Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pourquoi des gens sont-ils silencieux - voire pire - à propos du 11 (...)

Pourquoi des gens sont-ils silencieux - voire pire - à propos du 11 Septembre ? La pensée de groupe

Pourquoi les gens (bien) sont-ils silencieux - voire pire - à propos du 11 Septembre ?

C'est en substance la question que se pose Frances T. Shure, psychologue supportrice du mouvement Architectes et Ingénieurs pour la Vérité sur le 11 Septembre, dans une série d'articles, visibles ICI.

Avec l'aimable autorisation de Frances T. Shure, nous vous proposons une traduction de cette série, dont voici la septième partie.

 

PARTIE 7 : la pensée de groupe (ou opinion de groupe)


En abordant la question posée par le titre de cet essai, le chapitre du mois dernier, la partie 6, a exploré le phénomène du conformisme, avec les expériences de Solomon Asch et l'étude d'Elizabeth Noelle-Neumann sur les élections allemandes, et sa théorie de la « spirale du silence » qui en a découlé. Nous avons examiné la propension humaine à adhérer aux normes sociales afin de garder sa réputation intacte, et nous avons constaté que cette forte tendance peut souvent prendre le dessus sur les preuves, l'ouverture, la curiosité et le besoin humain de [connaître] la vérité.
Dans la partie 7, nous continuons l'analyse de Mme Shure avec une forme particulièrement inadaptée de conformisme appelée « pensée de groupe. »


Le psychologue Irving L. Janis

Se conformer aux us et coutumes est naturel, et cela peut aider une société à fonctionner avec cohésion et en douceur. Il existe cependant un seuil à partir duquel le conformisme devient inadapté et engendre de mauvaises décisions. Le franchissement de ce seuil nous conduit au phénomène de la « pensée de groupe », d'abord étudié par le psychologue social Irving L. Janis.
L'opinion de groupe est une manifestation inadaptée de conformisme dans lequel le désir d'unité des membres du groupe aboutit à des prises de décisions erronées ou déviantes. L'opinion de groupe est la propension des membres d'un « groupe soudé » à se conformer à l'opinion dominante au sein de ce groupe en particulier, aussi bien que d'exercer une pression sur les pairs susceptible de décourager fortement les opinions alternatives d'être exprimées et évaluées. Ces dynamiques dysfonctionnelles génèrent un sentiment exagéré de certitude dans les décisions du groupe, et elles entraînent souvent des conduites irrationnelles et déshumanisées de la part du « groupe soudé » [Ndt : « in-group »] à l'encontre de ceux qui n'en font pas partie [Ndt : « out-group »]. (1)

local/cache-vignettes/L416xH326/768429Groupt33cb-9eeeb.jpg
L'organigramme de l'opinion de groupe (plus ICI)
(cliquer sur la vignette ci-dessous pour une version francisée)
local/cache-vignettes/L165xH129/mini_570586Gedd8-2552b.jpg

La dynamique de l'opinion de groupe est un domaine controversé de la recherche psychologique. Tout au long de cette série, néanmoins, nous avons vu plusieurs exemples d'opinions de groupe. Souvenez-vous du culte étudié par Festinger dans la partie 5. Il est très probable que la pression exercée par les membres du groupe interdisait toute remise en cause sérieuse de leur mythe sacré de l'apocalypse et de leur sauvetage par des extraterrestres. Nous avons vu clairement les mauvaises décisions prises à la suite, l'adhésion aveugle aux retranscriptions automatiques de Marion Keech lorsque les extraterrestres ne se présentèrent pas, et le développement d'une croyance secondaire lorsque la dissonance cognitive a surgi. Nous avons également observé un sentiment exagéré de certitude parmi les membres (en fait, une défense contre la dissonance cognitive) en même temps qu'ils commencèrent à faire du prosélytisme.
La partie 3 a présenté les études de Philip Zimbardo et Jane Elliott, où nous avons vu les mauvaises décisions prises lorsque les sujets sont devenus méchants envers ceux qui n'appartenaient pas à leur groupe.
Enfin, dans la partie 6, les expériences de Solomon Asch sur le conformisme ont démontré les mauvais choix de 38,6% des sujets, lesquels ont confirmé les mauvaises réponses de la majorité.
Solomon Asch croyait que la pensée indépendante et le désaccord parmi les membres du groupe étaient les pierres angulaires d'un groupe efficace et sain, car le fait de régler ces divergences à travers la discussion entrainait alors de meilleures décisions. (2)

local/cache-vignettes/L432xH282/950061Groupt193f-97985.jpg
Cliff, l'opinion de groupe - le sentiment exagéré de certitude

En considérant cela comme une méthode saine de fonctionnement, imaginons que nous ayons une société avec un Congrès dont les membres ont l'esprit assez ouvert pour discuter avec leurs électeurs inquiets des preuves indiquant que l'administration Bush a menti à propos des événements du 9/11 – des preuves telles que les différentes versions des faits données par le NORAD lors de la Commission du 11 Septembre sur l'échec de la défense aérienne. Et imaginons un National Institute of Standards and Technology (NIST) qui discuterait longuement et de façon constante avec le Dr Niels Harrit, le Dr Steven Jones et David Chandler au sujet de leurs recherches, lesquelles contredisent les analyses du NIST sur la destruction des trois tours du World Trade Center (WTC). Si des discussions aussi ouvertes étaient un signe de prises de décisions saines et d'une société saine, alors il est clair que notre société américaine actuelle présente de profonds dysfonctionnements.

Que nous soyons à l'intérieur ou en dehors d'une communauté pour la Vérité sur le 9/11, il est instructif pour nous tous d'avoir à l'esprit les indicateurs de l'opinion de groupe, tels que les tentatives pour censurer les opinions ou les réflexions alternatives, l'autocensure et la diabolisation ou le stéréotypage de ceux ne se situant pas dans le « groupe ». Plus nous en sommes conscients, plus nous pouvons nous prémunir pour ne pas succomber à cette fragilité humaine.
Alors qu'une faible structure de l'ego nous rend plus vulnérable à l'opinion de groupe et à un niveau de conformisme inadapté décrit dans les études ci-dessus, un fort et réel degré d'autonomie et d'individuation nous aide à nous protéger de ces tendances. (3)
Un engagement sincère en faveur de la vérité et l'introspection attentive de nos propres réactions peuvent nous aider à annihiler nos tendances humaines à la « double pensée », aux résolutions inadaptées de la dissonance cognitive, et au conformisme inadapté. Tant la réflexion que la psychothérapie peuvent nous aider à cultiver notre « observateur intérieur ».

Un autre élément important pour tout effort visant à obtenir la vérité est la science, comme la science a intégré des protections telles que la vérification d'hypothèses avec des expériences, en attendant que ne soit partagées sa méthode et ses données afin que celles-ci soient soumises à l'examen d'autres scientifiques. Cette norme scientifique de partage de la méthodologie et des données n'a toujours pas été appliquée par le NIST pour son analyse de la destruction du WTC 7. Ironiquement, en réponse aux demandes FOIA pour l'obtention de ces données, le directeur du NIST a effectivement déclaré, l'air impassible, que la divulgation de ces données pourrait « mettre en péril la sécurité publique. » (4)

La science a ses limites pour comprendre la réalité, mais sans la science, nous vivrions encore dans le monde de la superstition et sous l'ancien dogme de l'église stipulant que le soleil tourne autour d'une Terre plate. L'expérimentation scientifique – partagée et reproduite par d'autres scientifiques – est une clé pour démêler de la réalité la superstition, les dogmes, et les illusions de la pensée de groupe.
Le processus scientifique a même été en mesure d'éclairer sur le fonctionnement de nos propres cerveaux. Des études fascinantes démontrent que beaucoup de nos penchants humains de rejet des informations nouvelles et difficiles à admettre sont effectivement ancrés dans nos systèmes nerveux. Cette recherche nous ouvre un autre chemin pour comprendre les réactions que nous avons tous, à un degré ou à un autre, lors de la présentation d'éléments de preuve qui remettent en question notre vision du monde actuel.

Note de la rédaction : à suivre dans notre prochain bulletin à la partie 8 : recherche sur le cerveau, Partie 1 : Structure et croyances.


Notes :

(1) Irving L. Janis, Pensée de groupe : études psychologiques des décisions et des fiascos politiques, 2 e éd (New York : Houghton Mifflin, 1982).

(2) JM Levine, « L'héritage de Solomon Asch pour la recherche de groupe," Journal de la Personnalité et de la Psychologie Sociale 3, no. 4 (1999) 358-364.

(3) Alice Miller, Le Drame de l'enfant doué : à la recherche de son soi-même (New York : Basic Books, 1997).
M. Stephen Johnson, La transformation caractérologique : Le Miracle du labeur (WE Norton & Company, 1985) ; voir chap. 1, « Relations de l'objet et Analyse de la personnalité » (10-53). Ces livres d'Alice Miller et Stephen M. Johnson détaillent comment se réalise l'individuation, ou une véritable autonomie, à travers les stades de développement de l'enfance.

(4) Voir http://cryptome.org/wtc-nist-wtc7-no.pdf and http://www.nist.gov/el/disasterstudies/ … -FINAL.PDF .


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 4 février 2015 08:59

    Soyons prudent avec tout ce qui vient des USA...surtout des idées.. !


    • howahkan howahkan Hotah 4 février 2015 09:24

      Salut

      bon a propos du 911 un élément parmi des milliers ici..........

      sinon ceci : "Le processus scientifique a même été en mesure d’éclairer sur le fonctionnement de nos propres cerveaux. Des études fascinantes démontrent que beaucoup de nos penchants humains de rejet des informations nouvelles et difficiles à admettre sont effectivement ancrés dans nos systèmes nerveux. Cette recherche nous ouvre un autre chemin pour comprendre les réactions que nous avons tous, à un degré ou à un autre, lors de la présentation d’éléments de preuve qui remettent en question notre vision du monde actuel.« 

      pour moi A B S O L U M E N T pas du tout...........
      je crois que jamais les humains n’ont été aussi ignorant d’eux meme, ......aussi superficiels, aussi perdus, aussi en souffrance, aussi schizophrènes ..

      nous confondons deux choses ,l’une est le support physique de l’activité mentale et la deuxième chose qui est le fonctionnement de l’activité mentale elle meme, d’où le support disparaît...

      notre génie humain qui,grâce aussi à la science, a su produire ceci, cela, et aussi çà , n’est capable QUE de s’intéresser au support physique par capacité programmée , et n’a aucune idée profonde de l’activité mentale elle meme,de ses racines , de ses propre interactions, origines des motifs, rôle de la mémoire qui crée un »je« , pourquoi je hais, je vole, je tue, je me suicide etc etc ad libitum....d’être meme un programme, »je« ne sais pas que »je" suis un programme, je me crois une personne...etc
      bon ce serait si long...

      je crois sincèrement que à l’ère de l’image , et de la communication ,ère on nous sommes aveugles ,sourds et muets, après visionnage de rien que ces 4 liens que j’ai mis..on pourrait peut être, TOUS, la fermer pour de bon question auto satisfaction ???

      et arrêter avec la science qui est aussi maudite que nous meme.........

      quand aux psycho bla bla....autant allez voir un curé de campagne ou allez au bistro....mais là aussi ce serait trop long...car ils ne savent pas que l’analyse n’ a strictement rien de profond et ne eut rien pour l’humain car elle est exactement et précisément LE problème ..sauf pour la hauteur des billets sur le compte en banque..dans le passé j’ai travaillé au service fiscal des médecins à la sécu,avant informatisation, je sais de quoi je parle..


      • bourrico6 4 février 2015 10:17

        et arrêter avec la science qui est aussi maudite que nous meme

        Mais encore ?


      • howahkan howahkan Hotah 4 février 2015 10:54

        Salut également ......... !!

        on sépare la science et l’humain...humain qui devient a ses propres yeux un génie, et la science la nouvelle religion , la nouvelle croyance forte de quelques sucés grâce à nos machines, ,mais a quel prix ? au prix du sang !!

        alors que c’est une seule et meme « chose »...les deux sont liés..sans humain pas de science humaine, pas de guerres, de meurtres, de tortures, de vol , de destruction etc etc ni de voiture...........de machines ,

        la science est l’humain, les deux sont maudits.....par leurs actions....

        pour moi en profondeur nous ne sommes pas du tout maudits....mais nous avons perdu ce « talent » inné........de notre faute..tout ceci se passe dans la psyché dont une partie ne marche plus, je le sais pour moi meme comme d’autres le savent par experience involontaire au dela de « moi je »...

        ce que nous ne reconnaissons jamais que notre responsabilité est totale,meme si bien sur en plus la « société » des humains en rajoute aussi bien sur !!

        ,car c’est toujours la faute des autres si j’ ai une vie de merde....alors on se solutionne rien de l’origine de nos problèmes en s’en prenant aux autres, car je suis le principal responsable de ma vie de merde... en souffrance..fait que bien sur je vais nier...


      • bourrico6 4 février 2015 14:42

        Mouais... la science n’a rien d’une religion, pas de Dieu, pas de Gourou, pas de dogmes, elle ne vous dit pas quoi penser, ni comment vivre et éduquer ses enfants, il n’ y ni sacré ni blasphème, etc, etc.
        Vous parlez des vices de l’Homme, de son arrogance, de sa prétention, mais tout ceci existe indépendamment de la science, on trouve des types qui pètent plus haut que leur cul partout.

        La science est l’humain.... mouais... belle phrase pour dire quoi, que nous somme une espèce à part car nous tentons de comprendre ce qui nous entoure afin de le maitriser ?
        C’est sur qu’aucune autre espèce n’utilise son environnement à notre échelle.
        Ainsi ce serait notre malédiction... soit, et après ?
        On se pends ? On fait avec ? On fait avec en se flagellant ?
        Et pourtant quelque part je suis d’accord, l’Humain est bidon, inconscient, nuisible, incontrôlable, bête, bref, dangereux.

        Par contre, il est le même depuis des millénaire, il n’a pas changé son comportement profond, les mêmes vices et tares se retrouvent depuis l’antiquité, bien avant la science.
        Je dis ça car je sens poindre l’argument du « c’était mieux avant ».

        La science et l’Humain sont des questions qui n’ont pas de réponses uniques et définitives.


      • howahkan howahkan Hotah 4 février 2015 16:19

        j’ai vu ton mot..pas le temps d’y revenir aujourd’hui...

        demain peut être..

        salutations


      • bourrico6 4 février 2015 10:16

        Vous parlez du 11 Septembre 1973, jour de gloire de la démocratie de l’Humanisme US ?
        Ah non... hélas, vous êtes vous même conditionné pour que 11/09 ne désigne plus que 2001.


        • foofighter le_foofighter 4 février 2015 14:19

          Vous avez raison, il y a un 11 Septembre tous les ans.
          Pour combien de temps encore ?


        • bourrico6 4 février 2015 14:43

          Hé bien, je ne pensais pas susciter une réaction aussi... euh... conne ?

          Pardon de vous avoir dérangé pendant le sieste.


        • foofighter le_foofighter 6 février 2015 13:36

          A interrogation « conne », réponse « conne ».


        • Pyrathome Pyrathome 4 février 2015 12:49
          Pourquoi des gens sont-ils silencieux - voire pire - à propos du 11 Septembre ? La pensée de groupe

          .

          Pourtant depuis un mois, certains hourdissent des complots sur la théorie des complots genre :

          << Vilains conspirationnistes, méchants complotistes, malades mentaux, apprentis terroristes, allez vous faire soigner....etc...etc.. >>

          Même jusqu’à lister des sites suspects...

          http://www.lexpress.fr/actualite/societe/conspirations-rumeurs-parodies-l-annuaire-des-sites-d-infaux_1646237.html

          ( liste noire non exhaustive,amalgames garantis ! )


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 février 2015 17:37

            Bonjour,
            vous écrivez " Des études fascinantes démontrent que beaucoup de nos penchants humains de rejet des informations nouvelles et difficiles à admettre sont effectivement ancrés dans nos systèmes nerveux. « il en est de même avec le journal officiel cet organe papier qui note toutes la lois votées chaque jour, ( 5OO pages ) et que le vulgus est sensé connaitre sur le bout des doigts. comment voulez vous que tout un chacun enregistre ces évolution régulières des règles du jeu permanent... c’est tout simplement impossible et pourtant l’autorité s’appuie sur cet adage » nul n’est sensé ignorer la loi " Le pouvoir se sert de cette clé pour verrouiller tout esprit critique et imposer sa volonté qu’il juge légitimée par ce TINA, there is not alternative ce à quoi je réponds TOI, ther’s one initiative...


            • Robert GIL Robert GIL 4 février 2015 19:33

              pourquoi les gens sont silencieux sur le TIPP ou la loi macron ?


              • franc tireur 4 février 2015 22:43

                11 septembre et arabie saoudite , épisode 123.. : zacharias moussaoui charge la famille royale 


                les conspiros n aiment pas cette version, pas assez sexy a leur gout .
                pourtant elle envoit du lourd et c est la plus vraisemblable
                ajoutons le role du pakistan, réputé pour etre le bras armé des saoudiens.

                par contre le truc qui m échappe c est , outre la guerre sainte quel interet pour le royaume ? 
                une possibilité est qu il soit en cheville avec des americains, la le conspiro retrouve des couleurs.
                pour etre honnete c est une possibilité non farfelue . au sein de l appareil us il y a beaucoup de corruption, traitres et espions au service d interets autres. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès