Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pédophilie, vers le suicide social

Pédophilie, vers le suicide social

Pédophilie : Vers le suicide social

Viols sur mineurs, pédophilie, attouchements… l’actualité regorge de faits divers de la sorte. Que le monde tourne mal, bon nombre de personnes en ont conscience. Maintenant, n’y aurait-il pas également un soupçon de message subliminal, qui nous inciterait à penser que cela est devenu banal ? La question reste ouverte.

Dire que la pédophilie et les viols existent depuis la nuit des temps, est malheureusement une réalité indéniable. Mais dire, que si les faits s’accentuent aujourd’hui, dans notre société dite « plus civilisée », ce n’est que la cause directe de la médiatisation faite autour de tout cela, est une réalité moins certaine. On en parle plus, certes mais pourquoi maintenant plus qu’avant ? Les grands médias existent depuis des années, mais ce n’est que depuis une dizaine d’années (tout au plus) que l’on parle vraiment de ces atrocités en masse. Pourquoi ?

Des hommes politiques mouillés, des curés, des rabbins, des hauts placés dans l’échelle sociale, le tabou tombe peu à peu et visiblement, ces petites affaires autrefois bien cachées, commencent un peu trop à voir le jour. Si certains aiment voyager pour assouvir leurs désirs dans des pays défavorisés (Thaïlande, Madagascar, certains pays d’Afrique…) où des enfants sont « vendus » pour le plaisir de l’homme riche (et accessoirement blanc), pour d’autres, le vice est tel qu’il faut l’assouvir rapidement, ici, là maintenant et du coup, les informations sont beaucoup moins confidentielles. Il faut donc agir efficacement, pour laisser planer le doute, voire même, totalement banaliser la chose…. Les étapes sont déjà prédéfinies et rien ne semble stopper la machine. Si certains citoyens attendent après la loi pour faire respecter les droits de tout un chacun, il ne faut surtout pas oublier qu’à la base, la loi doit punir ceux qui l’entravent… Or aujourd’hui, il est aisé de constater que ce n’est plus du tout le cas. A titre d’exemple : les Présidents ont l’immunité pendant leur mandat (pourquoi déjà ?), ils passent quasiment tous par la case justice (pour x ou y raisons) après avoir quitté leurs fonctions mais s’en sortent toujours, même si les preuves contre eux sont accablantes ! Combien ont fait de la prison pour payer leurs « dérapages » ?

En bref, toutes les couches sociales sont touchées par la pédophilie, mais savoir que la religion et le pouvoir sont également mêlés (et bien plus que les petites gens !) dans ces sombres affaires, laisse également penser, que tout est fait (ou du moins va l’être) pour banaliser, voire minimiser la pédophilie aux yeux des citoyens.

Pas convaincus ?

Si la plupart des enfants ayant subi des sévices sexuelles, arrivent à grandir et vivre, ou plutôt survivre, avec ces cicatrices dans l’âme, ils n’en sont pas moins fragilisés et blessés à vie. Aujourd’hui, en allumant la télévision, on peut voir la décadence du monde et de notre société, à travers bon nombre d’images. Mais les plus choquantes ne sont pas celles vues au journal télévisé. Non. Ce sont plutôt celles que l’on tente de nous faire voir et de nous faire accepter comme étant des choses « normales ».

Les dessins animés sont source de messages subliminaux. Disney a souvent été montré du doigt sur le sujet : voir ici , mais il y a d’autres animations pour enfants, où les images sont assez subjectives : voir ici .

Bien sûr la majorité des personnes diront que c’est l’esprit d’adulte qui voit ces images et les interprète donc avec un sens différent qu’un enfant « ingénu ». Mais pourtant, l’enfant les voit bel et bien aussi. Et il ne lui faudra pas longtemps pour les décrypter.

L’industrie de la musique est également très utilisée pour véhiculer des images, des idées reçues etc… c’est d’ailleurs grâce à la musique, que la femme dévêtue est devenue une pure banalité. Les femmes nues n’étaient pas visibles à n’importe quelle heure à la télévision, maintenant, il y en a tellement partout, que cela en devient presque lassant.

Laisser sa petite fille regarder Hannah Montana, puis, devenant fan, la laisser écouter la musique de l’actrice Miley Cyrus ainsi que regarder ses clips vidéos alors qu’elle n’a qu’une dizaine d’années (voire parfois moins)… Ce n’est pas normal. Surtout, lorsque l’on voit le type de clips qu’elle tourne, où elle apparait totalement nue, à lécher des marteaux ou provoquer « en toute innocence ». Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres : Rihanna, Madonna, Britney Spears etc…. Toutes ces méga stars œuvrent en ce sens.
Tout, ou presque, passe par l’industrie de la musique et de l’audiovisuel. Car ce sont les moteurs des enfants et adolescents. Ils aiment les personnages de dessins animés et les stars qu’ils adulent. De ce fait, quasi naturellement, ils font alors tout pour leur ressembler et s’identifier à eux.

Mais que seraient les images sans le son, me direz vous ? Eh bien, la grande tendance actuelle, est de faire parler les stars de vos enfants, afin qu’ils dévoilent des choses sur leur enfance. Madonna a récemment clamé s’être fait violer dans sa jeunesse en 1978, Rihanna avoue se faire « abuser par des démons » toutes les nuits, Chris Brown raconte qu’il a perdu sa virginité à 8 ans… Que signifient toutes ces révélations maintenant ? Si ce n’est de montrer aux enfants, que d’une part, avoir des relations sexuelles (consenties ou non) de façon précoce, c’est banal puisque ça arrive à « tout le monde » mais en plus, cela ne vous empêche pas d’être une méga star !... Le message est on ne peut plus clair et pourtant, il est véhiculé par des gens pas très nets…

Et lorsque l’on lit les déclarations de Sylvain Mimoun (ici), gynécologue, qui affirme que « les enfants ne sont pas des anges : ils ont un sexe », « aujourd’hui le sexe n’est pas exclu du langage et de la pensée des jeunes enfants », « ce qui est choquant, c’est d’être choqué », « … Si la personne le vit mal, quelque soit son âge, il faut en tenir compte. Mais, si elle le vit bien, arrêtons de trouver cela anormal », il est indéniable et consternant, de voir là, à nouveau, une nouvelle tentative de manipulation des foules, afin de banaliser les actes pédophiles.

Quel enfant pourrait être à l’aise dans un premier rapport sexuel ? Quel enfant pourrait construire sa vie sexuelle à partir de ses 8 ans (voire même avant) parce qu’il a « pris du plaisir à participer au jeu » ?

Les prédateurs sont partout et surtout là où personne ne les attend. Le sexe est partout, dans les dessins animés, dans les chansons, dans les clips vidéo etc.. Après des années de lutte, les homosexuels ont reçu le droit de célébrer leur mariage comme tout couple hétérosexuel. Maintenant, utilisant les mêmes arguments, les pédophiles demandent également les mêmes droits…prétendant que leur orientation sexuelle est « différente de la norme » tout comme celle des homosexuels. Cela n'a rien à voir !

Les enfants ne sont pas des poupées et encore moins des jouets sexuels. En fermant les yeux, chaque citoyen cautionne ces actes atroces. Le devoir d’un parent, est de protéger son enfant et ce, sur tous les plans. Beaucoup crieront au complot mais il n’en est rien. Ces images parlent d’elles-même et les vidéos également. Se renseigner, rechercher et comprendre sont les clés du savoir, usez et abusez de recherches, vous serez très surpris de voir et lire tout ce qui est caché au plus grand nombre. Sans cela, le suicide social pourrait être pour bientôt.

Pour aller plus loin, voici un extrait très succint, des liens d'articles de presse démontrant que ces abjectes pratiques, sont devenues des classiques de l’actualité (ces liens constituent également les sources de départ pour la rédaction de cet article) :

- Il tue sa fille de 15 semaines en la forçant à lui faire une fellation

Etats Unis, les pédophiles réclament les mêmes droits que les homosexuels 

La France aime ses pédophiles

Marseille : un jeune homme de 18 ans tabassé à coups de marteau pour avoir sodomisé sa demi-sœur

Floride : la moitié d’un village a été arrêtée pour pédophilie 

Le grand robert de la pédophilie française 

Façon2Parler


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 1er février 2014 16:54

    Quand un pédophile fait une quenelle on touche le fond.....


    • Doume65 2 février 2014 12:53

      Moyen, ton jeu de mot. Je veux dire franchement pas drôle pour les pauvres victimes.


    • bourrico6 3 février 2014 10:04

      Moyen, ton jeu de mot. Je veux dire franchement pas drôle pour les pauvres victimes.

      Commentaire stupide, on ne fait pas d’humour sur les pédophile avec les victimes, c’est évident, faut vraiment être con pour penser le contraire... n’est ce pas ?
      Mais dans tous les cas, tu n’as pas à décider de ce qui est acceptable ou non.

      Reste juste à savoir si c’est de l’humour, vu comment c’est tourné, je n’en suis pas sur.


    • doctorix doctorix 3 février 2014 23:45

      Ce qui est inquiétant, c’est que 34% des agoraphiles ont moinssé cet article.

      Avons-nous ici 1 pédophile pour 3 lecteurs ?

    • claude-michel claude-michel 1er février 2014 16:56

      L’humanité est détraqué...mentalement..sexuellement..moralement..intellectuellement..


      • claude-michel claude-michel 2 février 2014 08:44

        Y en a déjà 3 sur Agoravox... !


      • claude-michel claude-michel 2 février 2014 08:46

        Par claude-michel...Le constat est facile à faire...regardez déjà nos politiques en France et dans le monde..et relisez l’histoire de l’humanité...tout est écrit dedans... !


      • Façon2Parler Façon2Parler 1er février 2014 22:26

        Vous avez tout à fait le droit d’avoir votre avis, tout comme j’ai le droit d’avoir le mien. 
        Il n’y a pas « 1 exception » mais des centaines dont vous ignorez profondément les intentions et actions. 

        Les « stats » dont vous parlez ne sont que des chiffres, qui, comme la plupart des chiffres ne sont basés que sur des suppositions (combien d’enfants vont se plaindre d’avoir été victimes de pédophilie ? et combien de parents sauront que leurs enfants en sont ou en ont été la proie ???). 

        Je ne vois pas non plus, où je tente la généralisation depuis l’exception ?!...Cela relève encore de votre point de vue. Vous devriez vraiment vous documenter un peu mieux sur le sujet et sortir des sentiers battus pour emprunter les chemins de traverse, qui vous amèneront vers des faits et des choses qui pourront vous paraître horribles... bones &skulls, les réseaux de l’horreur etc... alors dire que je fais une généralité est faux et dire que les chiffres sont en baisse, c’est également faux. Disons qu’ils sont camouflés et gardés bien au chaud pour éviter de faire peur à la population. Il y a des choses que vous ignorez sur le sujet, c’est flagrant....Avant de me lancer sur un tel sujet, soyez-sûr que je me suis bien renseignée... et ce terrain est extrêmement glissant.



      • Le Gaspésien 1er février 2014 23:13

        OUF ! Merci Démosthène. 


      • smilodon smilodon 1er février 2014 21:21

        Rien à dire à ce sujet. S’il ne devait rester qu’une excuse à la peine de mort, ce serait celle-là !... Mais on va me traiter de « FN » !... Sur ce sujet, oui, je vote FN et à fond !...Adishatz.


        • Xenozoid Xenozoid 2 février 2014 13:07

          en quoi tu ramêne la pédophilie au fn ?
          ca va chez toi ?


        • Pere Plexe Pere Plexe 2 février 2014 18:20

          La qualité de l’article est à la hauteur de la qualité des sources...


          • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 12:58

            Il est plus facile de se voiler la face et de contourner le problème en trouvant une excuse que d’admettre certaines choses qui font excessivement mal...


          • JL JL 2 février 2014 20:12

            Je le crois pas !

            Ce soir sur Arte, la spiquerine présentant un reportage sur la manif pour tous de ce jour à Paris a dit, je cite de mémoire : ’’... vous savez, ces manifestants qui descendent dans la rue, non pas pour réclamer des droits mais pour en enlever aux autres’’ (sic) !!!

            Je ne sais pas ce qui me choque le plus de l’expression ’’Vous savez’’ ou le reste de la phrase. A qui s’adressait-elle ? Aux bons élèves ?


            • El Old Fritz El Old Fritz 3 février 2014 10:49

              Bon article qui brasse les différents vecteurs de la légitimation progressive de la pédophilie dans nos sociétés occidentales libérales, bien sûr sous couvert de « liberté » et d’« égalité » et autres concepts lénifiants.

              Comme l’expliquait très bien Jean-Claude Michéa dans son livre « l’empire du moindre mal », une société qui choisit, sous couvert de « neutralité » de tourner le dos au Bien, au Beau et au Vrai ne peut que se muer in fine en « société de démons » (selon la formule même d’Emmanuel Kant qui y voyait naïvement la meilleure métaphore d’une société apaisée). De ce point de vue, vous avez eu raison de citer M. Mimoun quand il affirme que « ce qui est choquant, c’est d’être choqué ». Traduction : bien, c’est mal, et mal, c’est bien. Soit l’inversion totale des valeurs... ce qu’en termes religieux, on nomme le satanisme.

              Cordialement.


              • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 13:01

                Je suis franchement atterrée de voir à quel point les gens ne veulent pas admettre une telle chose.. Je conçois que ce soit un sujet très grave et écœurant à souhait, mais il y a pourtant des preuves de tout cela, à qui se donne la peine de les chercher. 
                J. Lang qui s’est fait épinglé au Maroc pour actes de pédophilie sur des petits garçons marocains, qui organisait des « soirées » avec des pauvres enfants qui finissaient très mal, c’est un secret pour personne.. Et pourtant, ce monsieur foule encore les trottoirs de Paris en toute impunité. Ce sujet est tellement tabou que la plupart des gens ferment volontiers les yeux tant qu’ils ne sont pas impactés. 
                C’est triste... car cela fait malheureusement partie de notre monde, de notre réalité.


              • Aldous Aldous 3 février 2014 10:50

                Woody Allen fait la une sur ce sujet...


                Décidément, après Polanski, les icônes de la culture bobo-bonobo se révèlent pour ce qu’elles sont.
                Beurk smiley

                • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 10:52

                  « Dire que la pédophilie et les viols existent depuis la nuit des temps, est malheureusement une réalité indéniable. »


                  C’est même pas sûr. Comment savoir ?

                  • bourrico6 3 février 2014 11:05

                    C’est même pas sûr. Comment savoir ?

                    T’as raison, avant c’était légal de marier les filles à 12 ans, donc effectivement on ne parlait pas de pédophilie et ce n’était pas un délit.

                    Puis t’as raison aussi, les curés on sagement attendu le XXème siècle pour se taper les mômes.


                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 11:22

                    Si on remonte à « la nuit des temps », il n’y avait ni mariage ni curé. 


                  • bourrico6 3 février 2014 11:25

                    Donc pas de morale

                    Donc comme les animaux.

                    Et les animaux ne s’emmerdent pas avec inceste, pédophilie, etc,etc.

                    Donc oui, depuis la nuit des temps.


                  • bourrico6 3 février 2014 12:12

                    toi t’as pas trop lu charlie hedbo et caroline fourest.

                    Tout faux ma couille, va falloir trouver autre chose !

                    Mais sinon je vois pas le rapport, c’est quoi, une insulte, un compliment ?
                    J’ai faux dans mon propos ?

                    Donc les curés ont vraiment attendu le XX ème pour tripoter les gamins ?
                    Oui ou non ?
                    La majorité sexuelle n’a pas évoluée avec le temps et les filles n’ont jamais été considérées comme « mariable » à 12 ans ?
                    Parce que ton commentaire foireux là, on voit pas trop ce que tu veux dire, soit franc, soit clair et précis, allez, exprimes toi clairement !


                  • Xenozoid Xenozoid 3 février 2014 21:53

                    patriote tu dis juste que t’es un abrutit,on est pas 50 millions et non les 16 millions en plus ne sont pas ou presque que emigrés,tu piges ?


                  • Xenozoid Xenozoid 3 février 2014 22:29

                    patriote t’as jamais été invité a un diner ?tu t’arretes jamais ?


                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 11:20

                    « Quel enfant pourrait être à l’aise dans un premier rapport sexuel ? Quel enfant pourrait construire sa vie sexuelle à partir de ses 8 ans (voire même avant) parce qu’il a « pris du plaisir à participer au jeu » ? »


                    Les enfants ont évidemment une sexualité très tôt (pas forcément génitale) donc ce n’est pas l’absence de sexualité chez l’enfant qui doit nous porter à refuser d’entrer en dialogue érotique avec lui, mais d’autres raisons plus profondes Les raisons pour lesquelles il ne faut pas le faire - même si l’enfant le demandait par jeu (exemple donné par Cohn Bendit) - ne sont pas seulement liées au « malaise » de l’enfant. L’enfant peut fort bien être à l’aise avec certaines expressions de la sexualité - et c’est justement l’argument des pédo-abuseurs. Mais je le répète, ce n’est pas parce qu’il est à l’aise que c’est bon pour lui ! C’est important de le préciser parce qu’un pédo-abuseur pourrait se dire « moi je ne suis pas un criminel, je fais ça en douceur, l’enfant est consentant, c’est un jeu pour lui... »

                    • JL JL 3 février 2014 11:34

                      Le dispositif « ABCD de l’égalité » mis en place conjointement par l’Éducation Nationale et le Ministère du droit des femmes est un véritable Cheval de Troie dans la main des pervers.

                      A bon entendeur, salut.


                    • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 13:03

                      Je me suis justement fait lynché pour l’avoir ouvertement dit !.. On a fini par me traiter d’homophobe et m’accuser de faire des amalgames douteux... j’en ris (jaune) certes mais l’aveuglement de certains me fait quand même très peur... 


                    • JL JL 3 février 2014 20:22

                      @ Façon2Parler,,

                      lynché pour avoir ouvertement dit quoi, SVP ?


                    • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 20:26

                      JL, 
                      Lynchée pour avoir osé dévoiler le fond de ma pensé (preuves à l’appui par des sources sures et citées) que la théorie du genre était un superbe prétexte pour dénuer les enfants de toute notion du bien et du mal au niveau du sexe et du comportement, ce qui pourrait (éventualité) laisser une porte ouverte afin que la pédophilie ne soit plus quelque chose de répréhensible.. 
                      Mes deux articles sur le sujet sont visibles sur mon site si besoin.


                    • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 22:54

                      Vlalesnouvelles, 


                      Cela arrangera certains membres du gouvernement ou des hautes sphères, c’est certain. Il n’y a là, aucun complot, il suffit de se renseigner sur quelques personnalités pour savoir à quel point elles ont un penchant pour les petits garçons (essentiellement). 
                      Ex : Jack Lang s’est fait épinglé au Maroc pour pédophilie.. mais il n’a jamais été condamné.. 
                      Et il y en a des tonnes d’autres... il y a des choses que l’on ignore que si l’on refuse de les voir ou si l’on se cache derrière cette fameuse excuse de « complot ». 
                      Dans les sources, il y a un « larousse » des personnes suspectées ou accusées de pédophilie. La liste est très longue.... 

                    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 23:31

                      « Cela arrangera certains membres du gouvernement ou des hautes sphères, c’est certain. »


                      Le fait d’être dans de « hautes sphères » implique-t-il de trouver la pédophilie sympathique ?? Je ne vois pas pourquoi. Je suppose qu’il y a autant de gens qui trouvent cela abjecte dans les « hautes sphères » que dans la France profonde et sans culture. 

                      L’idée qu’une personne riche ou socialement influente est nécessairement le réservoir de tous les vices possibles est une idée délirante. Aussi délirante est l’idée que des pauvres ou des misérables sont nécessairement vertueux !

                      La seule différence est qu’une personne riche et influente est mieux armée pour dissimiler un abus éventuel, c’est une différence de taille, mais il ne faut pas tomber dans la systématisation simplificatrice, ce n’est pas cela dont les victimes ont besoin !



                    • christian pène 3 février 2014 11:43

                      on ne devra pas oublier que vers 1975 l’étrange couple Serge July-Jack Lang prônait ouvertement la pédophilie au nom de ce qu’avait proclamé Cohn-Bendit en 1968 : « il est interdit d’interdire ».....le quotidien de GAUCHE Libération ne fut-il pas le support de cette apologie ?

                      mais on ne saurait avoir une pensée plus indulgente pour cet Islam qui autoriserait le mariage de fillettes dès 6 ans ........ ? pratique que les « républicains de progrès  »n ’ont pas encore condamnée.....la dame Vallaud-Belkacem (Dupont de son vrai nom ) n’en est pas davantage préoccupée ......cette dame est une « valeur républicaine ».....


                      • François-xavier 3 février 2014 12:02

                        Etonnant quand même que des sujets comme celui-ci remontent en ce moment, pourrait-il y avoir de la corruption en utilisant la pédophilie (il est quand même plus facile d’avouer avoir toucher de l’argent pour arriver à se faire élire plutôt qu’avouer le pire crime que celui de toucher à des enfants, chantage ???), l’affaire du député belge et l’affaire Verdin, sont peut être des indicateurs. Malheureusement, ce ne sont que des suppositions vu que la justice est bizarrement entravée... Affaires à suivre de près...


                        • gaijin gaijin 3 février 2014 12:07

                          et pourquoi pas le père noël ? 
                          ce vieux monsieur qui fait sauter les enfants sur ses genoux et passe par la cheminée ( rien que ça .....) pour leur apporter des cadeaux ......

                          a force de voir de la pédophilie partout on finit par ne pas la voir là ou elle est et les liens genre dessins animés = pédophilie et satanisme son ridicules.
                          la pédophilie comme le viol et de manière générale la sexualité restent des tabous dans notre société ( et l’ étalage perpétuel de viande fraiche n’y change rien ).
                          alors oui on en parle un peu plus mais on est encore très loin du compte ......


                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 février 2014 13:33

                             Les grands médias existent depuis des années, mais ce n’est que depuis une dizaine d’années (tout au plus) que l’on parle vraiment de ces atrocités en masse. Pourquoi ?

                            Tout simplement parce que les médias sont friands de ce qui correspond à l’aversion de la société. Leur modèle économique repose sur la diffusion de nouvelles qui intéresseront le public en premier lieu, et rien ne l’intéresse plus que ce qui brise leurs tabous.

                            Ensuite, il faut aussi se rappeler que la situation des médias actuels n’a rien à voir avec celle des années 80 ou 90. Il n’y avait pas de chaînes infos, à peine une radio d’infos continues. Pour avoir des nouvelles, il y avait les journaux, les flashs infos et les journaux télés de 13 et 20 heures. Ratez en un et vous deviez attendre des heures, parce que évidemment Internet n’était pas là non plus.

                            Nous sommes donc victimes d’une double exposition qui nous fait croire à la multiplication de ces pratiques criminelles. Le tabou de la honte tombe, et nous pouvons être au courant plus rapidement. C’est assez pour nous donner cette illusion.


                            A titre d’exemple : les Présidents ont l’immunité pendant leur mandat (pourquoi déjà ?), ils passent quasiment tous par la case justice (pour x ou y raisons) après avoir quitté leurs fonctions mais s’en sortent toujours, même si les preuves contre eux sont accablantes !

                            L’immunité présidentielle est justifiée par la nécessité de permettre la permanence de l’ Etat, et donc de pouvoir donner au pays l’assurance d’avoir un dirigeant en état d’assumer sa fonction le temps de son mandat.

                            En échange, le délai de prescription pour toute affaire le concernant est figé durant cette période et recommence à courir à la fin de son mandat.

                            En revanche, il est faux de dire que tous ou presque passent par la case « justice ».

                            De Gaulle n’a jamais fait l’objet d’une procédure quelconque.

                            Pompidou est mort en cours de mandat.

                            VGE : aucune poursuite.

                            Mitterrand : aucune poursuite.

                            Chirac : a été jugé et condamné pour abus de bien sociaux pour des faits datant de l’époque ou il était maire de Paris.

                            Sarkozy : aucune poursuite à ce jour, mais il a assez de casseroles au cul pour que cela change rapidement...


                            En bref, toutes les couches sociales sont touchées par la pédophilie, mais savoir que la religion et le pouvoir sont également mêlés (et bien plus que les petites gens !) dans ces sombres affaires, laisse également penser, que tout est fait (ou du moins va l’être) pour banaliser, voire minimiser la pédophilie aux yeux des citoyens.


                            Il est faux de dire que les politiques et les religieux sont plus pervers que les « braves et honnêtes gens ». En réalité, les procédures judiciaires le montrent bien, plus de 80 % des enfants victimes de viols le sont par des membres de leurs familles. Pas par des curés, des députés ou autres capitaines d’industries. Il est plus risqué de laisser votre gosse seul avec sont tonton Marcel qu’avec Frédéric Mitterrand.


                            Bien sûr la majorité des personnes diront que c’est l’esprit d’adulte qui voit ces images et les interprète donc avec un sens différent qu’un enfant « ingénu ». Mais pourtant, l’enfant les voit bel et bien aussi. Et il ne lui faudra pas longtemps pour les décrypter.

                            L’argument serait plus plausible si ce lien ne montrait pas des idioties qui n’ont rien à voir. L’auteur confond visiblement une véritable émission (!) avec un gif, une petite animation qui se base sur un élément réel mais truqué et détourné de façon à lui donner un sens tout autre dans un but parodique ou grivois. Bien entendu, que dans le dessin animé Transformers, on ne voit pas un Autobot baiser un des garçons de la série !

                            Les accusations de satanisme de la part de Disney sont bien entendu ridicules aussi. La littérature classique enfantine, les contes traditionnels datant du XVè siècle, ceux compilés par Grimm et Perrault, regorgent de telles créatures. Et cela n’en fait pas des Yog-Sottistes pour autant !


                            Laisser sa petite fille regarder Hannah Montana, puis, devenant fan, la laisser écouter la musique de l’actrice Miley Cyrus ainsi que regarder ses clips vidéos alors qu’elle n’a qu’une dizaine d’années (voire parfois moins)… Ce n’est pas normal. Surtout, lorsque l’on voit le type de clips qu’elle tourne, où elle apparait totalement nue, à lécher des marteaux ou provoquer « en toute innocence ».

                            Oui, bon faut pas confondre non plus. Hannah Montana est une série pour gamines de 10 ans, mais Miley n’a plus cet age vous savez.


                            Que signifient toutes ces révélations maintenant ? Si ce n’est de montrer aux enfants, que d’une part, avoir des relations sexuelles (consenties ou non) de façon précoce, c’est banal puisque ça arrive à « tout le monde » mais en plus, cela ne vous empêche pas d’être une méga star !... Le message est on ne peut plus clair et pourtant, il est véhiculé par des gens pas très nets…


                            Il est clair que vous ne comprenez rien à rien. Si ces stars parlent de leurs passé troublé, c’est au contraire pour en dénoncer les dangers, pas pour inciter les gosses de 5 ans à baisser leur culotte !


                            Et lorsque l’on lit les déclarations de Sylvain Mimoun (ici), gynécologue, qui affirme que « les enfants ne sont pas des anges : ils ont un sexe »(...) il est indéniable et consternant, de voir là, à nouveau, une nouvelle tentative de manipulation des foules, afin de banaliser les actes pédophiles.

                            Bien sûr que non... Un enfant a un sexe, en effet, et même s’il est incapable d’en appréhender toute la portée, ce pourquoi il est important de lui fournir un minimum de protection à ce niveau là, ce n’est pas parce qu’il saura comment s’en servir qu’il le fera, ni que sa vie en sera fichue ! 

                            L’éducation sexuelle est une chose importante, et les adultes s’en sont rendu compte très tôt : j’ai parlé des contes traditionnels compilés par Grimm et Perrault entre autre. Si on les lit, on se rend compte qu’en fait d’histoires, il s’agit d’une véritable éducation sexuelle et sociale à destination des plus jeunes. Les auteurs usent de paraboles et d’allusions pour faire comprendre plutôt que de sermonner, ce qui est plus pratique et pédagogique.

                            Prenez « le petit chaperon rouge ». Cette histoire ne parle pas d’une jeune fille qui rend visite à sa grand-mère et qui se retrouve piégée par le loup, mais d’une adolescente qui va être confrontée aux périls du viol. 

                            L’ héroïne est une jeune fille vêtue de rouge : la couleur du danger, de l’interdit. Sa grand-mère représente un prétexte, un but à atteindre : l’ âge adulte. Mais un péril se dresse devant elle : le loup, qui représente la sexualité masculine. Le loup veut « manger » la jeune fille et use pour cela non de séduction, mais de tromperie. Se rendant compte du risque qu’elle court, le jeune fille obtient l’aide du bucheron, qui symbolise le père protecteur. Ce dernier tue le loup et libère la grand-mère, donnant un futur à sa fille de part sa protection.

                            La morale est claire : le fille sera un jour ou l’autre menacée et elle pourra compter que son père pour l’aider à atteindre l’âge adulte.

                            Cela marche avec tous les contes : Pinocchio en est le pendant masculin ( ce nez qui grandit, cela ne vous dit rien ? ). Pareil pour Jack et le haricot magique. Même les contes arabes comme Ali-Baba jouent la même fonction : le mot juste prononcé ouvre la « grotte » et permet d’atteindre le « trésor ». Une belle façon de dire que si vous séduisez correctement la belle, vous aurez droit à son amour et à sa passion.




                            • Xenozoid Xenozoid 3 février 2014 20:51

                              marvin tout ca pour dire ca ?
                              Cela marche avec tous les contes : Pinocchio en est le pendant masculin ( ce nez qui grandit, cela ne vous dit rien ? ). Pareil pour Jack et le haricot magique. Même les contes arabes comme Ali-Baba jouent la même fonction : le mot juste prononcé ouvre la « grotte » et permet d’atteindre le « trésor ». Une belle façon de dire que si vous séduisez correctement la belle, vous aurez droit à son amour et à sa passion.
                              ben t’a trop regardé la télé ,a mon avis, même les gens sincére seront catégorisés, dans des boites que tu a formé. t’a pas un probleme avec ca ?ca ne te demande pas plus de réflextions ?au dela de tes repéres a la disney ?....


                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 février 2014 22:30

                                ben t’a trop regardé la télé ,a mon avis, même les gens sincére seront catégorisés, dans des boites que tu a formé. t’a pas un probleme avec ca ?ca ne te demande pas plus de réflextions ?au dela de tes repéres a la disney ?....


                                Bien au contraire. Les contes pour enfants sont loin d’être des films Disney. Les versions originales en tout cas, pas celles expurgées que l’on raconte actuellement.

                                Qui sait qu’à la fin de Cendrillon ( un conte dont les premières versions remontant au IIIè siècle de notre ère...), la marâtre finit énuclée par des oiseaux alors que ses filles sont condamnées à danser les pieds enfermés dans des chaussures de fer portées au rouge afin qu’elles meurent brulées ?

                                Remarquez, une telle version aurait de la gueule sur grand écran !

                              • ahtupic ahtupic 3 février 2014 21:54

                                Je l’ai déjà dis : Le but est de banaliser la pédophilie, mais naturellement uniquement pour la classe dirigeante, la justice, etc.., les gens normaux ayant droit à des poursuites quand ils vont voir une fille de joie


                                • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 février 2014 23:34

                                  « Je l’ai déjà dis : Le but est de banaliser la pédophilie, mais naturellement uniquement pour la classe dirigeante, la justice, etc.., les gens normaux ayant droit à des poursuites quand ils vont voir une fille de joie »


                                  Si c’est banalisé, ça sera banalisé pour tout le monde. C’est le sens du mot « banaliser ». Quand une classe dirigeante veut garder un truc pour elle, elle le garde secret. 

                                • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 22:50

                                  Je suis quasiment d’accord avec vous.. malheureusement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès