Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pour une France accessible

Pour une France accessible

Pour des raisons budgétaires, le gouvernement et sa majorité ont décidé d’organiser un recul généralisé en faveur de l’accessibilité.

Les associations de solidarité et le collectif pour une France accessible se sont mobilisés le 27 mai dans une vingtaine pour exprimer leur déception et leur colère.

A quand l’accessibilité des établissements recevant du public et des transports collectifs.

Le collectif pour une France accessible n’a pas été reçu par les présidents des différents groupes au Sénat et ceci malgré des demandes réitérées.

Dans un communiqué de presse, il rappelle la nécessité d’amender l’ordonnance relative à l’accessibilité :

« Le Collectif pour une France accessible rappelle que cette Ordonnance déconstruit littéralement bon nombre des objectifs initiaux de la loi de 2005, puisqu’elle exonère la majorité des établissements recevant du public et des transports publics ordinaires d’une mise en accessibilité. En introduisant 3 nouveaux motifs de dérogations, sans justifications technique ou économique, ce texte est un retour en arrière de plus de 40 ans ! L’ensemble des dispositions de cette Ordonnance et de ses textes d’application prouve l’absence de volonté réelle et sérieuse de respecter les principes d’accessibilité universelle. Par ailleurs, le Collectif tient à dénoncer le refus gouvernemental d’abaisser le seuil obligatoire appelant l’installation d’un ascenseur dans les immeubles d’habitation collectifs à construire alors même qu’il prétend vouloir « l’adaptation de la société au vieillissement » ! C’est pourquoi, le Collectif, qui sera présent dans l’hémicycle du Sénat demain, demande aux Sénateurs de se mobiliser pour l’accessibilité universelle en ne ratifiant pas l’Ordonnance en l’état mais en y intégrant les modifications fondamentales permettant de construire une France accessible à tous. »

La Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées n’a-t-elle pas annoncé la couleur !? :

« Il ne faut pas compliquer la vie des entreprises" et "les collectivités territoriales doivent contribuer au désendettement de la France"

La messe est dite….

Aucun des amendements proposés par le collectif n’a été repris.

Par contre un amendement proposé par deux sénateurs, l’un UDI, l’autre UMP a supprimé l’accessibilité directe des logements sociaux aux personnes handicapées.

Autrement dit, si une personne handicapée demande un logement, le bailleur fera les travaux -s’il l’accepte- la personne handicapée n’ayant qu’à attendre avant de rentrer que les modifications soient apportées.

Les associations comme l’APF sont en colère, elles ont raison….

Faudra-t-il organiser une manifestation devant l’Assemblée Nationale ?

 

Jean-François Chalot

 

NB -L’ordonnance en question est celle du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d’habitation et de la voirie pour les personnes handicapées


Moyenne des avis sur cet article :  1.74/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 juin 2015 18:16

    Faudra-t-il organiser une manifestation devant l’Assemblée Nationale ?

    Chouette... Chalot qui appelle à une manif... Ca c’est original... Ca nous changera des pétitions d’indignation inutiles...

    PS : Si la manif pouvait attendre le 6 février, ça m’arrangerait. J’ai un truc à commémorer dans le coin. Ca me permettra de faire d’une pierre deux coups !


    • foufouille foufouille 4 juin 2015 19:37

      ce serait dèjà bien si nous avions de quoi vivre. ton accessibilité obligatoire c’est ton handifestival de bourgeois : un plus qui empêche de nombreux invalides d’avoir de quoi vivre.


      • baron 5 juin 2015 00:02

        Les couts sont exhorbitants, par exmple un cabinet médicale devrait dépenser des dizaines voir 100 mille euros pour rendre son cabinet accessible, c’est variable selon les cas Mais c’est inutile il se déplacent dans ces cas là. Idem, pour les collectivités locales qui peuvent faire se déplacer des personnels.

        Qui va financer de telles sommes ?
        Pour le médicale et le para médicale le plus souvent les soignants se déplacent, de fait ce sont des investissement qui ne servent à rien d’autre que faire travailler les BTP.
        Il en va de même pour beaucoup de professions, ainsi il n’est pas rare qu’un conseiller clientèle d’une banque ou d’une assurance, des avocats, les notaires, les coiffeurs, les dentistes, les kynés, les infirmiers,les assistantes sociales, .....se déplacent aux domiciles. 
        Maintenant même les courses sont livrables à domicile et ces services se généralisent en raison de leur faible cout.
        Pourquoi faire chers en période de récession alors qu’il y a des alternatives.
        Il peut il y avoir des exceptions ou l’on ne peux pas faire autrement, mais globalement cet argent peut être beaucoup mieux utilisé dans une large mesure au bénéfice de handicapés dont les besoins ne se limitent pas au franchissement de portes et d’ascenseurs.
        Il y a des lieux qui ont été mis aux normes,,mais les prix à la locations sont énormes et pourquoi dépenser autant d’argent alors qu’il existe des solutions simples, plus respectueuse des portefeuilles de ceux qui parfois ne reçoivent jamais d’handicapé dans leurs locaux.
        Et songez au bistrot du coin, au petit restaurant, au petit magasin qui peinent déjà à dégager un salaire pour eux mème. 
        Ils vont faire faillite
         D’autres professions vont se regrouper pour partager les frais à engager,,mais ils ne seront plus forcément à proximité, ce qui pénalisera le plus grand nombre.
        C’est un exemple de mesure mal pensés et carrément démagogique et très onéreuses, qui peut même être contre productive, puisque les visites au domicile d’avant vont disparaitres,,il faudra bien trouver quelques part ses sommes.

        • périscope 5 juin 2015 15:27

          @baron
          Dans votre sens, je connais un établissement accueillant du public (un CPIE) où la mise aux normes a abouti à la démolition des urinoirs « Hommes » pour les remplacer par des toilettes unisexes assises.
          Comme la moitié des participants ont toujours un « zizi », la majorité des hommes va maintenant « pisser » contre les arbres du parc.
          Je ne pense pas qu’on aie installé des compteurs de fréquentation dans les toilettes « Handicapés » (ées) mais je doute qu’elles servent beaucoup !


        • bernard29 bernard29 5 juin 2015 00:09

          l’APF est en colère ;; !!!

          « Pour »une accessibilité universelle« ,... pour une »France accessible à tous« , sauf aux femmes voilées, ça va de soi ... »



          • zygzornifle zygzornifle 5 juin 2015 09:22

            @bernard29

            le voile s’enlève donc ce n’est pas un handicap ..... par contre il cache bien les handicaps .....


          • zygzornifle zygzornifle 5 juin 2015 09:20

            quand on voit ce que font les ministres les députés et les sénateurs on se doute bien qu’ils sont handicapés ....Mais pas moteurs ......


            • juluch juluch 5 juin 2015 10:21

              Compliqué.


              A Marseille par exemple les bus n’ont aucuns arrêts pour les personnes à mobilité réduite.

              Les bus sont équipés mais les chauffeurs n’ont pas le droits d’utiliser la passerelle......ça engagerait leurs responsabilité.

              Et je dois ajouter, que meme si tous les arrêts étaient aménagés, vu l’incivisme généralisé, il y aurait des bagnoles garés dessus.

              • fred.foyn Le p’tit Charles 5 juin 2015 10:48

                Bonjour monsieur chalot...Savez vous (j’espère..) que cela fait 50 ans que l’on parle d’aménagement pour les handicapés.. ?

                Que des sommes colossales ont été distribuées pour un résultat toujours décevant.. ?

                En fait que les politiciens s’en foute royalement leurs priorités étant leur salaire en fin de mois (avec cumuls si possible..)

                C’est pourtant simple de s’en apercevoir non.. ?

                Que la gauche comme la droite sont des incompétents notoires.. ?

                Et vous monsieur chalot (homme de gauche..) ça ne vous gênes pas aux entournures de militer pour une gauche aussi irresponsable que la droite sur ce sujet..(et tant d’autres..).. ?

                Vous militez dans le vide absolu..comme dans l’univers ou le « CHAOS » est de rigueur.. ?

                Personnellement je soutien les gens qui sont actifs (en silence..) pas en mots qui n’apportent rien.. !


                • hunter hunter 5 juin 2015 10:59

                  Salut à tous,

                  Bon je trouve que cet article est intéressant : j’ai un père âgé et handicapé, donc cette problématique, je connais bien !

                  Donc je remercie le camarade Jeff pour ce papier, mais.......

                  Il faudrait que le camarade (et d’autres aussi), comprenne qu’avec les néo-socialos, tout ça c’est de la foutaise !

                  Tout ce qui compte pour ces gens, c’est le fric, donc dans une bonne démarche d’ordre néo-libérale à laquelle ils se sont joyeusement convertis, le handicapé c’est peanuts !

                  Surtout celui qui est pauvre !

                  Le handicapé riche, il s’en branle : il a une grosse bagnole qu’il a fait modifier à ses frais, voire un chauffeur, et les moyens d’engager quelqu’un pour l’aider à franchir les obstacles !

                  Le handicapé, comme n’importe quel citoyen de l’arrière-garde, n’a de valeur que s’il a du POUVOUAAAAR d’achat !

                  Le handicapé comme le valide pauvre, les néo-socialos s’en tapent comme de leur première évasion fiscale !

                  Pour rester dans la logique qui est la leur, le handicapé comme le valide, n’a qu’à avoir du fric, c’est tout !

                  Les autres....ben comme dirait l’autre, ça m’en fait bouger une sans déranger l’autre !

                  Conclusion : ne rien attendre qui puisse améliorer la vie du citoyen moyen voire pauvre, de la part d’un gouvernement qui « aime les entreprises » et fait passer les lois du banquier Macron, à grands coups de 49-3 !

                  Camarades, prenons enfin conscience, de notre statut d’arrière-gardistes, et arrêtons de croire au Père-Noël ! Tous ces gouvernements qui se succèdent ont pour mission de nous transformer en néo-roumains, ce sont les ordres de l’UE, et surtout les ordres des grandes banques cosmopolites étasuniennes !

                  Adishatz

                  H/


                  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 5 juin 2015 11:45

                    Dans ma commune on a dépensé bcp d’argent pour nous mettre aux normes du handicap. Mais personne n’utilise les nouveaux dispositifs !


                    • soi même 5 juin 2015 15:39

                      Encore du vent plein de bon sentiment révolutionnaire, 47 après 68, il a certain qui rêve encore que Marx Lénine, Trotski Mao , Krivime, est le quinté gageant pour 2017 ....
                      Non c’est finie, a qui la faute ?


                      • legrind legrind 6 juin 2015 09:29

                        Chalot, la France est soumis à une submersion migratoire qui va tourne à l’invasion, les « migrants » arrivent en territoire conquis en exigeant logement aide etc avec leurs soutiens « de gauche » (associations, politique médias) à coté de ça les petits patrons artisans sont pris à la gorge, les français qui le peuvent fuient les territoires « enrichis » - où l’insécurité tourne à l’ensauvagement, sans même parler de l’islamisation - pour aller dans la France Périphérique qui existe encore et vous faites des éditos comme si on vivait en 1985..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès