Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Personne n’entend le « bling-bling » du passage à niveau (...)

Personne n’entend le « bling-bling » du passage à niveau ?

Aux infos de France 2, nous avons pu voir en ce début de semaine :

- deux personnes ont trouvé la mort et quatre autres ont été blessées lors de trois accidents différents ce dimanche ;

- dans les trois cas, les voitures sont entrées en contact avec des trains à des passages à niveau.

Et pourtant...
Il y a à peine quelques semaines, nous pouvions lire  : "Ca nous a bien touchés que Sarkozy soit là, il a demandé à nous revoir la semaine prochaine, il pense que pour lui c’est une tristesse de voir des enfants dans un cercueil et que ça ne devrait pas arriver", a déclaré pour sa part le père d’une des victimes, âgée de 13 ans. Sur la scène du drame, les experts ont saisi les boîtes noires du bus et du train, ainsi que la borne numérique enregistrant les franchissements du passage à niveau, afin de confronter les analyses techniques aux témoignages contradictoires.

La solution  ?
Un radar à chaque passage à niveau ?
http://www.infolignes.com/article.php3?id_article=154

En cas d’accident avec une voiture, un vélo ou un piéton, l’intervention est longue et le trafic peut être très perturbé. Selon la gravité de l’accident (une voiture peut par exemple s’encastrer sous un train) et s’il y a des victimes, les pompiers et la police interviennent et les retards peuvent atteindre plusieurs heures.

Pour prévenir ces accidents, la SNCF innove. Le premier radar posté sur un passage à niveau a été installé en mars 2005 à Lhommaizé, dans la Vienne. Il filme dans les deux sens tous les contrevenants qui ne s’arrêtent pas au feu rouge clignotant, signal de l’arrivée d’un train. Pour l’instant, aucune contravention n’a été dressée car le radar n’est utilisé que sous forme de test. Mais, si son usage s’avère performant, il pourrait se généraliser.
Il faut en effet compter de cinq à dix ans et une moyenne de 5 millions d’euros pour supprimer un passage à niveau. Il est alors remplacé par un pont ou un passage souterrain. RFF en supprime une centaine chaque année. Mais il en reste encore 19 000, dont 4 000 sans barrières de sécurité.

Une autre option est de les améliorer en installant, par exemple, des feux sur potence au milieu de la route pour alerter les automobilistes. Ou poser un séparateur de sens afin que les voitures ne puissent pas passer en chicane.

http://www.20minutes.fr/article/202169/France-Accident-du-TGV-Supprimer-un-passage-a-niveau-coute-5-millions-d-euros.php 

« Tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a là une vraie fragilité de notre système. Mais il reste un problème de coût », explique Bernard Soulages. Eliminer rapidement tous les passages à niveau n’est pas envisageable. Les études et travaux demandent cinq à six ans. Supprimer un de ces passages nécessite en effet de construire un pont ou un tunnel. Ce qui représente un budget de 2 à 6 millions d’euros selon la configuration des lieux. Or, RFF, qui assure 40 % du financement, dispose pour ces chantiers de suppressions ou d’aménagement des passages à niveau d’un budget annuel de 22,5 millions d’euros (budget 2008), auquel s’est ajoutée une aide de 10 millions de l’Etat.
Un document de Futura-science nous montre qu’en 1999 des agents SNCF avaient imaginé un système ingénieux qui permettrait de stopper les trains en cas de bris de barrières. L’astuce consistait à inclure un fil rigide dans celle-ci, qui serait sectionné en cas d’enfoncement. Sa rupture commanderait l’allumage d’une torche à flamme rouge, torche utilisée par les agents SNCF et qui ordonne aux conducteurs l’arrêt immédiat. L’allumage de la torche préviendrait le conducteur d’un bris de barrière qui déclenchera aussitôt le freinage d’urgence, ce que lui permettra de s’arrêter avant le passage à niveau ou bien de réduire considérablement sa vitesse. Malheureusement, ce projet avait été abandonné, car, après une série d’essais, les tests ont démontré que le fil rigide se tendait, mais ne se rompait pas. 
http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/recherche/d/sncf-securite-accrue-au-passage-a-niveau_935/

En l’an 2000, le patron d’une petite entreprise de Saint-Raphaël, fournisseur de barrière pour passage à niveau, s’est penché sur le problème et a trouvé la solution. Plutôt qu’un fil conducteur, il a opté pour des morceaux de métal reliant chaque plaque rouge réfléchissante de la barrière. Dès qu’une barrière est brisée, les morceaux de métal ne sont plus en contact, ce qui déclenche aussitôt une alerte au poste d’aiguillage, et l’agent de circulation stoppe aussitôt toutes les circulations dans le secteur du passage à niveau. Ce système n’est pas encore branché sur une alerte directe avec les conducteurs de trains, mais c’est en étude.

Grâce à ce procédé, RFF équipe ses passages à niveau réputés comme sensibles d’autant plus que l’investissement est minime : 300 € (environs 2 000 francs) par barrière. Sur les 17 000 passages à niveau existant en France, RFF équipe chaque année 1 800 barrières par ce système.

Mais que fait le gouvernement  ?
QUESTIONS ORALES REMISES À LA PRÉSIDENCE DU SÉNAT (Application des articles 76 à 78 du règlement)

Sécurisation des passages à niveau :
173. - 6 février 2003. - M. Jacques Oudin attire l’attention de M. le ministre de l’Equipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer sur la sécurisation des passages à niveau. Malgré la baisse régulière du nombre de blessés graves ou de morts lors d’accidents se produisant aux passages à niveau dus aux efforts réalisés par l’Etat, Réseau ferré de France (RFF) et les collectivités locales, depuis la tragédie de Port-Sainte-Foy, les études récentes font apparaître que la France compte encore près de 400 passages à niveau dangereux. Dans l’attente d’une suspension progressive de tous les passages à niveau dangereux, il lui demande quelles mesures provisoires, telles que le renforcement de signalisation aux environs des passages, seront prises dans le cadre du programme d’action engagé par le gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité routière.
http://www.senat.fr/seances/s200302/s20030211/s20030211003.html 

Les passages à niveau points noirs  : http://www.liberation.fr/actualite/societe/329667.FR.php


 


Moyenne des avis sur cet article :  3.48/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • morice morice 30 juillet 2008 12:45

     a croire que les gens n’ont AUCUNE information... à part mettre un Sarkozy en carton, peut être, devant chaque passage... à force de subjuguer, il pourrait avoir enfin une efficacité.... 


    • E-fred E-fred 30 juillet 2008 15:23

      à Morice

      Mettre N.S. en photo, comme celà avait été fait il y a quelques années au bord des routes avec des mannequin de policier. Maintenant, c’est Karl Lagerfeld que l’on voit en grand au bord des routes.
      C’est une idée, mais je crains que les conducteurs ou conductrices ne foncent exprès dessus...


    • ACTARIUS 30 juillet 2008 17:19

      @ Morice,
      Ne fait pas aux autresce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse, autrement les sites d’associations de prévention routière ne manquent pas sur les moteurs de recherche un peu comme quand on doit faire une recherche sur "musulman" par exemple ! Voyez-vous le trollage on ne peut pas le pratiquer et s’en plaindre en même temps, i faut choisir ! c’est comme boire ou conduire ;
      bodidharma


    • E-fred E-fred 30 juillet 2008 19:28

      à bodhidharma

      Je ne pense pas que Morice troll.
      Au contraire. Morice fait remarquer que les gens n’ont AUCUNE information...et souligne le fait que N.S. ne fait que subjuger, mais que l’efficacité sur le terrain pour les citoyens français est nulle, archi nulle.
      "Ca nous a bien touchés que Sarkozy soit là, il a demandé à nous revoir la semaine prochaine, il pense que pour lui c’est une tristesse de voir des enfants dans un cercueil et que ça ne devrait pas arriver". 
      Faudrait arrêter de penser et commencer à agir...
      Mais c’est vrai que notre couple souverain est en vacances et que la communication est à la hauteur de l’évenement...avec pot de départ et tout le tremblent...
      http://www.ladepeche.fr/article/2008/07/29/466357-Nicolas-Sarkozy-et-Carla-Bruni-partent-en-vacances-dans-le-Var.html
      http://www.purepeople.com/12441-Nicolas-et-Carla-Sarkozy-vive-les-vacances-.html 
      http://tf1.lci.fr/infos/france/politique/0,,3918321,00-sarkozy-passeront-leurs-vacances-dans-sud-.html
      http://www.20minutes.fr/article/243099/People-Nicolas-et-Carla-sont-arrives-dans-leur-residence-de-vacances-au-Cap-Negre.php
      http://www.paperblog.fr/897547/le-nouveau-voilier-de-nicolas-et-carla-sarkozy/


      à pardon, une mesure e sécurité vient d’être annoncée...heu pardon, une mesure de répression...

      mercredi 30 juillet 2008

      Passages à niveau : 34 seront fermés en 2010


      Dominique Bussereau, le secrétaire d’État aux Transports, prévoit aussi une série de mesures pour renforcer la sécurité des automobilistes. Il promet plus de répression.

      http://www.ouestfrance-auto.com/actu_passages-a-niveau---34-seront-fermes-en-2010_1843.htm 


      Première mesure annoncée par Dominique Bussereau : la fermeture de 34 passages à niveau, d’ici à 2010. « La liste va être constituée très rapidement, en fonction de la dangerosité des sites et de la facilité avec laquelle certains pourront être supprimés », a-t-on affirmé à Réseau ferré de France.
      Heu Dom...la liste, pas la peine de la faire, elle existe déjà. Cliquez sur le lien les 400 points noirs, ce sera déjà ça d’économisé...

      Plus généralement, Dominique Bussereau s’en prend aux automobilistes, responsables, selon lui, des accidents « dans 98 % des cas ». Ils seront les premiers visés par une série de mesures que compte mettre en oeuvre le gouvernement. Dominique Bussereau promet plus de prévention, mais aussi plus de répression.
      A, là, faut reconnaître que c’est un gouvernement d’action...quoique..."différentes pistes devraient être explorées" ça y est, on repart dans le bizzare, dans l’inconnu, dans le vague...explorer des pistes...genre Paul Emile Victor...l’aventure c’est l’aventure...20 000 lieues sous les mers...
      Mais qu’elle bande de baltringues !!!!!!!!!!!!!
      Les infos sont dans les articles et sur les liens !!!!
      Pas la peine de chercher midi à quatorze heures !!!!


      Petit rappel de barême :
      "Un rappel : franchir un passage à niveau, alors que le feu rouge clignote et que les barrières s’abaissent, est puni par une contravention de 135 euros. Le conducteur peut aussi encourir une suspension de permis d’une durée de trois ans ou plus, ainsi que la perte de quatre points sur son permis."

      Moi, j’ai une super solution !!! On met un gendarme et un radar à chaque passage à niveau !!!
      Le bilan financier des 257 radars automatiques par un blogueur :
      les radars automatique ont rapporté 87 millions d’¤ en 2004 (pour 1,3 millions de contraventions et 257 appareils), alors que leur prix d’achat coût de maintenance compris, s’élève à 91,2 millions d’¤.

      Comme j’aime faire des calculs tout bêtes, et sachant qu’un radar automatique revient à 100.000 ¤ pièce posé, voici quelques réalités :


      - 1°) un radar automatique revient à 354.863,81 ¤ par an


      - 2°) la maintenance annuelle d’un radar automatique revient à 254.863,81 ¤


      - 3°) 2000 vies ont tout de même été sauvées (ça c’est un petit point positif qui, en restant dans les calculs bêtes, place tout de même la vie sauvée à 45600 ¤ par an)

      Maintenant, encore un petit calcul tout bête : 254.863,81 ¤ de maintenace par an, c’est 21.238,65 ¤ par mois. Sachant qu’un gendarme revient à 2.500 ¤ par mois à l’état (charges comprises), qu’il en faut au moins 2 par "opération", et que pour un service 24/7, il faut prévoir 4 équipes qui tournent, ce qui fait 8 gendarmes pour remplacer un radar automatique (24/7). Or 2.500 x 8 = 20.000 ¤.

      257 radars prennent donc la place de presque 2.200 gendarmes, alors que des gendarmes seraient non seulement mobiles, mais cela ferait des chômeurs en moins, de sucroît bien payés !
      http://linuxfr.org/ Cooker/17069.html


    • cris de lyon 5 décembre 2008 18:47

      "257 radars prennent donc la place de presque 2.200 gendarmes, alors que des gendarmes seraient non seulement mobiles, mais cela ferait des chômeurs en moins, de sucroît bien payés !
      http://linuxfr.org/Cooker/17069.html "
      Le probléme c’est qu’il faut ne pas remplacer un depart en retraite sur deux pour faire des économies et donc financer les radars entre autres


    • Tcheub 30 juillet 2008 14:30

      Merci pour cet article intéressant qui ne parle pas de Sarkozy.


      • Algunet 30 juillet 2008 14:34

         Est-ce le passage à niveau qui est dangeureux ou le conducteur du véhicule qui en force le passage ???


        • E-fred E-fred 30 juillet 2008 15:32

          Les gens n’ont pas forcément les même notions de vitesse, distance de sécurité, réflexes etc...
          Il faudrait donc investir "un peu" dans le matériel, surtout que ceci est prévu depuis longtemps. Mais il est toujours plus facile de venir larmoyer après le drame et d’envoyer 700 soldats en Afhanistan, là où la "menace" est réelle selon le gouvernement. En attendant, les citoyens qui payent leurs impôts et les amendes pour excès de vitesse de + de 10 km/h pourrnt continuer à se faire coincer sur un des 400 points noirs.
          "Chaque année, plus de 1200 accidents ont lieu en France sur des passages à niveau." Et il y en a des mortels !!!
          A Carcassonne, 17 blessés et c’est le branle-bas de combat !!! Démission, insultes, mise à pieds etc...
           


        • ACTARIUS 30 juillet 2008 17:13

          Les deux hélàs.
          Celà ne se résume pas uniquement à un comportement parfois le matériel est en cause également.


        • hurlevent 30 juillet 2008 18:29

          "Celà ne se résume pas uniquement à un comportement parfois le matériel est en cause également. "

          Il est extrêmement rare que le matériel soit en cause.

          Ca fait sympa de s’apitoyer sur les victimes, mais soyons honnête : lors d’un accident à un passage à niveau, c’est la bêtise des conducteurs qui est en cause.


        • enzoM enzoM 30 juillet 2008 15:52

          Ben vi, c’est pourquoi moi je dis toujours : prenez le train !

          Vi,  au moins vous ne serez pas à l’avant, (vous serez passager arrière et pas à la place du mort), ça va aussi vite, c’est moins fatiguant, ça pollue moins, ça fait moins de bruit, et vous pouvez mettre vos écouteurs.
          Purée que j’aime le TGV.


          • ACTARIUS 30 juillet 2008 16:16

            Merci E-Fred pour votre article, malheureusement comme vous allez certainement le remarquer sur votre post dans notre cher pays "nous ne sommes pas concernés" ou ce sont les autres qui...etc....vont fleurir votre texte, comme j’ai pour habitude je vais dire que tant que les gens ne sont pas concernés directement ils sont dans la pensée celà n’arrive qu’aux autres, moi je ...etc....

            Je ne mets pas tout le monde dans le même sac, j’ai même rencontré des gens responsables qui ................

            Et oui, il existe certaines assosiations non subventionnées mais qui fonctionnent uniquement grâce au bénévolat et qui ont prises les choses en mains surtout par des familles endeuillées qui ne veulent pas que leurs chers disparus ne servent que pour les statistiques gouvernementales et leur "dessein politique" elles ont fait des pressions depuis quelques années ce qui a permis d’épargner plusieurs milliers de vies , elles ont stoppées l’incurie et le laxisme de dizaine d’années en matière de prévention routière .

            Alors que la période des années 70 à 2003 , années noires d’irresponsabilité en matière de sécurité et de prévention nous as coûté des dizaines de milliers de vies humaines.

            Je note avec une certaine desespérance que les critiques sur les efforts faits afin que de nombreuses familles n’aient pas à connaître les affres d’un deuil sont souvent le fait de personnes qui sont les plus virulentes
            contre les mesures prises en matière de sécurité , souvent au nom de la liberté qui dans ce cas est galvaudé que l’on veuille s’éclater au volant je veux bien mais alors il faut le faire de façon responsable sans mettre en péril la vie des autres !

            La route n’est pas une voie privée c’est un espace publique donc elle se partage et pour les épris "d’adrénaline" qui veulent s’éclater, pas besoin d’entraîner dans le malheur des familles qui n’ont rien demandées allez sur des circuits qui sont conçus pour celà !

            Les plus intolérants ou réfractaires envers les décisions en matière de sécurité routière seront souvent les mêmes qui se permettent d’enfreindre les lois au détriment de la sécurité des autres, vous savez ceux qui diront et oui c’était la fatalté,il n’y pas de déplacements sans risques ou pire ceux qui diront je fais ce qui me plaît sur la route, ce seront sans nul doute vos futurs meurtriers si vous avez la malc hance de croiser leur route au mauvais moment !


            • ACTARIUS 30 juillet 2008 16:23

              J’ai oublié, E-Fred .
              Vous comprendrez mieux mon pseudo d’emprunt .
              Et encore bravo pour votre article qui nous sort des sentiers battus !
              Cordialement,
               bodidharma,


            • hurlevent 30 juillet 2008 18:19

              "N’y aurait-il pas également des systèmes assez simples de détection d’obstacles sur les passages,"

              Bonjour,

              Je suis cheminot à la SNCF et je voudrais tout de même signaler qu’un train se s’arrête pas si facilement. Même en ayant détecté un bris de barrière, ou plus simplement un obstacle sur la voie, les capacités de freinage d’un train ne permettent pas de freiner suffisamment tôt. Il s’écoule quelquefois 15 secondes entre la baisse des barrières et le passage effectif du train. Je crains qu’il ne soit trop tard pour agir à ce moment là.


            • vitrolles13127 vitrolles13127 30 juillet 2008 18:16

              la solution est simple,

              il faut une volonté politique, et comme l’état ou et la S.N.C.F. préfère indemniser les victimes parce que cela revient moins cher, que de renforcer la sécurité des passages à niveaux

              money toujours et encore


              • hurlevent 30 juillet 2008 18:24

                "il faut une volonté politique, et comme l’état ou et la S.N.C.F. préfère indemniser les victimes parce que cela revient moins cher, que de renforcer la sécurité des passages à niveaux "

                Les accidents aux passages à niveau sont de la responsabilité des automobilistes dans quasiment 100% des cas. Il n’y a évidemment pas d’indemnisation de la SNCF, de RFF ou de l’Etat aux victimes. Ce serait plutot aux victimes d’indemniser la SNCF ou RFF pour les dégâts qu’ils ont causés.

                C’est exactement le même principe lors d’un accident de la route. Si vous êtes responsable, de par votre négligence ou stupidité d’un accident, même si c’est vous qui êtes la principale victime, c’est à vous d’indemniser l’autre partie.


              • E-fred E-fred 30 juillet 2008 23:06

                Quelques liens pour info sur le futur du ferroviaire européen :


                http://www.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=3388
                 

                http://www.europe-international.developpement-durable.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=72 

                http://europa.eu/scadplus/leg/fr/s13002.htm 

                Alors que le troisième paquet ferroviaire, adopté en 2007, prévoit la libéralisation du transport international de voyageurs au 1er janvier 2010, la future loi Grenelle prévoit d’avancer cette ouverture en France au 13 décembre 2009, pour correspondre avec le changement de service d’hiver de la SNCF.

                http://www.robert-schuman.org/actualite/bruxelles/bruxelles_barrot.pdf 

                http://www.ponts-formation-edition.fr/Le-futur-siege-de-l-Agence.html






              • cris de lyon 5 décembre 2008 18:39

                si me je me suicide a l’explosif devant chez vous, vous indemniserez ma famille ?


              • E-fred E-fred 30 juillet 2008 18:38

                Avez-vous déjà vu ce type d’information ?

                http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/IMG/pdf/sric_depliant_passage_niveau_2 005_07_01.pdf 

                Comme le signale hurlevent, la distance d’arrêt est à prendre en compte !!!

                Autre doc sur les points noirs (mars 2008).

                http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/DP_-_rapport_au_PM_cle5e4174.pdf 


                • geko 30 juillet 2008 19:09

                  Bonsoir E-Fred merci pour cet article

                  A mon avis sans législation européenne ça ne bougera pas parceque la volonté politique en France faut gratter fort pour la trouver !
                  Sinon dans les autes pays européens comment ça se passe ?


                • E-fred E-fred 30 juillet 2008 19:42

                  à geko

                  Salut geko, ça faisait longtemps ! Content d’avoir de tes nouvelles !
                  Bonne question, je vais voir chez un de nos "27" voisins...(mais on dit qu’il y a du déménagent dans l’air)...Je vais voir à Bruxelles s’il n’y a pas un petit lobby qui a un truc américain à vendre...comme tout le matériel et équipement que nous avons dans les fourgons-pompes tonnes et véhicules secours routiers ches les pompiers...à croire qu’en France, on ne fabrique plus rien, où toujours en retard par rapport au normes...


                • geko 31 juillet 2008 12:37

                  Langage sans fioritures et humour acide bien tourné E-Fred, j’aime ton style l’ami, et tu resteras l’auteur du fameux "Nous avons tuer Massoud" ! Pas trop le temps de venir lire les articles sur AV en ce moment !

                  Bonjour à l’alsace et à la loraine !


                • ephemine 30 juillet 2008 19:49

                  Bonjour E-fred

                  merci pour cet article merci d’avoir mis le doigt dessus

                  j’ai trouve ce site par hasard hier j’ai entendu aux infos que l’etat a l’intention de mettre en place un systeme de renforcement de securite des passages a niveau

                  je suis l’epouse d’une victime d’accident et je fais des recherches sur ce type d’accidents dans toute la france

                  ce que je peux dire c’est que tt le monde s’en fiche

                  ce qui me rend malad c’est qu’a chaque fois on accuse les victimes mais a aucun moment la SNCF ni RFF

                  personne ne dit que le systeme d’alarme est defaillant qu’ils font tous les tests pour se blinder afin dene pas etre mis en cause devant la justice et apres on ne peut rien faire contre eux

                  j’aimerai savoir si vous avez d’autre sinfos ou d’autres pistes a me communiquer ca m’aiderait beaucoup

                  merci d’avance

                  ephemine


                  • hurlevent 30 juillet 2008 20:28

                    "ce qui me rend malad c’est qu’a chaque fois on accuse les victimes mais a aucun moment la SNCF ni RFF "

                    Bonjour Ephemine,

                    A chaque fois on accuse les victimes par ce que ce sont effectivement les victimes qui sont responsables, tout simplement. C’est une question d’honnêteté intellectuelle, même si ça peut heurter la sensibilité des proches des victimes.

                    "personne ne dit que le systeme d’alarme est defaillant qu’ils font tous les tests pour se blinder afin dene pas etre mis en cause devant la justice et apres on ne peut rien faire contre eux "

                    Effectivement RFF fait tous les tests. C’est normal, il en va de la sécurité. Il n’y a pas, à ma connaissance, de système d’alarme en cas de forçage de barrière. Mais je doute qu’un tel système ait une quelconque utilité. En effet, lorsque les barrières sont abaissées, le conducteur est souvent en vue du passage à niveau. Mais il est déjà trop tard.


                  • E-fred E-fred 30 juillet 2008 20:45

                    à ephémine

                    "j’aimerai savoir si vous avez d’autre sinfos ou d’autres pistes a me communiquer ca m’aiderait beaucoup"

                    Tout ce que je trouve est sur internet. Mots clé : accident passage à niveau

                    A vous de continuer à chercher sur ce que vous voulez cibler...

                    Pour ce que vous dites : "ce qui me rend malad c’est qu’a chaque fois on accuse les victimes mais a aucun moment la SNCF ni RFF ".

                    Hubert Haenel en sait sûrement quelque chose...http://www.ump-senat.fr/Hubert-Haenel-est-charge-d-une.html?debut_arts=10


                  • orange orange 30 juillet 2008 20:59

                    Je traverse quasiment tous les jours un passage à niveau avec demi barrières à fonctionnemrent automatique. depuis plus d’un an . Ce que je fais, respect du code de la route, d’une part. Puis je travers la voie férré après avoir jeté un oeil à droite comme de gauche pour vérifier que je peut traverssé sans problèmes.


                    • E-fred E-fred 30 juillet 2008 21:13

                      à Orange

                      Merci pour ce rappel de sécurité, mais manifestement, tout le monde n’a pas la même aptitude que vous.
                      Donc, le passage à niveau serait aussi, d’après vos précisions, une affaire d’acuité visuelle, de champ de perception, de capacité d’analyse dans le temps et l’espace...bref, l’accident y serait vu comme une sélection naturelle...


                    • ACTARIUS 30 juillet 2008 21:27

                      @E-Fred,
                      Bravo et merci pour votre article qui en effet doit en déranger plus d’un,comme d’hab chacun voit midi à sa porte et il ne viendrait a l’esprit de personne de se dire tout simplement qu’il faut se hâter de se débarrasser de tous ces points noirs sur nos infrastructures comme de nombreux pays Europeens l’on déjà fait, encore une fois concernant l’argent devant revenir théoriquement au ministère des transports est ponctionné en cours de route si j’ose dire.
                      J’ai déjà posté plus haut dans ce post avec l’emprunt d’un pseudo pour cause de vacances et d’oubli de clé USB.
                      Bien à vous
                      Bodidharma


                      • E-fred E-fred 30 juillet 2008 22:31

                        Bonjour Bodhidarma !

                        Merci pour la piste à suivre.

                        Et passez de bonnes vacances !


                      • zadig 30 juillet 2008 22:06

                        Pour la solution, je pars du constat suivant :


                        - Il est impossible de supprimer l’ensemble des passages à niveau.

                        - Il est impossible de supprimer les comportements fous de certains conducteurs.

                        Alors laissons faire le principe de Darwin  ( célébré par un prix )

                        le principe de Darwin amélioration de la race humaine en empêchant les fous de se reproduire.

                        Une précaution tout de même blindons l’avant des trains pour protéger le conducteur du train


                        • E-fred E-fred 30 juillet 2008 22:41

                          à Zadig

                          Je ne pense pas que le principe que vous énoncez améliore quoi que ce soit, de plus quand des enfants se font écrasés par une motrice à l’arrière d’un bus conduit par un chauffeur qui n’est pas "fou".

                          « L’homme porte toujours dans sa constitution physique le sceau ineffaçable de son humble origine ».


                        • zadig 31 juillet 2008 09:07

                          @l’auteur

                          Cette affaire du car est horrible et je suis triste pour toutes ces petites victimes.

                          Mais le comportement du chauffeur en est que plus fou, prendre un risque pareil avec tous ces petits
                          passagers.

                          L’enquête est en cours , j’espère que  la vérité est pour bientôt.

                          Et au minimum, je souhaite que le principe de Darwin s’applique au document rose.


                          • zadig 31 juillet 2008 09:28

                            @l’auteur

                            J’ai relu les commentaires et les réponses de l’auteur et j’ai été étonné par un chiffre.

                              " la maintenance annuelle d’un radar automatique revient à 254.863,81 ¤"


                            Je pose la question d’ou vient ce chiffre énorme.

                            Encore un marché passé avec un petit copain ?


                            • Piotrek Piotrek 31 juillet 2008 11:39

                              A quand un airbag en bas de chaque escalier ? La plupart sont dangereux si on les étudie bien



                              • ACTARIUS 31 juillet 2008 18:20
                                Bonjour E-FRED,
                                Source Bodidharma,
                                Cet article date d’environ un an, depuis notre Commune à réaménagé ce virage nous avons maintenant une visibilité de 2 m supplémentaires !!!!! Comprenne qui pourra !

                                 Un autre exemple qui à mon sens est significatif de l’état d’esprit de beaucoup de nos élus qui privilégient certains travaux par rapport à la sécurité. Devinez pourquoi ? TGV à Diemeringen : TRES GRANDE VOLONTE faut-il toujours attendre qu’il y ait des drames pour agir ? Diemeringen : 1700 habitants Nord Ouest de l’Alsace.

                                Pour arriver sur le parking du cimetière de diemerngen : situé à la limite de cette commune, en venant du centre, il faut couper la route en plein virage. Cette entrée de parking est située à l’endroit le plus dangereux, juste dans un virage avec une visibilité du prolongement de la route n’éxédant pas 20 m . Les usagers de la voie en sens inverse roulent très souvent à toute allure, étant hors agglomération à quelques m de l’entrée du parking, non signalé ! L’emplacement de cette entrée est ainsi extrèmement dangereuse, plusieurs fois, même avec la plus grande vigilance, j’ai évité l’accident de justesse ainsi que de nombreuses autres personnes de la commune se rendant en ce lieu.

                                Suite à l’accident mortel de notre fils et de sa compagne le 8.03.2003, nous sommes amenés à fréquenter le cimetière de diemeringen, ou reposent nos jeunes. Nous savons tous que l’infrastructure est l’élément déterminant dans la lecture de la route. L’enjeu de cette entrée est de réduire le risque d’accident.. J’ai donc décidé d’avertir le premier magistrat de la commune de la dangerosité de cette entrée. Après plusiquers entretiens, il a été décidé de demander l’intervention de l’ingénieur responsable de la Direction Départementale de l’Equipement (DDE) en charge de cette section. Il est donc venu sur les lieux, ainsi que le Maire et moi-même. 

                                L’ingénieur et le Maire ont reconnu que cette entrée n’était pas adaptée et constituait un danger pour les usagers. Je leur ai donc demandé ce qu’ils comptaient faire pour supprimer ce risque d’accident.L’ingénieur de la DDE a déclaré que ce problème n’étiat pas du ressort de la DDE mais de la commune, car cela se situe dans l’agglomération. Le maire a dit que la commune n’avait pas les moyens financiers de sécuriser cett entrée mais que la commune avait un projet pour changer le lieu de l’entrée. Cela pourra être fait d’ici deux ans. Nous étions alors en 2003 !

                                Nous sommes en Juin 2007, quatre années se sont écoulées et à ce jour absolument rien n’a été entrepris ! J’ai bien entendu relancé à plusieurs reprises le Maire. Ma dernière intervention date d’il y a environ un mois, avec toujours la même réponse : "cela sera fait plus tard"... Dans le même cadre et vu l’inaction de notre commune, jai aussi signalé ce point dangereux sur le site du Ministre des Transports (de l’époque) : Gilles De Robien...sans réponse à ce jour ! Mais suite à mes demandes réitérées et à mes pressions médiatiques, le premier adjoint au Maire, responsable des infrastructures routières de la commune a réagi et fait publié dans le quotidien des Dernières Nouvelles d’Alsace le 26.09.2004 un article qui me semble révélateur de l’état d’esprit de certains de nos élus.

                                Je cite "comme il s’agit d’une route départementale, nous ne pouvons prendre aucune initiative sans l’accort de la DDE. A notre demande, celle-ci effectue une étude dont les résultats devraient être prochainement communiqués au Conseil Municipal. Heureusement, nous n’avons à déplorer aucun accident à cet endroit précis, en lien avec l’activité du cimetière". 1°) - Cette réaction justificative de l’Adjoint au Maire de Diemeringen en charge de la sécurité routiière, est à mon sens "déplorable". En effet, faut-il comprendre que vous pouvez être victime d’un accident de la route. L’essentiel étant que cela ne doit avoir aucun lien avec l’entrée visée du cimetière de sa commune ? 2°) - Par la spécificité du "nouveau cimetière" les personnes devant s’y rendre seront de plus en plus nombreuses et donc le potentiel accidentogène sera forcément plus élevé. Actuellement il n’est utilisé qu’au tiers environ de sa capacité, mais son accès doit tenir compte de son développement futur. Faut-il attendre, comme c’est trop souvent le cas, qu’il y ait des accidents, des personnes blessées et des vies brisées pour toujours, pour qu’on prenne en compte cet endroit qui est source d’accidents potentiels ? A quand des accidents corporels pour faire bouger les choses ? Je dois constater, qu’après toutes ces actions ainsi que les relances auprès du Maire de Diemeringen et de la DDE, les institutionnels et décideurs ne se sentent pas vraiment concernés....EL

                                CCCet article date d’environ un anA VA FAIRE BIENTOT 5 ANS QUE LCE PbodidharmaREMIER MAGISTRAT DE MA VILLE M’ A PROMIS DE SECURISER CETTE ENTREE  !

                                IL EST VRAI QUE LES PROMESSES N’ENGAGENT QUE CEUX QUI LES ECOUTENT !

                                Récemment des travaux "d’embellissement" ont étés effectués au centre ville ce qui n’était pas une nécéssité absolue et certainement pas une priorité, il est navrant de constater encore une fois que le "paraître" de nos élus passe avant la sécurité de leurs administrés !!!

                                 

                                • E-fred E-fred 31 juillet 2008 23:20

                                  à ACTUARIUS-Bodiharma

                                  merci pour votre article.

                                  C’est évidement toujours déconcertant et incompréhensible de voir le maire et la DDE se rejeter la "responsabilité". Et le cynisme de "nous n’avons à déplorer aucun accident à cet endroit précis, en lien avec l’activité du cimetière" !!! Désolant...

                                  Quand au "Récemment des travaux "d’embellissement" ont étés effectués au centre ville ce qui n’était pas une nécéssité absolue et certainement pas une priorité, il est navrant de constater encore une fois que le "paraître" de nos élus passe avant la sécurité de leurs administrés  !!! " C’est aussi effectivement le même cas chez nous. Rond point et bas côté fleuris mais la route est dangereuse...pas de passage protégé ni de ralentisseur au niveau de l’école...on dirait que tout est fait en dépit du bon sens...et effectivement le paraître et la bienscéance sont les priorités...pas de vagues...en attendant l’accident...

                                  Je suis admiratif devant la capacité que vous avez à essayer de faire les choses par le dialogue...moi, j’aurais déjà secoué quelqu’un.

                                  Merci encore de votre témoignage.


                                • ombrageux ombrageux 1er août 2008 00:00

                                  Et si on obligeait les train à ralentir fortemennt à l’approche des passages à niveau ?

                                  Parce que bien sur c’est toujours la faute aux autre mais jamais celle de la SNCF.

                                  Je ne comprends pas pourquoi des trains passe à d’incroyable vitesse aux abords de passage à niveau portant répertorier dansgereux.

                                  En ralentissant les convois jusqu’a 40 Km/h on réduirait, je pense, très sensiblement le nombre d’accident.


                                  • cris de lyon 5 décembre 2008 18:33

                                    vous avez réfléchis avant d’écrire cela ou vous n’avez jamais pris le train ?
                                    il faut 1km pour passer de 160 a 40 km/h, donc tout les trains doivent rouler a 40, et aprés qui s’arrêtte !!!


                                  • Loukastre Loukastre 1er août 2008 15:41

                                    Il est à la mode actuellement de construire des ralentisseurs dans tous les coins dangereux.
                                    Il suffirait peut-être d’en construire en amont des passages à niveau de façon à obliger les conducteurs à ralentir au maximum et ainsi respecter les barrières baissées ET le feu rouge ???
                                    Le non-respect (ou l’inconscience, ou l’ignorance) du Code de la Route reste tout de même le principal facteur d’accidents redoutables...
                                    Il y aura toujours des "fous du volant", des "plus forts", ils mettront toujours leur vie et celle des autres en danger, ces gens là ne sont pas à plaindre après accident... Inutile de vouloir accuser la SNCF ou autre : la SEULE FAUTE leur incombe !
                                    On devrait trouver un autre mot pour désigner ce genre "d’accident" seulement dû à l’irresponsabilité des gens... Les VRAIS accidents sont dus à des circonstances IMPREVISIBLES. Or, le franchissement des barrières baissées d’un passage à niveau n’a rien à voir avec la notion d’accident... imprévisible !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès