Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pas touche au congé parental d’éducation !

Pas touche au congé parental d’éducation !

Un salarié, quel que soit son sexe peut prendre un congé parental d’éducation

« Pendant le congé, le salarié n'est pas rémunéré par son employeur pour la période non travaillée, sauf si des dispositions conventionnelles ou collectives le prévoient.

En revanche, il peut percevoir de la part de la Caf , sous conditions, les allocations suivantes :

La plupart du temps ce congé est pris par la mère et non par le père. »

La loi votée le 23 juillet a prévu que les parents qui ont droit à six mois de congé pourront obtenir six mois de plus si c’est le second parent qui en est le bénéficiaire.

Cette décision peut être saluée car il s’agit de maintenir l’acquis des six mois et d’inciter les pères qui prennent peu ce congé à le demander

 Cette loi prévoit que la durée maximale du congé soit toujours de trois ans à partir de deux enfants à condition que six mois soient pris par le second parent.

Il y a là une remise en cause d’un acquis. La loi ne donne pas un droit supplémentaire soumis à condition mais en retire un.

Le gouvernement envisagerait pour réaliser des économies budgétaires, à la sécurité sociale et à sa branche familles de raccourcir ce congé parental à 18 mois.

Des économies de 300 à 400 millions pourraient être ainsi réalisées.

D’après le Parisien, le gouvernement serait prêt à couper la « poire en deux » « en accordant un an et demi de congé à chacun des parents »

C’est une régression sociale, une remise en cause programmée d’un acquis.

Des parents ne pourront pas pour des raisons personnelles, de choix ou professionnelles partager ce congé en deux.

La loi doit- elle décider pour eux ?

Poser la question c’est y répondre : NON

Le libre choix doit rester aux parents donc ce projet de régression doit être abandonné pour en revenir à la situation antérieure.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 27 septembre 2014 17:50

    Ce qui m’indigne c’est de constater que certains en arrivent à justifier la décision gouvernementale
    au nom de l’égalité entre filles et garçons.
    Ce sont les mêmes -peut être- qui justifiaient la fin de l’interdiction du travail des femmes la nuit comme la CFDT presque « ex » syndicat
    http://www.lesechos.fr/06/08/1991/LesEchos/15945-009-ECH_levee-de-l-interdiction-du-travail-de-nuit-des-femmes—la-cfdt-pour—fo-contre.htm


    • marauder 28 septembre 2014 13:29

      Ce qui me chagrine, c’est quand on pond des articles tres intéressants sur les problématiques sociales mais que l’on continue a penser que les institutions sont encore démocratiques.

      Grosse incohérence.

      Ensuite, le travail de nuit, c’est bon pour personne, a moins de courrir après les pépètes (par nécéssité ou/et avidité).

      Si demain on est payé pareil de nuit ou de jour (et que bien sur, la religion de l’emploi soit réelle et que nous avons enfin le plein emploi ad vitam eternam), alors, vous pourrez voir qu’il restera uniquement quelques personnes désireuses sincèrement et aptes a supporter ca. Et elles ne seront pas nombreuses, et surtout pas prete a faire tourner les usines a consommer de la daube, sinon, quel intéret de se vouer au labeur alors que tout ses semblables dorment ?

      Dans tout les cas, ces batailles seront malheureusement vaine, meme si justifiées a priori, alors discutailler de savoir si on emmerde tout le monde ou juste les hommes, c’est vraiment qu’une récupération de petits points inutiles en fin de parti de go à laquelle on vient de se prendre une paté.

      Concernant le congé parentale, j’adhere, mon père, mort cette année, en a pris un pour moi et mes freres, au début 80 c’était tres mal vu apparament, (surement des patriarches coco syndiqué, autant que des droiteux de base sexistes, mysogine j’imagine...). Au moins, il a eu le courage de voir en face qu’il avait fait des enfants et qu’il se devait d’etre la au maximum, meme si on ca a couté en niveau de vie.
      Je jalousais betement, comme la plupart des enfants (pour eux c’est normal, c’est a l’age adulte que ca craint !), les quelques fils de riches, mais finalement, ils ne voyaient jamais leur parents, sauf pour aller a mac do le samedi midi. Ne surtout pas oublier de les remercier avant qu’ils ne partent... C’est tres important aussi.


    • marauder 28 septembre 2014 13:30

      Ce qui me chagrine, c’est quand on pond des articles tres intéressants sur les problématiques sociales mais que l’on continue a penser que les institutions sont encore démocratiques.

      Grosse incohérence.

      Ensuite, le travail de nuit, c’est bon pour personne, a moins de courrir après les pépètes (par nécéssité ou/et avidité).

      Si demain on est payé pareil de nuit ou de jour (et que bien sur, la religion de l’emploi soit réelle et que nous avons enfin le plein emploi ad vitam eternam), alors, vous pourrez voir qu’il restera uniquement quelques personnes désireuses sincèrement et aptes a supporter ca. Et elles ne seront pas nombreuses, et surtout pas prete a faire tourner les usines a consommer de la daube, sinon, quel intéret de se vouer au labeur alors que tout ses semblables dorment ?

      Dans tout les cas, ces batailles seront malheureusement vaine, meme si justifiées a priori, alors discutailler de savoir si on emmerde tout le monde ou juste les hommes, c’est vraiment qu’une récupération de petits points inutiles en fin de parti de go à laquelle on vient de se prendre une paté.

      Concernant le congé parentale, j’adhere, mon père, mort cette année, en a pris un pour moi et mes freres, au début 80 c’était tres mal vu apparament, (surement des patriarches coco syndiqué, autant que des droiteux de base sexistes, mysogine j’imagine...). Au moins, il a eu le courage de voir en face qu’il avait fait des enfants et qu’il se devait d’etre la au maximum, meme si on ca a couté en niveau de vie.
      Je jalousais betement, comme la plupart des enfants (pour eux c’est normal, c’est a l’age adulte que ca craint !), les quelques fils de riches, mais finalement, ils ne voyaient jamais leur parents, sauf pour aller a mac do le samedi midi. Ne surtout pas oublier de les remercier avant qu’ils ne partent... C’est tres important aussi.


    • philippe913 28 septembre 2014 08:05

      c’est du foutage de gueule ; de l’enfumage socialiste basique : les socialistes savent mieux que nous ce qui est bon pour nous et l’imposent, sans en avoir rien à faire de nos desideratas au nom d’un intérêt supérieur qui n’est, ici, pas si évident que ça.
      Ils s’attaquent à une conséquence et pas à la cause. Les femmes touchent moins que les hommes, donc il est plus intéressant pour le foyer que ça soit la mère qui prenne le congès.
      La cause, c’est l’inégalité des rémunérations, eet imposer le congès parental ainsi n’y changera rien, ça pénalisera simplement les couples qui ne veulent pas faire ce choix, ou ceux qui ont des revenus différents.

      Non, la vraie raison, c’est simplement pour économiser de l’argent sur le dos de la politique familiale, mais ça, ils ne peuvent / veulent pas le dire, alors on continue dans l’hypocrisie la plus abjecte en essayant de faire croire que c’est pour plus de justice et d’égalité.

      Encore un exemple de l’idéologie mortifère du socialisme....


      • epicure 28 septembre 2014 18:50

        En fait l’alternative c’est :
        soit l’autre parent doit prendre le congé
        soit il faut trouver une place pour 6 mois en accueil de petite enfance, qui selon le coin est plus ou moins bien desservi....
        ou trouver une nounou à temps plein si les deux parents travaillent

        En gros à moins d’avoir un des deux parents au chômage pour garder l’enfant, la nouvelle loi impose des contraintes aux parents.

        Décidément ils ne s’améliorent pas, même sur ce dossier ils arrivent à faire dans le pire et le n’importe quoi.


        • kassandra 28 septembre 2014 20:12
          Ce congés devrait être financé par les entreprises qui bien sûr auront le choix ou non de le financer !
          Doit-on rappeler que notre société est une société du travail et non de l’assistanat ?

          L’égalité des sexes ce n’est pas d’encourager financièrement les femmes à retourner au foyer pour enchaîner les grossesses et les congés à rallonge !!! Il est normal que le monde de l’entreprise favorise les actifs compétents et motivés. 

          Et encore, s’il n’y avait que ce congés coûteux pour la collectivité qui est en fait un piège pour les femmes qui souvent finissent pas devenir des assistées à part entière au foyer !

          Avoir des enfants est un choix personnel donc à assumer sans les aides de l’Etat qui devrait plutôt aider et encourager les citoyens à étudier, se former, à travailler et à gagner par eux-mêmes leur vie puis collecter raisonnable l’impôt pour financer autre chose que la venue de millions d’assistés étrangers en plus de ceux que l’on génère en France par des politiques erratiques !

          La politique nataliste est totalement obsolète ! Fabriquer de l’humain pour faire tourner la machine « capitaliste » et doper la croissance est donc totalement artificielle et ne produit aucune richesse par contre on détruit nos écosystèmes par cette surproduction humaine qui pollue nous rend malade et nous tue et nous condamne déjà à une très mauvaise qualité de vie !

          La modernité, le progrès c’est d’avoir des citoyens éduqués, diplômés, épanouis exerçant des métiers correctement rémunérés consommant des produits de qualités bio et non d’avoir un bac moins 10 et une marmaille en mauvaise santé, empilée dans une chambre de lits superposés, un frigo remplit de malbouffe et un écran géant dans le salon... des mômes incapable d’apprendre à l’école, incapable de travailler et qui finiront par vivre comme leurs parents des rentes sociales !
          Sauf que nous n’avons plus les moyens de financer des millions d’inactifs en âge de travailler !
          Et nous n’avons plus les moyens d’accueillir des étrangers à faible pouvoir d’intégration.

          • eric 29 septembre 2014 08:25

            Vous cherchez à monter certains salariés contre d’autre et vous faites le jeux de la réaction.

            Pour financer la journée de carence des fonctionnaires, l’exonération de l’IR de la classe moyenne supérieure, avec des cadeaux de 750 à 950 euros par contribuable, mais aussi les 40 euros des retraités misérables, la même chose pour les RSA-iste, afin de calmer ses frondeurs et alliés, ce pouvoir à besoin d’argent.

            Qui plus est, tous cela est bon pour le logement.

            Ces français les plus riches auquel le pouvoir fait des cadeaux, ( ils font parti des 50% les plus riches qui payent l’IR), ne vont évidemment pas augmenter leur consommation. Ils recoupent largement les plus de 50% des français qui sont propriétaires, mais parfois endettés pour cela.

            Ce cadeaux, ne relancera pas la consommation, mais les aidera à rembourser leur emprunt ou à en contracter un.

            Aux municipales, les sondages internes du PS ont montré que l’électeur socialiste de la classe moyenne supérieure n’a pas supporté de devoir payer des impôts « comme tous le monde ». ON en eput pas demander à un pouvoir d’être suicidaire en mécontentant sa base sociale.

            Cet argent il faut bien le prendre quelque part....

            Il est avéré que plus les gens ont de gosses, moins ils votent à gauche. Piquer l’argent des familles est dés lors légitime ; C’est bien pour cela que ce pouvoir ne s’en prive pas.

            Par définition, on s’attaque à des familles ou il y a « un papa et une maman », donc des réacs.
            Le seul fait de protester contre les effets réels ( baisse du congé, faute pour l’autre parent de toujours pouvoir le prendre, donc baisse des dépenses sociales au bénéfice de ces conservateurs) est une manière de complicité avec la réaction.


            • eric 29 septembre 2014 10:21

              Tient, et pour faire bon poids, les « socialistes-qui-se-sont-trompés-dans-leurs-prévisions » (je ne sais pas comment on dit quand un pléonasme est plusieurs fois pléonastique ?).


              vont aussi réduire la prime à la naissance…..

              Ils se sont battus pour que la branche santé échappe aux économies.

              C’est normal, la génération 68 et post 68 est à l’âge ou l’homme de gauche devient hypocondriaque.
              C’est une loi du genre. Dans les pays de l’Est, les cliniques de lutte contre le vieillissement des caciques socialistes étaient la règle. Un type comme hollande est plus intéressé et concerné par le remboursement du Viagra, que par les allocations à la petite enfance. C’est le cas de ’l’immense majorité des militants d’après leurs stats internes.

              La phase suivante est habituellement la phase « ésotérique ». Brejenev consultait des voyantes, Mitterrand aussi, qui croyait « aux forces de l’esprit qui le rendraient présent parmi nous ».

              Dors et déjà, le responsable associatif soucieux du maintient de ses subventions, doit continuer à faire dans le « genre », mais envisager son tournant new âge, tables qui tournent et esprit frappeur.



            • marauder 29 septembre 2014 21:30

              Quand on fait des enfants, et que ni le père, ni la mère ne sont auprès d’eux pour les voir grandir, je crois qu’on a un soucis quelque part.

              Qui a dit, travailler moins, alléger ses journées, les partager avec la vie familliale et communale, auto-gérer l’éducation, l’école, partager les taches, se laisser aller a vivre, simplement ?

              La vie étant une école, allons’y gaiement !

              ps : me souviens encore une fois, que mon père pouvait, il y a 20 ans, amener sa progéniture avec lui dans son travail, ca a été annulé et j’ai pas pu en profiter. Encore un moyen de déshumaniser ? Malgré tout, son taff ne devait pas etre super, mais le fait qu’enfant, on sache ou son papa était la journée, c’était tres important !
              Si l’enfant ne va pas a l’école et si les parents ne vont pas au travail, y’a des journées a remplir pour le meilleur de tous ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès