade très couteux et qui dégrade l’environnement....La preuve s’il en était besoin.

                      A Grenoble il y a un Grand Stade construit en pleine ville (faut voir le bordel les soirs de match), la construction de ce stade a été la cause de la large destruction du seul grand parc de cette ville par ailleurs très polluée. Ce parc a été défendu par les habitants et les arbres menacés occupés par des jeunes écocitoyens pendant 3 mois, l’ hiver 2003-04...Les pouvoirs locaux (socialistes) ont envoyés les robocops matraquer et gazer les défendeurs de ce parc contre le bétonnage. L’argent public a financé la construction de ce stade (100 millions d’€), l’équipe de foot (le GF38) a été privatisée, les résultats cette saison de cette équipe atteint des records dans les pires résultats jamais obtenus par une équipe de foot en L1 (8 matchs 8 défaites)... Les grenoblois se demandent au profit de qui on a bousillé ce parc ? Et pourquoi ? Et pour quelle raison on les a roulé dans la farine à ce point ?... 


                      • elec 42 elec 42 7 octobre 2009 20:58

                        maintenant je regarde le rugby


                        • Candide 7 octobre 2009 21:02

                          Ce temps là n’est-il pas révolu ?

                          De mon temps (arf !) les équipes étaient constituées de footballers

                          Aujourd’hui, elles sont constituées d’homosexuels ou de musulmans
                          Résultat des courses, ils ne jouent plus ensemble
                          (J’ai volontairement banni le verbe s’affronter)

                          Demain, elles seront constituées de libres penseurs, cathos, juifs, francs-maçons, conservateurs, libéraux, marxistes, trotskystes, féministes, machistes, sculpteurs, musiciens, salariés, entrepreneurs, fonctionnaires, du privé, demandeurs d’emploi, en activité, jeunes ou vieux

                          Et en toute logique, plus personnes ne jouera avec qui que ce soit

                          En ce cas, construire des stades, franchement...
                          Est-ce bien raisonnable ?


                          • Maximus 7 octobre 2009 21:58

                            Lamentable, rien d’autre à foutre de l’argent public que d’engraisser des millionnaires.


                            Si les Bordelais sont d’accord, cela les regarde. Le sport ne véhicule aucun imaginaire, aucune symbolique, il participe à la misère culturelle contemporaine et à la violence des mentalités collectives.

                            Quand Léon Bloy disait que le sport était « le plus sur moyen d’engendrer une génération de crétins malfaisants », il avait on ne peut plus raison.

                            • Hieronymus Hieronymus 7 octobre 2009 22:11

                              ce qui est lamentable Max c’est ce genre d’attaque ad hominem ;
                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lorsque-le-heros-est-un-homme-62624#forum2257488
                              qu’est ce qui vous a pris d’ecrire cela ?
                              ce ton meprisant ? ce tutoiement d’office ?
                              c’est vous qui savez ceux qui ont le droit de s’exprimer ou non ?

                              Max ... votre pseudo est trompeur, car ds le film Gladiateurs il s’agit d’un personnage vertueux, or ce qu’est la vertu qd on voit vos manieres, excusez du peu d’arrogance ..
                              et plus encore pour qui vous vous positionnez, qd on observe les methodes du trio !


                            • Maximus 8 octobre 2009 00:00

                              Mais je ne prétends pas être un saint, Hiéronymus. J’aime les attaques ad hominem, mais si je n’avais pas vu ce post, de votre plume


                              ces 3 types la mentent comme des arracheurs de dents
                              cela n’a absolument aucun sens d’essayer de discuter
                              la seule chose a faire est de les ignorer definitivement

                              je n’aurais rien écrit sur vous. La lassitude peut rendre parfois hargneux Hiéronymus. Je ne peux me désolidariser de personnes qui se battent pour insuffler un peu de réflexion dans le monde actuel. Ceux que vous avez insulté se battent pour ménager un espace public de d’échange intellectuel de qualité, et je n’aime pas que l’on calomnie ceux dont la présence honore ce site. Tant pis pour vous.

                            • Hieronymus Hieronymus 8 octobre 2009 00:21

                              ah bon, parce que par dessus le marche c’est moi qui aie commence a les insulter ces 3 ? manquez pas d’air vraiment, lisez les fils parfois ?
                              mes excuses a l’auteur pour cette diversion sur son article


                            • Maximus 8 octobre 2009 00:40

                              Et c’est quoi ce post délirant ?



                              Un beau délire de persécution. Et quand on écrit que la modération a du nettoyer dans un fil de commentaires, ça veut dire que l’on approuve la censure de certains inscrits.

                              Tu t’attendais à quoi après, que je t’envoie un message d’amour ?

                            • Hieronymus Hieronymus 8 octobre 2009 02:18

                              bon on va en arreter la
                              je sais maintenant a quoi m’en tenir concernant votre sens de l’equite
                              et je vous prierais (redite) d’eviter le tutoiement, on n’a pas ete a l’ecole ensemble


                            • Le péripate Le péripate 7 octobre 2009 22:31

                              Si le sport, ou plutôt le spectacle qui en est fait, veut un stade, qu’il se le paye.


                              • c.d.g. 8 octobre 2009 10:46

                                prvatisation des profits et nationalisation des pertes

                                a l etat ou la municipalite de payer pour un stade qui rapporte rien, des traveux de voiries (et les degradation sles soirs de match) au prive de s engraisser avec les benefices des match (droit TV notamment).
                                Le parfait exemple c est OL Land a Lyon. Ca va couter une fortune au contribuable, on a modifie la loi pour declarer un stade d utilite publique, tout ca pour permettre a M Aulas de faire des economies

                                S il veut un stade, qu il le paye !!
                                Idem pour Bordeaux

                                Si le Modem (dont l auteur est tresorier) ne propose rien de mieux que du pain et des jeux, autant qu il disparaisse.
                                Mais je suppose que le partenariat public prive qu il propose (qui fera que le stade coutera encore plus cher) permettra au Modem de trouver des genereux sponsors. Et comme tresorier de ce parti, je comprends que vous soyez sensible a cet argument, il va bien falloir financer la campagne presidentielle de Bayrou


                                • Ropi 8 octobre 2009 11:53

                                  à l’auteur,

                                  le théâtre est le loisir / spectacle le plus fréquenté en terme de public.
                                  Vous devriez donc, plutôt, mettre en place de grands théâtres, avec des tarifs d’entrée abordables.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès