Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Péage autoroute : Des kilomètres de travaux payés cash !

Péage autoroute : Des kilomètres de travaux payés cash !

Chacun le sait, les autoroutes Françaises sont limitées à 130 Km/H et à 110 Km/H par temps de pluie.

Il est donc tout à fait possible, en fonction de ces deux impératifs, de prévoir notre temps de parcours quand nous avons à nous déplacer.

Malheureusement à l'usage, les choses ne sont pas aussi simple...

Car c'est sans compter sur les sempiternels travaux autoroutiers qui viennent, de façon récurrente, contrarier la belle horlogerie que nous avions en tête.

En effet, pas un seul trajet qui n'échappe à des kilomètres de portions d'autoroute ralenties par des travaux. : Changement de bitume, débroussaillage des bas coté ou des terres pleins centraux , réparation de glissières endommagées, construction de ponts, accidents divers et variés etc.

Bien entendu, il est tout à fait normal d'entretenir l'autoroute pour le confort et la sécurité de tous ceux qui y circulent.

Là où le bât blesse, c'est que quelles que soient les circonstances, nous, usagers, nous payons le même tarif...

A la base, L'autoroute est censée nous faire gagner du temps dans nos déplacements en nous permettant de rouler à vitesse constante. Pour cela nous payons un prix très élevé au kilomètre. Il paraît alors tout à fait normal qu'en contrepartie, le service soit assuré dans son intégralité.

Ce qui n'est pas le cas !.

C'est un peu comme si au restaurant, ayant commandé un menu complet,( entrée, plat, dessert ) à la sortie, il n'y avait pas la pêche melba promise... Et qu'il faille quand même s'acquitter du tarif défini à l'avance, sous prétexte que la machine à chantilly est en réparation....

Il est certain que nous ne l'accepterions pas et demanderions à bénéficier d'une remise immédiate et que si le restaurateur insistait, nous le menacerions de porter plainte pour escroquerie...

Alors pourquoi payer le prix fort sur l'autoroute, quand ce qui nous est annoncé, n'est qu'en partie réalisé ?

On ne prend pas l'autoroute pour rouler à 50 km heure pendant des dizaines de kilomètres !

Qu'en est-il de la gêne occasionnée, des retards dans nos rendez-vous, de l'énervement, des tensions entre les occupants des véhicules etc.

C'est pourquoi je propose que les tarifs autoroutiers soient modulables en fonction du nombre de kilomètres de travaux qui jalonnent notre trajet. Tous ces travaux sont prévus à l'avance, il est donc très facile de déterminer journalièrement, un tarif adapté à la situation

Qu'en pensez-vous ?

 

Patrice DEUMIE.


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • iris 14 octobre 2011 11:17

    oui d’accord avec vous-les péages sont chers et les travaux insécurisants -


    • Robert GIL ROBERT GIL 14 octobre 2011 11:50

      Je suis pour la liberté de circuler dans la même agglomération pour me rendre à
      mon domicile ou à mon travail sans payer de droit de passage, je demande donc la
      gratuité du contournement des villes et la nationalisation des autoroutes qui ont
      été bradés à des compagnies privées.
      Je suis pour un contrôle citoyen du prix de l’essence et à cet effet je demande la
      nationalisation des compagnies pétrolières, qui ont été financées et aidées par
      l’Etat français et nos impôts. Compagnies qui années après années déclarent des
      bénéfices faramineux, payent de moins en moins d’impôt, licencient et nous
      prennent en otage lors de nos déplacements quotidiens.
      Voir :
      http://2ccr.unblog.fr/2011/05/16/je-suis-pour/


      • kane85 kane85 14 octobre 2011 12:47

        Petite histoire de cet été :

        J’avais décidé de traverser la France d’ouest en est pour aller dans les hautes alpes.

        Munie d’un GPS, j’ai prévu de ne pas passer par les autoroutes payantes.

        J’ai fait mon calcul de temps de parcours mais étant partie un samedi matin (journée rouge), le parcours s’est révélé plus long que prévu et je devais me présenter avant 19 h à mon lieu d’arrivée.

        Qu’à cela ne tienne me dis-je, je vais prendre l’autoroute sur une partie difficile et gagner du temps... RATE ! En dehors du fait que la circulation était dense le passage au payage m’a pris plus de 20 mn !

        Morale : en voulant gagner du temps en prenant l’autoroute on risque d’en perdre encore plus !

        Sur un parcours hors autoroute j’aurais pu prendre une petite route de campagne pour éviter celle qui était encombrée... pas possible de le faire quant on est coincé dans un endroit sans possibilité de faire demi-tour ou de changer de direction...

        Bref, maintenant, je prévois une à deux heures de plus que pour un trajet en autoroute, je pars vers 4 heure du mat pour avoir le moins possible de véhicules sur la route le plus longtemps possible, je règle mon GPS sur parcours le plus rapide mais sans autoroute payante, je fais l’économie des frais d’autoroute tout en passant par des 4 voies et des autoroutes gratuites de contournement des grandes villes, je m’arrête quant je veux pour manger dans une petite auberge de campagne... et j’arrive à l’heure !

        Aujourd’hui l’autoroute c’est comme le train : c’est très cher et on ne sait pas si on gagnera vraiment du temps.

        Solution : GPS, routes nationales et covoiturage pour diminuer encore les frais de déplacement... que du bonheur pour à peine une à deux heures de plus suivant les jours (sur 1000 km tout de même !)


        • Basepam 14 octobre 2011 13:07

          Bonjour

          Je pense que les sociétés d’autoroute vont alors réduire les travaux de maintenance car cela va réduire leurs revenus. La qualité générale des autoroutes diminuera.

          Cordialement
          Basepam


          • realTMX 14 octobre 2011 13:26

            Vue la qualité actuelle des autoroutes, je ne pense pas que cela change quoi que ce soit.

            En général, les sociétés d’autoroutes font mine de faire des travaux alors qu’elles ne font strictement rien (situation que j’ai vécue pendant plusieurs années). La seule surprise à l’arrivée : le prix. Il a augmenté.

            Par exemple, sur l’A83 (Nantes-Niort), le tronçon Nantes-Montaigu est régulièrement en travaux alors que rien n’est fait ni sur l’enrobé ni sur les glissières. Le prix est progressivement monté de 1€50 à 1€90 en l’espace d’à peu près 4 ans et pour 20 Kms seulement. Par temps de pluie, cette autoroute est terriblement dangereuse : impossible de rouler à plus de 70km/h alors que sur une route nationale, on peut sans problème rouler à 70-80Km/h sans être gêné par la pluie. Et je ne parle pas de la neige qui n’est pas toujours dégagée au moment du pic de circulation. Une honte !!

            Moralité, je ne prends plus l’autoroute car beaucoup trop chère et beaucoup trop risquée.


          • inotna2099 inotna2099 14 octobre 2011 14:32

            Je me rappel d’un trajet sur l’A7 au niveau de Montélimar, l’an dernier pendant un fort orage, faute d’évacuation suffisante on roulait dans au moins 5 cm d’eau, c’était assez jolie à voir mais ça roulait entre 40 et 50Km/h.

            Vu le prix de cet autoroute c’est inadmissible !

          • kitamissa kitamissa 14 octobre 2011 13:15

            Ben...c’est ce que je fais depuis longtemps, plus d’autoroute, voies insuffisantes en rapport au trafic des heures de pointe, travaux continuels, péages exorbitants, prix des carburants délirants, tarifs dépannage proches du racket , et gain de temps pratiquement nul , surtout aux arrivées de grands péages où l’on poireaute plus de 30 minutes !


            alors maintenant itinéraires secondaires, rocades ou déviations pour éviter les grandes agglomérations et à la fin on arrive à peu près dans les mêmes temps, on peut s’arrêter pisser au bord de la route ou prendre un café dans un petit rade sympa ! 

            • alphapolaris alphapolaris 14 octobre 2011 13:23

              Et pendant ce temps, le gouvernement a divisé par deux le budget d’entretien des autres routes, tout en ayant mis en place une véritable industrie des PV dont le seul but est d’enrichir des sociétés proches du pouvoir sous couvert de « sécurité routière ».

              Lire ce scandale ici : http://www.liguedesconducteurs.org/enquete-nationale.html


              • leguminator 14 octobre 2011 14:46

                Bonne idée que celle proposée par l’auteur à laquelle on pourrait adosser une remise supplémentaire lors des bouchons estivaux lors des grands départs.


                • paul 14 octobre 2011 14:49

                  A l’abus justement dénoncé par cet article, le patron de l’une des sociétés d’autoroutes privatisées - Vinci - a eu cette belle réponse :
                  « les tarifs ne sont juridiquement pas liés au temps de parcours » !

                  Les tarifs justement, parlons en : les autoroutes ont été privatisées depuis 2006 pour « lutter contre l’endettement », les sociétés concessionnaires devant reverser 40 % de taxes à l’ État .
                  A quel prix cette vente ( bradée ) ? 10 milliards sous leur valeur réelle ,selon ( les gauchistes de) la Cour des Comptes .
                  Le ticket de péage,lui, a augmenté en moyenne de 2,24 % depuis le 1er février dernier , soit 2 fois plus que l’inflation .
                  Sur ce montant, 14 % rétribuent les actionnaires . Pour améliorer leur marge : 10 % du personnel en moins au profit des caisses automatiques . Comme le trafic augmente régulièrement ( + 2,2 % ), le bénéfice des sociétés est en hausse estimée à + 30 % .
                  Que voila des actions plus intéressantes que celles du tunnel sous la Manche !

                  La question qu’il faut se poser est : les sociétés d’autoroute sont elles seulement des machines à cash ou ont elles encore une mission de service public ?


                  • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 14 octobre 2011 15:13

                    @paul

                    Bonjour
                    « les tarifs ne sont juridiquement pas liés au temps de parcours » !

                    C’est un peu comme si notre restaurateur nous livrait un repas avarié avec la bénédiction des services vétérinaires...Et qu’il ne risquait rien !"


                  • iris 14 octobre 2011 14:57

                    augmentation des péages :je pense que c’est pour payer les machines qui remplacent le personnel qu’on licencie- je ne pense pas que le personnel sont afffecté à la sécurité sur autoroute......
                    tout bénéf /on amortit les machines-lesemployé sont payéspar l’assédic-+d’ augmentation de salaires et gestion du personnel-et les prix de vente montent -alors que demander de mieux ??


                    • goc goc 14 octobre 2011 16:06

                      à la sortie de Nice (vers la route des alpes), il y a un péage dont visiblement la seul utilité est de faire payer...le poste de péage

                      sinon, il suffit de voir a quel point les tarifs des péages ont largement plus augmenté que le cout de la vie, pour comprendre l’arnaque
                      pour info c’est un certain Albin Chalandon (celui des chalandonettes) qui décida que les autoroutes seraient financées par...des banques privées et donc qu’il fallait qu’elles soient payantes, alors qu’au départ, c’etait l’État qui les finançait, et elles étaient gratuites


                    • devphil30 devphil30 14 octobre 2011 15:22

                      Autoroute , Oui des travaux payés cash avec nos impôts il y a 40 ans avant que les autoroutes soient revendus à des sociétés privées qui continuent à faire payer pour un bien devenu privé au grand bénéfice de certain.


                      J’avais oser penser que vous parleriez de ce problème mais non il s’agit de propos mercantile concernant vos bien être à rouler à 130 sur un tapis de bitume sans être dérangé par des plots orange et blanc.

                      Prenez le TGV , vous irez plus vite , vous préserverez la planète et vous n’enrichisserez pas les compagnies d’autoroutes 

                      Philippe

                      • HELIOS HELIOS 14 octobre 2011 16:05

                        ... les autoroutes doivent « depenser » pour justifier des conditions de leur concession. C’est pour cela qu’elles font des travaux, ainsi que pour diminuer VOLONTAIREMENT l’interet des automobilstes a prendre leur auto.

                        Cela semble contradictoire mais en fait cela ne l’est pas.

                        Les societes sont des entreprises financieres qui prelevent une dime, peu importe la qualité. le prix global du km parcouru, y compris la perequation voulue par l’etat, est calculé pour remunerer ces societes, rien de plus... si le traffic diminue, le peage augmente, cest tres simple... et c’est pour cela que celui ci augmente plus vite que l’inflation ! C’est la contrepartie que l’etat accorde a ces societes pour l’application de ses politiques de sécurité routiere et de developpement des autres systemes concessionnés eux aussi.


                        • Gnagnagna 14 octobre 2011 16:26

                          L’intérêt de l’autoroute n’est pas uniquement la vitesse. Réfléchissez et vous trouverez plein d’autres avantages...
                          Je tiens à dire que ceux qui ne vivent que pour foncer, aller toujours plus vite et ne considèrent les choses qu’en terme de temps m’exaspèrent. Ces gens n’ont aucune qualité de vie et emm... tous les autres en leur pourrissant également la leur. Exemple : on ne peut pas dépasser un camion (90 km/h) en roulant à 110 (voire 130) sans qu’un de ces emm... prétentieux et con ne vous colle au cul, signifiant par là « Connard, tu vois pas que tu gène ? Dégage la route ! ».
                          Certains se reconnaitront...


                          • Gagarstl 14 octobre 2011 17:48

                            Encore quelqu’un qui raisonne avec ses tripes plutôt qu’avec sa tête. Même 10 km à 90km/h sur un trajet de 30 min à 120, faites un petit calcul et dites combien de temps on perd. (moins de 3 minutes). Vous vous moquez du monde. La question qui m’intéresse c’est pourquoi ne pas passer à 110 quelque soit le temps. les Américains ne roulent pas plus vite, ils ont pourtant plus de km à couvrir, et ils ne sont pas plus en retard que nous. smiley


                            • jymb 14 octobre 2011 22:10

                              raisonnement redoutable ou l’on rallonge sans arrêt de« rien du tout » 5 minutes ici puis 10 là, puis de nouveau 5...bilan une durée totale de trajet qui devient exaspérante et pousse finalement à la faute. Pour avoir roulé aux Etats Unis et au Canada, c’est plus que dangereux : cruise control engagé, pieds posés sur le plancher, autoroute interminable et uniforme résister au sommeil devient un leitmotiv.
                              Le comble de la stupidité est atteinte lorsqu’aprés avoir prolongé indéfiniment les temps de trajet, constaté que de ce fait le sommeil meurtrier gagnait les conducteurs, on en est réduit à psalmodier de s’arrêter toutes les deux heures au lieu de se réinterroger sur une intelligente modulation des vitesses en fonction des conditions objectives ( trafic, météo) Mais attaquer la vulgate actuelle de la pseudo sécurité routière est politiquement fort incorrect


                            • Fugu Fugu 14 octobre 2011 18:15

                              Je viens d’en faire l’expérience, Nice-Montélimar, environ une vingtaine de « travaux » plus une heure d’embouteillage au niveau d’Aix. Je suis étonné(encore ?) du niveau d’intelligence des réponses de certains contributeurs, il est vrai que nous sommes maintenant dans un monde d’experts qui savent tout sur tout et ont toujours un mot à dire. Merci à eux d’accepter de nous livrer leur pensée...Simplement votre article « relatait » une escroquerie scandaleusement couverte par tous les pouvoirs, pas de philosophie ni d’écologie... Grrrrrr....


                              • Constant danslayreur 14 octobre 2011 18:34

                                Oui et non.

                                Qu’en tant que client, vous ne soyez pas satisfait au vu de vos temps de parcours, me semble légitime et vous pourriez par exemple demander que les travaux et l’entretien soient effectués de nuit (évidemment de nuit, la ressource humaine est plus chère).

                                Passer 20 mn à un péage me semble également anormal et surtout dangereux vu l’effet probable sur l’agressivité et le surplus de fatigue des usagers. Des solutions d’extension de centres pourraient être envisagées là où c’est possible à des coûts qui ne seraient pas prohibitifs.

                                Enfin, que les augmentations de tarif se contentent de suivre l’inflation me semble également une revendication légitime.

                                Mais tout cela étant dit, la construction, l’entretien et l’exploitation d’une autoroute ont un coût important que seuls peuvent payer les usagers (du moins au sein d’une économie de marché).

                                Mais ce coût payé, vous donne droit à mon sens, non pas à une garantie de temps de parcours mais plutôt à une garantie que le maximum est fait pour assurer votre sécurité.

                                Parce que des autoroutes à l’abandon avec des débris partout, des nids de poule et des orniérages de bitume, des éclairages défectueux et une signalisation dynamique éteinte, tous susceptibles de vous offrir votre dernier voyage, coûteraient beaucoup moins cher, seraient sans ralentissements gonflants mais vous ôteraient un jour ou l’autre, le loisir de profiter des centimes d’euro ou des minutes économisés .

                                Évidemment que c’est exagéré et je vous souhaite une très longue vie mais ce que j’essaie de dire c’est qu’une argumentation valable partout est impossible pour un certain nombre de raisons :

                                1.  Certaines portions sur terrain sismique importante ou sujettes à des glissements de terrain fréquents ou encore à haut trafic de poids lourd(*1*), nécessitent fatalement plus d’intervention et j’espère contrairement à vous qu’elles seront toutes programmées coûte que coûte.

                                2.  Des portions où il y aurait eu des accidents importants nécessitent également plus d’intervention. (Un Bleve, Boiling Liquid Expanding Vapour Explosion, comme peut en produire sous l’effet d’un incendie, la rupture d’une paroi de citerne de Propane par exemple), peut tout détruire infrastructures comme équipements sur un rayon de 300 m (280 000 mètres carrés) et que dire si ça se passe dans un tunnel.

                                3.  Une autoroute sous-dimensionnée dès le départ fera toujours ça lorsqu’il sera question de fermer une des précieuses voies disponibles.

                                4.  Sous vos autoroutes se trouvent sur des centaines de kilomètres des réseaux de fibre optique longue distance dont une partie est normalement louée aux opérateurs de téléphonie et une partie qui sert à relier tous les équipements aux postes de contrôle commande de l’exploitant.

                                Si ce réseau est vétuste ou qu’il doit être partiellement ou totalement rénové parce que les études de départ avaient vu « un peu juste » ou que les techniques ont trop évolué ou encore que les nouvelles distances impliquent un changement de type de FO, alors bon courage parce qu’il me semble impossible déluder les interventions nécessaires.

                                En conclusion, si travaux fréquents il y a, je ne peux rien imaginer d’autre que travaux fréquents il faut, avec impact direct probable sur votre sécurité et celle des autres, bref rien d’autre à faire que zeniser ou alors comme dit plus haut, d’opter pour les itinéraires alternatifs tout en sachant que sans l’autoroute d’à côté ce seraient des enfers permanents aussi.

                                (*1*) Avec ce cercle vicieux voulant que moins vite iront les poids lourds, plus ils endommageront la chaussée avec leur poids.


                                • jymb 14 octobre 2011 22:17

                                  « ...seuls peuvent payer les usagers »
                                  Pas d’accord. Sinon pourquoi devoir payer pour l’Education Nationale si l’on n’a pas d’enfants, les hopitaux si l’on est en bonne santé etc. Les déplacements sont un des éléments de la liberté individuelle, et le caractère payant des autoroutes est juste un moyen de pressurer une clientèle captive livrée pieds et poings liés sans concurrence aucune : tarifs, limitations ubuesques, radars...au grand bénéfice de quelques uns


                                • Clojea Clojea 15 octobre 2011 08:21

                                  Le tarif prohibitif des péages autoroutiers est du racket. Si cela vous interesse, j’ai écris cet article paru dans Agoravox il y a peu :

                                  http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/autoroutes-autoracket-97335


                                  • 65beve 15 octobre 2011 08:26

                                    Bonjour,

                                    Parait qu’on peut se faire rembourser si la circulation se fait sur une seule voie à cause des travaux.
                                    Quelqu’un a des infos là-dessus ?

                                    Pour ma part, j’évite l’autoroute le plus possible.
                                    cdlt


                                    • Ruut Ruut 15 octobre 2011 14:12

                                      Oui a des tarifs réduits lors des bouchons et des travaux sur le trajet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès