Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pas de « pardon » pour le CRIF

Pas de « pardon » pour le CRIF

C’est obligatoire, à la disparition d’une personnalité très médiatisée, de gauche, ce qui ne gâte rien, correspond toujours une avalanche de louanges. Au pire les adversaires se taisent ou font « profil bas »
Celle de Stéphane Hessel est ainsi saluée avec dignité, regrets, défilés, pleurs et propositions "Panthéoniques". Celui qui a écrit le best-seller « les indignés », dont la vie fut un long parcours de résistant, recueille les fruits mérités d’un engagement humaniste.

J’avais eu l’honneur de l’interviewer pour AUXERRE TV, lors d’un passage à l'invitation du Cercle Condorcet, sur la délicate question du « communautarisme » (cf plus bas)
Un bémol est notable, celui du CRIF. Richard Prasquier déclare "Il est de notoriété publique que nous étions très opposés à ses prises de position, notamment à sa volonté obsessionnelle de faire de Gaza l'épicentre de l'injustice dans ce monde et du Hamas un mouvement pacifique". Richard Prasquier exprime aussi sa stupéfaction à l'avoir vu "grandir ou (...) laisser grandir par ses thuriféraires dévoués, le rôle qu'il avait tenu dans plusieurs événements importants de notre histoire". Richard Prasquier dit aussi sa surprise devant "la volonté des médias de ne pas relayer ses déclarations sur la bénignité de l'occupation nazie en France qui, émises par tout autre que lui, auraient soulevé l'indignation"."la mise au pavois de Stéphane Hessel, malgré ses accommodements avec la vérité historique et sa faiblesse argumentative, en dit beaucoup sur le désarroi intellectuel de notre société et sur le rôle aberrant qu'y joue le marketing des individus qu'on transforme à bas prix en luminaires idéologiques". "Stéphane Hessel fut avant tout un maître à ne pas penser", tranche Richard Prasquier.
"Le travail de déconstruction de Stéphane Hessel sera effectué"
On ne pourra guère trouver plus « dur ». Décidément le conflit israélo-arabe et Gazza ne permettent pas les visions sereines.


Stéphane Hessel à Auxerre "le secret du bonheur" par AUXERRETV


Auxerre : Hessel au théâtre ce soir, les jeunes... par AUXERRETV

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Inquiet 28 février 2013 13:26

    Ce que semble ignorer les CRIF et consorts, c’est que le travail de déconstruction de l’infaillibilité de la parole d’Israël dans l’opinion publique s’amplifie de jour en jour,

    non pas par la tentative de discrédit d’antisémites ou d’antisionistes notoires mais par les sionistes eux mêmes incapables de mettre un peu d’eau dans leur vin.

    Ce n’est pas parce que les gens ont peur de l’amalgame honteux d’antisémitisme, qui est fait chaque fois qu’on n’est pas d’accord avec la politique d’Israël, que les gens cessent de penser à ce qu’ils veulent penser.

    La peur n’est pas révélateur de l’opinion, mais juste sa muselière.

    On ne pourra plus demander des volontaires pour se battre pour Israël, mais de cela je ne suis pas sûr qu’ils l’ont compris.


    • emphyrio 28 février 2013 14:02

      Prasquier n’a jamais digéré cette déclaration de Hessel :
      «  Aujourd’hui nous pouvons constater ceci : la souplesse de la politique d’occupation allemande permettait, à la fin de la guerre encore, une politique culturelle d’ouverture. Il était permis à Paris de jouer des pièces de Jean-Paul Sartre ou d’écouter Juliette Gréco. Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci : l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’oeuvres d’art. Tout cela était terrible. Mais il s’agissait d’une politique d’occupation qui voulait agir positivement et de ce fait nous rendait à nous résistants le travail si difficile. »

      On a quand même trouvé plus dur comme oraison funèbre : celle de la LDJ


      • nico31 28 février 2013 18:26

        Je ne connaissais pas cette déclaration, au minimum très maladroite :

        "abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions«  : sacrées abstractions quand même.

        En fait, il rejoint JM Le Pen qui estime que l’Occupation allemande n’a pas été »particulièrement inhumaine". Ca peut énerver Prasquier je pense !


      • Ouallonsnous ? 28 février 2013 19:34

        Le CRIF et le sionisme qu’il exhale ne sont pas à prendre en considération comme jugement de valeur, c’est tout à fait le contraire !

        S’ils n’étaient pas « protégés » par les sayanims au pouvoir à la tête de l’état, ils seraient vite, pour le moins expulsés de notre territoire !


      • crazycaze 28 février 2013 15:12

        Avant de dire n’importe quoi, vous devriez prendre au moins la peine d’écouter ce que disait Stéphane Hessel.. Peut-être est-ce trop vous demander, tant votre partisianisme sent le Crfi et la LDJ. Si ces deux organisations étaient des des organiisations pro-arabes, elles ne pourraient pas se permettre le quart de leurs déclarations, et les coups de force du Betar seraient davantage condamnés s’il s’agissait de groupes pro-islamistes. Longue vie aux juifs pacifistes, aux Avraham Burg et autre Shlomo Sand, qui pour avoir le tort de ne pas se prosterner devant la politique actuelle des faucons israéliens et autres ultra-orthodoxes, se font taxer d’antisémites... Je vous invite par ailleurs à vous poser la question de comment le Hamas est devenu si puissant, grâce à qui... et pouruoi ? Mais là encore, la réflexion objective est sans doute hors de votre portée. M. Pasquier fait preuve de bon sens en soutenant la politique actuelle d’Israël... Ben voyons !! Il y a beaucoup de juifs en France qui ne partagent pas votre point de vue, fort heureusement ! Pour info, je suis athée et libertaire, mais je suis indingé par l’injustice de traitement, d’où qu’il vienne, et où qu’il soit !



      • Louna 28 février 2013 15:32


        @Poulets de batterie

        Je vous conseille de lire cet article de l’UJFP plutôt que les insanités du CRIF : http://www.ujfp.org/spip.php?article2610


      • robin 28 février 2013 15:33

        Si le CRIF nous avait sorti des larmes de crocodiles il était encore moins crédible, mais de là à sortir la grosse artillerie à peine le corps refroidi c’est bien dans la technique des sionistes qui se croient tout permis en tous lieux et tous temps.


        • Inquiet 28 février 2013 15:58

          D’ailleurs je profite de votre commentaire pour avertir gentiment le CRIF, que malgré toutes ses tentatives, ses manoeuvres, son appui médiatique et institutionnel, 

          que jamais ô grand jamais je ne sombrerai dans un antisémitisme primaire, que je continuerai à considérer toutes les personnes de confession Juive comme des amis partageant le même avenir mondialisé.

          Le peuple d’Israël lui-même est de moins en moins endoctrinable, car lui aussi souffre de l’appétit vorace des banquiers ... juif ou pas.


        • aimable 28 février 2013 17:58

          le crif fait partie de la holding, il est très influent  !!


        • TSS 28 février 2013 17:41

          Pour trouver plus bete et mechant que Prasquier ,il faut se lever tôt... !!


          • OMAR 28 février 2013 19:07

            Omar 33

            @Jlhuss : « Décidément le conflit israélo-arabe et Gazza ne permettent pas les visions sereines. ».

            C’est plus profond que cela n’a l’air...

            Israël et les sionistes n’accepteront jamais une pensée, une déclaration ou un fait qui irait à l’encontre de la Vérité quand celle-ci dévoile la bestialité et la barbarie de son idéologie.

            Bien avant S. Hessel, rappelez-vous de l’assassinat du comte Bernadotte :
            http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Documentsterrorisme/israel-bernadotte.html

            Ou bien Albert Einstein qui avait déclaré à l’Herut (Likoud actuel) que c’était : "un parti politique étroitement apparenté dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et son appel social aux partis Nazi et fascistes".
            http://socio13.wordpress.com/2008/12/29/les-dirigeants-israeliens-sont-des-fascistes-par-albert-einstein-lettre-adressee-au-new-york-times-en-1948/

            Ou encore l’Abbé Pierre médiatiquement lynché pour avoir dénoncé la presse inspirée par le lobby juif international :
            http://pensetouseul.unblog.fr/2009/03/27/abbe-pierre-lynchage-mediatique-accuse-dantisemite/

            Et que dire de l’acteur-humoriste Dieudonné, frappé d’ostracisme pour ses sketchs.
            http://www.lecourrier.ch/dieudonne_gagne_une_manche_contre_la_ville

            Mais quelque part, on comprend la haine que vouent la LICRA, la LJD, les sionistes en général et  Richard Prasquier. en particulier envers feu S. Hessel.
            Celui-ci a été diplomate, ambassadeur, résistant, écrivain et militant politique français.

            Beaucoup trop de valeurs qui font de lui un Grand Homme,


            • sisyphe sisyphe 1er mars 2013 11:16

              Par Los Pollos Hermanos (xxx.xxx.xxx.229) 1er mars 07:59

              Israël et les sionistes n’accepteront jamais une pensée, une déclaration ou un fait qui irait à l’encontre de la Vérité quand celle-ci dévoile la bestialité et la barbarie de son idéologie.


              Je pense exactement la même chose des anti-sionistes, cela nous fait presque un point commun 

              Ah bon !
              Pourriez-vous nous citer des exemples de « la bestialité et la barbarie » des anti-sionistes, qu’on vous comprenne un peu mieux ?

              Ah, c’est pas évident de faire son job de hasbara, hein ? On s’y emmêle un peu les pinceaux : pourtant vous devez avoir tous les éléments de langage et les arguments fournis par les officines sionistes : ce n’est pas ce qui manque :

              Dans le contexte de la guerre de communication autour du conflit israélo-palestinien, des sites internet sont actifs depuis plusieurs années sur internet et relaient la position du gouvernement israélien. Parmi ceux-ci on peut citer :

              1. MEMRI,
              2. Internet Video Hasbara.us,
              3. Palestinian Media Watch,
              4. CAMERA, (Committee for Accuracy in Middle East Reporting in America)
              5. Just Journalism, (Just Journalism (en))
              6. (Jewish Interne(t Defense Force),
              7. Internet Haganah,
              8. The Israel Project
              9. Aschkel.info

              Bon, ben j’attends votre réponse.. smiley


            • Montagnais Montagnais 1er mars 2013 11:43

              Consacrer plus de la moitié de trente-deux pages d’indignation universelle - bien plates, bien inutiles - à Israël, n’est-ce pas trop, de la part d’Hessel le bess-seller de Super-U ?


              Mais le bon sens et la bonne foi ne semblent pas être apanage de l’auteur ..

              Quelle unanimité !.. quelle extase !.. Quelle tyrannie d’idées ! ( enfin, façon de parler)

              Cordicopolis a encore frappé. Nul ne peut contre les arrêts de Cordicopolis.


              • Yohan Yohan 1er mars 2013 13:00

                De là, à devenir copain avec le Hamas, il n’y qu’un pas que seuls les bisounours palestinophiles invétérés peuvent franchir. On finira bien par savoir qui était vraiement Hessel


                • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2013 14:19

                  Ce Yohan fait des bulles, dont le terme « bisounours » revient à chaque remontée d’air.
                  Mais kesaco ?


                • cedricx cedricx 1er mars 2013 13:04

                  Pour ceux qui douteraient de la puissante influence du CRIF : rappelons nous l’épisode de l’affaire « viande hallal » que Sarko voulait utiliser dans sa campagne électorale pour les dernières présidentielles ; il était question d’étiquetage de la viande issue des abattages musulmans, les non musulmans n’appréciant pas de consommer des animaux abattus aussi « sauvagement » (ce que l’on voulait nous faire croire) Il se trouve que les musulmans sont demandeur pour la transparence dans ce domaine. Pour la viande casher (abattage israélite, exactement le même que le musulman) c’est une autre histoire, la moitié arrière de l’animal n’est pas consommé car considéré comme impure par la religion juive, cette viande se retrouve donc dans le circuit traditionnel, que nous consommons vous et moi sans en être informé !

                  Il a suffit d’un mot du CRIF pour faire taire Sarko et les siens, qui avaient enclenché un débat qui aurait inévitablement débordé sur le véritable scandale de la viande casher et non pas Hallal.

                  • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2013 13:18

                    C’est reparti pour un tour !
                    Les territoires occupés par la connerie sont de plus en plus nombreux, avec ces mercenaires et ces colons autoproclamés en raison de leur propre bêtise.

                    Hessel faisait partie de ces gens qui refusait de marcher au pas, et encore moins de se laisser récupérer par qui que ce soit, encore moins à cause de ses origines.
                    L’origine, voilà la vraie connerie.
                    Etre fier d’être né quelque part, ( même par ceux qui sont nés ailleurs mais qui font semblant que non).
                    Etre né à Munich en 1915, dans la bande de Gaza en 2013. .....

                    Etre né quelque part, Le Forestier a écrit une très belle chanson là dessus.
                    Etre né quelque part, et avoir la tête ailleurs, c’est pas incompatible.

                    C’est même carrément l’homme moderne, qu’a pu trop le choix maintenant.
                    Le savez vous, le niveau des mers monte, le mur que vous construisez au fond de votre jardin, ne ressemblera bientôt plus à grand chose.


                    • sisyphe sisyphe 1er mars 2013 16:15

                      S’il vous plait,cessez de vouloir semer la confusion entre « les juifs de France » et les SIONISTES de France et d’ailleurs,
                      et entre antisionisme et antisémitisme ; plus personne n’en est dupe.
                      Votre propagande a fait long feu.


                    • sisyphe sisyphe 1er mars 2013 16:18

                      Sinon, j’attends toujours votre réponse à ma question :
                      Pourriez-vous nous citer des exemples de « la bestialité et la barbarie » des anti-sionistes, qu’on vous comprenne un peu mieux ?

                      Merci d’avance


                    • Louna 2 mars 2013 11:43

                      Voilà ce que vous répondent les vrais « juifs de France » ou d’ailleurs : http://www.ujfp.org/spip.php?article2616


                    • Louna 2 mars 2013 11:49

                      http://www.ujfp.org/spip.php?article2616

                      "Honte à toi, Richard Prasquier

                      vendredi 1er mars 2013 par Michel Warschawski

                      Des gnomes qui s’agitent sur la dépouille d’un géant

                      Un Juste est mort – un des 36 justes qui, selon la tradition juive, vivent à chaque moment parmi nous – et dans certains sites qui osent se définir comme « juifs », on danse et on crache sur sa dépouille. A vomir, et, pour nous Juifs, à rougir de honte. Des gnomes, méchants et bêtes, s’attaquent au géant Stéphane Hessel. Parmi ces gnomes, l’ineffable Richard Prasquier, soit disant « représentant » des Juifs de France, mais en fait vice-ambassadeur d’Avigdor Lieberman à Paris..."


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er mars 2013 13:23

                      c ’ qui m’ indigne à moi c ’est par exemple la rémunération d’ un ambassadeur 

                      par rapport à un cantonnier ou d’ un éboueur rapport à un secrétaire au Sénat .

                      Les agents du Parlement, dont les rémunérations échappent à la grille de la fonction publique et sont directement fixées par les Bureaux de l’Assemblée et du Sénat, ne sont pas en reste. Au Sénat, les deux secrétaires généraux de la Présidence et de la Questure gagnent environ 20.000 euros net par mois (contre 15.000 euros pour leurs homologues à l’Assemblée Nationale) tandis que les 14 directeurs de services tournent autour de 15. 000 euros. un fonctionnaire au sénat


                      En dehors sans doute les qualités intrinsèques du monsieur et une fois les cérémonies terminées , le cantonnier et l’ éboueur sera toujours le cocu de l’ histoire . 



                      • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2013 14:17

                        Ce sont les gens du parlement qui font l’échelle des salaires, pas les cantonniers.

                         Les couvreurs bien que travaillant sur les toits, n’ont pas leurs salaires en conséquences, et devraient exiger d’être classés au niveau bac cinq au moins, conformément à la hauteur.( et à l’expérience bien sûr)

                        L’injustice des salaires est patente, et même l’idée que quelqu’un gagne le double d’un autre me chagrine, alors évidemment ne me parlez pas du salaire des footballeurs, qui servent d’excuse à tant de gens, se disant misérables malgré leurs appointements plus que confortables !


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er mars 2013 13:25

                        Et si on a pas d’ éboueurs on serait bien embêtés . 


                        Tandis que s’ il manquait des secrétaires personne ne le verrait .

                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er mars 2013 13:27

                          Le mec au Sénat bien au chaud .


                          L’ éboueur le nez dans la merde . 

                          Ca ne vous mémeut pas .... ?

                          • sisyphe sisyphe 1er mars 2013 16:19

                            Oui ?

                            Et quel rapport avec le sujet de l’article ?


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er mars 2013 16:24

                            Sexuel , le rapport . 



                            Vermot page 45 . Editions du Lion .



                            Belfort .

                            • soi même 3 mars 2013 22:06

                              Pour comprendre le Crif, il est important de lire le livre de Maurice Rajsfus
                               Des Juifs dans la Coloboration
                              L’UGIT ( 1941-1944) , il est facilement trouvable en PDF.


                              • Traroth Traroth 4 mars 2013 14:12

                                Pour savoir ce qu’en disent les sionistes :



                                Attention, c’est du lourd ! Lisez les commentaires, vous ne serez pas déçus...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès