• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pourquoi dit-on que la France n’aimerait pas les maghrébins (...)

Pourquoi dit-on que la France n’aimerait pas les maghrébins ?

Le ministère du Travail a rendu publics les résultats d’une vaste opération de « testing » sur les discriminations à l’embauche dans les grandes entreprises, selon l’origine du nom des candidats. Il apparaît que les noms d’origine « maghrébine » sont très nettement discriminés par rapport aux noms d’origine « hexagonale ».

On va convoquer les plus coupables, les tancer, et s'il ne corrigent pas leur comportement les signaler à la vindicte publique, dixit la ministre du travail.

 

Quel est le but, prouver qu'il y a une discrimination à l'embauche, que quand on vient de certains quartiers et que l'on a certains patronymes on est l'objet de méfiance de la part des entreprises.

Les entreprises ne sont que le reflet de ce qui se passe dans la société.

Une méfiance réciproque entre deux communautés.

Le but est atteint, on enfonce des portes ouvertes pour faire le buzz, mais parallèlement la démarche est très grave, on accroît la méfiance entre deux communautés, et on alimente la tendance au rejet réciproque.

On cherche quoi, une division plus grande, la confrontation ?

Le constat on le connaît, les preuves sont quotidiennes.

L'échec de l'intégration est évident.

Quelles ont été les erreurs de nos gouvernants depuis des décennies pour arriver à cette situation ?

Voilà la véritable interrogation.

Voila les vrais questions, auxquelles on se refuse à donner des réponses.

On n'a jamais fait le bon diagnostic, on n'a jamais pris les bonnes mesures, et on s'inquiète que la France malade de son d'identité malheureuse et de ses difficultés pour les différentes communautés de vivre ensemble soit dans un état si grave.

Pourtant

La France est grande, de son passé, de son Histoire

La France est belle, de sa géographie, de son patrimoine culturel

La France est généreuse par sa capacité à avoir reçu tout au long de son histoire des immigrés qui ont assimilé la culture et les valeurs françaises et se sont sentis Français autant que les Français 'de souche.'

Pourquoi aujourd'hui tout est différent, pourquoi les Français craignent et rejettent l'immigration, pourquoi beaucoup d'immigrés ne se sentent pas français et ont l'impression de n'être pas ressentis comme de vrais Français ?

Pourquoi une minorité certes, mais elle existe, hait même ce pays d’accueil, ils le disent et le chantent ?

Il y avait pourtant eu un appel de détresse et d'espoir de cette communauté en 1983 LA MARCHE DES BEURS.

Aucune vraie réponse à leur appel de nos responsables sourds et aveugles comme ne comprenant rien à rien.

 

Pourquoi l'intégration, ne parlons même pas d'assimilation a échoué

Les raisons sont nombreuses, connues, mais le déni de réalité, l'idéologie dominante, le politiquement correct, le sacré pas d'amalgame, ont faussé le diagnostic et rejeté les solutions.

La lucidité montre

 -Qu'une immigration non contrôlée, empêche toute intégration, L'afflux de migrants nuit à l'intégration.

Cette incurie est faite au détriment des immigrés qui sont sur notre sol depuis plusieurs générations et dont on ne peut s'occuper décemment et leur donner les armes de l'intégration qu'ils sont en droit d'avoir.

 -Que les Zones de non droit qui en sont le résultat, avec son économie parallèle et ses violence que l'on supporte et admet pour acheter la paix sociale, sont des bombes à retardement.

 -Que le fait que l'on soit toujours en train de remettre en cause la religion Musulmane et ses difficultés de s'adapter aux lois de la république, faute d'avoir établi comme pour la religion juive, un concordat délimitant les droits de l'Islam compatibles avec nos lois.

A produit un Islam le cul entre deux chaises.

 -Le fait aussi de la repentance perpétuelle ET PLEUNICHARDE qui construit une image dévaluée de la France et ne rend pas fier d'être Français.

Nos dirigeants passent leur vie à genoux à se repentir des méfaits de notre pays.

Les Français sont

- collaborateurs pendant la seconde guerre mondiale, discours parisien de juillet 2012 sur la rafle du Vel d’Hiv

- esclavagistes, auteurs de crimes contre l'Humanité, repentance à Dakar

-Colonialistes criminels repentance à Alger en 2012

 

Comment faire aimer la France aux immigrés anciens ou à venir si nous mêmes ne nous aimons pas ?

 

La France des droits de l'Homme, La France de la révolution, la France des Lumières,

 La France généreuse et humaniste, La France phare de l'humanité, celle-là on la tait, un efface son histoire jusque dans nos écoles, quelle action criminelle impardonnable !

Et le dernier volet, pas le moins important, le nouvel Homme mondial concocté par les technocrates.

Le Français citoyen du monde capitaliste. Résultat d'un multiculturalisme avorté réduit en communautarismes.

L'homme nouveau est en préparation, sans couleur, sans passé, sans famille, sans patrie. Citoyen du monde, taillable et corvéable à merci par ceux qui ont le pouvoir ou l'argent, ou les deux. On commence par l'Europe, laboratoire de dénationalisation et du grand remplacement.

Alors la boucle est bouclée, on a négligé la réalité de la France au profit d'une utopie mondialiste qui le moins que l'on puisse dire est qu'elle se présente mal.

Va-t-on revenir sur terre, c'est à dire en France, s'attaquer aux vrais problèmes quotidiens, celui ou celle qui va sortir prochainement des urnes voudra-t-il et pourra-t-il désamorcer la machine infernale ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

150 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 15 décembre 2016 15:32

    Encore une fois, les dirigeants mettent sur la place publique une « wedge issue » (politique de la division) pour masquer les véritables raisons du déficit d’emplois. Un os à ronger pour les sans-dents.


    Que les patronymes à consonance arabe rencontrent plus de difficultés que d’autres est un lieu commun qui n’a pas besoin d’être démontré. Mais ce n’est pas en culpabilisant les employeurs que cela créera des emplois. En période de « plein emploi », la discrimination n’existe pas. Pour traiter l’un, il faut d’abord régler l’autre, et ce ne sont nila discrimination positive ni les agitations moralisatrices qui régleront quoi que ce soit ! Au contraire !

    Pour ce qui est de l’intégration de la population maghrébine, elle est beaucoup mieux résussie que beaucoup ne veulent bien le dire. Mais on ne parle pas des trains qui arrivent à l’heure.

    • Paul Leleu 16 décembre 2016 09:25

      @Jeussey de Sourcesûre

      bah... vous avez raison... mais votre lucidité de correspond pas à la nouvelle pensée unique zemmourienne....

      c’est très à la mode de bla-blater de la sociologie parisienne sur ’’les zones de non-droit’’ et la ’’France périphérique’’... c’est la nouvelle doxa sociologique aussi obtue que l’ancienne sur les bisounours


    • JL JL 16 décembre 2016 09:43

      @Paul Leleu
       

       pardon pour cette intrusion, mais permettez moi de vous dire que vous confondez pensée unique et pensée binaire.

       La pensée unique désigne un consensus mou et dominant au sein d’une société.
       
       La pensée binaire est une pensée sans nuances : l’individu voit tous ceux qui ne pensent pas comme lui comme de dangereux extrémistes. 
       
       
       Cordialement.

    • L'apostilleur L’apostilleur 19 décembre 2016 12:04

      @Jeussey de Sourcesûre
      Il n’y aurait pas de discussions s’il n’y avait pas de problèmes. Les quelques trains qui ne sont pas à l’heure peuvent discréditer les autres. La communauté maghrébine est trop silencieuse, elle ne défend pas la place à laquelle elle a droit dans la République, pourtant ce serait si simple de condamner à chaque fois, les écarts de ceux qui ne la respectent pas. 

      Le silence du CFCM à la recherche d’un consensus difficile, est regrettable sur ce point.

    • Rincevent Rincevent 15 décembre 2016 16:15

      Pour avoir un début d’action sur cette situation, il faudrait disposer de chiffres vérifiables, pas des sentiments ou des impressions, toujours hautement manipulables selon les événements. En clair, ça s’appelle des statistiques ethniques. Or, on se l’interdit au nom du sacro-saint politiquement correct. Refuser de construire un thermomètre précis n’a jamais été une solution pour combattre la fièvre.

      Très intéressante cette théorie de la division, c’est bien ce qui a été pratiqué, surtout depuis 2012...


      • moderatus moderatus 15 décembre 2016 16:25


        En France on a l’art de diviser, et après de faire des études sur cette division. Les Raisons de cette division n’intéressent pas nos responsables justement parce qu’ils en sont responsables.
        Pas de diagnostic précis, pas d’action à mettre en place.


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 15 décembre 2016 16:35

          @moderatus

          Bonjour Moderatus.
          Entièrement d’accord.
          L’orchestration la plus flagrante de division pour occuper les esprits à autre chose que ce qui est important a été tout le remue-ménage autour du mariage homo et de la PMA.
          Tout ça sur fond de « terrorisme » et d’état d’urgence sans fin.
          Il sera difficile d’aller plus loin sans supprimer les droits électoraux et réaliser le rêve des néoconservateurs : confier la gestion des états (ou des « unions » de territoires) aux chefs d’entreprises et aux banquiers , comme cela commence à se faire... ailleurs...

        • moderatus moderatus 15 décembre 2016 16:42

          @Jeussey de Sourcesûre

          On adore chez nous se plaindre des problèmes dont on est la cause, et mettre en place des études et des constats qui ne servent à rien parce connus. Pas chercher les responsabilités et les solutions, trop compliqué.

          Demain on fera une étude sur la représentation des noirs , des jaunes , des juifs sur le marché du travail et à la télévision

          et plus tard un farfelu demandera la même étude pour les homosexuels , les hétéros .

          On adore ouvrir chez nous les boites de Pandore


        • Victor 15 décembre 2016 17:09

           Mohamed n’est pas un prénom françaiscontrairement à ce que dit le frère Tarek
           
          On n’efface pas l’histoire même sous une grosse éjaculation de gogochiste mondain.
           
          Mohamed-Islam encore moins ....
          Quand à Mohamed Nisar Merah Fuck Koufar c’est un prénom d’avenir .... 
           
          http://www.leparisien.fr/faits-divers/nice-la-ville-veut-empecher-une-famille-d-appeler-son-bebe-mohamed-merah-18-11-2016-6344187.php
           
          Si le grand père était cool (et bossait bien soumis pour le père Bouygues), le père voulait s’intégrer, le fils dealer, la 3eme génération retrouve un surmoi du moyen âge, c’est la phénoménologie de l’histoire, l’Histoire reste tjrs dans les esprits, dans la race, dans les noms, avec ses aliénations, ses ressentiments ; Imaginez des sioux trouvant un armement extra-terrestre surpuissant.... smiley
           
          Gogocho est un crétin.


          • OMAR 15 décembre 2016 17:44

            Omar9

            @Victor

            Les fils et petit-fils de harkis ont bien changé leur nom et, surtout leurs prénoms et même de religion, ont-ils pour autant été intégrés ?
            http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Fiches/2007/NI_2007_02_hafida_ chabi.pdf

            Et tu crois qu’en s’appelant Jean ou Henri, un basané ne se sera pas arrêté pour délit de faciès ?
            Ôte la noirceur de ton cœur et de ton esprit, et ta phénoménologie de l’histoire prendra un autre cours, celui de la fraternité et de la solidarité...

             


          • Victor 15 décembre 2016 20:33

            @OMAR
            D’abord penser à la volonté de Le Pen en 58 de donner la nationalité française à tous les arabes algériens (et kabyles) pas seulement les juifs (contre De gaulle)
            Pourquoi ? : réponse la France était empire (chaque nation apporte une terre, le basané de Martinique n’est pas vu comme un Mohamed ...)
             
            Ce n’est pas une question de couleur c’est une question de « grand remplacement » et d’occupation contre la volonté populaire (90% des français veulent arrêter l’immigration), de différence culturelle ressentie et revendiquée aussi (altérité). Après ce fait l’amalgame sur le basané, ne pouvant différencier le harki du colon mondialiste (et du martiniquais par là même ...). Evidement il y a un fond de méfiance de l’altérité apparente inexpugnable mais gommable par la vision politique (la généricité de l’homme).
             
            Qui dit humanité ment, la solidarité est instinct couverte d’une « représentation » cette dernière n’est donnée que par l’histoire pas par une quelconque « bonne volonté ». cette « représentation » définit ennemi/ami (politique), car le grégaire ne peut être universel (chez les animaux c’est pareil), mais pas purement instinctif, avec une rationalité représentée.
             


          • Victor 15 décembre 2016 20:50

            Je me demande si qq a écrit sur la « phénoménologie de l’ennemi » ...
             
            Par ex les wasp considérait les italiens comme non blancs, pas des leurs donc. Maintenant ce n’est plus le cas, pas que le wasp trumpiste s’est amélioré (au sens gogoche) mais parce que l’italien a fait des super films de mafia, s’est battu (la guerre est le plus grand intégrateur étant par définition la défense ultime d’un commun) et est devenu « des nôtres »
            Ce n’est pas une bonne volonté, c’est l’histoire.
            Mais le noir, avec son altérité apparente plus différente reste marqué malgré tout son apport (musical par ex) à la culture (l’intgration est culturelle), en 40, au Vietnam ...
             
            L’hispanique chrétien est vu envahisseur car vient l’immigration imposée (par le capital clintonien) mais l’hispanique intégré peut qd même voter Trump (il a lâché son origine raciale pour la généricité politique).
             
            La bonne volonté charitable est arnaque irrationnelle (idéaliste) comme l’est l’universalité gogochiste.


          • Paul Leleu 16 décembre 2016 09:21

            @Victor

            et toi t’es pas ’’cacaricatural’’...

            faudrait peut-être arrêter ces fatigantes rengaines banania sur le bobo-gogo-chichistes...

            ça y en à devenir un tic de parole et de pensée chez de nombreux commentateurs... mais ça y en à pas remplacer vraie argumentation critique


          • Victor 16 décembre 2016 12:22

            @Paul Leleu
            Un peu de bobo de la gogoche shiteuse et lécheuse de cul du Capital :

            Vidéo ÉDIFIANTE : le parcours animé sur une carte des ONG complices des mafia (accusation de Frontex) avec compteur de tonnage
             
            Les pseudo ONG vont charger leurs cargaisons négrières à 25km de la Lybie (95% du parcours) incitant les passeurs a ne même plus fournir de bateaux de mer (cit. Frontex). Les appels de détresse ne représentent que 10% du flot mafieux (cit.Frontex), 90% étant assuré dans une chasse direct des barcasses, où phare de nuit pour attirer les cargaisons comme les mouches etc... Frontex accuse les ONG de complicité direct de traite d’êtres humains (de concurrence déloyale, Frontex voudrait des barges pour charger sur les plages) 

            https://archive.fo/sy9Xy#selection-1887.0-2067.380
            (article avec souscription Financial Times : https://www.ft.com/content/3e6b6450-c1f7-11e6-9bca-2b93a6856354)


          • baleti baleti 16 décembre 2016 14:02

            @jesuispascontent



             se qui est tellement con, est de nier une evidence.

          • baleti baleti 16 décembre 2016 14:21

            @Victor


            le mohamed est moins soumis, au basané martiniquais.

            Le français n’a pas de problème, avec les autre race, il a des problème avec les moins soumis que d’autre.
            Le français trouve inconcevable, qu’une personne immigré en France, ne se soumet pas automatiquement.
            Est se que la mentalité du colon, n’est pas le réel problème ?
            Les grand père et père, accueils en France, se sont soumis, demander a leur enfant et petit enfant né sur le sol français, de faire la même chose est inconcevable, pour ses jeunes.Quand on prend en considération, qu’il n’ont toujours pas avaler, la soumission de leur parent, comment rétablir une égalité entre les français « de souche », et les français de sol.
            La confrontation, étais inévitable, d’expliquer a ses jeunes les erreurs de la France, envers leur pays d’origine, et leur semblable, serai un début de bonne volonté.
            D’apres se que je vie en france, les bonne volonté sont rare, la majorité a choisie la confrontation.
            La suite, la prochaine saison (décennie)

          • microf 15 décembre 2016 17:15

            Ce n´est pas vrai que la France n´aime pas les Maghrébins, qu´ils soient discriminés á l´embauche se comprend, car devant un patron raciste, il aura tendance á leur refuser l´emploi, mais ceci vaut aussi pour toutes les autres personnes vivants en France qui ont des noms ne sonnant pas de souche.
            Je pense que la France aime même trop les Maghrébins, il y en a qui sont Ministres, ce qui est d´ailleurs bien, il faut bien vivre ensemble. 


            • moderatus moderatus 15 décembre 2016 19:08

              @microf

              C’est ce que l’article prétend , des discriminations à l’embauche envers les Maghrébins.
              en général les patrons ne sont pas racistes, ils embauchent sur des critères de compétence c’est l’intérêt de leur entreprise donc le leur .

              Si il y a des discriminations, et il y en a, il faut en chercher les causes ailleurs que dans le racisme.
              c’est ce que j’ai essayé de faire.


            • microf 16 décembre 2016 01:17

              @moderatus
              « Les patrons embauchent sur les critères de compétences c´est l´intérêt de leurs entreprises donc le leur ». Voulez vous dire par lá que les Maghrébins n´ont pas cette compétence ?.
              Pourquoi ce problème de Maghrébins en France, il ya aussi des Maghrébins en Allemagne, en Angleterre, en Autriche, mais on en n´entend pas parler si négativement comme en France. Dans ces pays cités, ils ont le droit de porter le voile partout dans les bureaux, les hopitaux, les universités, sans que cela soulève des vagues comme en France.
              En Angleterre á Londres en Angleterre, le Maire élu par les Londoniens est un Musulman, je ne m´imagine pas une telle chose en France, oú cette élection a fait beaucoup plus de tapage qu´en Angleterre pourquoi ?. De nombreux Musulmans sont Maires de villes en Angleterre, ceci est impossible en France.
              Les Anglais ont dépassé ce stade primitif de rejet, il faudra bien s´en accommoder des Maghrébins et autres immigrés en France car ils sont lá et n´iront nulle part d´autre.
              Une bonne nouvelle pour les Francais qui n´aiment pas les immigrés Maghrébins et noirs, l´UE s´apprête á exempter de visa, les Ukrainiens et les Georgiens, ce qui fera près 50 millions de personnes pas musulmanes mais chrétiennes comme les Francais et qui, certains viendront en France, ils pourront ainsi prendre la place des Maghrébins et des noirs et le problème sera résolu, qu´en pensez vous ?.
              Je ne sais pas si vous avez déja entendu parlez du Discours de Sékou Touré face á de Gaule prononcé Le 25 Aout 1958, sinon, vous pouvez le suivre á youtube.
              Le général de Gaule vient en Afrique en cette année lá proposer aux Africains une Association Franco-Africaine, bien sûr dirigée par la France. Le Président Sékou Touré lui répond que NON, d´oú le NON de Sékou Touré á de Gaule, il lui dit ceci « Nous préférons la pauvreté dans la liberté, á l´opulence dans l´esclavage ». Le général de Gaule le prit très mal, écoutez la réponse du général de Gaule« Vous voulez l´indépendance, eh bien prenez lá, la France saura en tirer les conséquences ». Et quelles furent les conséquences ? Sékou Touré fut mis au banc de la Communauté Internationale comme on l´appele, la Francafrique qui plombe les économies Africaines fut créee, que resta -il aux Maghrébins et noirs d´autres, que de déferler en France.
              La proposition de Sékou Touré á de Gaule pour cette Association Franco- Africaine, c´était que chaque pays Africain soit indépendant, choisisse son modèle de développement, et soit accompagné par la France pour sortir du sous-développement. Si la France avait acceptée cette proposition, il n´y aurait pas ces immigrés Maghrebins et noirs aujourd´hui en France, et la France aurait beaucoup eu á gagner. Aujourd´hui avec la crise qui frappe la France, elle va se tourner vers qui ?, car ces pays Africains n´en veulent plus de la France, mais comme ils n´ont pas de moyens pour s´opposer á France, ils la subissent ce qui n´est pas une solution, car chaque chose a une fin que fera alors la France lorsqu´elle aura perdu ses colonies qui sont ses vaches á lait ?.
              Avez vous déja entendu parlez du Franc CFA, cette monnaie est l´équivalent de la monnaie que les nazi ont crées en France pendant l´occupation pour controler l´économie de la France ?. Ce Franc CFA est imprimé en France á Chamalière, et géré par le Trésor Francais, combien de Francais le savent ?. Voila les causes de la présence immigrés Noirs et Maghrébines en France, je ne parle pas du pillage des matières premiéres Africaines qui est un autre chapitre.
              La question que les Francais devraient poser au prochain Président qui qu´il ou elle soit, va t-il, ou va t-elle mettre fin á la Francafrique ?. Si ce sera la cas, en très peu de temps, la France se verra vidée de ses immigrés Noirs et Maghrébins qui rentreraient travailler pour le dévelopement de leurs pays respectifs, car dorénavents enfin indépendants et libres, mais sinon, je pensent que les Francais vont continuer á ne pas aimer les Maghrébins et les noirs qui seront contraints de continuer á vivre en France même s´ils crachent sur la France.
              Souhaitons seulement vous et moi que cela se passe bien pendant les prochaines élections pour le bien et de la France, du Maghreb et l´Afrique Noire.

               


            • moderatus moderatus 16 décembre 2016 09:03

              @microf

              Le monde actuel s’est construit tout au long des découvertes de nouveaux pays, de conquêtes de
              croisades , d’invasions de colonisations, et les décolonisations. c’est l’Histoire du monde qu’il ne faut pas regarder avec des lunettes actuelles ni juger sur les valeurs de notre temps..

              Il faut aussi arrêter de séparer le monde en deux, les bons et les méchants.

              je vous demande de méditer cette phrase Aimé Césaire

              Chantre de la négritude anti colonialiste, mais lucide.

              <<Effectivement, la lutte pour l’indépendance est glorieuse, magnifique. Mais, je dirais que c’est « relativement facile ». Qu’on ne se méprenne pas sur ma pensée. La lutte pour l’indépendance coûte beaucoup de sang et de larmes, c’est un acte héroïque, mais c’est « facile » comparé aux problèmes qu’il faut résoudre, une fois l’indépendance conquise. La lutte est épique, mais avec du courage et de l’enthousiasme, c’est réalisable. C’est l’épopée. Après l’indépendance, c’est la tragédie. Car, c’est à ce moment-là, et les gens devraient s’en rendre compte, que la lutte difficile commence, que la lutte pour la libération prend son sens. A ce moment-là, on lutte pour soi-même, il n’y a plus d’alibi possible, l’homme est aux prises avec lui-même.>>


              Aimé Césaire

              Les malheurs de l’Afrique sont en partie due aux Africains eux même, et se répercutent sur les autres continents.

              AU Nigeria , le taux de natalité est en moyenne de 7 enfants par femme, et une économie qui est en progression certes , mais incapable de résister à cette démographie.

              Le problème mondial à venir est la démographie de l’Afrique qui va doubler sa population dans 2O ans. Les études montrent que ce sont les pays les plus pauvres qui ont le plus de fécondité.

              comment résoudre cette équation ?




            • Paul Leleu 16 décembre 2016 09:34

              @microf

              il existe il est vrai de nombreuses discriminations...

              y compris tous ces patrons ’’patriotes’’ à l’heure de l’apéro, mais qui refusent d’embaucher des français de souche car il faut les payer normalement...

              un peu comme le ’’patriote’’ François Fillon, qui veut envoyer ses ’’frères de souche’’ crever à l’hospice comme au 18eme siècle...

              pas plus anti-francais que les ’’patriotes’’ bruyants, qui pullulent, dans le bla-bla contemporain gratuit


            • Hector Hector 16 décembre 2016 10:32

              @moderatus
              Bonjour,
              Vous avez, je le pense très sincèrement, raison.
              Quelle que soit la situation considérée ou le problème posé, la démographie galopante des peuples pauvres résidents en France ou non, commence à être et sera une équation insoluble dans moins de 30 ans et je suis à peu prés sur que des mesures très dures devrons être appliquées dans la moitié de ce siècle.
              Et le mélange des populations, qui obligatoirement, non seulement se fait relativement vite aujourd’hui, voyez les émissions télévisées par exemple, et les quartiers défavorisés de pratiquement toutes les villes de France, ou ce mélange est encore plus probant. et se fera demain encore plus largement, n’apportera pas de solutions sociale.
              Le « Vivre ensemble » n’est pas pour demain. Nous sommes encore trop différents.
              Tant que nous ne serons pas tous ’une même couleur et d’une même religion ou que (cette ?) ces religions seront bannies de la vie sociales et remplacées comme en France depuis la loi de 1905 les relations sociales risquent d’être encore délicates.


            • moderatus moderatus 16 décembre 2016 11:30

              @Hector

              Le vivre ensemble ils s’en foutent
              les technocrates qui gouvernent le monde veulent cet homme universel

              J’avais écrit il y a peu
              "L’homme nouveau est en préparation, sans couleur, sans passé, sans famille, sans patrie. Citoyen du monde, taillable et corvéable à merci par ceux qui ont le pouvoir ou l’argent, ou les deux. On commence par l’Europe, laboratoire de dénationalisation et du grand remplacement."


            • microf 16 décembre 2016 13:03

              @moderatus
              Je ne suis pas d´accord avec votre commentaire. Je vous ai posé certaines questions auquelles vous n´avez pas répondu.
              Vous citez Aimé Césaire qui dit que la faute revient aux Africains le croyez vous vous même ?
              Avez vous lu ou écoutez le Discours d´Áimé Césaire sur le colonialisme ? un Chef d´oeuvre. Comment Aimé Césaire pouvait-il écrire ce Discours et dire que la faute revient aux Africains ?.
              Je vous met quelques mots de ce Discours, le reste si cela vous intérèsse ou les autres peut être lu á youtube.
              « Une civilisation qui s´avère incapable de résoudre les problèmes que suscitent son fonctionnement est une civilisation décadente. Une civilisation qui choisie de fermer les yeux sur ses problèmes les plus cruxiaux est une civilisation atteinte. Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.
              Le fait est que la civilisation dite Européenne, la civilisation Occidentale telle que l´ont faconnée deux siècles de régime bourgeois, est incapable de résoudre les deux problèmes majeurs que son existence a donné naissance, le problème du prolétariat et le problème colonial. Que déféré la barre de la raison, de la barre de la conscience, cette Europe lá est incapable de ce justifier, que de plus en plus, elle se réfugie dans une hypocrisie d´autant plus audieuse qu´elle a de moins en moins de chance, de tromper.
              L´Europe est indéfendable, il parait que c´est la constatation que se confie tout bas les stratèges Américains, en soi, ce n´est pas grave. Le plus grave c´est que l´Europe est moralement, spiritulement indéfendable. Et aujourd´hui il se trouve que ce ne sont pas seulement les masses Européennes qui incriminent, mais que l´acte d´accusation est proféré sur le plan mondial par des dixaines et des dixaines de millions d´hommes, qui du fond de l´esclavage, s´érigent en juge.
              On peut tuer en indochine, torturer á Madagascar, emprisonner en Afrique noire, sévir aux Antilles, les colonisés savent désormais qu´ils ont sur les colonialistes, un avantage, ils savent que leurs maitres provisoires mentent donc que leurs maitres sont faibles.
              Et puisqu´aujourd´hui il m´est demandé de parler de la colonisation et de la civilisation, allons droit au mensonge principal á partir duquel prolifère tous les autres. Colonisation et civilisation, la malédiction la plus commune en cette matière est d´être la dupe de bonne foi d´unehypocrisie collective, habile á mal poser les problèmes pour mieux légitimer les audieuses solutions qu´on leur apporte.
              Cela revient á dire ici que l´essentiel est ici de voir clair, de penser clair, entendre dangereusement, de répondre á l´innocence question initiale : qu´est ce en son principe que la colonisation ? de convenir de ce qu´elle n´est point ; ni évamngélisation, ni une entreprise philantropique, ni volonté de reculer es frontières de l´ignorance, de la maladie, de la tyrannie, ni élargissement de Dieu, ni extension du Droit, d´admettre une fois pour toutes sans volonté de broncher aux conséquences, que le geste décisif est ici de l´aventurier et du pirate, de l´épicier en rand et de l´armateur, du chercheur d´or et du marchand, de l´appétit et de la force, avec, derrière, l´ombre portée, maléfique d´une forme de civilisation, qui á un moment de son histoire, se constate obligée, de facon interne, d´étendre á l´échelle mondiale la concurence de ses économies antagonistes.
              Poursuivant mon analyse, je trouve que l´hypocrisie est de date récente ; que ni Cortez découvrant Mexico du haut du garnd Téocalli, ni Pizard devant Cuzco, encore moins Marco Polo devant Cambaluc ne protestent d´être les fouriers d´un ordre supérieur ; qu´ils tuent, qu´ils pillent, qu´ils ont des lances, des cupidités ; que les baveurs sont venus plus tard ; que le grand responsable dans ce domaine est le pédantisme chrétien, pour avoir posé les équations malhonnêtes : christianisme égale civilisation : paganisme sauvagerie, d´oú ne pouvaient que s´ensuivre d´abominables conséquences colonialistes et racistes dont les victimes devaient être des Indiens, des Jaunes, des Nègres.
              Cela règlé, j´admets que mettre les civilisations différentes civilisations les uns les autres est bien ; que marier les mondes différents est exellent ; qu´une civilisation, quel que soit son génie intime, á se replier sur elle même, s´étiole ; que l´échange est ici l´oxygène ; que la grande chance de l´Europe est d´avoir été un carrefour, et que, d´avoir été le lieu géométrique de toutes les idées, le réceptacle de toutes les philosophies, le lieu d´accueil de tous les sentiments en a fait le meilleur redistributeur des énergies.
              Mais alors, je pose la qestion suivante : la colonisation a t-elle vraiment mis en contact ? ou si l´on préfère d´etablir le contact, était elle la meilleure ? Je réponds NON.
              Et je dis que de la colonisation á la civilisation, la distance est infini ; que toutes les expéditions coloniales accumulées, de tous les statuts coloniaux élaborés, de toutes les circulaires ministériels expédiées on ne saurait réussir une seule valeur humaine.
              il faudrait d´abord étudier comment la colonisation travaille á déciviliser le colonisateur, á l´abrutir au sens propre du mot, á le dégrader, á le réveiller aux instincs enfouis, á la violence, á la convoitise, á a haine raciale, au relativisme moral, et montrer que chaque fois qu´il ya au Vietnam qu´une tête coupée et un oeil crevé et qu´en France on accepte, un Malgache supplicié et qu´en France on accepte, il ya un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une regression universelle qui s´opère, une grangène qui s´installe, un foyer d´infection qui s´étend et qu´au bou de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous cs prisonniers ficélés et intérrogés de tous cs patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il ya le poison instillé dans les veines de l´Europe, et le progrès lent et sûr de l´ensauvagement du continent.
              Et alors, un beau jour, la bourgeoisie est réveillée par un formidable choc en retour : les gestapos s´affairent, les prisons s´emplissent, les tortionnaires inventent, raffinent, discutent autour des chevalets.
              On s´etonne, on s´indigne. On dit comme c´est curieux ! Mais bah ! C´est le nazisme ca passera ! Et on attend, on espère ; et on se tait á soi même la vérité, que c´est une barbarie, mais la barbarie suprême, celle qui couronne, celle qui résume la quotidienneté des barbaries ; que c´est du nazisme, oui mais qu´avant d´être la victime, on a été le complice ; que ce nazisme lá on l´a supporté avant de le subir, on l´absous, on a fermé l´oeil lá dessus, on l´a légitimé, parceque jusque lá, il ne c´était appliqué que sur les peuples non Européens ; que ce nazisme lá on cultivé, en en est responsable, et qu´il sourd, qu´il perce, qu´il goutte avant de l´engloutirdans ces eaux rougies de toutes les fissures de la civilisation Occidentale et chrétienne.
              Oui, il vaudrait la peine étudier cliniquement dans les détails, les démarches d´Hitler et de l´Hitlérisme et de revèler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XX siècle qu´il porte en lui un Hitler qui s´ignore, qu´Hitler ´habite, qu´Hitler est son démon, qu s´il le vitupère c´est par manque de logique, et qu´au fond ce qu´il ne pardnne pas á Hitler ce n´est pas le crime en soi, le crime contre l´homme, c´est le crime contre l´homme blanc, c´est l´humiliation de homme blanc et d´avoir appliqué á l´Europe des procédés colonialistes donc ne revelaient jusqu´ici que els Arabes d´Algérie, les coolies de l´Inde et les nègres d´Afrique.
              Et c´est lá le grand reproche que j´adresse au pseudo-humaniste d´avoir rapetissé les droits de l´homme, d´en avoir eu, d´en avir encore une conception étroite et parcelaire, partielle, partiale et tout compte fait, sordidement raciste.
              J´ai profondément étudier Hitler. C´est qu´il le mérite ; il permet de voir gros et de saisir que la société capitaliste á son stade, actuel, est incapable de fonder un droit des gens, comme elle s´avère impuissante á fonder une morale individuelle. Qu´on le veuille ou non : au bout du cul de sac Europe, il ya Hitler. Au bout du capitalisme désireux de se survivre, il ya Hitler. Au bout de l´humanisme formel et du renoncement philosophique, il ya Hitler.
              Et dès lors une de ces phrases s´impose á moi :
              Nous aspirons nons á l´égalité. Mais á la domination. Le pays de race étrangère devra redevenir un pays de serfs, de journaliers agricoles ou de travailleurs industriels. Il ne s´agit pas de supprimer les inégalités, mais de les amplifier et d´en faire une loi. Cela sonne net, hautain et brutal et nous installe en plein sauvagerie hurlante. Mai descendons d´un dégré :
              Qui parle ? J´ai honte de la dire : C´est l´humaniste Occidental le philosophe idéaliste : Qu´il s´appele Renan c´est un hazard. Que ce soit tiré d´un livre intitulé »la Reforme intellectuelle et morale" qu´il ait été écrit en France au lendemain d´une guerre que la France avait voulu du droit contre la force, cela en dit long sur les moeurs bourgeoise.

              Ce Discours d´Aimé Césaire n´a perdu aucune ride, il nýa qu´á voir l´état du monde actuel en plein XXI siècle pour le constater avec quelle barbarie l´Occident agit envers les autres pays, c´est sur cela qu´il faut se concentrer comment faire pour s´en sortir, que de monter les Communautés les unes contre les autres, nous ne voulons plus des Auschwitzs j´ai visité ce camps et jusqu´á aujourd´hui, je tremble á chaque fois que j´y pense. Les études bidons telles les Francais qui n´aiment pas les Arabes ou les immigrés n´apportent aucune solution.


            • moderatus moderatus 16 décembre 2016 14:29

              @microf

              Je vous certifie que les propos de Césaire sont vraiment exacts.

              Il n’y a aucune contradiction entre son discours et son analyse.

              Bien sur qu’il condamnait le colonialisme, et son discours est célèbre.
              Mais ce qu’il voulait dire , c’est là ou son discours est admirable,

              c’est que les peuples sont ensuite responsables et surtout leurs dirigeants de ce qu’il font de leur indépendance. Qu’ils n’ont plus d’alibis.

              Quand on voit ce que certains dirigeants ont fait de l’indépendance de leur pays.
              pour ne prendre que deux exemples parmi de nombreux cas

              Le Zimbabwe
              qui sous la férule de Mugabé est devenus un pays du quart monde.

              l’Algérie qui après l’indépendance a connu une guerre civile atroce qui a fait plus de morts que la guerre d’Algérie, et qui connait un chômage et une situation économique désastreuse alors que c’est un pays potentiellement riche, mais ou la corruption et la captation des richesses par une minorité maintient son peuple dans une situation misérable.


            • microf 16 décembre 2016 16:32

              @moderatus
              « Les peuples sont ensuite responsables et surtout leurs dirigeants de ce qu´ils font de leur indépendance », dites vous, c´est ce que je pensais lorsque je n´avais pas encore compris, mais la réalité est tout autre.
              Mais prenons le cas de l´Afrique Noire Francophones comme on les appele, est ce que ces pays sont indépendants ?. La France contrôle tout dans ces pays, vous dites que vous avez travaillé en Afrique vous devez certainement le savoir.
              Je ferai comme Chirac demandant á Mitterand qui l´accusait sur un problème, lors d´un débat, de le regarder droit dans les yeux et de lui dire si c´est vrai ce que Mitterand disait. Je vous demanderais aussi de me regarder droit dans les yeux ( même si nous ne nous voyons pas ) et de dire si les pays Africains Francophones sont indépendants.
              Je vous ai parlé du Franc CFA monnaie que la France a imposé aux Africains Francophones et qui ne s´échange même pas en France, alors que c´est la France qui a crée cette monaie pour pouvoir « commercer » avec ses colonies, comment appelez vous cela ?.
              Et la replique de de Gaule a Sékou touré, que la France saura en tirer les conséquences, les conséquences furent la création de la Francafrique qui plombe les économies des pays Africains Francophones, les conséquences furent qu´une longue litanies de Chefs d´États Africains qui rêvèrent de s´émanciper de la France sont morts.
              Les conséquences furent que les pays Africains Francophones versent un impot de milliards d´Euro á la France chaque année, tribut qu´ils doivent payer d´avoir récu cette pseudo-independance.
              Mais comme on dit bien mal acquis ne profite á personne, la France a mal acquis ces biens en Afrique Francophone, et elles ne lui profitent pas.
              La France ne devrait pas être connaitre la crise économique, la France devrait même être le pays le plus riche du monde vu les matiéres premières que disposent et regorgent ses colonies.
              Les pays Africains Francophones riches en matières premières, sont parmi les plus pauvres du monde. Si de Gaule avait compris Sékou Touré qui ne lui demandait qu´une seule chose, á savoir que la France laisse les pays africains-Francophones décider de leurs avenir, et si la France veut, coopérer avec eux pour le bien des deux partenaires. De Gaule en bon colon le prit mal, et tous auourd´hui en souffrent, mais comme je vous l´ai écris, chaque chose a une fin, un jour, cette fin viendra, et on n´aura plus de Maghrébins ni d´Africains noirs en masse en France, patience ,en attendant, que certains Francais, pas tous, mais ceux qui ne veulent pas les voir, souffrent de leur présence.


            • moderatus moderatus 16 décembre 2016 17:39

              @microf

              Bonsoir, je suis désolé je ne connais pas le problème du Franc CFA , si il est un frein ou pas au développement des pays Africains ,mais c’est une pratique que je ne comprends pas du tout.
              Je ne vois pas pourquoi elle perdure.

              Les seuls éléments en ma possession c’est que seulement 8 pays sont concernés par cette monnaie, et que sur 64 pays Africains 3 seulement sont des pays développés pour l’instant et que sur les 25 pays les plus pauvres au monde 21 sont Africains.
              Par contre il y a en a qui ont bien réussi leur indépendance comme le Botswana qui est indépendant depuis 1966 très bien placé au point de vue résultats et gouvernance. j’ai lu que c’était un pays mieux placé que la France au point de vue sécuritaire.

              Désolé de ne pouvoir répondre, aujourd’hui de façon précise à votre argumentation, je n’ai pas les éléments pour l’instant , et pour vous faire une réponse sérieuse, il me faut faudra faire des recherches approfondies.


            • Ouam Ouam 16 décembre 2016 22:14

              @moderatus

              Microf à en partie raison, regarde la :

              http://www.capital.fr/bourse/devises/actualites/a-quoi-sert-encore-le-franc-cfa-apres-70-ans-d-existence-1118298#

              et surtout ceci :

              « Pour garantir la parité de change, les pays concernés doivent déposer 50% de leurs réserves de change auprès du Trésor français. »

              Ainsi que pour la compétitivité etc... il à raison (ils sonts comme nous quelque part entre les différentes zones euros « arrimé » a la parité du deutchmark et de son industrie / compétitivitée qui va avec)

              Par contre ce que n’explique pas microf c’est la raison pourquoi cela ne se fait pas, parce comme ici en UE, ben en Afrique c’est pareil visiblement personne n’est d’accord comment « aligner » la nouvelle monnaie cad ceci :

              « Certains économistes africains suggèrent une nouvelle monnaie commune en remplacement du CFA, qui ne serait plus soumise à une parité fixe avec l’euro. D’autres militent pour un arrimage du CFA à un panier de devises, constitué notamment de l’euro, du dollar et du yuan (devise chinoise), »

               

              Et c’est un peu normal, car comme dans la zone EU, en Adfrique Itou les interets divergent ( à ce que j’ai pou en comprendre, si Microf à d’autres infos ?)

              Amha il est inconcevable que la france en 2016 gere (encore) le flux monétaire d’une partie de l’Afrique (cf la carte en bas) il serait effectivement urgent que la france SI les belligérants ne se mettent pas d’accord comment « accrocher » leur nouvelle monnaie, de leur mettre un ultimatum dans l’idée :

              Si d’ici 2018 vous ne vous etes pas mis d’accord, en 2020 nous coupons les paritées de change, l’histoire va considérablement accellerer, et chacun prendra enfin ses véritables responsabilitées, pour le bien de nous tous.

              Au passage, c’est dommage que personne n’ai répondu sur la natalitée galopante en Afrique qui la bien plus que la parité franc cfa va etre une énorme catastrophe,c’est un sujet qui fache ou quoi ?


            • phan 17 décembre 2016 00:25
              @moderatus
              Bonjour,
              Après l’embauche, il n’y a plus de discriminations pendant la carrière ?


            • phan 17 décembre 2016 00:35
              @Ouam
              bonjour,
              Nicolas Agbohou, docteur en économie et enseignant à la Sorbonne, nous explique les spécificités du franc CFA qui en font un véritable instrument de soumission des pays utilisateurs de cette monnaie à la France

            • Ouam Ouam 17 décembre 2016 02:10

              @phan :

              Merci pour ton lien.

              J’ai bien note que Nicolas Agbohou explique que ( comme nous) qu’il à perdu sa souverainetée monétaire et qui est arrimé à l’euro (1 euro = 655 francs cfa)

              Et je suis d’accord avec lui, il est impératif pour un peuple (comme pour lui et comme pour nous vis à vis de ce meme euro) de s’en libérer au plus vite et de sortir de la zone euro, de la partie franc CFA et tout ce bordel puant au service des élites ultra possédantes, Francaises & Africaines comprises.

               
              Pour la CPI (tpi), plus loin dans ton article, il me semble que de nombreuxs dirigeants Africains (à raison) ont voulu en sortir, ou meme en sortent cf :

              http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/10/22/pourquoi-l-afrique-du-sud-veut-sortir-de-la-cour-penale-internationale_5018438_3212.html

              Sachant que les USA ne seront jamais jugés par cette meme cour, c’est juste un simulacre de justice.

               

              Pour la suite, et oui je suis encore d’accord de rendre intégralement la légitimité monétaire (jusqu’a l’impression) au peuple Africain, pour de multiples raisons.

              Et en autre une économique, ca coute une blinde aux contribuables francais de regler systématiquement seule les frais d’OPEX, sachant que c’est toujours nous (le petit peuple de france) qui casquons tout au bout ici (alors que l’UE jamais rien que dalle.. nada, l’Afrique Itou)

              Sangharis et toutes les autres conneries du style, rien que les surcouts ca coute PLUS d’1 millard d’euros / an (voir en bas de l’article d’rfi ci dessous)

              On en paye des profs avec un milliard d’euros pour les gamins de nos écoles...

              ou du personnel hospitalier dans les hostaux qu’on ferme à tour de bras ici pour les sans-dents... ou... etc...

               

              http://www.rfi.fr/economie/20151028-france-surcout-operations-exterieures-sangaris-barkhane-syrie

               
              Et c’est toujours les memes ici (Elites oligachiques & grande bourgeoisie en France) et la bas (les dirigeants Africains corrompus aux multiples fortunes) qui nationalisent les pertes et privatisent les benéfices.

               
              Alors tu imagine bien que dans ces conditions je ne peut que aller dans ton sens et etre completement contre la « france-afrique » et l’arrimage du Franc CFA à la France.

              Sachant en plus l’etat catastrophique de nos finances (dette de + de 2100Milliards D’€), on se prends pour les usa (les gendarmes du monde), sans en avoir une once des moyens.

               
              On fait comme les Chinois, juste et uniquement de l’échange économique et les vaches seront bien mieux gardées, et de plus chacun sera la vraiment en face de SES propres reponsabilitées, ce qui ne sera que pur bénéfice pour l’ensemble des protagonistes.

               

              Bonne journée à toi et merci pour ton lien.


            • moderatus moderatus 17 décembre 2016 09:23

              @Ouam

              Bonjour OUAM,

              J’ai répondu à Microf que je ne connaissais pas bien ce problème du Franc CFA, donc que je n’ravais

              aucune idée sur sa nocivité, mais que je ne voyais pas pourquoi ce système qui me parait absurde perdurait.
              Quand au problème de la démographie en Afrique, je l’ai souvent abordé,les prospectives sont effarantes, on parle de suicide démographique. La population de l’Afrique doublera dans les 20 ans et quintuplera d’ici la fin du siècle.

              Certains proposent des solutions pour freiner cette surnatalité

              "Le seul moyen pour le continent africain de survivre à la catastrophe démographique c’est subordonner toutes les politiques d’aides et subventions au planning familial, estime le spécialiste de l’Afrique"

              Bernard Lugan.


            • microf 17 décembre 2016 14:25

              @moderatus
              Bonjour.
              Merci de votre réponse. Je suis content que vous allez faire une recherche sur ces sujets que sont la Francafrique et le Franc CFA. Dans le net vous trouverez toutes ces informations qui vont beaucoup vous instruire, après vous comprendrez pourquoi les Africains venant d´un des continents les plus riche du monde, émigrent en masse en Occident.
              Une information que je vous donne, dans un pays Africain, le Cameroun, la conssession de 50 ans de gestion des aéroports vient d´être donnée á la France, c´est comme pour dire qu´il n´ya pas de Camerounais capables de gérer ces aéroports, mais les autorités Camerounaises n´ont pas de choix, elles savent ce qui les attend de la part de la France s´ils refusent de donner cette conssession..., .


            • moderatus moderatus 17 décembre 2016 14:36

              @phan

              Aucune raison,

              Il faut comprendre qu’un patron cherche toujours la rentabilité de son entreprise, alors si quelqu’un a des capacités il va le promouvoir si c’est dans l’intérêt de l’entreprise. La seule discrimination c’est la compétence.

              si un patron prend en compte d’autres critères c’est contre la pérennité de son entreprise. Je parle en général, maintenant on trouvera toujours l’exemple d’un patron borné, mais il ne restera pas longtemps patron.


            • moderatus moderatus 17 décembre 2016 15:20

              @microf

              Merci pour vos Infos, je vais travailler sur ce sujet qui est passionnant ,mais étonnant, le plus étonnant c’est que personne n’en parle , c’est une situation qui parait anachronique plus de 50 ans après l’accès à l’indépendance de ces pays.

              Cordialement.


            • OMAR 15 décembre 2016 17:29

              Omar9

              Salut @moderatus :« On cherche quoi, une division plus grande, la confrontation ? ».

              Surtout pas...
              Seulement ne pas en parler, et ; au contraire, laisser la cocotte hermétiquement fermée, bouillir...
              Et quand ça explosera, ben, tant pis.....

              Sérieusement, modératus, expurgez votre article des arguments-bidons ou fallacieux, et abordez le problème le plus simplement, le plus librement, le plus honnêtement du monde...
              Et votre article paraitra plus crédible, plus juste, plus perspicace....
              Tenez, commencez par exemple, par définir le mot « intégration » non pas dans son sens littéral, mais dans sa perception par les différents citoyens de souche....

              PS : je souligne et salue quand même, votre effort et volonté à parler de ce problème...


              • juluch juluch 15 décembre 2016 18:09

                @sampiero

                Bonsoir Cousin !!

                Les fêtes se présentent bien ??  smiley

              • moderatus moderatus 15 décembre 2016 18:58

                @OMAR

                Je n’ai pas coutume d’employer des arguments bidons.

                Je connais assez bien le problème , ayant été dirigeant d’une entreprise à la Réunion.

                J’ai embauché du personnel avec un seul critère, la compétence.
                Qu’il soit noir jaune blanc , chrétien Musulman, Tamoul, aucune importance.

                J’ai travaillé avec les Créoles , les Malbars, les Zoreilles, les chinois, les zarabes.
                jamais le moindre souci .
                 Mais l’île de la Réunion est le laboratoire d’un multiculturalisme réussi. Fiers de leurs origines mais amoureux de la France.
                C’est vrai qu’il n’y a que 700.000 habitants , que cette île était déserte et que personne ne peut revendiquer d’en être le propriétaire, c’est un cas particulier.

                Mais en Métropole le problème est différend, les erreurs de la gestion de l’immigration et de l’intégration ont fait que les communautés ont tendance à se replier sur elles mêmes.

                le tout c’est d’en être conscient, on ne peut régler des problèmes que si l’on a bien analysé les causes.


              • berry 15 décembre 2016 20:02

                @moderatus

                « l’île de la Réunion est le laboratoire d’un multiculturalisme réussi »
                 
                Grâce à l’argent abondamment déversé par la métropole.


              • moderatus moderatus 15 décembre 2016 20:27

                @berry

                45 milliards ont été déversés dans les banlieues , pour quel résultat ?

                L’argent n’est pas toujours le médicament miracle.

                L’argent distribué, ne produit ni de la reconnaissance ni les résultats escomptés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès